Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

4 Tips for Turning Horizontal Footage into Vertical Videos in Premiere Pro

Par : Mike Maher

Sometimes you can't just scale and reframe footage into a vertical canvas. Here are four helpful tricks and workarounds.

The Future of Filmmaking: Creating Short Films Within a PS5 Video Game

One of today’s most inventive and unexpected filmmaking experiences awaits within Dreams. I first heard of the Media Molecule creation Dreams when IGN dropped their review in …

Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique

Par : Serge R.
Cooking Simulator VR

La simulation de cuisine Cooking Simulator VR va enfin débarquer sur Steam ce jour après une longue attente. Elle sera donc disponible sur Valve Index, HTC Vive, Oculus Rift et les casques Windows Mixed Reality. Elle mettra bien sûr les amateurs de cuisine à l’honneur.

Cooking Simulator VR est loin d’être un simple jeu vidéo et simulation en réalité virtuelle. Il permettra aussi aux joueurs d’acquérir de nouvelles compétences en cuisine. Selon son développeur, qui n’est autre que le studio derrière Thief Simulator VR, GameBoom VR, il s’agit d’une sorte de « spin-off immersif » du jeu original sorti en 2019. Dans ce nouveau titre VR, les joueurs auront droit à une cuisine réaliste, soignée et bien équipée. Ils disposeront donc de tous les ustensiles dont un chef en herbe a besoin pour préparer de savoureux mets.

Cooking Simulator VR : plus de 80 recettes gourmandes disponibles

Dans Cooking Simulator VR, GameBoom VR mettra à la disposition des joueurs plus de 80 recettes gourmandes à essayer absolument. Le jeu leur proposera aussi pas moins de 140 ingrédients qu’ils pourront trancher, couper en dés, etc. Parmi eux, il y aura alors du poisson, de la viande, des légumes, des fruits, des produits laitiers et bien d’autres encore.

En plus de cela, les joueurs auront également droit à des méthodes de cuisson avancées ainsi qu’à des graphismes réalistes. Ils pourront d’ailleurs réaliser toutes sortes de tâches, comme préparer un repas complet, cuisiner le steak parfait, etc. Tout dépend de leurs envies et de leur temps.

Ils pourront même s’amuser un peu en faisant des choses insolites, comme ne pas faire la vaisselle, mettre une bouteille de gaz dans un micro-ondes, etc. Bien évidemment, il ne faut pas faire cela dans la vraie vie.

Divers modes de jeu disponibles

En plus de ses 80 recettes et de ses 140 ingrédients, Cooking Simulator VR proposera aussi quelques modes de jeu, dont le mode sandbox et le mode carrière. Dans ce dernier, les joueurs auront l’occasion de débloquer de nouvelles compétences au fur et à mesure qu’ils progresseront.

Ils pourront alors devenir célèbres en tant que chefs superstar. Ils auront la capacité de concocter des délices gastronomiques, ce qui leur permettra d’attirer davantage de clients dans leur resto.

Cet article Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus

Par : Serge R.
Lancement After The Fall

Pour la troisième fois, Vertigo Games a encore repoussé le lancement officiel de son « Zombie Shooter » en réalité virtuelle After The Fall. Le titre VR ne sortira ainsi pas cet été comme il l’avait prévu. Néanmoins, le studio derrière le VR Shooter Arizona Sunshine a déclaré dans un tweet qu’il le lancerait plus tard cette année. Il débarquera donc sur les casques PC VR, PlayStation VR et Oculus Quest 2. Malheureusement pour les propriétaires de l’Oculus Quest original, il ne sera disponible sur cette plateforme VR qu’en 2022.

Pour rappel, Vertigo Games a annoncé son jeu de tir de zombie en réalité virtuelle After The Fall pour la première fois lors de l’E3 2019. À l’époque, il prévoyait de le lancer dans le courant de l’année 2020 sur les principaux casques VR du moment. Toutefois, à cause de la pandémie de coronavirus, il a dû repousser sa sortie officielle cet été 2021. On sait maintenant que le studio a une fois de plus reporté le lancement du titre VR. Il compte alors le sortir sur PC VR, PSVR et Quest 2 un peu plus tard cette année, et sur le Quest original l’année prochaine.

Report du lancement d’After The Fall : la mise au point d’un support multiplateforme en est à l’origine ?

