Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Logiciels VR : Zoom sur les meilleurs outils de développement et de création

Par : Serge R.
logiciel vr

Les logiciels et outils dédiés au développement et à la création VR ne cessent de se pluraliser à l’heure actuelle. Chacun d’eux propose des fonctionnalités aussi intéressantes les unes comme les autres au point que certains utilisateurs ne savent pas où donner de la tête. Afin de les éclairer à ce sujet, voici les meilleurs outils disponibles en ce moment.

La réalité virtuelle est une technologie prometteuse qui a connu une importante évolution ces dernières années. À présent, le développement et la création de jeux et d’applications VR sont à la portée de tout le monde. Bien qu’ils aient été longtemps réservés aux professionnels du design graphique et de la programmation, ils sont donc désormais ouverts à tous. Pour cela, de nombreux outils dédiés à cet effet ont vu le jour ces derniers temps. Voici justement une liste non exhaustive des meilleurs d’entre eux.

Aperçu sur les différents cas d’utilisation de la réalité virtuelle

Avant de voir les divers outils de développement de logiciels VR, il est intéressant de découvrir en amont les principaux cas d’utilisation de la réalité virtuelle. Bien entendu, elle permet tout d’abord de créer des jeux inédits. Elle permet aussi de créer des contenus plus attrayants pour les entreprises de divertissement et de médias.

La technologie VR est également bénéfique pour les professionnels du marketing. Effectivement, elle leur offre la possibilité de rendre leurs publicités nettement plus intéressantes. Les sociétés peuvent d’ailleurs s’en servir pour permettre aux consommateurs d’essayer virtuellement certains de leurs produits.

La réalité virtuelle constitue en outre un véritable outil de formation pour certains secteurs, comme la santé. Elle contribue à l’amélioration du processus de prototypage de certains produits complexes. Elle peut enfin aider les organisations à gérer les réunions, entre autres.

Les meilleurs outils et logiciels de développement et de création VR

Unity

Unity fait partie des plateformes de développement VR les plus populaires du moment. Il tient surtout sa popularité de son faible coût. Les étudiants peuvent, par exemple, l’employer gratuitement.

Le moteur de jeu ne permet pas seulement de développer des jeux VR originaux. Il offre aussi aux utilisateurs la possibilité de créer des solutions VR pour différents secteurs. Parmi ceux-ci, on compte donc l’automobile, la construction, les médias et bien d’autres encore.

Facile à utiliser, Unity permet d’ailleurs de créer des expériences de réalité augmentée. Étant un moteur de jeu multiplateforme 2D / 3D, il permet même de faire de la modélisation 3D.

Amazon Sumerian

Comme son nom le laisse entendre, cet kit de développement est proposé par Amazon. Il s’agit ainsi d’une plateforme de création d’expériences VR et AR en ligne. Tout comme Unity, il est très facile à utiliser.

Contrairement à certains logiciels, on n’a nullement besoin d’avoir des compétences spécifiques en programmation VR ou en graphisme 3D pour s’en servir correctement. De plus, il fonctionne avec quasiment toutes les plateformes VR les plus connues, à l’instar de HTC Vive et Vive Pro, Oculus Rift, etc.

L’un des principaux atouts d’Amazon Sumerian est l’intégration de chatbots virtuels. Ceux-ci sont disponibles dans pas moins de 20 langues différentes. À noter que la tarification dépend grandement de l’espace de stockage employé.

Google VR for everyone

Le géant du Web Google met à la disposition des développeurs débutants à avancés une large gamme d’outils de développement VR. Ils peuvent alors s’en servir pour créer toute sorte d’expériences immersives.

Ces outils sont accessibles sur le portail des développeurs Google VR. Ils peuvent être utilisés pour développer des applications VR pour différentes plateformes, comme Android, iOS, le Web et bien d’autres encore.

À noter que des guides individuels sont disponibles sur le portail pour ceux qui souhaitent se familiariser avec ces fameux outils. Pour développer une application VR pour Google Cardboard et Daydream, ils peuvent, entre autres, lire « Quickstart for Google VR SDK for Android ».

Unreal Engine 4 (UE4)

Il est insensé de citer les meilleurs outils et logiciels de développement VR sans mentionner Unreal Engine 4. Développé par Epic Games, ce moteur de jeu fait en effet partie des plus utilisés du moment.

Il est notamment apprécié pour sa capacité à offrir une personnalisation étendue. De plus, il donne la possibilité de créer des jeux AAA de qualité supérieure. Et le meilleur, c’est qu’il peut s’adapter à plusieurs plateformes.

Bien qu’il soit assez similaire à Unity, UE4 se démarque tout de même de ce dernier sur quelques points. Ce qui fait sa particularité, c’est surtout sa qualité graphique. Il promet des textures plus riches et des personnages nettement plus réalistes.

CRYENGINE

CryEngine est le principal concurrent d’Unreal Engine et d’Unity. Il fait donc aussi partie des outils de développement de logiciels VR les plus prisés du moment. Développé par Crytek, le moteur de jeu est notamment utilisé par les développeurs de jeux 3D.

Il leur permet de créer des jeux ou des applications compatibles avec les plateformes VR les plus populaires, à l’instar d’Oculus Rift, PSVR, etc. Parmi les atouts de CryEngine, on peut citer sa capacité à produire d’excellents visuels.

Il y a également sa facilité d’utilisation. La création de personnages n’a rien de bien difficile. La plateforme de développement propose enfin des solutions audio intégrées.

Blender

Gratuit, Blender est un outil de conception, d’animation, de modélisation et de rendu en 3D open source. Il en est en ce moment à sa version 2.93.0. Pour la petite histoire, il a vu le jour en 1998. À l’heure actuelle, il est développé par l’organisation à but non lucratif Fondation Blender.

Tout comme les autres logiciels de développement VR précédents, il offre des fonctionnalités bien captivantes. Il permet ainsi, par exemple, de faire du montage vidéo, mais aussi de créer des jeux VR.

Il propose également des fonctions de modélisation avancées. On peut citer, entre autres, le dépliage et texturage UV, la sculpture 3D et bien d’autres encore.

3ds Max

Mis au point par Autodesk, 3ds Max est un outil de modélisation et d’animation 3D. Il est surtout connu dans le secteur de l’infographie 3D. Néanmoins, on peut très bien s’en servir aussi pour créer des jeux et des applications de réalité virtuelle.

Son principal avantage par rapport aux autres logiciels de développement VR, c’est qu’il donne la possibilité de créer des animations 3D de qualité professionnelle. De plus, les différents outils à la fois efficaces et flexibles qu’il propose permettent de produire des modèles 3D de bonne qualité.

Ce ne sont d’ailleurs pas les options qui manquent pour créer des effets et des textures avec 3ds Max.

SketchUp Studio

On a affaire ici à un autre outil de modélisation 3D. Mais en plus de cela, SketchUp Studio est également un logiciel de cartographie et d’animation. Il est plutôt axé sur l’architecture et la construction.

Toutefois, on peut aussi l’inclure parmi les logiciels de développement VR, et même AR. En somme, il est surtout pratique dans des cas d’utilisation, comme la décoration d’intérieur, la construction résidentielle, l’architecture de paysage, l’urbanisme, l’impression 3D, etc.

À noter que cet outil se démarque des autres modeleurs 3D classiques existants, notamment par ses outils simples. Il met à la disposition des développeurs une interface utilisateur facile à utiliser.

Maya

Maya est un autre outil conçu par Autodesk. Il s’agit donc d’un puissant logiciel de modélisation, d’animation, de rendu, de simulation et de compositing 3D. Il permet de ce fait aux utilisateurs de modéliser et de créer des textures et divers personnages en 3D.

Pour cela, il met à leur disposition toute une liste d’outils d’édition avancés. Parmi ceux-ci, on compte, par exemple, Maya nHair. Comme son nom le laisse entendre, ce dernier est utile dans la création de cheveux dynamiques.

Il y a également Maya nCloth pour concevoir des matériaux qu’il est possible de déformer, et Maya nParticles permettant de définir différents effets visuels en 3 dimensions.

Oculus Medium

Comme son nom l’indique, Oculus Medium est une propriété d’Oculus. Il s’agit ainsi d’un outil complet de création de contenu VR fonctionnant avec les casques VR et les contrôleurs de mouvement 6DoF.

Compatible uniquement avec Oculus Rift, l’outil permet de ce fait de sculpter, de modeler et de peindre dans un environnement immersif. de fait, c’est l’un des rares logiciels VR dédiés à un seul matériel.

Il offre à tout développeur, qu’il soit débutant ou professionnel, la possibilité de créer des objets 3D et des œuvres d’art rapidement et facilement. À noter qu’Oculus Medium dispose de 8 outils pour la création de personnages organiques.

Faire appel à un développeur spécialisé dans la VR pour développer son application VR

Bien que la plupart des outils cités précédemment soient faciles à utiliser, le développement de logiciels VR peut quand même devenir complexe à certains moments. Il se peut, entre autres, qu’on ait besoin de certaines compétences en technologie d’imagerie 3D en réalité mixte.

Dans un tel cas, mieux vaut ainsi faire appel à des développeurs VR expérimentés pour éviter toute mauvaise surprise. On peut en trouver aisément en ligne.

En tout cas, ces quelques outils peuvent toujours aider pour développer des contenus VR.

Cet article Logiciels VR : Zoom sur les meilleurs outils de développement et de création a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Un ex-ingénieur de la NASA adapte Donkey Kong en VR

Par : Serge R.
Donkey Kong VR

Un ancien ingénieur du Virtual Reality Laboratory du JSC de la NASA, appelé Paul Nathan, travaille sur une adaptation en VR de Donkey Kong. Il veut donc faire du jeu classique de Nintendo une véritable expérience de réalité virtuelle entièrement immersive. Il prévoit de lancer Donkey Kong VR sur le Quest 2 d’Oculus.

À l’heure où la réalité virtuelle gagne du terrain dans l’univers des jeux vidéo, beaucoup pensent que l’adaptation en VR de certains jeux d’arcade classiques pourrait être intéressante. Donkey Kong fait, entre autres, partie des titres qui feraient d’incroyables expériences VR. En tant qu’adepte des jeux classiques, Nathan a justement pensé la même chose. Il a donc adapté le légendaire jeu de plateforme de Nintendo en VR. Les joueurs incarneront ainsi Mario, et devront de ce fait affronter le gorille géant pour sauver Pauline.

Donkey Kong VR : le jeu original à l’honneur

Étant donné qu’on a affaire à une adaptation en VR du jeu Donkey Kong, les joueurs auront alors l’occasion de profiter du jeu original d’une tout autre manière. Effectivement, tout comme dans ce dernier, ils devront escalader et courir sur des poutres en acier. En même temps, l’ennemi juré de Mario leur lance des barils afin de les empêcher de monter.

Dans tous les cas, l’adaptation du jeu d’arcade classique de Nintendo en VR n’a pas été une mince affaire pour l’ex-ingénieur de la NASA. Il a dû faire face à de nombreux défis. Parmi ceux-ci, il y a le problème lié à la modélisation des diverses poses du gorille géant durant le jeu.

