Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Houdini 19 en approche !

Par : Shadows

SideFX dévoile un teaser pour Houdini 19, future mise à jour majeure de son logiciel de VFX, animation et modélisation.
Cette nouvelle version apportera notamment des avancées sur Karma, KineFX, Vellum.

Pour en savoir plus, rendez-vous les 18, 19 et 21 octobre : SideFX organisera le « launch reveal » et deux jours de présentation dans le cadre de la View Conference.
Notez que l’accès en direct à ces présentations sera gratuit ; on pourra aussi retrouver les replays par la suite sur Youtube, et donc dans les actualités 3DVF.

L’article Houdini 19 en approche ! est apparu en premier sur 3DVF.

Windows 11 et logiciels 3D : faut-il sauter le pas ?

Par : Shadows

Avec la sortie de Windows 11, les premiers tests de performances commencent à arriver : de quoi se faire une idée de l’impact, positif ou négatif, de ce nouvel OS.

Puget Systems vient justement de publier deux articles avec des benchmarks réalisés sous différents outils 3D, en rendu (CineBench, OctaneBench, Redshift, V-Ray) et en 3D temps réel (Unreal).

Nous vous invitons à les lire pour accéder aux détails, mais voici les principales conclusions :

  • Sous Unreal, le changement d’OS ne fait pas de réelle différence en termes de performances. Un ou deux bugs mineurs et non bloquants sont présents ; on imagine qu’ils seront rapidement corrigés.
  • En rendu classique, on constate souvent un léger recul des performances. Sous V-Ray, les performances du ThreadRipper Pro 64 cores s’effondrent : il y a clairement ici un problème spécifique.
    En revanche, sous V-Ray en mode GPU, les performances s’améliorent de 18% en moyenne.

Etant donné la jeunesse de l’OS, le léger recul en rendu n’a rien de surprenant. Du côté de ThreadRipper, AMD et Microsoft résoudront probablement rapidement le problème.

Plus globalement, il faut souligner que de très nombreux outils ne sont pas encore officiellement compatibles Windows 11, et qu’un système d’exploitation a toujours besoin d’optimisations et corrections à son lancement : le plus sage est donc d’attendre que les choses se lissent avant de sauter le pas.

L’article Windows 11 et logiciels 3D : faut-il sauter le pas ? est apparu en premier sur 3DVF.

Windows 11 et Oculus Link ne font pas bon ménage ?

Par : Serge R.

Le nouveau système d’exploitation de Microsoft, Windows 11, et Oculus Link ne font apparemment pas bon ménage. Il en est de même pour sa version sans fil, Air Link. Certains utilisateurs de Quest ont en effet signalé un problème de performances après avoir installé le dernier né de Windows.

Par rapport à ses prédécesseurs, Windows 11 bénéficie d’un design à la fois moderne et épuré. Il laisse aussi de côté le désordre visuel plutôt discordant de Windows 8, 8.1 et 10. Il propose d’ailleurs de nouvelles fonctionnalités bien intéressantes. Le hic, c’est qu’il semble ne pas vraiment être compatible avec l’Oculus Link et l’Air Link pour ceux qui souhaitent jouer à des jeux PC VR sur leur casque Quest ou Quest 2. Cela ne veut tout de même pas dire qu’il s’agit d’un mauvais système d’exploitation.

Windows 11 Oculus Link

Windows 11 et Oculus Link : un tremblement visuel constant remarqué ?

Selon un utilisateur, qui a essayé de connecter un Quest 2 à un PC sous Windows 11 via Oculus Link pour jouer à des jeux VR, il aurait remarqué un tremblement visuel constant. Il aurait constaté ce dernier lorsqu’il bougeait la tête ou les mains, ce qui le rendait malade en quelques secondes.

Le problème se produisait d’ailleurs, que ce soit avec les jeux VR natifs SteamVR ou Oculus, et à la fois sur Oculus Link et Air Link. Le joueur aurait donc immédiatement suspecté un problème de performances. Et pourtant, l’outil de débogage Oculus ne montrait aucune perte d’image. Il en est de même pour les compteurs de performance des jeux.

En fait, son système maintenait une fréquence d’images de 90 images par seconde sans la moindre chute. À noter que le souci persistait, même si l’utilisateur a essayé de se servir de Virtual Desktop. Dans tous les cas, selon lui, le problème viendrait de l’Oculus compositor. Il s’agirait du service auquel les applications VR envoient leurs images rendues. Celui-ci perdait donc des images.

Cet article Windows 11 et Oculus Link ne font pas bon ménage ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Windows 11 est de sortie : nouveautés, compatibilité, déploiement

Par : Shadows

Microsoft lance officiellement aujourd’hui Windows 11, nouvelle version majeure de son OS. La mise à jour est gratuite si vous disposez déjà de Windows 10.

Quelles nouveautés ?

Les évolutions sont évidemment nombreuses par rapport à Windows 10, avec entre autres :

  • de nombreux changements en ce qui concerne l’interface et l’expérience utilisateur au quotidien, dont une barre des tâches centrée, une refonte du menu démarrer, un renouvellement des sons systèmes ;
  • côté jeu, la fonction « Auto HDR » qui rajoute automatiquement du HDR sur les jeux DirectX 11/12, DirectStorage qui devrait considérablement améliorer les temps de chargement sur les jeux qui en tireront parti, ou encore la possibilité de souscrire au Xbox Game Pass, un abonnement qui donne accès à une centaine de jeux PC ;
  • l’intégration de Teams par défaut, mais pas de Skype : ce dernier pourrait du coup prendre progressivement sa retraite ;
  • la section paramètres a été revue et est plus complète ;
  • le grand retour des widgets ;
  • une meilleure gestion du multitâches avec en particulier un docking largement amélioré que les personnes utilisant des écrans de grande taille, ou du multi-écrans, devraient apprécier ;
  • la refonte de la boutique Microsoft, plus pratique et performante ; elle permet par ailleurs désormais d’installer des applications Android ;
  • un mode tablette optimisé ;
  • Enfin, plus de performances et un OS moins gourmand en ressources : il faudra évidemment le vérifier en pratique et dans la durée.

On pourra regretter à l’inverse que certaines fonctions n’aient pas subi d’amélioration notable, comme le système de sauvegarde qui aurait bien besoin d’une refonte.

Windows 11, mais pas pour tout le monde

Microsoft a mis à disposition un test de compatibilité qui vous indiquera si votre machine Windows 10 peut tourner sous Windows 11 : en pratique, il faudra en particulier que votre machine dispose de TPM 2.0 (nos confrères d’INpact Hardware ont publié un guide sur comment le détecter et activer), et que votre processeur soit relativement récent.

Si les critères sont restrictifs en théorie, ils le sont moins en pratique : Microsoft explique qu’il est possible d’installer Windows 11 sur du matériel non éligible (auquel cas un avertissement s’affichera avant installation), et que l’on peut contourner l’obligation de TPM. Attention, ces approches ne sont recommandées que si vous savez ce que vous faites, et vous ne bénéficierez plus de certaines garanties.

