Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Tinker Pilot : le simulateur de vol disponible en version alpha dès maintenant

Par : Serge R.

Tinker Pilot est un nouveau simulateur de vol de combat en réalité virtuelle dédié aux joueurs sur PC VR. Il s’agit d’une œuvre de Lluís Garcia Lamora. En développement depuis quelques années déjà, le titre VR propose désormais une version alpha payante. Une bande-annonce de lancement et une courte vidéo montrant une partie des combats dans le jeu sont d’ailleurs disponibles dès maintenant pour avoir un aperçu de son contenu.

Le développeur derrière Tinker Pilot, Lluís Garcia Lamora, finance actuellement le nouveau jeu VR via Patreon. Pour accéder à sa version alpha, les joueurs ont donc droit à différents niveaux. Leur tarif va de 4,50 dollars à 89 dollars par mois. Selon Garcia Lamora, elle sera régulièrement mise à jour jusqu’à la sortie officielle du titre VR. Aussi, toute participation au financement du jeu pour un montant de 30 dollars ou plus permettra d’obtenir une copie de celui-ci à son lancement. Dans tous les cas, on ignore encore pour le moment quand sa version finale débarquera sur le marché.

Tinker Pilot : un simulateur de combat aérien hautement configurable

La particularité de Tinker Pilot par rapport aux autres simulateurs de vol est qu’il sera hautement configurable. En d’autres termes, les joueurs auront l’occasion de créer eux-mêmes leur propre cockpit de science-fiction. De plus, ils pourront l’équiper de toutes sortes de commandes, comme des pédales, des joysticks et bien d’autres encore.

Il sera même possible d’importer certains modèles d’équipements dans le jeu VR. Les joueurs pourront ainsi les configurer comme bon leur semble pour qu’ils obtiennent un cockpit correspondant parfaitement à leurs besoins et à leurs envies. Ils auront d’ailleurs l’opportunité de placer les éléments, comme les différents panneaux personnalisés, les boutons holographiques, etc. aux endroits de leur choix.

Ce n’est pas encore tout, car ils pourront également remplir leur cockpit d’objets, comme des images décoratives, des chaises spéciales, etc. Côté gameplay, il sera à la fois stimulant, varié et amusant selon Garcia Lamora. Les joueurs auront en outre droit à différents modes de jeu.

Cet article Tinker Pilot : le simulateur de vol disponible en version alpha dès maintenant a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Lone Echo II : la date de lancement tant attendue enfin arrivée

Par : Serge R.

Le jeu VR tant attendu Lone Echo II sortira enfin ce jour selon la date de lancement révélée par Facebook et Ready At Dawn il y a quelques jours. Pour donner un aperçu du contenu du titre VR, la firme de Mark Zuckerberg vient de publier une bande-annonce de lancement épique de celui-ci.

Lone Echo II était en développement depuis déjà un bon bout de temps. Après l’avoir annoncé, son développeur Ready At Dawn n’a pas donné beaucoup d’informations sur le jeu VR jusqu’au début de l’année. Le studio a donc révélé que le titre VR allait pointer le bout de son nez en août. Malheureusement, sa sortie a été repoussée maintes fois. Aujourd’hui, les joueurs VR qui l’attendaient avec impatience pourront enfin profiter pleinement de cette suite de Lone Echo. Le jeu d’aventure spatiale sortira en effet ce jour. Un trailer de lancement est disponible pour ceux qui veulent en avoir un aperçu plus détaillé avant de s’en procurer.

Lone Echo II : la dernière exclusivité Oculus Rift

La bande-annonce de lancement publiée par Facebook propose de nouvelles séquences de gameplay de Lone Echo II. Elle donne aussi un meilleur aperçu des séquences présentées dans le trailer dévoilé lors de l’Oculus Gaming Showcase, qui s’est déroulé plus tôt cette année.

Dans tous les cas, c’est confirmé que Lone Echo II sera le dernier jeu exclusif Oculus Rift. Après tout, Facebook a récemment cessé de commercialiser ce casque PC VR, et se concentre davantage sur la vente du casque autonome Oculus Quest 2. Ce dernier est alors devenu la plateforme de Facebook privilégiée pour les exclusivités.