Selon Vertigo Games, il compte assurer un lancement multiplateforme en douceur d’After The Fall avec un support multiplateforme. Il n’a donc pas manqué de déclarer qu’il donne à son équipe de développement tout le temps dont elle pourrait avoir besoin pour finaliser son travail. Cela explique ainsi le report de la sortie officielle du jeu de tir VR.

Vertigo a d’ailleurs ajouté qu’After The Fall est son jeu VR le plus ambitieux à ce jour. Il l’a développé à partir de zéro pour trois casques VR très différents. Son équipe a alors travaillé ardûment afin de s’assurer que les joueurs puissent profiter d’une expérience exceptionnelle, quelle que soit la plateforme VR sur laquelle ils vont y jouer.

En attendant la sortie officielle du titre VR, le studio a annoncé qu’une mise à jour sera disponible dans les mois à venir sur une prochaine période de test bêta du jeu.

Cet article Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

STRIDE : le jeu de parkour en VR va bientôt débarquer sur Oculus Quest

Par : Serge R.
STRIDE Quest

Les propriétaires de Quest et de Quest 2 vont très bientôt pouvoir jouer au jeu de parkour en réalité virtuelle STRIDE sur leur casque VR. Effectivement, son développeur, Joy Way, prévoit de le lancer sur ces casques autonomes d’Oculus le 5 août prochain au prix de 15,99 dollars, soit environ 13,53 euros. Pour les propriétaires de casque SteamVR, ils peuvent bien entendu déjà s’offrir le jeu VR dès maintenant au prix de 19,99 dollars, soit environ 16,92 euros.

Pour rappel, Joy Way a lancé STRIDE en accès anticipé via Steam Early Access il y a près d’un an. On sait maintenant que le titre VR va débarquer sur Quest et Quest 2 le mois prochain. Le studio indépendant derrière Against prévoit d’offrir aux propriétaires des casques VR autonomes d’Oculus une expérience de parkour ultra-rapide en réalité virtuelle. Ils vont alors pouvoir escalader des murs et sauter de toit en toit tout en abattant des méchants. Ils auront droit à des mécanismes de locomotion exceptionnels.

STRIDE sur Oculus Quest : trois modes de jeu au menu

La version Oculus Quest de STRIDE ne sera pas vraiment différente de sa version SteamVR. Tout comme cette dernière, elle proposera également trois modes de jeu à son lancement. Ainsi, il y aura tout d’abord le mode sans fin dans lequel les joueurs pourront mettre leurs compétences en course libre à l’épreuve.

En plus de cela, ils pourront se lancer dans un défi sans fin sur des terrains difficiles. Au fur et à mesure qu’ils avanceront dans leur course, le monde derrière eux s’effondrera. Ils ont de ce fait intérêt à ne pas faire la moindre erreur. Il y aura aussi le mode Time Run. Ici, les joueurs devront faire face à d’autres personnes pour disputer la première place du classement.

Le dernier mode, baptisé Arena, leur donnera la possibilité d’explorer le monde du jeu VR à leur guise. Au cours de leur visite, ils pourront accomplir une variété de missions uniques. Ils pourront, entre autres, collecter certains objets de valeur éparpillés un peu partout dans l’environnement du titre, parcourir un trajet dans un laps de temps défini et bien d’autres encore. Dans tous les cas, les joueurs auront droit à une expérience d’arcade éprouvante dans une ville futuriste.

Cet article STRIDE : le jeu de parkour en VR va bientôt débarquer sur Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Warplanes : WW1 Fighters va quitter l’App Lab et sortira sur Oculus Quest Store

Par : Serge R.
Warplanes WW1 Fighters

Le jeu de vol de Home Net Games baptisé Warplanes : WW1 Fighters va très bientôt quitter l’Oculus App Lab et sortira sur la boutique Oculus Quest. Pour ceux qui ont acheté le titre VR sur App Lab, il sera bien entendu mis à niveau vers la version Oculus Quest Store gratuitement.

Pour rappel, Warplanes : WW1 Fighters a débarqué sur SideQuest en janvier dernier. Plus tard en mars, il est arrivé sur l’App Lab où il a accumulé pas moins de 500 notes. 92 % des personnes ayant noté le titre VR ont donné 5 étoiles. On sait maintenant que Facebook a autorisé Home Net Games à le lancer sur la boutique Oculus Quest ce jeudi 29 juillet. Le jeu VR rejoindra ainsi une liste de titres multiplateformes, à l’instar de Beat Saber, Eleven : Table Tennis, Walkabout Mini Golf VR, Demeo et bien d’autres encore.

