Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Live Cinema Festival 2022

Live Cinema Festival 2022

Le Live Cinema Festival 2022 aura lieu du 22 au 25 septembre au Palazzo delle Esposizioni de Rome. C’est la neuvième édition du principal festival international dédié au Live Cinéma, une technique narrative expérimentale appliquée à la performance vidéo, créant des spectacles hyper sensoriels uniques ou les sons, écoutent les images.

12 performances AV en direct seront présentées en Italie, en plus des conférences, des projections, des symposiums créeront une expérience immersive.

Le programme complet sur le site du Live Cinema Festival.

Live Cinema Festival

Live Cinema Festival 2022 est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Useful Movie Magic With Forced Perspective

Forced perspective is an age-old practical effect with some clever applications for your own low budget movie needs.

Sony Announces the Brand New Full-Frame FR7 Robotic Camera to their Cinema Lineup

"Cinematography meets robotics" is the new tagline for Sony's robotic FR7 camera that fits nicely amongst their cinema lineup. 

The Art of Split Screen

The split-screen technique has been used by film editors and VFX artists for over 100 years. Take a look at its evolution during two prominent decades.

The Earliest Work of 7 Modern Filmmaking Masters

Before they were household names making blockbuster films and winning Oscars, your favorite directors began just like everyone else. Here are some of their seldom-seen first forays …

Color Schemes in Filmmaking

Journey through the power of colors and color schemes in filmmaking and convey mood effectively in your next video project.

How DJI Won Over the Film Industry

DJI of ten years ago wasn't the electronics powerhouse it is today. Here's how the company disrupted the drone and stabilization industry.

An Ode to Top Gun

With the release of Maverick, Top Gun is now one of the best-known film franchises in the world. Let's look at what makes these films great.

A Guide to Handling Test Audience Screenings for Your Projects

Find tips and tricks for hosting your own test audience screenings and how to improve your projects with the feedback.

Mo-Sys to demonstrate live broadcast and cinematic Virtual Production at IBC 2022

Mo-Sys Engineering, world leader in precision camera tracking solutions for Virtual Production (VP), is to lead the market with stunning demonstrations and critical collaborations at IBC2022. The demonstrations will focus on cutting-edge applications for broadcast and cinematic production. The premium European manufacturer Alfalite and its exceptional LED display Modularpix Pro 1.9mm, and ground-breaking 8-color fos/4 […]

The post Mo-Sys to demonstrate live broadcast and cinematic Virtual Production at IBC 2022 appeared first on Broadcast Beat.

EditFest Global Returns In Person, Virtually and Livestreamed During Two-Day Hybrid Event Featuring the World’s Best Editors

Eddie Hamilton, ACE, keynotes and animation and global panels add to the discussion capped with two days of lively breakout rooms and technology demonstrations American Cinema Editors has unveiled details for EditFest Global 2022, which will be presented as an in-person, virtual and livestreamed hybrid event on August 27 and 28, in celebration and exploration […]

The post EditFest Global Returns In Person, Virtually and Livestreamed During Two-Day Hybrid Event Featuring the World’s Best Editors appeared first on Broadcast Beat.

Pocket Cinema Camera 6K Pro Used to Film Shell V‑Power Racing Team Supercars Experience

Blackmagic Design today announced that Blackmagic Pocket Cinema Camera 6K Pro digital film cameras were strapped to a V8 race car to shoot the Shell V-Power Racing Team Supercars Experience. The tailor made experience was created by experiential agency Traffik and gives fans attending race day the exhilaration of what it feels like to do a hot lap […]

The post Pocket Cinema Camera 6K Pro Used to Film Shell V‑Power Racing Team Supercars Experience appeared first on Broadcast Beat.

In Praise of the Car Chase (and How to Film Your Own)

The car chase seems like a straightforward scene — in reality, it's anything but. Let's go behind the scenes with this Hollywood staple.

Seabrook Recreates Underwater Rescues with ZEISS Supreme & Radiance Primes for “The Rescue”

  www.zeiss.com/cine-democenter Jimmy Chin and Elizabeth Chai Vasarhelyi’s film, The Rescue tells the story of the 2018 Tham Luang cave rescue in which twelve boys’ from the Wild Boars Football club and their coach were trapped in a flooded cave complex in Thailand. Documenting the huge risks taken by a team of specialist divers during […]

The post Seabrook Recreates Underwater Rescues with ZEISS Supreme & Radiance Primes for “The Rescue” appeared first on Broadcast Beat.

