Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

@geraldinekwikmusic Watch the new mapping from the Etam brand on...



@geraldinekwikmusic Watch the new mapping from the Etam brand on their office with my original music + visual by @_aurelien.w and eloifevrier // LoomProd.
.
.
.
#etam #videomapping #mapping  #motiondesign #animation #animation2d #millumin #aftereffects #photoshop #noel #streetart #originalmusic #frenchcomposer #abletonlive #musicforpaintings #movingimage #digitalartist #night
https://www.instagram.com/p/CRW1FADqbUf/?utm_medium=tumblr

XR3 : en juillet, découvrez le meilleur de la VR

Par : Shadows

Après une première session en juin, vous pouvez à nouveau accéder à XR3, évènement dématérialisé qui propose des oeuvres immersives issues de trois évènements : NewImages, Tribeca et Cannes XR.

Rappelons le monde de fonctionnement :

  • vous devez disposer d’un casque VR filaire (le Quest en mode Link est géré) ;
  • téléchargez l’application Museum of Other Realities (désormais entièrement gratuite) sur les plateformes Viveport ou Steam VR;
  • les sélections NewImages, Tribeca et Cannes XR sont alors à télécharger sous forme de DLC (packs additionnels), qui sont payants mais très abordables (12,50€ par festival ; vous n’êtes pas obligés d’acheter les trois packs).
    Il vous suffit ensuite de suivre le tapis rouge dans Museum of Other Realities pour accéder aux différentes galeries.

Le catalogue d’oeuvres est accessible dès aujourd’hui et jusqu’au 17 juillet. Vous trouverez chez NewImages, Tribeca et Cannes XR la liste des oeuvres présentées ; selon le cas, il peut s’agir d’expériences interactives ou non, en animation 3D ou faisant appel à d’autres techniques (animation 2D, vidéo, etc).

L’article XR3 : en juillet, découvrez le meilleur de la VR est apparu en premier sur 3DVF.

Marco & Polo Go Round: une oeuvre VR entre amour et gravité (NewImages/XR3)

Par : Shadows

Nous poursuivons notre couverture des évènements NewImages Festival et XR3 (auquel il est toujours possible de participer en distanciel: vous trouverez les instructions en fin d’article) avec un projet intimiste réalisé par Benjamin Steiger Levine : Marco & Polo Go Round.

En voici le synopsis : le matin de son anniversaire, le jeune Marco se réveille et découvre que Polo, sa compagne, lui a préparé un gâteau d’anniversaire. Jusqu’ici rien de très surprenant, mais un petit détail lui saute rapidement aux yeux : tous les objets de la cuisine ont été scotchés, attachés, reliés au sol ou aux meubles.
Un point qui prendra tout son sens quand la discussion au sein du couple révèlera des fractures profondes… Et que la gravité en profitera pour faire des siennes et s’inverser.

Vous l’aurez compris, cette oeuvre nous invite à plonger dans un univers surréaliste où les failles d’un couple se manifestent physiquement. Un concept simple et efficace, très visuel.
La cuisine dans laquelle se déroule l’action est à ce titre un choix judicieux à plus d’un titre : elle renforce le sentiment de pénétrer dans l’intimité du couple, et donne le sentiment de saisir une conversation brute, sans filtre. Par ailleurs, les objets présents dans la pièce sont parfaits pour le jeu de gravité qui nous est proposé : couverts, vaisselle, liquides… Leur nombre permet en prime d’étaler l’effet au fil du temps.

Outre l’environnement riche en détails, nous avons apprécié le traitement des personnages, gérés avec intelligence. Le texturing stylisé, proche de la peinture, permet de renforcer l’expressivité des visages. Un choix qui vient réhausser l’animation temps réel. L’animation, d’ailleurs, est ici atypique : l’équipe a mêlé la capture volumétrique avec l’animation traditionnelle. Le résultat est un jeu d’acteurs relativement subtil, d’un niveau nettement plus élevé que celui, rigide, proposé dans de trop nombreuses oeuvres VR.

Efficace et maîtrisé, intime et surréaliste, Marco & Polo Go Round est une oeuvre que nous vous recommandons. Vous pouvez la découvrir dans le cadre de XR3 (évènement qui réunit NewImages, Tribeca et Cannes XR). Il vous suffit pour cela :

  • De télécharger l’application Museum of Other Realities, gratuite du 9 au 20 juin puis du 6 au 17 juillet, sur les plateformes Viveport ou Steam VR.
  • De télécharger le DLC NewImages Festival (12,5€), qui vous donnera accès à de multiples expériences VR, dont celle-ci.

