Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Vestiges de guerre : un breakdown explosif pour un documentaire aérien

Par : Shadows

L’artiste Jonathan Hernandez nous présente son dernier projet : une série de plans mettant en scène des avions de la seconde guerre mondiale, dont des B-17 « Flying Fortress », bombardiers lourds américains à la puissance de feu impressionnante.

Ce projet s’inscrivait dans le cadre de la production de la série documentaire Vestiges de Guerre (3×52 minutes) réalisée par Serge Tignères, co-produite par l’INA, le studio Ilabs, RMC Découverte.
Ilabs a confié à Jonathan Hernandez le soin de créer les séquences aériennes. Un modèle de B-17 a d’abord été acheté sur une plateforme de vente de modèles 3D, avant d’être fortement modifié : il a fallu alléger la géométrie, mais aussi revoir entièrement la peinture afin de donner à l’avion un côté plus « usé » ainsi que des marquages correspondant au contexte de l’épisode du documentaire.

Le plus gros du travail a ensuite commencé : mise en place du ciel nuageux, des flammes et de la fumée, simulation d’océan et gestion de l’amerrissage.

Jonathan Hernandez nous explique que ce projet a été l’occasion d’approfondir ses connaissances sous Houdini, outil qui avait assez peu utilisé jusqu’ici. La difficulté majeure du projet a été de prendre en compte les temps de rendu (sous Mantra et Arnold selon les passes) : les 2 mois disponibles ont du coup impliqué quelques restrictions. Jonathan Hernandez précise d’ailleurs qu’il aurait aimé améliorer le rendu de la mer de nuages, avec plus de temps.
Il explique en outre avoir beaucoup apprécié travailler avec Ilabs et Serge Tignères : ce dernier est un passionné d’histoire qui connaît également les contraintes de l’animation 3D et des VFX : les échanges et retours en étaient donc facilités.

Précisons enfin que Jonathan Hernandez est disponible pour de nouveaux projets, et qu’il travaille également régulièrement en motion design sous Cinema 4D.
On pourra en parallèle trouver sur le site d’Ilabs d’autres projets historiques mêlant tanks, forteresses et châteaux.

L’article Vestiges de guerre : un breakdown explosif pour un documentaire aérien est apparu en premier sur 3DVF.

Kumagai : un samuraï face à ses actes (court Georges Méliès)

Par : Shadows

Abigaëlle Michel, Auriane Remond, Julia Berdollt, Mathilde Girard et Victoria Lallemand dévoilent leur court de fin d’études à l’Ecole Georges Méliès (promotion 2019).

Le titre du court, Kumagai, fait référence au personnage principal. Plus largement, le court s’inspire manifestement d’un épisode de la guerre de Gempei, repris par le théâtre nô et le kabuki : en 1184, Naozane Kumagai du clan Genji tue le jeune Taira no Atsumori avant d’être rongé par les remords.

Un Samouraï vit une descente aux enfers suite au meurtre d’un enfant commis pendant la guerre.

L’article Kumagai : un samuraï face à ses actes (court Georges Méliès) est apparu en premier sur 3DVF.

Rojava : un court de l’école Georges Méliès évoque les combattantes kurdes

Par : Shadows

Découvrez Rojava, le court de fin d’études d’Emmanuel Temps, Noumi Thiriet, Marion Bideplan, Hugo Voisin et Guillaume Montoya à l’Ecole Georges Méliès (promotion 2019). Un film en animation 2D qui s’intéresse aux combattantes Kurdes qui se sont opposées à l’organisation Etat Islamique. Rappelons que cet engagement armé de femmes et hommes kurdes eut lieu pour des raisons multiples, entre la volonté de stopper les forces djihadistes et celle d’aboutir à un état autonome pour leur peuple, actuellement réparti entre Irak, Iran, Syrie, Turquie.

Une jeune fille Kurde, Rihan, voit son père décéder des balles de Daech et décide de donner sa vie pour honorer ses valeurs et défendre les siens.

L’article Rojava : un court de l’école Georges Méliès évoque les combattantes kurdes est apparu en premier sur 3DVF.

❌