The Climb 2, Jurassic World Aftermath, et même les titres VR initialement lancés en exclusivité sur PC VR, comme Medal of Honor : Above and Beyond, se dirigent désormais vers Quest 2. Malheureusement, le jeu d’aventure spatiale de Ready At Dawn ne suivra apparemment pas le même chemin que cette version VR de Medal of Honor. Il ne sera disponible que sur Oculus Store pour Rift. Il ne sortira même pas sur SteamVR.

Cet article Lone Echo II : la date de lancement tant attendue enfin arrivée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

D’une cinématique PUBG à l’avenir du rendu : rencontre avec Brunch

Par : Shadows

Nous suivons l’équipe de Brunch depuis plusieurs années déjà : nous avions notamment eu l’occasion de vous proposer des interviews en leur compagnie autour d’une cinématique pour The Division 2 d’Ubisoft, puis d’une autre destinée à Riot Games et son Teamfight Tactics.

C’est désormais dans l’univers PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG) que nous plonge Brunch, avec une cinématique sortie cet été pour promouvoir un nouveau jeu mobile lié à la licence.
Réalisée par Boddicker (Jean-Charles Kerninon et Clément Lauricella), produite par Eddy, cette cinématique adopte un rendu stylisé qui tranche avec l’approche photoréaliste de nombreuses bandes-annonces de jeu.

En compagnie de Brunch, nous vous invitons à découvrir le projet, ses coulisses et ses défis techniques et artistiques.
Démarche visuelle, narration poussée, travail en lien avec de la musique, animation en step, contraintes narratives liées à Youtube, vous saurez tout sur les coulisses de cette cinématique.

Et comme le projet adopte un rendu non photoréaliste, nous en avons profité pour échanger avec les réalisateurs sur les tendances actuelles en matière de rendu stylisé, mais aussi sur l’impact de l’IA et du deep learning sur l’avenir du rendu.

Le résultat : une interview dense et riche en informations à découvrir après avoir (re)vu la cinématique PUBG !

3DVF : Bonjour Boddicker/Brunch ! La cinématique PUBG : NEW STATE – La chute de Troi que vous avez récemment dévoilée trouve ses origines dans une autre licence : le travail que vous aviez fait pour The Division 2 d’Ubisoft, sur lequel nous vous avions d’ailleurs déjà interviewés.

Boddicker (Jean-Charles Kerninon et Clément Lauricella) : Tout à fait. En fait, PUBG Studio avait sorti une grosse cinématique, dans un style très photoréaliste et proche du jeu (en termes d’actions, de lighting). Or ils se sont rendus compte que cette approche ne fonctionnait pas : le projet était certes très beau et bien géré, il ne se démarquait pas du reste des cinématiques jeux vidéo en termes de rendu. La cinématique n’avait donc pas marqué le grand public autant que PUBG l’avait espéré.

Ils sont donc venus nous voir avec comme ambition d’aller vers quelque chose de plus stylisé, et d’avoir une narration plus approfondie pour sortir du lot.

Ils avaient eu l’occasion de voir notre travail sur The Division 2 (que nous avions co-réalisé avec Olivier Lescot), et cela correspondait à leur vision, un style fort et une vraie histoire.

Cinématique d’Olivier Lescot & Boddicker pour The Division 2

3DVF : Plus concrètement, quel était la demande, quels aspects du jeu fallait-il souligner ?

Il s’agissait d’accompagner la sortie d’un jeu mobile, PUBG : NEW STATE. L’action se situe dans le futur, et il y a une nouvelle map, des éléments plus technologiques (même si l’équipe est revenue en arrière par rapport à certains plans initiaux).
L’idée était notamment de mettre en place un lore, avec plusieurs factions du jeu. Quelques personnages principaux étaient déjà écrits mais sans avoir d’apparence visuelle associée, car ils n’étaient pas inclus dans le jeu.

Le brief, au fond, était assez simple : le studio avait trois gangs, trois factions, avec leurs leaders. Et une nuit, une équipe de chasseurs devait arriver et tuer tout le monde.
A partir de là on a pu écrire un scénario et leur proposer.