Scénaristes : Gregory Adam Kaufman et Benjamin Steiger Levine
Réalisateur: Benjamin Steiger Levine
Producteurs: Pierre Even et Audrey Pacart
Coproducteur : Alain-Gilles Viellevoye

Produit par Audrey Pacart, Paul-E. Audet et Pierre Even d’ITEM 7 et coproduite par Alain-Gilles Viellevoye de Belga Productions, cette coproduction Canada-Belgique a bénéficié de la participation financière du Fonds des médias du Canada avec Wallimage Enterprise et Creative Wallonia dans le cadre de la mesure incitative aux médias numériques Canada-Wallonie pour les projets multiplateformes, de Téléfilm Canada, du Crédit d’impôt cinéma et télévision du Québec – SODEC, du Fonds Belga Films, de l’Abri fiscal belge, du Crédit d’impôt pour la production de films ou de vidéos canadiens et de la participation d’ARTE. La distribution et les ventes internationales sont assurées par Paul Bouchard chez Diversion Cinema.

L’article Marco & Polo Go Round: une oeuvre VR entre amour et gravité (NewImages/XR3) est apparu en premier sur 3DVF.

Biolum, une oeuvre VR lovecraftienne (NewImages/XR3/Annecy)

Par : Shadows

Sélectionnée au sein du NewImages Festival mais aussi dans la sélection VR du Festival d’Annecy, Biolum est une oeuvre franco-germanique d’Abel Kohen qui vous invite à explorer les profondeurs.

Incarnant une scientifique en pleine plongée, vous découvrirez de surprenantes créatures : autour de vous, de multiples animaux luminescents stupéfiants nagent, vivent et vous observent. Mais rapidement, la plongée prendra un tournant inattendu, lorsqu’un parasite décidera de voir en vous son nouvel hôte…

Le soin graphique apporté au monde de Biolum en fait sa richesse : plantes, poissons, crustacés, invertébrés sont nombreux, et l’équipe n’a pas lésiné sur cet aspect (quitte à ce que l’expérience soit plus gourmande en ressources que la majorité des projets VR actuels).
Scénaristiquement, l’utilisation d’une grotte est un bon prétexte pour contrôler l’avancée narrative, ce qui aurait été difficile en plein océan, tout en jouant sur nos peurs les plus primaires : enfermement, absence de fuite, obscurité, inconnu.

Nous avons nottamment apprécié la richesse des créatures, clairement inspirées de la faune des grands fonds (vers géants Riftia vivant dans des tubes, isopodes). Le studio Albyon, en charge de la modélisation et de l’animation, prouve une fois de plus sa capacité à mettre en oeuvre des univers complexes et crédibles.
La conclusion de l’histoire, que nous éviterons de révéler, fait également un bon usage des possibilités de la VR. Enfin, l’utilisation d’un casque avec HUD est sans doute une bonne idée pour limiter les risques de cinétose (mal des transports/mal de VR) malgré l’utilisation de translations pour les déplacements.

Quelques regrets en revanche : le dialogue entre les deux personnages aurait mérité plus de subtilité dans sa progression, et surtout le guidage du spectateur aurait pu être plus précis. Si l’expérience nous empêche en théorie de sortir de la grotte en traversant les murs, en pratique il est arrivé que notre tête passe à travers la paroi, en nous éloignant un peu du guide visuel proposé : l’immersion en souffre.

Ceci étant dit, Biolum est une expérience immersive solide qui s’inscrit dans la tradition du fantastique et de la SF, et nous vous recommandons de vous y plonger.

Biolum est issu d’une collaboration entre IKO, Reynard Films, Prefontal Cortex, Albyon. Le projet est visible dans le cadre de NewImages Festival et XR3, et sera présenté durant le Festival d’Annecy, sur place. L’application sera aussi disponible sur Steam en octobre.

L’article Biolum, une oeuvre VR lovecraftienne (NewImages/XR3/Annecy) est apparu en premier sur 3DVF.

Strands of Mind, un voyage immersif et mystique (NewImages, XR3, Annecy)

Par : Shadows

Découvert dans le cadre du NewImages Festival et XR3 (que vous pouvez encore découvrir en distanciel ou à Paris) et visible sur place durant le Festival d’Annecy, Strands of Mind est un film immersif d’Adrian Meyer.

Ce qui débute comme un voyage en forêt anodin se mue en voyage initiatique vers un arbre en particulier, via une plongée au coeur même du vivant.
Pleinement immersif, avec un travail 3D de haut niveau, le film enchaîne plusieurs ambiances qui sont l’occasion de changer de ton et d’échelle : mystère, beauté, noirceur, mysticisme sont au rendez-vous.

Croisement entre un voyage dans l’infiniment petit, un trip hallucinatoire et une exploration de fractales, Strands of Mind est d’autant plus impressionnant qu’il s’agit d’un projet étudiant, issu de la collaboration entre Adrian Meyer (réalisateur du film) et Laura Messner (productrice) à la Filmakademie Baden-Württemberg.
Si le projet est difficile à décrire, nous ne pouvons que vous le recommander : sa présence dans la sélection des 19ème VES Awards (meilleurs effets dans un projet étudiant) n’avait rien d’usurpé. Attention aux personnes épileptiques photosensibles, en revanche : une séquence de clignotements est présente durant le film.

Comme indiqué en introduction, le projet est visible jusqu’à la fin du week-end à Paris dans le cadre de NewImages Festival, au-delà sur XR3, et en physique au Festival d’Annecy.

