Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Un artbook pour découvrir le travail de Mamoru Hosoda

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

Depuis ses débuts en tant que réalisateur de films d’animation à la fin des années 90, Mamoru Hosoda a su se faire un nom dans le milieu de l’animation japonaise avec des oeuvres marquantes. On lui doit ainsi La Traversée du Temps (2006), Summer Wars (2009), Les Enfants Loups (2012), Le Garçon et la Bête (2015), Mirai, ma petite sœur (2008) et Belle (2020). Rappelons qu’il est aussi cofondateur du Studio Chizu.

Cet artiste japonais a désormais droit à un artbook, Tout L’Art de Mamoru Hosoda, qui revient sur sa carrière au travers de nombreuses images mais aussi d’interviews et analyses artistiques.
L’ouvrage, signé Charles Solomon (critique d’animation et historien), est divisé en chapitres chronologiques : après une section sur les débuts de Mamoru Hosoda, chaque film de La Traversée du Temps à Belle a droit à sa section dédiée.

Extrait de Tout L’Art de Mamoru Hosoda

En pratique, chacun de ces chapitres sera l’occasion d’en savoir plus sur le contexte de production, mais aussi et surtout sur les intentions artistiques, appuyées par l’iconographie : extraits de storyboard, dessins préparatoires, décors peints, photos de repérage, références…

Si le livre est riche en informations, nous regrettons que la partie technique reste assez peu abordée (nous aurions par exemple aimé en savoir plus sur le workflow des équipes du Studio Chizu, ou sur l’usage de la motion capture dans Belle, évoquée sans informations sur le pipeline employé). Une remarque qui s’applique cependant à la plupart des livres « L’art de…. », quel que soit l’auteur ou l’éditeur.
Ceci étant dit, comme nous l’indique l’éditeur Huginn & Muninn, l’objectif de la série « L’Art de » est de se concentrer sur la partie artistique, pas de proposer un making-of : on peut espérer que leur collection « Dans les coulisses de », qui comporte davantage de technique, soit prochainement l’occasion de se plonger dans le travail du Studio Chizu sous un autre angle.

Reste que dans l’ensemble, l’ouvrage devrait ravir les personnes souhaitant en savoir plus sur le travail de Mamoru Hosoda. Mention spéciale pour le travail iconographique, avec de nombreux visuels inédits.

Extrait de Tout L’Art de Mamoru Hosoda

Disponible en français aux éditions Huginn & Muninn, Tout L’Art de Mamoru Hosoda est disponible pour 35€ environ.
Le livre compte 272 pages au format 260x312mm.

Notez enfin que le dernier film de Mamoru Hosoda, Belle (voir notre critique), sort le 8 juillet en DVD et Blu-Ray chez All The Anime.

Extrait de Tout L’Art de Mamoru Hosoda

L’article Un artbook pour découvrir le travail de Mamoru Hosoda est apparu en premier sur 3DVF.

La fin du monde n’est que trop réelle : On The Morning You Wake, une oeuvre VR à ne pas manquer

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

13 janvier 2018, 8h08 : 1,4 million d’habitants à Hawaï reçoivent un message d’alerte officiel leur indiquant qu’un missile balistique est en route vers l’archipel, qu’il ne s’agit pas d’un exercice et qu’ils doivent immédiatement trouver un abri.

Quand l’impensable se produit

Ce scénario peut sembler improbable, il est pourtant bien réel : le message a réellement été envoyé et reçu, laissant une population entière dans l’incertitude face à ce qui semblait être leur mort imminente. Ce n’est que 38 minutes plus tard qu’un second message officiel leur indiquera qu’il s’agissait d’une erreur. 38 minutes d’attente et d’effroi face à une menace tout à fait crédible : du fait de sa position stratégique, Hawaï dispose de silos à missiles balistiques et serait effectivement une cible de choix en cas de conflit nucléaire.

On The Morning You Wake (To the End of the World) est une adaptation de cet évènement en réalité virtuelle, sous forme d’un documentaire immersif poignant.
Le déroulé de cette matinée fatidique nous est raconté par différents témoignages, qui mettent en lumière les réactions et ressentis des habitants : ici, une personne qui tente désespérément de retrouver ses proches à l’autre bout de l’île, là, un habitant qui envoie ce qui sera peut-être son dernier appel téléphonique, plus loin encore une survivante des bombardements atomiques américains sur le Japon qui, traumatisée par la survie après les bombardements, préfère ne pas se réfugier dans un abri, optant ainsi pour la mort plutôt que de revivre cet épisode terrifiant de son enfance.
Autant de témoignages qui montrent différentes façons d’aborder la terrible menace, de la lutte éperdue à la résignation en passant par l’incrédulité.

La vidéo volumétrique, un choix artistique pertinent

Ces témoignages sont d’autant plus poignants qu’ils sont restitués en vidéo volumétrique, une technique que nous avions notamment évoquée dans notre interview vidéo de 4DViews, spécialiste du domaine. Les témoins sont en quelque sorte filmés en 3D, ce qui renforce leur présence : ce ne sont pas de simples avatars 3D mais de « vrais » humains qui nous racontent ce qu’ils ont vécu.
Pour restituer Hawaï, en revanche, l’équipe a opté pour un rendu stylisé, avec un décor souvent constitué d’un nuage de points ou de triangles. En somme, un paysage aussi fragmenté que les vies des témoins ce fameux matin de janvier.
Enfin, l’expérience s’appuie également sur les mots de Jamaica Heolimeleikalani Osorio, poétesse et activiste hawaïenne.

