Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Hundreds of Hours of Underwater Footage Digitized With Cintel Scanner for “Playing With Sharks”

Fremont, CA – September 9, 2021 – Blackmagic Design today announced the global hit documentary “Playing With Sharks: The Valerie Taylor Story” used Cintel Scanner C-Drive HDR to digitize hundreds of hours of archival footage shot of and by the famous underwater naturalist and filmmaker Valerie Taylor. The film, produced and originated by WildBear Entertainments, ...

The post Hundreds of Hours of Underwater Footage Digitized With Cintel Scanner for “Playing With Sharks” appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Sony Mavica : les appareils photo qui enregistraient sur des CD

Au début des années 2000, Sony a eu une idée saugrenue : proposer un appareil photo qui stocke les données sur des CD. Il rejoint mon Agfa qui écrit sur des Iomega PocketZip (Clik!) et mon modèle qui utilise des disquettes LS-120 (Panasonic).

Le MVC-CD300 n’est pas le premier des Mavica à base de CD, ni même le premier Mavica – la gamme comprend des modèles qui utilisent des disquettes ou des Video Floppy, comme mon Kyocera ou mes Canon ION. Pour la qualité de l’image, disons qu’on est devant un appareil de 2001, ce n’est pas extraordinaire donc. Je ne vais m’étendre dessus, ce n’est pas la partie intéressante. De même, l’appareil contenait quelques photos sur un CD-RW, mais il faudra attendre le prochain Canard PC Hardware pour plus de détails.


L’appareil

Pour le stockage, assez bizarrement, il utilise des disques de 156 Mo, ce qui est une valeur plutôt faible. Les anciens CD de 8 cm que j’ai utilisé avaient une capacité supérieure. Le MVC-CD300 a tout de même une particularité dans la gamme : c’est la première génération qui utilise des CD-RW (donc réinscriptibles). Le CD1000, par exemple, ne gère que les CD-R. Après le CD300, Sony a sorti deux générations de plus (2002 et 2003). Pour la capacité, donc, Sony utilise des disques des 156 Mo. Généralement, les disques de 8 cm (3 pouces) ont pourtant une capacité de 185 Mo (équivalent 74 minutes) ou 210 Mo (équivalent 80 minutes). Avec mon RipGo, j’avais des CD-R de 201 Mo.

156 Mo


Le lecteur


Avec un CD-RW

Parlons prix. Dans cet article de DPReview, on voit les prix d’époque de 2001 : vers 80 $ (à la grosse louche) les 50 disques (CD-R), vers 140 $ pour 100, donc on va dire vers 1,5 $ le disque de 156 Mo. Nettement moins que les cartes de l’époque, donc, même si les cartes étaient réinscriptibles. Pour se donner une idée, chez Sony et à la même époque (août 2001), une Memory Stick de 128 Mo valait 150 $. En gros, les CD valaient 100x moins (à la grosse louche).

Un CD-R et un CD-RW


Un adaptateur fourni avec pour les CD 12 cm

La gestion des CD est quand même bien particulière : les disques doivent être initialisés, finalisés (pour une lecture dans un lecteur standard) et la compatibilité, à l’époque, n’était pas extraordinaire. Premièrement, les CD de 8 cm posent toujours des soucis. Certaines lecteurs slot-in acceptent les disques, mais ce n’est pas systématique et si Sony livrait un adaptateur pour les lecteurs de ce type, je vous conseille vraiment de plutôt trouver un lecteur avec un moyeu central (et donc à tiroir, probablement). Deuxièmement, l’appareil de Sony ne grave évidemment pas les CD en une seule fois : il travaille par paquets, avec un système de fichiers UDF. C’est un choix qui pose pleins de soucis, tant lors de l’utilisation de l’appareil que pour la lecture sur un PC. Typiquement, on ne peut pas effacer n’importe quel image sans faire tourner (beaucoup) le disque, le changement de taille ou la rotation nécessite de la place sur le disque (une copie est ajoutée, et rendue invisible) et la finalisation nécessite quelques Mo sur le disque. La finalisation ? Oui, parce que comme les disques utilisent l’UDF (en version 1.5) avec une VAT (Virtual Allocation Table), certains OS ne peuvent pas lire les disques. L’idée est de créer plusieurs tables d’allocations : quand un fichier est effacé, une nouvelle table est ajoutée, qui indique qu’il l’est. Prenons Mac OS X (oui, je reste dans la ligne éditoriale) : il faut attendre Mac OS X 10.4.11 pour que les disques des appareils Mavica soient lus correctement, et c’est documenté chez Apple. Il existait des solutions, mais il a fallu attendre un moment pour que ça fonctionne sans bugs. Plus largement, la gestion de l’UDF est toujours un peu compliquée, en fonction des OS.