L’article Strands of Mind, un voyage immersif et mystique (NewImages, XR3, Annecy) est apparu en premier sur 3DVF.

NewImages, XR3 : comment profiter des contenus VR, en ligne ou sur place

Par : Shadows

Nous vous l’avions annoncé : le NewImage Festival se tient cette semaine en ligne et à Paris, de même que XR3, évènement issu d’une initiative commune de NewImages, Tribeca Festival, Cannes XR.

Que vous soyez sur Paris ou que vous préfériez le distanciel, il est encore temps de profiter de ces contenus : même si le volet pro du NewImages Festival s’achève demain, il sera possible de profiter des expériences ce week-end en physique, et même au-delà en ligne.

En ligne : XR3, une vaste sélection

Pour découvrir la sélection en ligne, rien de plus simple :

  • vous devez disposer d’un casque VR filaire (le Quest en mode Link est géré) ;
  • téléchargez l’application Museum of Other Realities, gratuite du 9 au 20 juin puis du 6 au 17 juillet, sur les plateformes Viveport ou Steam VR. ;
  • les sélections NewImages, Tribeca et Cannes XR sont alors à télécharger sous forme de DLC (packs additionnels), qui sont payants mais très abordables (12,50€ par festival ; vous n’êtes pas obligés d’acheter les trois packs). Si vous disposez d’une accréditation NewImages, vous devriez avoir reçu des codes permettant un accès gratuit.

Une fois ces opérations effectuées, vous pourrez lancer Museum of Other Realities. Celui-ci propose des oeuvres artistiques qui méritent à elles seules le détour (nous vous en avions présenté quelques-unes l’an passé), et permet aussi d’accéder aux trois galeries NewImages/Tribeca/Cannes XR : suivez le tapis rouge pour y accéder !

Après une petite promenade, vous aboutirez enfin à un carrefour avec trois couloirs, chacun correspondant à un des évènements partenaires de XR3.

Dans chaque couloir, une série de salles sont accessibles, chacune étant dédiée à une oeuvre : il vous suffira alors d’entrer dans une pièce, souvent décorée en lien avec l’expérience proposée puis de toucher de la main le faisceau de lumière central pour lancer l’application ou le film immersif.

En fin d’expérience, un double appui sur un bouton de manette, ou la touche échap de votre clavier, vous rebasculeront dans le Museum of Other Realities. Vous pourrez donc enchaîner les expériences si vous le souhaitez.

Vous voilà prêts pour découvrir XR3 en ligne !

A moins que… Vous ne préfériez le physique ?

Se rendre physiquement au NewImages Festival a plusieurs avantages. Tout d’abord, si vous ne souhaitez assister qu’au volet grand public (qui a lieu samedi et dimanche), l’accès est gratuit. Afin de gérer l’affluence, il est possible de réserver un créneau de 2h en ligne : nous vous recommandons chaudement de le faire et d’éviter une venue à l’improviste.

Par ailleurs, outre la sélection NewImages disponible dans XR3, le volet physique propose aussi des oeuvres hors compétition qui sont uniquement visibles sur place.

Couloirs fléchés, gestion de la foule, gel hydroalcoolique, nettoyage du matériel et personnel accueillant : rassurez-vous, tout a été prévu pour vous accueillir en toute sécurité malgré les conditions actuelles, comme nous avons pu le vérifier sur place.

NewImages Festival

La sélection d’oeuvres est répartie sur l’ensemble du forum, et vous retrouverez sur place des plans pour vous répérer facilement.

L’accès au Forum des Images, se fait au niveau des Halles, via les transports en commun ou depuis la surface. Le site vous donnera quelques détails.

Outre les oeuvres présentées dans le forum, des évènements et séances spéciales sont aussi proposés, dont une partie en accès libre et hors des locaux du Forum des Images (expériences VR et films sous la canopée des Halles, aux niveaux -1 et -3, vidéo mapping sur l’église Saint-Eustache vendredi et samedi soir dès 22h).

Des oeuvres à ne pas manquer

Sur place ou en ligne, nous ne saurions trop vous conseiller de plonger dans les oeuvres proposées : très variées, elles vous permettront de vous plonger dans le meilleur de la VR actuelle.

L’article NewImages, XR3 : comment profiter des contenus VR, en ligne ou sur place est apparu en premier sur 3DVF.

NewImages Festival : avec Namoo, Baobab Studios a-t-il su nous séduire ?

Par : Shadows

Dans le cadre du NewImages Festival, qui se tient jusqu’au 13 juin en ligne et sur Paris (au Forum des Images), le nouveau projet VR du prolifique Baobab Studios (à qui l’on doit déjà Invasion!, Crow: The Legend, Bonfire, Baba Yaga…) est présenté en compétition.

