Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

SIGGRAPH 2021 : les courts des écoles françaises une fois de plus très présents

Par : Shadows

30% : c’est la proportion de projets français sélectionnés dans le Computer Animation Festival Electronic Theater (vous pouvez vous accréditer ici), autrement dit le festival d’animation/VFX qui accompagne le SIGGRAPH chaque année.

Le chiffre est particulièrement élevé : si les USA sont légèrement devant (32% de projets y ont été fabriqués en totalité ou partie), les autres pays tels que le Canada, Royaume-Uni sont loin derrière ce duo de tête.

Pour autant, ce score élevé n’est pas une surprise : comme le montre l’infographie ci-dessous réalisée par Pierre Hénon, depuis les début des années 80 la France s’est faite de plus en plus présente dans le Festival.
Une domination s’explique notamment par la qualité des films de fin d’études issus des écoles françaises, mais aussi leur nombre, de nombreux pays n’ayant pas autant de formations en animation 3D (ou qui ne s’articulent pas sur la création de courts-métrages en équipe).

Infographie réalisée par Pierre Hénon

Des courts-métrages étudiants de qualité

Voici l’ensemble des courts-métrages français de la sélection, avec synopsis et teaser. De quoi vous donner un aperçu de leurs atouts.


Je suis un caillou – prix « Best Student Projet » 2021

Réalisation : Mélanie Berteraut, Yasmine Bresson, Léo Coulombier, Nicolas Grondin, Maxime Le Chapelain et Louise Massé. – ESMA – promotion 2020.
Un sublime court-métrage mettant en scène une loutre peu ordinaire. Le prix « Best Student Project » reçu par ce film est amplement mérité.
Nous avons publié une interview sur le projet en compagnie de l’équipe.

Bulle, une jeune loutre, vit avec des galets qu’elle considère comme sa famille. Elle s’imagine que ce sont des loutres normales, mais petit à petit, elle prend conscience de leur véritable nature et doit se confronter à sa solitude.


Trésor

Réalisation : Alexandre Manzanares, Guillaume Cosenza, Philipp Merten, et Silvan Moutte-Roulet – Ecole des Nouvelles Images – promotion 2020.

Une comédie marine confrontant des chasseurs de trésor, un poulpe et une mouette. Nous avons publié une interview sur les coulisses du projet.


La Source des Montagnes

Réalisation : Adrien COMMUNIER, Camille DI DIO, Benjamin FRANCOIS, Pierre GORICHON, Briag MALLAT, Marianne MOISY – ESMA Nantes – promotion 2020
Un conte très réussi mettant en scène un peuple, ses coutumes et son univers via une narration visuelle particulièrement efficace.

Les Paccha-Picchus sont de petits êtres festifs. Ils vivent dans l’insouciance d’un quotidien rythmé par le passage de Montagnes qui s’avancent jusqu’à soulever leur oasis, les élevant dans un climat hivernal qu’ils affectionnent et qui leur est vital. Mais un jour, elles cessent d’apparaître. L’impatience de l’un d’entre eux, KinKo, le pousse à partir à leur recherche.


Stranded

Réalisation : Alvin AREVALO-ZAMORA, Alwin DUREZ, Quentin GARAUD, Maxime SALVATORE, Florent SANGLARD, Thomas SPONY-IPIENS, Alex TREGOUET – ESMA – Promotion 2020
Un scénario puissant parfaitement servi par un travail graphique de qualité.

Dans lʼAlaska de la fin du 19e siècle, Hawk, un trappeur robuste, fait la rencontre imprévue dʼun élan surnaturel, annonciateur de lʼapocalypse.


Les chaussures de Louis

Réalisation : Marion Philippe, Ka Yu Leung, Jean-Géraud Blanc, Théo Jamin – MoPA – promotion 2020.
Un court-métrage touchant évoquant les troubles autistiques du point de vue d’un enfant.

Louis, un enfant autiste de 8 ans et demi arrive dans sa nouvelle école et va se présenter.


