Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Asus Chromebook Flip CX5400 : un 14″ Core i7-1160G7 haut de gamme

L’Asus Chromebook Flip CX5400 est un engin assez intéressant. Les choix fait par la marque pour concevoir cet ultraportable de 14″ de diagonale sont originaux et la finition semble exemplaire sur cette machine. L’engin propose une définition FullHD très classique mais avec une dalle tactile et compatible avec un stylet actif. Asus en intègre d’ailleurs un dans le châssis, ce qui permettra, puisque la charnière peut être repliée sur 360°, d’utiliser l’engin comme une tablette tactile classique mais également pour de la prise de notes et du dessin.

Asus Chromebook Flip CX5400

La dalle IPS propose des bordures fines et un format 16/9 avec une luminosité de 300 nits, et puisque les Chromebooks savent désormais piloter les applications Android, elle offrira toutes les possibilités d’une solution 1920 x 1080 pixels à ce format. 

Asus Chromebook Flip CX5400

Et ces possibilités seront assez vastes puisque l’engin emploie un processeur Core i7-1160G7. Une puce assez peu utilisée pour le moment mais qui déploie 4 coeurs et 8 Threads associés à 12 Mo de mémoire cache et un circuit graphique Iris Xe avec 96 EU. Particularité de ce processeur, il peut être configuré de 2 manières. Soit dans un usage classique avec un TDP de 15 watts et une fréquence qui oscillera de 2.1 Ghz à 4.4 Ghz en mode Turbo. Soit en 7 Watts seulement avec une fréquence de base de… 900 MHz. Un choix qui semble avoir été validé ici puisque le Chromebook Flip CX5400 semble fonctionner sans ventilation active. Ce n’est pas une certitude puisque la fiche technique d’Asus ne le mentionne pas mais le châssis ne montre absolument aucun évent d’aération, hormis une série de minuscules petits points sur les côtés. Le recours au châssis en aluminium pour dissiper les 7 watts  du Core i7 est donc possible.

Asus Chromebook Flip CX5400

Il va sans dire que les performances de la puce ne seront pas les mêmes dans les deux versions, le recours à un modèle configuré en 7 watts aura un impact important sur le fonctionnement global de l’engin mais… mais on est sur un Chromebook et les besoins en ressources de ces machines ne sont pas celles d’une solution Linux. Le Core i7-1160G7 est peut être un excellent compromis sur ce type de machine. Le fait de pouvoir travailler avec un engin absolument inaudible étant un gros plus pour l’utilisateur.

Asus Chromebook Flip CX5400

Associé à cette puce, de 8 à 16 Go de mémoire vive LPDDR4X et un stockage SSD allant de 128 à 512 Go au format PCIe NVMe. Des choix solides donc et le bilan de performances de l’ensemble devrait donc être très satisfaisant pour un engin de ce type. Cela se traduit par un prix annoncé assez élevé, plus de 1000$ pour cet engin dans sa configuration la plus performante (16/512Go). Ce qui ne correspond toujours pas au prix d’une machine sous ChromeOS dans la tête de beaucoup d’utilisateurs en Europe mais qui ne semble plus aussi fou que cela aux US où ces machines sont très bien implantées.

Asus Chromebook Flip CX5400

Le reste de l’équipement est au niveau, avec pour commencer un châssis en aluminium très fin ne pesant que 1.4 Kilo et ayant subi de nombreux tests de résistance. Il embarque une assez belle connectique avec un port USB 3.2 Gen1 Type-A et deux ports Thunderbolt 4 sont disponibles sur le châssis en plus du classique port Jack audio 3.5 mm combo. Les deux prises USB Type-C, des Thunderbolt, sont placées de part et d’autre du châssis et prennent en charge à la fois l’affichage sur un écran supplémentaire et l’alimentation de l’engin. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également placé sur la tranche du châssis.

