Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 21 septembre 2021Vos flux RSS

Un programme ZX Spectrum dans une vidéo YouTube

Aujourd’hui, c’est un peu spécial. Je ne vais pas parler d’un programme pour ordinosaure issu d’un vinyle, mais bien d’un programme trouvé dans une vidéo YouTube.

Il vient d’une vidéo qui m’a (re)lancé sur le sujet il y a quelques mois : celle du Nostalgia Nerd sur les programmes cachés dans les vinyles (oui, je sais, vinyle n’est pas le mot adapté). En fait, j’avais parlé de Camouflage il y a longtemps, mais en 2021 je me suis relancé dans cette histoire avec pas mal d’exemples.

A la fin de la vidéo, il y a environ 90 secondes de programme et – évidemment – c’est du ZX Spectrum. Probablement parce qu’il est anglais, mais aussi parce que c’était un ordinateur très populaire à son épique. La récupération est assez simple : il suffit de trouver un programme qui permet de récupérer la vidéo en local, et ensuite de couper l’audio. Le résultat est un programme d’une dizaine de kilooctets qui affiche juste une image liée à la chaîne YouTube. Rien de bien excitant, mais il fallait y penser.

Weird DJ gear, part 2: the underrated, the odd, and the ones that made history.

It seems that you may have enjoyed my last entry on the weird DJ gear out there, so I am back with a few more items that may have been forgotten through the eons of time. Today, we’ll explore four more items from my collection, created by brands I haven’t previously mentioned – and brands that […]

The post Weird DJ gear, part 2: the underrated, the odd, and the ones that made history. appeared first on DJ TechTools.

25 years of Tidy: the Hard House evolution, and how it’s engaging the next generation

Outlandish with colour and hedonism, Hard House as a genre rose to prominence in 1998 as it enjoyed almost a decade of bliss under the bright lights of the dance music skyline. Despite not experiencing the popular heights of its glory years, the legacy of the genre is still being written today by such respected […]

The post 25 years of Tidy: the Hard House evolution, and how it’s engaging the next generation appeared first on DJ TechTools.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Comment Mac Guff a ressuscité Lady Di, Mitterrand et Jean Gabin

Par : Shadows

Le deep learning est désormais LA grande tendance à suivre dans le secteur des effets visuels, avec des usages surprenants : nous en avons récemment parlé sur 3DVF avec un spot mettant en scène Bruce Willis, via un générateur d’animations de danse ou encore du côté de NVIDIA. Des projets d’autant plus prometteurs que l’application de l’IA aux effets visuels n’en est qu’à ses débuts.

En France, Mac Guff a su voir le potentiel immense de ces technologies et s’est pleinement lancé dans ce nouvel eldorado. A la clé, un gain de temps et de réalisme phénoménaux.
La preuve : pour l’émission Hôtel du temps, qui sera bientôt présentée sur France 3 et mettra en scène Thierry Ardisson interviewant des célébrités décédées, Mac Guff n’a mis que 3 mois pour truquer 50 minutes de contenu.

En voici la bande-annonce, qui vous permettra de juger du résultat :

Hôtel du Temps

Le concept de l’émission Hôtel du Temps pose plusieurs défis de taille : le grand public a déjà une image précise de ces personnalités en tête, et le format interview implique un cadrage serré.

Rodolphe Chabrier, président de Mac Guff, nous a indiqué que les équipes du studio n’avaient pas pour mission d’embellir les personnalités, même si ce serait techniquement possible : l’idée était donc réellement de proposer un résultat proche des visages réels, et non une version idéalisée.

Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson
Lady Di dans Hôtel du Temps
Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson

Une autre question consistait à définir l’âge cible pour chaque personnalité : souhaite-t-on interviewer un Jean Gabin dans sa jeunesse, ou plus tardivement ? Cette problématique est évidemment définie en amont du tournage, puisque comme seul le visage est remplacé, le comédien doit adapter son jeu et avoir une coiffure adaptée (l’outil Face Engine de Mac Guff ne gère pas encore les cheveux).

Une fois ces paramètres définis, le plus difficile reste à faire : trouver les bonnes données qui permettront de rendre vie aux personnalités.
En effet, le deep learning implique de disposer de données d’entrée qui vont servir à « entraîner » l’outil afin qu’il génère correctement les images du visage de chaque célébrité.

Jean Gabin dans Hôtel du temps
Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson

Problème, les images d’archives de l’ère pré-HD et pré-numérique, d’une définition réduite, avec du grain et donc d’une qualité toute relative, ne constituent pas la source idéale. D’où la notion de « Face Retriever » mise en avant par Thierry Ardisson lors des interviews autour de son émission : l’idée est de souligner qu’il a fallu « récupérer » les visages en travaillant en profondeur sur le choix des images sources et leur amélioration. Sur ce dernier point, Mac Guff préfère ne pas trop s’étendre, le studio souhaitant évidemment préserver ses méthodes afin de garder un temps d’avance.

Rodolphe Chabrier a néanmoins pu nous donner quelques informations générales. Il souligne qu’il peut arriver qu’une personnalité « ne se ressemble pas » sur certaines archives. Un éclairage atypique, une posture ou expression inhabituelles pour une personne peuvent changer ponctuellement son apparence, auquel cas il faudra éviter d’utiliser les images associées.

Par ailleurs, un des problèmes classiques en deep learning est le côté « boîte noire » des outils, qui empêche d’avoir un contrôle artistique.
Cet obstacle a ici été surmonté grâce à une approche mixte et pas uniquement des outils de deep learning en boîte noire (là encore, Rodolphe Chabrier n’a pas pu nous donner trop de détails). Les artistes du studio ont donc le contrôle sur les images : il est donc possible de faire des retakes, d’ajuster certains détails. Une expression faciale inadaptée, un regard mal positionné peuvent être modifiés.

Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson

« Industrialiser la bidouille »

Mac Guff a donc su mettre sur pied des outils expérimentaux, puis en faire un nouveau pipeline utilisable en production. Une démarche que Rodolphe Chabrier résume ainsi : « industrialiser la bidouille ».

Cette démarche du studio était déjà engagée depuis un certain temps (comme en témoigne le travail fait sur la série Le Bureau des légendes), mais elle a paradoxalement été accélérée par la pandémie : lors du début de la crise, l’effondrement du nombre de projets a libéré du temps. Rodolphe Chabrier et Martial Vallanchon (superviseur VFX au sein du studio) ont alors pu passer 3 à 4 mois à se focaliser sur le deep learning, à faire des tests qui ont aussi permis de convaincre l’ensemble de la direction du studio de la viabilité de cette technique. Mac Guff a ensuite mis en place une démarche pragmatique, avançant pas à pas, explorant peu à peu.

Le résultat de ce travail fastidieux est donc la création de 50 minutes de plans truqués en l’espace de 3 mois. Une rapidité impressionnante qui change radicalement la manière d’aborder un projet, la phase la plus lente étant le choix des données et l’entraînement de l’outil, tandis que la génération des images se fait très rapidement (mais pas encore en temps réel, malgré la puissance des GPUs actuels).