macOS voit mal la capacité


Pleins de sessions avec ISOBuster


L’appareil est techniquement un graveur externe en USB.

Mais comment ça marche ?

A l’usage, c’est assez compliqué. J’ai d’abord testé avec un CD-RW de 156 Mo, fourni avec et qui contenait des photos, lisibles sur un ordinateur. Dans l’appareil, bizarrement, le CD-RW est bien reconnu, mais les photos invisibles. j’ai donc pris d’autres clichés, finalisés le disque (c’est globalement nécessaire) et mis le CD dans un lecteur externe à tiroir (oui, sur Mac avec les slot-in, c’est une mauvaise idée). Et bizarrement, je n’ai vu que mes clichés récents. Idem sous Windows, mais attention : avec ISOBuster (sous Windows), on peut voir toutes les sessions et donc les images effacées si le disque n’a pas été complètement réinitialisé.

L’interface montre le CD-RW


Finalisation


On peut voir les anciens clichés

Ensuite, avec un CD-R achetés sur eBay. C’est un Dysan de 193 Mo (une capacité un peu bizarre) acheté vraiment pas cher. L’appareil m’indique d’utiliser des CD Mavica au démarrage, et probablement à raison : j’ai tenté de prendre des clichés et de les relire… sans succès. macOS voit des fichiers JPEG en double et illisible. Bizarrement, dans l’appareil et sous Windows 7, ils sont lisibles. Aucune idée de la raison, mais ça fonctionne mal. Bonne nouvelle, on peut continuer à prendre des photos même avec un CD-R finalisés, mais on perd ~13 Mo à chaque fois. Question temps, l’initialisation prend une quinzaine de secondes, la finalisation environ 1 minutes et 20 secondes. Un passage dans ISOBuster (sous Windows) montre que la structure comprend pas mal de sessions et de pistes, ce qui permet de récupérer les données.

Il détecte les CD qui ne viennent pas de Sony


Initialisation


Sans finalisation, c’est illisible.


Avec, macOS n’aime pas


Windows 7 voit bien les images


Et la structure UDF est visible

La conclusion ? C’est un appareil amusant d’un point de vue historique, qui tentait une voie intéressante. Mais les défauts sont quand même rédhibitoires : c’est assez gros, bruyant, avec pa mal de contraintes pratiques à l’usage, comme l’obligation de le déposer (et idéalement de le brancher) pour finaliser. Et les choix fait sur la gestion des données, notamment sur l’UDF, limitent bien la compatibilité et peuvent poser des soucis. Qui plus est, c’est la seconde génération que j’ai ici, capable de travailler sur des CD-RW (donc réinscriptibles) alors que les premiers modèles se limitaient aux CD-R. Après cet interlude, certaines marques ont tenté la même chose dans les caméscopes (avec des DVD et même des Blu-ray) mais ça reste quand même une solution qui amène pas mal de contraintes par rapport à un disque dur ou une carte mémoire.

One Year After Giving up Premiere Pro for DaVinci Resolve

Here's everything I've learned about switching to a new NLE---the good, the bad, the unexpected, and the humbling.