Migrants – « Best in Show » 2021

Réalisation : Zoé DEVISE, Hugo CABY, Antoine DUPRIEZ, Aubin KUBIAK and Lucas LERMYTTE – Pôle 3D – promotion 2020.
Un film qui traite en apparence du changement climatique, mais va finalement bien plus loin.

Deux ours polaires sont poussés à l’exil par le réchauffement climatique. Ils vont faire la rencontre d’ours bruns avec qui ils vont tenter de cohabiter.


Carried Away

Réalisation : Jean-Baptiste Escary, Alo M. Trusz, Johan Cayrol, Manon Carrier, Etienne Fagnere – MoPA – promotion 2020.
Au programme : de l’humour noir qui fait mouche !

Maman est morte. Ses deux fils devront profiter de sa dernière volonté : une randonnée en forêt.


Dead End

Réalisation : Robin ANDRE-BOURGUIGNON, Leia PERON, Romain EUVRARD, David BRUYERE, Antoine PERRIER-CORNET et Maxime RECUYER – New3dge – promotion 2020.

Un court-métrage de science-fiction mêlant robotique et voyage temporel.


Latitude du printemps

Réalisation : Chloé Bourdic Théophile Coursimault Sylvain Cuvillier Noémie Halberstam Maÿlis Mosny Zijing Ye – Rubika – Promotion 2020.
Techniques multiples, animation façon stop-motion, mais aussi un usage audacieux et des cadrages : un défi risqué mais relevé haut la main !

Un chien vient de se faire abandonner sur le bord de la route. Attaché à un lampadaire, il reste seul jusqu’au jour où il fait la rencontre d’un petit astronaute en herbe et d’une cycliste professionnelle qui s’acharne à battre son record.


Gladius

Réalisation : Margaux Latapie, Grégory Diaz, Florian Cazes, Marie-Charlotte Deshayes-Ducos, Clément Petellaz, Baptiste Ouvrard, Jimmy Natchoo, Guillaume Mellet – ESMA – Promotion 2020.
Un film poignant, loin des représentations habituelles des jeux du cirque.

Pendant la Grèce antique, Marcus, vigneron, est hanté par son passé de gladiateur.


Stuffed

Réalisation : Elise Simoulin, Clotilde Bonnotte, Anna Komaromi, Edouard Heutte, Helena Bastioni, Marisa Di Vora Peixoto – Rubika 2018
Le court avait reçu le prix Best Student Project en 2019.

L’histoire d’un petit chat capricieux faisant une drôle de rencontre qui va l’aider à grandir et à contrôler ses émotions…

L’article SIGGRAPH 2021 : les courts des écoles françaises une fois de plus très présents est apparu en premier sur 3DVF.

Mine de Plomb : le monde vu par les yeux d’une enfant

Par : Shadows

Arthur Valter, Robin Delmond, Lino Talfer, Théo Emsellem, Noémie Six, Fanny Lambert dévoilent Mine de Plomb, leur court de fin d’études à Rubika (promotion 2019).
Un film qui adopte une approche subjective : celle d’une jeune enfant dans un monde froid et dur…

La voiture roule vite. Le ciel est lourd. Il n’y a personne dehors. Emmenée par son père, la petite Zheina part chercher sa mère qui est encore à l’hôpital à s’occuper des blessés. Elle découvre une ville vidée de sa population et dont les débris d’immeubles annoncent un danger certain.

Ce court achève notre couverture de la promotion Rubika Animation 2019, dont nous avons relayé les courts-métrages ces derniers jours. Nous aurons l’occasion de revenir sur les films de l’école lorsque les projets des promotions 2020, puis 2021, arriveront en ligne.

L’article Mine de Plomb : le monde vu par les yeux d’une enfant est apparu en premier sur 3DVF.

