Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Comment MPC a donné vie au Predator dans Prey

Par : Shadows

MPC dévoile un breakdown de son travail sur le film Prey, nouvel opus de la saga Predator visible sur Disney+.

L’équipe a truqué 632 plans pour le film et était menée par le superviseur VFX Chris Uyede et les producteurs VFX Lachlan Christie et Cleo Dessureault.

En pratique, MPC a géré quasiment tous les effets visuels du film, et en particulier les augmentations numériques sur le costume du Predator. L’idée était de travailler aux côtés de Studio ADI , qui a mis en place un costume bien réel, et de remplacer ou augmenter certaines portions de ce costume : par exemple lorsque la créature a des expressions fortes, ou pour les gros plans du visage. Sans compter, évidemment, l’effet d’invisibilité.

MPC était aussi en charge des effets de gore, des flèches, de modifications sur les environnements. Enfin, MPC a recréé divers animaux : loup, cougars, puma, ours.

L’article Comment MPC a donné vie au Predator dans Prey est apparu en premier sur 3DVF.

The Art of Split Screen

The split-screen technique has been used by film editors and VFX artists for over 100 years. Take a look at its evolution during two prominent decades.

Avec sa démo Lion, Unity dévoile son avenir

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Unity présente au SIGGRAPH 2022 sa nouvelle démo technologique : Lion.

Cette démo temps réel combine différentes technologies du groupe : les outils Wētā Digital rachetés fin 2021, SpeedTree, Ziva, SyncSketch et l’Editor de Unity ont été employés.
Unity avance que la démo tourne à 30fps en 4K sur une PS5, mais ne permet pour le moment pas de le vérifier : il faudra vous contenter d’une vidéo, aucun téléchargement n’est disponible à ce stade.

Initialement, Lion était une démo non téemps réel mise au point par des élèves de la Monster Emporium Animation School, avec des lions créés grâce aux outils de Ziva VFX qui permet de simuler muscles et tissus mous. Unity a mis à jour cette démo pour la rendre temps réel, grâce notamment au système de déformations en machine learning de Ziva RT. Ces déformations sont exécutées dynamiquement dans le nouveau Ziva RT Unity player lancée en preview durant le SIGGRAPH 2022.
La démo s’appuie également sur la végétation de l’outil SpeedTree, ainsi que sur Wig, l’outil de hair et fur de Wētā Digital actuellement en pré-alpha.
Unity explique que le rendu et la simulation améliorés du hair visibles dans cette démo seront disponibles dans la version 2023.1 Tech Stream.

Enfin, l’équipe étant répartie dans différents pays, l’outil de collaboration SyncSketch a été indispensable pour mener à bien le projet.

L’article Avec sa démo Lion, Unity dévoile son avenir est apparu en premier sur 3DVF.

Interview : Nexus VI épisode 8, les coulisses d’un crash

Par : Shadows
Temps de lecture : 6 minutes

L’an passé, nous vous avions proposé une interview très détaillée sur les coulisses de Nexus VI épisode 7 : des effets impressionnants créés pour une chaîne Youtube traitant de science-fiction au travers d’une émission elle-même mise en scène dans un vaisseau spatial.
L’artiste Romain Toumi avait porté l’essentiel des effets de cet épisode riche en combats spatiaux, épaulé par une poignée d’autres artistes.

Pour l’épisode 8, sorti plus tôt cet été, nous vous proposons une nouvelle nouvelle interview plus légère. Au menu : crash de vaisseau, giclées de sang, astéroïdes dans le ciel, stations de ski à supprimer, et évolution du côté logiciel avec Blender 3.0 !

Attention, l’article dévoile évidemment des éléments de l’intrigue, y compris dans ses visuels d’illustration : si vous n’avez pas vu l’épisode 8 et que vous souhaitez conserver la surprise, regardez d’abord la vidéo ci-dessous avant de poursuivre votre lecture.

Profitons-en aussi pour rappeler que vous pouvez suivre 3DVF sur YoutubeTwitterInstagramLinkedInFacebook.

3DVF : Bonjour Romain ! Dans cet épisode 8, on retrouve évidemment des assets de l’épisode précédent : vaisseau, capsule de survie… A-t-il été nécessaire de les modifier pour les besoins de l’épisode, ou les as-tu réutilisés tels quels ?

