Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Tuto : Configurez Cura pour la Anycubic Vyper

Cura c’est un logiciel destiné a adapter les objets que vous voulez imprimer pour qu’ils corresponde aux caractéristiques spécifiques de votre imprimante 3D. De la même manière que le pilote de votre imprimante classique dialogue avec elle pour gérer vos documents papier. Mais à la différence d’un pilote d’imprimante classique fournit par le constructeurs, Cura est un logiciel générique que l’on va adapter pour qu’il prenne en charge tout type d’imprimante 3D. 

Anycubic Vyper

Pour tout savoir sur la Anycubic Vyper

Il faut dire que les paramètres a prendre en compte en 3D sont nombreux, très nombreux. Si une imprimante classique gère des formats standardisés comme le A4, le format Letter US ou des formats d’enveloppe, les utilisateurs d’imprimante 3D font face à plus de fantaisie. Les constructeurs peuvent décider de proposer une imprimante qui proposera une surface d’impression de 20 cm ou de 50 cm de côté si ça leur chante. Certains ont des surfaces carrées, d’autres rectangulaires et certains modèles peuvent avoir une surface infinie grâce à un tapis roulant sur lequel ils vont imprimer. D’autres encore impriment sur une surface ronde… La hauteur d’impression varie d’un modèle à l’autre avec des solutions très variées.

Impossible donc de penser à un modèle de pilote d’impression 3D unique. Le recours à une solution logicielle comme Cura, que l’on va ajuster suivant les besoins de chaque imprimante via des profils, est beaucoup plus simple. Les constructeurs pourraient évidemment proposer un pilote unique destiné à chacune de leur imprimante mais ce serait une énorme usine à gaz. Au bout de quelques années d’activité, les constructeurs devraient gérer et maintenir des dizaines de versions différentes. Ce qui amènerait le problème classique d’une absence de mise à jour…

Cura est donc une solution idéale, il existe d’autres logiciels de ce type, mais Cura étant gratuit et très utilisé, il est devenu une référence dans le milieu de l’impression 3D. 

 

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper (et tout type d’imprimante 3D) ?

 

Adapter une imprimante 3D à Cura c’est expliquer au logiciel ce qu’il doit prendre en compte pour imprimer correctement sur 3 axes. Il faut donc lui donner les informations de surface disponible, de hauteur, la vitesse d’impression, la chaleur nécessaire pour faire fondre le filament, la température idéale du plateau pour que l’objet reste en place. Toutes ces informations sont regroupées dans un fichier de configuration spécifique, un profil.

Anycubic Vyper Cura

Pour ajouter une imprimante 3D à Cura il faut commencer par lancer le logiciel puis aller dans les “Settings” (1) et choisir  “Add Printer” (2). (Il est possible de basculer Cura en Français facilement dans les “Preferences” du logiciel en cas de besoin, la méthode sera identique.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Le menu d’ajout d’une imprimante se lance. Comme la Vyper n’est pas dans la liste fournie par défaut par Cura on va en créer une nouvelle en se basant sur une autre imprimante de la marque. Cliques donc sur “Add a non-networked printer” puis faites défiler jusqu’à Anycubic et sélectionnez la “Anycubic i3 Mega” (1). Cette imprimante nous servira de “squelette” pour la construction de notre profil. Dans la fenêtre de droite modifiez le nom pour écrire “Anycubic Vyper” (2). Cliquez ensuite sur “Next”.

Minimachines-09-2021

Dans le menu suivant vous pourrez cliquer sur “Machine Settings” pour modifier les paramètres de l’imprimante de base pour qu’ils correspondent à ceux de la Vyper.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Vous voilà devant cet écran très intimidant mais pas de panique, il n’y a presque rien a modifier. Les axes de largeur et de profondeur (X et Y) doivent être augmentés à 245 mm et la hauteur (Z) passe à 260 mm sur la Vyper. Entrez les informations comme indiqué sur l’écran en (1) et cela sera parfait. En (2) il faut veiller à ce que cette case “Origin at center” soit  bien décochée”. Et… c’est tout ! Cliquez donc en (3) sur Close pour fermer cette fenêtre.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Il ne reste plus qu’a importer un profil fonctionnel pour l’imprimante. Cura permet de profiter de profils partagés par d’autres utilisateurs et c’est pour cela que la marque Anycubic livre des profils pour la Vyper sur la carte SD livrée avec l’imprimante. On retrouve 3 profils distincts destinés à 3 types de filaments. Pour les importer c’est très simple, cliquez encore une fois sur préférences puis sur “Profiles” en (1). Puis sur Importer en (2).