Tant que nos cœurs battent : une cavale sans issue

Par : Shadows

Jason Mégrelis, Sylvan Charmasson, Charlotte Dudzicki, Kévin Lagrue, Marion Légier, Hradini Parikh, Léa Zafrilla présentent Tant que nos coeurs battent, leur court de fin d’études au sein de Rubika. Une course-poursuite désespérée entre cavale, relation fusionnelle et réalité froide.

Deux femmes en cavale dans un désert, un canyon comme seule issue et, finalement, la mort au bout du chemin. L’occasion pour elles de vivre intensément leurs derniers instants.

L’article Tant que nos cœurs battent : une cavale sans issue est apparu en premier sur 3DVF.

The Lifeguard : souvenirs et introspection sur une plage déserte

Par : Shadows

Cécile Mercier, Milena Blin, Clémentine Lécluse, Iris Stanley, Ming-Yang Zhao, Rohan Kotnis, Charlotte Humbert dévoilent The Lifeguard, leur court de fin d’études à Rubika (promotion 2019).

Un vieil homme retourne sur sa plage où il a passé son enfance. Le vent se lève, une tempête approche et l’engloutît peu à peu dans ses souvenirs.

L’article The Lifeguard : souvenirs et introspection sur une plage déserte est apparu en premier sur 3DVF.

Trois Francs Six Sous : un court Rubika au coeur de la guerre

Par : Shadows

Clémence Ottevaere, Florence Blain, Louise Leblond, Varoon Indalkar, Morgane Ladjel, Hugo Valdelièvre-Rattier présentent leur court de fin d’études à Rubika (promotion 2019) : Trois Francs Six Sous.

Durant la Seconde Guerre mondiale, un agriculteur français nommé Marcel espère revoir un jour une lueur de vie dans le regard de sa mère, Josépha. Elle est plongée dans un état végétatif depuis la disparition de son fils aîné. Marcel commence à aider des victimes de la guerre sans réaliser l’ampleur des conséquences de ses actes.

L’article Trois Francs Six Sous : un court Rubika au coeur de la guerre est apparu en premier sur 3DVF.

Gunpowder : un court-métrage Rubika en quête de thé

Par : Shadows

Découvrez Gunpowder, le court de fin d’études à Rubika de Romane Faure, Pei-Hsuan Lin, Nathanaël Perron, Léa Détrain, Anne-Lise Kubiak, Benoît de Geyer d’Orth (promotion 2019).

lt’s teatime ! Malheureusement pour Phileas, toute ses boîtes de thé sont vides ! Il décide alors d’aller en chercher à la source, en Chine !

L’article Gunpowder : un court-métrage Rubika en quête de thé est apparu en premier sur 3DVF.

Choucroute, amour, Beyrouth : un aperçu des courts Rubika 2021

Par : Shadows

Hier se tenait à Paris le Portfolio Day 2021 de Rubika, au cours duquel les élèves de la promotion animation 2021 de l’école présentaient leurs projets de fin d’études. Rappelons au passage que Rubika propose des formations en animation, donc, mais aussi en design et jeu vidéo.

Avant la projection des films

Objectif principal de ce Portfolio Day : permettre aux élèves de rencontrer des recruteurs de studios français mais aussi étrangers : TeamTO, Cube, Illumination Mac Guff, ILM, DreamWorks, Mikros, entre autres, sont des habitués. Si les conditions actuelles ont évidemment nécessité des entretiens à distance dans certains cas, des studios (notamment français) ont néanmoins fait le déplacement, comme nous avons pu le constater sur place.

A proximité de la salle de projection, les stands avec les équipes des films…
Et à l’étage, les rendez-vous entre studios et les jeunes talents de cette promotion 2021. Le tout, bien entendu, dans le respect des protocoles sanitaires actuels.