Pour que l’animation des barils lancés par Donkey Kong soit satisfaisante, Nathan a d’ailleurs dû faire beaucoup de bricolage. Aussi, il a dû laisser s’exprimer son sens artistique. À noter que pour optimiser les visuels et les animations 3D, il s’est servi du moteur de jeu Unity pour développer le titre.

Qu’en est-il du gameplay du jeu ?

Nathan n’a pas non plus laissé de côté le gameplay du jeu original en mettant au point Donkey Kong VR. Il a en effet recherché les meilleurs moyens pour donner vie aux différentes parties importantes du gameplay du titre en VR.

À noter que le nouveau jeu VR utilise un plug-in, Unity prenant en charge les casques Windows Mixed Reality et PSVR. Bien qu’il soit conçu pour Oculus Quest 2, il se pourrait donc qu’il fonctionne aussi sur ces derniers. Toutefois, rien n’est encore sûr.

Cet article Un ex-ingénieur de la NASA adapte Donkey Kong en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Nerf Ultimate Championship : le jeu de tir sortira sur Quest l’année prochaine

Par : Serge R.
Nerf Ultimate Championship

Secret Location et Hasbro viennent de dévoiler le nouveau jeu VR Nerf Ultimate Championship ce week-end. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un jeu de tir multijoueur en arène basé sur les batailles épiques avec des fusils « Nerf Guns ». Ce sont bien sûr ces jouets qui tirent des fléchettes en mousse. Les deux sociétés prévoient de lancer le nouveau titre sur l’Oculus Quest l’année prochaine.

Le studio VR Secret Location est connu pour un certain nombre d’expériences et de jeux VR de bonne qualité. Parmi ses œuvres, on compte, entre autres, le jeu de tir Blasters of the Universe, sorti en 2017. Il y a aussi The Great C en VR et le puzzle game 3D Transpose. On sait maintenant que le développeur prépare un nouveau jeu de tir VR qu’il a baptisé Nerf Ultimate Championship. Pour mettre au point le titre, il a travaillé avec la société Hasbro.

Nerf Ultimate Championship : les fusils à fléchettes Nerf vont débarquer en VR

Pour ceux qui ont eu un faible pour les batailles avec des armes à fléchettes Nerf, ils vont pouvoir revivre leur enfance, mais cette fois-ci en VR. C’est en effet justement ce que propose le nouveau jeu de tir Nerf Ultimate Championship.

Dans ce titre VR, les joueurs seront de ce fait équipés de ces fameux fusils à fléchettes en mousse. Ils pourront disputer des matchs d’équipe en tête-à-tête dans différentes arènes fantastiques, et prétendre au titre de champion. Malheureusement, on ignore encore le nombre de joueurs pouvant participer à un match.

Aussi, le gameplay du jeu reste encore un mystère pour le moment. Il est vrai qu’une bande-annonce a été dévoilée, mais elle ne montre aucun gameplay. En tout cas, il y a de fortes probabilités que ce soit Facebook qui sera l’éditeur du jeu. Il se pourrait alors qu’il soit une exclusivité Quest.

Cet article Nerf Ultimate Championship : le jeu de tir sortira sur Quest l’année prochaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Far Cry VR : Dive Into Insanity débarque en France

Par : Serge R.
Far Cry Dive Into Insanity

Pour rappel, Ubisoft et Zero Latency ont dévoilé Far Cry VR : Dive Into Insanity il y a quelques jours. Il s’agit donc d’une adaptation en réalité virtuelle de la franchise Far Cry. On peut déjà en profiter dans quelques-unes des salles d’arcade VR du studio de production australien Zero Latency réparties un peu partout dans le monde. On sait d’ailleurs maintenant qu’il vient de débarquer en France. Plus précisément, il est désormais disponible au centre de réalité virtuelle Hypervirtual à Saint-Herblain le 11 juin dernier.

Situé à proximité de Nantes, Hypervirtual est un centre proposant du divertissement en VR aux particuliers comme aux professionnels. Depuis 2019, il donne accès à deux Escape Games VR aux joueurs. Il s’agit ainsi d’Eclipse et d’Incarna. Le centre dispose d’une salle d’arcade VR large de 200 m2 grâce à laquelle il peut accueillir simultanément 8 joueurs. Pour le grand plaisir des adeptes de la réalité virtuelle, il leur propose désormais le jeu Far Cry VR.

Far Cry VR : Dive Into Insanity : uniquement disponible chez Hypervirtual ?

Présent dans pas moins de 51 villes et 22 pays du monde, Zero Latency s’est implanté en France uniquement à Saint-Herblain. Jusqu’à maintenant, les expériences VR du studio australien sont de ce fait exclusivement disponibles chez Hypervirtual pour les joueurs français.

Far Cry VR : Dive Into Insanity n’échappe malheureusement pas à cette règle. Tous ceux qui souhaitent en profiter se doivent ainsi de se rendre dans cette ville en périphérie ouest de Nantes.

Comme il a été dit précédemment, ils auront néanmoins droit à une surface de jeu de 200 m2 une fois arrivés sur place. Pour jouer au titre, ils seront d’ailleurs équipés d’une arme factice, d’un sac à dos, et bien sûr d’un casque VR. Après avoir enfilé ces derniers et pris leur arme, ils pourront commencer immédiatement à explorer l’île Rook Islands. Ils pourront ensuite combattre les hommes de Vaas et lui faire face.

Cet article Far Cry VR : Dive Into Insanity débarque en France a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Transformers : Heavy Metal : Niantic Labs prépare son prochain jeu AR

Par : Serge R.
Transformers Heavy Metal

Niantic Labs prépare en ce moment son prochain jeu AR qu’il a baptisé Transformers : Heavy Metal. Le studio derrière Pokémon Go travaille en étroite collaboration avec TOMY et Hasbro pour mettre au point le nouveau titre. Il prévoit de lancer le jeu AR au niveau mondial plus tard cette année.

Parmi les jeux AR disponibles en ce moment, Pokémon Go et Harry Potter Wizards Unite de Niantic Labs n’ont pas manqué de faire de nombreux adeptes dans le monde. Après ces titres à succès, le studio vient de révéler son prochain jeu en réalité augmentée : Transformers : Heavy Metal. Ce dernier est bien sûr basé sur la série de films américains Transformers. Les fans de la franchise sont de ce fait à l’honneur.

Transformers : Heavy Metal : le prochain Pokémon Go

Niantic Labs a mis au point Transformers : Heavy Metal sur la plateforme Niantic Lightship. Tout comme dans Pokémon Go, les joueurs auront donc accès à la technologie de cartographie 3D en temps réel. Pour cela, ils devront se servir de la caméra de leur smartphone. Pour profiter pleinement de l’expérience, ils seront alors encouragés à sortir et à se déplacer.

Bien entendu, le nouveau jeu en réalité augmentée sera basé sur des combats de robots. Les fans de la franchise auront de ce fait l’occasion de faire apparaître Bumblebee, Optimus Prime ainsi que d’autres Autobots dans le monde réel. Ils pourront faire équipe avec eux pour combattre les Decepticons.

Pour cela, ils devront intégrer le Guardian Network. Il s’agit d’un groupe d’humains qui s’allient aux Autobots pour affronter ces robots ennemis. À noter que les joueurs pourront se mesurer à ces derniers en solo ou avec des amis. Pour le moment, aucun détail spécifique n’a encore été révélé sur le gameplay du nouveau titre AR. Néanmoins, on ne devrait pas attendre trop longtemps pour le découvrir.

Cet article Transformers : Heavy Metal : Niantic Labs prépare son prochain jeu AR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Récapitulatif des meilleurs jeux VR annoncés lors de l’E3 2021

Par : Serge R.
e3 2021

A l’occasion de l’E3 2021, bon nombre de nouveaux jeux VR ont été annoncés. Ceux-ci arriveront sur les casques SteamVR, PlayStation VR et Oculus Quest. Bien entendu, de nouvelles bandes-annonces de gameplay ont été dévoilées pour des titres VR très attendus, comme Green Hell VR et Blaston & Demeo. Voici notre récapitulatif des meilleurs jeux VR annoncés lors de l’Electronic Entertainment Expo.

L’Electronic Entertainment Expo ou E3 en est en ce moment à sa 26e édition. Pour la première fois de l’histoire, l’événement s’est exclusivement déroulé en ligne à cause de la pandémie actuelle. Malgré cela, de nombreuses nouveautés ont été annoncées, comme chaque année. Parmi elles, on compte pas mal de nouveaux jeux VR. Voici notre récapitulatif des meilleurs d’entre eux pour ceux qui ont raté l’événement.

Green Hell VR

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Green Hell, il s’agit d’un jeu de survie et d’horreur développé par Creep Jar. Il emmène le joueur en plein cœur de la forêt amazonienne où il doit bien sûr essayer de survivre à tout. Il doit surtout faire face à la faune mortelle de la forêt ainsi qu’à des maladies tropicales.

Pour survivre, il doit se servir de son agilité et d’outils qu’il fabrique à partir d’objets trouvés dans l’environnement du jeu. Le développeur Incuvo Games a annoncé une adaptation en réalité virtuelle du titre il y a quelques mois.

A l’occasion de l’E3 2021, les fans ont eu droit à une nouvelle bande-annonce de gameplay du jeu. Green Hell VR devrait débarquer sur les casques PC VR et Oculus Quest plus tard cette année.

Blaston & Demeo

Lors de l’E3 2021, de nouveaux détails ont été révélés sur plein de jeux VR inédits. Mais en plus de cela, des mises à jour impressionnantes ont aussi été dévoilées pour les titres existants, comme Blaston & Demeo de Resolution Games.

Blaston fera ainsi l’objet d’une mise à jour le 21 juin prochain. Cela apportera une multitude de nouveaux contenus au jeu, dont un système de jetons et un nouveau mode solo. Il y a également une nouvelle arène. À noter que la fameuse mise à jour est baptisée Crackdown.

Du côté de Demeo, la toute nouvelle campagne « Realm of the Rat King » du jeu bénéficiera aussi de nouvelles mises à jour. On ne sait toutefois pas encore grand-chose sur ces dernières. Néanmoins, la dernière bande-annonce du titre a confirmé leur lancement officiel le 28 juin prochain.

Rhythm Of The Universe : Ionia

Rhythm Of The Universe : Ionia fait également partie des jeux VR dévoilés lors de l’E3 2021. Il s’agit d’un jeu d’aventure et de réflexion développé par ROTU Entertainment. Il a été annoncé pour la première fois durant l’E3 2019.

Le titre emmènera les joueurs dans la forêt où ils découvriront une flore, une faune ainsi que des ruines mystérieuses. Ils auront comme mission le sauvetage d’un être mythique appelé Harpa, qui est en grand danger.

Les détails du jeu restent encore un mystère, mais on sait tout de même qu’une partie de ses bénéfices servira à soutenir l’ONG Wildlife Warriors. Aussi, il sortira apparemment au troisième trimestre de l’année en cours.

Township Tale

Township Tale est un RPG multijoueur en monde ouvert spécialement conçu pour les casques VR. Dans ce titre VR unique en son genre, les joueurs seront amenés à donner un second souffle à un village abandonné.