Asus Chromebook Flip CX5400

Une webcam 720P est placée au dessus de l’écran et propose un œilleton de confidentialité. Le clavier est de type Chiclets, il est rétro éclairé et il surplombe un large et profond pavé tactile. Un module Wifi 6 et Bluetooth 5.0 sera chargé de se connecter au réseau. L’autonomie annoncée pour la machine est de 10 heures grâce à une batterie 3 cellules de 48 Whr. Enfin, la partie audio a été confiée au partenaire de la marque et une paire d’enceintes stéréo signées Harman Kardon complètent l’équipement de ce Chromebook Flip CX5400

Source : ChromeUnboxed

Asus Chromebook Flip CX5400 : un 14″ Core i7-1160G7 haut de gamme © MiniMachines.net. 2021.

Acer Chromebook Spin 713 : un magnifique outil web

Le Chromebook Spin 713 est un engin vraiment séduisant, que l’on soit allergique ou non au concept de Google, la proposition d’Acer fait mouche. Avec son écran 13.5″ haut de gamme proposé dans un format 3:2 confortable, des performances évoluées et une bonne autonomie, l’engin est un vrai coup de coeur.

Acer Chromebook Spin 713_16

De prime abord, le format n’est pas particulièrement flagrant. Ce qui intrigue c’est la fiche technique de la machine. Le Chromebook Spin 713 embarque un processeur Intel Core i7 Tiger Lake dans sa configuration la plus musclée avec des déclinaisons en Core i3 et Core i5 plus accessibles. La mémoire vive culminera à 8 Go et le stockage pourra enfler jusqu’à 256 Go. Loin des idées reçues des Chromebooks limités en stockage local.

Acer Chromebook Spin 713_18

L’ensemble est construit dans un châssis élégant et robuste. Acer a choisi un aluminium renforcé afin de pouvoir passer des tests de résistance exigeants et proposer un engin taillé pour le terrain. La marque s’appuie, comme souvent, sur une norme de résistance militaire US afin de valider ce poste. Dans la pratique, cela semble extrêmement solide tout en étant étonnamment léger.

Acer Chromebook Spin 713_09

Car l’engin n’est pas pour autant un monstre lourd et encombrant. La prise en main est agréable et le ratio de la machine en fait un portable très équilibré. Avec 1.37 kilo et une répartition du poids parfaite, c’est un engin très léger que l’on manipule immédiatement très naturellement. La balance des poids est telle qu’on a l’impression de tenir un matériau neutre, les équilibres sont parfaits et on n’a pas cette sensation désagréable provoqué par une solution dont la batterie casse le point d’équilibre.

Acer Chromebook Spin 713_22

Certifié Intel Evo, la machine affiche jusqu’à 10 heures d’autonomie avec la possibilité de retrouver 4 heures de charge supplémentaires après 30 minutes de connexion au secteur. Cette certification a également d’autres avantages techniques bienvenus sur ce type d’engin.

Acer Chromebook Spin 713_12

Le Chromebook Spin 713 profite en particulier d’une connectique complète et moderne avec deux ports Thunderbolt 4.0 qui ouvrent vers toute une panoplie de services. Ces ports autoriseront des transferts ultra rapides, une charge facilitée ainsi que le transport de données réseau et vidéo. Sur la tranche pourtant peu épaisse de 16.9 mm, Acer intègre un mélange intéressant de connecteurs. Là où certaines marques se contentent de ce type de port USB Type-C capables de tout faire en ajoutant, au mieux, un adaptateur dans votre boite, Acer intègre un vrai connecteur HDMI pour faciliter le déport du signal vidéo en toutes circonstances. Un port jack audio 3.5 mm casque et micro complète la connectique de la partie gauche de la machine.

Acer Chromebook Spin 713_14

A droite, on retrouve un vrai port USB 3.0 Type-A pour brancher facilement une souris ou une clé USB sans avoir à jongler avec des accessoires. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également présent. La tranche droite propose également un bouton de volume et le bouton de démarrage de l’engin, puisque, comme  son nom l’indique, le Spin peut se transformer en tablette.