Memories : le classique de l’animation japonaise est de retour cet été

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

En 1995 sortait Memories, film d’animation japonais composé de trois segments réalisés par Kōji Morimoto, Tensai Okamura et Katsuhiro Ōtomo. Cet omnibus (compilation de courts-métrages) avait fait appel au talent de Studio 4°C, d’autres entités comme Ghibli, Madhouse ou Gallop étant aussi impliquées.
Memories avait eu droit à un très bon accueil critique, en particulier pour son premier segment Magnetic Rose.

Côté français, Memories avait tout juste eu droit à une sortie DVD en 2004.

Le distributeur Eurozoom entend réparer cette injustice, et organise à partir du 24 août une sortie cinéma en version restaurée HD. En voici la bande-annonce, suivie de plus de détails :

D’une durée de 115 minutes environ, Memories se compose donc de trois films :

  • Magnetic Rose (44 minutes, réalisation : Koji Morimoto, scénario : Satoshi Kon, production : Studio 4°C) :
    Une équipe d’astronautes nettoie des débris spatiaux, et reçoit un appel de détresse en provenance d’une station spatiale ayant appartenu à une diva d’opéra.
    Sans doute le meilleur film des trois proposés. Memories se détache nettement avec ses décors grandioses, son scénario prenant et son histoire au croisement de la SF et du fantastique, de l’horreur et de la tragédie, baroque et mélancolique. Près de 25 ans après sa sortie, ce segment conserve toute sa puissance évocatrice. Magistral.
  • Stink Bomb (40 minutes, réalisation : Tensai Okamura, scénario : Katsuhiro Otomo, production : Madhouse) :
    Un scientifique prend ce qu’il pense être un médicament expérimental pour soigner son rhume. Les cachets auront un effet pour le moins surprenant.
    Ce second film est plus léger et bascule rapidement dans le registre de la comédie, tout en proposant des scènes d’action jouissives et quelques plans contemplatifs assez poétiques.
  • Cannon Fodder (22 minutes, réalisation et scénario : Katsuhiro Otomo, production : Studio 4°C) :
    Dans une ville à la localisation indéfinie, la guerre perpétuelle fait rage. Toute la population est mobilisée au service de l’artillerie, pour vaincre la ville adverse.
    Cannon Fodder est une variation intéressante sur le thème de l’absurdité de la guerre. On y suit la vie au sein de cette curieuse cité obsédée par le conflit et avec des habitants sous l’emprise des coups de canon et de la propagande, dès le plus jeune âge.

Nous avons pu voir la version restaurée en avant-première, et le résultat mérite clairement d’être vu sur grand écran. Magnetic Rose, en particulier, bénéficie tout particulièrement du niveau de détail apporté par la HD, avec ses décors soignés.
Nous avons noté que certains plans n’avaient par contre pas été restaurés, ou alors de façon incomplète : il s’agit en fait de plans avec des éléments 3D et effets numériques, par exemple des effets holographiques. Cela vient sans doute d’un problème de sources perdues ou rendues obsolètes, comme on le voit régulièrement sur des films et séries des années 90 qui ressortent en HD.

Malgré ces imperfections malheureusement inévitables, Memories mérite pleinement cette nouvelle sortie sur grand écran, et nous ne saurions trop vous le conseiller, en particulier si vous n’avez jamais vu ce trio de courts-métrages.

Memories sortira le 24 août dans les salles françaises, en version originale sous-titrée.
Vous pouvez suivre Eurozoom sur Facebook, Twitter pour plus de détails sur les salles proposant le film.

Magnetic Rose
Stink Bomb
Stink Bomb
Magnetic Rose
Cannon Fodder
Cannon Fodder

L’article Memories : le classique de l’animation japonaise est de retour cet été est apparu en premier sur 3DVF.

The Most Expensive Cinema Cameras You Can Actually Own

Par : Mike Maher

These are the most expensive cameras you can actually purchase from each major cinema camera manufacturer.

Are Marvel Movies Finally On The Way Out? 