Un concept classique, une exécution sublime

Namoo, c’est son nom, est présenté comme un « poème narratif » qui nous invite à suivre la vie de son protagoniste. Premiers pas, découverte du dessin, premier amour, premiers moments difficiles, l’arrivée du travail et du temps qui file… Si Namoo (« arbre » en coréen ») ne brille pas par son originalité conceptuelle, le film dispose en revanche d’une exécution parfaitement maîtrisée. L’animation, réalisée sous Quill, est subtile et fourmille de détails. Les éléments du décors, comme autant de bribes de vie, vont, viennent et prennent vie avec un foisonnement jouissif. Même l’arbre présent en arrière-plan devient rapidement métaphorique, et les souvenirs viennent s’y accumuler.

L’usage de la caméra est classique, mais là encore efficace : nous commençons tout près du personnage encore bébé, et à sa hauteur, avant de progressivement prendre un peu de distance et de hauteur : autrement dit, nous grandissons littéralement à ses côtés. La mise en scène se veut accessible (les éléments clés sont présentés face au spectateur, qui n’aura pas à se retourner), mais propose tout de même quelques subtilités : un tableau représenté de dos nous a par exemple incités à nous pencher pour voir l’oeuvre qui était représentée.

Pour réaliser cette oeuvre poétique, Erick Oh s’est inspiré de la vie de sons grand-père décédé. Un projet très personnel, donc, et une origine qui explique le scénario : si le parcours de notre protagoniste semble déjà vu, c’est sans doute précisément car il nous conte la vie d’un humain comme les autres, avec des expériences de vie assez universelles…

Vous l’aurez compris : si le scénario ne vous surprendra sans doute pas totalement, Namoo reste une expérience charmante et un petit bijou qui exploite parfaitement éléments visuels et narration pour proposer une vision poétique de l’existence.

Nous vous conseillons donc de découvrir cette oeuvre, par exemple en physique au Forum des Images dans le cadre de NewImages Festival, ou via la proposition de code qui vous a sans doute été envoyée par mail, si vous êtes accrédité.
L’expérience devrait par ailleurs se retrouver dans d’autres festivals durant les prochains mois, avant d’être diffusée sur les plateformes VR.

L’article NewImages Festival : avec Namoo, Baobab Studios a-t-il su nous séduire ? est apparu en premier sur 3DVF.

Mercredi soir, découvrez les courts-métrages 2021 de l’Ecole des Nouvelles Images !

Par : Shadows

L’Ecole des Nouvelles Images (ENSI), en partenariat avec 3DVF, vous invite demain soir dès 20h30 à découvrir sa soirée de fin d’études 2021.

Pour assister à la soirée de présentation, rien de plus simple : il suffira de vous rendre sur la page Facebook de l’évènement. L’accès est gratuit et ne nécessitera pas de compte Facebook.

Les élèves de 5ème année présenteront lors de cette soirée leurs courts-métrages pour la première fois : les films partiront ensuite débuter leur circuit en festival.

La qualité devrait une fois de plus être au rendez-vous : rappelons que les projets étudiants de l’école ont déjà cumulé plus de 150 prix dans des festivals internationaux. Nous aurons d’ailleurs bientôt l’occasion de revenir sur certains d’entre eux via des interviews.

L’ENSI dispose d’une fiche dans notre rubrique formations : n’hésitez pas à la consulter pour en savoir plus sur l’établissement. Vous pouvez aussi visiter le site de l’école.
Enfin, aux élèves qui sortent de l’ENSI et des autres écoles de création numérique, rappelons qu’il est possible de rejoindre gratuitement notre CVthèque : nous serons ravis de vous aider à trouver un premier poste !

L’article Mercredi soir, découvrez les courts-métrages 2021 de l’Ecole des Nouvelles Images ! est apparu en premier sur 3DVF.

NewImages Festival du 9 au 13 juin : demandez-le programme !

Par : Shadows

Le NewImages Festival se tient la semaine prochaine, à la fois en présentiel à Paris (au Forum des Images) et en ligne où que vous soyez. L’équipe organisatrice a donné plus de détails sur le programme. Une grande partie de celui-ci en accès libre et gratuit ; pour les journées pro, il vous faudra vous accréditer, sachant qu’un pass étudiant à bas prix (10€) est aussi proposé.

L’agenda complet est donc disponible, qu’il s’agisse du volet tous publics ou des journées pro. On retiendra notamment :

  • Des conférences pro sur des thématiques variées : études de cas, marché de la XR en Afrique, XR Française, …
    Toujours du côté professionnel, le festival sera l’occasion de mettre en avant les collaborations possibles avec Taïwan, des résidences internationales, ou encore de découvrir un XR Financing Market (marché du financement de projets XR) ;
  • Une riche sélection de projets XR, avec remise de prix ;
XR Competition_Jailbirds – Bwa Kayiman © Digital Rise – Be Revolution Pictures
  • Des séances spéciales/évènemenents, avec par exemple des projets en projection immersive (film à 180°), en accès libre (« Portraits de villes africaines », « Kandaka et les pharaons noirs »).
    On y retrouvera aussi du Vidéo mapping (« Chosi Chosi »), une expo AR évoquant des histoires africaines, des concerts, performances…
Kandaka – North Necropolis 3 © Ainslee Alem Robson
Chosi Chosi – mapping vidéo © Xabiso Vili, Jason Stapleton, Elise Wessels, Inka Kendzia

Rappelons enfin que NewImages Festival s’est associé à Cannes XR et au Tribeca Film Festival pour coproduire XR3, une exposition commune qui sera accessible du 9 au 20 juin puis du 6 au 17 juillet dans l’application Museum of Other Realities (MOR) (disponible notamment sur Steam).

