Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

La Tempête : une femme et sa cuillère

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Découvrez La Tempête, court-métrage réalisé par Astrid Guinet à l’EnsaD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs).

Alors qu’une tempête se prépare, une femme triste s’agrippe à sa cuillère et laisse peu à peu le déluge s’emparer de son esprit.

L’article La Tempête : une femme et sa cuillère est apparu en premier sur 3DVF.

Blue Sky Studios : les adieux officieux des artistes et de Scrat

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Un très court métrage a été publié anonymement sur Youtube, présenté comme un projet officieux créé par une petite équipe d’artistes chez Blue Sky Studios. Durant les derniers jours de l’entité, fermée il y a un an par Disney, ces artistes auraient voulu créer un ultime plan, un adieu qui viennent de l’équipe créative.

In the final days of Blue Sky Studios, a small team of artists came together to do one final shot. This shot is a farewell, a send-off on our own terms.

Le résultat : The End, un plan qui met en scène l’écureuil Scrat et son fameux gland.

Le réalisateur Michael Thurmeier (L’Age de Glace 3, 4, Les Lois de l’Univers) a confirmé les origines de ce projet, tout en souhaitant une longue vie au défunt studio.

L’article Blue Sky Studios : les adieux officieux des artistes et de Scrat est apparu en premier sur 3DVF.

The Medium : un projet d’afro-anime sur Kickstarter

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Découvrez la bande-annonce de The Medium, projet de court-métrage par Andre Daye (créateur de Black Cloud Entertainment) en collaboration avec Powerhouse Animation (He-Man, Castlevania).

Le court suivra les aventures de la jeune Sasha, qui développe la capacité de manipuler l’énergie veut s’en servir pour combattre le crime, mais elle sera pourchassée par d’autres personnes ayant la même capacité…

L’équipe cherche à lever environ 26 000€, et soutenir le projet vous donnera accès à divers goodies, voire à une place dans le générique.

L’article The Medium : un projet d’afro-anime sur Kickstarter est apparu en premier sur 3DVF.

Ninoc Studio : une nouvelle entité née de Fortiche

Par : Shadows
Temps de lecture : 2 minutes

Simon Andriveau et Romain Barriaux annoncent la naissance de leur nouvelle entreprise, Ninoc Studio.

Tous deux ont passé 4 années chez Fortiche Production. Ils y ont collaboré sur différents projets au sein de l’équipe storyboard, de KDA/Popstars à la série Arcane : Romain Barriaux devenant lead, Simon Andriveau superviseur.

Ninoc Studio a vocation à proposer ses services en préproduction. A terme, l’objectif est aussi de développer des projets d’animations en 2D.

Notez enfin que le duo a choisi la ville de Reims pour établir cette nouvelle entité.

Ci-dessus et ci-dessous : quelques exemples des travaux de Simon Andriveau et Romain Barriaux.
Crédit : Riot Games / Fortiche Production

L’article Ninoc Studio : une nouvelle entité née de Fortiche est apparu en premier sur 3DVF.

4 programmes animés et magiques au cinéma

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

En un peu plus de 10 ans, les studios britanniques Magic Light ont multiplié les adaptations animées des livres de Julia Donaldson et Axel Scheffler, avec leurs personnages marquants : le Gruffalo, Zébulon, Monsieur Bout-de-Bois… Le tout sous forme de spéciaux TV créés en partenariat avec des studios comme Triggerfish Animation, Studio Soi.

Le distributeur Les Films du Préau a concocté une ressortie cinéma de ces différents moyens-métrages, sous forme de quatre programmes accessibles au jeune public dès 3 ans et visibles dès à présent dans les salles françaises.

Voici la bande-annonce, suivie de plus de détails :

C’est Magic se décline donc en quatre programmes de deux moyens-métrages :