Far Away, a kinetic and lighting journey by Chevalvert

Par : stephane
Far Away, a kinetic and lighting journey by Chevalvert
'Far Away' looks like a space exploration scene, materialized by 12 Sentinels in rotation, scanning the ground for a sign, a movement, a resource. These Sentinels, half scanners, half gyroscopes, activate under our eyes, in a cyclic ballet, minimal and mesmerizing

2021 Summer Top Films Use Blackmagic Design

Fremont, CA – August 27, 2021 – Blackmagic Design announced today that many of the 2021 summer season’s worldwide film releases used numerous Blackmagic Design products during production and post, including its digital film cameras, DaVinci Resolve Studio for editing, color correction, visual effects production and more. This included some of the biggest blockbusters and expected ...

The post 2021 Summer Top Films Use Blackmagic Design appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

El Chuco Inspirations: Become a part of the art at Paradox Immersive Art gallery

A new interactive art gallery located at the historic Socorro Mission Trail (EL PASO, Texas) is officially open to the public and offers an experience unlike others. Paradox Immersive Art is a vibrant, interactive gallery where you become a part of the art through digital projections and art installations. “The space in general kind of […]

The post El Chuco Inspirations: Become a part of the art at Paradox Immersive Art gallery appeared first on LUMEN.

Amazon Prime Video’s “Making Their Mark” Shot With Blackmagic Cameras

Fremont, CA – August 26, 2021 – Blackmagic Design today announced that “Making Their Mark,” the hit Amazon Prime Video series that gives viewers access into the Australian Football League’s top teams, was shot using Blackmagic URSA Mini Pro 4.6K G2 and Pocket Cinema Camera 6K digital cinema cameras by Melbourne’s JamTV. Color correction for the ...

The post Amazon Prime Video’s “Making Their Mark” Shot With Blackmagic Cameras appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

World-Class Projection Mapping Artists Will Illuminate NY At This Epic Light Show

The world’s top projection mapping artists are joining forces giving New Yorkers a mesmerizing outdoor experience next month! The annual LUMA Festival is coming to Binghamton, NY on September 10 and 11 with a whole new lineup of world-class artists. For their seventh anniversary, the 3D light show will transform the buildings of Binghamton into […]

The post World-Class Projection Mapping Artists Will Illuminate NY At This Epic Light Show appeared first on LUMEN.

New Immersive Van Gogh Exhibit Sees the Past From the Future

A larger-than-life display of the post-Impressionist’s art is open now at Lighthouse Artspace Los Angeles. Have you ever looked into the mirror and saw a work of art staring back at you? If so, you’ll feel right at home at the new Immersive Van Gogh exhibition in Hollywood. The famed Dutch artist’s paintings are being […]

The post New Immersive Van Gogh Exhibit Sees the Past From the Future appeared first on LUMEN.

Using Compound Clips in DaVinci Resolve

Compound clips are a great way to group multiple clips together in DaVinci Resolve. Here's how to use them.

EF Infection Control Santises Twelfth Major Tradeshow

EF Infection Control, a part of the EF Group, is delighted to announce that it has now sanitised twelve of the UK’s leading tradeshows, including large-scale events such as Manchester’s recent KitPlus. With the recent concentration of attention into removing airborne droplets and aerosols from enclosed spaces to help safeguard against Covid infection, as opposed ...

The post EF Infection Control Santises Twelfth Major Tradeshow appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

“The Protégé” Graded in DaVinci Resolve Studio

Fremont, CA – August 23, 2021 – Blackmagic Design today announced that Nu Boyana Post Production has relied on a DaVinci Resolve Studio pipeline to complete picture post on Martin Campbell’s new thriller, The Protégé. The film, which stars Samuel L. Jackson, Michael Keaton and Maggie Q, tells the story of two world class assassins who share a mysterious ...

The post “The Protégé” Graded in DaVinci Resolve Studio appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Blackmagic Design Announces DaVinci Resolve 17.3

Fremont, CA, USA – Thursday, August 19, 2021 – Blackmagic Design today announced DaVinci Resolve 17.3 which adds support for a completely new processing engine that transforms the speed of DaVinci Resolve to work up to 3 times faster on Apple Mac models with the M1 chip. With this massive speed increase, customers can now ...