Criticisms and less-than-stellar box office returns might mean a blockbuster change is coming. Could this be the end of the Marvel Era?

Find Cinematic Inspiration with These Visionary Photographers

Cinematographers can find inspiration in many different media. Explore the work of these dynamic photographers for fresh ideas to apply to your own work.

@geraldinekwikmusic 🎬🎧 👉 (Part4/6) Video mapping festival #4 -...



@geraldinekwikmusic 🎬🎧 👉 (Part4/6) Video mapping festival #4 - Abstracoal, Arenberg creative mine, Wallers - octobre 2021 - @arenberg.creative.mine

Supervision média / Supervision
Hamza MRABET - @hamzamrabet
Animation / Visual design
Léa MINIGGIO
Hamza MRABET
César PAYRAT
Adrien TISON @acarien_triton
Musique originale / Original music
Géraldine KWIK

#videomapping #mapping #art #music #digitalart #mine #arenberg #videomappingshow #millumin #christiedigitalprojection #projectionmapping #composingmusic #composer #musicforpainting #electro #ambient #glitch #immersif #cinematic #glitchart #experimentalmusic #animation #animation3d #blender #blender3D #motion #motiondesign #digitalartwork #digitalartist

***************
PRODUCTION / PRODUCTION
Rencontres Audiovisuelles
https://www.instagram.com/tv/Ce_dmzaK2cE/?igshid=NGJjMDIxMWI=

Frankelda’s Book of Spooks : tremblez face à la stop-motion mexicaine ! [Annecy 2022]

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

A l’occasion du Festival d’Annecy, nous avons pour échanger avec l’équipe derrière la plus longue production en stop-motion du Mexique : Frankelda’s Book of Spooks, une série horrifique destinée au jeune public.

Avec ses 5 épisodes de 13 minutes environ, elle représente un travail d’autant plus colossal qu’il s’agit d’une série d’anthologie, à la manière des Contes de la Crypte ou de Chair de Poule : les décors et personnages changent à chaque épisode, et il a donc fallu créer et animer tout un bestiaire.
Un projet porté par Cinema Fantasma en collaboration avec Darkframe Digital.

Voici notre interview en compagnie de Roy Ambriz (co-réalisateur) et Marta Hernaiz (productrice). Le duo nous présente également Ballad of the Phoenix, projet de long-métrage en stop-motion, et évoque le secteur de la stop-motion au Mexique.
Avec en prime des images de ces deux projets, et un aperçu du fonctionnement de la marionette de Frankelda !

L’interview est en anglais ; des sous-titres français sont disponibles et peuvent être activés/désactivés via l’interface Youtube.

Crédits et informations :

Created by the Ambriz Brothers
Written, directed and produced by Arturo & Roy Ambriz
Executive Producers: Rodolfo Ambriz Avelar, Adriana Rendón
Animation Director: Beto Petiches
Director of Photography: Irene Melis
Art Director: Ana Coronilla
Original music and songs: Kevin Smithers
Starring: Mireya Mendoza, Arturo Mercado Jr., Luis Leonardo Suárez
Length: 5 episodes of 14 minutes each
Country of origin: Mexico
Original language: Spanish

L’article Frankelda’s Book of Spooks : tremblez face à la stop-motion mexicaine ! [Annecy 2022] est apparu en premier sur 3DVF.

The Cine Lens Manual – A Must-Have For Cinematographers

Par : Mike Maher

This manual is packed with history, basics, and all the technical specs you'll need to know to become a master cinematographer.

Heroes of Mavia: les coulisses d’une cinématique et d’un studio international

Par : Shadows
Temps de lecture : 8 minutes

L’équipe de Skrice Studios a récemment dévoilé une bande-annonce pour son futur jeu vidéo Heroes of Mavia. Une cinématique ambitieuse et réalisée en interne, qui comporte un long plan séquence : de quoi attiser notre curiosité. Voici donc une interview sur ce projet.

Heroes of Mavia est par ailleurs un projet atypique, en play-to-earn : le jeu s’appuie sur la blockchain et les NFT. Un choix qui a le vent en poupe actuellement, mais soulève des critiques, qu’il s’agisse de risques de spéculation, de l’impact environnemental ou encore du fait que de nombreux jeux de ce type attirent des gens qui veulent gagner de l’argent et non pas jouer.
Comme pour le projet de film d’animation Plush, nous avons donc choisi d’aborder frontalement ces critiques avec l’équipe de Skrice Studios.