  • De Père en Fils (53 min) : “Le Gruffalo” de Jakob Schuh et Max Lang (2009) et “Le Petit Gruffalo” de Johannes Weiland et Uwe Heidschötter (2011), fabriqués chez Studio Soi.
    “Il n’est jamais très bon qu’un Gruffalo, père ou fils, se montre dans le grand bois profond. Il pourrait être poursuivi par la Grande Méchante Souris. Mais entre un Gruffalo et une souris, lequel des deux est le plus effrayant ?”
  • Sucré, salé (53 min) : “Le Rat Scélérat” de Jeroen Jaspaert fabriqué chez Triggerfish Animation (2017) et “La Baleine et L’escargote” (Max Lang et Daniel Snaddon (2019)
    “Entre le bandit le plus gourmand des alentours qui vole tout ce qui se mange, et une petite escargote qui rêve de découvrir le monde et de croquer la vie à pleines dents, ce programme sucré-salé ne manquera pas de vous mettre en appétit ! À cheval ou à dos de baleine, embarquez pour un fabuleux voyage, à savourer en famille…”
  • A la Baguette ! (53 min) : “La Sorcière dans les airs” de Max Lang et Jan Lachauer (2012) et “Monsieur Bout-de-Bois” de Jeroen Jaspaert et Daniel Snaddon, fabriqué chez Triggerfish Animation (2015).
    “Pour la sympathique sorcière qui s’envole sur son balai, et le paisible Monsieur Bout-de-Bois qui décide d’aller courir de bon matin, le chemin ne sera pas de tout repos ! Commence alors, pour nos deux héros, une longue aventure parsemée d’embûches et de rencontres.”
  • Tout feu, tout flamme (53 min) : “Zébulon le Dragon” de Max Lang et Daniel Snaddon, fabriqué chez Triggerfish Animation (2019) et “Zébulon et les Médecins Volants” de Sean Mullen (2020).
    “De ses débuts à l’école des dragons, où il rencontre Princesse Perle et Messire Tagada, à ses premiers pas comme ambulancier des médecins volants, découvrez les aventures de Zébulon, jeune dragon aussi attachant que maladroit !”

On trouvera plus de détails chez Les Films du Préau, et les horaires via Allociné.

L’article 4 programmes animés et magiques au cinéma est apparu en premier sur 3DVF.

The Third Floor se lance dans l’animation et dévoile un court-métrage

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

On connaissait The Third Floor pour ses services de prévisualisation et techniques associées (bandes-annonces de pitch, storyboarding/animatiques, visualisation technique pour le tournage, production virtuelle…), voilà que l’entité se lance dans l’animation !

Ce nouvel “Animation Group” se donne comme ambition de produire des contenus “de qualité cinéma” en rendu stylisé, en s’appuyant sur Unreal Engine. Des outils maison s’appuyant sur le moteur de jeu d’Epic Games ont aussi été développés. Ambitieux, The Third Floor estime pouvoir réduire les temps de rendu et reviewing de 70% par rapport à un pipeline d’animation 3D traditionnel.

Pour donner une idée de ses capacités, The Third Floor a dévoilé Skytribe, un court-métrage développé en interne et qui met l’accent sur les mouvements de caméra, la modélisation faciale, l’animation des personnages.
Le voici ; on pourra également consulter le site de The Third Floor pour plus de détails.

L’article The Third Floor se lance dans l’animation et dévoile un court-métrage est apparu en premier sur 3DVF.

Oscars 2022 : Découvrez les coulisses des films d’animation nommés !

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences dévoile une série de vidéos en compagnie des réalisateurs et scénariste, head of story des films d’animation nommés pour les Oscars 2022. Le concept : revenir sur une scène marquante du film, ce qui permet d’évoquer des choix artistiques et techniques.

Bien évidemment, des spoilers sont présents. Les vidéos sont en anglais, des sous-titres anglais ou en traduction automatique sont disponibles via l’interface Youtube.