Warplanes : WW1 Fighters : tous les paramètres compatibles avec la nouvelle version

Comme évoqué précédemment, les joueurs ayant acheté Warplanes : WW1 Fighters sur App Lab n’auront à payer aucuns frais supplémentaires pour le mettre à niveau vers la version Oculus Quest Store. D’après l’équipe de Home Net Games, tous les paramètres et toutes les sauvegardes seront d’ailleurs compatibles avec cette dernière.

Bien entendu, ces joueurs obtiendront aussi toutes les futures mises à jour du titre VR. En somme, pour ceux qui n’ont pas encore joué au jeu, ils peuvent l’acheter dès maintenant sur Oculus App Lab. Ils obtiendront ensuite automatiquement la version Oculus Quest Store à sa sortie.

En ce qui concerne les joueurs PC VR, ils peuvent également récupérer le jeu sur Steam. Ceux-ci ont droit à un mode multijoueur PvP et un mode coopératif multiplateforme.

Un taux de rafraîchissement de 90 Hz sur le Quest 2 d’Oculus

La nouvelle version de Warplanes : WW1 Fighters fonctionnera à 90 Hz sur Oculus Quest 2. Elle proposera aussi divers modèles de vol personnalisables, dont une simulation basée sur l’aérodynamisme et une arcade, par exemple.

Pour cela, les joueurs auront donc droit à 18 avions jouables ainsi qu’à d’autres options. Parmi ces dernières, on comptera, entre autres, la possibilité de désactiver l’affichage tête haute, et l’atterrissage et le décollage manuels.

Cet article Warplanes : WW1 Fighters va quitter l’App Lab et sortira sur Oculus Quest Store a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Holistic Breakdown: How to Edit a Documentary Film

Ready to dive into editing a documentary project? You’ll want to check out these steps, tips, and tricks first. While nobody is saying that editing a narrative …

How to Stabilize Footage in Post-Production Using DaVinci Resolve

Here’s everything you need to know about post-production stabilization in DaVinci Resolve. There are two main ways to apply a stabilization effect to your footage with DaVinci …

Carrier Command 2 : Geometa prépare une édition VR du jeu

Par : Serge R.
Carrier Command 2

Carrier Command 2 est un jeu de simulation et d’action qui mettra les joueurs aux commandes d’un porte-avions futuriste. Ils auront donc pour mission de gérer les nombreux systèmes du navire depuis le pont. Développé par Geometa et publié par MicroProse, le jeu devait être lancé en accès anticipé sur PC au printemps. Toutefois, le studio a repoussé sa sortie à la fin de l’été. Pour le moment, il n’a encore dévoilé aucune date officielle de lancement, mais il ne devrait probablement pas tarder à le faire. On sait d’ailleurs maintenant que le développeur prépare également une édition VR du titre. Il prévoit aussi de la lancer en accès anticipé plus tard cette année avec une prise en charge du jeu croisé.

Environ 33 ans après sa sortie, le jeu de simulation classique Carrier Command (1988) va ainsi avoir une suite moderne baptisée Carrier Command 2. Ce nouveau jeu permettra jusqu’à 9 joueurs de prendre les commandes du porte-avions ACC Epsilon Carrier, et de gérer ses nombreux systèmes depuis le pont. Bien que le studio derrière le titre n’ait pas encore annoncé une date de sortie du titre sur PC, il a déjà annoncé le lancement d’une édition VR de celui-ci.

Carrier Command 2 VR : à quoi doit-on s’attendre ?

Dans Carrier Command 2, les joueurs auront accès à de nombreuses fonctions de l’ACC Epsilon Carrier. Pour prendre les commandes du porte-avions, ils auront donc droit à divers terminaux informatiques et panneaux de commande. Pour un meilleur réalisme, le titre se jouera à la première personne.

En dévoilant l’édition VR du jeu, Geometa a déclaré qu’il n’a pas prévu une prise en charge des casques VR. Néanmoins, il a tout de même choisi de le faire suite à de nombreuses demandes d’une version VR venant de plusieurs joueurs. Il n’a d’ailleurs pas manqué d’annoncer que l’adaptation du titre en VR n’a pas été difficile grâce à ses caractéristiques.

Ainsi, il s’agira du même jeu avec la même mécanique et le même équilibre. Bien entendu, on pourra se servir de ses contrôleurs VR pour interagir avec les différentes commandes du jeu avec l’édition VR. À noter que les deux versions du jeu prendront en charge le jeu croisé, ce qui veut dire que les joueurs VR et non VR auront l’occasion de jouer ensemble.

