Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 7 mai 2021Vos flux RSS

Chris Meledandri d’Illumination Entertainment rejoint Nintendo : une annonce de taille

Par : Shadows

Nintendo annonce que Chris Meledandri, fondateur et dirigeant d’Illumination Entertainment, rejoindra son conseil d’administration le 29 juin. Une nouvelle majeure à plus d’un titre.

Meledandri prendra le poste d’administrateur externe au sein de ce conseil. Il apportera son expertise dans le domaine du cinéma ; par ailleurs, cette nouvelle rapproche un peu plus Illumination et Nintendo, qui travaillent déjà étroitement sur un film d’animation reposant sur la licence Super Mario. Le Film est justement produit par Meledandri en compagnie de Shigeru Miyamoto. On sait d’ailleurs que Nintendo est très impliqué dans la production, le groupe n’ayant manifestement pas envie de laisser carte blanche à une autre entité, et privilégiant plutôt un partenariat étroit.

Dans une interview récente chez Fast Company, le président de Nintendo Shuntaro Furukawa soulignait par ailleurs que son groupe s’intéressait à l’animation en général, et pas uniquement pour la franchise Mario.

Volonté de se développer dans le milieu de l’animation, contrôle sur les projets : l’entrée de Chris Meledandri au sein du conseil d’administration de Nintendo, tout en conservant ses fonctions chez Illumination, répond clairement à tous les objectifs du géant japonais du divertissement.

Du côté d’Illumination, la nouvelle est de taille également puisqu’elle conforte évidemment l’idée que Nintendo lui accorde sa confiance. Mieux encore : au-delà de sa juteuse licence Moi, Moche et Méchant/Les Minions, Illumination pourrait bien trouver avec ces futurs projets une nouvelle poule aux oeufs d’or.

L’article Chris Meledandri d’Illumination Entertainment rejoint Nintendo : une annonce de taille est apparu en premier sur 3DVF.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Nostalgie : Têtes creuses, le premier projet d’animation 3D de Mac Guff Ligne (1986)

Par : Shadows

En 1986, le studio Mac Guff Ligne fait ses premiers pas. L’équipe crée son premier film d’animation 3D, inspiré du tableau Republican Automatons de George Grosz, visible ci-dessous. On imagine que les formes géométriques employées ont favorisé le choix de ce tableau, plus facile à reproduire avec les technologies de l’époque qu’un Dali surréaliste.

Sous la direction d’Annik Hémery (ENO), Mac Guff Ligne va donc retranscrire ce tableau en images de synthèse à l’aide d’Imagix3D, le premier logiciel d’animation 3D français utilisable clés en mains.

Voici le résultat : un petit film avec une mise en scène relativement dynamique, Mac Guff Ligne n’ayant pas hésité à utiliser une caméra très mobile.

Réalisation : Annik Hémery
Réalisation 3D : Martial Vallanchon.
Musique : Daniel Masson, François Qunissac.
Production GIXI IMAGE

On en profitera au passage pour remercier une fois de plus Pierre Hénon pour son travail de conservation de ces archives de la 3D française ; rappelons qu’il a écrit un livre sur les débuts du secteur en France, qu’il nous avait présenté lors d’une interview.

L’article Nostalgie : Têtes creuses, le premier projet d’animation 3D de Mac Guff Ligne (1986) est apparu en premier sur 3DVF.

Le Face Engine de Mac Guff, plus efficace qu’une crème antirides

Par : Shadows

A l’approche du Paris Images Digital Summit, nous apprenons que la technologie Face Engine de Mac Guff est nommée dans la catégorie meilleure innovation.

Si vous avez regardé la série Le Bureau des Légendes, sur Canal+ (ou La Une si vous nous lisez depuis la Belgique), vous avez pu voir à l’oeuvre cette avancée : Mac Guff s’en est servi pour rajeunir le casting de la série, comme on peut le voir ci-dessous dans ces extraits de l’épisode 6 de la 5ème saison.
Ce type de retouche est évidemment particulièrement difficile : il faut obtenir un résultat crédible, éviter de tomber dans les extrêmes (teint cireux, peau trop lisse), et bien évidemment conserver la performance des acteurs.

Pour revenir sur la remise de prix, Mac Guff sera en concurrence avec deux autres avancées :

  • Le système de production virtuelle Big Sun du studio Bizaroïd, sur lequel nous vous avions proposé une interview ;
  • Le système nodal Golaem Layout développé par l’équipe du simulateur de foules Golaem, qui permet de manipuler les personnages facilement.

La soirée de remise des prix est fixée au mercredi 27 janvier, et sera visible en ligne et en direct, gratuitement (mais sur inscription).

L’article Le Face Engine de Mac Guff, plus efficace qu’une crème antirides est apparu en premier sur 3DVF.

❌