Pour cela, ils devront se mettre dans la peau de quelques personnages occupant chacun un métier différent. Ils pourront donc, entre autres, incarner un forgeron. Ils auront alors la capacité d’exploiter des ressources précieuses et de fabriquer de puissantes armes. En incarnant un guerrier, ils seront d’ailleurs amenés à défendre le village contre diverses menaces.

La dernière bande-annonce de Township Tale dévoilée lors de l’E3 2021 donne davantage d’informations sur son lancement. Il débarquera ainsi sur Oculus Quest le 15 juillet prochain au prix d’environ 8 euros.

Larcenauts

Larcenauts est un jeu de tir VR multijoueur 6v6. Développé par Impulse Gear, il a été révélé en mai dernier. Le studio prévoit donc de le lancer sur le Quest d’Oculus et sur PC VR cet été.

Dans ce titre, les joueurs auront l’occasion de choisir entre 8 personnages. Chacun d’eux propose bien entendu ses propres atouts, mais aussi ses propres points faibles. La dernière bande-annonce de Larcenauts publiée durant l’E3 2021 présente l’un d’entre eux. Il s’agit ainsi de VOD, le cogneur du jeu qui bénéficie de deux poings incroyablement puissants.

La bande-annonce a également révélé diverses mises à jour passionnantes. Parmi celles-ci, on compte le rechargement manuel, la visée à deux mains, de nouveaux modes de jeu et cartes, et bien d’autres encore.

Cet article Récapitulatif des meilleurs jeux VR annoncés lors de l’E3 2021 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vive Focus 3 : le dernier né de HTC désormais disponible en précommande en Europe

Par : Serge R.
vive focus 3 europe

Les entreprises en Europe ont désormais la possibilité de précommander le nouveau casque VR Vive Focus 3 de HTC. Annoncé en mai, ce dernier né de la firme taïwanaise est la solution tout-en-un par excellence pour la réalité virtuelle professionnelle. Il propose en effet aux différentes sociétés des caractéristiques techniques plutôt alléchantes.

HTC a annoncé son nouveau casque VR dédié aux entreprises Vive Focus 3 en mai dernier à l’occasion de l’événement Vivecon 2021. En même temps, il a dévoilé une nouvelle version du Vive Pro, le Vive Pro 2. Chacun de ces nouveaux appareils présente des performances intéressantes. Pour le Vive Focus 3 en particulier, il est disponible en précommande en Europe à partir d’aujourd’hui au prix de 1404 euros. Les professionnels peuvent passer leur précommande directement sur le site officiel de la société taïwanaise.

Vive Focus 3 : ce que le nouveau casque VR de HTC propose aux professionnels

Le Vive Focus 3 est équipé du processeur Qualcomm Snapdragon XR2 afin de mieux répondre aux besoins des professionnels. Pour éviter toute surchauffe, celui-ci est refroidi par un ventilateur et un tube en cuivre. Avec cette puce, le casque VR offre des performances nettement supérieures par rapport à ses prédécesseurs.

Côté affichage, les entreprises ont droit à une résolution totale en 5K, soit 2,5 K par œil. L’appareil leur propose aussi un champ de vision bien large de 120 ° ainsi qu’un taux de rafraîchissement de 90 Hz pour assurer une fluidité bien digne de ce nom. Une immersion exceptionnelle est de ce fait au rendez-vous.

Le screen door effect est d’ailleurs évité grâce aux subpixels RVB sur lesquels s’appuie le casque flip-up. Avec une telle qualité visuelle, la fidélité visuelle et la précision des éléments sont garanties. Étant donné ces caractéristiques techniques plutôt captivantes, beaucoup de sociétés en Europe ne manqueront probablement pas de précommander le Vive Focus 3, mais ce n’est pas encore tout.

D’autres points à connaître sur le nouvel appareil de HTC

Le Vive Focus 3 tourne sous le Système de réalité VIVE 2.0. Côté confort, il propose une meilleure répartition du poids, une nouvelle strap repensée et une batterie incurvée échangeable en quelques secondes seulement. Grâce à tout cela, il offre ainsi un confort supérieur.

Fait d’un alliage à base de magnésium, le produit présente d’ailleurs une meilleure résistance et est nettement plus léger. Sa paire de haut-parleurs assure enfin un son immersif et réaliste.

Cet article Vive Focus 3 : le dernier né de HTC désormais disponible en précommande en Europe a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Valve Index : des contrôleurs et des sangles de rechange désormais disponibles à l’achat

Par : Serge R.
index contrôleurs sangles

Les propriétaires de Valve Index ont désormais la possibilité d’acheter séparément un contrôleur gauche, droit ou les deux, et des sangles de remplacement. Les utilisateurs ayant endommagé ou perdu leurs accessoires peuvent ainsi dorénavant s’en offrir de nouveaux.

Il n’y a sans nul doute rien de plus embarrassant que d’endommager accidentellement l’un des contrôleurs de mouvement de son casque VR Valve Index. Il se peut aussi que le câble de l’appareil ait été abimé par son animal de compagnie, par exemple. Heureusement, Valve Corporation met désormais à la disposition des utilisateurs des contrôleurs et des sangles de rechange pour le casque. Ces accessoires sont chers, certes, mais c’est nettement mieux que de devoir investir dans un nouvel appareil.

Combien coûtent les contrôleurs et les sangles de rechange du Valve Index ?

Les contrôleurs de remplacement gauche et droit du Valve Index peuvent être achetés au prix de 150 dollars chacun (soit environ 123 euros). Toutefois, si l’on achète la paire, on peut profiter d’une réduction de 10 dollars sur chaque contrôleur. Le prix des deux accessoires est dans ce cas de 280 dollars (230 euros).

À noter que chaque contrôleur est livré avec un câble. Pour ce qui est du prix des sangles de rechange, elles sont proposées à 130 dollars, soit environ 107 euros.

Jusqu’à aujourd’hui, les contrôleurs et les sangles de rechange du Valve Index ne sont disponibles qu’en Europe, au Royaume-Uni et en Amérique du Nord. Les utilisateurs dans d’autres pays doivent ainsi encore patienter.

La meilleure solution en cas d’endommagement des accessoires d’origine

Jusqu’à maintenant, les consommateurs n’ont pas eu la possibilité d’acheter les contrôleurs et les sangles du Valve Index séparément. En cas de dommage, ils ont donc dû demander à Valve Corporation une autorisation de retour de marchandise ou RMA.

Certains affirment avoir eu de la chance en demandant le remplacement de certaines pièces endommagées. Cependant, cela va apparemment à l’encontre de la garantie matérielle limitée de la firme.

On ignore encore si les conditions de garantie de Valve Corporation changeront maintenant que ces accessoires peuvent être achetés séparément. En tout cas, si une demande de remplacement est refusée, on peut néanmoins désormais en acheter tout simplement de nouveaux bien qu’ils coûtent cher.

Cet article Valve Index : des contrôleurs et des sangles de rechange désormais disponibles à l’achat a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[TOP] Focus sur les meilleurs jeux de sport sur le Quest

Par : Serge R.
quest jeu sport

Les sportifs et les fans de jeux de sport ont droit à toute une liste de ce genre de jeu sur le Oculus Quest. Voici notre sélection des meilleurs pour les aider à choisir ceux qui répondent le plus à leurs besoins et à leurs attentes.

Pour garder la forme et éliminer les calories en trop au quotidien, on n’est pas toujours obligé de se rendre en salle de sport. Il existe en effet désormais divers jeux VR permettant de faire des exercices physiques en restant chez soi. Ces fameux jeux ne cessent en ce moment de se pluraliser sur le Quest au point que les sportifs ne savent pas où donner de la tête. Pour les aider dans leur choix, voici notre sélection des meilleurs jeux de sport actuellement disponibles sur ce casque VR d’Oculus.

Supernatural

15,6 euros par mois

Supernatural n’est malheureusement pas un jeu de sport sur Quest accessible à tout le monde. Effectivement, pour en profiter, il est indispensable de payer des frais d’abonnement atteignant les 15,6 euros par mois pour un paiement mensuel. Le tarif baisse à 12,3 euros par mois pour un paiement annuel.

Néanmoins, il est possible de l’essayer gratuitement pendant 30 jours. Aussi, le titre promet d’être intéressant pour les joueurs les plus sportifs. En fait, il combine des services et des contenus fitness à un jeu de rythme de type Beat Saber. Sur ce, les utilisateurs ont droit à un programme d’exercices personnalisé au quotidien.

Le jeu propose d’ailleurs une grande variété de paysages photoréalistes pour rendre chaque partie plus captivante et plus fun. Il offre même la possibilité de synchroniser un cardiofréquencemètre en se servant d’une application dédiée.

Audio Trip

16,4 euros

Audio Trip est un jeu de danse en réalité virtuelle disponible sur Oculus Quest. Dans ce titre développé par Kinemotik Studios, le joueur est donc amené à attraper des notes en forme de pierres précieuses tout en dansant, mais pas seulement.

Il doit également esquiver des murs et monter sur des rubans au rythme de la musique. À noter que les contrôleurs sont représentés par des sphères. Il est de ce fait indispensable de bien s’approcher des notes pour pouvoir les toucher. Il est d’ailleurs impératif de bien bouger.

À première vue, ce titre VR ressemble beaucoup aussi à Beat Saber. Toutefois, il propose une expérience basée davantage sur la danse. Grâce à une récente mise à jour Cardio, il offre en outre une plus grande amplitude de mouvement, ce qui fera battre le cœur des joueurs encore plus vite.

Racket : Nx

16,4 euros

Développé par One Hamsa, Racket : Nx fait partie des meilleurs jeux de sport actuellement disponibles sur le Quest d’Oculus. Comme son nom le laisse déjà entendre, le jeu VR consiste en gros à frapper une balle à l’aide d’une raquette afin de détruire des cibles.

Les matchs se déroulent dans une arène composée de plusieurs losanges. Ceux-ci contiennent des formes colorées à atteindre, dont des « + » bleus et des têtes de mort. Lorsqu’elles sont touchées, les premières formes permettent donc d’augmenter son niveau d’énergie, tandis que les secondes en font perdre.

À noter que le titre VR propose trois modes de jeu, à savoir Arcade, Solo et Multijoueur. Quel que soit le mode choisi, le jeu VR permet aux joueurs de brûler quelques calories efficacement.

Creed : Rise to Glory

24,6 euros

Développé par Survios, Creed : Rise to Glory est, comme son nom l’indique, un jeu de sport sur Quest inspiré du film « Creed ». Plus précisément, il s’agit de ce fait d’une simulation de boxe en réalité virtuelle, ce qui est bien intéressant pour les sportifs.

Dans le titre, le joueur incarne ainsi le personnage principal du fameux film, Adonis Creed. Il peut aussi y retrouver son ami et célèbre entraîneur, Rocky Balboa, lorsqu’il s’entraîne. Il est alors temps pour lui de repousser ses limites physiques pour devenir le plus grand champion.

À noter que dans ce jeu VR, les joueurs ont également droit à différents modes de jeu. Il y a donc le mode Carrière, le mode Entraînement et enfin le mode Jeu libre.