L’article NewImages Festival du 9 au 13 juin : demandez-le programme ! est apparu en premier sur 3DVF.

Open Image Denoise 1.4 : des améliorations très nettes pour vos rendus

Par : Shadows

Open Image Denoise, la librairie de denoising open source d’Intel destinée à éliminer le bruit d’images rendues par raytracing, passe en version1.4.

La nouvelle version améliore la netteté, ajoute le support d’un système de pré-filtrage, réduit l’usage mémoire et s’initialise plus rapidement.

Ci-dessous, un aperçu concret des résultats avec le rendu brut, le résultat obtenu avec Open Image Denoise 1.3, puis avec la version 1.4 sans puis avec pré-filtrage. L’amélioration est particulièrement notable sur les détails fins, au niveau du verre et du tissu.

La librairie est disponible sur le site officiel, et la mise à jour sera logiquement bientôt déployée dans les logiciels qui font appel à cette librairie, comme Blender (via le node Denoise).
Plus largement, ces progrès prouvent que les systèmes de réduction du bruit ont encore une marge de progression importante.

L’article Open Image Denoise 1.4 : des améliorations très nettes pour vos rendus est apparu en premier sur 3DVF.

NewImages Festival : un rendez-vous immersif en juin

Par : Shadows

Le Forum des Images nous donne plus de détails sur le contenu de son NewImages Festival, évènement qui aura lieu du 9 au 13 juin et centré sur la création numérique. La XR (VR, AR, MR) est au coeur de l’orientation du festival.

Pandémie oblige, il sera possible de suivre l’évènement en présentiel ou à distance.

Au menu de cette édition, un contenu visant à la fois le grand public et les professionnels.

Un volet grand public avec 17 oeuvres sélectionnées dans la « XR Compétition » dans le cadre d’un partenariat entre NewImages Festival, Cannes XR et le Festival de Tribeca. Au sein de cette compétition, trois oeuvres recevront des prix avec dotations financières (jusqu’à 6000€).
En outre, des projets hors compétition seront aussi à découvrir. Enfin, des concerts immersifs et du projection mapping sont annoncés.

Paper Birds – German Heller, Federico Carlini

Le versant professionnel (du 9 au 11 juin) proposera en plus des des présentations, conférences et autres workshops, sur place et en ligne. Un « XR Financing Market », marché de financement et coproduction des oeuvres VR, est également prévu.

We Are at Home – Michelle Kranot, Uri Kranot

Le volet grand public est en accès gratuit, accessible au Forum des Images (dans le respect des consignes sanitaires). Via l’application Museum of Other Realities (MOR), disponible sur Steam et Viveport, il sera aussi possible de découvrir les oeuvres en réalité virtuelle depuis chez vous.

Les accréditations sont par ailleurs ouvertes pour le volet professionnel, avec diffférents tarifs selon que vous souhaitiez participer physiquement ou virtuellement. Si vous n’avez pas encore fini vos études, un pass dédié à 10€ vous est proposé.

L’article NewImages Festival : un rendez-vous immersif en juin est apparu en premier sur 3DVF.

TUMO Paris, une école de création numérique gratuite dès 12 ans

Par : Shadows

Lancée par le Forum des Images à Paris, l’école TUMO Paris est un concept atypique : son objectif est de faire découvrir l’art et la création numérique aux jeunes de 12 à 18 ans, gratuitement.

Des approches multiples

Le concept : après les heures de collège ou lycée, les élèves peuvent s’initier à des domaines variés. Cinéma, animation, jeu vidéo, musique, dessin, design graphique, modélisation 3D et programmation sont au menu.
L’enseignement se veut personnalisé, et s’appuie à la fois sur une équipe d’animation et l’intervention ponctuelle de professionnels et professionnelles de la création, qui interviennent lors d’ateliers.

En pratique, les activités de formation se scindent donc en trois grandes approches :

  • autoformations interactives et ludiques par sessions de 3h, avec encadrement ;
  • Labs animés par des spécialistes et classés en 3 niveaux :
    pour les niveaux 1 et 2, consolidation du savoir-faire et découverte de l’esthétique de la discipline étudée ;
    pour le niveau 3, il s’agit d’un aboutissement dans l’apprentissage, avec une plus grande autonomie et un niveau qui approche le confirmé. Les labs de niveau 3 ont lieu durant les vacances scolaires.
    Les projets individuels et collectifs créés en Lab rejoignent par la suite des portfolio des élèves, et peuvent être présentés lors de concours, festivals, ou mis en ligne.
  • Masterlabs : des mini-stages organisés durant les vacances scolaires, présentés par des spécialistes de nationalités variées : le but est donc de donner une dimension internationale.