Romain Toumi : Oui, ils ont dû subir quelques modifications, le vaisseau a une dizaine de versions pour le crash.
Je ne pouvais techniquement pas faire une version évolutive et ultra détaillée, c’était du cas par cas pour chaque plans étant donné les choses qui doivent êtres déformées ou manquantes d’un plan à l’autre, et suivant le point de vue et la distance de la caméra.

Nexus VI
Nexus VI
Nexus VI

Le dernier plan du crash était complexe parce que le vaisseau termine relativement proche de la caméra tout en ayant énormément de déformation et d’interaction physique avec en plus un environnement complexe. Il fallait donc optimiser et mettre du détail uniquement où il fallait, sans compter la simulation de la poussière qui pèse très lourd en temps de calcul. Il y a eu énormément d’optimisations et de triche pour que Blender/Cycles puisse l’encaisser.

Nexus VI

La capsule de survie a eu quelques modifications pour ajouter le fait qu’elle soit entrée dans l’athmosphère puis un crash, et permettre à la caméra d’être très proche. Il fallait ajouter du détail dans la géométrie, du displacement, certains objets déformés etc, et faire l’intérieur qui n’était pas fait pour l’épisode 7.

Nexus VI

3DVF : La suite de l’épisode contient une sonde volante : quelques mots à son sujet ?

Cette petite boule peut paraître très clairement inspirée de Wheatley dans Portal 2, mais ce n’était pas forcément volontaire au départ.
Pendant la pré-production, il fallait créer cet objet en vrai pour les besoins du tournage, il a été fait assez rapidement et avec des moyens du bord, avec une balle en mousse comme structure principale et quelques diverses pièces en plastique et en bois autour !

Nexus VI

Je l’ai ensuite entièrement reproduite en 3D pour les plans ou elle doit être « vivante » et voler, la boule réelle servait uniquement pour les plans de manipulation par les méchants et le crash.

Au fur et à mesure de sa reproduction j’ai réfléchi à la manière de lui faire faire des expressions et de la mettre en scène en suivant les premières idées du réalisateur. Etant donné qu’il y a juste un œil central, il fallait jouer avec les paupières pour donner de l’expression. J’ai ajouté des antennes et quelques mouvements « à la Transformers » pour son déploiement et le tour est joué.

J’ai beaucoup triché avec les paupières en les déformant pour la rendre plus méchante par exemple.

Nexus VI
Nexus VI

3DVF : Des combats sont aussi présents, avec tirs et sang qui gicle… Sur ce genre d’effet, on peut évidemment aller du discret au gore, en passant par l’exagération cartoon. Quels ont été les échanges en interne sur le style à adopter, et comment as-tu créé ces effets ?

Sur les combats je n’ai pas fait grand-chose. L’explosion de la tête est réelle, c’est l’œuvre de Lucie Schosseler notre spécialiste des effets pratiques sur le terrain.

Les tirs et le sang qui gicle, c’est des effets très simples avec des stockshots.

En ce qui concerne le style, c’est de l’improvisation !

Nexus VI
Nexus VI

3DVF : Le ciel comporte aussi des effets qui contribuent à l’ambiance, avec des astéroïdes. Peux-tu nous en dire plus ?

C’est simple, partout où il y’avais du ciel, il fallait ajouter des astéroïdes, et donc trouver un moyen de tracker, même si il n y’avait rien de prévu pour ça, au moment du tournage on l’avait pas anticipé.

C’était parfois complexe pour pas grands chose, mais ça participe à l’immersion. Parfois il fallait ajouter aussi des nuages ou de la montagne.

Nexus VI

3DVF : La météo en montagne étant changeante, as-tu eu des problèmes de raccord d’un plan à l’autre ? Et l’équipe a-t-elle eu quelques surprises durant le tournage ?

Oui mais ça a globalement été réglé avec un peu d’étalonnage et quelques triches au moment du tournage.

Nexus VI

3DVF : Y a-t-il eu des effets « invisibles », par exemple des villages, chemins ou autres éléments qui étaient visibles sur les plans filmés et qu’il a fallu supprimer ?