Cet article [TOP] Focus sur les meilleurs jeux de sport sur le Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Überläufer : le Dungeon-RPG roguelike de Think Tank Decoy Software se profile à l’horizon

Par : Serge R.
Überläufer

Überläufer est un nouveau Dungeon-RPG roguelike inspiré de la série de jeux Wolfenstein. Plus précisément, il s’inspire du premier titre de la série sorti en 1981, Castle Wolfenstein. Son développeur, le studio indépendant Think Tank Decoy Software, prévoit de le lancer sur les casques PC VR cet automne.

Pour les adeptes de jeux vidéo classiques, Castle Wolfenstein est un « old game » qui met l’accent sur l’évasion furtive. Dans le titre, le joueur est donc amené à s’échapper d’une prison labyrinthique. C’est justement sur ce genre de scénario que se base le Dungeon-RPG roguelike de Think Tank Decoy Software, Überläufer. Les propriétaires des casques VR HTC Vive, Oculus Rift et Valve Index pourront bientôt découvrir le jeu. Il arrivera en effet sur ces appareils via Steam Early Access cet automne.

Überläufer : un Dungeon-RPG roguelike qui promet d’être intéressant

Dans Überläufer, le joueur incarnera un soldat de la Wehrmacht des années 40. Celui-ci a été emprisonné par les SS étant donné qu’il s’est opposé au régime nazi. En avançant aux côtés de la résistance, il rassemble ainsi les divers objets dont il a besoin pour s’échapper de la prison. À noter que celle-ci est générée de manière procédurale.

En somme, le joueur doit donc atteindre différents objectifs générés aléatoirement pour s’évader. Il peut s’agir, par exemple, de la prise en photo d’objets spécifiques en employant un appareil photo Leica 1938. En chemin, le soldat peut d’ailleurs tomber sur des éléments, comme des tracts publiés par la résistance autrichienne et allemande. Il peut même y avoir des lettres échangées entre un ancien prisonnier et sa femme.

En dévoilant le nouveau titre VR, Think Tank Decoy Software n’a en outre pas manqué de préciser que le joueur pourra gagner des points d’expérience tout au long du jeu. Il pourra alors s’en servir pour débloquer certains éléments, à savoir des armes, des bonus et des pièges. Il pourra même obtenir des uniformes de ses ennemis, ce qui lui permettra de passer inaperçu pendant un certain temps. Les points gagnés doivent toutefois être dépensés judicieusement, car on ne peut visiter le magasin qu’une seule fois avant chaque épreuve.

Cet article Überläufer : le Dungeon-RPG roguelike de Think Tank Decoy Software se profile à l’horizon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

arpara : deux casques VR 5K et une plateforme sociale virtuelle en chemin ?

Par : Serge R.
arpara 5k

La société VR arpara vient d’annoncer deux nouveaux casques VR next-gen 5K à l’occasion de son événement de révélation mondiale de ses casques VR. L’événement est intitulé « Découvrez-vous dans un univers parallèle ». Ces fameux appareils seront accompagnés de la nouvelle plateforme sociale virtuelle de la firme baptisée arparaland.

arpara se prépare donc à lancer la dernière génération de casque arpara VR et un casque VR tout-en-un, tous deux bénéficiant d’une résolution 5K. Le premier appareil est déjà disponible en précommande dès maintenant au prix d’environ 491 euros. La société prévoit de l’expédier en août. Pour ce qui est du second casque, aucun prix officiel n’a encore été dévoilé. Néanmoins, on sait qu’il devrait aussi être lancé plus tard cet été. En ce qui concerne la plateforme sociale virtuelle arparaland, elle devrait être opérationnelle à partir du mois d’août prochain. Les utilisateurs devront alors patienter encore un peu.

arpara : les caractéristiques techniques de ses casques VR 5K

Les deux nouveaux casques VR 5K d’arpara bénéficieront ainsi tous deux d’un double écran micro-OLED d’une taille de 1,03 pouce et d’un PPI de 3514. Celui-ci proposera une résolution de 2560 x 2560, ce qui donne une résolution d’affichage combinée atteignant les 5K x 2,5K. Grâce à de telles caractéristiques, on peut dire adieu au screen door effect.

Les deux appareils présenteront également un temps de réponse de 1 μs ainsi qu’un champ de vision de 95 °. En somme, ils auront 6 degrés de plus que le Quest 2 d’Oculus. En ce qui concerne les détails respectifs de chaque casque, le casque arpara VR de nouvelle génération ne pèsera que 200 g. Il offrira d’ailleurs un taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Du côté du casque VR tout-en-un, il pèsera 380 g et sera équipé de six caméras pour assurer un suivi 6DoF à l’envers. Il prendra aussi en charge un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Il aura enfin la capacité de diffuser des applications et des jeux SteamVR, que ce soit avec ou sans fil.

arparaland : les possibilités offertes

Pour ce qui est de la nouvelle plateforme sociale virtuelle d’arpara arparaland, elle offrira aux utilisateurs différentes possibilités bien intéressantes. Parmi celles-ci, ces derniers pourront, par exemple, personnaliser des avatars virtuels, créer divers objets et façonner le monde virtuel selon leurs envies.

Ils auront même l’occasion de faire des affaires et de participer à des activités récréatives.

Cet article arpara : deux casques VR 5K et une plateforme sociale virtuelle en chemin ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Quest : une vue à la troisième personne disponible pour le streaming

Par : Serge R.
quest vue troisième personne

L’Oculus Quest propose dorénavant une vue à la troisième personne pour le streaming. La version bêta de la fonctionnalité vient de débarquer sur l’appareil suite à la dernière mise à jour du package Oculus Utilities Unity. Les spectateurs peuvent ainsi désormais regarder des jeux VR partagés par des développeurs VR avec cette fameuse vue sur un navigateur Web ou un smartphone.

À l’heure actuelle, il est possible pour tout joueur de montrer à un ami ce qui se passe dans son jeu Quest en temps réel. Pour cela, il peut diffuser tout ce qu’il y voit sur un smartphone, un téléviseur ou un navigateur Web en utilisant l’application Oculus. Le spectateur verra ainsi l’action qui se déroule dans le jeu VR avec une vue à la première personne. Cette vue ne lui permet toutefois pas de vraiment voir ce qui se passe dans la scène.

Effectivement, à cause du mouvement tremblant de la tête du joueur et du champ de vision recadré, il pourra avoir du mal à la regarder convenablement. C’est la raison pour laquelle certains jeux VR sur console et PC montrent l’action avec une vue à la troisième personne. Les développeurs de contenu Quest pourront donc bientôt profiter du même type de fonctionnalité.

Quest : les possibilités offertes par la vue à la troisième personne utilisée pour le streaming

La vue à la troisième personne peut être utilisée en même temps que la vue à la première personne lorsqu’on diffuse le contenu du Quest. Ainsi, le développeur VR ou le joueur peut passer de l’une à l’autre en fonction de ses besoins et de ses préférences lors de la diffusion.

La fonctionnalité donne même aux utilisateurs l’occasion de contrôler l’orientation de la caméra avec leur smartphone. Toutefois, on ignore encore si sa version bêta propose cette possibilité.

À noter qu’Oculus a souligné que la vue à la troisième personne est susceptible d’avoir un impact sur les performances de l’application Oculus.

Cet article Quest : une vue à la troisième personne disponible pour le streaming a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Half-Life : Alyx : un nouveau Mod multijoueur disponible dès maintenant

Par : Serge R.
alyx multijoueur

On peut désormais jouer à Half-Life : Alyx en mode multijoueur grâce à un nouveau Mod baptisé Alyx-multiplayer. C’est un groupe de moddeurs constitué de Kube, Lyfeless, DerkO, etc. qui l’a mis au point. Les fans du jeu de tir VR solo à succès peuvent ainsi dorénavant profiter de l’aventure à plusieurs. Le fameux Mod peut être téléchargé gratuitement dès maintenant.

Depuis la sortie de Half-Life : Alyx, les passionnés du jeu de tir VR de Valve ont eu droit à différents Mods pour mieux en profiter. Ces derniers ont surtout pu voir le jour grâce aux outils de modding conçus pour le titre. Parmi eux, on compte donc, par exemple, le Mod BioShock, qui est actuellement devenu une campagne à part entière. On sait maintenant qu’un nouveau Mod multijoueur est disponible. Celui-ci transforme ainsi le jeu solo en un véritable jeu multijoueur, en quelque sorte.

Introducing alyx-multiplayer

This open-source mod introduces multiplayer for Half-Life: Alyx running on Windows.

Official site w/ install instructions: pic.twitter.com/j4RsRdFCHj

— kube cringeski (@KubeRuns) June 2, 2021

Alyx-multiplayer : ce qu’il faut savoir sur le nouveau Mod multijoueur

Le nouveau Mod multijoueur de Half-Life : Alyx permet à tout joueur de découvrir l’intégralité de la campagne du jeu aux côtés d’un ami. En fait, le Mod fonctionne en suivant la rotation et la position de ce dernier. Il envoie ensuite les informations ainsi collectées au jeu hôte en tant que second joueur, où celui-ci apparaît comme un City Scanner.

En d’autres termes, les deux joueurs jouent donc chacun à la campagne du titre sur leur propre matériel. Le Mod leur permet alors simplement de se retrouver dans le même espace VR, mais ils continuent à jouer à leur propre jeu sans la moindre interaction.

En somme, Alyx-multiplayer ne permet de ce fait pas aux joueurs d’avancer ensemble dans le jeu, mais plutôt de s’y voir en temps réel. Leurs interactions ne sont malheureusement pas synchronisées. Néanmoins, ils n’auront plus à terminer la campagne d’environ 15 heures du titre seuls.

Cet article Half-Life : Alyx : un nouveau Mod multijoueur disponible dès maintenant a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Tout savoir sur le métier du modeleur 3D

Par : Serge R.
modeleur 3D

Comme son nom le laisse entendre, le modeleur 3D est le professionnel à qui on fait appel pour réaliser des modèles en trois dimensions. Il peut s’agir de modèles de personnages, de décors ou encore d’objets. Pour cela, il crée des sortes de « sculptures » numériques. Son intervention est très sollicitée dans de nombreux secteurs, dont l’industrie du jeu vidéo, le secteur de l’AR et de la VR. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce métier.

Les métiers dans le domaine de la VR, il y en a désormais pas mal. On peut citer, par exemple, celui de l’ingénieur en réalité virtuelle, de l’animateur 3D et du modeleur 3D. Pour ce dernier en particulier, il est encore peu connu des utilisateurs de la VR. Et pourtant, son intervention est très importante dans la création de jeux et d’applications VR et AR. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette fameuse profession.

Description du métier

Dans la chaîne de production d’un jeu vidéo, par exemple, le modeleur 3D intervient après les infographistes une fois que ceux-ci ont réalisé des images fixes. Son travail passe ensuite en programmation informatique.

Sa mission consiste donc à concrétiser la mise en volume de tout projet afin d’obtenir un modèle 3D. Pour cela, il se sert de logiciels professionnels exclusivement dédiés à cet effet. Mais avant de réaliser l’opération, il procède à une vérification de la faisabilité et de l’apparence du projet en question.