Le passage au deep learning n’est donc pas un simple changement d’outil, mais une véritable révolution qui impacte la fabrication comme la production. Comme le résume Rodolphe Chabrier : « les flux changent, les coûts changent, la crédibilité visuelle change ».

En revanche, explique-t-il, comme les autres innovations passées (y compris l’invention des VFX), l’IA n’a pas vocation à tuer des emplois, mais bien à en créer, à élargir les possibilités narratives en rendant possible ce qui ne l’était pas.

Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson
Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson

Un atout concurrentiel

Une telle technologie peut évidemment constituer un atout pour les studios qui sauront prendre le train avant les autres. Même si Mac Guff est avant tout un studio généraliste (là où d’autres se spécialisent dans certains types d’effets, comme les créatures ou les simulations), ce travail sur les visages pourrait attirer des clients spécifiquement intéressés par cette compétence, en France comme à l’étranger.

Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson

Et demain ?

Le studio ne compte évidemment pas en rester là, et l’objectif est d’étendre l’IA à de nouveaux domaines.

Les cheveux, d’abord, puisque comme indiqué plus haut seuls les visages ont été traités pour Hôtel du Temps (les cheveux sont donc ceux des acteurs, ou des perruques).
L’idée serait également de travailler sur les corps complets avec un « Body Engine », et même d’appliquer l’IA à d’autres champs techniques. Bref, de continuer l’approche pragmatique déroulée jusqu’ici.
Outre les humains, la rotoscopie est un autre bon candidat au deep learning. Ici, l’IA pourrait permettre de diminuer les coûts, d’automatiser le travail mais aussi de relocaliser une tâche souvent confiée à des studios asiatiques.

Reste à concrétiser cet avenir. Si Mac Guff dispose déjà d’un début de département dédié à l’IA et au deep learning, avec des ingénieurs issus de l’X ou des Ponts et Chaussées, le but est à terme mettre en place une équipe de 4 ou 5 personnes focalisées à 100% sur le sujet.

Ceci représentera un investissement conséquent, puisque les profils nécessaires sont issus d’écoles d’ingénieur et que les entreprises de tous secteurs s’arrachent actuellement les spécialistes de l’IA.
Le CNC sera un soutien précieux : Mac Guff vient de remporter un appel à projets « Choc de Modernisation » avec à la clé une aide financière. Si la somme accordée n’est pas aussi élevée que ce qu’aurait souhaité le studio, elle constitue tout de même un accélérateur précieux, et Rodolphe Chabrier nous a clairement indiqué à quel point Mac Guff peut remercier le CNC : sans ce support, les fonds propres du studio n’auraient pas suffi pour lancer le futur département IA.

Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson

Le secret de la longévité ?

Visages rajeunis, maquillés, remplacés, et demain coiffures, corps, animation, décors… Mac Guff ouvre un nouveau chapitre de son histoire.

Une trentaine d’années après ses travaux pionniers en morphing – pour rappel, ILM n’a devancé l’équipe française que de quelques mois -, Mac Guff continue d’appliquer la recette qui a fait son succès : l’innovation.

L’émission Hôtel du Temps sera prochainement diffusée sur France 3.


En bonus de cet article, voici (en exclusivité !) l’ensemble des visuels que nous a transmis Mac Guff. Pour chaque paire d’images, celle de gauche est la version d’origine sans retouche, celle de droite la version en sortie du Face Engine de Mac Guff, mais avant le finishing (et donc sans l’étalonnage final).
Vous pouvez cliquer sur les images pour les ouvrir en pleine résolution.

Crédit : Mac Guff pour Troisième Œil Productions (Groupe Mediawan) – Thierry Ardisson

L’article Comment Mac Guff a ressuscité Lady Di, Mitterrand et Jean Gabin est apparu en premier sur 3DVF.

Fantastic Smartphones – ECAL MID

Fantastic Smartphones – ECAL MID
Fantastic Smartphones, alternative accessories, interactive installations and machine performances highlight the excesses relating to our use of these devices. By imagining innovative ways of interacting with our smartphones or by delegating our repetitive actions to machines, this exhibition takes a critical look at a society that has become addicted to an object that seems to have become indispensable : the “smart” phone.

SEGA s’offre la Lune

Par : Shadows

Afin de mettre en avant le lancement du jeu de stratégie Humankind développé par Amplitude Studios, SEGA a fait appel à l’agence BETC pour concevoir un spot lunaire.

Le résultat : une bande-annonce réalisée par Edouard Salier, produite par Wanda et avec des effets visuels signés Digital District. On y suit les premiers pas sur la Lune d’un astronaute américain, qui va rapidement réaliser qu’il n’est pas seul sur l’astre céleste…

Côté coulisses, l’équipe a fait le choix d’éviter une approche mixte et non full CG : comme le montre le making-of, une bonne partie des images sont issues d’un tournage en studio. Les artistes de Digital District (dirigées par le VFX Supervisor Etienne Salançon et la VFX Producer Dorothée Sémézis) ont notamment géré les extensions de décor, drapeaux, et créé une foule d’aventuriers avides de conquête spatiale.

Côté musique, on note la présence d’une version revisitée du Beau Danube Bleu de Johann Strauss, dont l’association à la conquête spatiale est gravée dans les esprits depuis son utilisation par Stanley Kubrick dans 2001, l’Odyssée de l’Espace.

Réalisation : Edouard Salier
Production : Wanda
Agence : BETC
VFX Producer : Dorothée Sémézis
VFX Supervisor : Etienne Salançon
Flame Artist : Eric Alcuvilla
Color Grading : Color
Colorist : Mathieu Caplanne
Editor : Walter Mauriot

Humankind est disponible depuis le 17 août. Le jeu de stratégie vous propose d’incarner une civilisation qui s’étendra, si vous la dirigez correctement, sur l’ensemble de l’histoire humaine. Le titre est présent sur Steam, Epic Games Store, Windows Store, Stadia.

L’article SEGA s’offre la Lune est apparu en premier sur 3DVF.

What Fun !, du BASICODE sur un vinyle

En cherchant d’autres disques avec des données informatiques, je suis tombé sur Let’s Get Digital de What Fun!, un groupe hollandais. Et j’ai bloqué un peu avant de faire fonctionner le programme.

Une page de résumé est en ligne, mais certains disques des années 80 et 90 contiennent des données pour d’anciens ordinateurs. Pas de vraies pistes de données, mais des informations encodées directement dans la partie audio. Je vous mets des liens vers les précédents sujets.