Oui il y en a pleins ! On a tourné principalement dans les Alpes ou il y’avais des stations de ski, des touristes, des télésièges et lignes électriques, des routes et maisons bien sûr, et même l’équipe de tournage a dû être effacée sur des plans drone par exemple. Il fallait tracker et mettre des pansements faits au préalable sur Photoshop.

Nexus VI

3DVF : Concernant le pipeline, y a-t-il eu des évolutions par rapport à l’épisode 7 ? As-tu basculé sur Blender 3.x ? Pour le moteur rendu, es-tu resté sur le mix Cycles et E-Cycles ?

Effectivement une mise à jour s’imposait, l’épisode 7 a été géré avec la version 2.93, je suis passé a la version 3.0 pour profiter des dernières nouveautés comme Cycles X, j’ai bien sur mis à jour mes addons et j’ai fait une build personnalisée avec mes features.

3DVF : Quel bilan tires-tu de cet épisode ? Et as-tu déjà commencé le travail sur la suite ?

La post-production de cet épisode a été plus longue que prévu, notamment à cause du crash.

L’épisode 9 est en cours de post-production, j’y travaille actuellement et il y’aura des choses spectaculaires !

Nexus VI
Ci-dessus et ci-dessous : les crédits VFX
Nexus VI

Pour en savoir plus

L’article Interview : Nexus VI épisode 8, les coulisses d’un crash est apparu en premier sur 3DVF.

Live performance at Channel 22 / Volumetric videos recorded on iPhone / Visualization using Unity VFX Graph / Generative music with Bitwig Grid

10 Free Smoke Stock Videos

We’ve rounded up several freebies with smoke overlays, fog overlays, and actual smoke stock videos for your next project! Whether you need footage for compositing or simply …

Triggering Unity VFX from...



Triggering Unity VFX from Bitwig.https://github.com/keijiro/VzoVfx

Autograph, logiciel de compositing et de création 2D 3D VFX

Autograph

Left Angle proposera dans le courant 2022 un nouveau logiciel de création et d’animation 2D et 3D, de compositing pour le Motion Design et effets visuel pour la production vidéo, Autograph. Après une dizaine d’années de R&D et 2 années de développement Autograph est prévu dans le deuxième trimestre 22. Dans la bestiole un moteur de rendu 3D, des exports multi format, accélération GPU, des calques, du nodal, un pipeline 32 bits Float linéaire, compatible avec des objets procéduraux, USD. Multiplateforme, dispo sur Linux, Mac et Windows, support les formats RAW, AV1, H.265, MP4, WebM, travail en Ful HD, 4K ou 8K. Autograph sera compatible avec les Shadertoy et ainsi permettre au artistes de créer leurs propres filtres, plus tard viendra un marketplace pour différents outils en échange ou monétisable. Un pipeline audio complet et des générateurs procéduraux pour la production d’images procédurales de tailles infinies.

Plus d’infos sur Autograph chez l’éditeur Left Angle, hâte de tester ce nouveau logiciel.

Autograph
Autograph
Vidéo Motion Café, présentation Autograph.

Autograph, logiciel de compositing et de création 2D 3D VFX est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Assimilate Live FX

Assimilate Live FX

Assimilate Live FX est la toute première solution logiciel de compositing et d’effets en direct dans plusieurs flux de production virtuels sur fonds verts ou murs de LED, compatible avec l’environnement 3D temps réel Unreal Engine. Assimilate propose une solution unique en son genre a prendre en charge de la postproduction de VFX et l’étalonnage en temps réel sur des plateaux de tournage, avec une prime une véritable mixette de flux NDI. Live FX en est à sa première version bêta, offrant tous les outils d’étalonnages de volume, de suivi de caméra et des objets, de séquences équirectanglulaires ou d’environnements 3D complets. Dans un workflow avec du mur de LED Live FX contrôle automatiquement l’éclairage en temps réel en fonction du contenu de l’image projetée via le protocole DMX et synchroniser tous les flux SDI entrants ou sortants, et beaucoup d’autres friandises.

Inscrivez-vous au programme de bêta test Assimilate Live FX.