Cet article Carrier Command 2 : Geometa prépare une édition VR du jeu a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Larcenauts : Immersion Overload : une mise à jour pour corriger les bugs du jeu VR

Par : Serge R.
Larcenauts Immersion Overload

Le jeu de tir multijoueur 6v6 en VR d’Impulse Gear Larcenauts vient de recevoir une nouvelle mise à jour baptisée Immersion Overload. Le studio l’a mise au point pour corriger tous les bugs du titre VR. En plus de cela, elle apporte toutes sortes de nouvelles fonctionnalités bien captivantes au jeu afin d’offrir aux joueurs une expérience nettement plus engageante.

Pour rappel, Larcenauts est sorti le mois dernier sur Oculus Quest, Oculus Rift et Steam. Malheureusement pour les fans qui l’attendaient avec impatience, le jeu VR a présenté un souci de dernière minute à son lancement. En fait, il n’était pas en mesure de prendre en charge les casques SteamVR non Oculus alors qu’il était censé être compatible avec ceux-ci.

De plus, certains éléments de gameplay du titre VR, à savoir le rechargement automatique, ne fonctionnaient d’ailleurs pas correctement. Aujourd’hui, Impulse Gear a finalement corrigé ces bugs grâce à la mise à jour Larcenauts : Immersion Overload qu’il vient de déployer. Il a profité de l’occasion pour proposer de nouvelles fonctionnalités aux joueurs.

Larcenauts : Immersion Overload : une expérience plus engageante au rendez-vous

En plus d’avoir corrigé les bugs du titre VR, la mise à jour Larcenauts : Immersion Overload s’est notamment concentrée sur le rechargement dans le jeu. Elle donne ainsi désormais aux joueurs la possibilité de recharger et d’armer manuellement leurs armes.

À noter que chaque arme présente un mécanisme de rechargement spécifique. Aussi, les joueurs peuvent toujours opter pour le rechargement automatique s’ils le préfèrent. Ils ont d’ailleurs dorénavant droit à un nouveau mode de visée grâce auquel ils peuvent se servir de la position de leurs mains pour viser avec les armes.

Parmi les nouvelles fonctionnalités proposées, il y a également l’Immersive Sprint, permettant de sprinter tout en gardant le contrôle des mains. Il y a en outre la prise en charge native des gilets haptiques bHaptics TactSuit, qui rend le jeu VR encore plus réaliste.

D’autres nouvelles fonctionnalités disponibles

En plus de ces quelques nouvelles fonctionnalités, Larcenauts : Immersion Overload propose aussi un tout nouveau skin gratuit pour le personnage Calima. Pour obtenir ce skin, il suffit de se connecter au jeu VR avant la fin du mois.

Les joueurs ont enfin droit à un son spatialisé dans le lobby ainsi qu’à une traduction complète des textes du titre en anglais, français, allemand, espagnol, japonais et coréen.

Cet article Larcenauts : Immersion Overload : une mise à jour pour corriger les bugs du jeu VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Outlier : le nouveau FPS Roguelite de Joy Way en chemin

Par : Serge R.
Outlier

Bien que son dernier jeu VR baptisé Against ne soit pas encore officiellement sorti, Joy Way prépare déjà un nouveau titre VR appelé Outlier. Il s’agit d’un FPS Roguelite en réalité virtuelle généré de manière procédurale. Selon le studio, il devrait être disponible en accès anticipé d’ici la fin de l’année. Malheureusement, aucune date officielle de lancement n’a encore été dévoilée jusqu’à maintenant.

Le studio indépendant Joy Way est en ce moment en train de développer simultanément trois jeux VR uniques. Il vient donc tout juste de révéler le dernier, un FPS Roguelite VR baptisé Outlier. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les deux autres titres, le premier est Stride, un véritable clone de Mirror’s Edge en VR, déjà disponible en accès anticipé. Le second, quant à lui, est Against, un jeu de rythme de type Beat Saber, qui sera lancé plus tard cette année. Caractérisé par des armes plutôt créatives, le nouveau jeu de tir VR promet ainsi également d’être unique, tout comme ses prédécesseurs.

Outlier : des armes créatives et parfaitement adaptées à la VR au menu

En dévoilant Outlier, Joy Way a publié en même temps une première bande-annonce du jeu VR. D’après ce qu’on peut y voir, le titre VR proposera des graphismes bien intéressants. Mais ce qui impressionne le plus dans le jeu, ce sont ses armes créatives et parfaitement adaptées à la réalité virtuelle.

