Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Unity rachète SpeedTree

Par : Shadows

Unity annonce le rachat d’IDV, éditeur connu pour sa solution SpeedTree : un outil de modélisation de végétation et de création d’environnements pour le rendu 3D, les effets visuels ou encore le jeu vidéo.

Pour l’heure, « rien ne change » pour les clients SpeedTree ou ceux du moteur de jeu Unity, explique l’annonce. En revanche, à long terme, les produits SpeedTree s’intègreront plus étroitement à l’écosystème Unity et les workflows entre ces produits seront améliorés.
La prochaine version 2021.2 de Unity entame d’ores et déjà ce processus : les assets générés via SpeedTree fonctionneront désormais sans problème avec le système de terrain et les pipelines de rendu scriptables de Unity.

Ce rachat a évidemment du sens pour Unity : face à Epic Games qui multiplies les rachats et pousse toujours plus loin ses outils d’environnements, Unity se doit de rester dans la course.
Nous suivrons évidemment les évolutions à venir du moteur de jeu Unity, ainsi que les futurs rachats que ne manquera pas d’annoncer l’éditeur.

L’article Unity rachète SpeedTree est apparu en premier sur 3DVF.

Sketchfab rejoint Epic Games

Par : Shadows

Epic Games (éditeur de l’Unreal Engine) annonce le rachat de Sketchfab, plateforme de partage et vente de modèles 3D.

Les conditions financières de l’opération n’ont pas été précisées.

Modèle 3D utilisé par Sketchfab dans son annonce

Pourquoi ce rachat ?

Du côté d’Epic Games, on indique que cette acquisition permettra de rendre les contenus 3D, AR et VR plus accessibles, et faire croître l’écosystème de créateurs.
Epic souligne aussi son intention de continuer à permettre des intégrations Sketchfab au sein de solutions tierces. Sketchfab restera compatible avec tous les outils et plateformes déjà supportés.

Alban Denoyel, dirigeant de Sketchfab, numérisé en 3D il y a 7 ans

Quelles conséquences ?

En pratique, Sketchfab fonctionnera comme un service indépendant, mais collaborera étroitement avec les équipes Unreal Engine.

Un changement majeur concerne le pourcentage alloué aux créateurs sur les ventes : la plateforme ne prélèvera plus que 12% sur les ventes, contre 30% jusqu’ici. Un gain substantiel qui risque d’attirer davantage de personnes.

Autre changement : jusqu’ici, Sketchfab proposait différents abonnements en plus de son offre de base gratuite. Ces abonnements ont été simplifiés en Pro, Premium, Enterprise. La FAQ vous donnera les détails des évolutions : en bref, les plans de base pour individuels et entreprise sont supprimés, et les comptes sont automatiquement surclassés. Un compte gratuit comporte donc plus de fonctionnalités qu’auparavant (la limite de taille passe notamment de 50 à 100Mo).

Les bureaux de Sketchfab à New York

Que penser de cette annonce ?

Cette annonce est évidemment de taille pour Sketchfab. Rappelons que l’entreprise avait annoncé en 2020 avoir atteint son premier mois de profit. La plateforme propose par ailleurs environ 4 millions d’assets 3D, gratuits ou non.
On peut donc voir ce rachat comme l’aboutissement de longues années d’efforts de la part de l’équipe de la société, née en France en 2012 et dirigée par Alban Denoyel.
Les évolutions annoncées dans le cadre du rachat devraient renforcer la croissance de la plateforme et encourager davantage d’artistes à y publier leurs modèles.

Du côté d’Epic Games, ce rachat montre que le groupe a encore un gros appétit et poursuit sa politique de croissance externe. Surfant sur sa bonne santé financière, il ne semble pas vouloir s’arrêter de sitôt.

Rappelons enfin que Turbosquid, concurrent de Sketchfab sur le marché de l’achat/vente d’assets, a été acquis en janvier dernier par la banque d’images Shutterstock pour 75 millions de dollars.

Presse à monnaie du 17ème siècle, exposée à Ségovie en Espagne et visible sur Sketchfab

L’article Sketchfab rejoint Epic Games est apparu en premier sur 3DVF.

❌