Le fichier ainsi obtenu sera utilisé pour générer des films d’animation ou des images de synthèse. Il peut aussi être employé pour générer des environnements de simulation immersive et augmentés. À noter que la modélisation 3D est sollicitée dans plusieurs secteurs. Parmi ceux-ci, il y a bien sûr le jeu vidéo. Il y a également l’industrie automobile ou aéronautique, l’imagerie médicale, l’architecture, etc.

Devenir modeleur 3D : les études et les qualités nécessaires

Pour devenir modeleur 3D, il est indispensable de disposer de diplômes spécifiques. Ceux-ci sont de préférence à compléter par un diplôme d’école d’art, comme Ensad, Gobelins et Beaux-arts. On peut aussi opter pour un DSAA de créateur/concepteur option communication visuelle.

Parmi ces diplômes, on peut ainsi se tourner vers un BTS métiers de l’audiovisuel avec l’option métiers de l’image pour un niveau bac + 2. Pour un niveau bac + 3, on peut choisir le bachelor modeleur 3D de l’établissement Strate École de Design. Une Licence Pro Techniques du Son et de l’Image peut également faire l’affaire.

Pour ceux qui sont intéressés par le métier, il y a même désormais des écoles spécialisées dans le domaine du jeu vidéo proposant des formations. On peut donc citer l’école Émile Cohl, Supinfogame, ISART Digital et l’École nationale du jeu et des médias interactifs numériques ou Enjmin.

Quid des qualités requises pour occuper ce poste ?

Pour devenir modeleur 3D, il est aussi essentiel de maîtriser différents logiciels complexes indispensables dans le domaine. On doit d’ailleurs avoir des connaissances du secteur d’activité dans lequel on évolue. Il peut s’agir de la physique, de l’anatomie, de l’architecture, etc.

En somme, tout individu intéressé doit rester à l’affût des dernières innovations dans le secteur concerné. Il doit de ce fait réaliser une veille aussi bien technologique qu’artistique.

Qu’en est-il du salaire et de l’évolution de carrière du modeleur 3D ?

Le salaire d’un modeleur 3D débutant est en moyenne de 1800 euros à 2000 euros brut par mois. S’il suit une formation artistique pour compléter ses connaissances et développer ses compétences, il peut devenir un animateur 3D.

Cet article Tout savoir sur le métier du modeleur 3D a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook : tout savoir sur la multinationale de Mark Zuckerberg

Par : Serge R.
Facebook

Facebook est surtout connu à l’échelle mondiale comme un réseau social en ligne. Mais derrière cette image, la multinationale américaine est aussi l’un des principaux acteurs du secteur de la réalité virtuelle. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la firme.

Facebook…on entend souvent ce nom dans l’univers de la réalité virtuelle. Bien qu’il soit notamment connu comme un réseau social en ligne, il constitue un véritable acteur de ce dernier. En fait, pour intégrer ce monde, il a acquis pas mal d’entreprises spécialisées dans ce domaine. Oculus VR fait bien sûr partie des plus connues d’entre elles. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la multinationale américaine.

Début et histoire de Facebook

Basé à Menlo Park, en Californie, Facebook a vu le jour en 2004 en tant que réseau social en ligne. Il a été fondé par des étudiants de l’Université Harvard, dont Mark Zuckerberg bien entendu, mais aussi Chris Hughes, Dustin Moskovitz, Andrew McCollum et Eduardo Saverin.

Au début, le site était réservé aux étudiants de cette université. Il s’ouvrait un peu plus tard à d’autres lycées et universités américains et internationaux. Ce n’est qu’en septembre 2006 qu’il est devenu accessible au grand public, plus précisément à toute personne âgée de plus de 13 ans. La même année, il a publié son API ou Application Programming Interface.

À partir de ce moment, il s’est développé rapidement pour devenir le plus grand réseau social au monde. En 2012, il comptait pas moins d’un milliard d’utilisateurs. La moitié d’entre eux l’utilisaient tous les jours.

Les fonctionnalités du réseau social

Depuis toujours, Facebook est accessible gratuitement tant qu’on dispose d’une connexion internet. En fait, ce sont les publicités sur le site web qui permettent à la firme de gagner de l’argent.

Une fois sur le site, tout nouvel utilisateur a donc la possibilité de créer des profils, mais pas que. Il peut aussi télécharger des photos et rejoindre des groupes préexistants. Il peut même en créer de nouveaux s’il le souhaite.

Lorsqu’il est inscrit sur le réseau social, l’individu peut publier des photos, des images et des vidéos. Il peut également partager des documents et des fichiers avec ses amis. Et bien sûr, il peut échanger des messages avec eux. Il a d’ailleurs l’occasion de réagir et de commenter tout contenu publié par les autres membres. Ceux-ci peuvent faire la même chose avec les siens.

Les filiales de la firme

Au fil du temps, Facebook a acquis pas mal d’entreprises, dont bien entendu des sociétés spécialisées dans la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle. La liste inclut même un fabricant de drones fonctionnant à l’énergie solaire et un studio qui a développé une application permettant de détecter les émotions.

Parmi les meilleures entreprises que la firme de Zuckerberg a acquises, on compte ainsi Instagram qu’elle a racheté en 2012, et qui lui a coûté environ 820 millions d’euros. Il y a aussi Instagram (racheté pour 1 milliards de dollars), WhatsApp (19 milliards de dollars) et Oculus VR (2 milliard de dollars). Facebook a racheté ces deux sociétés en 2014.

Dans cette liste, on peut également citer LiveRail (environ 410 millions d’euros) et Threadsy dont le coût n’a pas été divulgué.

Facebook et la VR

Facebook a bien évidemment intégré l’univers de la réalité virtuelle suite à l’acquisition d’Oculus VR, la société derrière les casques VR Oculus Rift et Oculus Quest, en 2014. Depuis le lancement du Rift à la sortie du Quest 2 actuel, la firme a parcouru un long chemin.

Beaucoup de progrès en peu de temps

Le Rift, en tant que premier vrai casque VR grand public, a donc fait son entrée sur le marché en 2016 après 4 années de développement. C’était au beau milieu de ces 4 années que Facebook a acquis la startup Oculus VR.

La même année, le film Henry, une œuvre d’Oculus Story Studio et premier film VR, a gagné un Emmy Award. La conférence Oculus Connect 3 s’est aussi tenue en 2016 où Oculus a présenté pas mal de nouveautés, dont l’Oculus Touch. Ce dernier est sorti peu de temps après.

L’année 2017 a ensuite été marquée par le lancement officiel du jeu d’aventure en réalité virtuelle Lone Echo. Il en est de même pour le premier jeu VR compétitif Echo Arena. L’année 2018, Oculus a lancé Oculus Start. Il s’agit d’un programme gratuit mis au point pour encourager les développeurs indépendants à travailler avec la plateforme. Le casque VR autonome Oculus Go a d’ailleurs été lancé cette année.

Les nouveautés de ces dernières années

Le 21 mai 2019, Facebook et Oculus ont révolutionné le monde de la réalité virtuelle en lançant le casque VR autonome baptisé Quest. En même temps, ils ont sorti l’Oculus Rift S. Les deux firmes ont aussi profité de l’occasion pour lancer le célèbre jeu de rythme en VR Beat Saber sur Quest.

En septembre de la même année, les développeurs ont généré pas moins de 8,2 millions d’euros de revenus sur l’Oculus Store. L’année 2019 a en outre été marquée par le lancement de l’action-RPG Asgard’s Wrath ainsi que la sortie de la version bêta d’Oculus Link.

Il en est de même pour l’acquisition de Beat Games, le studio derrière Beat Saber, par Facebook, et le lancement du système de hand tracking sur Quest. Pour ce qui est de l’année 2020, elle a surtout été marquée par la sortie officielle du Quest 2. Les jeux Splinter Cell et Assassin’s Creed ont d’ailleurs été annoncés sur la plateforme Quest. Pour l’année en cours, 1 titre sur 3 de cette dernière a enfin désormais généré pas moins de 820 000 euros de revenus.

Réalité virtuelle : un potentiel énorme pour Facebook

Bien que cela ne soit pas encore le cas, la VR est en train de devenir l’élément le plus important pour les utilisateurs pour mener leurs activités quotidiennes. La pandémie actuelle n’a fait qu’améliorer les choses pour les acteurs du secteur, dont Facebook. Effectivement, les ventes du Quest 2 ont connu une augmentation considérable ces derniers temps.

Grâce à cela, la firme de Zuckerberg peut se concentrer un peu plus sur la création de plus de contenu VR. À l’heure actuelle, elle met au point des espaces sociaux en VR et des outils de développement accessibles à tous, entre autres. Elle développe même des outils de collaboration pour les professionnels.

En somme, la réalité virtuelle a un potentiel énorme, et offre ainsi aux acteurs du secteur diverses opportunités qu’ils devront saisir absolument.

Cet article Facebook : tout savoir sur la multinationale de Mark Zuckerberg a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Dungeon Full Dive : la campagne Kickstarter rapporte plus de 285 000 dollars

Par : Serge R.
Dungeon Full Dive

Pour son nouveau jeu pour PC et PC VR baptisé Dungeon Full Dive, TxK Gaming a lancé une campagne Kickstarter d’un mois. La campagne touche maintenant à sa fin. Elle a permis à l’équipe du studio allemand d’obtenir pas moins de 285 000 dollars. Et pourtant, le projet ne nécessitait à l’origine qu’un financement de 12 200 dollars. Il faut dire que l’objectif est largement dépassé pour le titre.

Dungeon Full Dive est une plateforme de jeu de plateau. Il est en cours de développement par le studio basé en Allemagne TxK Gaming. Il offrira aux joueurs la possibilité de jouer à leurs jeux de rôle préférés. Effectivement, il leur permettra de donner vie à n’importe quel jeu de plateau. Ils auront alors l’occasion de jouer avec des avatars, créer des cartes, se promener dans des mondes miniatures et bien d’autres encore.

Dungeon Full Dive : une version bêta bientôt disponible

Selon TxK Gaming, Dungeon Full Dive sera lancé sur PC, Oculus Store et les casques SteamVR au premier trimestre de l’année prochaine. Une version pour Oculus Quest fera aussi son apparition un peu plus tard.

Pour les joueurs les plus impatients, une version bêta du titre sortira néanmoins à l’automne 2021. Les précommandes sont d’ailleurs ouvertes sur le site du studio pour ceux qui ont manqué la campagne Kickstarter. Ainsi, la version bêta est proposée au prix de 40 euros, tandis que la licence complète coûte 30 euros.

Dans tous les cas, TxK Gaming a annoncé qu’il compte élargir son équipe en recrutant des personnes encore plus passionnées par ce genre de jeu. Il s’engage également à mettre régulièrement à jour les informations concernant ses développeurs. Cela a pour but de donner aux contributeurs un aperçu des travaux en cours de l’équipe.