Comment télécharger la nouvelle version ?

Pour les plus impatients, ou si vous avez de nombreuses stations à gérer, une page de téléchargement est disponible, avec assistant d’installation, outil de création de clé USB ou DVD de démarrage, ou encore image ISO.

Notez cependant que vous pouvez aussi tout simplement patienter le temps que Windows Update vous propose spontanément la mise à jour. C’est d’ailleurs la méthode officiellement recommandée par Microsoft pour le grand public.
Etant donné le nombre de machines concernées, cela va prendre du temps : Microsoft explique qu’il étalera les propositions de mise à jour jusque mi 2022.

Bien évidemment, nous vous recommandons de sauvegarder vos données avant la mise à jour… Ce qui devrait d’ailleurs être fait régulièrement.

Et après ?

Reste à voir si cette nouvelle version majeure saura convaincre le grand public, ainsi que le secteur professionnel. Nous aurons de notre côté sans nul doute l’occasion de revenir sur le sujet lors de prochains tests matériels.

L’article Windows 11 est de sortie : nouveautés, compatibilité, déploiement est apparu en premier sur 3DVF.

Une V1 disponible pour le lecteur vidéo JOKYO HAP Player

Par : Shadows

Le lecteur vidéo JOKYO HAP Player passe en version 1. Cet outil se destine à la lecture de contenus encodés en HAP, qui sont surtout répandus dans le domaine évènementiel.

JOKYO HAP Player propose une lecture avec accélération GPU, et est disponible sous Windows, macOS. Il est par ailleurs gratuit.

Voici les principales avancées de la V1 :

Support de l’audio :
– Piste son non compressé de fichiers HAP
– Wav externe (pour vérifier les médias dédié à des media server préférant le son séparé)
– Panneau de Mute/Sol et de peak mètre
– Panneau pour modifier l’assignation des canaux à l’écoute

– Support des Mov HAP avec fps variable
– Test automatique de fichiers HAP, pour vérifier l’absence de frames corrompus
– Snapshot
– Et une amélioration de la stabilité générale.

Une série de tutoriels est par ailleurs disponible pour prendre en main l’outil.

L’article Une V1 disponible pour le lecteur vidéo JOKYO HAP Player est apparu en premier sur 3DVF.

Jokyo HAP Player 1.0.6

Jokyo HAP Player

Le lecteur Jokyo HAP se met à jour et passe en version 1.0.6, compatible macOS et Windows. Dans cette mouture du Jokyo HAP Player, de nouvelles fonctionnalités avec le support de l’audio, piste non compressé de fichiers HAP, du Wav externe, un panneau de Mute/Sol, un panneau permettant l’assignation des canaux à l’écoute, le support des FPS variable, test automatique de fichiers HAP, Snapshot et une amélioration générale de la stabilité. Et toujours dans la bestiole, le décodage HAP accéléré par GPU, prend en charge toutes les variantes du HAP (HAP, HAPA, HAPQ, HAPQAlpha, HAP Alpha uniquement et le dernier HAPR), prise en charge de la définition d’affichage vidéo jusqu’à 65535X65535 pixels, détection de trame corrompue.

Codec HAP

Les codecs HAP sont conçus pour répondre aux besoins d’un workflow vidéo en temps réel et de la vidéo ultra haute définition comme la production d’événement en direct, le VidéoMapping, divers scénographies. Ensemble de codecs vidéo gratuit compatible Linux, Windows et macOS, prise en charge par des médias serveurs, des logiciels de VidéoMapping, de VJing et de créative coding.

Jokyo HAP Player

Jokyo HAP Player 1.0.6 est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Tuto : comment changer son nom sur Facebook ?

Par : Serge R.

Pour une raison ou pour une autre, on peut avoir besoin de changer son nom sur le réseau social Facebook à un moment donné. Contrairement aux idées reçues, il est bel et bien possible de le faire. De plus, c’est bien loin d’être compliqué. Voici justement comment faire pour y parvenir.

Au début, les membres de Facebook avaient tendance à utiliser des pseudonymes comme nom de leur profil. Il se peut, entre autres, qu’ils ne veuillent pas qu’on les retrouve, ou qu’ils trouvent ça joli tout simplement. Toutefois, au fil des années, ils peuvent avoir besoin de remplacer ces pseudonymes par leur vrai nom pour une raison donnée. Il est possible qu’ils se soient mariés, ou au contraire, divorcés, par exemple. Peut-être qu’ils comptent aussi employer le réseau social dans le milieu professionnel. Dans tous les cas, ils doivent savoir qu’ils peuvent très bien changer leur nom sur Facebook, et c’est un processus simple.

facebook changer nom

Changer son nom sur Facebook : les étapes à suivre

La première chose à faire pour changer son nom sur Facebook est bien sûr de se rendre sur son compte, que l’on y accède avec son smartphone, son PC ou un tout autre appareil. On doit ensuite cliquer sur la flèche dirigée vers le bas permettant d’ouvrir un menu déroulant.

La prochaine étape est de sélectionner « Paramètres et confidentialité » avant d’appuyer sur « Paramètres ». Une fois dans l’onglet général, on peut immédiatement voir son nom. Pour le changer, il suffit de cliquer dessus.

Après avoir modifié le nom du profil, on peut choisir « Aperçu du changement » avant de le valider. Cela permettra bien entendu de voir ce que le nouveau nom va donner sur son profil. Pour enregistrer les modifications apportées, il ne reste plus qu’à entrer son mot de passe. En somme, l’opération ne prend que cinq minutes tout au plus.

facebook changer nom

Comment faire si le nom sur le réseau social ne change pas ?

Il est possible que certaines personnes n’arrivent pas à changer leur nom sur Facebook. Il se peut en effet que certaines raisons les en empêchent. Le nouveau nom qu’elles ont choisi ne respecte pas, par exemple, les règles imposées par le réseau social. Il ne faut en aucun cas oublier que ce dernier exige que le nom des utilisateurs ne doive pas contenir des caractères spéciaux. Il peut s’agir de chiffres, de symboles, de caractères en double, etc.

Le nom ne doit pas non plus comporter des mots explicites ou offensants, entre autres. Les caractères qui appartiennent à diverses langues sont également à bannir. Il en est de même pour les titres, comme ceux religieux, professionnels, etc. Si un individu ne parvient pas à modifier son nom sur Facebook, c’est peut-être aussi parce qu’il l’a déjà fait récemment. Il faut savoir qu’on ne peut pas le changer plus d’une fois au cours du même mois.

Ainsi, lorsqu’on y apporte un éventuel changement à de trop nombreuses reprises, le réseau social limite immédiatement l’accès à la fonctionnalité. Il est de ce fait recommandé de ne changer son nom que quand on a vraiment besoin de le faire. Dans tous les cas, il est strictement interdit de se faire passer pour une autre personne sur Facebook. Les profils sont d’ailleurs exclusivement destinés à un usage personnel. Néanmoins, les membres ont la possibilité de créer une page pour une organisation ou une entreprise, voire une idée en cas de besoin.