  • Raya et le dernier Dragon : le réalisateur Carlos López Estrada et la Head of Story Fawn Veerasunthorn reviennent sur une scène centrée sur Raya et son père, dans une scène qui introduit les éléments du monde de Kumandra avec ses cinq royaumes, avant que le père de Raya n’utilise une soupe et ses ingrédients pour expliquer que Kumandra ne devrait pas être divisé.
    Carlos López Estrada et Fawn Veerasunthorn soulignent quelques techniques artistiques : cadre dans le cadre de l’image, répétitions dans le design des bâtiments, introduction immédiate d’un élément fantastique pour bien indiquer que l’on ne se situe pas dans le monde réel. Différentes versions d’une transition sont présentées.
    Le duo revient ensuite sur les vêtements des personnages, inspirés des styles d’Asie du Sud-Est, le look spécifique des séquences décrivant les royaumes. La vidéo explique aussi la présence du durian, ce fameux fruit à l’odeur très forte.
  • Les Mitchell contre les Machines : le réalisateur et co-scénariste Mike Rianda revient sur des éléments de set design et scénario, évoque les contraintes de cloth et hair qui ont imposé à l’équipe de soigneusement choisir les moments dans lesquels la jeune Katie Mitchell mettrait la capuche de son sweat sur la tête.
    Acting, look stylisé du film sont aussi évoqués, de même que certains choix de lighting : les vidéos du passé de la famille, et une scène particulièrement sombre que Mike Rianda a réussi à faire valider par le studio qui était initialement réticent.
  • Encanto : les scénaristes et réalisateurs Jared Bush et Byron Howard reviennent sur une scène située vers la fin du film, lorsque Mirabel est au point le plus bas et qu’elle commence à comprendre sa grand-mère, son passé et ses choix.
    Ils expliquent avoir discuté de cette scène majeure pendant “des années” au cours du développement, tant elle a de l’importance. S’agissant d’une comédie musicale, il était essentiel de bien réfléchir au son. Les réalisateurs ont finalement opté pour une absence totale de musique et des bruits d’ambiance tamisés, le but étant de donner un sentiment de scène figée ainsi qu’un léger inconfort.
    Le travail sur les chansons, l’évocation de la violence sont aussi abordés : la noirceur de la séquence du passé d’Alma Madrigal contraste avec la chanson associée. La toute fin de la séquence au bord de la rivière est aussi détaillée, les réalisateurs expliquant qu’ils sont plusieurs fois demandé à l’équipe de doubler le nombre de papillons.
  • Luca : le scénariste et réalisateur Enrico Casarosa revient sur une scène située à la fin de l’acte 2, avec un conflit grandissant entre Luca et Alberto au fur et à mesure que Luca se rapproche de Giulia.
    Enrico Casarosa souligne que cette séquence est un parallèle direct avec la première descente en vélo des deux garçons, tout en utilisant les décors qui seront repris plus tard pour la grande course qui est le point culminant du film. Ce double parallèle permet à Enrico Casarosa de montrer l’évolution du personnage de Luca.
    Le réalisateur souligne aussi l’aspect collaboratif de ces séquences, avec des idées placées par les story artists, d’autres rajoutées à l’animation comme les citrons.
    La gestion de la couleur, le dosage de l’humour, les évolutions du scénario sont aussi évoquées.
  • Flee : le scénariste et réalisateur Jonas Poher Rasmussen revient ici sur son film documentaire, qui suit le parcours d’un jeune homme ayant fui l’Afghanistan pour le Danemark, marqué par ses souvenirs, une identité qu’il doit cacher.
    Dans la vidéo, Jonas Poher Rasmussen détaille sur une séquence vers la fin du film : le personnage central trouve sa place, révèle à ses proches son homosexualité. Le réalisateur évoque les références visuelles du film comme l’artiste Edward Hopper et le sentiment de solitude qui se dégage de ses oeuvres, l’usage de flashbacks, la musique de Daft Punk, ainsi qu’un personnage inspiré par.. Jean-Claude Van Damme.

L’article Oscars 2022 : Découvrez les coulisses des films d’animation nommés ! est apparu en premier sur 3DVF.

La Joconde délivre ses secrets dans un court de l’ESMA

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Anaïs Blancquart, Ferdinand Francois, Inès Hazm, Grégoire Lahousse, Andréa Laffont, Orlane Colin, Dylan Lino Antonio Mota et Lisa Belair dévoilent leur court de fin d’études à l’ESMA (promotion 2021) : Le Secret de Mona Lisa.

Un film qui vous emmènera au coeur du Louvre…

Valeska et Salma font une sortie au Louvre avec les enfants de la MJC de leur cité. L’entrée dans le musée leur est refusée pour motif d’un “style vestimentaire inapproprié”.
Elles décident alors de voler Mona Lisa : “Si on ne peut pas emmener les enfants à l’Art, on emmènera l’Art aux enfants”.

Voix / voices: Laura BLANC, Michel ELIAS, Nathalie HOMS, Camille LAMACHE, Sarah SCHUMACHER
Musique / music: Marc Da COSTA
Son / sound: Sébastien FOURNIER, Kevin GIRAUD, Alexis LAUGIER, Baptiste LEBLANC, Yoann PONCET, José VINCENTE – STUDIO DES AVIATEURS

L’article La Joconde délivre ses secrets dans un court de l’ESMA est apparu en premier sur 3DVF.

Le Chat Potté : La Dernière Quête se dévoile ! (bande-annonce)

Par : Shadows
Temps de lecture : 2 minutes

DreamWorks Animation présente la première bande-annonce de son prochain film d’animation, qui marque le grand retour du Chat Potté après une décennie d’absence au cinéma. Rappelons au passage que cette licence est issue de la saga Shrek.

Côté scénario, Le Chat Potté : La Dernière Quête met en scène le matou en mauvaise posture puisqu’il arrive au bout de ses 9 vies, et va devoir demander de l’aide à une de ses congénères :

Cet automne marquera le grand retour de notre félin préféré : celui que rien n’arrête, la lame plus aiguisée que jamais et toujours prêt pour un Leche.