Visuellement, aucune référence, quartier libre pour présenter ce qu’on voulait, ils n’ont même pas demandé un style spécifique. La seule demande était d’éviter le photoréalisme.

Il y a eu une évolution dans le concept, nous avions proposé quelque chose de très narratif, avec des dialogues, une histoire accompagnée par de la musique (nous savions qu’un groupe de musique serait impliqué mais la musique n’était pas encore définie).
Cependant, eux voulaient vraiment appuyer la cinématique sur la musique.

Au final la cinématique est un mix de ces visions, avec un côté clip mais tout en gardant de la narration, et une longue intro sans musique. Ils nous ont tout de même bien permis de nous exprimer.
L’absence de dialogues a aussi des avantages : on a des non-dits, du mystère du fait par exemple que le dialogue final n’est pas audible (même si on l’a écrit dans le script !).

3DVF : Comment avez-vous géré ces contraintes au niveau sonore ?

Cela a beaucoup changé notre façon de réaliser et monter, par exemple nous avons mis en place beaucoup de coupes au moment des tirs.

Pendant longtemps il y a eu un flou pour savoir ce qui prenait le pas : est-ce que la musique devait s’adapter à l’image, ou l’inverse. On a reçu des maquettes que l’on a transformées, découpées, on a rallongé des moments… Nous avions aussi une courbe d’intensité pour le film que nous voulions respecter…

Les tests se sont poursuivis très tardivement, et au final le plus simple a été que le client nous fournisse la musique, qu’elle ne bouge plus et que l’on s’adapte, que l’on cale dessus nos rythmes, nos plans.

3DVF : Quelle était la taille de l’équipe, et combien de temps a duré le projet ?

5 mois de production, c’est un de nos plus longs projets.

Pour l’équipe, une quarantaine de personnes sur l’ensemble du projet mais sans dépasser la douzaine de personnes en même temps.

Et avec donc Eddy à la production, Brunch à la fabrication.

3DVF : Une ambiance nocturne peut être délicate à gérer au compositing, est-ce que ça a été le cas ici ?

Pas autant qu’on aurait pu le craindre. Evidemment, il a été nécessaire d’égaliser les plans durant la production, mais visuellement on est sur une nuit très graphique, teintée, pas sur une obscurité totale. Et comme les graphistes s’occupaient de séquences entières, on a pu facilement obtenir une unité de séquence.

3DVF : En termes de chara design, comment se sont passées les choses ?

Pour les leaders, nous n’avions pas de design, aucun élément, juste une fiche descriptive de la personnalité (faits d’arme par exemple).

Par contre nous avions quelques charas designs ou skins de personnages « lambda » qui étaient pressentis pour intégrer le jeu, nous avons donc étudié ces éléments afin d’avoir une cohérence visuelle. C’est ensuite que l’on a imaginé nos designs.

Nous avons eu une liberté énorme.

En pratique, quand on travaille sur le design de personnages, il y a des plannings, plusieurs designers en parallèle qui font plusieurs propositions par personnage, et c’est ensuite qu’il faut trouver un style global pour le film.

Or entre en design 2D et une retranscription 3D il est toujours difficile de se projeter ou d’avoir une bonne cohérence sur l’ensemble des designs. Il n’est jamais évident de dire à un graphiste « on voudrait tel type de rendu » et d’avoir un design adapté, c’est plutôt à l’étape de fabrication que l’on intègre tout ça, que l’on adapte tous les personnages, qu’on se les approprie. En décidant du type de textures, de la patte graphique.

D’autant plus que nous sommes des techniciens, nous maîtrisons la 3D plus que la 2D.

Si a posteriori on compare les characters designs et le résultat final, ça se ressemble mais il y a clairement une différence.

3DVF : Comment avez-vous abordé les visages ?

Notre parti pris était de nous affranchir d’un look 2D, de règles un peu idiotes que beaucoup se mettent pour avoir un « look 2D » ou « look 3D », on ne voulait pas que les gens pensent que le but était « d’imiter de la 2D », ce qui est très laborieux.