Il est à noter que les élèves définissent leur propre parcours, en se focalisant sur trois spécialités au choix dans les 8 proposées et en disposant d’une interface dédiée pour suivre leur avancée dans les programmes.

Pandémie oblige, des formations à distance ont été mises en place depuis 2020, via « TUMO From Home » : une approche qui permet aux élèves de poursuivre les trois volets (autoformation, Labs, masterlabs) depuis chez eux. Un ordinateur est cependant nécessaire pour cette approche (le système utilisé n’est pas compatible avec les plateformes mobiles).
La relance des cours physiques se fera dès la fin du mois de mai.

Ci-dessus et plus bas : les élèves en plein apprentissage – photos issues de la page Facebook TUMO Paris

Au-delà de cette formation dans la durée, l’école propose aussi aux collèges, lycées et associations des modules unitaires plus ponctuels, organisés en temps scolaire : de quoi initier de nouveaux publics à nos métiers et susciter des vocations.

Un public diversifié

TUMO Paris cherche volontairement à contrer la fracture numérique et à diversifier les publics ayant accès à une formation aux arts et techniques : 40% des jeunes qui fréquentent chaque semaine les activités au Forum des Images sont issus des quarties prioritaires de la ville de Paris. 35% des élèves viennent par ailleurs du Grand Paris (Seine-Saint-Denis, Seine et Marne notamment).

L’équipe TUMO Paris insiste sur cet engagement de diversité, qui porte sur les genres, âges, parcours, milieux sociaux, personnalités. L’école s’appuie même sur des associations partenaires afin de mieux mettre en oeuvre cette politique. TUMO Paris explique qu’à travers les cours et ateliers, il s’agit aussi d’aider certains jeunes à développeur leur expression personnelle, reprendre confiance en eux et leur éviter un décrochage scolaire.

Pour en savoir plus

Avec la levée des restrictions liées au Covid-19, Tumo paris rouvrira ses portes en physique dès le 25 mai. On trouvera tous les détails sur le site officiel, qui propose par ailleurs un portfolio, une FAQ et une page d’inscription.

L’article TUMO Paris, une école de création numérique gratuite dès 12 ans est apparu en premier sur 3DVF.

Photogrammétrie : découvrez les bases de l’outil gratuit Meshroom en 10 minutes

Par : Shadows

Aux côtés de solutions comme Metashape, RealityCapture ou 3DF Zephyr, Meshroom est un outil de photogrammétrie atypique.
Ce logiciel est en effet gratuit et open source : un atout lié au fait que cet outil est issu d’un partenariat entre recherche publique et industrie (l’INP Toulouse, l’Université de Toulouse, ou encore Mikros Image sont impliqués dans le développement).

Si des tutoriels étaient déjà disponibles pour saisir les bases de l’outil, deux nouvelles vidéos officielles méritent le détour : elles ont l’avantage de présenter le workflow global en quelques minutes. Elles vous donneront donc une bonne idée de la philosophie de l’outil.

La première se focalise sur la reconstruction d’un sujet à partir de photos ; la seconde, sur la création d’un panorama 360° HDR. Dans les deux cas, il ne faudra que 5 minutes de votre temps pour les parcourir.

Pour aller plus loin, on se rendra sur le site officiel. Meshroom est gratuit, compatible Windows et Linux. Enfin, le produit s’appuie sur CUDA et nécessite donc un GPU NVIDIA.

L’article Photogrammétrie : découvrez les bases de l’outil gratuit Meshroom en 10 minutes est apparu en premier sur 3DVF.

Imprimer en A4 sur une Image Writer II

J’ai une ImageWriter II depuis un moment, je l’avais fait fonctionner sous Mavericks, en couleur ou en LocalTalk. Mais il me manquait un truc pourtant pratique : un sheet feeder, qui permet d’utiliser du papier classique.

Par défaut, elle utilise du papier listing, et c’est un peu vite énervant. Avec l’adaptateur pour le papier classique (en A4), c’est quand même beaucoup plus simple. J’en ai trouvé un (après quelques années) et j’ai donc testé. Le mode d’emploi est en ligne mais en gros il faut enlever le capot de l’imprimante, placer le sheet feeder au-dessus de la prise (bleue) qui permet de le commander et l’installer.


Dans les trucs à savoir, l’imprimante risque de faire une erreur (la LED rouge clignotante) si vous démarrez sans le capot. Et j’avais un souci avec la mienne, réglé avec un sujet de forum : il faut utiliser le bon capot. En fait, il existe plusieurs imprimantes, qui varient notamment selon la couleur. Et le plus simple est de mettre le capot qui a la couleur de l’imprimante. Dans mon cas, j’avais une imprimante beige/jeune, et un capot grisâtre, et ça posait des soucis. Il y a en effet une petite différence sur les capteurs, il y en a deux dans un cas, et un seul dans l’autre. On voit assez bien sur les photos que l’imprimante n’a pas la même couleur que le boîtier pour les feuilles, d’ailleurs.