Les joueurs auront donc tout d’abord droit à un pistolet à tir rapide. Au fur et à mesure qu’ils s’en serviront, il finira par surchauffer, ce qui ralentira sa cadence de tir de façon considérable. Un cristal placé dans une sorte de petite cage à l’arrière du pistolet indique sa température.

Pour refroidir l’arme plus rapidement, les joueurs devront ouvrir la petite cage et la secouer afin de refroidir le cristal. Un autre pistolet sera également disponible dans le jeu VR. Sa particularité, c’est qu’au lieu de tirer des balles ou des lasers, il tire des morceaux de lui-même. On peut rappeler ces morceaux pour recharger l’arme. En plus de ces armes à feu, les joueurs auront aussi divers pouvoirs magiques. Ils pourront les changer à la volée en branchant des modules à l’arrière de leurs gants.

Cet article Outlier : le nouveau FPS Roguelite de Joy Way en chemin a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Neon Hat : le jeu de course VR débarquera sur PSVR la semaine prochaine

Par : Serge R.
Neon Hat

Neon Hat est un jeu de course en réalité virtuelle développé par le studio espagnol Entalto Studios. Ce dernier prévoit de le lancer la semaine prochaine. Étant une exclusivité PlayStation VR, il sera aussi compatible avec la PlayStation 5. En attendant sa sortie officielle, une nouvelle bande-annonce est disponible pour le titre VR.

Sony Interactive Entertainment a plus d’une initiative pour soutenir les développeurs indépendants sur PlayStation. PlayStation Talents Games Camp en fait partie. En février dernier, une sélection de jeux a été dévoilée dans le cadre de l’accélérateur 2021. Parmi eux, il y a le jeu de course VR du studio Entalto Studios, baptisé Neon Hat. PlayStation Talents et Entalto Studios comptent le lancer officiellement le 29 juillet prochain sur PlayStation VR.

Neon Hat : trois modes de jeu disponibles

Entalto Studios promet aux joueurs un jeu de course très dynamique, se déroulant dans un univers coloré et lumineux au néon. Ils pourront jouer à Neon Hat à l’aide de leurs contrôleurs PlayStation Move. Chacun d’eux représentera un propulseur de fusée leur permettant de voler à travers des cerceaux et des points de contrôle.

Le nouveau titre VR se dotera d’ailleurs de sa propre bande originale de type synthwave. Il proposera aussi trois modes de jeu comprenant en tout dix parcours. Le premier mode est « Extreme Derby ». On peut le considérer comme une « pure expérience de course ». Le second, quant à lui, est baptisé « Race ».

Dans ce mode, le joueur devra courir contre trois adversaires. Ces deux premiers modes proposeront des classements mondiaux pour lui permettre de voir ses compétences. Pour ce qui est du troisième mode, il sera légèrement différent. Appelé « Pursuit », il sera une sorte de mode boss dans lequel on devra détruire un Data Snatcher.

Quid de l’histoire du jeu VR ?

Dans Neon Hat, le joueur incarnera un personnage qualifié pour survoler le Web. Celui-ci a décidé de devenir le meilleur coureur de ce dernier. Il s’est cependant rendu compte que le Web est un endroit qui n’est pas fait pour les âmes sensibles.

Certaines personnes essaient de nuire à tous ceux qui sont connectés au monde du jeu en prenant le contrôle de leurs énormes Ultra Virus.

Cet article Neon Hat : le jeu de course VR débarquera sur PSVR la semaine prochaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Découvrez le 1er épisode de Good Morning 3D !

Le premier épisode de Good Morning 3D, la nouvelle émission de 3Dnatives dédiée aux grandes tendances de la fabrication additive, est disponible ! Lors de chaque émission, des experts du monde de l’impression 3D viendront vous présenter leurs travaux et…

cover_goodmorning3d-episode1-final

TOP 5 des vidéos de la semaine : Stratos, le nouveau logiciel de BCN3D

Cette semaine, découvrez le dernier logiciel de BCN3D baptisé Stratos ! D’après le fabricant espagnol, ce slicer permet aux utilisateurs de gagner du temps, tout en réalisant des impressions 3D de qualité. Ensuite, 3Dnatives vous présente son dernier webinaire, dédié…

Cover TOP5

The 5 Cheapest Matte Boxes for Your Camera Rig

Let’s take a look at five wildly affordable, readily available matte boxes that can help you capture better-looking images on a budget. There are a few reasons …