Plus qu’un documentaire, un message politique

Si l’aspect documentaire d’On the Morning You Wake est sans aucun doute sa force principale, son message va plus loin qu’une simple mise en image de témoignages. L’expérience VR nous invite surtout à la réflexion sur la pertinence des armes nucléaires, dont la menace permanente s’est faite plus ténue dans nos esprits depuis l’effondrement du bloc soviétique. Son danger peut sembler autrement plus lointain que celui d’autres problèmes actuels comme la pandémie, les conflits armés traditionnels ou encore le changement climatique.

On the Morning You Wake ambitionne de nous questionner de nouveau sur l’arme atomique, mais aussi son absurdité en cas d’utilisation : comme l’explique une des personnes qui témoignent, le message appelant à trouver un abri est parfaitement ridicule sur l’archipel d’Hawaï, dont la taille réduite fait que les survivants ne trouveront en sortant de leur cachette qu’un territoire désolé, avec un espoir de survie très mince.

Ce message pacifiste et antimilitariste débouchera-t-il sur des avancées concrètes, dans un contexte de guerre en Ukraine qui a vu la menace nucléaire être explicitement agitée coté russe ? Ce n’est pas certain.
Mais ce documentaire en réalité virtuelle vous fera forcément réfléchir sur la question. Ce qui est, sans doute, déjà beaucoup.

Découvert durant le NewImages Festival, On The Morning You Wake (To the End of the World) est disponible gratuitement sur Meta Quest. Nous vous conseillons fortement de le découvrir dès à présent.

Créée par Mike Brett, Steve Jamison, Arnaud Colinart & Pierre Zandrowicz, l’expérience est écrite par Jamaica Heolimeleikalani Osorio, Mike Brett & Steve Jamison, co-produite par Archer’s Mark, Atlas V, Arte France, VR for Good META, Games for Change, Princeton University’s Program on Science and Global Security, Studio Novelab.

L’article La fin du monde n’est que trop réelle : On The Morning You Wake, une oeuvre VR à ne pas manquer est apparu en premier sur 3DVF.

Heroes of Mavia: les coulisses d’une cinématique et d’un studio international

Par : Shadows
Temps de lecture : 8 minutes

L’équipe de Skrice Studios a récemment dévoilé une bande-annonce pour son futur jeu vidéo Heroes of Mavia. Une cinématique ambitieuse et réalisée en interne, qui comporte un long plan séquence : de quoi attiser notre curiosité. Voici donc une interview sur ce projet.

Heroes of Mavia est par ailleurs un projet atypique, en play-to-earn : le jeu s’appuie sur la blockchain et les NFT. Un choix qui a le vent en poupe actuellement, mais soulève des critiques, qu’il s’agisse de risques de spéculation, de l’impact environnemental ou encore du fait que de nombreux jeux de ce type attirent des gens qui veulent gagner de l’argent et non pas jouer.
Comme pour le projet de film d’animation Plush, nous avons donc choisi d’aborder frontalement ces critiques avec l’équipe de Skrice Studios.

Enfin, le pipeline de l’équipe est aussi abordé : Skrice Studios s’appuie sur des artistes basés aux quatre coins du globe, et a mis en place un système adapté à ces contraintes.

Voici la cinématique, suivie de notre interview :

3DVF : Bonjour Skrice Studios, vous êtes un studio de jeux vidéo basé au Vietnam, avec une équipe internationale. Pouvez-vous nous présenter votre projet phare actuel, un futur jeu nommé Mavia ?

Tristan Chaudhry (Managing Director – Skrice Studios) : Heroes of Mavia est un jeu de type MMO / Stratégie en play-to-earn développé par Skrice Studios. Le jeu prend place sur une île nommée Mavia dans un style fantasy. Les joueurs construisent des bases sur des parcelles de terrain et se battent avec les bases et armées voisines afin de gagner des ressources in-game, comme la cryptomonnaie play to earn RUBY de Mavia.

3DVF : Vous avez récemment dévoilé un teaser animé, que vous avez fabriqué en interne alors que bien des studios préfèrent déléguer la création de bandes-annonces à des entités tierces. Pourquoi avoir choisi cette approche ?

Tristan Chaudhry : Nous pensons que les meilleures équipes artistiques peuvent être formées en interne, là où chaque artiste et membre de l’équipe est profondément ancré dans la culture de l’entreprise et aligné avec notre vision. Tandis que de nombreux jeux font de l’outsourcing pour les trailers, nous avons pensé que cela renforcerait notre équipe de le développer entièrement en interne. Un sous-produit de cette décision est un allègement des coûts, et la possibilité de développer plus rapidement de futures bandes-annonces.

3DVF : La bande-annonce met en scène plusieurs plans très riches en FX : un nébuleuse et des arcs électriques dans un cristal, des tirs, explosions, un bâtiment détruit… D’un point de vue technique, lesquels de ces FX ont été les plus difficiles à mettre en place, et comment les avez-vous gérés ?

Julian Dropsit (CG Supervisor – Skrice Studios) : L’effet de nébuleuse a été le plus gros défi à relever. L’objectif était de suggérer que nous étions dans une nébuleuse qui se révèle être le champ d’énergie au sein même du Rubis. C’est un plan assez abstrait, il est donc difficile de préserver l’idée de la vision jusqu’à l’exécution.

D’un point de vue technique, il y a plus de 26 millions de particules, des effets dynamiques et volumes interagissant ensemble de façon très spécifique.

3DVF : Le premier plan dure 36 secondes, avec beaucoup de personnages animés, d’assets, de FX. Comment l’avez-vous abordé ?