Camouflage (ZX81)
Camouflage (mais en mieux) (ZX81)
Över Tid Och Rum (Atari 8 bits)
Everybody Loves Urusei Yatsura (ZX Spectrum)
Peace and love, inc. (texte caché)
Inner City Unit (ZX Spectrum)
Plastic Raygun (ZX Spectrum)
Aural Quest (ZX Spectrum)
Kissing The Pink (BBC Micro B)
The Bermuda Triangle (Tarbell)
Brainfuel 2 (ZX Spectrum)
So Long America (NEC PC-8001)
Tu Dammi La Metà (MSX)
XL·1 (ZX Spectrum)
Talk To Me (ZX81, ZX Spectrum, BBC Micro, Apple II)
David El Gnomo (ZX Spectrum)
Glamour Screen$ (ZX Spectrum)
Bál Az Operában (ZX Spectrum)
Newtown Parkway / Astrablast (BBC Micro B)
Zero Day (Commodore 64)
Black Mirror: Bandersnatch (ZX Spectrum)
Don’t Be Afraid (texte caché)

Lors de mes premiers essais, j’ai considéré que ce que disait le texte trouvé sur YouTube était vrai, c’est-à-dire qu’il s’agissait d’un programme pour ZX Spectrum. Mais après quelques essais infructueux, j’ai regardé la pochette et j’ai lu « This record contains a computer programme in N.O.S. BASICODE. ». Une recherche Wikipedia plus tard, j’ai appris que le BASICODE est une sorte de BASIC standardisé utilisé aux Pays-Bas, et qu’il permet de lancer des programmes sur différents ordinateurs. La méthode pour le décoder est même disponible sur la page et passe par Minimodem, que j’avais déjà utilisé. j’ai donc passé mes enregistrements à la moulinette pour décoder le tout.

La pochette annonce la couleur (en bas)

Le résultat était remplis d’erreurs (corrigibles manuellement) lors de mes premiers essais, mais je me suis rendu compte qu’en filtrant les fréquences (filtre passe-bas à 5 000 Hz, passe-haut à 300 Hz), le résultat était pratiquement parfait (juste une ligne mal encodée). De plus, il existe des sites qui affichent le code (avec une erreur sur une ligne, d’ailleurs, et il faut corriger les "). Je mets le code en fin d’article, au pire.

La question suivante a été « comment exécuter le code ? ». En théorie, la solution passe par l’interpréteur du BASICODE, éventuellement dans un émulateur. C’est possible, une personne l’a fait sur un Amstrad CPC. En pratique, c’est franchement compliqué. Il faut charger l’interpréteur et ensuite essayer de charger les données une fois ce dernier lancé. Je ne maîtrise pas assez les ordinosaures pour ça, mais ça reste possible et on peut trouver le code pour pas mal d’appareils de l’époque, de l’Apple II au Commodore 64 en passant par les ZX81 et ZX Spectrum (et d’autres). La seconde solution, choisie, c’est un interpréteur de BASICODE moderne. Il en existe un qui est open source et utilisable en ligne (il est en Javascript). En pratique, le résultat est mitigé de base : il est beaucoup trop rapide et je n’ai pas réussi à le ralentir dans des paramètres permettant de voir réellement l’animation. La première partie de la vidéo montre le résultat avec les réglages par défaut. Pour la seconde, je l’ai ralenti au minimum et j’ai adapté un peu les boucles du code pour que ce soit utilisable, puis j’ai accéléré un peu le tout pour quelque chose de fluide et qui s’approche du résultat sur un véritable ordinateur de l’époque. Sans tricher un peu, il s’exécute en moins de 10 secondes dans l’interpréteur. La version modifié montre bien les animations sans être trop longue, en jouant un peu sur la vitesse de lecture.

Le code

1000 A=100:GOTO20
1010 WF$="WHAT FUN!"
1020 LG$="Let's get DIGITAL"
1030 WL$=WF$+" "+LG$+"."
1040 GOSUB100:PRINTWF$;" ";WF$
1050 OH=20:OV=13:VE=5
1060 OH=OH+1:HO=OH:GOSUB110:GOSUB120:IFHO=OH THEN1060
1070 HO=10
1080 OV=OV+1:VE=OV:GOSUB110:GOSUB120:IFVE=OV THEN1080
1090 OH=OH-1:OV=OV-1
1100 SP$=" "
1110 SP$=SP$+SP$:SP$=LEFT$(SP$,OH)
1120 GOSUB100
2000 FORC=1 TOOV-2 STEP2
2010 PRINTTAB(INT(C*OH/OV));"*"
2020 PRINTTAB(INT((OH-17)/2));LG$
2030 NEXTC
2040 FORI=1 TO5000:NEXTI
3000 GOSUB100
3010 FORP=1 TOINT(OV/7)
3020 FORQ=0 TO6
3030 TQ=1+INT((OH-19)*Q/7)
3040 IFQ=5 THENBH=TQ
3050 PRINTTAB(TQ);WF$;" ";WF$
3060 NEXTQ
3070 NEXTP
3080 NR=INT(OH/6)
4000 FORL=1 TO350
4010 GOSUB260:HO=INT(OH*RV)
4020 GOSUB260:VE=INT(OV*RV):IFVE=OV THENVE=VE-1
4030 GOSUB260:RN=1+INT(NR*RV)
4040 IFL>150 THENRN=OH
4050 IFHO+RN>OH THENRN=OH-HO
4060 IFVE5 THEN4080
4070 IFHO=BH THEN4090
4080 GOSUB110:PRINTLEFT$(SP$,RN);
4090 NEXTL
5000 IM=2*(OH+OV)-3:I0=1
5010 FORI=0 TOIM
5020 IFI28 THENI0=1
5080 NEXTI
5090 FORI=1 TO5000:NEXTI
5100 RUN
30000 REM LET'S GET DIGITAL
30010 REM
30020 REM EEN PROGRAMMA VAN
30030 REM HAN VOET
30040 REM EN
30050 REM JACK HAUBRICH

Rekordbox’s new Professional plan: unlimited cloud storage for your library

rekordbox is now offering unlimited cloud storage for artists with the launch of its new Professional plan. Platform users who subscribe to the plan will be able to save their library across multiple devices, as well as manage all of their tracks and metadata in the cloud. For artists who want the safety net of […]

The post Rekordbox’s new Professional plan: unlimited cloud storage for your library appeared first on DJ TechTools.

Gladius : un ex gladiateur hanté par son passé (court ESMA – sélection SIGGRAPH 2021)

Par : Shadows

Découvrez Gladius, court-métrage réalisé par Margaux Latapie, Grégory Diaz, Florian Cazes, Marie-Charlotte Deshayes-Ducos, Clément Petellaz, Baptiste Ouvrard, Jimmy Natchoo, Guillaume Mellet (promotion ESMA 2020).

Mis en avant dans le festival d’animation du SIGGRAPH 2021, ce film se démarque notamment par son traitement atypique des gladiateurs, loin de certains clichés hollywoodiens.

Pendant la Grèce antique, Marcus, vigneron, est hanté par son passé de gladiateur.

Musique / music: Sophian Alkurdi
Son / sound: José Vicente, Yoann Poncet, Sébastien Fournier, Tristan Le Bozec – Studio des Aviateurs

L’article Gladius : un ex gladiateur hanté par son passé (court ESMA – sélection SIGGRAPH 2021) est apparu en premier sur 3DVF.