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Naviguez ensuite jusqu’à votre lecteur de cartes SDXC et sélectionnez dans le répertoires “Files_English_Vyper” le profil “PLA” pour pouvoir imprimer un filament classique en PLA. Les profils TPU et ABS pourront être importés de la même manière par la suite. Cliquez sur “Ouvrir” en (2). (Et je me rend compte que comme j’ai relancé Cura entre temps, le logiciel a basculé en Français…)

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

L’importation est terminée, le logiciel est réglé pour préparer les objets en 3D a imprimer avec les bons réglages pour la Vyper. Cliquez sur “Ok” en (1). Cette opération d’importation de profils sera a répéter pour chaque type de profils voulu. Les trois proposés par Anycubic mais également d’autres que vous pourrez éventuellement trouver en ligne.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Un petit tour dans les détails de ce profil permet en effet de se rendre compte qu’il est possible de les modifier finement. Pour employer ce profil il faudra activer celui-ci avec le bouton du même nom afin que Cura le prenne en compte au moment du calcul de la pièce.

Minimachines-09-2021

Au final votre logiciel Cura affichera en (1) qu’il travaillera pour une Anycubic Vyper. Et en (2) avec le profil pour PLA activé. Vos travaux seront donc optimisés pour l’imprimante.

Ce guide est évidemment spécifique pour la Vyper mais la méthode est la même pour tout type de modèle d’imprimante 3D avec Cura. Si le constructeur vous propose des profils, il faudra les importer de la même façon.

Au passage la Vyper est disponible en ce moment à 409.99€ sur Amazon avec une promotion de 50€.

La Anycubic Viper se négocie à 366.43€ frais de ports et taxes comprises chez Banggood depuis son stock Chinois.

Elle est également disponible directement chez Anycubic à 349$ HT en Asie mais vous devrez ajouter les taxes et 60$ de port soit 409$ ou 344€. Avec 20% de TVA en prime on arrive à 412€ TTC environ (et d’éventuels frais de dédouanement).

TEST : Anycubic Vyper : une excellente imprimante 3D

Tuto : Configurez Cura pour la Anycubic Vyper © MiniMachines.net. 2021.

Anycubic Wash & Cure Plus, une énorme machine à laver les impressions résine

Deux étapes sont indispensables après une impression 3D en résine. Finaliser son modèle en le nettoyant puis le durcir grâce à des rayons UV. Il existe plein de méthodes pour y parvenir, la plus évidente étant de sortir l’huile de coude pour nettoyer et de profiter du soleil pour ses UV. La plus simple est de confier le sale boulot à une solution automatisée. C’est là qu’un engin comme la Anycubic Wash & Cure Plus entre en jeu.

L’engin mesure 49 cm de haut pour 29 cm de large et 27 cm de profondeur, cet encombrement permet d’intégrer des objets en résine de grande taille avec une capacité différente pour chaque usage de l’objet. La Anycubic Wash & Cure Plus accepte donc des impressions 3D de 19.2 x 12 x 24.5 cm en mode nettoyage et des objets entrant dans une zone de 19 cm de diamètre sur 24.5 cm de haut pour une exposition aux UV sur 360°.

Anycubic Wash & Cure Plus

Des dimensions qui s’expliquent assez simplement, elles correspondent aux imprimantes résines avec un écran de 8.9″ proposés par la marque. Cette machine est donc simplement pensée pour accompagner une solution existante pour tout ceux qui cherchent à gagner en productivité avec de type d’engin. Les particuliers pourront y trouver leur compte mais il semble évident qu’un passionné, un amateur éclairé ou un pro y trouvera plus d’utilité. Si vous êtes un maquettiste, par exemple, et que vous faites des séries d’objets ou de pièces en résine et que votre passion ne consiste pas à les nettoyer à la brosse à dent ou les passer à la lampe UV de manucure, l’emploi d’une solution de nettoyage semi automatisée a du sens. Si votre usage d’une imprimante 3D à résine est plus lié à des dépannages ou des créations de loin en loin, ce n’est absolument pas la machine qu’il vous faut.

Anycubic Wash & Cure Plus

L’étape de nettoyage consistera à immerger votre objet dans un bac en plastique que vous aurez rempli d’alcool isopropylique. La base de l’appareil entrainera au travers du bac grâce à un moteur manipulant un aimant un élément présent en bas du bac qui génèrera un vortex circulant au travers de votre pièce en résine. Un système que bien des laborantins connaissent pour mélanger des compositions chimiques.

La seconde étape consistera à remplacer le bac par un support retenant votre pièce nettoyée et séchée pour la durcir aux UV. Les 20 LEDs permettront de couvrir la totalité de la surface des objets, un support reflétant les UVs placé au pied du dispositif permettra de toucher votre création par en dessous. Le moteur agira alors plus simplement pour faire tourner la pièce sur elle même. Une simple molette de selection permettra de déterminer la durée des différents traitements.

Proposée en précommande à 169$ à partir du 15 Avril prochain, 1000 machines seront vendues à ce tarif de 142€ environ. Une fois ce stock passé, le prix remontera au tarif standard de l’engin soit 249$ ou 210€. Ce n’est pas le prix le plus élevé pour ce type de machine… à condition d’en avoir réellement l’utilité. 

Anycubic Wash & Cure Plus, une énorme machine à laver les impressions résine © MiniMachines.net. 2021.

❌