Il est encore trop tôt pour vous présenter les films en intégralité (ils arriveront en ligne d’ici un à deux ans, le temps de faire un circuit dans les festivals), nous allons continuer à vous faire découvrir la promotion 2019 dans les jours à venir.
Toutefois, pour vous donner un avant-goût des projets 2021, voici les bandes-annonces de cette nouvelle promotion, avec 7 films aux sujets, parti pris et tonalités très variées :

Almost Unreal, par Eve de Montbrial, Léa Vasselle-Bossy, Margaux Kempff, Grégoire Deranville, Ambre Jacques, Eléonore Chaumont, Alexis Descamps :

Obsédé par la perte de sa petite sœur, un vieil homme de ménage créé un monde merveilleux en collage, espérant la faire revenir. Mais lorsqu’il croit la retrouver, son monde parfait vole en éclats…

Orogénèse, par Damien Barthas, Lise Delacroix, Emma Gaillien, Pierre Legargeant, Roland van Hollebeke, Axel Vendrely :

Avant l’aube, un étrange personnage né du ciel s’écrase dans un désert. Réveillé et vulnérable, il va se démener pour retourner au plus haut point dans le ciel en faisant face à une terre en éveil. Pourtant dans son ascension effrénée, quelque chose se passe sous ses pas…

Yallah, par Nayla Nassar, Edouard Pitula, Renaud De Saint Albin, Cécile Adant, Anaïs Sassatelli, Candice Behague :

Beyrouth, 1982. Nicolas s’apprête à quitter sa ville natale, rongée par une guerre civile sans fin. C’est alors qu’il croise la route de Naji, un adolescent bien décidé à aller à la piscine, malgré tous les dangers. Tentant de protéger le jeune homme, Nicolas se retrouve entraîné dans une course folle contre la guerre, pour la simple liberté d’aller nager.

La Meute, par Lou Anne Abdou, Antoine Blossier Gacic, Louise Cottin-Euziol, Charline Hedreville, Agathe Moulin, Victoria Normand, Gabriel Saint-Frison :

Après une journée éprouvante, Marion, une jeune femme d’une vingtaine d’années, raconte son histoire à un policier dans l’espoir de se faire entendre. Selon elle, le responsable fait partie de la Meute. Selon lui, le responsable c’est elle.

Sauerkraut, par Andréa Marszalek, Hugo Greiner, Maïté Dufour, Floraya Marlin, Alix Poirier, Camille Krempp :

Un jeune homme veut demander la main d’une jolie Alsacienne à son père, mais ce dernier est un homme très étrange, effrayant, et maître en choucroute. Le jeune homme, malgré sa maladresse, décide de lui cuisiner une choucroute pour gagner la main de sa belle. Littéralement.

A l’article de l’amour, par Clara Duvert, Margot Chauchoy, Cédric Bagein, Laure Maitrehenry, Mattéo Martinez, Julien Cabezas :

À l’occasion de son anniversaire de mariage, Brigitte tente tout pour rallumer la flamme entre elle et son mari, ancien croquemort. Quand elle découvre que la dernière construction de sa voisine Martha ressemble à un cercueil, Brigitte n’a plus qu’une idée en tête, voler ce cercueil et l’offrir à son mari pour qu’enfin il la regarde.

London’s Burning, par Virginie Marcel, Maxime Ferlin, Romain Gaumont, Clara Loubry, Manon Averseng, Feng Juei Hsu :

En 1977, dans un Londres en ébullition à la veille du Jubilé d’Argent d’Elizabeth II, Ralph, punk, anarchiste et amoureux, se met en tête d’aller voler la Couronne d’Angleterre pour la belle Wendy, quoi qu’il en coûte. Après tout, y a-t-il plus belle preuve d’amour que le symbole de cette monarchie qu’ils rêvent de renverser ?

Bravo à toutes les équipes, qui ont su arriver au bout de projets de fin d’études malgré un contexte particulièrement complexe. Nous en profitons pour rappeler aux élèves sortant de l’école (mais aussi à l’ensemble des artistes qui nous lisent) de ne pas hésiter à s’inscrire gratuitement dans notre CVthèque afin d’être visible des entreprises qui utilisent notre plateforme emploi. D’autant plus que nous relayons actuellement dans nos actualités les profils des personnes nouvellement inscrites ou qui mettent à jour leur profil et sont en recherche.
Et aux studios qui n’utilisent pas déjà la plateforme, n’hésitez pas à nous contacter sur contact@3dvf.com pour en savoir plus !