Julian Dropsit : Les plans séquences ne sont pas faciles à fabriquer, mais ils sont toujours impressionnants, et c’est la raison pour laquelle nous en voulions un dans notre bande-annonce. Pour faciliter le travail, nous avons divisé le plan en 7 petites scènes. Certaines actions sont donc clairement séparées d’autres, par exemple Mira (la fille qui détruit le rubis) et le guerrier sont au même niveau, la voiture-suicide sur un autre, etc.

Une fois que l’action est séparée ainsi, vous envoyez le décor, les personnages et la caméra aux départements qui doivent travailler dessus (animation, FX). Le plus gros défi repose sur de département Assembly, qui doit tout fusionner et gérer le rendu.

3DVF : Quelques mots sur le processus de rendu et compositing, justement ?

Julian Dropsit : Nous utilisons Houdini comme outil principal, et Redshift comme moteur de rendu. Pour le rendu, nous séparons nos plans en différentes passes : décors/personnages/FX/ciel puis nous compositons le tout sous Nuke. Le color grading final est fait sous Resolve. Nous avions 5 ou 6 serveurs multi-GPU pour le rendu de cette bande-annonce, et désormais avec notre pipeline 2.0 nous pouvons monter en puissance ou ajuster à la baisse notre renderfarm assez facilement : on passe d’un ordinateur à 30 d’un simple clic grâce à USD, Prism, Deadline.

3DVF : Comment avez-vous créé l’environnement que l’on voit à la fin de la bande-annonce ?

Yvan Feusi (Executive Director – Skrice Studios) : Le sol a été créé procéduralement sous Houdini à l’aide de Heightfields et un Blend Material dans Redshift. Nous avons placé des arbres par scattering, avec de l’aléatoire au compositing et un matte painting pour le ciel.

Julian Dropsit et Yvan Feusi de Skrice Studios

3DVF : Votre pipeline d’animation s’appuie sur USD. Quels sont les avantages pour Skrice Studios ? Y a-t-il des inconvénients ? Quels améliorations espérez-vous voir arriver en lien avec USD dans les mois, années à venir ?

Yvan Feusi : Nous voulons tirer parti des bénéfices d’USD dans notre pipeline car nous produisons beaucoup de Themes/Levels pour chaque héros, unité, bâtiment : ces déclinaisons deviennent toutes des Variants et SubLayers d’un même fichier USD et il devient très facile de glisser-déposer personnages et assets de notre librairie vers la scène.
USD s’appuie beaucoup sur les références et nous avons toujours une version USD maîtresse pour chaque asset référencée dans d’autres USD, donc chaque fois qu’une modification est faite sur un personnage elle est répercutée dans tous les départements. Et comme ce changement est juste un USD sur le stack, c’est non destructif, on peut revenir en arrière sur n’importe quelle version du fichier maître.

A l’avenir, nous voudrions aussi que notre communauté puisse accéder à notre contenu, afin qu’ils puissent créer leurs propres histoires avec un niveau de qualité équivalent au nôtre, quelque chose de type machinima mais avec USD et sur des serveurs multi-GPU.

Présentation tu pipeline artistique du studio

3DVF : Quelques mots sur l’équipe derrière Skryce Studios ? Certains de vos employés sont basés hors du Vietnam, et notamment en France : est-ce difficile à gérer au quotidien ?

Tristan Chaudhry : Skrice Studios travaille avec des artistes internationaux. Ils viennent des USA, du Brésil, du Japon, du Portugal, des Philippines, d’Algérie, de France et d’autres pays ! Les plus gros défis sont de travailler ensemble et à distance sans avoir le sentiment que l’équipe est séparée par des milliers de kilomètres. Le décalage horaire pose souci mais avec une bonne gestion des équipes on s’y fait. Au niveau technique, on a mis en place un pipeline qui permet à un artiste, où qu’il soit dans le monde, de travailler de façon souple avec n’importe quel asset/artiste de Skrice.

Une partie de l’équipe Skrice

3DVF : Pouvez-vous détailler un peu plus ce nouveau pipeline, et la manière don’t il vous permet de gérer des artistes dispersés dans le monde entier ?

Yvan Feusi : Notre équipe est internationale ce qui crée des diffultés en termes de stockage, rendu, gestion des données.

Nous nous sommes associés avec Richard Frangenberg pour ajuster Prism V2 à nos besoins avec des plugins personnalisés qui nous laissent sous-catégoriser tous les thèmes, niveaux de chaque asset.

Nous synchronisons les fichiers entre artistes et faisons un miroir des données vers notre serveur de stockage qui est sur le réseau local, avec les render nodes multi-GPU du datacenter avec qui nous avons un partenariat. La solution est entièrement dans le cloud. On peut grimper jusqu’à 200 cartes NVIDIA RTX, et redescendre à quasiment rien la minute d’après. C’est très efficace et avec un bon rapport puissance/prix, il n’y a jamais besoin de télécharger/téléverser puisque tout est toujours sur les serveurs.

3DVF : Revenons sur le jeu lui-même. Quelques mots sur le gameplay ? Mavia s’appuie sur les NFTs et Ruby, une cryptomonnaie : comment tout cela sera-t-il utilisé par les joueurs, et quels sont les avantages par rapport à des achats in-game classiques ?

Tristan Chaudhry : Mavia propose de parcelles NFT qui peuvent être achetées, louées, il y a aussi un système de partenariats entre joueurs. Les avantages du fait de posséder un terrain sont nombreux, et on peut notamment gagner de la cryptomonnaie RUBY via le gameplay, les tournois, défis etc. Mavia va aussi proposer une approche free-to-play qui ne nécessitera pas de NFT. Nous nous concentrons sur la création d’un écosystème qui mêle des joueurs qui jouent gratuitement et d’autres qui paient, avec des bénéfices pour tout le monde. C’est un modèle vraiment unique qui n’a pas encore été tenté par les autres jeux NFT, et nous attendons avec impatience les résultats de cette stratégie !