On voit bien les différences

L’étape suivante a été de tester. Je ne l’ai pas installée, j’ai juste tenté un self test. Il faut presser form feed (et le garder enfoncé), presser le bouton d’allumage (et le garder enfoncé), relâcher form feed et enfin relâcher le bouton d’allumage. Si tout se passe bien (donc avec des galets en bon état, pas comme moi), la feuille va entrer et l’imprimante va sortir une page de test. J’ai essayé avec un ruban noir et un second en couleur.

Couleur


Noir

Je vous conseille, si jamais vous avez l’idée de faire la même chose, de garder les pièces (comme les capots) pour passer sur du papier listing en cas de besoin.

XR3 : en juin et juillet, découvrez, le meilleur de la VR

Par : Shadows

NewImages Festival, Cannes XR et le festival de Tribeca ont décidé d’unir leurs forces autour d’un évènement centré sur la réalité virtuelle : XR3.

50 oeuvres du monde entier

Le concept : du 9 au 20 juin, et du 6 au 15 juillet, trois sélections d’oeuvres en réalité virtuelle (dont des avant-premières mondiales) seront présentées au sein de trois sélections. La liste des oeuvres sera bientôt dévoilée, et devrait avoisiner la cinquantaine de projets.

Le cadre de cette exposition virtuelle sera lui-même un monde virtuel : le Museum of Other Realities, un espace qui propose des oeuvres VR variées et que nous vous avions présenté l’an passé. Durant XR3, il sera agrémenté d’un espace d’exposition dédié et conçu pour l’occasion.

Nous avions particulièrement apprécié le contenu de la sélection de Cannes XR Virtual l’an passé ; l’évènement comportait d’ailleurs déjà une sélection issue de Tribeca. Ce XR3 2021 s’annonce donc d’ores et déjà prometteur, et devrait permettre de découvrir des projets très divers issus du monde entier.

Un double accès

Pour profiter de cet évènement, deux options seront proposés via une approche hybride :

  • si vous disposez d’un casque VR, un accès en ligne depuis chez vous via l’application Museum of Other Realities (MOR), disponible sur Steam et Viveport ;
  • autre option, une exploration en physique dans le cadre des trois évènements (NewImages, Cannes XR, festival de Tribeca) ainsi que par des « lieux satellites » partenaires disponibles en différents points du globe, dont la France. Des stations VR dédiées seront proposées.
    Evidemment, cette seconde approche sera tributaire des contraintes sanitaires locales.

Nous couvrirons évidemment l’évènement, et nous aurons donc l’occasion de vous en reparler de façon plus détaillée.

Image d’en-tête : oeuvre Meeting Crayons de Danny Bittman, visible dans Museum of Other Realities (MOR)

L’article XR3 : en juin et juillet, découvrez, le meilleur de la VR est apparu en premier sur 3DVF.

@paulomarim Projeto diferenciado e inovador se tratando em em...



@paulomarim Projeto diferenciado e inovador se tratando em em exposição de arte.
. Capucine
.
.#millumin #blend #magnimage #magnimagev4
@magnimage @millumin2
https://www.instagram.com/p/CNs81fApK2O/?igshid=xxcbb1g78a9r

Mo-Sys Expands LA Sales and Commercial Team

Mo-Sys Engineering (www.mo-sys.com), world leader in virtual production and image robotics, announced today the appointment of Tanner Woodward as Sales Director, West Coast US. Arriving at Mo-Sys with extensive industry experience, Woodward joins from RED Digital Cinema, where he spent five years managing existing channel partners and establishing new dealer networks, as well as creating the corporate creative vertical. Working with a wide variety of creatives, from small content creators to large ...

The post Mo-Sys Expands LA Sales and Commercial Team appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Imagen Launches Imagen Go, the Smart Digital Media Platform for Creative Teams

Par : Editor

Imagen, the leading digital asset management company today announces the introduction of Imagen Go – a smart, AI powered media platform that helps people to connect with the content they need to stay productive. Imagen Go reduces the complexity of managing digital assets and makes it easy to share, store and collaborate on creative projects. As many ...

The post Imagen Launches Imagen Go, the Smart Digital Media Platform for Creative Teams appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣LUX...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣LUX NATURAE / Part 1 of 6 ⁣
⁣Glad to have my music played on the bridge in Skopje last week end, written for the SKOPJE LIGHT ART DISTRICT 2020 festival.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artists : Aurélien WOJTKO @_aurelien.w/, Susie-lou CHETCUTI, Patrick GRANDI, Jules HUVIG @juleshuvig/, Frédéric HAUDEGOND ⁣
⁣Original Music & Sound Design : Geraldine KWIK⁣
⁣Production : Loom Prod France⁣
⁣Organization : @sk_light_art_district/⁣
⁣Place : Stone Bridge - SKOPJE - MACEDONIA⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#skopje #ckonje #macedonia #stonebridge #bridge  #light #art #district #3rd #edition #going #green #mapping #projectionmapping #composingmusic #composer #orchestral #musicforpaintings #movingimage #digitalartist #night #millumin #frenchcomposer #streetart #skopjeinfo #instagraphynet #sklad2020 #skopjelightartdistrict (at Stone Bridge, Skopje)
https://www.instagram.com/p/CEaI-ccJtZn/?igshid=bu38zy4nlpuv