The post Blackmagic Design Announces DaVinci Resolve 17.3 appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Brand new automatic Licensing Manager in SubtitleNEXT to be unveiled at APTRAD 2021

Par : RadianceC

  New features in SubtitleNEXT and NEXT-TT to be revealed at APTRAD, including brand new automatic Licensing Manager APTRAD Virtual Conference – 8 – 11 September 2021- Porto, Portugal For immediate release – 18 August 2021, Porto, Portugal  –  As a premium sponsor of APTRAD, the SubtitleNEXT team will launch the very latest innovation in ...

The post Brand new automatic Licensing Manager in SubtitleNEXT to be unveiled at APTRAD 2021 appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Mesmerising kinetic sphere made up of 80,000 LED lights – Morph

Australian multimedia studio mentl.Lab has just unveiled its groundbreaking kinetic artwork: a mesmerizing giant sphere made up of 80,000 LED lights, 486 motors and a whole network of computers, responding to sound and music to create an incredible display of light and colour. Known as ‘Morph TE’, the complex structure is now on permanent display at […]

The post Mesmerising kinetic sphere made up of 80,000 LED lights – Morph appeared first on LUMEN.

Mesmerising kinetic sphere made up of 80,000 LED lights - Morph | LUMEN

%%title%% by Lumen Magazine. Video Art, VJ, Video Mapping Magazine

On contemporary shamanism and avatar – Choy Ka Fai invites us to expand ourselves

On contemporary shamanism and avatar – Choy Ka Fai invites us to expand ourselves
In perceiving established cultural and historical rituals through the lens of contemporary technology, Choy Ka Fai opens up a liminal space in which dance transcends colonial resistance, power and fantasy.

SIGGRAPH 2021 : Les meilleurs projets temps réel de l’année avec Real-Time Live!

Par : Shadows

Rendez-vous incontournable du SIGGRAPH, Real-Time Live présente chaque année une sélection de concepts innovants dans le secteur du temps réel, avec une règle d’or : les démonstrations sont faites en direct.

Au menu cette année, des liens entre arts et numérique, des projets sur les avatars et la communication, ou encore une vision de la classe du futur.
Vous pouvez découvrir ci-dessous l’enregistrement complet.
Si votre temps est précieux, nous vous proposons plus bas un résumé des différents concepts : vous pourrez ensuite revenir sur la vidéo et, avec les timings listés juste en-dessous, cibler uniquement les démos qui vous intéressent.

4:07 – The LiViCi Music Series : Real-Time Immersive Musical Circus Performance
10:59 – I am AI – AI-driver Digital Avatar made easy
18:40 – Shading Rig: Dynamic Art-Directable Stylised Shading for 3D characters
25:31 Coretet : VR Musical Instruments for the 21st Century
32:53 Technical Art Behind the Animated Shot « Windup »
40:37 Future Classroom
47:25 Normalized Avatar Digitization for Communication in VR

LiViCi : quand le cirque rencontre les nouvelles technologies

Premier projet de la sélection, le LiViCi (« Live and Virtual Circus ») était présenté par Athomas Goldberg, Samuel Tetreault en direct depuis le plateau de motion capture d’Animatrik Film Design. Le concept : mêler les arts du cirque avec les outils de motion capture et production virtuelle.
En pratique, des artistes exécutent une performance sur le plateau de motion capture ; celle-ci est retranscrite en temps réel sur des avatars 3D, avec une caméra virtuelle qui « filme » la scène. Des éléments live sont également intégrés à la scène, de sorte que l’on peut voir en même temps un artiste et son avatar.

Ce projet a reçu le prix du public (Audience Choice Award).

I Am AI : grâce à NVIDIA, de la visioconférence sans webcam !

Second projet de cette sélection 2021 : le résultat des travaux de NVIDIA Research. leur idée est d’utiliser le deep learning pour animer des avatars créés à partir d’une simple photo, à l’aide d’audio ou de texte. Ce sont uniquement ces derniers qui sont transmis afin d’animer l’avatar : aucun flux vidéo n’est envoyé, d’où des économies de bande passante.