Face à NVIDIA/AMD, des cartes graphiques Intel Arc dès 2022

Par : Shadows

Intel annonce Arc, sa future gamme de GPU grand public destiné au secteur gaming. Si Intel n’est évidemment pas un novice dans le secteur des puces graphiques, le géant s’attaque ici frontalement au marché jusqu’ici contrôlé par NVIDIA et AMD.

Concrètement, la première génération de cartes (nom de code Alchemist) s’appuiera sur l’architecture DG2.
Dans la vidéo de présentation visible plus bas, Intel évoque le support de différentes techniques : mesh shading, variable rate shading, upscaling vidéo par IA, raytracing temps réel, sur-échantillonnage accéléré par IA (ce qui pourrait être un équivalent du DLSS de NVIDIA).

Une annonce, peu d’informations : rendez-vous dans quelques mois

Du côté des performances, rien à se mettre sous la dent : les quelques images capturées en jeu disponibles ne permettent évidemment pas de se faire une idée réelle du framerate, et Intel évite soigneusement les benchmarks à ce stade.

Il faudra en fait patienter quelques mois avant d’en savoir plus, le lancement des premières cartes (pour ordinateurs portables et tours) devant se faire début 2022.

En tous cas, Intel compte bien s’implanter dans la durée : la vidéo annonce déjà plusieurs générations de GPUs. Après la première génération, Alchemist, viendront ainsi Battlemage, Celestial et Druid.

Quid des pénuries ?

Un dernier mot, pour finir, sur LE problème majeur actuel du marché GPU : les pénuries. Celles-ci ne semblent pas destinées à se résorber totalement avant plusieurs mois, et pourraient donc perdurer au moins jusqu’au lancement des GPU Intel Arc. Il est cependant illusoire de croire qu’Intel va permettre de changer la donne : les pénuries de semiconducteurs touchent l’ensemble du marché, et Intel puisera dans les mêmes ressources (fournisseurs, composants) que celles utilisées par NVIDIA et AMD. Pas de quoi chambouler le déséquilibre entre offre et demande, donc.

L’article Face à NVIDIA/AMD, des cartes graphiques Intel Arc dès 2022 est apparu en premier sur 3DVF.

SIGGRAPH 2021: la NASA vous emmène en voyage sur un astéroïde !

Par : Shadows

Si le festival d’animation du SIGGRAPH fait la part belle aux courts-métrages (notamment français), on y trouve aussi d’autres types de projets, comme des breakdowns de studios VFX ou de la visualisation scientifique.

C’est cette dernière catégorie qui nous intéresse aujourd’hui, puisque la NASA fait partie de la sélection grâce à son travail autour de l’astéroïde Bennu.

La mission spatiale OSIRIS-REx avait en effet permis de 2018 à 2020 de récolter un aperçu détaillé du sol, grâce à plusieurs techniques d’imagerie combinées. Le studio de visualisation scientifique du Goddard Space Flight Center, lui-même affilié à la NASA, en a tiré une « Visite de l’astéroïde Bennu » : un voyage de 5 minutes environ qui vous présentera les principales caractéristiques de cet astre céleste, avec un niveau de détail époustouflant.

Dan Gallagher (KBRwyle): Producer Kel Elkins (USRA): Lead Visualizer Rob Andreoli (AIMM): Videographer Ernie Wright (USRA): Visualizer Aaron E. Lepsch (ADNET): Technical Support

L’équipe a également dévoilé un making-of, qui explique que le relief est issu des données LiDAR captées lors de la mission spatiale OSIRIS-REx, habillées avec l’imagerie satellite de cette même mission. Tout est donc réel : les détails ne sont pas générés artificiellement.
L’équipe souligne également l’importance du lighting pour aider les spectateurs à comprendre le relief de rochers aux formes très complexes.
Enfin, la vidéo souligne que l’acquisition des données a été progressive : au fur et à mesure que la sonde spatiale se rapprochait de l’astéroïde, la sonde a capté des données de plus en plus précises, permettant d’affiner le modèle utilisé.

L’article SIGGRAPH 2021: la NASA vous emmène en voyage sur un astéroïde ! est apparu en premier sur 3DVF.

Les programmes cachés dans les disques vinyles

C’est ma marotte (sans Charlie) pour le moment, j’essaye de trouver et récupérer des données cachées dans de vieux disques CD, vinyles, cassettes, etc. Je ne cherche pas des pistes de données classiques, mais des programmes pour les ordinosaures des années 80, comme le ZX Spectrum, l’Apple II, le BBC Micro, etc. De façon assez étonnante, il existe pas mal d’exemples : j’ai pas loins d’une trentaine d’exemples chez moi, et une liste assez longue d’autres à trouver. Cette page résume les recherches, avec une liste mise à jour régulièrement.

Les programmes sur vinyle

Je commence par ceux présents sur des disques vinyles. Je ne présente que des disques qui contiennent de la musique et des données, j’évite les (rares) disques qui contenaient explicitement des programmes (et uniquement des programmes).

////////////////////////////////////////
Camouflage de Chris Sievey – ZX81

Le disque (un 7 pouces) contient trois programmes pour ZX81 (un pour la version 1 ko, deux pour la version 16 ko). Vous trouverez la page d’explication d’origine et la version à jour ici.
Les trois ROM : Camouflage Flying Train (1 ko) Flying Train (16 ko)

////////////////////////////////////////
Över Tid Och Rum de Adolphson-Falk – Atari 8 bits

Le vinyle contient un programme pour les ordinateurs Atari 8 bits des années 80. J’ai détaillé le tout sur cette page. Petite particularité, il est sur Apple Music.
La ROM : Over Tid Och Rum

////////////////////////////////////////
New Anatomy de Inner City Unit – ZX Spectrum

Le vinyle (mais aussi le CD) contient un programme pour le ZX Spectrum. Les explications sur l’extraction sont sur cette page.
La ROM : New Anatomy

////////////////////////////////////////
Plastic Raygun – ZX Spectrum

Ce vinyle de 1998 contient un jeu pour le ZX Spectrum. J’ai eu un peu de mal à le récupérer, comme expliqué sur la page dédiée.
La ROM : Plastic Raygun

////////////////////////////////////////
The Other Side Of Heaven de Kissing The Pink – BBC Micro B

Ce vinyle contient un programme pour le BBC Micro, à lancer en parallèle de la musique. Attention, le vinyle et la cassette contiennent le même programme mais pas la même musique, ce qui amène une désynchronisation assez rapidement. La page dédiée explique le problème.
La ROM : The Other Side Of Heaven

////////////////////////////////////////
The Bermuda Triangle d’Isao Tomita – Tarbell

Le vinyle de Tomita ne contient pas un programme à proprement parler, mais des données encodées à la manière d’un modem avec le protocole Tarbell, qui affichent deux messages. Le décodage a demandé pas mal de recherches, comme expliqué (encore) sur la page dédiée.

THIS IS THE BERMUDA TRIANGLE, OVER. SLOW DOWN. TARGET 50 MILES OFF SOUTH FLORIDA, A GIANT PYRAMID AT OCEAN BOTTOM.