10 Best YouTube Channels for Colorists and Color Grading

Follow these phenomenal YouTube editing experts to master the basics of color correction and color grading. Wherever you are on your “hey, I make videos” career timeline, …

5 Ways to Manipulate Time in Adobe Premiere Pro

When you’re editing video, you’re essentially playing with time. Let’s look at a few Premiere Pro tools to help you do just that. You know, it’s called nonlinear …

3DPrintColorizer : Imprimer en 3D et en couleur avec une imprimante classique

L’idée de 3dprintcolorizer est à la fois simple et complexe, il s’agit non pas de multiplier les filaments colorés pour imprimer chaque couche avec une couleur différente comme ce que propose certaines imprimantes 3D. Non, l’idée est d’utiliser une imprimante standard, ici une Creality Ender 3, et de lui ajouter une fonction de coloration d’un filament unique blanc ou transparent.

3dprintcolorizer laisse votre imprimante déposer une couche de filament basique et neutre, avant de changer de mode pour passer en coloration. La buse remonte chercher un marqueur pour le disposer dans un support accroché à côté de la partie impression. L’imprimante redescend ensuite pour aller colorer directement le filament imprimé dans la teinte voulue. Le résultat est une impression classique marquée étage par étage dans la coloration programmée en amont dans Cura.3DPrintColorizer

Le résultat n’est pas parfait mais c’est assez étonnant de simplicité et d’intelligence. Le nombre de couleurs peut être assez grand au vu du procédé employé et surtout on pourra changer de coloris facilement suivant les sujets à imprimer.

3DPrintColorizer

Les gros défauts de 3dprintcolorizer sont évidents. D’abord cela empêche tout traitement de surface de l’objet après impression. Pas de passage au papier de verre ou de lissage quelconque. Pas possible non plus de venir corriger des éléments facilement. D’autre part, cela double la durée d’impression d’un objet… ce qui pose la question de la pertinence même du processus. Aura t-on un résultat similaire plus rapidement en dessinant directement au feutre sur l’objet à la fin de l’impression ? Avec peut être plus de créativité et de possibilités en nombre de couleurs ? 

C’est en tout cas un projet assez impressionnant d’un point de vue code. Pas mal de soucis ont du être réglés pour proposer ce projet. Les codes de déplacements de l’imprimante doivent prendre en charge la collecte et la dépose du marqueur, le déplacement autour de l’objet pour venir dessiner dessus a dû être également un défi intéressant à relever. Je me demande si d’autres outils pourraient être imaginés avec le même processus. Pour, par exemple, poncer la surface imprimée directement après la pose avec un outil multifonction par exemple.

3DPrintColorizer

Le processus pour adapter votre imprimante 3D en mode 3dprintcolorizer est disponible sur Github. Des fichiers STL nécessaires pour imprimer les supports de marqueurs. La partie d’étalonnage et de réglage est détaillée ainsi que toute la solution logicielle basée sur une extension à Cura pour prendre en charge les couleurs.

Merci à ToitaGL pour le lien sur Reddit.

3DPrintColorizer : Imprimer en 3D et en couleur avec une imprimante classique © MiniMachines.net. 2021.

TOP 5 des vidéos de la semaine : une nouvelle pièce métal XXL ?

Cette semaine, découvrez le nouveau challenge que s’est lancé IREPA LASER : l’impression 3D d’une pièce métallique XXL, le tout pour un secteur…original. On vous présentera également la poudre Bluesint PA12 de Materialise et son impact sur l’environnement : elle…

cover_1807

@geraldinekwikmusic Watch the new mapping from the Etam brand on...



@geraldinekwikmusic Watch the new mapping from the Etam brand on their office with my original music + visual by @_aurelien.w and eloifevrier // LoomProd.
.
.
.
#etam #videomapping #mapping  #motiondesign #animation #animation2d #millumin #aftereffects #photoshop #noel #streetart #originalmusic #frenchcomposer #abletonlive #musicforpaintings #movingimage #digitalartist #night
https://www.instagram.com/p/CRW1FADqbUf/?utm_medium=tumblr

@martinastellatelier Reminiscenze delle linee di luce che...