Acer Chromebook Spin 713_25

Le clavier, ici en QWERTY mais bien entendu adapté en France au format AZERTY, est très agréable. Avec un touché chiclet classique, une bonne course de touches et une aération suffisante entre chaque lettre pour éviter les fautes de frappe. Le pavé tactile est large, profond, avec une bonne glisse. Le repose poignets propose un lecteur d’empreintes digitales pour faciliter une connexion rapide au système.

Acer Chromebook Spin 713_20

Mais le vrai déclic se fait en basculant en mode web. Le recours à un écran 13.5 pouces en 3:2 prend alors tout son sens. Les pages s’affichent de manière très lisible, très agréable. Profitant du gain en hauteur pour afficher plus de données sur les sites adaptatifs. 

Acer Chromebook Spin 713_07

En mode tablette, la dalle IPS 2256 x 1504 pixels capacitive se comporte à merveille. Les bordures d’écrans sont fines mais assez larges pour pouvoir tenir l’engin en main de manière agréable.

Acer Chromebook Spin 713_03

Pas de crispation, l’excellente répartition du poids permet de profiter de l’affichage de manière optimale. Sachant que le moteur de la machine est très performant, cela ouvre la porte à tous les usages Android en mode tablette accessibles aux engins de ce type : les jeux compatibles devraient tourner de manière très fluide et efficace.

Acer Chromebook Spin 713_01

Posé sur un support, en format “tente”, le Chromebook Spin 713 offre également un excellent support numérique. Avec une manette Bluetooth, on pourra jouer sans problèmes. Mais c’est également là que la paire d’enceintes Stéréo DTS jouera le mieux son rôle, ce type de dispositif est parfait pour regarder un film ou une série au fond de son lit ou sur une tablette de siège de TGV.

Acer Chromebook Spin 713_24

Le Chromebook Spin 713 est au final un engin extrêmement séduisant. De part son format, son niveau de performances et, pour le peu que j’ai pu en juger, le faible bruit émis par la machine en marche. C’est une machine très intéressante à suivre et qu’il me tarde d’essayer de manière plus complète. Avec l’ouverture de ChromeOS opérée autour d’Android et de Linux, le format est vraiment devenu intéressant.

Acer Chromebook Spin 713 : un magnifique outil web © MiniMachines.net. 2021.

Le support des applications Linux par ChromeOS devient grand public

En pratique, cela veut dire que les Chromebooks et les ChromeBox vont pouvoir faire tourner non seulement les applications Google de ChromeOS mais également les applications Android et, en plus, les logiciels Linux habituels. Gimp, LibreOffice, VLC, Ardour et autres merveilleuses pépites du monde libre vont donc pouvoir être exécutées nativement sur ces machines.

Acer Chromebook Spin 713

Cela restera une option à activer et dépendra du passage à ChromeOS 91 qui devrait être proposé dans quelques semaines. Mais cela fait une corde de plus à l’arc de ces machines qui étoffent de jour en jour leurs capacités.

Google fait les choses bien en promettant un suivi logiciel régulier des applications Linux. Si le système se met à jour, alors il regardera quels applications Linux sont installées. Si certaines d’entre elles ont également une mise à jour en attente, alors elle sera installée également par le système global; De telle sorte que l’engin ne se retrouve pas avec en son sein une application dépassée  ou présentant un éventuel risque de sécurité.

Pour activer les applications Linux, la méthode reste simple et ne demande que de valider l’option “Linux” dans les réglages de Chrome. Une fois cette option activée, le système installera les éléments nécessaires à la distribution Debian et à l’usage des applications. Un terminal sera accessible et vous pourrez installer les éléments de votre choix de manière traditionnelle. Soit en ligne de commande, soit en utilisant PackageKit et GNOME.

De plus en plus complets et touche à tout, les Chromebooks s’avèrent très séduisants pour de nombreux profils. En ouvrant à eux l’univers Linux, ils permettent notamment de contourner certaines restrictions logicielles. 

Le support des applications Linux par ChromeOS devient grand public © MiniMachines.net. 2021.

❌