Cet article Tuto : comment changer son nom sur Facebook ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Grassblade : un nouvel addon pour vos prairies et pelouses

Par : Shadows

Florian Benedetto nous dévoile Grassblade, son nouvel addon Blender.

Disponible sur Blender Market, cet outil se destine à la création de pelouses, pairies, champs et autres plaines. Il s’appuie sur le geometry node de Blender ainsi que sur un système de biomes (écosystèmes) : concrètement, les assets sont distribués en respectant une série de conditions, afin de proposer un résultat réaliste et pas une distribution purement aléatoire qui ne serait pas naturelle.

Grassblade contient 400 assets et 140 biomes paramétrables ; il est compatible avec l’addon de scattering Scatter.

L’article Grassblade : un nouvel addon pour vos prairies et pelouses est apparu en premier sur 3DVF.

Acquisition de Previz et Mapping Matter par Disguise

Disguise

Les emplettes du mois, Disguise acquiert Previz et Mapping Matter, deux outils collaboratifs basé sur le cloud. Previz propose un flux de travail en ligne pour prévisualiser, publier et partager en 3d temps réel vos projets d’événements virtuels, vos présentations, ou spectacles en directs. Mapping Matter quant à lui est un simulateur de VidéoMapping et d’analyse photométrique d’installation audiovisuelle et VidéoMapping. Les deux solutions renforcent le processus de création et la conception technique de projection vidéo.

Dans un environnement simulé, cette solution complète permet de tester des configurations techniques, de construire des modèles 3D temps réel orienté VidéoMapping pour du stage design, des façades architecturales, des murs de LED sur des projets plus fluides.

Communiqué de presse Disguise.

Mapping Matter
Previz

Acquisition de Previz et Mapping Matter par Disguise est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Rec Room : un nouveau mini-jeu inspiré de Mario Kart attendu demain

Par : Serge R.

L’application Social VR Rec Room vient d’annoncer qu’elle va obtenir un nouveau mini-jeu inspiré du titre à succès de Nintendo, Mario Kart. Le nouveau jeu de course de karting sera disponible gratuitement sur toutes les plateformes prises en charge dès demain. Il donnera aux utilisateurs de la plateforme la possibilité d’affronter leurs amis ainsi que d’autres joueurs dans des courses en ligne à six participants.

Rec Room a annoncé la nouvelle lors de sa conférence annuelle Rec Con 2021. Le nouveau mini-jeu de course de karting sera baptisé « Rec Rally ». Il débarquera donc sur Oculus Quest, les casques SteamVR, PC, Xbox One, Xbox Series X, PlayStation 4, PlayStation 5 et les appareils iOS. Bien entendu, il sera aussi compatible avec les appareils sous Android. Il ne faut en effet pas oublier que l’application Social VR vient d’arriver sur ces derniers il y a quelques semaines. En attendant le lancement officiel du mini-jeu, Rec Room a publié une bande-annonce de celui-ci.

Rec Rally : une prise en charge du jeu croisé pour le Mario Kart de Rec Room

La plateforme Social VR propose en ce moment pas mal de mini-jeux sur mesure pour le plaisir des fans. Il s’agit en général de contenus générés par ses utilisateurs eux-mêmes. Tout comme la plupart d’entre eux, le Mario Kart de Rec Room, Rec Rally, prendra également en charge le jeu croisé.

Ainsi, les joueurs pourront organiser des courses et s’affronter, quelle que soit la plateforme sur laquelle ils jouent au mini-jeu. Dans tous les cas, pour ceux qui n’ont pas encore téléchargé Rec Room, ils doivent savoir qu’il est gratuit. Néanmoins, certains objets de l’application sont tout de même payants.

Les joueurs peuvent les acheter via son système de devise en jeu. Récemment, elle a d’ailleurs lancé une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs premium de fabriquer et de vendre divers objets, et de convertir les jetons qu’ils gagnent en argent réel. Parmi ces objets, il y a, par exemple, des costumes animés conçus pour le système d’avatar de l’application. Ceux-ci donnent aux joueurs la possibilité de ressembler à n’importe quoi, tant que c’est quelque chose d’imaginable.

Cet article Rec Room : un nouveau mini-jeu inspiré de Mario Kart attendu demain a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Chaos chez Chaos : panne majeure en cours

Par : Shadows

Mise à jour : la panne a finalement été résolue, et a duré près de 3h.

Le cloud a ses mérites, mais aussi ses revers. La preuve aujourd’hui avec Chaos, éditeur de V-Ray et Phoenix : le serveur de licences de l’entreprise est hors service depuis plus de deux heures, ce qui pose évidemment de lourds problèmes pour de nombreux studios et artistes, qui ne peuvent donc plus utiliser des licences qu’ils ont pourtant payées.

Si Chaos travaille évidemment d’arrache-pied pour trouver une solution, nous n’avons pour le moment pas d’informations sur une heure de rétablissement espérée. Nous vous invitons donc, si vous êtes touchés, à suivre le site Chaos Service Status en espérant un retour rapide au vert.

Quoiqu’il en soit, cette panne rappelle que les serveurs de licence dans le cloud restent un problème potentiel, et qu’ils peuvent facilement bloquer un projet en cas de problème.

L’article Chaos chez Chaos : panne majeure en cours est apparu en premier sur 3DVF.

Les logiciels d’optimisation topologique pour l’impression 3D

L’optimisation topologique est une méthode mathématique et logicielle qui consiste à répartir de la matière dans un volume donné en fonction des contraintes qui seront appliquées. Elle est utilisée en conception numérique et plus particulièrement dans le domaine de la…

Softwares-cover

Mecool KD2 : une TVBox AndroidTV 11 sous Amlogic S905Y4

La Mecool KD2 proposera un SoC Amlogic S905Y4, une puce qui a la particularité d’exploiter quatre coeurs Cortex-A35 et de s’orienter non pas vers la performance de calcul mais sur les capacités de décodage vidéo et audio.

Mecool KD2

Entre autres choses, le SoC sera compatible avec les codecs AV1 avec une compatibilité UltraHD à 60 images seconde. Il sera également compatible avec les solutions plus classique et rendra la Mecool KD2 capable de prendre en charge les solutions HDR10, HDR10+ et Dolby Vision. Son chipset graphique Mali-G31 MP2 à 850 MHz est particulièrement bien taillé pour ces opérations multimédia.

Mieux encore, la nouvelle TV Box aura droit à une certification AndroidTV 11 ce qui lui donnera accès non seulement à tout l’écosystème de Google mais aussi à divers services de streaming du marché :  Amazon Prime vidéo mais également Spotify et Youtube. La compatibilité avec Netflix ou Prime Vidéo n’est pour le moment pas indiquée. L’engin proposera également les même services qu’une solution Chromecast classique. 