Le système de NFT de Heroes of Mavia

3DVF : Les NFTs et les cryptomonnaies génèrent beaucoup de critiques : leur impact environnemental élevé, la spéculation liée aux NFT et jeux s’appuyant sur les NFT, la volatilité des monnaies, les arnaques…. Quelle est votre position sur ces sujets ?

Tristan Chaudhry : Nous comprenons totalement les critiques de la technologie NFT (et des jeux crypto dans leur ensemble), et nous échangeons régulièrement avec des personnes qui sont sceptiques face à cet univers. Nous pensons qu’au fur et à mesure de son développement, et tandis que des acteurs sérieux introduiront des frameworks qui aideront à intégrer des modèles tokenomics responsables [NDLR : tokenomics est la contraction de token et economics, le terme désigne notamment l’écosystème économique d’un jeton ou token créé par une blockchain], tout en générant un gameplay qui créera de l’engagement et de l’inclusion pour les joueurs non-crypto, les réactions face à cet univers évolueront.

Schéma du fonctionnement des tokens Heroes of mavia

3DVF : De nombreux jeux en play-to-earn tombent dans un même travers : y jouer n’a en fait rien d’amusant, et les gens qui y jouent (ou qui paient des gens pour y jouer à leur place) le font uniquement pour gagner des NFTs et tokens en espérant s’enrichir, pas pour le plaisir. Comment comptez-vous éviter ce problème ?

Tristan Chaudhry : Notre solution est simple, nous comptons créer un jeu qui soit agréable à jouer même sans cryptomonnaie. En suivant nos standards, Mavia sera un jeu addictif et engageant pour les joueurs, qu’ils aient ou non une expérience en crypto. Notre modèle free-to-play permettra à n’importe qui de construire une base et participer à l’écosystème.

3DVF : Le marché des NFT et cryptomonnaies n’est pas vraiment au beau fixe actuellement. Est-ce que cela affecte votre stratégie/roadmap?

Tristan Chaudhry : Il est dommage de voir ces grosses tendances à la baisse dans l’univers crypto, mais heureusement nous n’étions qu’assez peu exposés à la volatilité du marché. Nous sommes très responsables concernant la gestion de notre trésorerie, et n’avons quasiment rien perdu dans ce crash récent. Nous croyons que le marché va bientôt se retourner, et croître pour être encore plus fort et résilient.

3DVF : Vous avez annoncé qu’une autre bande-annonce est en projet : pouvez-vous nous donner un indice sur son contenu, et sa date de lancement ?

Julian Dropsit : Oui, on a prévu plusieurs bandes-annonces pour les mois à venir. La première a été si bien reçue qu’on est impatients de montrer la seconde. Elle devrait être dévoilée début juillet. Et pour vous en donner un aperçu, voici un visuel [ci-dessous, NDLR], mais on ne peut pas vous en dire plus, il faudra patienter !

Pour plus d’informations

L’article Heroes of Mavia: les coulisses d’une cinématique et d’un studio international est apparu en premier sur 3DVF.

Toolroom launches Infinite: a one-knob audio plugin w/ parameter customizing, 40 presets + more

Toolroom Academy has released their first audio plugin for producers today – a single-knob utility designed by Mark Knight and producer James F. Reynolds named INFINITE. The plugin, priced at 39.99 Euros with a currently-offered free trial for users, aims to offer a smooth process in which artists can utilize its 40 presets as a part […]

The post Toolroom launches Infinite: a one-knob audio plugin w/ parameter customizing, 40 presets + more appeared first on DJ TechTools.

Samir Senane et Moon Studio dévoilent une publicité organique

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Samir Senane nous présente sa dernière réalisation : une campagne destinée à une marque de lentilles de contact, avec une direction artistique très organique.

La marque a en fait fait appel à Zorba Singapour pour mettre en scène ses nouveaux produits. L’idée était d’intégrer les lentilles dans un paysage naturel, pour dresser un parallèle entre les formes que l’on peut trouver dans la nature et les yeux. Une vingtaine de scènes ont été mises en place, avec un mélange de plans contemplatifs et dynamiques.

Samir Senane explique que le défi principal sur ce projet vient du fait qu’il a en partie été géré en télétravail. Houdini a été très utile pour créer procéduralement les éléments organiques. Il souligne que la marque a fait confiance à l’équipe dès les premières images, ce qui a grandement facilité l’avancée du spot.

Voici le résultat, suivi d’une vidéo montrant le développement visuel :

Crédits :

Client: Acuvue

Agency: Zorba Group

Head of Creative Strategy: Thomas Bertossi

 Creative Director: Anne Zonza

Creative Strategist: Kenneth Lee

 Lifescience Strategist: Jean-Pierre Descours

Account Director: Qianhui Guay

Production: Moon Studio

VFX Producer: Felipe Bernard 

Director: Samir Senane

​​​​​​​3D Artists: Orse, Florent Bizec, Samir Senane

Compositing: Mathieu Gaspard

Color Grader: Romain Loiseau

Music & Sound Design: Zelig Sound

L’article Samir Senane et Moon Studio dévoilent une publicité organique est apparu en premier sur 3DVF.

MRMC Broadcast announces key APAC Reseller partnership with CGANGS International

May 26, 2022 Mark Roberts Motion Control (MRMC), a Nikon company, announces today that it has added Cgangs International as a regional reseller for the APAC region. As MRMC continues to grow the broadcast business it has been looking for resellers that can really add value to its customers, taking a very thorough approach to ...