Concrètement, vous pouvez donc utiliser une photo formelle de vous-même comme source pour l’avatar d’une réunion de travail, tout en étant en pyjama ou sur une plage. Et si des travaux font trop de bruit, au lieu de continuer à parler, vous pouvez taper au clavier le texte que prononcera l’avatar.

NVIDIA oblige, le système s’appuie sur le GPU. Il tourne à plus de 20fps avec une carte RTX.
Enfin, si vous souhaitez changer de tête, NVIDIA a aussi présenté un système de génération d’avatars stylisé.

Bien évidemment, cette innovation a aussi ses revers : une telle technologie facilite l’usurpation d’identité.

I am AI a remporté le Best in Show Award, prix décerné par un jury de professionnels du secteur.

Shading Rig : le toon shading s’améliore !

Le toon shading est une méthode classique pour donner un effet 2D à des animations 3D, mais les techniques d’ombrage actuelles posent problème : l’ombrage par défaut crée souvent des artefacts disgracieux nécessitant un nettoyage, et les techniques pour adoucir les ombres donnent généralement quelque chose de trop plat.
Lohit Petikam, Ken Anjyo, Taehyun Rhee présentent ici une approche qui permet d’avoir un résultat dynamique tout en conservant un bon contrôle sur le style, avec corrections dynamiques.

Coretet : la musique du 21ème siècle sera-t-elle virtuelle ?

Rob Hamilton est revenu sur un concept surprenant d’instruments de musique en réalité virtuelle, avec à la fois des instruments existants (violon, violoncelle…) et un autre totalement expérimental.
De quoi imaginer une nouvelle étape pour l’histoire des instruments électroniques après le thérémine, les premiers synthétiseurs ou encore la harpe laser de Jean-Michel Jarre. Et si, demain, les instruments virtuels se démocratisaient ? La réponse d’ici quelques années.

Windup : retour sur le court-métrage réalisé sous Unity

Chris Kang nous a proposé une très sympathique démonstration des coulisses de Windup, court-métrage/démo technique créée sous Unity. Timeline, contrôles divers, animation des feuilles, génération de racines en quelques clics à partir de curves ou encore shader pour donner un effet de vitre gelée dont partie des éléments présentés.

Et si vous aviez manqué le court quand nous l’avions publié, le revoici en intégralité :

Les cours du futur selon Ken Perlin

Ken Perlin (oui, le même qui a donné son nom au Perlin Noise de vos logiciels) du NYU Future Reality Lab, Zhenyi He, Un Joo Christopher, Kris Layng ont travaillé sur un projet de classe futuriste pour l’enseignement de la 3D.

L’idée est de rejeter l’approche classique et les réunions zoom au profit d’une classe immersive, à laquelle on accède via un écran classique ou en VR. Le système proposé (CLAY Software) permet une continuité entre les enseignements, passant par exemple de la création d’un personnage à son shading.
Si le concept peut sembler encore assez perfectible, nul doute que ces initiatives progresseront avec le temps, d’autant que le projet est open source.

Des avatars pour la VR

Enfin, McLean Goldwhite, Zejian Wang, Huiwen Luo, Han-Wei Kung, Koki Nagano, Liwen Hu, Lingyu Wei, Hao Li ont dévoilé un système de génération d’avatar pour la VR.

A partir d’une simple photo et d’un StyleGAN (technique d’intelligence artificielle), un visage 3D est généré ; dans les exemples présentés, les lunettes sont automatiquement supprimées s’il y en a sur la photo.
Un corps complet, riggé de façon paramétrique, est également créé. Le résultat : un avatar complet à votre image, qui s’anime en fonction de vos mouvements grâce aux manettes de l’Oculus Quest 2 (mais aussi via une gestion automatique des mouvements des pieds). Même les lèvres bougent et son animées quand la personne parle.