Mecool KD2

Associé au SoC, on retrouvera 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage non extensible. La connectique est plus que minimaliste puisque la TVBox ne propose qu’un port HDMI 2.0 et et un port MicroUSB destiné à alimenter l’engin. Un module Wifi5 et Bluetooth 5.0 est présent et la télécommande embarque un micro pour une commande à la voix que l’on déclenchera grâce à un bouton dédié.

Mecool KD2

Reste le problème du tarif, la Mecool KD2 est annoncée à 110€ environ en importation, un tarif assez élevé pour un service somme toute assez basique et avec les inquiétudes classiques autour du manque de mise à jour de ce genre de produit. C’est un peu moins cher qu’une Nvidia Shield TV 2019 mais également bien plus cher qu’une bête FireTV ou une solution Chromecast…

Mecool KD2 : une TVBox AndroidTV 11 sous Amlogic S905Y4 © MiniMachines.net. 2021.

L’application XR créative Styly est sur Viveport

Par : Lilia
Styly Viveport

La boutique de HTC Vive Viveport est devenue une plate-forme viable et agnostique pour les utilisateurs de VR. Elle l’est surtout pour ceux qui recherchent des alternatives à Steam avec de nouveaux titres apparaissant régulièrement. Le dernier vient du studio japonais Psychic VR Lab, apportant sa plate-forme VR créative Styly au magasin.

Styly est une plate-forme Web basée sur le cloud, utilisée avec Unity pour créer des œuvres d’art immersives et d’autres expériences XR. Avec l’application désormais disponible sur Viveport, Styly propose également une fonctionnalité unique. Il s’agit de la possibilité de publier des œuvres en tant qu’applications individuelles sur le magasin. Pour le moment, cela reste une idée expérimentale, ce qui signifie que l’équipe de Styly sélectionne les différentes œuvres à publier.

Styly n’est pas seulement une plateforme où les gens développent leur créativité. Sur Styly Gallery, les utilisateurs peuvent aussi explorer plus de 10 000 scènes VR et AR. Des artistes du monde entier ont créé ces œuvres au cours des dernières années. Ceux-ci peuvent être consultés sur les casques VR, les appareils mobiles et via les navigateurs Web.

Styly : Trois nouvelles collections sur le magasin VIVEPORT

L’équipe de développement a lancé la plate-forme STYLY ainsi que plusieurs applications de support sur la vitrine VIVEPORT pour fournir le meilleur de la création de contenu MR.

La plate-forme STYLY est alimentée par un ensemble d’applications axées sur la communauté NEWVIEW, offrant aux créations VR un endroit pour présenter différents types de contenu immersif : NEWVIEW avec Works Collection, NEWVIEW 2020 Virtual Exhibition et VR Music World.

NEWVIEW est l’événement annuel de remise des prix de Physic VR Labs pour les artistes Styly. NEWVIEW Featured Works Collection propose des œuvres collaboratives de 12 artistes sur un seul portail, couvrant la mode, la musique, la vidéo, les graphiques, l’illustration et plus encore. L’exposition virtuelle NEWVIEW 2020 vous donne la chance de voir toutes les œuvres finalistes des prix de l’année dernière. VR Music World propose cinq pièces sur le thème de la musique. L’un est un clip mettant en vedette la chanson Android Girl de DECO*27 et le chanteur virtuel « Kokotsuki ».

Plus tard ce mois-ci, Psychic VR Lab organisera un événement en ligne intitulé Dig Into NEWVIEW 2021 par Styly. Il offrira aux invités une visite de Styly et de ses diverses œuvres. La conservatrice numérique et évangéliste XR Miriam Arbus et l’artiste TiltBrush Sean Rodrigo animeront l’événement. L’inscription à l’événement est gratuite. Cela aura lieu le 17 septembre à 18h BST.

Cet article L’application XR créative Styly est sur Viveport a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Connexion à Instagram sans mot de passe : comment s’y prendre ?

Par : Serge R.
instagram connexion

La connexion à Instagram est impossible lorsque vous oubliez votre mot de passe, et que vous utilisez la méthode de connexion classique. Heureusement, il existe certaines astuces vous permettant de vous connecter à votre compte sans passer par la saisie de mot de passe. Celles-ci sont à découvrir ici.

Étant une propriété de Facebook, Instagram est à la fois un service de partage de vidéos et de photos, un réseau social et une application. Il a vu le jour en octobre 2010. Ce sont le Brésilien Michel Mike Krieger et l’Américain Kevin Systrom qui l’ont créé. Pour vous en servir, vous devez bien sûr créer un compte. Pour cela, vous devez fournir une adresse email et un mot de passe. 

Toutefois, vous pouvez également vous connecter en utilisant tout simplement votre compte Facebook. À un moment donné, il se peut que vous oubliiez votre mot de passe. Pas de panique, car il existe certaines astuces vous permettant d’accéder à votre compte Instagram sans mot de passe. Découvrez-les à travers cet article.

Se connecter à Instagram avec son compte Facebook

Il s’agit sans nul doute de la méthode de connexion à Instagram la plus simple au cas où vous avez perdu l’accès à votre compte. La condition est cependant que vous avez lié ce dernier à votre compte Facebook.

Si tel est le cas, vous n’avez qu’à vous rendre dans les paramètres de votre compte Facebook, puis dans « Comptes liés ». Vous devez ensuite appuyer sur « J’ai oublié mon mot de passe ».

Il ne vous reste plus après qu’à suivre les différentes étapes indiquées. Au cas où votre compte Instagram n’est pas lié à votre compte Facebook, ne vous inquiétez pas parce qu’il existe encore d’autres méthodes pour y accéder sans mot de passe.

Utiliser Gmail pour se connecter

Si votre compte Instagram est lié à votre compte Gmail, vous pouvez réinitialiser votre mot de passe à l’aide de ce dernier. Pour cela, vous devez tout d’abord ouvrir Gmail, puis procéder à la recherche des informations d’identification du compte.

Ensuite, vous devez vous rendre sur Instagram et cliquer sur le lien « Obtenez de l’aide pour vous connecter ». La prochaine étape est d’appuyer sur « Utiliser un nom d’utilisateur ou un email ». Maintenant, vous devez saisir les informations d’identification de votre compte Gmail.

Dans la page suivante, il faut cliquer sur « Envoyer un courrier électronique ». En accédant à votre compte Gmail et en ouvrant le courrier électronique, vous verrez le bouton « Réinitialiser votre mot de passe sur Instagram ». Vous devez appuyer dessus. Après cela, vous serez amené à créer un nouveau mot de passe. Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Restaurer le mot de passe » pour rétablir votre connexion à Instagram.

Connexion à Instagram à l’aide d’un SMS

La connexion à Instagram peut également se faire à l’aide d’un SMS si vous avez oublié votre mot de passe. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous rendre sur la page de connexion Instagram, puis de cliquer sur « L’avez-vous oublié ? ».