The post MRMC Broadcast announces key APAC Reseller partnership with CGANGS International appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Switzerland’s blue Entertainment AG Invests in Rohde & Schwarz Studio Production and Storage Technology  

Sports, TV and Movie broadcaster blue invests in R&S®VENICE production servers and R&S®SpycerNode high performance storage for multi-feed ingest.  Rohde & Schwarz, a global leader in broadcast media technologies, has today announced the deployment of its high-performance intelligent storage network, as well as its media servers for content preparation at Swiss broadcaster blue. Reliability, redundancy, ...

The post Switzerland’s blue Entertainment AG Invests in Rohde & Schwarz Studio Production and Storage Technology   appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Blue Sky Studios : les adieux officieux des artistes et de Scrat

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Un très court métrage a été publié anonymement sur Youtube, présenté comme un projet officieux créé par une petite équipe d’artistes chez Blue Sky Studios. Durant les derniers jours de l’entité, fermée il y a un an par Disney, ces artistes auraient voulu créer un ultime plan, un adieu qui viennent de l’équipe créative.

In the final days of Blue Sky Studios, a small team of artists came together to do one final shot. This shot is a farewell, a send-off on our own terms.

Le résultat : The End, un plan qui met en scène l’écureuil Scrat et son fameux gland.

Le réalisateur Michael Thurmeier (L’Age de Glace 3, 4, Les Lois de l’Univers) a confirmé les origines de ce projet, tout en souhaitant une longue vie au défunt studio.

L’article Blue Sky Studios : les adieux officieux des artistes et de Scrat est apparu en premier sur 3DVF.

HDR Version of Remastered Classic Film “Galaxy Express 999” Graded with DaVinci Resolve Studio

Fremont, CA – April 11th, 2022 – Blackmagic Design today announced that the classic Japanese animated feature “Galaxy Express 999” and its sequel “Adieu Galaxy Express 999″ have been graded and remastered for HDR using DaVinci Resolve Studio editing, grading, visual effects (VFX) and audio post production software. Originally released more than 40 years ago, ...

The post HDR Version of Remastered Classic Film “Galaxy Express 999” Graded with DaVinci Resolve Studio appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

The Medium : un projet d’afro-anime sur Kickstarter

Par : Shadows
Temps de lecture : < 1 minute

Découvrez la bande-annonce de The Medium, projet de court-métrage par Andre Daye (créateur de Black Cloud Entertainment) en collaboration avec Powerhouse Animation (He-Man, Castlevania).

Le court suivra les aventures de la jeune Sasha, qui développe la capacité de manipuler l’énergie veut s’en servir pour combattre le crime, mais elle sera pourchassée par d’autres personnes ayant la même capacité…

L’équipe cherche à lever environ 26 000€, et soutenir le projet vous donnera accès à divers goodies, voire à une place dans le générique.

L’article The Medium : un projet d’afro-anime sur Kickstarter est apparu en premier sur 3DVF.

Ninoc Studio : une nouvelle entité née de Fortiche

Par : Shadows
Temps de lecture : 2 minutes

Simon Andriveau et Romain Barriaux annoncent la naissance de leur nouvelle entreprise, Ninoc Studio.

Tous deux ont passé 4 années chez Fortiche Production. Ils y ont collaboré sur différents projets au sein de l’équipe storyboard, de KDA/Popstars à la série Arcane : Romain Barriaux devenant lead, Simon Andriveau superviseur.

Ninoc Studio a vocation à proposer ses services en préproduction. A terme, l’objectif est aussi de développer des projets d’animations en 2D.

Notez enfin que le duo a choisi la ville de Reims pour établir cette nouvelle entité.

Ci-dessus et ci-dessous : quelques exemples des travaux de Simon Andriveau et Romain Barriaux.
Crédit : Riot Games / Fortiche Production

L’article Ninoc Studio : une nouvelle entité née de Fortiche est apparu en premier sur 3DVF.

4 programmes animés et magiques au cinéma

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

En un peu plus de 10 ans, les studios britanniques Magic Light ont multiplié les adaptations animées des livres de Julia Donaldson et Axel Scheffler, avec leurs personnages marquants : le Gruffalo, Zébulon, Monsieur Bout-de-Bois… Le tout sous forme de spéciaux TV créés en partenariat avec des studios comme Triggerfish Animation, Studio Soi.

Le distributeur Les Films du Préau a concocté une ressortie cinéma de ces différents moyens-métrages, sous forme de quatre programmes accessibles au jeune public dès 3 ans et visibles dès à présent dans les salles françaises.

Voici la bande-annonce, suivie de plus de détails :

C’est Magic se décline donc en quatre programmes de deux moyens-métrages :