Cet article Dungeon Full Dive : la campagne Kickstarter rapporte plus de 285 000 dollars a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Beat Saber : le plein de nouvelles chansons avec un nouveau pack de musique

Par : Serge R.
beat saber nouveau pack

La fête peut commencer pour les fans de Beat Saber avec le nouveau pack de musique qui vient de débarquer dans le jeu. Baptisé Interscope Mixtape Music Pack, celui-ci est l’œuvre de Beat Games et d’Interscope Records qui se sont associés pour offrir aux joueurs une compilation bien digne de ce nom.

Pour rappel, le studio derrière Beat Saber, Beat Games, a été racheté par Facebook en 2019. Malgré cela, il continue de prendre en charge les différentes versions du jeu de rythme en VR. Cela signifie donc qu’Interscope Mixtape Music Pack n’est pas seulement disponible sur la plateforme Oculus. Les propriétaires des autres casques SteamVR et de PSVR peuvent très bien aussi en profiter. En somme, tout le monde devrait être heureux.

Beat Saber : le contenu du nouveau pack

Le nouveau pack Beat Saber : Interscope Mixtape Music Pack contient ainsi en tout 7 nouvelles chansons, mais pas n’importe lesquelles. Il s’agit de pistes « haut de gamme » destinées à faire le bonheur des fans du jeu VR, surtout les plus mélomanes d’entre eux.

Parmi celles-ci, on compte donc bien sûr « Party Rock Anthem » de LMFAO avec Lauren Bennett et GoonRock. Ce morceau figure en effet dans la brève bande-annonce du nouveau pack. Il y a également « DNA » de Kendrick Lamar, « Counting Stars » de OneRepublic et « Don’t Cha » de The Pussycat Dolls.

Ce n’est pas encore tout, car il y a aussi « Rollin’ (Air Raid Vehicle) » de Limp Bizkit et « Sugar » de Maroon 5. Et pour finir, il y a « The Sweet Escape » de Gwen Stefani et Akon.

Qu’en est-il du prix du pack ?

Tout comme les packs de musique précédents de Beat Saber, le nouveau pack Interscope Mixtape Music Pack peut être acheté dans son intégralité. Pour ceux qui sont intéressés par cette option, ils devront alors débourser environ 8 euros.

Néanmoins, il est également possible d’acheter chaque piste individuellement au prix de 1,6 euro par chanson. Les joueurs ont de ce fait l’occasion de n’opter que pour les morceaux de leurs stars préférées, par exemple.

Cet article Beat Saber : le plein de nouvelles chansons avec un nouveau pack de musique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Stress Level Zero : un nouveau jeu de type « Boneworks » se profile à l’horizon

Par : Serge R.
Stress Level Zero

Stress Level Zero a annoncé l’année dernière qu’il travaillait sur un nouveau jeu destiné aux casques Quest et SteamVR. Le studio n’a d’ailleurs pas manqué d’ajouter que celui-ci reprendra le moteur physique de Boneworks, son jeu pour PC VR sorti en 2019. Après une longue attente, on sait maintenant qu’il se prépare à dévoiler son prochain titre VR.

Pour rappel, Boneworks est un mélange d’action, d’aventure et de physique. Dans le jeu de tir VR, le joueur est amené à affronter une horde de zombies. À sa sortie, le titre a battu le record de ventes de certains des meilleurs jeux VR, dont le célèbre Beat Saber. Vu un tel succès, il est alors fort probable que Stress Level Zero ne laissera pas de côté le moteur physique du jeu dans son prochain titre.

Stress Level Zero : un aperçu de son prochain jeu VR bientôt disponible ?

Progress update on showing the next game: We’re playing through builds of what we intend to show/film daily. Frame rate is 90% of the way there. Needs sound, sequence, and scene polish and some bugs. I spent an hour messing around with three bodies on an escalator last night.

— Brandon J Laatsch (@BrandonJLa) May 26, 2021

Après un bon moment de silence, Stress Level Zero décide donc enfin de sortir de sa cachette. C’est Brandon Laatsch, un de ses cofondateurs, qui a rompu ce long silence en annonçant sur Twitter que le studio se préparait à dévoiler son prochain jeu VR.

Pour le moment, aucune image ni vidéo n’a été publiée. Néanmoins, on sait que le quatrième titre de la société porte le nom de code « Project 4 ». Aussi, il adoptera probablement le moteur physique de Boneworks. Laatsch a en effet affirmé dans son tweet qu’il jouait avec trois corps sur un escalator.

C’est justement le genre de contenu qui a permis à ce fameux jeu d’aventure VR d’attirer l’attention des différents joueurs. En tout cas, il semble qu’on aura bientôt un aperçu de ce nouveau titre pour Quest et SteamVR.

Cet article Stress Level Zero : un nouveau jeu de type « Boneworks » se profile à l’horizon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Population : One : The Frontier : un mode Team Deathmatch bientôt disponible

Par : Serge R.
Team Deathmatch

Un nouveau mode Team Deathmatch se profile à l’horizon pour Population : One : The Frontier. Quelques jours après le lancement officiel du titre, Big Box tease ce fameux mode déjà attendu par plus d’un. Le studio continue d’ailleurs à déployer de nouveaux contenus pour le jeu.

Attendue depuis plusieurs semaines, la saison 2 de Population : One a finalement pointé le bout de son nez il y a quelques jours. Basé sur le thème du désert et du Far West, le nouveau titre offre aux joueurs un nouvel environnement, mais pas seulement. Ceux-ci ont aussi droit à de nouvelles armes ainsi qu’à d’autres objets. Et le meilleur, c’est que Big Box tease en ce moment un nouveau mode Team Deathmatch pour mieux faire leur bonheur. Ils pourront alors bientôt organiser des matchs à mort par équipe.

Population : One : The Frontier : que proposera le mode Team Deathmatch ?

Dans la plupart des FPS en ligne, le mode Team Deathmatch est souvent disponible dès leur lancement. Toutefois, la saison 2 de Population : One n’a pas suivi cette tendance. Étant un jeu de tir en mode battle royale, The Frontier a plutôt favorisé les matchs impliquant plusieurs équipes composées de 3 joueurs au début. Néanmoins, ce gameplay sera sans nul doute vite oublié une fois le nouveau mode lancé.

Dans ce fameux mode, les joueurs seront donc divisés en deux équipes. Ce sera l’équipe qui obtiendra 30 éliminations en premier qui gagnera le match. À chaque fois qu’un joueur mourra, il retournera constamment au combat jusqu’à ce que le match se termine au lieu de ressusciter à un autre endroit de la carte.

Tout comme les autres saisons et modes de Population : One, à l’instar du mode Super Advanced War, Team Deathmatch ne sera cependant que temporaire. Le mode ne sera ainsi disponible que pour une durée limitée. Reste à savoir si cette durée sera plus longue, car Big Box n’a encore rien confirmé jusqu’à maintenant. Le studio a juste annoncé que le nouveau mode arrivera bientôt.

Cet article Population : One : The Frontier : un mode Team Deathmatch bientôt disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Mark Zuckerberg : Onward 2 en chemin ?

Par : Serge R.
onward 2

Après Onward, Downpour Interactive pourrait bientôt lancer Onward 2. Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, l’a accidentellement révélé en répondant à une question sur les jeux VR qu’il attendait le plus avec impatience sur le réseau social. Il a déclaré que ce nouveau titre l’excitait. Pour rappel, la firme de Zuckerberg vient de racheter le studio VR indépendant il y a quelques semaines.

Pour le moment, le jeu VR Onward est disponible sur PC et Oculus Quest en accès anticipé. Différentes mises à jour sont d’ailleurs encore attendues. Il est vrai que Mark Zuckerberg a accidentellement annoncé la sortie d’Onward 2. Malgré cela, les fans du titre ne doivent de ce fait pas s’attendre à le voir de sitôt. De plus, aucune suite officielle du jeu de tir à la première personne de Downpour Interactive n’a encore été dévoilée jusqu’à maintenant.

Facebook et Downpour Interactive : de futurs projets en chemin, dont probablement Onward 2

En annonçant l’acquisition du studio VR Downpour Interactive fin avril dernier, Facebook a dévoilé de « futurs projets » à réaliser avec lui. La firme n’a encore annoncé rien d’officiel, mais il est quand même logique que l’un de ces fameux projets soit Onward 2.

Il ne faut d’ailleurs pas oublier que le premier titre a connu une popularité incroyable auprès des joueurs. C’est une raison de plus pour les deux entreprises de ne pas laisser de côté ce jeu.

Dans tous les cas, les joueurs doivent rester patients pour le moment. Ils peuvent s’attendre à tout avec ces deux sociétés spécialisées dans le divertissement en réalité virtuelle.

Cet article Mark Zuckerberg : Onward 2 en chemin ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

FitXR adopte le HIIT pour vous aider à brûler davantage de calories

Par : Serge R.
fitxr

FitXR fait partie des jeux fitness exclusifs à la plateforme Oculus Quest. Connu pour ses cours donnés par les meilleurs entraîneurs, il permet aux joueurs de brûler des calories et d’atteindre leurs objectifs au quotidien. Il dispose de deux studios, dont Boxe et Danse. On sait maintenant que le studio HIIT ou High Intensity Interval Training (Entraînement fractionné de haute intensité) vient les compléter.

À partir du mois d’avril dernier, le prix de FitXR est passé d’environ 24,6 euros à environ 8 euros par mois. En d’autres termes, il est désormais indispensable de s’abonner au jeu pour y jouer. Néanmoins, ce changement a permis aux joueurs de profiter d’un nouveau contenu. Une nouvelle fonctionnalité a d’ailleurs été annoncée : le studio HIIT. À l’heure actuelle, ce dernier est enfin disponible, et propose aux amateurs de fitness en VR de nouvelles routines d’entraînement leur permettant de brûler davantage de calories.

FitXR : ce que propose le studio HIIT

Le nouveau studio HIIT de FitXR propose aux joueurs une routine d’entraînement bien optimisée, notamment pour les athlètes. Il mélange des séances de fitness basées sur les réactions avec des exercices dirigés par un coach.

Pour permettre aux amateurs de fitness en VR d’atteindre leurs objectifs quotidiens, il les amène à effectuer une activité intense sur de courtes périodes. Il cible d’ailleurs divers groupes musculaires dans le but d’augmenter leur fréquence cardiaque.

Durant les cours, ils doivent en outre effectuer certains mouvements et déplacements dans différentes directions. Sur ce, ils doivent penser à les réaliser dans un espace dégagé afin d’éviter de trébucher contre un meuble, par exemple. À noter que la mécanique du studio HIIT change régulièrement pour éviter que les choses deviennent ennuyeuses et répétitives.

Cet article FitXR adopte le HIIT pour vous aider à brûler davantage de calories a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

DecaMove : plus de 350000 dollars de ventes pour la campagne de précommande

Par : Serge R.
decamove

Megadodo Simulation Games vient d’annoncer que son appareil DecaMove a généré pas moins de 350000 dollars de ventes lors de sa campagne de précommande d’un mois. Il faut dire que la startup derrière le nouveau casque SteamVR DecaGear a atteint son objectif. Elle voulait en effet atteindre un certain nombre de commandes pour mener à bien la production de son nouvel appareil.