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣I’m...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣I’m so proud of being part of this new mapping with my original music written for the casino Viage in Bruxelles played by night during full december. ( Boulevard Anspach 1000 Bruxelles )⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artist : Simon Lebon ⁣
⁣Music and sound design : Geraldine Kwik ⁣
⁣Place : Grand Casino Brussels Viage⁣
⁣https://www.viage.be/fr/ ⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#bruxelles ##brussels #casino #viage #casinonight #videomapping #loomprod  #originalsountrack #musicforpaintings  #mapping #composer #frenchcomposer #musicscore #ambient #composingmusic #sound #sounddesign #art #visual #millumin #madmapper #motiondesign #aftereffects #design #architecturalmapping #projectionmapping #movingimage #digitalartist #night (at Brussels, Belgium)
https://www.instagram.com/p/CDhG-Wipj7z/?igshid=uqppjxxumkcx

Imagen Extends its Relationship with PA Media to Enhance the News Agency’s Video Offering

Par : Editor

Imagen, the intuitive video management platform, has extended their long-term relationship with PA Media (PA), the national news agency for the UK & Ireland and a leading multimedia content and services provider, to upgrade and enhance its video portal. An Imagen customer since 2014, PA recently called on Imagen to update the look of its ...

The post Imagen Extends its Relationship with PA Media to Enhance the News Agency’s Video Offering appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

TAG Video Systems Continues International Expansion by Appointing Graphic Image Technologies as its Distributor in South Africa

TAG Video Systems Continues International Expansion by Appointing Graphic Image Technologies as its Distributor in South Africa Provider of software-based, IP Multiviewers, Probing and Monitoring solutions grows presence in key region Tel Aviv – December 3, 2019 — TAG Video Systems, the world leader in integrated software-based IP Probing Monitoring and Multiviewer solutions has appointed ...

The post TAG Video Systems Continues International Expansion by Appointing Graphic Image Technologies as its Distributor in South Africa appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

AJA’s HDR Image Analyzer 12G Provides High Quality 4K/UltraHD HDR

For almost three decades, AJA Video Systems has been a marvel in the professional video industry by supplying a variety of leading manufacturers and developing partners through the integration of their product lineups. Several examples of  high-profile media companies, which include: Broadcasters Networks Post-production houses Mobile truck operators Cinematographers Film editors from all over the ...

The post AJA’s HDR Image Analyzer 12G Provides High Quality 4K/UltraHD HDR appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Retrouvez TRM et CVS les 6 et 7 novembre 2018 au SATIS-Screen4All – Stand A6

Par : Andrea

Cette année TRM et CVS innovent par une présence au SATIS-Screen4All dans le dock Eiffel, spécialement dédié à la high tech.

Venez échanger avec les experts de CVS Engineering et tester le concept de studio « stand up » 100% automatisé, le Flashcam. Il vous permet de réaliser une production et une diffusion de façon autonome depuis votre tablette, sans assistance technique.

Découvrez les solutions de streaming et contribution de LiveU, de remote production de Quicklink, ainsi qu’une large gamme de produits de stockage et d’archivage intelligents proposée par notre nouveau partenaire GB Labs.

Nos spécialistes vous accueillent les 6 et 7 novembre stand A6, n’hésitez pas à prendre rendez-vous !

L’entrée reste gratuite mais il faudra s’enregistrer : pour obtenir votre badge, inscrivez-vous en ligne en remplissant le formulaire de réservation via ce lien : http://bit.ly/2EQIlbF.

Demandez votre badge

Infos pratiques

Horaires d’ouverture : mardi 6 novembre 2018 : 9h30 – 21h00 & mercredi 8 novembre 2018 : 9h30 – 18h00

Adresses Les Docks de Paris / Parc des Portes de Paris

dock de Paris SATIS 2018Le SATIS-Screen4All se déroule aux Docks de Paris : Métros, RER, Bus, Taxis, Vélos et même un Bateau vous y amènent.

87, avenue des Magasins Généraux 93300 Aubervilliers

  • Dock Pullman – Bâtiment 137
  • Dock Eiffel – Bâtiment 282
  • Dock Haussmann – Bâtiment 139

Accès :

Métro / RER / Bus

Ligne 12 : jusqu’au terminus – station Front Populaire (sortie N°1 Léon Blum-Magasins Généraux)
RER B : arrêt La Plaine/Stade de France

RER D : arrêt Stade de France / Saint Denis

Bus : ligne 239

Pour plus d’informations, visitez le lien : http://www.satis-expo.com/fr/infos-pratiques.html.

L’article Retrouvez TRM et CVS les 6 et 7 novembre 2018 au SATIS-Screen4All – Stand A6 est apparu en premier sur TRM.

❌