DreamWorks Animation présente pour la première fois depuis plus de 10 ans, ce nouveau volet de la saga SHREK où le Chat Potté découvre que sa passion pour l’aventure et son mépris du danger ont fini par lui coûter cher : il a épuisé huit de ses neuf vies, et en a perdu le compte au passage. Afin de retomber sur ses pattes notre héros velu se lance littéralement dans la quête de sa vie.  

Antonio Banderas (cité aux Oscars® pour DOULEUR ET GLOIRE) reprend la voix du plus célèbre des matous et nous embarque dans une aventure épique aux confins de la Forêt Noire afin de dénicher la mythique Étoile de l’Ultime Souhait, seule susceptible de lui rendre ses vies perdues. Mais quand il ne vous en reste qu’une, il faut savoir faire profil bas, se montrer prudent et demander de l’aide. C’est ainsi qu’il se tourne vers son ancienne partenaire et meilleure ennemie de toujours : l’ensorcelante Kitty Pattes De Velours (Salma Hayek, citée aux Oscars® pour FRIDA).

Le Chat Potté et la belle Kitty vont être aidés dans leur quête, à leur corps bien défendant, par Perro (Harvey Guillén, What We Do in the Shadows), un corniaud errant et galleux à la langue bien pendue et d’une inaltérable bonne humeur. Ensemble ils tenteront de garder une longueur d’avance sur la redoutable Boucles D’Or (Florence Pugh, BLACK WIDOW) et son gang des Trois Ours, véritable famille de mafieux, mais aussi sur Little Jack Horner (John Mulaney de Big Mouth) devenu bien grand, ou encore sur le chasseur de primes le plus féroce du coin : Le Grand Méchant Loup (Wagner Moura, Narcos).

Réalisé par Joel Crawford, Le Chat Potté 2 : La Dernière Quête adopte un rendu bien plus stylisé que le premier volet, avec un parti pris qui s’éloigne en partie du photoréalisme.
Le film est produit par Mark Swift, avec Chris Meledandri à la production exécutive.
Rendez-vous le 5 octobre pour découvrir le film. Nous devrions également avoir plus d’informations sur le projet à l’occasion du Festival d’Annecy, en juin.

Voici la bande-annonce, en VF puis VOST :

L’article Le Chat Potté : La Dernière Quête se dévoile ! (bande-annonce) est apparu en premier sur 3DVF.

Etreintes : la sensualité d’un écran d’épingles

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

Réalisé en 2018 par Justine Vuylsteker, le court-métrage Etreintes arrive enfin en ligne après avoir fait le tour des festivals.
Atypique, Etreintes l’est à plus d’un titre. Justine Vuylsteke a utilisé la technique de l’écran d’épingles, longtemps oubliée.

Pour faire simple, il s’agit d’une technique d’animation inventée en 1932 par Alexandre Alexeïeff (1901-1982) et Claire Parker (1906-1981), qui cherchaient alors à créer une animation dont le rendu évoque la gravure. Pour y parvenir, le couple a mis au point un système composé d’un écran percé de trous dans lesquels sont plantées de façon régulière des épingles éclairées de biais : les ombres des épingles créent alors des nuances de gris lorsque cet “écran d’épingles” est vu de face.
Les épingles peuvent coulisser dans les trous ; en les enfonçant plus ou moins, on peut ajuster la taille des ombres et donc générer des images en nuances de gris. On va alors photographier l’écran, modifier l’image, photographier, etc, formant ainsi une série d’images, et donc de l’animation.
Le style qui en résulte a quelque chose d’inimitable : un grain qui évoque l’animation avec du sable mais en plus régulier, des teintes de gris riches, de très fines irrégularités.

Image tirée du court Etreintes, de Justine Vuylsteke

Longtemps tombée en désuétude, la technique revient au goût du jour ces dernières années, notamment grâce au CNC qui a restauré des écrans d’épingles à partir de 2012 : la fabrication de ces écrans demandant un travail considérable, le principal frein à l’essor de la technique vient de l’accès à des écrans fonctionnels.
Le CNC avait ensuite lancé des ateliers de test, puis un système de résidence d’artistes en 2015, afin de relancer l’intérêt pour les écrans d’épingles.
C’est un de ces écrans du CNC, l’Epinette et ses 270 000 épingles (construit en 1977 par Alexeïeff et Parker), qui a été utilisé par Justine Vuylsteker.