  • De Père en Fils (53 min) : “Le Gruffalo” de Jakob Schuh et Max Lang (2009) et “Le Petit Gruffalo” de Johannes Weiland et Uwe Heidschötter (2011), fabriqués chez Studio Soi.
    “Il n’est jamais très bon qu’un Gruffalo, père ou fils, se montre dans le grand bois profond. Il pourrait être poursuivi par la Grande Méchante Souris. Mais entre un Gruffalo et une souris, lequel des deux est le plus effrayant ?”
  • Sucré, salé (53 min) : “Le Rat Scélérat” de Jeroen Jaspaert fabriqué chez Triggerfish Animation (2017) et “La Baleine et L’escargote” (Max Lang et Daniel Snaddon (2019)
    “Entre le bandit le plus gourmand des alentours qui vole tout ce qui se mange, et une petite escargote qui rêve de découvrir le monde et de croquer la vie à pleines dents, ce programme sucré-salé ne manquera pas de vous mettre en appétit ! À cheval ou à dos de baleine, embarquez pour un fabuleux voyage, à savourer en famille…”
  • A la Baguette ! (53 min) : “La Sorcière dans les airs” de Max Lang et Jan Lachauer (2012) et “Monsieur Bout-de-Bois” de Jeroen Jaspaert et Daniel Snaddon, fabriqué chez Triggerfish Animation (2015).
    “Pour la sympathique sorcière qui s’envole sur son balai, et le paisible Monsieur Bout-de-Bois qui décide d’aller courir de bon matin, le chemin ne sera pas de tout repos ! Commence alors, pour nos deux héros, une longue aventure parsemée d’embûches et de rencontres.”
  • Tout feu, tout flamme (53 min) : “Zébulon le Dragon” de Max Lang et Daniel Snaddon, fabriqué chez Triggerfish Animation (2019) et “Zébulon et les Médecins Volants” de Sean Mullen (2020).
    “De ses débuts à l’école des dragons, où il rencontre Princesse Perle et Messire Tagada, à ses premiers pas comme ambulancier des médecins volants, découvrez les aventures de Zébulon, jeune dragon aussi attachant que maladroit !”

On trouvera plus de détails chez Les Films du Préau, et les horaires via Allociné.

L’article 4 programmes animés et magiques au cinéma est apparu en premier sur 3DVF.

Oscars 2022 : Découvrez les coulisses des films d’animation nommés !

Par : Shadows
Temps de lecture : 3 minutes

L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences dévoile une série de vidéos en compagnie des réalisateurs et scénariste, head of story des films d’animation nommés pour les Oscars 2022. Le concept : revenir sur une scène marquante du film, ce qui permet d’évoquer des choix artistiques et techniques.

Bien évidemment, des spoilers sont présents. Les vidéos sont en anglais, des sous-titres anglais ou en traduction automatique sont disponibles via l’interface Youtube.

  • Raya et le dernier Dragon : le réalisateur Carlos López Estrada et la Head of Story Fawn Veerasunthorn reviennent sur une scène centrée sur Raya et son père, dans une scène qui introduit les éléments du monde de Kumandra avec ses cinq royaumes, avant que le père de Raya n’utilise une soupe et ses ingrédients pour expliquer que Kumandra ne devrait pas être divisé.
    Carlos López Estrada et Fawn Veerasunthorn soulignent quelques techniques artistiques : cadre dans le cadre de l’image, répétitions dans le design des bâtiments, introduction immédiate d’un élément fantastique pour bien indiquer que l’on ne se situe pas dans le monde réel. Différentes versions d’une transition sont présentées.
    Le duo revient ensuite sur les vêtements des personnages, inspirés des styles d’Asie du Sud-Est, le look spécifique des séquences décrivant les royaumes. La vidéo explique aussi la présence du durian, ce fameux fruit à l’odeur très forte.
  • Les Mitchell contre les Machines : le réalisateur et co-scénariste Mike Rianda revient sur des éléments de set design et scénario, évoque les contraintes de cloth et hair qui ont imposé à l’équipe de soigneusement choisir les moments dans lesquels la jeune Katie Mitchell mettrait la capuche de son sweat sur la tête.
    Acting, look stylisé du film sont aussi évoqués, de même que certains choix de lighting : les vidéos du passé de la famille, et une scène particulièrement sombre que Mike Rianda a réussi à faire valider par le studio qui était initialement réticent.
  • Encanto : les scénaristes et réalisateurs Jared Bush et Byron Howard reviennent sur une scène située vers la fin du film, lorsque Mirabel est au point le plus bas et qu’elle commence à comprendre sa grand-mère, son passé et ses choix.
    Ils expliquent avoir discuté de cette scène majeure pendant “des années” au cours du développement, tant elle a de l’importance. S’agissant d’une comédie musicale, il était essentiel de bien réfléchir au son. Les réalisateurs ont finalement opté pour une absence totale de musique et des bruits d’ambiance tamisés, le but étant de donner un sentiment de scène figée ainsi qu’un léger inconfort.
    Le travail sur les chansons, l’évocation de la violence sont aussi abordés : la noirceur de la séquence du passé d’Alma Madrigal contraste avec la chanson associée. La toute fin de la séquence au bord de la rivière est aussi détaillée, les réalisateurs expliquant qu’ils sont plusieurs fois demandé à l’équipe de doubler le nombre de papillons.
  • Luca : le scénariste et réalisateur Enrico Casarosa revient sur une scène située à la fin de l’acte 2, avec un conflit grandissant entre Luca et Alberto au fur et à mesure que Luca se rapproche de Giulia.
    Enrico Casarosa souligne que cette séquence est un parallèle direct avec la première descente en vélo des deux garçons, tout en utilisant les décors qui seront repris plus tard pour la grande course qui est le point culminant du film. Ce double parallèle permet à Enrico Casarosa de montrer l’évolution du personnage de Luca.
    Le réalisateur souligne aussi l’aspect collaboratif de ces séquences, avec des idées placées par les story artists, d’autres rajoutées à l’animation comme les citrons.
    La gestion de la couleur, le dosage de l’humour, les évolutions du scénario sont aussi évoquées.
  • Flee : le scénariste et réalisateur Jonas Poher Rasmussen revient ici sur son film documentaire, qui suit le parcours d’un jeune homme ayant fui l’Afghanistan pour le Danemark, marqué par ses souvenirs, une identité qu’il doit cacher.
    Dans la vidéo, Jonas Poher Rasmussen détaille sur une séquence vers la fin du film : le personnage central trouve sa place, révèle à ses proches son homosexualité. Le réalisateur évoque les références visuelles du film comme l’artiste Edward Hopper et le sentiment de solitude qui se dégage de ses oeuvres, l’usage de flashbacks, la musique de Daft Punk, ainsi qu’un personnage inspiré par.. Jean-Claude Van Damme.