Nous avons donc opté pour garder du détail en modélisation, mais aussi pour le fait de mettre de la matière, de la texture. De même, sur les masques des chasseurs, on a assumé le côté 3D, mis une patine, des reflets réalistes et non bakés.

Un point qu’il faut souligner, c’est l’importance ici de la confiance que l’on nous a accordée. Sur ce genre de projet il faut généralement tout de suite, dès le pitch, montrer ce à quoi montrera le film. Ici, nous avons pu faire des essais, des recherches, le client et la production ont vraiment fait confiance, malgré l’attente que génère ce processus.

3DVF : Toujours sur les détails, le travail sur les yeux est impressionnant, de la texture, des reflets…

Il y a de la triche sur certains plans, avec par exemple des spéculaires 2D sur des petites plaques que l’on fait trembler pour créer du mouvement, par exemple à la fin quand Marion parle au Sherif et que ses yeux s’écarquillent. Ou quand une autre héroïne est allongée, avant de se faire exécuter. A l’inverse, sur d’autres plans ça ne marche pas visuellement, donc soit on retirait totalement, soit on mettait du spéculaire 3D.

Au final, tant que ça marche, peu importe la technique.

On a surtout gardé cet effet quand nous voulions raconter quelque chose avec le spéculaire, jouer sur les émotions.

3DVF : Vous avez opté pour une animation en step. Or il nous a semblé que certains FX sont animés avec plus de fluidité…

Pas tout à fait.

En fait on a adapté le framerate au plan, voire pendant le plan. Par exemple sur un plan un antagoniste court, manque de tomber, la caméra le suit et s’attarde. La caméra est fluide au début, puis beaucoup moins sur la fin pour renforcer le côté nerveux.

Les FX sont tous en step, mais comme ça bouge très vite on a cette sensation de fluidité. Et comme animer en 2 nous semblait parfois trop fluide, nous sommes parfois passés sur une animation en 3 ! Ca dépend vraiment du plan. Ca s’est fait au ressenti.

Pages suivantes : animation, FX, chara design, violence Youtube, rendu stylisé, machine learning.

L’article D’une cinématique PUBG à l’avenir du rendu : rencontre avec Brunch est apparu en premier sur 3DVF.

Lone Echo II : incarnez un androïde en apesanteur dans le futur jeu VR

Par : Shadows

En 2017 sortait le jeu Lone Echo, jeu d’aventure dans l’espace développé par le studio Ready at Dawn pour Oculus Studios.

Sa suite directe Lone Echo II sort le 12 octobre, et s’offre pour l’occasion une bande-annonce.
Développé par le même studio, ce nouvel opus nous fera une fois encore incarner Jack, un androïde, aux côtés de la capitaine Olivia « Liv » Rhodes.
La promesse de cette bande-annonce : une aventure spatiale en apesanteur, épaulée par des visuels de qualité et un scénario riche. De nouveaux outils et capacités seront aussi au rendez-vous.

Le titre sera compatible avec Oculus Rift, Rift S et évidemment Oculus Quest /Quest 2 en mode Link (relié à un PC, en filaire ou via WiFi).

L’article Lone Echo II : incarnez un androïde en apesanteur dans le futur jeu VR est apparu en premier sur 3DVF.

Seeker VR : le Quidditch Harry Potter débarque sur Oculus Quest 2

Par : Serge R.

Seeker VR est un nouveau jeu VR qui donne aux joueurs l’occasion de jouer au Quidditch Harry Potter en réalité virtuelle. Créé et développé par un fan pour les fans de la franchise, il est disponible gratuitement sur le Quest 2 d’Oculus via SideQuest dès maintenant. Bien évidemment, il ne dispose donc pas de la licence officielle Harry Potter. Afin d’éviter tout souci avec Warner Bros Studios, son développeur l’a alors mis à la disposition des joueurs sur la plateforme itch.io.

Beaucoup de fans de Harry Potter ont sûrement déjà rêvé de chevaucher le balai volant du héros de la franchise, baptisé Nimbus 2000. Heureusement pour eux, le nouveau titre VR Seeker VR rend désormais cela possible. L’équipe derrière le jeu, composée d’un seul homme et appelée Team Eldritch, a apporté quelques endroits de l’école de sorcellerie de Poudlard en réalité virtuelle.