Assimilate Live FX
Assimilate Live FX
Assimilate Live FX

Assimilate Live FX est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

VFX Legion Conjures Up Effects for Disney’s ‘Just Beyond’

Par : SJ Golden

The Disney+ series ‘Just Beyond’ relied on VFX Legion’s technical ingenuity, and experience developing and producing intricate digital effects for a complex mix of shots. The anthology, inspired by Boom! Studios’ series of graphic novels written by R.L Stine, features eight episodes, each with a different cast and its own story set in the supernatural ...

The post VFX Legion Conjures Up Effects for Disney’s ‘Just Beyond’ appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

New Cineware for Unreal Plugin Now Available

Friedrichsdorf, Germany – December 2, 2021 – Maxon, the developers of professional software solutions for motion designers and visual effects artists, is pleased to announce the immediate availability of an update to the Cineware for Unreal plugin. This new plugin for Unreal Engine 4.27 features substantial workflow improvements like dynamic import of C4D content without ...

The post New Cineware for Unreal Plugin Now Available appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Muse VFX Uses Fusion Studio for Visual Effects on “Y: The Last Man” Series

Fremont, CA – November 12, 2021 – Blackmagic Design today announced that Los Angeles based visual effects (VFX) house Muse VFX used its Fusion Studio VFX and motion graphics software for the new television series “Y: The Last Man.” Whether it was for photoreal explosions, CG vehicles/objects, matte paintings or CG set extensions, Fusion Studio ...

The post Muse VFX Uses Fusion Studio for Visual Effects on “Y: The Last Man” Series appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

New Adobe After Effects Release Features Updated Version of Cinema 4D Lite

Upgrade features compatibility and workflow enhancements, and new Asset Browser Friedrichsdorf, Germany – October 27th, 2021 – Maxon is pleased to announce that the latest release of Adobe® After Effects® includes an updated version of Maxon’s Cinema 4D Lite. Based on the company’s award-winning Cinema 4D Release S24, the software is available immediately for download ...

The post New Adobe After Effects Release Features Updated Version of Cinema 4D Lite appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Weird DJ Gear: the underrated, the odd, and the ones that made history.

Editor’s Note – Over the years, we’ve seen a wide array of attempts to create DJ hardware intended to be the next “big thing”. There was, undoubtedly, much trial-and-error; many companies went for it, with a good idea in mind – and quite a few of them failed. But there are a handful that made an impact […]

The post Weird DJ Gear: the underrated, the odd, and the ones that made history. appeared first on DJ TechTools.

Digital Atmosphere – a Mixed Reality sculpture reacting to air pollution in real time

Digital Atmosphere – a Mixed Reality sculpture reacting to air pollution in real time
Digital Atmosphere is a Mixed Reality experience from internationally renowned digital artist duo Daria Jelonek and Perry-James Sugden, known as Studio Above&Below. The piece looks at how technology and art can illuminate the quality of air, usually invisible to the naked eye, and bring us an urgent step closer to a sustainable future. At a…

Technicolor (cession) : le groupe français vend son activité licence de brevets à l’américain InterDigital

  • InterDigital s’engage à acheter la quasi-totalité du portefeuille de brevets de Technicolor
  • La transaction valorise l’activité à environ 475 millions de dollars US, avec un paiement initial de 150 millions de dollars US
  • Accord de soutien financier pour la recherche permettant aux laboratoires de R&I de Technicolor de développer des programmes collaboratifs de recherche avec les laboratoires d’InterDigital
  • Une transaction qui conclut le recentrage de Technicolor sur ses activités opérationnelles

Technicolor a annoncé jeudi 1er mars 2018 un accord exclusif avec InterDigital (une entreprise américaine de R&D dans le domaine des technologies mobiles) par lequel la société s’engage irrémédiablement à acquérir les activités de Licences de Brevets de Technicolor.

L’accord inclut la vente de la quasi-totalité du portefeuille de brevets de Technicolor (une activité lucrative qui avait assuré presque tous les bénéfices de Technicolor au début des années 2010), excepté les brevets liés à l’activité terminaux mobiles, un petit nombre de brevets pour des technologies naissantes et certains brevets associés à des groupes de brevets. L’accord comprend également les intérêts de Technicolor dans le programme commun de licences avec Sony dans les domaines de la télévision numérique et des écrans d’ordinateurs et certains contrats portant sur des redevances. Un petit nombre de contrats, notamment ceux liés aux groupes de brevets tels que MPEG LA et HDMI seront conservés par Technicolor. Les équipes en charge des Licences de Brevets chez Technicolor seront intégrées par InterDigital qui bénéficiera ainsi de leur expertise et de leur savoir-faire uniques.