THIS IS THE BERMUDA TRIANGLE, OVER. LOOK OUT! THE CYLINDRICAL OBJECT JUST LIKE THE ONE EXPLODED OVER SIBERIA AND CRASHED INTO TUNGUSKA IN 1908, HAS JUST COME INTO THE SOLAR SYSTEM.

////////////////////////////////////////
2 de Brainfuel – ZX Spectrum

Dans ce disque, le programme est très court et renvoie vers une URL qui n’existe plus. Plus de détails ici.
La ROM : 2

////////////////////////////////////////
So Long America… de Yasunori Soryo & Jim Rocks – NEC PC-8001

Sur ce vinyle japonais, la cible est évidemment un ordinateur japonais. Le plus compliqué n’était pas de récupérer les données, mais bien de faire fonctionner un émulateur, c’est expliqué là.
La ROM : So Long America

////////////////////////////////////////
Tu Dammi La Metà de Riccardo Azzurri – Spectravideo 728 (MSX)

Ce vinyle de variété italienne contient un programme pour le Spectravideo 728, un ordinateur MSX populaire dans le pays. Il fonctionne normalement sur la majorité des MSX, ce qui est un peu le principe, comme expliqué là.
La ROM : Tu Dammi La Metà

////////////////////////////////////////
XL·1 de Pete Shelley – ZX Spectrum

Le disque XL·1 de Pete Shelley est assez connu, et les données sont présentes sur vinyles (certaines éditions) et cassettes. Je ne mets que la version courte ici, mais le programme affiche des animations pour toutes les pistes de l’album.
La ROM : XL·1

////////////////////////////////////////
Talk To Me de Mainframe – ZX Spectrum, BBC Micro, ZX81, Apple II

Ce 7 pouces propose quatre programmes différents… pour quatre ordinateurs. Comme pour les autres, j’explique comment j’ai récupéré les données étant donné que le fonctionnement diffère selon les ordinateurs.
Les ROM : Mainframe (BBC Micro) Mainframe (ZX Spectrum) Mainframe (ZX81) Mainframe (Apple II)

////////////////////////////////////////
David El Gnomo – ZX Spectrum

David le gnome est une série d’animation espagnole, et il y avait un jeu sur le vinyle (et sur la cassette) de la bande originale. Ce jeu se retrouve aussi sur un autre disque de la même veine, d’ailleurs. Attention, l’émulation du ZX Spectrum nécessite quelques réglages.
La ROM : David El Gnomo

////////////////////////////////////////
Newtown Parkway / Astrablast de Soundhog – BBC Micro

Ce disque est particulier pour plusieurs raisons. Premièrement, il est assez récent (2018). Deuxièmement, les données se trouvent sur une seconde piste, séparée de la première. En clair, ce n’est pas évident.
La ROM : Newtown Parkway

Les programmes sur cassette

Pour les cassettes, je suis la même idée que pour les vinyles : un album sur cassette qui contient des données en plus de la musique, c’est bon. Une cassette qui sert uniquement de média de stockage pour les données, c’est non. L’idée est de présenter les programmes cachés.

////////////////////////////////////////
Aural Sculpture de The Stranglers – ZX Spectrum

Certaines variantes de la cassette de l’album de The Stranglers contiennent un jeu d’aventure textuel pour ZX Spectrum. Sur la page dédiée, j’explique comment j’ai terminé le jeu (en vidéo).
La ROM : Aural Quest

Les programmes sur CD

Il existe quelques exemples sur des CD. Là aussi, je me limite : l’idée est de ne chercher (et montrer) que des choses cachées dans des pistes. Bien évidemment, j’exclus d’office les pistes de données classiques ici (même si j’en présente parfois). En clair, on retrouve soit des messages cachés dans de l’audio, soit directement des programmes pour les ordinosaures.

////////////////////////////////////////
Everybody Loves Urusei Yatsura d’Urusei Yatsura – ZX Spectrum

Dans ce CD, une des pistes contient des données audio utilisables sur un ZX Spectrum, avec un message caché attendu dans les CD. Et pas besoin de le lire à l’envers.
La ROM : Everybody Loves Urusei Yatsura

////////////////////////////////////////
Peace and love, inc. d’Information Society – Texte caché

Ce CD contient une piste qui n’est qu’une porteuse audio avec des données encodée à 300 bauds, lisibles avec un modem (par exemple) ou un programme adapté. Je ne vous mets pas le texte, un peu long.

////////////////////////////////////////
The Glamour de Schmoof – ZX Spectrum

Sur ce disque assez récent (2007), il y a un programme pour ZX Spectrum, disponible aussi sur Apple Music. La récupération est évidemment assez simple : la question de la qualité de l’audio ne se pose évidemment pas. Je mets la version courte, il y a une longue (plus complète) sur la page dédiée.
La ROM : Glamour Screen$

////////////////////////////////////////
Zero Day de MC Frontalot – Commodore 64

Sur cet album assez récent, il y a une piste cachée qui est en fait un programme pour Commodore 64. C’est le seul pour lequel je ne mets pas la ROM, vu qu’il s’agit d’une sorte de jeux, si vous avez envie de le faire, le CD se trouve facilement.

Les… autres

Quelques trucs qui rentrent dans mon idée des programmes pour ordinosaures, mais qui ne sont pas sur vinyle, CD ou cassette.

////////////////////////////////////////
Black Mirror: Bandersnatch – ZX Spectrum

Dans la série Netflix, il y a du code pour ZX Spectrum dans une des fins de l’épisode interactif de Black Mirror. Il renvoie vers un autre programme pour ZX Spectrum, qui lui est disponible sur Internet (comme la page d’explications).
La ROM : Bandersnatch

////////////////////////////////////////
Bál Az Operában de KFT – ZX Spectrum

Dans ce disque hongrois, le programme est sur le vinyle de façon un peu littérale : le code est inscrit sur la pochette. C’est un peu fastidieux à taper, comme expliqué, mais ça fonctionne.
La ROM : Bál Az Operában

Dejero Connectivity Ensures Reliable Live Streaming of New Guinness World Record

  Dejero GateWay presents new opportunities for Scratch Takes to expand its live streaming production service to the ‘great outdoors’   Waterloo, Ontario, August 12, 2021 — Dejero and Montreal-based multi-media production company, Scratch Takes, were behind the successful live streaming of a new world record attempt for the highest number of caber tosses in ...

The post Dejero Connectivity Ensures Reliable Live Streaming of New Guinness World Record appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

EY Announces John Trautman, CEO of Visual Data Media Services as an Entrepreneur Of The Year® 2021 Greater Los Angeles Award Winner

Ernst & Young LLP (EY US) announced that John Trautman, CEO of Visual Data Media Services was named an Entrepreneur Of The Year® 2021 Greater Los Angeles Award winner. The Entrepreneur Of The Year Awards program is one of the preeminent competitive awards for entrepreneurs and leaders of high-growth companies. The award recognizes those who ...