Des projets très divers

Arts expérimentaux, avatars, animation et école du futur : cette édition du Real-Time Live était éclectique et riche en concepts. Elle nous a offert une vision de ce qui nous attend peut-être à plus grande échelle dans les années à venir.
Nous avons particulièrement apprécié que le salon conserve au maximum le principe de démonstrations en direct, malgré la dématérialisation.

L’article SIGGRAPH 2021 : Les meilleurs projets temps réel de l’année avec Real-Time Live! est apparu en premier sur 3DVF.

Maxon Congratulates Perception Design Lab For WandaVision Emmy Nomination

Friedrichsdorf, Germany – August 12, 2021 – Maxon is pleased to congratulate Chief Creative John LePore and Creative Director Doug Appleton of New York City-based design lab Perception on their 2021 Emmy nomination. The pair were recognized with a nomination in the Outstanding Main Title Design category for their work on WandaVision’s Main on End ...

The post Maxon Congratulates Perception Design Lab For WandaVision Emmy Nomination appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

New Tones and I “Won’t Sleep” Edited and Graded With DaVinci Resolve Studio and Speed Editor

Fremont, CA – August 12, 2021 – Blackmagic Design today announced that Tones and I’s new “Won’t Sleep” music video was edited and graded with DaVinci Resolve Studio by Melbourne’s Visible Studios. Using DaVinci Resolve Studio’s edit, cut and color correction pages in conjunction with the DaVinci Resolve Speed Editor, Visible was able to complete the ...

The post New Tones and I “Won’t Sleep” Edited and Graded With DaVinci Resolve Studio and Speed Editor appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

SIGGRAPH 2021 : un projet de recherche nettoie vos dessins

Par : Shadows

Nous continuons notre couverture des innovations présentées durant le SIGGRAPH avec une publication axée sur la 2D et l’esquisse : StrokeStrip : joint parameterization and fitting of stroke clusters.

Ce projet de recherche est issu du travail de Dave Pagurek van Mossel, Chenxi Liu (University of British Columbia), Nicholas Vining (University of British Columbia & NVIDIA), Mikhail Bessmeltsev (University of Montreal), Alla Sheffer (University of British Columbia).

En dessin, il est courant d’esquisser un tracé avec de multiples coups de crayon. Les humains devinent aisément la forme voulue par l’artiste :

En revanche, il est plus difficile de demander à une machine de générer ce tracé à partir des esquisses. Les travaux existants (méthodes d’Orbay et Kara en 20211, Lieu et al. en 2018) produisent des résultats intéressant mais les méthodes manquent de robustesse. La publication présente StrokeStrip, une nouvelle approche qui donne de bien meilleurs résultats :

En outre, StrokeStrip s’appuie sur une paramétrisation qui peut avoir des usages multiples, comme la colorisation ou la déformation facilitée du tracé.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire la publication complète ( StrokeStrip : joint parameterization and fitting of stroke clusters). Vous y trouverez aussi le code utilisé.
Vous pouvez également jeter un oeil sur les vidéos de l’auteur principal, Dave Pagurek : la présentation du projet est disponible en trois versions de 30 secondes, 5 minutes et 20 minutes, selon le niveau de détail et technicité que vous souhaitez.

L’article SIGGRAPH 2021 : un projet de recherche nettoie vos dessins est apparu en premier sur 3DVF.

Essai rapide : le Magic Keyboard avec Touch ID

La semaine dernière, Apple a (enfin) décidé de vendre le clavier avec Touch ID seul. Il était auparavant disponible uniquement avec les iMac M1, dans différentes couleurs, mais compatible avec tous les Mac M1.

J’ai la version avec pavé numérique, la plus onéreuse (185 €), mais Apple vend trois autres claviers. On peut en effet acheter le modèle réduit (110 € sans Touch ID, 160 € avec) ou l’ancien modèle étendu (135 €). Les nouveaux modèles ne sont pas encore sur Amazon, mais le vendeur en ligne a tendance à faire une réduction de quelques euros sur le prix public quand c’est le cas (le modèle étendu est à 125 €). Les accessoires vendus à la pièce sont tous blancs (et argent), les versions colorées sont réservées aux iMac, la variante gris sidéral n’existe plus (l’iMac Pro a été abandonné) et les accessoires vendus avec le Mac Pro… restent avec le Mac Pro.