Pour rappel, Megadodo Simulation Games a révélé il y a un mois que son nouvel appareil baptisé DecaMove était disponible en précommande. Actuellement, la startup basée à Singapour affirme avoir vendu pas moins de 6000 unités. Le dispositif est proposé au prix de 59 dollars, soit environ 50 euros. La société a donc pu obtenir environ 354000 dollars en un mois. La campagne de précommande est maintenant officiellement terminée, et elle prévoit d’expédier le produit en juin.

DecaMove : une navigation naturelle à la clé

De petite taille, le DecaMove vient s’attacher à la hanche de l’utilisateur. Pour le faire fonctionner, il doit le synchroniser avec son PC. Il pourra alors déterminer la direction dans laquelle il se déplace en VR.

Étant donné que ses mains seront libérées et qu’il pourra regarder librement autour de lui, le dispositif peut ainsi lui offrir une navigation plus naturelle en VR. Il permet donc de faire passer l’immersion au niveau supérieur.

Le DecaMove peut en outre aider à réduire les effets du motion sickness. Il est même en mesure d’envoyer des commentaires haptiques à la personne. Cela se fait quand elle est touchée dans les jeux VR, par exemple.

Quels sont les casques VR pris en charge ?

Le DecaMove peut prendre en charge la plupart des casques VR compatibles SteamVR. Parmi ceux-ci, on compte donc, entre autres, le HTC Vive, l’Oculus Rift S, le HP Reverb G2, le Samsung Odyssey, le Valve Index, et bien entendu le DecaGear.

À noter que Megadodo Simulation Games prévoit de mettre en vente son nouvel appareil sur le marché en janvier 2022 au prix d’environ 60 euros. Mais pour le moment, la startup affirme être en mesure de produire davantage d’unités dans l’immédiat.

Celles-ci seront alors livrées à partir du mois d’août prochain. Le prix restera à 50 euros.

Cet article DecaMove : plus de 350000 dollars de ventes pour la campagne de précommande a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft : des objets réels pourraient être perçus en réalité virtuelle ?

Par : Serge R.
microsoft objets réels

Selon un brevet déposé par Microsoft, la firme pourrait offrir la possibilité de détecter des objets réels en réalité virtuelle. Le brevet a été publié par l’USPTO ou Office des brevets et des marques des États-Unis d’Amérique cette semaine. Apparemment, la société de Redmond l’a déposé assez récemment.

La plupart des casques VR actuels mettent à la disposition des utilisateurs un système « Guardian ». Celui-ci leur permet d’éviter de se heurter à un mur ou à des meubles lorsqu’ils jouent à des jeux VR, par exemple. Toutefois, ce fameux système n’est pas en mesure de détecter les éléments mobiles dans le monde réel, comme un chien qui passe devant le joueur. Microsoft vise alors à résoudre ce souci selon le brevet en question.

Brevet de Microsoft : deux problèmes à résoudre

D’après le brevet déposé par Microsoft, la firme de Redmond vise à résoudre deux soucis à la fois. Il y a ainsi le problème susmentionné et le problème de transition du monde réel au monde virtuel ressenti par certaines personnes lorsqu’elles mettent un casque VR.

Pour le second souci, la société veut donc laisser de côté l’utilisation de caméras et la fonction passthrough. Elle affirme en effet que cette méthode peut être déroutante pour certains utilisateurs. À la place, elle propose alors une réplication simplifiée de leur propre environnement où une sorte d’événement déclencheur va les emmener dans l’expérience immersive.

Il faut dire que cette fonctionnalité n’est pas vraiment une nécessité pour beaucoup. Néanmoins, elle peut être utile pour les débutants en réalité virtuelle.

Détecter des objets réels en VR grâce aux capteurs des casques VR

Pour ce qui est du problème lié au système « Guardian » des casques VR, Microsoft suggère d’utiliser leurs capteurs pour détecter les objets réels et les amener en VR. Ceux-ci seront donc affichés en tant que représentation virtuelle.

Ces objets peuvent ainsi être des objets fixes, comme un canapé. Mais ils peuvent aussi être des objets mobiles, comme un animal de compagnie, voire une personne. Pour détecter ces différents objets, le système de Microsoft pourrait tenir compte de l’orientation et de la vitesse de l’utilisateur par rapport à eux.

Cet article Microsoft : des objets réels pourraient être perçus en réalité virtuelle ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Visualize Design V1 : DigiLens révèle de nouvelles lunettes XR intelligentes

Par : Serge R.
digilens

DigiLens vient de dévoiler le Visualize Design V1, une nouvelle paire de lunettes XR intelligentes Visualize Design V1 dédiée aux entreprises. Selon la firme, l’appareil pointera le bout de son nez au début de l’été prochain. Il sera d’ailleurs équipé de la puce Snapdragon XR2 de Qualcomm.

DigiLens est une société spécialisée dans les guides d’ondes holographiques depuis déjà maintenant 18 ans. Elle s’y connaît également en fabrication de lunettes intelligentes. À l’heure actuelle, elle vient de révéler son dernier produit, le Visualize Design V1. Elle a déjà commencé à expédier la nouvelle paire de lunettes XR à certains de ses partenaires. Toutefois, le déploiement pour les autres entreprises est prévu pour la fin du mois de juin 2021.

Visualize Design V1 : que proposent les lunettes XR intelligentes de DigiLens ?

Principalement destiné aux développeurs, aux entreprises IoT et aux OEM (Original Equipment Manufacturer), le Visualize Design V1 propose des caractéristiques techniques plutôt alléchantes. DigiLens l’a donc équipé de la puce Snapdragon XR2 de Qualcomm.

La paire de lunettes XR intègre aussi les guides d’ondes Crystal50 de la société elle-même. Ceux-ci sont en mesure de fournir une efficacité de guide d’ondes atteignant les 325 nits par lumen. Cela est accompagné d’un champ de vision de 50 °, et d’une transparence de 80 %. DigiLens affirme même que le Crystal50 est à même de présenter quatre fois moins d’éclats que les optiques du HoloLens 2 de Microsoft.

Le Visualize Design V1 bénéficie en outre d’une mémoire vive de 6 Go et d’une caméra RVB de 8 mégapixels. Il est également doté de plusieurs microphones et de deux autres caméras pour le suivi 6DoF. Il propose enfin la connectivité Wifi et Bluetooth.

Un meilleur confort malgré une plus grande puissance de traitement

Vu ces différentes caractéristiques techniques, le Visualize Design V1 promet une puissance de traitement nettement meilleure. Malgré cela, il offre aux professionnels un bon confort d’utilisation. Le PDG de la startup AMA, Christian Guillemot, n’a pas manqué de le révéler.

Selon Chris Pickett, le PDG de DigiLens, la nouvelle paire de lunettes XR est plus performante et plus légère que les autres appareils XR basés sur les guides d’ondes. La firme veut surtout répondre aux besoins actuels des diverses entreprises exerçant dans l’univers de la réalité mixte.

Cet article Visualize Design V1 : DigiLens révèle de nouvelles lunettes XR intelligentes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Quest 2 : le casque d’Oculus disparaît des sites Amazon EU

Par : Serge R.
quest 2 amazon eu

Depuis quelques jours, on n’a plus de trace du Quest 2 sur les sites Amazon EU. Le casque d’Oculus a totalement disparu de ces derniers. Beaucoup se demandaient alors si l’appareil était en rupture de stock sur ces boutiques. En fait, la raison de cette suppression est un problème d’irritation cutanée dû à la protection faciale en mousse du produit.

Le Quest 2 dépasse en ce moment les ventes de tous les autres casques Oculus réunis selon Facebook. Il fait d’ailleurs partie des casques VR les plus utilisés sur Steam. Malgré tout cela, il vient d’être supprimé des sites Amazon EU. Cette suppression n’a alors pas manqué d’étonner plus d’un. En tout cas, l’appareil est toujours disponible directement auprès d’Oculus ainsi que sur d’autres boutiques en ligne. La firme a également annoncé qu’il reviendra bientôt sur les sites Amazon EU.

Suppression du Quest 2 des sites Amazon EU : Oculus donne des explications

Suite à la suppression du Quest 2 des sites Amazon EU, Oculus a dévoilé certaines informations sur la raison de cette décision. Selon la firme, Amazon a donc temporairement suspendu la vente de son casque VR en Europe à cause de restrictions faites par la Commission européenne.

La protection faciale en mousse de l’appareil aurait en effet causé un problème d’irritation cutanée chez certains utilisateurs. Cela a alors été notifié sur le système d’alerte rapide Safety Gate de la Commission européenne. À noter que ce fameux problème a été initialement identifié en décembre.

D’après un porte-parole de la société, il a toutefois déjà été résolu en avril dernier. Selon lui, Oculus travaille ainsi en étroite collaboration avec Amazon pour remettre le produit en vente sur les sites Amazon EU dès que possible.

Des solutions pour mettre un terme au problème

Face aux restrictions faites par la Commission européenne, Oculus a mené des enquêtes approfondies sur le problème lié à protection faciale en mousse du Quest 2. La firme a alors affirmé n’avoir trouvé aucune substance pouvant irriter la peau des utilisateurs dans le produit.

Malgré cela, elle a tout de même décidé de réduire le taux de certaines substances dans son processus de fabrication. En plus de cela, elle a proposé de remplacer gratuitement la protection faciale des unités fabriquées pendant un certain délai.

Cet article Quest 2 : le casque d’Oculus disparaît des sites Amazon EU a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Mise à jour v29 pour Quest et Quest 2 : toute une liste de nouveautés à découvrir

Par : Serge R.
mise à jour v29

Après la mise à jour v28, la mise à jour v29 pour Quest et Quest 2 est en chemin pour les propriétaires de ces casques d’Oculus. La firme vient de l’annoncer en confirmant qu’elle va bientôt être déployée. Elle sera probablement disponible cette semaine. En tout cas, elle apportera plein de nouvelles fonctionnalités bien intéressantes.

Un mois seulement après le déploiement de la mise à jour v28, Oculus se prépare déjà à lancer la prochaine mise à jour pour ses casques Quest et Quest 2. Pour rappel, cette dernière mise à jour a apporté plein de nouveautés à ces appareils. Parmi celles-ci, on compte Air Link, la possibilité de suivre le bureau et le clavier, et un taux de rafraîchissement de 120 Hz. On sait que la mise à jour v29 n’est pas non plus en reste en termes de nouvelles fonctionnalités.

Mise à jour v29 : ce que la nouvelle version du logiciel Quest proposera

Parmi les nouveautés qu’apportera la mise à jour v29 pour Quest et Quest 2, on compte tout d’abord la superposition en direct avec son smartphone. Cette nouvelle fonctionnalité permettra aux utilisateurs de placer une vidéo qu’ils ont réalisée avec leur mobile sur une autre vidéo en lecture sur leur casque VR. Elle ne prendra toutefois en charge que les iPhone récents, en tout cas, pour le moment.

La nouvelle mise à jour proposera également la possibilité de voir des notifications de son smartphone en VR. Celles-ci seront donc affichées dans le casque Quest ou Quest 2 lorsqu’on l’utilise. Malheureusement, cela ne fonctionnera aussi qu’avec les iPhone récents pour le début.