Après avoir appuyé dessus, vous serez amené à sélectionner la forme de récupération qui vous convient. Bien entendu, vous devez choisir « avec SMS ». La prochaine étape est d’indiquer votre numéro de téléphone que vous avez associé à votre compte Instagram.

Si toutes les données saisies sont correctes, vous recevrez dans les plus brefs délais un message contenant les informations nécessaires pour réinitialiser votre mot de passe. Vous pourrez ainsi utiliser de nouveau votre compte Instagram. À noter qu’en plus de ces quelques méthodes, il existe désormais certaines applications conçues pour ouvrir ce dernier sans mot de passe. Parmi celles-ci, on compte, par exemple, l’application mobile FoneMonitor.

Cet article Connexion à Instagram sans mot de passe : comment s’y prendre ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Un outil d’écriture en réalité augmentée utilisant l’IA pour aider les personnes bègues

Par : Lilia
ar for stutter

Avec le temps, la technologie rend nos vies plus faciles et plus pratiques. Elle nous fournit des facilités d’avancement dans différents secteurs. Elle crée des solutions pour les personnes handicapées. La réalité augmentée permet également aux personnes bègues d’améliorer le déroulement de leurs activités quotidiennes.

Récemment, la réalité augmentée a été utilisée dans l’intelligence artificielle. L’objectif est de fournir une assistance aux personnes bègues dans leur discours. Cette technologie révolutionnaire leur sera non seulement utile dans leur vie personnelle, mais aussi dans leur vie professionnelle.

Les personnes vivant avec cette condition ont souvent des difficultés à communiquer clairement et efficacement. De plus, le processus pour faire passer un message est plus long pour elles. Par conséquent, cet outil technologique basé sur la réalité augmentée les aidera à surmonter tout cela. Grâce à lui, les personnes bègues pourront avoir des interactions plus confiantes.

Un outil en réalité augmentée pour détecter les mots difficiles et les remplacer par des mots similaires

Récemment, la réalité augmentée a été utilisée dans l’intelligence artificielle. L’objectif est de fournir une assistance aux personnes bègues dans leur discours. Cette technologie révolutionnaire leur sera non seulement utile dans leur vie personnelle, mais aussi dans leur vie professionnelle.

Une nouvelle étude a apporté la possibilité d’aider ces personnes. Le processus se fera d’une manière qui leur permette de parler ou d’exprimer clairement leur point de vue. Celle-ci consistera à détecter les mots difficiles à prononcer pour les utilisateurs. Et à l’aide d’un outil d’écriture misant sur la réalité augmentée, on pourra délivrer ces mots.

Pour chaque mot difficile, on le remplacera par un mot similaire. Celui-ci aura le même sens mais sera plus facile à prononcer. On utilisera les commentaires des utilisateurs pour fournir des options meilleures et personnalisées aux personnes recourant à l’outil. Ses créateurs ont baptisé le dispositif Fluent. Ghai, B. et Mueller, K ont rédigé le document de recherche. Il s’intitule « Fluent : An AI Augmented Writing Tool for People who Stutter » (Un outil d’écriture en réalité augmentée utilisant l’intelligence artificielle pour les personnes bègues).

Cet article Un outil d’écriture en réalité augmentée utilisant l’IA pour aider les personnes bègues a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook lance Horizon Workrooms pour améliorer le travail à distance

Par : Lilia
Horizon Workrooms

Facebook s’oriente vers le travail à distance avec une plateforme collaborative appelée Horizon Workrooms.

Le nouveau service Horizon Workrooms de Facebook est lancé aujourd’hui en tant que version bêta ouverte. Il est gratuit sur le Web via un appel vidéo ou intégré à Oculus Quest 2.  Le logiciel prend en charge jusqu’à 16 personnes en VR ensemble. Il supporte jusqu’à 50 personnes au total lors de l’ajout de ceux qui appellent par vidéo.

Horizon Workrooms de Facebook réunit diverses technologies notamment le suivi des mains sans contrôleur. Il présente des tableaux blancs virtuels interactifs. Ainsi, les participants peuvent écrire, présenter des dossiers ou faire une partage d’écran. Horizon Workrooms intègre aussi une fonction Passthrough. Vous pouvez localiser exactement où quelqu’un est assis dans la pièce sans le regarder.

« Nous allons mettre cet outil à disposition des gens gratuitement. Nous voulons voir ce qu’ils en font », a déclaré Andrew Bosworth, vice-président de Facebook Reality Labs. « Nous pensons qu’Horizon Workrooms est pratique. D’ailleurs, nous l’utilisons déjà pour les réunions. Mais ses potentiels vont au-delà des simples réunions. »

Horizon Workrooms de Facebook, le respect de la vie privée

Les utilisateurs de Workrooms sont tenus d’adhérer à la « Politique de conduite en VR » de Facebook. Les représentants de l’entreprise ont préparé un document expliquant que Workrooms n’utilisera pas vos conversations et documents de travail. De plus, Passthrough traite les images et les vidéos de votre environnement physique à partir des capteurs de l’appareil localement.

Facebook et les applications tierces n’accèdent pas, ne visualisent ni n’utilisent ces images ou vidéos pour des publicités ciblées. Enfin, personne ne peut voir l’écran de votre ordinateur dans Workrooms à moins que vous ne choisissiez de le partager. Les autorisations que vous accordez pour l’application Oculus Remote Desktop ne sont utilisées que dans le but d’autoriser la diffusion en continu de votre ordinateur vers votre casque.

Lors d’une réunion avec Workrooms, aménager les salles avec différentes dispositions des sièges est possible. Cela aide à mieux se concentrer sur la collaboration, la conversation ou la présentation.

L’application Horizon Workrooms de Facebook fournit un espace pour prendre des notes. Vous pouvez également synchroniser votre Outlook ou Google Calendar. Cela facilitera la planification de réunions et l’envoi d’invitations. Le logiciel, ou ses futures versions représente une menace existentielle pour un certain nombre de startups et de développeurs indépendants. C’est par exemple le cas de Virtual Desktop et Bigscreen.

Cet article Facebook lance Horizon Workrooms pour améliorer le travail à distance a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

API Passthrough Experimental : un premier regard sur les jeux AR sur Oculus Quest 2

Par : Lilia
API Passthrough Experimental

Les développeurs ont commencé à utiliser l’API Passthrough Experimental. Cette fonctionnalité permet de créer des expériences de réalité mixte sur les casques Quest 2.

Le mois dernier, Facebook a présenté son API Passthrough Experimental. Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité pour l’Oculus Quest 2. Grâce à elle, les développeurs peuvent créer des expériences de réalité mixte à l’aide des caméras du casque. Disponible dans le cadre de la version v31 du SDK, ils ont la possibilité de personnaliser leur expérience de passthrough. Cela inclut la composition, le style et la géométrie.