C’est ainsi qu’est né Etreintes, produit par Offshore, l’ONF et Pictanovo, que nous vous invitons à découvrir.

Une femme se tient immobile à la fenêtre.
Dans les nuages, un corps-à-corps passionné se dessine.

. Réalisation : Justine Vuylsteker
. Production : OFFSHORE, ONF, PICTANOVO
. Producteur.rice : Rafael Andrea Soatto, Julie Roy
. Montage : Annie Jean
. Musique originale : Pierre Caillet
. Conception sonore : Olivier Calvert
. Directeur technique : Pierre Plouffe
. Coordinateur technique : Yannick Grandmont
. Soutien animation : Gilles Cuvelier
. Chargé.e de valorisation du fond Alexeieff-Parker : Jean-Baptiste Garnero, Sophie Le Tétour

Comme vous aurez pu le constaté, Justine Vuylsteker a ici pleinement exploité le medium qu’est l’écran d’épingles, jouant sur les nuances de gris et les éléments (gouttes d’eau, brume…). Ceux-ci nécessitent un soin particulier et une grande maîtrise pour que le résultat fonctionne.

On appréciera aussi le sens du cadrage de la réalisatrice, qui n’hésite pas à jouer avec les bords de l’écran.

Pour découvrir plus en détails l’univers visuel de Justine Vuylsteker, n’hésitez pas à consulter son site.

Vous pouvez aussi consulter notre compte-rendu d’une conférence du Festival d’Annecy 2018 à laquelle participait la réalisatrice, ainsi que l’interview vidéo ci-dessous.

Justine Wuylsteker
Justine Vuylsteker au Festival d’Annecy 2018.

L’écran d’épingles, une technique unique

Pour plus d’informations sur l’écran d’épingles, voici un documentaire de Norman McLaren mis en ligne par l’ONF (Office national du film du Canada). On y voit Alexandre Alexeïeff et Claire Parker au travail.

Nous vous invitons aussi à découvrir ou redécouvrir une interview que nous avions publiée en 2019 avec Alexandre Noyer : celui-ci travaille sur la fabrication de nouveaux écrans d’épingles.
Vous trouverez aussi dans l’interview d’autres courts et expérimentations utilisant cette méthode.

Alexandre Noyer
Alexandre Noyer lors d’une démonstration publique.

L’article Etreintes : la sensualité d’un écran d’épingles est apparu en premier sur 3DVF.

Mésozoïque Alternatif : une comédie (pré)historique venue de l’ESMA

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Swann Boby, Lucie Laudrin, Marion Métivier, Léna Miguet, Sixtine Sanrame, Marie Schaeffer dévoilent leur court de fin d’études à l’ESMA (promotion 2021) : Mésozoïque Alternatif.
Une délicieuse comédie mettant en scène dinosaures et humains…

Les dinosaures et les humains évoluent et cohabitent ensemble à travers les époques de l’Histoire. Mais le comportement envahisseur et agaçant des humains commence à énerver Rex, un dinosaure pourtant pacifique.

Voix / voices: Antoine Perrichon, José Vicente
Musique / music: Jeffrey Brice
Son / sound: Baptiste Leblanc, Tristan Le Bozec, José Vicente – STUDIO DES AVIATEURS

L’article Mésozoïque Alternatif : une comédie (pré)historique venue de l’ESMA est apparu en premier sur 3DVF.

Rencontre avec Dorian Coulon, animateur sur l’Attaque des Titans

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Découvrez une interview de Dorian Coulon, animateur autodidacte qui a travaillé sur la saison finale de L’Attaque des Titans (進撃の巨人 / Shingeki no Kyojin en VO).

Comme il l’explique dans la vidéo, son contact avec le studio MAPPA s’est fait en postant sur Twitter une séquence d’animation au stade du layout, qui lui a valu deux propositions dont celle de MAPPA, au départ sur une autre série (qu’il a déclinée), puis sur L’Attaque des Titans quelques semaines plus tard. Fan de la série, il a sauté sur l’occasion et a donc travaillé sur de multiples séquences, depuis la France.

Il revient sur les méthodes de télétravail mise en place par le studio, de la réception d’assets au travail sous Clip Studio Paint, son degré de liberté artistique, la nécessité pour le studio de mêler animation 2D et 3D pour optimiser la production.

Dans l’ensemble, l’interview montre donc qu’il est parfaitement possible pour des artistes autodidactes talentueux et passionnés de travailler sur des séries à succès, notamment en postant des travaux sur les réseaux sociaux pour se faire remarquer.
Mais les propos rappellent aussi que même sur des projets reconnus, les rémunérations sont loin d’être à la hauteur : à 10 minutes 20, Dorian Coulon confirme que les salaires dans l’animation japonaises restent très bas. Il indique avoir été rémunéré 3500 yens par plan, soit moins de 30€.