@martinastellatelier Reminiscenze delle linee di luce che disegnano lo spazio. Scenografia digitale realizzata usando @millumin2
.
.
.
.
.
#projectionmapping #videomapping #womenartist #contemporaryart #lines #graphic #audiovisual #av #installation #digitalart #art #architecture #music #france #drawing #artist #illustration #paris #planespotting #graphicdesign #aircraft #projection #lightart #artwork #exhibition #design #electronic #digitalscenography #show #videoart
https://www.instagram.com/p/CRW0r9jpGy6/?utm_medium=tumblr

Improve Your Workflow: How to Cut Clips in After Effects

Learn how to cut a clip in After Effects. It’s a quick, easy way to add a new skill and streamline your workflow. Trying to cut a …

Lesson Learned: 10 Quick Tips for Backing up Footage

Losing projects is the worst. Especially because it doesn’t have to happen! Avoid disaster with these tips for backing up footage. If you’re new to filmmaking, the …

Open 3D Engine, nouveau moteur de jeu issu de Lumberyard

Par : Shadows

Amazon Web Services annonce le moteur de jeu Open 3D Engine, successeur de Lumberyard. Ce dernier était lui-même dérivé du fameux CryEngine.

Open 3D Engine, O3DE pour les intimes, est présenté comme un moteur capable de gérer des jeux AAA, multiplateforme et open source (licence Apache 2.0). Il s’inscrit dans l’initiative Open 3D Foundation de la Linux Foundation.

Amazon insiste sur le fait qu’O3DE ne se résume pas à « Lumberyard en open-source », même si certains éléments ont été repris. Le nouveau moteur se veut modulaire et propose des améliorations variées : nouveau système prefab, nouveau système de build, interface extensible, nouvelles fonctionnalités cloud et réseau, performances améliorées… Sans compter un nouveau système de rendu PBR qui supporte rendu forward+ et deferred, avec support du raytracing et de l’illumination globale.

On trouvera plus de détails techniques sur la page de l’annonce ; le site officiel O3DE vous donnera également accès à de nombreux éléments, dont la Developer Preview du moteur.

L’article Open 3D Engine, nouveau moteur de jeu issu de Lumberyard est apparu en premier sur 3DVF.

TOP 5 des vidéos de la semaine : l’utilisation de l’impression 3D par MCE Metrology

Cette semaine, découvrez comment la MCE Metrology, une entreprise spécialisée dans les machines de mesure tridimensionnelle, utilise l’impression 3D. Grâce aux machines proposées par BCN3D, la société a pu accroître sa production et économiser d’importantes sommes d’argent. Ensuite, nous vous…

Cover Top 5

Panasonic Reveals the Leica DG Vario-Summilux 25-50mm f/1.7

Get all the specs and details on Panasonic's latest camera announcement, the Leica DG Vario-Summilux 25-50mm f/1.7.

Editing Horror Films: 7 Pacing Tips for Your Next Project

Horror happens in the edit. Let’s explore how pacing can create a feeling of dread that keeps your audience on edge and fully engaged. Well-made horror films …

6 Cameras That Film 4K 120fps for Capturing Slow Motion Sports

Let’s look at newly released technology that can elevate your slow-motion sports footage. Plus, learn more about the differences between popular frame rates. The summer of 2021 …

Matrox Extio 3 IP KVMs are OB-vious Choice for Lyon Video Mobile Broadcast Production Units

Full-service video production company relies on Extio 3 for high-performance, IP-based KVM extension and switching for OB vans and more From premier North American soccer confederation matches to distinguished festivals and events, Lyon Video covers it all. For the mobile broadcast provider and production company, connecting staff in order to better serve customers across North ...

The post Matrox Extio 3 IP KVMs are OB-vious Choice for Lyon Video Mobile Broadcast Production Units appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Cyberdeck RA01 : le mélange subtil entre design et électronique

Le Cyberdeck RA01 est né de plusieurs partis pris, des choix assumés de la part de leur auteur qui les voit comme un manifeste et un cadre d’expression artistique. L’objet refuse des poncifs actuels de ce type de matériel et se plonge dans une culture réellement cyberpunk à plusieurs niveaux.

Cyberdeck RA01

Le Cyberdeck RA01 fait partie d’une longue lignée de réflexions de designers autour du concept de périphérique de contrôle portable. Une culture née bien avant l’avènement de l’écran tactile et pour qui la seule manière de dialoguer avec un outil informatique est dans le clavier. Une culture qui a percé au cinéma, dans la bande dessinée et dans beaucoup d’œuvres de science fiction. Avec des échos suffisamment forts pour marquer les esprits de plusieurs générations de gamins un peu rêveurs projetant dans ces outils hybrides leurs propres fantasmes. L’avenir leur a donné tort et plus qu’une année 2000 finalement aussi décevante que son bug, le manque de fantaisie et le design ultraminimaliste du tout smartphone a fait fondre l’espoir d’un présent plus chatoyant.