L’article Oscars 2022 : Découvrez les coulisses des films d’animation nommés ! est apparu en premier sur 3DVF.

Adelaide Fringe’s Streamed Programming Done By HKP Using Blackmagic Studio Camera 4K Plus

Fremont, CA – March 22nd, 2022 – Blackmagic Design today announced Hartstone-Kitney Productions (HKP) streamed more than 30 percent of the recent Adelaide Fringe festival’s digital program using Blackmagic Studio Camera 4K Plus, ATEM Mini Extreme ISO live production switchers and its existing line of Blackmagic Pocket Cinema Cameras. HKP has also used its multi ...

The post Adelaide Fringe’s Streamed Programming Done By HKP Using Blackmagic Studio Camera 4K Plus appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Blackmagic Design Cameras and Gear Used on 2022 Oscar® Nominated Films

Fremont, CA – March 21, 2022 – Blackmagic Design congratulates the production and post professionals whose creativity helped bring the 2022 Oscar® nominated films to audiences around the globe. Blackmagic Design’s Pocket Cinema Camera line of digital film cameras, DaVinci Resolve Studio editing, color grading, visual effects (VFX) and audio post production software, and more ...

The post Blackmagic Design Cameras and Gear Used on 2022 Oscar® Nominated Films appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Straight Arrow News choose Quicklink Studio (ST55) to easily integrate high-quality, remote guest contribution into existing workflows

Par : quicklink

Straight Arrow News, a digital news outlet for unbiased journalism, have chosen Quicklink Studio (ST55) to gather high-quality, remote guest contributions from around the world. Founded in June 2021, Straight Arrow News are a digital news start-up dedicated to providing fair, factual and unbiased journalism. During the building of their infrastructure, Straight Arrow News required ...

The post Straight Arrow News choose Quicklink Studio (ST55) to easily integrate high-quality, remote guest contribution into existing workflows appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

MPC, The Mill, Mikros vont quitter le groupe Technicolor

Par : Shadows
Temps de lecture : 2 minutes

Mise à jour : Edition du titre afin de le clarifier.

Technicolor poursuit sa restructuration et compte se séparer de ses activités d’effets visuels et animation, nous apprend Les Echos. Elles seront regroupées dans une nouvelle société qui sera introduite en bourse.

Une restructuration par étapes

Cette nouvelle stratégie fait suite à un long processus de restructuration entamé avec l’arrivée du directeur général Richard Moat en 2019 : sa mission principale était de redresser le groupe, en mauvaise posture financière (Technicolor étant alors endetté et déficitaire) et boursière (65€ l’action en mai 2017 contre 2.90€ actuellement).
Dans le cadre de ce plan de restructuration, Technicolor s’est séparé de 30% de ses effectifs environ (entre 4000 et 5000 personnes ont perdu leur poste), et a aussi opéré une restructuration financière en 2020.

La longue chute du cours de l’action Technicolor

Plus récemment, Technicolor a achevé la réorganisation de ses activités créatives, avec une rationalisation de ses marques : un nom par marché. On retrouve désormais uniquement The Mill pour la publicité, MPC pour les films et séries, Mikros pour l’animation. Plus largement, la stratégie annoncée concernant les effets visuels/l’animation n’est pas une réduction de voilure mais au contraire une tendance à la croissance.

Un divorce incomplet ?

Le plan est désormais de séparer la division effets visuels du reste de Technicolor, et ainsi de l’introduire en bourse sous le nom Technicolor Creative Studio au troisième trimestre 2022.
Il faut dire que le timing boursier est plutôt bon sur le papier : cette division génère 113 millions d’euros de profits (629 millions de revenus), et les 9600 personnes employées par cette branche ont un planning 2022 déjà rempli à 67%, indique le directeur général Richard Moat. Technicolor avait d’ailleurs déjà indiqué que les studios allaient croître et embaucher. Technicolor Creative Studio se porte donc très bien.

Pour autant, Technicolor ne se séparera pas forcément totalement de ces activités, et pourrait conserver jusqu’à 35% du capital.

Richard Moat explique en outre que cette opération pourrait améliorer la cotation boursière de la maison mère : « Nous pensons que le groupe dans sa forme actuelle subit une décote car il existe très peu de synergies entre nos trois métiers », explique-t-il, les deux autres branches principales de Technicolor étant la fabrication de DVD et le secteur des maisons connectées (box télécoms/Android).

Cette opération devrait aussi permettre à Technicolor de refinancer sa dette, qui s’élève à 1,3 Md€.

Nous aurons l’occasion de revenir sur le sujet dans les mois à venir. Il faudra évidemment suivre de près le profil des entités qui investiront dans Technicolor Creative Studio, et leurs objectifs à courts, moyen et long terme.

L’article MPC, The Mill, Mikros vont quitter le groupe Technicolor est apparu en premier sur 3DVF.

Studio Technologies New Model 5304 Offers Versatile Dante Intercom User Station

The Tabletop Unit Provides Excellent Audio Quality Over Four Independent Talk and Listen Channels LAS VEGAS, MARCH 3, 2022 – Studio Technologies, manufacturer of high-quality audio, video, and fiber-optic solutions, introduces the Dante® compatible Model 5304 Intercom Station at NAB 2022 (Booth C2625). The unit is designed to serve as a user interface for a ...