Ressource évoquée dans la vidéo : la chaîne Rayjii.

L’article Rencontre avec Dorian Coulon, animateur sur l’Attaque des Titans est apparu en premier sur 3DVF.

TF1 et M6 veulent conserver Gulli : un risque pour l’animation ?

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

Nous avions déjà abordé le projet de fusion des groupes TF1 et M6, qui pourrait mener à la création d’un mastodonte du secteur audiovisuel français doté d’un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros environ.

10 chaînes, seulement 7 places disponibles

La question de l’avenir des chaînes de la future entité se postait néanmoins : TF1 et M6 représentent 10 chaînes au total (TF1, LCI, TMC, TFX, TF1 Cinéma Séries, M6, Gulli, Paris Première, 6ter, W9). Or la règlementation française interdit qu’un groupe en possède plus de 7.

Une incertitude restait donc : de quelles chaînes le futur groupe se délesterait-il ?

TF1 et M6 précisent désormais leurs intentions : vendre TFX et 6ter (des négociations ont débuté avec Altice Media qui serait l’acquéreur), tandis que M6 “envisage de restituer la fréquence TNT de la chaîne Paris Première”.

L’animation face à un acteur dominant ?

Ce choix implique donc que le groupe issu de la fusion TF1/M6 conserverait Gulli, premier diffuseur de contenus animés sur la TNT. Entre Gulli et les programmes jeunesse de TF1, le futur géant de l’audiovisuel se placerait du même coup dans une position dominante sur le marché, tant pour la production que la diffusion.

De fait, entre la nouvelle entité et France Télévisions, le secteur de l’animation se retrouverait face à un quasi duopole, ce qui réduirait la marge de négociation du secteur.

Une situation qui confirme les craintes exprimées par certains acteurs du secteur comme AnimFrance au Festival d’Annecy 2021.
Le sujet avait aussi été évoqué par les syndicats du secteur plus récemment lors d’une table-ronde des RADI RAF, que nous avions filmée et que vous pouvez retrouver en fin d’article ou dans notre compte-rendu des RADI RAF.

Face à ces nouveaux éléments, AnimFrance, syndicat du secteur de la production audiovisuelle et cinématographique indépendante d’animation, a de nouveau réagi et exprimé ses réserves. Le syndicat invite l’Arcom (ex CSA) et l’Autorité de la concurrence à rester attentives à la question de la diversité éditoriale des contenus jeunesse, et plus largement au marché de l’animation en France.

Voici le communiqué d’AnimFrance :

Dans le cadre de leur processus de fusion, les groupes TF1 et M6 ont finalement décidé de conserver la chaîne jeunesse Gulli.
AnimFrance prend acte de cette décision du futur groupe. Conserver la plus importante marque jeunesse est une décision logique dans l’univers concurrentiel de la diffusion numérique. S’assurer une exposition forte auprès des enfants sur la TNT est stratégiquement pertinent pour le premier groupe privé français.
Si l’opération était validée par l’Autorité de la concurrence, le nouveau groupe occuperait alors une place dominante en matière de production et de diffusion d’œuvres d’animation pour les enfants.
En effet, Gulli est le premier diffuseur d’œuvres d’animation parmi les chaînes de la TNT avec plus de 6 700 heures par an et représente près de la moitié de la consommation d’œuvres d’animation des 4/10 ans sur ce même périmètre.
Par ailleurs, les cases jeunesse de TF1 sont leader depuis plusieurs années, malgré le renforcement de la concurrence.
Ce rôle essentiel devra être pris en compte tant par l’ARCOM que par l’Autorité de la concurrence, le marché hertzien se trouvant alors en situation de quasi-duopole.
L’animation française est un secteur d’excellence. Championne de l’exportation audiovisuelle, elle contribue au rayonnement de la France et a permis de créer de nombreux emplois sur l’ensemble du territoire français. La force de ce secteur s’est notamment construite sur la diversité de l’offre, un système d’investissement vertueux lui permettant de se projeter à l’international et de résister à une concurrence internationale particulièrement vive.
Dans leur évaluation, il est essentiel que l’Arcom et l’Autorité de la concurrence prêtent une attention toute particulière aux meilleurs moyens de garantir la diversité éditoriale du futur ensemble afin d’offrir une programmation riche et diversifiée aux enfants, de consolider les investissements dans l’industrie française à la hauteur de la place essentielle que le futur ensemble occupera sur le marché et de permettre l’existence d’une concurrence saine et durable au profit de développement de la production indépendante française et de sa compétitivité.