Passthrough API Experimental a de nombreuses utilités, de la productivité et du co-working aux jeux et aux interactions sociales. Elle est disponible depuis moins d’un mois. Mais les développeurs sur Quest n’ont pas tardé à l’utiliser.

Certains créateurs ont commencé à se servir du Passthrough API Experimental pour donner vie aux jeux VR existants en AR. Ces jeux pourraient ouvrir la voie à un nouveau genre de jeu sur Oculus Quest.

API Passthrough Experimental, utilisé par de nombreux développeurs

Quelques développeurs ont déjà commencé à expérimenter l’API Passthrough Experimental.

  • CRAZY KUNG FU

Le développeur Field of Vision a publié Crazy Kung Fu sur l’Oculus App Lab en avril dernier. Dans ce jeu, il faut combattre un mannequin d’entraînement en bois avec une série de mouvements de kung fu.

Crazy Kung Fu a publié cette nouvelle expérience dans un vidéo, sur Reddit. Il a pu démontrer qu’être capable de voir le monde réel lorsque vous lancez des coups de poing en VR pourrait changer la donne pour des jeux comme Crazy Kung Fu.

  • CACTUS COWBOY AR

Cactus Cowboy est un jeu de tir VR simpliste où il faut sauver le monde d’une armée de robots envahissants. Vous devez y affronter de nombreux ennemis du désert de cactus à Cactus City. Cactus Cowboy AR offre une nouvelle approche du jeu d’action-aventure original. Il transforme des lieux du monde réel en champs de bataille AR. Dans ce jeu de tir, les joueurs doivent faire face à une armée sans fin de créatures mécaniques en utilisant un arsenal d’armes de base.

  • GRAVITY LAB

Dans un article partagé sur Reddit, Schramm présente une version AR de Gravity Lab alimentée par API Passthrough Experimental. Dans le GIF, nous voyons l’un des 37 puzzles des jeux flotter au centre de la pièce. Schramm peut se promener librement dans sa création sans avoir à se soucier de heurter des objets du monde réel.

Cet article API Passthrough Experimental : un premier regard sur les jeux AR sur Oculus Quest 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Inviter des amis sur Quest ou Rift avec un lien, c’est maintenant possible

Par : Lilia
Oculus Invite Link

Oculus a enfin fourni un moyen d’inviter des amis à se joindre à un jeu VR via l’Invite Link (par SMS, e-mail, DM, etc). Pour l’instant, seules certaines applications prennent en charge cette fonctionnalité.

Introduite avec la mise à jour v31 pour Quest et Rift, Oculus prend en charge la fonction Invite Link. Vous pouvez créer un lien d’invitation de jeu qui amènera votre ami directement dans votre session VR. Vous avez la possibilité de choisir le moyen d’envoi. Cela se fait via l’application pour smartphone Oculus. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’être dans le casque pour configurer la session à laquelle vous souhaitez jouer.

Imaginons que vous souhaitiez jouer à « Racket : Nx » avec des amis. Vous pouvez commencer par accéder à l’application pour smartphone Oculus. Ensuite, vous devez créer un Invite Link pour une session coopérative Racket: Nx. Vous devez envoyer le lien par SMS à des amis. Dès qu’ils sont prêts, ils peuvent cliquer sur le lien sur leur téléphone. Cette action lancera le jeu sur leur casque. Ils rejoindront automatiquement votre session. Les liens d’invitation sont valides pendant 24 heures. Vous pouvez également les envoyer à l’avance et attendre de recevoir un message de vos amis indiquant qu’ils sont prêts.

Oculus: Invite Link et de nombreuses autres fonctionnalités

La fonctionnalité Invite Link fonctionne à la fois avec les jeux Quest et Rift. Les fonctionnalités Destinations, Deep Linking et Rich Presence introduites depuis 2019 ont créé la base d’Invite Link. Invite Link fait partie de la mise à jour de la plate-forme v31. Il accompagne une poignée d’autres nouvelles fonctionnalités multi-joueurs.

Il y aura une nouvelle fonctionnalité « Invite to app » dans le menu universel de Quest. Elle permettra aux joueurs d’inviter plus facilement des amis à leur jeu en cours. Ils n’auront pas besoin de passer par un menu du jeu ou à se rendre dans l’onglet Social.

Une autre fonctionnalité « Rejoin » donne aux utilisateurs la possibilité de rejoindre une session multijoueur s’ils sont déconnectés. De plus, la « liste d’applications » affiche tous les utilisateurs dans une session. Cela facilite l’interaction avec d’autres joueurs à proximité, comme l’envoi d’une demande d’ami.

Pour l’instant, seule une poignée de jeux prend en charge Invite Link. Mais les développeurs peuvent commencer par ajouter des fonctionnalités Destinations et Group Presence à leur application.

Cet article Inviter des amis sur Quest ou Rift avec un lien, c’est maintenant possible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

MyMiniFactory, la plateforme de fichiers STL gratuits et imprimables

Qu’il s’agisse d’amateurs ou de professionnels, avant d’imprimer une pièce en 3D, il est d’abord nécessaire d’obtenir son fichier STL. Un fichier STL, associé à un slicer 3D, transmet les données d’un ordinateur au matériel de l’imprimante 3D. Mais où…

MyMiniFactory-cover

Le développeur de Cubism présente de nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

Par : Lilia
cubism-suivi-des-mains

Le développeur derrière Cubism, Thomas Van Bouwel, a partagé une vidéo montrant une fonctionnalité en développement. Celle-ci améliorera l’accessibilité et la facilité d’utilisation pour ceux qui jouent avec le suivi des mains.

En plaisantant, Van Bouwel a surnommé la fonctionnalité « les pouvoirs de la force ». Celle-ci vous permet de tirer des pièces dans les airs vers vous avec des mouvements de la main. Dans le cadre du jeu Cubism, es joueurs qui utilisent le suivi des mains pourront récupérer des pièces lorsqu’ils ne peuvent pas les atteindre. Cette fonctionnalité permet d’éviter de se pencher pour saisir des pièces.

Lorsque vous jouez avec des contrôleurs, il existe déjà une fonctionnalité équivalente qui dirige toutes les pièces plus près de vous lorsque vous appuyez sur un bouton. Les solutions de Van Bouwel ne reposent sur aucun bouton à appuyer.

Avec leurs mains, les joueurs doivent faire un mouvement de « viens ici » sur n’importe quelle pièce individuelle. Cela aura pour résultat de l’amener jusqu’à la position de leurs mains. Mieux encore, le bout de vos doigts s’illuminera de la couleur de la pièce ciblée. Vous pouvez donc vous assurer de sélectionner la bonne pièce surtout s’il y en a plusieurs dans la même zone.