The post EY Announces John Trautman, CEO of Visual Data Media Services as an Entrepreneur Of The Year® 2021 Greater Los Angeles Award Winner appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Le programme ZX Spectrum caché dans une des fins de Black Mirror: Bandersnatch

Je l’avais un peu raté parce que l’Apple TV ne gère pas les épisodes interactifs de Netflix (et parce que qu’hônnetement, je n’aime pas ce genre de trucs) mais l’épisode interactif de Black Mirror, Bandersnatch, contient un programme pour ZX Spectrum.

L’article est en ligne sur le site de Canard PC Hardware, mais certains disques des années 80 et 90 contiennent des données pour d’anciens ordinateurs. Pas de vraies pistes de données, mais des informations encodées directement dans la partie audio. Je vous mets des liens vers les précédents sujets.

Camouflage (ZX81)
Camouflage (mais en mieux) (ZX81)
Över Tid Och Rum (Atari 8 bits)
Everybody Loves Urusei Yatsura (ZX Spectrum)
Peace and love, inc. (texte caché)
Inner City Unit (ZX Spectrum)
Plastic Raygun (ZX Spectrum)
Aural Quest (ZX Spectrum)
Kissing The Pink (BBC Micro B)
The Bermuda Triangle (Tarbell)
Brainfuel 2 (ZX Spectrum)
So Long America (NEC PC-8001)
Tu Dammi La Metà (MSX)
XL·1 (ZX Spectrum)
Talk To Me (ZX81, ZX Spectrum, BBC Micro, Apple II)
David El Gnomo (ZX Spectrum)
Glamour Screen$ (ZX Spectrum)
Bál Az Operában (ZX Spectrum)
Newtown Parkway / Astrablast (BBC Micro B)
Zero Day (Commodore 64)

Vous allez peut-être me dire que c’est connu et que le jeu se trouve sur le site Internet de Tuckersoft. Mais il ne s’agit pas de Nohzdyve. Mais il y a aussi un autre programme caché.

Il se trouve dans une des fins, quand un des personnages mets un casque audio dans les crédits, on entend quelques secondes de code. C’est assez reconnaissable quand on a déjà entendu du code pour ZX Spectrum, mais c’est assez court, ce qui indique que le programme ne fait pas beaucoup de choses. La partie compliquée a été de récupérer la scène. Pour commencer, j’ai simplement branché une Nvidia Shield à une carte d’acquisition HDMI et j’ai laissé tourner l’épisode sans toucher à la télécommande. Je me suis retrouvé avec ~90 minutes de vidéo… mais pas la bonne scène de fin. Comme je n’avais pas envie de tester toutes les combinaisons, j’ai triché : j’ai récupéré une copie piratée en torrent. Elle dure 312 minutes (il y a pas mal de choix) et j’ai donc trouvé la bonne fin. Ensuite, j’ai exporté le tout en audio, je suis passé par Audacity et après quelques essais, j’ai obtenu le fichier. Pour tout dire, la première version récupérée (de la VO) était trop compressée et inutilisable. La seconde, tirée d’une seconde bande-son dans ma version piratée, a fonctionné après une petite amplification (comme souvent).

Le résultat ? Un programme nommé B AND £▄rsNAT ©H, de moins de 2 ko. Une fois dans un émulateur, il affiche un QR Code avec quelques glitchs et du son (c’est assez réussi). Et il renvoie simplement vers le site de Tuckersoft, vu plus haut, qui permet de télécharger le jeu. Dans la vidéo qui suit, j’ai mis le programme récupéré mais aussi le jeu, pour que ce ne soit pas trop court.

SIGGRAPH 2021 : un algorithme met de la vie dans vos paysages

Par : Shadows

Dans le cadre du SIGGRAPH 2021, Pierre Ecormier-Nocca, Guillaume Cordonnier, Philippe Carrez, Anne‑marie Moigne, Pooran Memari, et al. présentent leur publication Authoring Consistent Landscapes with Flora and Fauna.

Un paysage peuplé d’espèces animales et végétales, en quelques minutes

Ce projet de recherche propose une méthode pour créer des paysages avec faune et flore, en s’appuyant sur les interactions inter-espèces et sur des conditions climatiques choisies en amont.

Autrement dit, plutôt que de générer et placer à la main les êtres vivants sur un terrain (ce qui prend du temps) ou d’utiliser une approche aléatoire (ce qui donne des résultats qui ne seront pas forcément crédibles), la méthode proposée prend en compte les liens entre espèces pour automatiser le processus tout en restant crédible.
Concrètement, l’algorithme prend en entrée une chaîne alimentaire, certains éléments fixés par l’utilisateur comme un ratio entre espèces en compétition. Il génère des maps de densité pour chaque espèce, mais aussi leurs circuits quotidiens. Un terrain modifié est ensuite généré avec par exemple le rajout des pistes utilisées par les animaux et donc l’érosion qui en résulte.
Mieux encore, le système présenté permet d’explorer interactivement sous Unity le paysage résultant de ces calculs, avec instanciation à la volée de la faune et de la flore. Enfin, l’utilisateur peut éditer le résultat en modifiant/peignant manuellement les maps.

A partir d’un terrain et de conditions climatiques, la technique proposée permet de générer des maps et de visualiser une version « vivante » du terrain.

Trois innovations principales

En coulisses, la méthode proposée s’appuie notamment sur le Resource Access Graph (RAG), une structure de données qui encode les interactions entre les niveaux de la chaîne alimentaire ainsi que les déplacements des animaux sur le terrain pour accéder aux ressources.
En outre, la publication met en avant l’usage d’un algorithme procédural permettant d’approximer rapidement un écosystème stationnaire à chaque étape de la chaîne alimentaire.
La génération des maps sur une machine équipée d’un Xeon E5 et de 32Go de RAM se fait en 15 minutes en moyenne pour des terrains de l’ordre de 16km² ; en cas de modification manuelle des maps, la re-génération des maps prend de quelques secondes à quelques minutes, selon le type de modification.
Enfin, l’équipe décrit dans la publication une méthode pour l’instanciation à la volée de plantes animaux durant l’exploration interactive du terrain. Avec la machine évoquée dans le point précédent, équipée d’une Quadro M2000, la visualisation est temps réel.

Ces trois points sont les contributions principales du projet de recherche par rapport à l’état de l’art.

Exemple de maps générées par l’algorithme du projet de recherche, avec les trajectoires de différentes espèces (herbivores en vert, loups en noir, ours en brun) : ces trajectoires dépendent des ressources telles que les points d’eau mais aussi des interactions entre espèces.