Nous aurons l’occasion de revenir sur ce projet de fusion dans les semaines et mois à venir.

D’ici là, voici la table-ronde des RADI RAF évoquée plus haut et filmée fin 2021. Le rapprochement TF1/M6, l’avenir de Gulli, mais aussi France Télévisions et l’impact des présidentielles sont évoqués à partir de 27 min 16.

Autour de la table :
Stéphane Le Bars (Délégué Général – AnimFrance)
Jean-Yves Mirski (Délégué Général – FICAM)
Céline Hautier (Déléguée animation – SPI)
Christophe Pauly (Fédération Communication, Conseil, Culture – CFDT)
Jean-Luc Ballester (Secrétaire du secteur Animation – SNTPCT)
Laurent Blois (Délégué Général – SPIAC-CGT)
Modération : Patrick Eveno

L’article TF1 et M6 veulent conserver Gulli : un risque pour l’animation ? est apparu en premier sur 3DVF.

Montrez vos animations sous tous les angles !

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Disposer de plusieurs vues simultanées de son animation est très utile pour montrer son travail à d’autres personnes, notamment pour une bande démo. Néanmoins cette tâche peut s’avérer rébarbative sous Maya.

Le petit outil FCM MultiView de Francisco Cerchiara Montero propose de vous aider dans ce processus : en quelques clics vous pourrez mettre en place plusieurs vues sur un même viewport, choisir entre des affichages prédéfinis ou créer les vôtres, ajuster la couleur de fond.
Disponible sur Gumroad, FCM MultiView est compatible Maya 2018 et supérieur.

Credits:
Cuby Rig by Francisco Cerchiara Montero
Lion Maya Rig by Truong CG Artist
Yu-Lon Rig by Artem Dubina – CGTarian
Zelda Breath of the wild Rig by Christoph (The Stoff) Schoch
Mr. Buttons Rig by Keith Osborn
Woody Rig by Roly HL – Disney Pixar Animation Studios – Agora
Amanda Rig by Artem Dubina

Notez enfin que cet outil est compatible avec FCM Hider, du même auteur et dont une démonstration vidéo est disponible ci-dessous. FCM Hider permet de masquer facilement l’affichage de contrôles, meshes, groupes, polygones : parfait pour cacher une partie du corps de votre personnage pour faciliter la visualisation de l’animation ou mettre en valeur un élément spécifique.

L’article Montrez vos animations sous tous les angles ! est apparu en premier sur 3DVF.

VFX Legion Conjures Up Effects for Disney’s ‘Just Beyond’

Par : SJ Golden

The Disney+ series ‘Just Beyond’ relied on VFX Legion’s technical ingenuity, and experience developing and producing intricate digital effects for a complex mix of shots. The anthology, inspired by Boom! Studios’ series of graphic novels written by R.L Stine, features eight episodes, each with a different cast and its own story set in the supernatural ...

The post VFX Legion Conjures Up Effects for Disney’s ‘Just Beyond’ appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Six FREE 3D Models for Cinema 4D Users

Looking for FREE 3D models for your Cinema 4D projects? Check out these six models for use in C4D. Download easily now!

Complete Beginner’s Guide to Blender

New to Blender? Here’s what you need to know to get started using this powerful, free 3D creation suite. Download free 3D models to try it.

Maxon One Subscriptions Now Include Forger for Free

Friedrichsdorf, Germany – October 26, 2021 – Today, Maxon announced the inclusion of Forger with all Maxon One subscriptions with the release of Forger 1.8, an update to the company’s professional-level, digital 3D sculpting application for the iPad. New licensing options include a free version that brings sculpting to all iPad users, and a subscription ...

The post Maxon One Subscriptions Now Include Forger for Free appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Fantastic Fest 2021: Combining Anime with Live Action

Iké Boys director Eric McEver discusses tips and tricks for blending anime-style animation sequences with a live action narrative.

Clockwise (2021) – Exploring the subdivision of space and time

Clockwise (2021) – Exploring the subdivision of space and time
Clockwise (2021) is a generative and experimental audiovisual piece that explores the concept of space-time, Zeno's paradoxes related to the infinite subdivision of the units of measurement of space and time, and their experimental abstract audiovisual representations.

@geraldinekwikmusic Watch the new mapping from the Etam brand on...