L’ancien et le nouveau

Première différence, commune à la « nouvelle » Magic Mouse et au nouveau Magic Trackpad, le câble Lightning est USB-C et tressé. C’est probablement plus durable, et la prise USB-C est pratique avec un Mac qui a moins de 5 ans. Pour la souris, rien d’autre ne change visiblement, mais le trackpad, lui, gagne des coins plus arrondis. C’est la mode chez Apple pour le moment, et c’est aussi le cas sur les claviers : c’est très nettement plus arrondi dans les coins, avec des touches adaptées en conséquence. Sur l’ancien Magic Keyboard, le cadre était (un peu) arrondi, mais c’est tout.

L’agencement reste à peu près le même dans la majorité du clavier, mais il y a quelques différences cosmétiques comme un @ plus grand. La première différence majeure est l’apparition d’une touche en forme de globe (🌐), qui par défaut donne accès au panneau des emojis. Elle est programmable sous macOS avec un OS récent et permet comme sur iOS de changer de source d’entrée, d’activer la dictée, etc. La seconde modification, courante quand Apple modifie ses claviers, vient des touches de fonction.

Pour les emojis


Les options sous Big Sur

Sur le Magic Keyboard précédent, Apple proposait (dans l’ordre) le réglage de la luminosité, Exposé, le Launchpad, les touches de contrôle pour le multimédia et les touche de contrôle du volume. Sur le nouveau modèle, c’est plus dense : luminosité, Exposé, Spotlight (une nouveauté), Siri (une nouveauté), Ne pas déranger (une nouveauté) et enfin les six mêmes touches multimédias. Ce n’est pas la première fois que ça évolue : le premier Magic Keyboard a vu le marquage de certaines touches changer et l’ancien clavier avait vu la touche Dashboard remplacée par le Launchpad. Ces changements impliquent généralement une compatibilité parfois moyennes avec les anciens Mac : les anciens OS ne reconnaissent pas l’agencement des nouveaux claviers et passent sur les raccourcis par défaut de macOS. Par contre, généralement, les autres fonctions ne bougent pas : vous pourrez parfaitement taper avec le Magic Keyboard de 2021 sur un Mac de 2001 (en USB).

Les nouvelles touches de fonctions et un esc arrondi

La principale nouveauté reste évidemment le capteur Touch ID, qui remplace la touche d’éjection pour les lecteurs optiques. Le capteur ressemble au bouton d’un ancien iPhone placé sur une touche. Par défaut, la pression de la touche – qui nécessite plus de force que les autres – verrouille directement la session. Le capteur lui-même fonctionne comme sur les Mac portables (et en parallèle de celui intégré dans les MacBook Air et Pro M1) et nécessite un Mac M1. Le capteur ne stocke pas les données, il travaille uniquement en conjonction avec l’enclave sécurisée de la puce d’Apple. Ne me demandez pas pourquoi une puce T1 ou T2 ne peut pas faire ça, je n’en ai aucune idée. Un Mac M1 n’est pas obligatoire pour utiliser le clavier, donc, mais bien pour le capteur lui-même.

Sur un Mac mini M1, c’est tout de même très agréable l’usage : j’ai un mot de passe assez long, vu que j’avais l’habitude de Touch ID sur un MacBook Pro, et ça simplifie bien les choses : il suffit de passer le doigt au lieu de taper un long mot de passe (ou d’utiliser l’Apple Watch). Assez bizarrement, il y a certain cas ou Touch ID est appelé alors que l’OS ne demande pas de mot de passe sans le capteur, comme quand il faut entrer un mot de passe dans Safari. Je suppose que c’est pour éviter de surcharger l’interface en temps normal, et dans un sens c’est assez heureux : macOS demande déjà assez l’authentification en temps normal et ressemble parfois à Windows Vista…

Est-ce que le clavier vaut son prix ? Assurément non. La version classique était déjà trop onéreuse et la nouvelle version l’est encore plus. Mais l’ajout de Touch ID reste tout de même extrêmement pratique à l’usage. Je regrette juste l’absence de rétroéclairage sur un clavier de ce prix.