Enfin, le pipeline de l’équipe est aussi abordé : Skrice Studios s’appuie sur des artistes basés aux quatre coins du globe, et a mis en place un système adapté à ces contraintes.

Voici la cinématique, suivie de notre interview :

3DVF : Bonjour Skrice Studios, vous êtes un studio de jeux vidéo basé au Vietnam, avec une équipe internationale. Pouvez-vous nous présenter votre projet phare actuel, un futur jeu nommé Mavia ?

Tristan Chaudhry (Managing Director – Skrice Studios) : Heroes of Mavia est un jeu de type MMO / Stratégie en play-to-earn développé par Skrice Studios. Le jeu prend place sur une île nommée Mavia dans un style fantasy. Les joueurs construisent des bases sur des parcelles de terrain et se battent avec les bases et armées voisines afin de gagner des ressources in-game, comme la cryptomonnaie play to earn RUBY de Mavia.

3DVF : Vous avez récemment dévoilé un teaser animé, que vous avez fabriqué en interne alors que bien des studios préfèrent déléguer la création de bandes-annonces à des entités tierces. Pourquoi avoir choisi cette approche ?

Tristan Chaudhry : Nous pensons que les meilleures équipes artistiques peuvent être formées en interne, là où chaque artiste et membre de l’équipe est profondément ancré dans la culture de l’entreprise et aligné avec notre vision. Tandis que de nombreux jeux font de l’outsourcing pour les trailers, nous avons pensé que cela renforcerait notre équipe de le développer entièrement en interne. Un sous-produit de cette décision est un allègement des coûts, et la possibilité de développer plus rapidement de futures bandes-annonces.

3DVF : La bande-annonce met en scène plusieurs plans très riches en FX : un nébuleuse et des arcs électriques dans un cristal, des tirs, explosions, un bâtiment détruit… D’un point de vue technique, lesquels de ces FX ont été les plus difficiles à mettre en place, et comment les avez-vous gérés ?

Julian Dropsit (CG Supervisor – Skrice Studios) : L’effet de nébuleuse a été le plus gros défi à relever. L’objectif était de suggérer que nous étions dans une nébuleuse qui se révèle être le champ d’énergie au sein même du Rubis. C’est un plan assez abstrait, il est donc difficile de préserver l’idée de la vision jusqu’à l’exécution.

D’un point de vue technique, il y a plus de 26 millions de particules, des effets dynamiques et volumes interagissant ensemble de façon très spécifique.

3DVF : Le premier plan dure 36 secondes, avec beaucoup de personnages animés, d’assets, de FX. Comment l’avez-vous abordé ?

Julian Dropsit : Les plans séquences ne sont pas faciles à fabriquer, mais ils sont toujours impressionnants, et c’est la raison pour laquelle nous en voulions un dans notre bande-annonce. Pour faciliter le travail, nous avons divisé le plan en 7 petites scènes. Certaines actions sont donc clairement séparées d’autres, par exemple Mira (la fille qui détruit le rubis) et le guerrier sont au même niveau, la voiture-suicide sur un autre, etc.

Une fois que l’action est séparée ainsi, vous envoyez le décor, les personnages et la caméra aux départements qui doivent travailler dessus (animation, FX). Le plus gros défi repose sur de département Assembly, qui doit tout fusionner et gérer le rendu.

3DVF : Quelques mots sur le processus de rendu et compositing, justement ?

Julian Dropsit : Nous utilisons Houdini comme outil principal, et Redshift comme moteur de rendu. Pour le rendu, nous séparons nos plans en différentes passes : décors/personnages/FX/ciel puis nous compositons le tout sous Nuke. Le color grading final est fait sous Resolve. Nous avions 5 ou 6 serveurs multi-GPU pour le rendu de cette bande-annonce, et désormais avec notre pipeline 2.0 nous pouvons monter en puissance ou ajuster à la baisse notre renderfarm assez facilement : on passe d’un ordinateur à 30 d’un simple clic grâce à USD, Prism, Deadline.

3DVF : Comment avez-vous créé l’environnement que l’on voit à la fin de la bande-annonce ?