@geraldinekwikmusic Watch the new mapping from the Etam brand on their office with my original music + visual by @_aurelien.w and eloifevrier // LoomProd.
.
.
.
#etam #videomapping #mapping  #motiondesign #animation #animation2d #millumin #aftereffects #photoshop #noel #streetart #originalmusic #frenchcomposer #abletonlive #musicforpaintings #movingimage #digitalartist #night
https://www.instagram.com/p/CRW1FADqbUf/?utm_medium=tumblr

@almoghamdi פרוייקט משותף עם האחד והיחיד @dordro ! כחלק...



@almoghamdi פרוייקט משותף עם האחד והיחיד @dordro !
כחלק מפרוייקט בקורס ברודקאסט ושיתוף פעולה עם עיריית חיפה - יצרנו סרטון אנימציה בטכניקת video mapping שמשודר על מייצג אותיות היושב במושבה הגרמנית.
תודה מיוחד ל @guydavidov על הסאונד המטורף !

עיצוב ואנימציה :
@almoghamdi
@dordro
הפקה מוזיקלית :
@guydavidov
.
.
.
.
.
.
.
.
.

#framebyframe #2danimation #digitalanimation #animationart #roughanimator #roughanimation #roughanimatorapp #motionart #celanimation #motionmate #motionmass #projectionmapping #projection #new_media_art #projectionart #mappingprojection #mapping #sculpturemapping #haifa #ilovehaifa #typemapping #lettermapping #millumin #installationart #visualart #phormatik #newmedia #monumentalmapping #livevisuals *#projection_mapping_world
https://www.instagram.com/p/CLHPkMAKoHy/?igshid=z61uz7f5ndqr

@eloifevrier Extrait d’un vidéo mapping pour les fêtes de fin...



@eloifevrier Extrait d’un vidéo mapping pour les fêtes de fin d’années, pour le groupe « Etam ».

Avec @_aurelien.w
Musique : Géraldine Kwik

#videomapping #motiondesign #animation #animation2d #millumin #aftereffects #photoshop #etam #noel
https://www.instagram.com/p/CKGrDg3qryN/?igshid=112a8kwd1nv10

Opera Touch Launch

This is a short review of Opera Touch browser launch event, which we were responsible for. Enjoy!

The software company Opera invited MOOV to design and the launch event of the new OperaTouch browser. The presentation took place on the 25th of April 2018 in the presence of invited guests, but it was also live-streamed to reach out to the global audience online. With large venue Epson projectors and the Watchout system, we created a stunning multimedia show for a lifelike stage experience. We covered the whole stage with projectors and conceptualized as well as produced the video mapping content. All animations were tailored for the new OperaTouch identity and smooth flow – the new browser feature. A special red light installation was synchronized with everything which was happening on stage.

Production team:
Executive producer and set designer: Piotr Majewski
Production Director: Magda Szarata
Producer: Natalia Bartnik
Production Manager: Diana Spiczak-Brzezińska
Assistant production Manager: Natasza Wysocka

Graphics&animations team:
Head of Studio: Michał Wróblewicz
Art Director: Szymon Kabała
3D Artist: Michał Martynów
3D Artist: Darek Sienkiewicz
2D Artist: Karolina Mikołajczuk

Music&Sound Designer: Adam Brzozowski

Multimedia team:
AV tech Lead: Sven Kubacki
AV Technicians: Piotr Kurzawa, Jan Szymkowiak

Video team:
Director: Kamil Przybylak
1st AD: Adrian Kowalski
Gimbal operator: Jan Wikarski
Camera assistent: Tomasz Góralczyk, Jacek Kopyść
Grip: Marcin Kołodziejczyk
Camera operators: Emanuel Jaksza, Jarosław Żarski, Jakub Sołtysiak
Backup: Łukasz Kosecki
Audio: Przemek Dzięgiel
Make-up and Cotumes: Joanna Kuchta, Joanna Murawska, Julia Ozdoba

Lights team:
Lights Operator: Robert Janiak
Lights technician: Adam Sobotka
Lights technician: Dariusz Kacprzyński
Lights technician: Krzysztof Niziołek

Location:
Greg(Grzegorz) Nelec

The post Opera Touch Launch appeared first on Video Mapping Blog.

Nike Phantom Boots x 3 by Golden Wolf

Par : lumenadmin

Three amped-up animated films anchoring the campaign for Nike’s new PhantomVSN soccer boot crafted in concert with Nike’s design team by London’s Golden Wolf who also created in-store visuals. Nike Phantom – Flyknit Client: Nike Production: Golden Wolf Source by stashmedia.tv

The post Nike Phantom Boots x 3 by Golden Wolf appeared first on LUMEN.

❌