De vastes débouchés, du cinéma à la recherche

Les débouchés de cette publication sont multiples : on pense évidemment à des usages artistiques, pour générer un terrain avec écosystème afin d’utiliser le résultat pour des effets visuels, de l’animation ou du jeu vidéo. L’équipe de recherche souligne en outre que les sciences peuvent bénéficier du projet, qu’il s’agisse de biologistes ou paléontologues, afin de disposer d’un outil supplémentaire pour explorer leurs modèles.
Des expérimentations ont d’ailleurs été menées pour évaluer le système proposé, avec deux groupes de personnes :

  • des paléontologues, qui se sont montrés enthousiastes à l’idée de pouvoir valider visuellement des hypothèses. ils ont également salué le gain de temps permis par l’outil, avec ses cartes générées rapidement tout en étant précises. Une de leurs critiques concerne l’envie de rajouter d’autres espèces en plus de celles incluses dans le prototype.
  • des infographistes davantage intéressés par l’aspect artistique. Ces derniers ont surtout fait des suggestions pour améliorer les contrôles manuels et la visualisation : le prototype actuel montre toujours le terrain en fin de matinée, avec un ciel ensoleillé de début d’été : un ajustement manuel des saisons, de l’heure et de la météo serait bienvenus. Un utilisateur de Unity a souligné le gain de temps massif apporté par le système : générer à la main les trajectoires de 120 troupeaux de 7 espèces différentes aurait pris au moins 10h à la main, contre quelques minutes avec l’algorithme.

Quelles limites et améliorations à venir ?

Comme toujours en recherche, le projet comporte des limites et améliorations possibles. En voici quelques-unes citées dans l’article :

  • Outre certaines approximations, les chercheurs ont pris en compte des chaînes alimentaires simplifiées, sans oiseaux, espèces animales de petite taille, faune sous-marine. Une approche plus complète serait toutefois totalement possible techniquement.
  • Visuellement, le réalisme du paysage pourrait être largement amélioré : par exemple, avec des dégâts sur les arbres situés à proximité des pistes utilisées par les gros animaux.
  • Le système pourrait prendre en compte les coopérations entre espèces : impact de la pollinisation par les insectes sur la végétation, déjections animales qui fertilisent le sol.
  • Au lieu de se contenter de générer un écosystème stable, on pourrait imaginer un système permettant de contrôler les évolutions temporelles, afin d’avoir un paysage évoluant graduellement au fil des années, siècles, millénaires.

Malgré les limitations actuelles, ce projet de recherche n’en reste pas moins passionnant, et laisse envisager de vastes débouchés.
La publication est disponible publiquement en ligne : Authoring Consistent Landscapes with Flora and Fauna.

Différentes maps générées pour un même terrain, avec des conditions climatiques diverses (ère glaciaire ou climat tempéré).

L’article SIGGRAPH 2021 : un algorithme met de la vie dans vos paysages est apparu en premier sur 3DVF.

Painstakingly Concealed Secret Track, le programme Commodore 64 caché sur un CD

Sur l’album Zero Day de MC Frontalot, il y a une piste cachée qui porte le nom de Painstakingly Concealed Secret Track. Elle est sur le CD mais aussi sur Apple Music si vous voulez tenter. Et elle contient un programme pour Commodore 64.

L’article est en ligne sur le site de Canard PC Hardware, mais certains disques des années 80 et 90 contiennent des données pour d’anciens ordinateurs. Pas de vraies pistes de données, mais des informations encodées directement dans la partie audio. Je vous mets des liens vers les précédents sujets.

Camouflage (ZX81)
Camouflage (mais en mieux) (ZX81)
Över Tid Och Rum (Atari 8 bits)
Everybody Loves Urusei Yatsura (ZX Spectrum)
Peace and love, inc. (texte caché)
Inner City Unit (ZX Spectrum)
Plastic Raygun (ZX Spectrum)
Aural Quest (ZX Spectrum)
Kissing The Pink (BBC Micro B)
The Bermuda Triangle (Tarbell)
Brainfuel 2 (ZX Spectrum)
So Long America (NEC PC-8001)
Tu Dammi La Metà (MSX)
XL·1 (ZX Spectrum)
Talk To Me (ZX81, ZX Spectrum, BBC Micro, Apple II)
David El Gnomo (ZX Spectrum)
Glamour Screen$ (ZX Spectrum)
Bál Az Operában (ZX Spectrum)
Newtown Parkway / Astrablast (BBC Micro B)

Pour l’extraction, la première étape est évidemment d’encoder la piste. De base, le niveau est très faible, mais deux amplifications automatiques par Audactity permettent d’obtenir quelque chose d’utilisable. Ensuite, il faut transformer le WAV en programme pour Commodore 64. WAV-PRG et Audiotap (pour Windows) permettent ça. J’ai d’abord converti en TAP (en gros une image de cassette) puis en P00 (un programme). Pour le second, il faut utiliser la GUI et bien choisir Turbo Tape 64 comme loader.


Une fois le programme obtenu, j’ai testé avec Denise (un émulateur) sans trop de succès, puis avec VirtualC64 avec succès. Le programme affiche un logo, un peu de texte, puis demande d’entrer la date. Petite astuce, il faut bien mettre l’heure en UTC, donc en prenant en compte le décalage (+2 actuellement). Le code doit ensuite être tapé sur une page du site dont l’adresse est donnée (et effacée dans la vidéo), ce qui permet de télécharger un morceau. Du coup, je suis la 363e personne a avoir lancé le programme, ce qui n’est pas si mal.

L’image


Mon classement

Je dois dire que j’ai été bien aidé par ce tuto et les recherches de l’époque sur la piste cachée.

Blackmagic Design Announces New HyperDeck Studio

Fremont, CA, USA – Thursday, July 29, 2021 – Blackmagic Design today announced a new family of HyperDeck Studio models that feature better design, upgraded codecs and support for more media types. All models now support record and playback to H.264, ProRes and DNx files, as well as PCM or AAC audio. Plus all models support SD Cards ...

The post Blackmagic Design Announces New HyperDeck Studio appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Magewell Introduces Centralized Encoder, Decoder and Stream Management Software

Free Magewell Cloud software provides unified configuration and control of multiple hardware devices plus SRT gateway and streaming protocol conversion features July 28, 2021 — Nanjing, China: Video interface and IP workflow innovator Magewell today announced its new Magewell Cloud multi-device management software. Available free of charge for installation on an on-premises server or cloud ...

The post Magewell Introduces Centralized Encoder, Decoder and Stream Management Software appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

2021 HPA Awards Gala Set for November 18th at the Iconic Hollywood Legion

The 2021 Hollywood Professional Association (HPA®) Awards, the pre-eminent celebration of creative and technical accomplishments of the media and entertainment community from around the world, is returning to an in-person event this year. This year’s gala will take place November 18 at the Hollywood Legion Theater in Hollywood, California. Since 2006, the HPA Awards have honored ...

The post 2021 HPA Awards Gala Set for November 18th at the Iconic Hollywood Legion appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Tom Ford Online Promotions Streamed by Chuangyang Culture with Blackmagic Design Workflow

Fremont, CA – July 22, 2021 – Blackmagic Design today announced that Shanghai based Chuangyang Culture provided live streaming services for international luxury brand Tom Ford using a Blackmagic Design live production workflow made up of URSA Broadcasts, ATEM Television Studio Pro 4K and DeckLink 4K SDI. The streams, which added up to 1,500 hours, with 12 hours ...