Yvan Feusi (Executive Director – Skrice Studios) : Le sol a été créé procéduralement sous Houdini à l’aide de Heightfields et un Blend Material dans Redshift. Nous avons placé des arbres par scattering, avec de l’aléatoire au compositing et un matte painting pour le ciel.

Julian Dropsit et Yvan Feusi de Skrice Studios

3DVF : Votre pipeline d’animation s’appuie sur USD. Quels sont les avantages pour Skrice Studios ? Y a-t-il des inconvénients ? Quels améliorations espérez-vous voir arriver en lien avec USD dans les mois, années à venir ?

Yvan Feusi : Nous voulons tirer parti des bénéfices d’USD dans notre pipeline car nous produisons beaucoup de Themes/Levels pour chaque héros, unité, bâtiment : ces déclinaisons deviennent toutes des Variants et SubLayers d’un même fichier USD et il devient très facile de glisser-déposer personnages et assets de notre librairie vers la scène.
USD s’appuie beaucoup sur les références et nous avons toujours une version USD maîtresse pour chaque asset référencée dans d’autres USD, donc chaque fois qu’une modification est faite sur un personnage elle est répercutée dans tous les départements. Et comme ce changement est juste un USD sur le stack, c’est non destructif, on peut revenir en arrière sur n’importe quelle version du fichier maître.

A l’avenir, nous voudrions aussi que notre communauté puisse accéder à notre contenu, afin qu’ils puissent créer leurs propres histoires avec un niveau de qualité équivalent au nôtre, quelque chose de type machinima mais avec USD et sur des serveurs multi-GPU.

Présentation tu pipeline artistique du studio

3DVF : Quelques mots sur l’équipe derrière Skryce Studios ? Certains de vos employés sont basés hors du Vietnam, et notamment en France : est-ce difficile à gérer au quotidien ?

Tristan Chaudhry : Skrice Studios travaille avec des artistes internationaux. Ils viennent des USA, du Brésil, du Japon, du Portugal, des Philippines, d’Algérie, de France et d’autres pays ! Les plus gros défis sont de travailler ensemble et à distance sans avoir le sentiment que l’équipe est séparée par des milliers de kilomètres. Le décalage horaire pose souci mais avec une bonne gestion des équipes on s’y fait. Au niveau technique, on a mis en place un pipeline qui permet à un artiste, où qu’il soit dans le monde, de travailler de façon souple avec n’importe quel asset/artiste de Skrice.

Une partie de l’équipe Skrice

3DVF : Pouvez-vous détailler un peu plus ce nouveau pipeline, et la manière don’t il vous permet de gérer des artistes dispersés dans le monde entier ?

Yvan Feusi : Notre équipe est internationale ce qui crée des diffultés en termes de stockage, rendu, gestion des données.

Nous nous sommes associés avec Richard Frangenberg pour ajuster Prism V2 à nos besoins avec des plugins personnalisés qui nous laissent sous-catégoriser tous les thèmes, niveaux de chaque asset.

Nous synchronisons les fichiers entre artistes et faisons un miroir des données vers notre serveur de stockage qui est sur le réseau local, avec les render nodes multi-GPU du datacenter avec qui nous avons un partenariat. La solution est entièrement dans le cloud. On peut grimper jusqu’à 200 cartes NVIDIA RTX, et redescendre à quasiment rien la minute d’après. C’est très efficace et avec un bon rapport puissance/prix, il n’y a jamais besoin de télécharger/téléverser puisque tout est toujours sur les serveurs.

3DVF : Revenons sur le jeu lui-même. Quelques mots sur le gameplay ? Mavia s’appuie sur les NFTs et Ruby, une cryptomonnaie : comment tout cela sera-t-il utilisé par les joueurs, et quels sont les avantages par rapport à des achats in-game classiques ?

Tristan Chaudhry : Mavia propose de parcelles NFT qui peuvent être achetées, louées, il y a aussi un système de partenariats entre joueurs. Les avantages du fait de posséder un terrain sont nombreux, et on peut notamment gagner de la cryptomonnaie RUBY via le gameplay, les tournois, défis etc. Mavia va aussi proposer une approche free-to-play qui ne nécessitera pas de NFT. Nous nous concentrons sur la création d’un écosystème qui mêle des joueurs qui jouent gratuitement et d’autres qui paient, avec des bénéfices pour tout le monde. C’est un modèle vraiment unique qui n’a pas encore été tenté par les autres jeux NFT, et nous attendons avec impatience les résultats de cette stratégie !