Parmi ceux-ci, il y a donc l’arène de Quidditch. Les joueurs ont de ce fait l’occasion de partir à la chasse au vif d’or tout en lançant des sorts avec la fameuse baguette magique. En explorant le monde du jeu, ils pourront d’ailleurs découvrir des créatures magiques fascinantes et débloquer des trophées supplémentaires.

Seeker VR

Seeker VR : plusieurs lieux passionnants à découvrir

Dans Seeker VR, les joueurs ont droit à un vaste environnement à explorer à bord de leur propre Nimbus 2000. Parmi les lieux qu’ils pourront découvrir, il y a bien entendu le château de Poudlard. Il y a aussi le lac noir, la forêt interdite et la cabane de Hagrid.

Pour piloter le fameux balai volant, ils n’ont pas à se servir des joysticks de leurs contrôleurs Oculus Touch. Le jeu utilise en effet plutôt leur système de suivi de mouvement pour être plus réaliste.

Dans tous les cas, ils peuvent visiter les différents endroits cités précédemment à plus de 160 km/h. Après tout, la vitesse est un élément essentiel du jeu VR selon Team Eldritch. À noter que le développeur du titre VR a recréé le monde de Harry Potter en se basant sur les plans originaux du film. Il faut dire qu’il a bien pris tout son temps pour optimiser les résultats.

Cet article Seeker VR : le Quidditch Harry Potter débarque sur Oculus Quest 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Virtual Regatta : tout savoir sur cette simulation de régates en ligne

Par : Serge R.

Virtual Regatta est bien plus qu’une simple simulation en ligne de courses au large et de régates. On a également affaire à un éditeur de jeux à part entière. L’application a été mise au point par une petite équipe d’ingénieurs, de designers et d’entrepreneurs passionnés. Voici l’essentiel à savoir à son sujet.

Tout comme les adeptes de fitness, de méditation, etc., les amateurs de régates ont aussi droit à des jeux basés sur une telle activité. Virtual Regatta en fait partie, et se classe même parmi les plus connus du moment. Il faut savoir en effet que la société derrière l’application est un partenaire exclusif du « eSailing World Championship ». Il s’agit de la plus importante compétition de voile eSport au monde. Le studio est également un partenaire de la fédération « World Sailing ». Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette simulation de régates en ligne.

virtual regatta

Virtual Regatta : société, chiffres et historique

La société e-Sailing Virtual Regatta SAS a été fondée par Philippe Guigné, un ancien skipper professionnel français, en 2006. Elle développe des jeux massivement multijoueurs basés sur les courses au large et les régates. Au début, elle portait le nom de Many Players. À noter que Guigné a lancé la simulation de régates en ligne à l’occasion de la Route du Rhum 2006.

À l’époque, l’application comptait pas moins de 50 000 joueurs. Au fil du temps, elle a connu un développement important. Le Vendée Globe 2008-2009 a, par exemple, recensé plus de 340 000 participants. C’est Hugues Fournier qui est sorti vainqueur de la course.

Avant la Volvo Ocean Race 2009-2010, le studio a bénéficié du statut de club nautique grâce à l’accord de la Fédération française de voile. Pour ce qui est du reste, le jeu comptait 600 000 joueurs inscrits en 2010, 460 000 en 2012, et 451 000 skippers virtuels lors du Vendée Globe 2016. Lors de l’édition 2020 de ce dernier, il a dépassé la barre d’un million de participants à la course.

2 versions : Virtual Regatta Inshore et Offshore

Virtual Regatta se décline en 2 versions, à savoir Virtual Regatta Inshore et Offshore. Bien entendu, chaque version s’adapte aux besoins et aux compétences de chaque joueur pour leur permettre de profiter d’une expérience qui leur est parfaitement dédiée.

Virtual Regatta Inshore

On a affaire ici à une simulation de régates multijoueur en temps réel. Les courses se déroulent sur des parcours techniques, sous le vent et au vent. Cette version de Virtual Regatta donne aux joueurs venant du monde entier l’occasion de se retrouver pour disputer des régates de 5 minutes.