Dernier point à noter, d’ailleurs : le touché est différent. C’est assez flagrant avec la barre d’espace, dont le touché est plus assoupli que sur mon ancien clavier Magic Keyboard. Mais je ne suis pas certain que la différence soit réelle : la frappe est plus dure, plus directe sur mon premier Magic Keyboard (il date du lancement) et je suppose que ça vient de l’usure du temps. Dans tous les cas, le bruit est un rien plus léger mais la frappe toujours aussi agréable. Personnellement, j’aime assez les touches avec une frappe courte et stable comme ici et je suis toujours un peu décontenancé sur les anciens claviers, dont les touches bougent un peu.

Cutting-edge projections by teamLab at Asian Art Museum of San Francisco

The pandemic-delayed expansion features an interactive exhibition by the Japanese contemporary art collective that was designed to disorient The Asian Art Museum of San Francisco opened its pandemic-delayed $38m expansion by the architect Kulapat Yantrasast at 23 July with Continuity, a new immersive exhibition by the Japanese art collective teamLab. During an early walkthrough The Art […]

The post Cutting-edge projections by teamLab at Asian Art Museum of San Francisco appeared first on LUMEN.

Hulu Original Series “Only Murders in the Building” Graded with DaVinci Resolve Studio

Fremont, CA – August 5, 2021 – Blackmagic Design today announced that the Hulu Original series “Only Murders in the Building” was graded by Colorist Nat Jencks of PostWorks New York using DaVinci Resolve Studio. Leveraging DaVinci Resolve 17’s new HDR Primary Grading Palette, Jencks was able to finesse a unique, darker comedy look to help match ...

The post Hulu Original Series “Only Murders in the Building” Graded with DaVinci Resolve Studio appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

NativeWaves Helps Samsung Germany Deliver A Multiview Experience to K League Football Fans

Par : whitenoise

South Korean consumer electronics giant Samsung is shining an international spotlight on its home nation’s professional football league by allowing viewers in Germany to watch this year’s K League matches via its Sportworld App. In addition – and for the first time ever – 13 of these games will be available to watch in Multiview, ...

The post NativeWaves Helps Samsung Germany Deliver A Multiview Experience to K League Football Fans appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Datamoshing 101: How to Make Your Footage Look Trippy

Learn all about what datamoshing is and the best ways to create your own datamosh effects! Let’s glitch out! There are certain pixel and glitch effects you …

Phosphene Uses Pocket Cinema Camera 6K for VFX on Hulu Original Film “False Positive”

Fremont, CA – July 30, 2021 – Blackmagic Design today announced that New York based visual effects (VFX) company Phosphene used a Blackmagic Pocket Cinema Camera 6K digital film camera to capture VFX elements and plates for the new feature film “False Positive.” “False Positive” follows Lucy (Ilana Glazer), after months of trying and failing ...

The post Phosphene Uses Pocket Cinema Camera 6K for VFX on Hulu Original Film “False Positive” appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Magewell Introduces Centralized Encoder, Decoder and Stream Management Software

Free Magewell Cloud software provides unified configuration and control of multiple hardware devices plus SRT gateway and streaming protocol conversion features July 28, 2021 — Nanjing, China: Video interface and IP workflow innovator Magewell today announced its new Magewell Cloud multi-device management software. Available free of charge for installation on an on-premises server or cloud ...

The post Magewell Introduces Centralized Encoder, Decoder and Stream Management Software appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

How to Stabilize Footage in Post-Production Using DaVinci Resolve

Here’s everything you need to know about post-production stabilization in DaVinci Resolve. There are two main ways to apply a stabilization effect to your footage with DaVinci …

❌