The post Tom Ford Online Promotions Streamed by Chuangyang Culture with Blackmagic Design Workflow appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Cryptid – Animatronic light sculpture by Michael Candy

Cryptid – Animatronic light sculpture by Michael Candy
Created by Michael Candy, 'Cryptid' is an animatronic light sculpture that uses 18 linear actuators and open source Phoenix hexapod code to walk through a space. As human and robotic, natural and synthetic are increasingly amalgamated, the projects questions whether machines could be considered a subspecies.

Shinsen : un samuraï en fuite (court Isart Digital)

Par : Shadows

Omayla Arciniega, Emeline Cordier, Paola Gentil, Fanny Le Fur, Morgane Périer, Aurélien Schmitt, Cécile Zwiller présentent leur court de fin d’études à Isart Digital : Shinsen.

Shinsen raconte l’histoire d’un samouraï, au début de l’ère Edo, fuyant le champ de bataille. Affamé et épuisé, il mange les offrandes destinées à une statue abandonnée au milieu de la forêt. Victime d’une étrange vision, il reprend sa fuite.

Sound Design : Quentin Adoue / Johan Becart / Adrien Dautel / Valentin d’Aubuisson / Thilo Goluza / Pablo Gomez / Maxime Hoareau / Adrien Sesé

En termes de character design, le samouraï ne reprend pas forcément les clichés du genre. Un choix qui s’explique, nous a indiqué l’équipe du film, par le scénario et la volonté de représenter le personnage principal comme un déserteur, une victime de la guerre, à l’opposé des codes classiquement associés aux samouraïs.

La statue, elle, devait incarner une présence forte, une puissance, et avoir une apparence à la fois sublime et effrayante. Le design s’inspire de plusieurs divinités et figures bouddhistes et japonaises.
Bien entendu, ce personnage a demandé un gros travail puisqu’il évolue au cours du film et dispose de multiples membres mobiles. L’équipe a notamment travaillé sur l’automatisation de certains éléments, sur la création de modules de rig pouvant être réutilisés : de quoi par exemple faciliter la gestion des bras.
Si un test de personnage unique avec un rig multifonctions avait été fait en préproduction, l’approche adoptée a finalement été celle d’avoir deux modèles distincts, avec chacun leur rig, pour la statue debout et au sol.
Le rig pour cette dernière partie était très pratique à utiliser pour l’équipe : par exemple, un unique contrôleur permettait d’enrouler la langue, ce qui a simplifié l’animation. En termes de déplacements, araignées et scorpions ont servi de références pour obtenir des mouvements naturels.

On note évidemment la présence de plans relativement sombres dans le film, ce qui nécessite un soin particulier afin de conserver une bonne lisibilité. Pour ces séquences de nuit, un master lighting a été créé, une base sur laquelle sont venues se rajouter d’autres sources de lumière selon le plan (rim lights, en particulier).
Au compositing, de même que pour le lighting, une base a été déployée pour l’ensemble de ces plans, avant des ajustements plus précis.
Cette approche a permis de conserver une cohérence globale sur l’ensemble des plans de nuit, tout en affinant chaque plan.
Plus largement, le compositing a été une étape clé pour de nombreux éléments, comme l’intégration de la pluie.

Ce film achève notre couverture des courts de fin d’études 2021 d’Isart Digital, mais nous allons également évoquer les jeux vidéos créés par d’autres élèves de l’école.

L’article Shinsen : un samuraï en fuite (court Isart Digital) est apparu en premier sur 3DVF.

SMPTE Hollywood to Host Panel on Standards

Studio City, Calif.—At its July virtual meeting, SMPTE Hollywood will host a panel of experts for a discussion on the critical importance of standards in the motion picture and television industry. Providing the technical framework upon which the industry depends, standards are central to SMPTE’s mission—and yet people are often unsure of what the term ...

The post SMPTE Hollywood to Host Panel on Standards appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Un logo riche en particules pour les 50 ans des Emirats Arabes Unis

Par : Shadows

Jean-Marie Marbach nous présente sa dernière réalisation : une animation qui dévoile le logo du 50ème anniversaire des Emirats Arabes Unis.

Il nous précise que les outils Stardust et AutoFill ont été utilisés : le premier est un système de particules modulaire pour After Effects, le second permet de créer facilement des animations de remplissage (d’une forme ou d’une image).

Un bref breakdown est aussi disponible :

L’article Un logo riche en particules pour les 50 ans des Emirats Arabes Unis est apparu en premier sur 3DVF.

Une poule à la conquête du monde dans un court de l’ESMA

Par : Shadows

Raphaël Bandet, Adrien Chauvet, Julien Gohard, Eugenia Maggi, Milena Mouries, Eléonore Rolewski, Franck Valero dévoilent Quand les poules auront des dents, leur court de fin d’études à l’ESMA (promotion 2020).

Une comédie résolument déjantée qui navigue entre exploitation animale, volaille avide de vengeance, gags visuels et animation très cartoon :

A la suite d’une expérience ratée, une poule devient intelligente et décide de renverser l’espère humaine à l’aide de son armée de poulets.

Musique / Music: Felipe Rodriguez, Raphaël Bandet
Son / Sound: Alexis Laugier, José Vicente, Yoann Poncet, Tristan Le Bozec – Studio des Aviateurs
L’équipe du film

L’article Une poule à la conquête du monde dans un court de l’ESMA est apparu en premier sur 3DVF.

Une bande-annonce pour Encanto, le Disney de Noël

Par : Shadows

Les studios Disney dévoilent les premières images d’Encanto, réalisé par Byron Howard (Zootopie, Raiponce) et Jared Bush (Zootopie).
Prévu pour la fin de l’année, ce nouveau long-métrage nous emmènera en Colombie et dans un univers riche en chansons : ces dernières ont été composées par Lin Manuel Miranda (déjà connu pour son travail sur Hamilton et Vaiana).

La magie de l’Encanto a doté chaque enfant de la famille Madrigal d’un don unique, du pouvoir de la force à celui de la guérison. Tous ont reçu une aptitude particulière, exceptée la jeune Mirabel, une adolescente d’une quinzaine d’années. Mais lorsque celle-ci découvre que la magie qui entoure l’Encanto est en danger, elle se met en tête qu’en tant que seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire, elle pourrait bien être leur dernier espoir…

Voici la bande-annonce en VF et VOST. En France, la sortie est annoncée en salles et non sur Disney+, le 24 novembre.

L’article Une bande-annonce pour Encanto, le Disney de Noël est apparu en premier sur 3DVF.

Motion Impossible’s AGITO Trax brings dynamic motion to the 2021 BET Awards

June 06, 2021 John Perry, owner of two Agito systems helped bring a new level of creativity to the 2021 BET Awards on Sunday, June 27th with the Motion Impossible AGITO Trax. “Imagine the capabilities of a camera that can travel, literally, through the stage,” said Perry. “That’s what we were able to do, with ...

The post Motion Impossible’s AGITO Trax brings dynamic motion to the 2021 BET Awards appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

❌