À noter que cette simulation respecte les règles « Virtual Racing Rules of Sailing » imposées par la Fédération internationale de voile. Pour ceux qui l’ignorent encore, c’est cette dernière qui délivre depuis 2018 le titre de « e-Sailing World Champion ».

En termes de chiffres, Virtual Regatta Inshore comptait 700 000 skippers virtuels inscrits l’année dernière. 226 pays ont donc été représentés. Pour permettre aux joueurs de profiter d’une aventure exceptionnelle, il y avait 11 classes de bateaux. Pas moins de 18 plans d’eau ont d’ailleurs été recréés en virtuel.

Virtual Regatta Offshore

Pour ceux qui souhaitent participer à de plus grandes courses à la voile, la version Offshore de Virtual Regatta est plus adaptée à leurs besoins. Elle rassemble en effet les courses les plus célèbres, à l’instar de Vendée Globe, The Ocean Race, Route du Rhum, Rolex Sydney Hobart Yacht Race et bien d’autres encore.

Ici, les joueurs ont l’opportunité d’affronter des centaines de milliers d’adversaires, et ce, en temps réel depuis leur smartphone, leur tablette ou leur ordinateur. Pour être sûrs de vaincre leurs rivaux, ils doivent bien entendu opter pour les meilleurs réglages pour leur bateau. On parle notamment du cap et des voiles.

À noter que la simulation de régates en ligne organise une cinquantaine de courses chaque année. Rien qu’en 2020, elle a recensé pas moins de 1,5 million de joueurs actifs où 193 pays ont été représentés. Ici, on compte 13 classes de bateaux.

Comment jouer à ce jeu ?

Pour jouer à Virtual Regatta, il n’y a rien de plus simple. Il suffit en effet de se rendre sur le site officiel du titre « www.virtualregatta.com ». Les joueurs peuvent alors jouer directement depuis leur PC.

Pour ceux qui souhaitent y jouer sur leur smartphone, l’application est disponible sur Google play pour les utilisateurs d’un smartphone tournant sous Android. En ce qui concerne les joueurs disposant d’un appareil Apple, elle est aussi disponible sur l’App Store.

Pour obtenir le jeu, les joueurs n’ont de ce fait qu’à se rendre sur le Store de leur choix. Il est bon de souligner que le titre n’est pas développé pour les autres OS mobiles, comme BlackBerry OS, Windows Phone, etc.

Qu’en est-il de son interface ?

Dans la page d’accueil de Virtual Regatta, le joueur peut tout d’abord voir son nom affiché en haut à gauche. Pour accéder à son profil, il doit donc cliquer dessus. Au cas où il dispose d’un compte Guest, le système lui demandera de s’enregistrer. Son niveau VSR actuel est indiqué par la jauge VSR. Pour connaître le nombre de points à avoir pour accéder au niveau supérieur, il suffit de voir la barre de progression.

Le joueur peut également voir le bouton crédits dans la page d’accueil du jeu. Il indique bien entendu le nombre de crédits dont il dispose. En cliquant dessus, il pourra souscrire un abonnement VIP ou acheter davantage de crédits. Dans la partie centrale de la page, il peut aussi voir les courses à venir et en cours.

D’autres boutons se trouvent dans la page, à savoir le tutoriel, qui permet de se familiariser à l’interface de l’application et aux bases de la navigation. Il y a d’ailleurs les boutons News, Courses à venir, Votre palmarès, Messagerie et Équipes. Il y a bien sûr enfin la barre de recherche, les paramètres et le bouton de connexion.

virtual regatta

Quid de l’interface de course ?

Dans cette page, on retrouve également toutes sortes de boutons et de fonctionnalités. On y voit ainsi tout d’abord le pseudo du joueur. Pour centrer la carte sur son bateau, il doit cliquer dessus. Il y a aussi le bouton classement lui permettant d’accéder à son classement dans la course actuelle.

Le mode 3D, quant à lui, lui donne la possibilité de visualiser son navire en 3 dimensions, comme s’il était à bord. Cet affichage ne montre toutefois pas les côtes, et ne permet pas de manœuvrer. Pour voir les performances de l’ensemble des voiles, il faut en outre cliquer sur le bouton Votre voile active.