Les propriétaires de ces casques d’Oculus auront d’ailleurs droit à un nouvel explorateur de fichiers avec possibilité de téléchargement sur le Web, ce qui les rendra plus pratiques. Les comptes multi-utilisateurs du Quest 2 arrivent en outre sur le Quest original avec la mise à jour v29. Des publicités pour les futures applications seront enfin disponibles sur l’application Oculus pour smartphone.

Comment installer cette fameuse mise à jour ?

Pour installer la mise à jour v29 avec son casque, l’utilisateur doit se rendre dans le menu Quest en appuyant sur le bouton Oculus de son contrôleur droit. Ensuite, il doit accéder aux paramètres, puis sélectionner « À propos » en bas de la liste.

Maintenant, il doit y vérifier si une nouvelle mise à jour est disponible. S’il y en a, il ne lui reste donc plus qu’à la télécharger et à l’installer.

Cet article Mise à jour v29 pour Quest et Quest 2 : toute une liste de nouveautés à découvrir a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft : un HoloLens grand public en chemin ?

Par : Serge R.
hololens grand public

La multinationale américaine Microsoft a l’intention de mettre au point une version grand public de HoloLens. Alex Kipman, le développeur principal des lunettes HoloLens, vient de confirmer ce plan de la firme lors d’une interview où il a été interrogé sur ses projets AR. Il n’a d’ailleurs pas manqué de partager sa vision de l’avenir de la technologie.

Tout comme le marché de la réalité virtuelle, celui de la réalité augmentée est en ce moment en pleine évolution. Il faut cependant savoir que les consommateurs et les entreprises n’ont pas les mêmes possibilités pour accéder à la technologie. Pour les consommateurs, ils y ont généralement accès via leurs appareils mobiles. Néanmoins, ils ont droit à une bibliothèque de jeux et d’applications AR toujours bien garnie. Du côté des entreprises, elles peuvent profiter de la technologie avec les lunettes AR, comme HoloLens. Heureusement, Microsoft prépare un HoloLens à destination du grand public.

HoloLens grand public : les consommateurs à l’honneur

Selon Alex Kipman lors de l’interview, la firme de Redmond souhaite déployer la réalité mixte dans le monde. Pour y arriver, elle doit toutefois se concentrer davantage sur les consommateurs au lieu de se focaliser uniquement sur les entreprises.

Le développeur des lunettes intelligentes de Microsoft a alors révélé que la mise au point d’une version grand public de HoloLens constitue une partie très importante de sa stratégie.

Il a cependant déclaré que l’entreprise n’a pas l’intention de se précipiter pour son lancement. Les consommateurs ne doivent de ce fait pas s’attendre à voir un HoloLens grand public sur le marché de sitôt. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que les lunettes HoloLens actuelles sont vendues au prix d’environ 2800 euros, ce qui est loin d’être un produit de consommation. Microsoft a donc encore « du pain sur la planche » pour en faire une version grand public.

Encore du travail à faire pour Microsoft

Pour adapter les lunettes HoloLens à une utilisation grand public, Microsoft se doit bien entendu d’y apporter certaines améliorations. La firme devrait, entre autres, réduire considérablement leur taille.

Kipman estime que le poids de plus de 500 g de l’appareil actuel devrait être réduit à moins de 90 g pour qu’il devienne un produit de consommation viable.

Dans tous les cas, il est fort probable qu’on va retrouver certains jeux ou applications VR, comme Pokémon Go, sur les nouvelles lunettes dédiées aux consommateurs.

Cet article Microsoft : un HoloLens grand public en chemin ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vibrations des pieds : des chercheurs s’en servent pour simuler la marche en VR

Par : Serge R.
Simuler la marche

Des chercheurs japonais ont mis au point une nouvelle méthode pour simuler la marche en réalité virtuelle à l’aide des vibrations des pieds. Avec cette fameuse méthode, il est possible de simuler le mouvement, même lorsqu’on est assis.

Auparavant, on n’avait que deux options pour simuler un mouvement en VR : la locomotion libre et la téléportation. Mais à l’heure actuelle, la locomotion VR passe au niveau supérieur avec la sortie des tapis de course omnidirectionnels, les cybershoes, etc. L’évolution de ces différentes technologies permet désormais aux utilisateurs de se déplacer physiquement dans des environnements VR sans vraiment se déplacer dans le monde réel. On sait d’ailleurs maintenant que des chercheurs ont trouvé une nouvelle méthode pour simuler la marche en VR en utilisant tout simplement les vibrations des pieds.

Simuler la marche en VR en utilisant les vibrations des pieds : les détails de l’expérience

Ce sont des chercheurs de l’Université de Tokyo et de l’Université de technologie de Toyohashi qui ont mené l’expérience. Ils ont alors réuni un certain nombre de personnes avant de les diviser en trois groupes différents A, B et C.

Les personnes du groupe A disposaient donc d’avatars complets avec des pieds et des mains, tandis que celles du groupe B ne voyaient que des pieds et des mains. Celles du groupe C, quant à elles, n’avaient pas d’avatars.

Chaque individu a porté des dispositifs haptiques constitués de transducteurs de vibrations, de ressorts, de plaques de bois et en acrylique, et de cadres en aluminium. Ceux-ci ont ainsi fait vibrer indépendamment l’avant et l’arrière des pieds des participants afin de créer une sensation de mouvement en VR.

Les résultats de l’expérience

Durant l’expérience, chaque individu de chaque groupe a ainsi suivi son avatar à travers un environnement virtuel. Dans un premier temps, il s’est déplacé dans ce dernier avec une vue à la première personne. Ensuite, il s’y est déplacé avec une vue à la troisième personne.

À chaque pas qu’il a fait, il a ressenti des vibrations conçues pour simuler la marche sur une route asphaltée. À la fin de chaque expérience, chaque personne a donc été invitée à décrire les sensations qu’elle a ressenties.

Selon les participants, la vue à la première personne combinée avec les vibrations des pieds a alors amélioré la sensation de marche. Par contre, la vue à la troisième personne n’a pas donné les mêmes résultats, sauf pour les individus du groupe C qui n’avaient pas d’avatars.

Cet article Vibrations des pieds : des chercheurs s’en servent pour simuler la marche en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Green Hell VR : la première bande-annonce officielle enfin disponible

Par : Serge R.
Green Hell VR

Creepy Jar et Incuvo ont annoncé la version VR de Green Hell en fin 2020. Les deux studios ont profité de l’occasion pour dévoiler les premiers détails du titre. Depuis lors, aucun autre détail n’a été révélé. Heureusement pour les fans, la première bande-annonce officielle du jeu vient d’être publiée.

Pour rappel, Green Hell est un jeu de survie en monde ouvert développé par Creepy Jar. L’histoire se déroule en plein cœur de la forêt amazonienne où le joueur doit mener une lutte accablante pour sa survie. Le titre s’invite donc en réalité virtuelle, et c’est le studio Incuvo qui se charge de son édition VR. Il fait même partie des jeux VR les plus attendus en 2021. Heureusement pour les fans, la première bande-annonce officielle du jeu VR est désormais disponible.

Green Hell : ce que propose la version VR

La première bande-annonce officielle de Green Hell VR en dit déjà long sur le jeu. Bien qu’elle soit assez courte, elle donne un bon aperçu de l’aventure de survie à laquelle les joueurs doivent s’attendre. Bien sûr, comme dans le titre original, l’histoire se déroule dans la forêt amazonienne.

Le joueur est ainsi amené à explorer un monde dangereux où il doit trouver de quoi manger. En même temps, il doit essayer de ne pas se faire tuer par les animaux sauvages et les habitants de la forêt.

Afin de rester en vie, il doit fabriquer des outils et utiliser tout ce qu’il trouve pour réaliser certaines actions, comme allumer du feu. Pour chasser les oiseaux ou les poissons, par exemple, il peut fabriquer un arc. Il doit juste se méfier des crocodiles qui peuvent se cacher un peu partout. Lorsqu’il se fait attaquer, il peut avoir des blessures plutôt désagréables. Bien entendu, il doit impérativement les soigner.

La version VR du jeu entre de bonnes mains

La première bande-annonce officielle de Green Hell VR ne montre pas encore tout. De plus, aucun autre détail n’a encore été révélé. En tout cas, on sait que l’équipe d’Incuvo a déjà une large expérience dans le domaine de l’édition VR.

Elle a, entre autres, déjà travaillé avec Bloober Team sur Blair Witch VR. En somme, il faut dire que la version VR de Green Hell est entre de bonnes mains.

On attend le titre au troisième trimestre 2021 sur Oculus Rift et les casques SteamVR. Une version pour l’Oculus Quest est également attendue au quatrième trimestre de cette année.

Cet article Green Hell VR : la première bande-annonce officielle enfin disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Tennis de table en VR : le 1er Open de France bientôt lancé

Par : Serge R.
1er Open de France

Le 1er Open de France de tennis de table en VR sera lancé d’ici quelques jours. Il est organisé par la FFTT, ou Fédération France de tennis de table, et Eleven France, la communauté francophone d’Eleven Table Tennis. Il se tiendra donc du 22 mai au 6 juin.

Eleven Table Tennis est un simulateur de tennis de table en VR. Développé par For Fun Labs, le jeu se développe progressivement avec l’évolution et la vulgarisation des différents casques VR. À l’heure actuelle, il compte déjà pas moins de 100 000 joueurs, dont 6 000 francophones. Tout cela n’a pas manqué de pousser la FFTT et Eleven France à organiser le 1er Open de France de tennis de table en VR.

1er Open de France de tennis de table en VR : les inscriptions seront bientôt ouvertes

Les inscriptions au 1er Open de France de tennis de table en VR seront ouvertes le 15 mai prochain. Pour s’inscrire, les joueurs devront se rendre sur le site d’Eleven France. Plus précisément, ils devront aller sur

La compétition s’adresse à tout le monde, c’est-à-dire aux licenciés et aux non-licenciés. Toutefois, les intéressés doivent impérativement disposer d’un casque VR, mais aussi de la licence Eleven.

Les matchs se dérouleront donc dans une salle spécialement sélectionnée pour l’occasion. Il sera possible de suivre la plupart des rencontres sur ffftt.com, eleven-France.com et le réseau social Twitch. Effectivement, elles y seront diffusées en live.

La FFTT soutient la pratique du tennis de table en VR

Il est bon de savoir que la FFTT soutient la pratique du tennis de table en VR. Selon elle, ce genre de simulateur est bien plus qu’un simple jeu. En effet, bien qu’on affronte un adversaire qui ne se trouve pas dans la même salle que soi, il y a une véritable dépense physique.

Il ne faut en aucun cas oublier que pour jouer, on utilise des raquettes connectées.

D’après la FFTT, la pratique de l’E-ping est d’ailleurs bénéfique pour certaines personnes, dont celles atteintes de l’Alzheimer et de la maladie de Parkinson. Celles-ci pourront pratiquer du sport sans se déplacer dans une salle de sport.

Cet article Tennis de table en VR : le 1er Open de France bientôt lancé a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