The post Studio Technologies New Model 5304 Offers Versatile Dante Intercom User Station appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

International Chopin Competition Winners’ Concerts Captured with URSA Broadcast

Fremont, CA – March 3, 2022 – Blackmagic Design today announced that performances from the winners of the world renowned Chopin Competition were filmed for broadcast and livestreaming with a fleet of seven Blackmagic URSA Broadcast cameras in 12G 4K. Taking place every five years, the international classical event is held by Poland’s Fryderyk Chopin ...

The post International Chopin Competition Winners’ Concerts Captured with URSA Broadcast appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

@lecollagiste Virtual desktop LeCollagiste Bureau du...



@lecollagiste Virtual desktop LeCollagiste
Bureau du jour
#Simulation #SimulationXR #XR #AR #VR #digitalart #VirtualStudio #resolume #millumin #technology #vjproduction #technews #video #simulationstudio #LeCollagiste #simulated #desk #desktop
https://www.instagram.com/p/CZq8QXgKflh/?utm_medium=tumblr

Hit Korean TV Show “Mine” Graded with DaVinci Resolve Studio by Westworld

Fremont, CA – February 15, 2022 – Blackmagic Design today announced that Seoul, South Korea based production and post studio Westworld completed color correction on the recent tvN television series “Mine” using DaVinci Resolve Studio editing, grading, visual effects (VFX) and audio post software and DaVinci Resolve Mini Panel. The series was made available internationally on Netflix, ...

The post Hit Korean TV Show “Mine” Graded with DaVinci Resolve Studio by Westworld appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Mobile Studio: Institute of Psychology at the German University of Bundeswehr in dialogue with experts

The Institute of Psychology at the University of the German Armed Forces (Bundeswehr) in Munich is breaking new ground in its field research on the topics of conflict and communication by going where the people are to conduct video interviews – in pedestrian zones, on the street, in busy places. To be ideally equipped, the ...

The post Mobile Studio: Institute of Psychology at the German University of Bundeswehr in dialogue with experts appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Blackmagic URSA Broadcast G2’s Lowlight Performance Shines During Pentatonix’s The Evergreen Experience

Fremont, CA – January 31, 2022 – Blackmagic Design today announced that Pentatonix’s “The Evergreen Experience” concert was shot with Blackmagic URSA Broadcast G2 and URSA Mini Pro 12K cameras in Blackmagic RAW by video production company MixOne Cinema. During the performance, which was streamed across four time zones on premium social live media platform Moment ...

The post Blackmagic URSA Broadcast G2’s Lowlight Performance Shines During Pentatonix’s The Evergreen Experience appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

MGX Studios, Formula 1, Autonomy utilize disguise to drive a virtual production commercial

January 21, 2022 To advertise the launch of the Istanbul Financial Center (IFC) in January 2022, Istanbul film production company Autonomy partnered with auto racing’s Formula 1 on a dynamic commercial featuring virtual production by MGX Studios and powered by the disguise Extended Reality (xR) workflow. Holding 1.4 million square metres of office space, a ...

The post MGX Studios, Formula 1, Autonomy utilize disguise to drive a virtual production commercial appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Broadcast Solutions Partners with Video Automation Software Developer Seervision

Broadcast Solutions and its branch Broadcast Solutions Nordic partners with Seervision, developer of video automation software solutions. As part of the company’s plans for 2022 and beyond, the company have found that it is crucial to broaden its products portfolio. With Seervision moving into more industries, in this case the broadcast industry, we strengthen our ...

The post Broadcast Solutions Partners with Video Automation Software Developer Seervision appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Netflix Film “Red Notice” Graded with DaVinci Resolve Studio

Fremont, CA – January 18th, 2022 – An international crime adventure, “Red Notice” follows FBI profiler John Hartley (Dwayne Johnson) as he pursues art thief Nolan Booth (Ryan Reynolds). Hartley must partner with Booth to catch “The Bishop” (Gal Gadot), an elusive art thief herself who is attempting to steal a trio of priceless bejeweled artifacts ...

The post Netflix Film “Red Notice” Graded with DaVinci Resolve Studio appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

YouTube Creator Jigmé Expands Web Broadcasting Capabilities with Blackmagic Design

Fremont, CA – January 12, 2022 – Blackmagic Design today announced that popular French content creator Jigmé is using the ATEM Mini Extreme ISO to produce live and prerecorded content for his channels, Chez Jigmé. The multicamera production relies on a mixed package of camera hardware, including the Blackmagic Studio Camera 4K Plus and Pocket Cinema Camera 4K. ...

The post YouTube Creator Jigmé Expands Web Broadcasting Capabilities with Blackmagic Design appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Broadcast Solutions Upgrades MAM and Playout Infrastructure for Georgian Public Broadcaster GPB

Following the ambitious aims of Georgian Public Broadcaster (GPB) to transform workflows and renew technology and equipment in their MAM and playout infrastructure, Broadcast Solutions Group managed a comprising modernisation project for GPB that includes engineering, delivery and implementation of key production components. The Georgian Public Broadcaster (GPB) is one of the country’s largest producers ...

The post Broadcast Solutions Upgrades MAM and Playout Infrastructure for Georgian Public Broadcaster GPB appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

New Matthews 5” Pocket C-Stand™

  Sliding Leg C-Stand with Grip heads and Arm Matthews C-stands have been a mainstay on sets for over 50 years. Now there’s one that literally fits in your pocket. Matthews 5” Pocket C-Stand™ offers familiar features in a super-compact form, including a rugged steel build with a double riser, sliding leg and 2 fully ...

The post New Matthews 5” Pocket C-Stand™ appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

❌