Le Cyberdeck RA01 est un contrepoint, un exercice et un défouloir. Un moyen de faire coller le futur projeté il y a plusieurs années dans notre maintenant. Un moyen de concrétiser un fantasme et des idées de design. Un projet qui profite de limitations assez fortes de la part de son créateur. Le recours à du matériel basique, sans impression 3D mais en exploitant des produits existant uniquement. Profiter d’un écran en longueur collant avec le format du clavier, éviter les outils tactiles et intégrer une poignée pour rendre l’objet plus pratique.

Cyberdeck RA01

Au final, ce clavier étrange doit permettre de créer des contenus interactifs, d’écrire, de piloter es installation audio vidéo et de programmer. Un listing que ne renieraient pas les habitant d’une foule de vaisseaux imaginaires hantant les espaces vides de la littérature de science fiction.

Cyberdeck RA01

Pour résoudre son fantasme, l’auteur poursuit un esprit très proche de la vision d’une humanité récupérant les vestiges de son passé. Pas de création d’objet ou de matérialisation d’une coque avec une imprimante. Pas de conception de carte électronique. L’idée est de recycler et d’improviser. Certains produits sont ainsi dénichés via des petites annonces et sont assemblés à d’autres achetés en ligne. Une bandoulière ajustable avec un scratch provenant d’un sac. Des éléments issus du catalogue classique de l’armée, une alimentation constituée de batteries 18650 et d’un module 52Pi permet de fournir l’énergie nécessaire au système.

Cyberdeck RA01

La partie clavier est un Vortex Core 40% mécanique choisi avec des Keycaps neutres. Le pointeur est dirigé à l’écran avec une solution maison combinant des boutons et un joystick analogique récupéré sur une console PSP de Sony. Le tout est relié à une solution Arduino Micro. Le Cyberdeck RA01 propose un lecteur de cartes, un port USB 3.0 , une sortie HDMI pour se relier à un écran externe et, bien sur, un port Ethernet. Seule connexion possible dans le futur d’il y a 40 ans et plus…

Cyberdeck RA01Cette prise Ethernet… mamama

Pour l’affichage, le recours à une solution IPS 1920 x 480 pixels tout en longueur faisait sens. Celui-ci est alimenté en USB et relié en MiniHDMI à la carte Pi via une nappe plate au lieu d’un câble. Une solution audio est également intégrée, connectée via les broches du Raspberry Pi. Un petit potentiomètre permettant d’en régler le volume facilement et de rajouter un bouton au design global de l’engin. 

Cyberdeck RA01

L’ensemble représente un joyeux foutoir à faire tenir dans un espace des plus réduits. Tellement réduit que plusieurs idées ont du être abandonnées au passage comme une carte NFC, une molette de défilement, des boutons d’arcade et même un mécanisme pour faire rentrer les câbles dans le clavier à la manière d’un câble d’aspirateur.

Cyberdeck RA01

Il ne restait plus qu’a intégrer le tout dans un châssis construit à partir d’un châssis de Commodore 64 et d’autres morceaux d’ABS collés entre eux avec de la superglue. Une fois le montage fait et sécurisé, la coque a été bouchée avec un matériau pour colmater les trous et mieux définir le design global de l’engin. Passée au papier de verre jusqu’au 240 et peint de plusieurs couches de peinture primaire puis du noir mat et vernis.

Cyberdeck RA01

Le résultat est l’antithèse du smartphone. Le Cyberdeck RA01 est un engin encombrant et non tactile, proposant une interface fonctionnelle qui ne nécessite pas de la regarder pour être utilisée. La solution propose un vrai parti pris esthétique et ne pourra pas être confondue avec un autre objet. C’est une création unique et si l’auteur nous donne sa recette, aucune autre ne pourra exactement lui ressembler. 

Le Cyberdeck RA01 pourra encore subir d’éventuelles modifications à l’avenir avec une amélioration de son système d’alimentation, diverses modifications techniques et structurelles et l’ajout d’une solution pour retrouver les broches de la Raspberry Pi afin de les exploiter. L’auteur semble vivre son projet avec une passion étonnante. Il sait donc sans doute que comme tous les produits du futur qu’il a choisis, sa création restera un chantier en perpétuelle évolution.

Je suis admiratif.

Merci à Alexis pour l’info.

Cyberdeck RA01 : le mélange subtil entre design et électronique © MiniMachines.net. 2021.

❌