Cubism, un exemple d’implémentation de la fonctionnalité de suivi des mains sur Quest

Même sans cette fonctionnalité, Cubism reste l’un des meilleurs exemples et implémentations de la technologie de suivi des mains sur Quest que nous ayons vu jusqu’à présent. En juin, nous avons approfondi l’histoire du jeu et le parcours de Van Bouwel en tant que développeur VR. Issu d’une formation en architecture, Van Bouwel a fait le saut vers la VR en 2016. Il a sorti Cubism quelques années plus tard.

Il n’y a aucune confirmation sur le moment où cette nouvelle fonctionnalité de suivi des mains fera son chemin vers une mise à jour Cubism. Mais nous savons que le jeu est configuré pour recevoir un ensemble de nouveaux niveaux DLC dans le futur.

Cet article Le développeur de Cubism présente de nouvelles fonctionnalités de suivi des mains a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La gamme d’outils vidéo Vegas subit une refonte, nouvelle politique tarifaire

Par : Shadows

Magix Software annonce une mise à jour (v19) et une refonte complète de sa gamme Vegas, centrée sur le travail vidéo du montage au finishing en passant par le compositing et l’audio.

Désormais, trois versions payantes sont proposées :

  • Vegas Edit, en entrée de gamme ;
  • Vegas Pro, « pour les professionnels audio et vidéo », avec plus de fonctionnalités dont des outils de streaming ;
  • Vegas Post, enfin, avec en plus des éléments de Pro des effets et outils avancés (support LUT, denoise RAW, camera tracking 3D, support proxy…).

Une page dédiée vous donnera le détails des fonctions de chaque version. Côté tarifs, Vegas s’échelonne de 13 à 30€TTC/mois en abonnement annuel, de 250€ à 600€TTC pour une licence perpétuelle.

Bien évidemment, l’éditeur incite à opter pour l’abonnement avec des fonctions supplémentaires : upload « mobile to timeline », accès à des clips libres de droits, fonctions de text to speech, mais aussi mises à jour plus fréquentes.

L’article La gamme d’outils vidéo Vegas subit une refonte, nouvelle politique tarifaire est apparu en premier sur 3DVF.

ZBrush 2021.7 en approche !

Par : Shadows

Pixologic annonce que la nouvelle version de ZBrush sera dévoilée le 24 août à 11h heure du Pacifique, soit 20h pour la France métropolitaine.

Si Pixologic ne donne pour le moment pas d’informations sur les nouveautés, l’éditeur a tout de même confirmé qu’une fois de plus, la mise à jour serait gratuite.

Vous pourrez regarder la conférence d’annonce le moment venu ci-dessous, ou directement sur Youtube.

L’article ZBrush 2021.7 en approche ! est apparu en premier sur 3DVF.

Dépliage UV : Unwrella passe en version 4

Par : Shadows

Unwrella, plugin de dépliage UV pour 3ds Max et Maya, se met à jour.

La nouvelle version 4 apporte de nouvelles fonctionnalités de packing, de dépliage par projections, mais aussi des améliorations de fonctions existantes et des performances en hausse.

Notez qu’une version d’essai est disponible (avec quelques limitations : absence d’enregistrement des UVs, résultats présentés sous forme d’aperçus).

L’article Dépliage UV : Unwrella passe en version 4 est apparu en premier sur 3DVF.

SIGGRAPH 2021: Chaos lance V-Ray 5 pour Unreal

Par : Shadows

Chaos lance la version 5 de V-Ray for Unreal, nouvelle version de son plugin de rendu destiné à l’import de scènes V-Ray, au baking d’éclairage et au rendu d’images et animations dans Unreal Engine.

V-Ray 5 apporte plus de contrôle sur le baking (personnalisation/optimisation des paramètres de rendu tels que l’illumination globale, l’échantillonnage et niveaux de bruit), mais aussi plus de performances en distribuant le rendu sur plusieurs machines et/ou en utilisant la totalité des CPUs et GPUs NVIDIA disponibles. Il est aussi possible d’utiliser le Chaos Cloud de façon directe.

La nouvelle version apporte en outre un Frame Buffer repensé avec des contrôles de post-processing intégrés. Il devient ainsi possible de faire des corrections colorimétriques et de combiner des render elements sans avoir recours à un outil tiers.

Enfin, d’autres avancées plus mineures sont présentes :

  • Un nouveau Coat Layer dans le V-Ray Material, utile pour les matériaux comme le bois laqué, le métal enduit;
  • Points de pivot améliorés : lors de l’import d’objets dans V-Ray for Unreal, leurs points de pivot ne sont plus modifiés;
  • Export sélectif vers une scène V-Ray: les artistes peuvent sélectionner un groupe d’objet, les exporter en tant que scène V-Ray et donc transférer ces assets vers d’autres applications V-Ray.
  • Intel Open Image Denoise: si vous ne disposez pas d’une carte NVIDIA, cet outil permet de réduire le bruit lors du rendu interactif, avec un traitement par le CPU;
  • Blue Noise Sampling: échantillonnage amélioré qui permet d’avoir des images paraissant plus propres sans augmenter le nombre d’échantillons. Particulièrement utile pour le motion blur et les effets de profondeur de champ;
  • Support out-of-core : encore en beta, cette avancée permet le rendu de scènes dépassant la taille de la mémoire GPU.

Pour plus de détails, on consultera la page produit. Rappelons que notre partenaire Progiss est revendeur des solutions Chaos : vous pouvez donc retrouver V-Ray 5 for Unreal dans la boutique 3DVF.fr, pour 70€HT/mois.
V-Ray 5 for Unreal est par ailleurs inclus dans la V-Ray Collection, qui donne accès à une quinzaine de produits et services Chaos pour 629,00 €HT/an.

Comme toujours, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter notre partenaire Progiss, par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail: info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (à côté de Paris) ou dans les vôtres.

Playard Studios

L’article SIGGRAPH 2021: Chaos lance V-Ray 5 pour Unreal est apparu en premier sur 3DVF.

Tinkercad, le logiciel 3D en ligne pour débuter la modélisation

Tinkercad est logiciel en ligne développé qui appartient à Autodesk et permet aux débutants de créer des modèles en 3D. Ce logiciel de CAO est basé sur la géométrie de construction de solides (une branche de la modélisation de solides)…

TinkerCAD-cover-copy

Maya : Autodesk met à jour Bifrost

Par : Shadows

Image d’en-tête : Lee Griggs.

Autodesk met à jour Bifrost : le plugin physique pour Maya passe en version 2.3.

La mise à jour propose plusieurs améliorations qui facilitent l’usage de l’outil et étendent ses fonctions. Il devient par exemple possible d’utiliser des sliders pour ajuster interactivement certaines valeurs, et donc itérer plus rapidement. En outre, les problèmes de graphe lors du renommage de fichiers externes sont mieux gérés.
Les artistes pourront par ailleurs utiliser fields et arrays pour diriger les paramètres de simulation.
Les améliorations portent aussi sur le solveur Aero (utilisé pour les simulations gazeuses) avec un workflow post-simulation simplifié. La simulation de cloth avec MPM propose de meilleures performances et une stabilité en hausse.
On notera aussi un meilleur support Alembic et OpenVDB. Enfin, les Terminals (une alternative aux nodes d’export pour créer de la géométrie prête au rendu) sortent de beta et sont prêts pour un usage en production.