Le système de NFT de Heroes of Mavia

3DVF : Les NFTs et les cryptomonnaies génèrent beaucoup de critiques : leur impact environnemental élevé, la spéculation liée aux NFT et jeux s’appuyant sur les NFT, la volatilité des monnaies, les arnaques…. Quelle est votre position sur ces sujets ?

Tristan Chaudhry : Nous comprenons totalement les critiques de la technologie NFT (et des jeux crypto dans leur ensemble), et nous échangeons régulièrement avec des personnes qui sont sceptiques face à cet univers. Nous pensons qu’au fur et à mesure de son développement, et tandis que des acteurs sérieux introduiront des frameworks qui aideront à intégrer des modèles tokenomics responsables [NDLR : tokenomics est la contraction de token et economics, le terme désigne notamment l’écosystème économique d’un jeton ou token créé par une blockchain], tout en générant un gameplay qui créera de l’engagement et de l’inclusion pour les joueurs non-crypto, les réactions face à cet univers évolueront.

Schéma du fonctionnement des tokens Heroes of mavia

3DVF : De nombreux jeux en play-to-earn tombent dans un même travers : y jouer n’a en fait rien d’amusant, et les gens qui y jouent (ou qui paient des gens pour y jouer à leur place) le font uniquement pour gagner des NFTs et tokens en espérant s’enrichir, pas pour le plaisir. Comment comptez-vous éviter ce problème ?

Tristan Chaudhry : Notre solution est simple, nous comptons créer un jeu qui soit agréable à jouer même sans cryptomonnaie. En suivant nos standards, Mavia sera un jeu addictif et engageant pour les joueurs, qu’ils aient ou non une expérience en crypto. Notre modèle free-to-play permettra à n’importe qui de construire une base et participer à l’écosystème.

3DVF : Le marché des NFT et cryptomonnaies n’est pas vraiment au beau fixe actuellement. Est-ce que cela affecte votre stratégie/roadmap?

Tristan Chaudhry : Il est dommage de voir ces grosses tendances à la baisse dans l’univers crypto, mais heureusement nous n’étions qu’assez peu exposés à la volatilité du marché. Nous sommes très responsables concernant la gestion de notre trésorerie, et n’avons quasiment rien perdu dans ce crash récent. Nous croyons que le marché va bientôt se retourner, et croître pour être encore plus fort et résilient.

3DVF : Vous avez annoncé qu’une autre bande-annonce est en projet : pouvez-vous nous donner un indice sur son contenu, et sa date de lancement ?

Julian Dropsit : Oui, on a prévu plusieurs bandes-annonces pour les mois à venir. La première a été si bien reçue qu’on est impatients de montrer la seconde. Elle devrait être dévoilée début juillet. Et pour vous en donner un aperçu, voici un visuel [ci-dessous, NDLR], mais on ne peut pas vous en dire plus, il faudra patienter !

Pour plus d’informations

L’article Heroes of Mavia: les coulisses d’une cinématique et d’un studio international est apparu en premier sur 3DVF.

Moment Announces Their New 1.33x Anamorphic Adapter

In Moment's first foray into the world of big glass, they burst onto the scene with an overpriced anamorphic adapter.

Blackmagic Design Announces The Pocket Cinema Camera 6K G2

Blackmagic introduces the Pocket Cinema Camera 6K G2. Essentially, it's the 6K Pro without built-in NDs.

Cine Gear Expo 2022 Programing Spotlight

Cine Gear Expo, the industry’s premier cine-centric event series dedicated to the technology and art of professional filmmaking and content creation for over 26 years is coming back, full power with exhibits, film competition, seminars, screenings, and more. It's the place to reconnect with colleagues, friends, and collaborators in the casual Cine Gear style at the Los Angeles Convention Center, West Hall, June 9th-12th, 2022.

The post Cine Gear Expo 2022 Programing Spotlight appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Meet the New ARRI ALEXA 35

Par : Mike Maher

ARRI has announced their newest digital cinema camera, the ALEXA 35. Meet the new standard for filmmaking cameras.

❌