Technicolor Bill Merritt & Frederic Rose

William « Bill » Merritt, Pdg d’InterDigital et Frédéric Rose, Pdg de Technicolor.

Technicolor percevra un paiement initial de 150 millions de dollars US, auquel s’ajoutent 42,5% des flux de trésorerie futurs de l’activité d’InterDigital dans le domaine des Licences de produits électroniques grand public estimés prudemment par Technicolor  à une valeur (actuelle) nette d’environ 215 millions de dollars US.

Dans le cadre de cette transaction, Technicolor et InterDigital vont également conclure un accord de licences de concession perpétuelle qui permettra à Technicolor de pleinement exploiter ses activités restantes et de s’appuyer sur les brevets existants et à venir. Cet accord confèrera à Technicolor un niveau de protection de propriété intellectuelle identique à celui d’aujourd’hui.

Les activités opérationnelles de Technicolor ont versé environ 15 millions d’euros de redevances à l’activité Licence de Brevets en 2017, mais certains conflits d’intérêts ont commencé à émerger entre les deux divisions. Sur la base de ces chiffres, Technicolor a évalué la valeur de cet accord à 108 millions de dollars US.

Accord de soutien financier pour la recherche
Technicolor et InterDigital vont conclure un accord de coopération en matière de recherche. Les laboratoires d’Interdigital et la Recherche & Innovation de Technicolor développeront, au sein de cet accord, des programmes collaboratifs de recherche dans les domaines du codage vidéo, de la Maison Connectée et des technologies immersives. Les deux sociétés bénéficieront d’une force d’innovation commune de premier plan pour continuer à développer des technologies de pointe. L’objectif est de transformer cet accord en un partenariat de long terme.

Pendant toute la durée de la coopération, InterDigital versera à Technicolor 5 millions de dollars US par an. InterDigital investira 5 millions de dollars US supplémentaires par an dans les projets de R&D internes alignés avec les priorités de la coopération.

Recentrage sur les activités opérationnelles principales

Cette transaction conclut le recentrage stratégique de Technicolor sur ses activités opérationnelles. Le groupe simplifie ainsi sa structure et allouera son capital et ses ressources à ses activités opérationnelles principales (Services Entertainment et Maison Connectée). Technicolor utilisera le produit de la vente pour se désendetter.

Commentant la transaction, Frédéric Rose, DG de Technicolor a déclaré : « Cet accord va nous permettre de nous concentrer pleinement sur nos activités opérationnelles et contient un accord de coopération pour la recherche qui s’appuie sur l’expertise de nos équipes R&D. Je suis convaincu qu’InterDigital, en tant que leader mondial dans le domaine des licences, est le bon partenaire. Nous allons bénéficier de son expertise soutenue par une R&D spécialisée pour continuer à collecter à l’avenir les revenus provenant de l’activité de Licences de Brevets. Enfin, j’ajoute que rejoindre InterDigital constitue sans aucun doute une belle opportunité pour nos employés en Licences de Brevets qui pourront continuer à y développer leur expertise incomparable. »

William J. Merritt, PDG d’InterDigital a ajouté : « Technicolor est depuis longtemps un des leaders mondiaux de la recherche dans des domaines technologiques clés ; personne ne les égale dans le domaine des technologies vidéo. Pour les clients d’InterDigital dans le mobile, la combinaison de ces technologies se traduira par une plus grande valeur ajoutée et un éventail plus large de technologies. Cela constitue la base d’une collaboration et de relations plus étroites et plus efficaces. Cette transaction permet également d’élargir les marchés auxquels nos produits s’adressent. L’un des bénéfices clefs est l’accord de recherche entre Technicolor et InterDigital fondé sur un respect mutuel pour leurs capacités de recherche. Nous sommes très optimistes quant aux résultats de cette collaboration. »

La transaction devrait être finalisée à la mi-2018, après que les conditions de clôture habituelles et les conditions relatives au consentement des partenaires de Technicolor soient remplies.

💾

❌