L’article Choucroute, amour, Beyrouth : un aperçu des courts Rubika 2021 est apparu en premier sur 3DVF.

400MPH : un chimpanzé veut atteindre l’impossible (court Rubika)

Par : Shadows

Paul-Eugène Dannaud, Natacha Pianeti, Alice Lefort, Julia Chaix, Quentin Tireloque, Lorraine Desserre dévoilent 400MPH, leur court de fin d’études à Rubika (promotion 2019), qui arrive en ligne après avoir fait le tour des festivals.

Utah. Au coeur des Bonneville Salt Flats, une vaste plaine salée, un chimpanzé nommé Icarus tente d’atteindre la vitesse ultime, qu’aucun bolide terrestre n’a su dépasser jusqu’ici : 400MPH (environ 650km/h).

On notera le choix de l’équipe d’opter pour un style réaliste, un défi d’autant plus délicat que l’apparence des chimpanzés est bien connue du public. Les cadrages, souvent très serrés, permettent de leur côté de souligner l’espace exigu des engins d’Icarus, tout en renforçant ses émotions et la tension globale du film.

L’article 400MPH : un chimpanzé veut atteindre l’impossible (court Rubika) est apparu en premier sur 3DVF.

028 : un tramway nommé panique (court Rubika)

Par : Shadows

Otalia Caussé, Geoffroy Collin, Louise Grardel, Antoine Marchand, Robin Merle, Fabien Meyran dévoilent 028, leur court de fin d’études à Rubika (promotion 2019). Après avoir parcouru les festival, le film est récemment arrivé en ligne.

À Lisbonne, un couple de touristes allemands est sur le point de grimper à bord du mythique tramway n° 28, mais comment réagir quand les freins vous lâchent et que vous êtes embarqués dans un vertigineux voyage avec un bébé à bord ?

L’article 028 : un tramway nommé panique (court Rubika) est apparu en premier sur 3DVF.

Rubika signe un partenariat au Vietnam pour former les talents locaux

Par : Shadows

Le groupe Rubika annonce la signature d’un partenariat avec le VTC Institute of Information Technology and Design, école située au Vietnam. Cette dernière propose des formations en animation, jeux vidéo et web.

L’enjeu de cet accord : une formation en animation 3D destinée aux jeunes talents locaux, qui comprendra deux années sur le campus viêtnamien et une année sur le campus Rubika Montréal.
Pour les élèves, outre une ouverture à l’international, l’intérêt sera de disposer d’un double diplôme VTC Academy/Rubika. Les élèves pourront par ailleurs prolonger leurs études via un Mastère Animation dispensé en anglais, toujours à Montréal.
A noter aussi, dans le cadre de ce partenariat, Rubika « s’engage à former les intervenants locaux [NDLR: au Vietnam] et à leur délivrer des masterclass » : l’implication du groupe concerne donc également le personnel enseignant.

Ce partenariat en Asie n’est pas surprenant. Il s’inscrit dans la stratégie internationale du groupe Rubika. Rappelons en effet qu’un campus partenaire Rubika existe déjà à Pune, en Inde (formations en jeu vidéo, animation, design), un second campus partenaire à Nairobi au Kenya (jeu vidéo, animation), sans compter le campus Rubika situé à Montréal. L’école ne manque pas de rappeler aussi, dans son communiqué, que ses élèves en France sont incités à effectuer des stages et échages à l’étranger . Si la pandémie a évidemment restreint ces flux, 30 à 50% des élèves optaient jusqu’ici pour une expérience professionnelle à l’étranger.

L’article Rubika signe un partenariat au Vietnam pour former les talents locaux est apparu en premier sur 3DVF.

❌