Bifrost 2.3 est compatible Maya 2019 et supérieur. On trouvera plus de détails sur toutes ces avancées chez Autodesk.

L’article Maya : Autodesk met à jour Bifrost est apparu en premier sur 3DVF.

Redshift bascule vers les souscriptions

Par : Shadows

L’éditeur Maxon annonce que son moteur de rendu Redshift change de modèle économique : à partir du 30 août, l’outil sera uniquement proposé via souscription.

Concrètement, à compter de cette date, les licences perpétuelles ne seront plus disponibles à la vente. La maintenance annuelle en cours des clients sera assurée, et pourra être renouvelée jusqu’au 31 août 2023.

Une FAQ a été mise en place avec plus de détails sur la transition et les évolutions pour les clients actuels.

Image d’en-tête : Nürburgring (Humster Challenge), rendu sous Redshift

L’article Redshift bascule vers les souscriptions est apparu en premier sur 3DVF.

Amener le jury sur une scène de crime via la VR pour des verdicts plus cohérents

Par : Lilia
VR scène de crime

Grâce à l’avènement de la réalité virtuelle, les jurés peuvent se rendre sur une scène de crime via un casque VR. Désormais, ils ont une meilleure chance de prendre la bonne décision.

Reconstituer un crime à partir d’une série de documents présentés dans une salle d’audience n’est pas une mince affaire. Cela est vrai, surtout lorsque l’avenir d’une personne est en jeu. Annoncer le verdict correct sur les cas d’accidents de voiture et de meurtres dépend d’une bonne connaissance de l’espace. Mais à moins d’être sur la scène de crime, la marge d’erreur est grande.

Une nouvelle étude publiée par l’Université d’Australie-Méridionale fournit des preuves accablantes en faveur de l’utilisation de la VR dans la salle d’audience. Cette solution permet aux jurés d’atterrir en plein milieu d’un accident de voiture ou d’une scène de crime.

Une équipe de chercheurs d’UniSA, de juristes, de policiers et de médecins légistes a simulé une scène de délit de fuite. Ils ont reconstitué les événements avec un scanner laser pour comparer les verdicts entre les jurés, utilisant des casques de réalité virtuelle et s’appuyant sur des photographies de la scène de crime. Le résultat ? Meilleur rappel, précision spatiale et verdicts plus cohérents.

La VR pour visualiser la scène du crime, l’avenir des salles d’audience ?

« La VR a demandé beaucoup moins d’efforts que l’utilisation de photographies pour reconstituer la séquence des événements », explique le Docteur Andrew Cunningham, du Centre de recherche australien d’UniSA pour les environnements interactifs et virtuels.

Les participants à l’étude qui regardaient la scène de crime avec un casque de réalité virtuelle étaient 9,5 fois plus susceptibles de choisir le même verdict que le groupe qui s’est fié aux photographies.

« Les participants qui étaient immergés dans la scène d’un accident de voiture étaient plus susceptibles de se souvenir correctement de l’emplacement du véhicule au moment de l’accident par rapport à la victime », ajoute le Docteur Cunningham.

« Cela fournit une preuve sans équivoque que la RV conduit à des verdicts plus justes et plus cohérents po. Cette technologie pourrait en effet être l’avenir des salles d’audience », a déclaré le Docteur Cunningham.

La chercheuse principale, le Docteur Carolin Reichherzer, affirme que les visites sur site sont toujours la norme d’excellence pour fournir aux jurys une impression réaliste d’une scène de crime. Mais elles ont aussi leurs inconvénients. « Elles sont coûteuses, en particulier dans les endroits éloignés. Dans certains cas, le site lui-même a changé, rendant impossible des visualisations précises », explique le Docteur Reichherzer.

Cet article Amener le jury sur une scène de crime via la VR pour des verdicts plus cohérents a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

XRHealth et Reducept : Une thérapie en réalité virtuelle pour la gestion de la douleur

Par : Lilia
XRHealth Reducept

Un nouveau partenariat a été établi entre XRHealth, géant américain de la télémédecine VR et Reducept, une solution thérapeutique digitale. Cette collaboration vise à aider les patients à mieux gérer leur douleur.

XRHealth, application de réalité étendue et thérapeutique annonce une collaboration avec Reducept. Ce partenariat vise à étendre leur offre aux patients en matière de thérapie en réalité virtuelle pour la gestion de la douleur. Cette technologie propose des exercices qui forment les personnes souffrant de douleur chronique à maîtriser la douleur. Cela réduit potentiellement le besoin de médicaments.

Le partenariat XRHealth et Reducept a été conçu pour les personnes souffrant de douleur chronique persistante. Le jeu Reducept VR entraîne le cerveau des utilisateurs à créer son propre analgésique via un traitement numérique de la douleur psychologique.

L’application de gestion de la douleur fournit des parcours visuels immersifs et une éducation à travers un récit gamifié. Elle propose également des expériences comportementales ciblées. Elle applique des techniques fondées sur des preuves allant de la thérapie d’acceptation et d’engagement et de la thérapie cognitivo-comportementale à la virtualisation 3D du corps.

Le partenariat XRHealth et Reducept, d’une importance capitale

Le CDC rapporte que plus de 20 % des adultes américains souffrent de douleur chronique. Selon son rapport, 7,4 % sont atteints de douleur chronique à fort impact. La collaboration XRHealth et Reducept aidera de nombreuses personnes à reprendre le contrôle de leur vie.

Reducept forme le cerveau à gérer la douleur différemment. En effet, il combine les connaissances scientifiques sur l’éducation à la douleur, la psychologie et la thérapie numérique. En outre, il enseigne aux utilisateurs comment la douleur affecte leur corps. Reducept donne aussi des conseils pratiques à appliquer dans la vie quotidienne.

Reducept est un logiciel primé. Il a remporté le “United Nations World Summit Award”, le “Accenture Healthtech Innovation Challenge Award 2019”, les “International Serious Play Awards 2019” et les “Game Bakery Awards : Best Serious Game 2020”. Aujourd’hui, grâce à lui, plus de 2500 patients en savent davantage sur leur douleur. En plus, ils ont un meilleur contrôle sur leur vie.

« Nous souhaitons offrir aux personnes souffrantes un traitement agréable, satisfaisant et durable de la douleur. Reducept combine plusieurs techniques axées sur le patient, éprouvées en clinique pour réduire l’impact négatif de la douleur sur la qualité de vie. Nous sommes ravis de rejoindre XRHealth pour rendre le traitement Reducept accessible sur leur plateforme », a déclaré Margryt Fennema, PDG de Reducept.

Cet article XRHealth et Reducept : Une thérapie en réalité virtuelle pour la gestion de la douleur a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