Pour ce qui est du reste, on retrouve dans cette page les boutons et les fonctionnalités Routage express, Votre bateau, Votre cap, Compas et TWA Auto. Il y a d’ailleurs les infos sur le bateau du joueur, le radar, la météo et le filtre, sans oublier le menu Expert et les fonctions sociales. Il y a bien évidemment enfin le menu principal, le journal de bord et la barre de recherche.

Comment accumuler des points et gagner dans Virtual Regatta ? 

Pour gagner à Virtual Regatta, il faut être très persévérant. En effet, il s’agit d’un jeu où il est nécessaire de revenir fréquemment, surtout la nuit. Il faut rappeler que la course dure environ 70 jours minimum. En outre, la partie se base sur des conditions de navigation.

De plus, grâce aux packs, il est désormais possible de jouer avec la programmation des horaires. En fait, cette option permet aux joueurs de déterminer à l’avance leur itinéraire pendant la nuit, par exemple. Cela augmente le confort des joueurs et leur épargne le besoin de se présenter chaque demi-heure afin de mieux réussir à gérer les différents passages.

Tout comme chez les véritables marins, le fait de bien analyser la météo pour l’anticiper reste l’un des points clés pour pouvoir gagner des points dans Virtual Regatta. À cet effet, il existe des routeurs météorologiques qui se calquent sur les conditions climatiques réelles. En mer, il ne sert à rien de dresser un itinéraire précis du point A vers B.  Il suffit de se laisser guider par les vents pour gagner du temps et économiser certaines heures afin de garder une longueur d’avance.

Il arrive parfois de faire appel à un autre marin pour se lier d’amitié avec lui, par exemple via des interfaces de tableaux de bord.

Est-il possible de jouer gratuitement à Virtual Regatta

Il existe un certain nombre de questions que les joueurs se posent fréquemment à propos de Virtual Regatta. Parmi celles-ci, il y a celle sur la possibilité de jouer gratuitement au titre. Heureusement pour eux, il est bel et bien possible de participer gratuitement à chacune des courses proposées dans le jeu.

Effectivement, l’application leur offre des crédits lors de leur inscription. Il en est de même lorsqu’ils s’inscrivent à une course. Ils peuvent en outre en gagner en fonction de leurs résultats quand ils franchissent la ligne d’arrivée. Au fur et à mesure qu’ils progressent dans le jeu, leur portefeuille peut de ce fait se remplir tout seul.

Bien entendu, ils peuvent également acheter des crédits supplémentaires afin de mieux le garnir. À noter que certaines courses dites « Spéciales », comme le défi « Challenge the champions », peuvent requérir un accès avec Full Pack.

Pour une régate en VR

Pour l’heure, Virtual Regatta n’est pas jouable en mode VR. Il ne faut pas non plus le confondre avec VR Regatta. Disponible sur Steam, il s’agit de l’un des jeux de voile les plus aboutis en VR. Développé par MarineVerse, le studio se proclame comme le plus grand club de passionnés de voile dans le monde. En plus du jeu VR Regatta, ils proposent aussi MarineVerse Cup sur Oculus et HTC Vive.

Cet article Virtual Regatta : tout savoir sur cette simulation de régates en ligne a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Zenith : The Last City : un financement de 10 millions de dollars pour le MMORPG VR

Par : Serge R.

Zenith : The Last City vient de gagner une grosse somme de 10 millions de dollars grâce à une levée de fonds de série A réussie. Le studio derrière le MMORPG VR, Ramen VR, a été soutenu par Makers Fund, Anthos Capital et Dune Ventures. Il ne faut pas non plus oublier qu’il travaille en partenariat avec Oculus. Il compte bien entendu se servir des fonds ainsi obtenus pour élargir son équipe de développement.

Pour rappel, le studio indépendant spécialisé en réalité virtuelle, Ramen VR, a commencé à travailler sur son titre VR Zenith : The Last City en 2019. À l’époque, il a lancé une campagne Kickstarter pour le MMORPG VR, et a atteint son objectif de 25 000 dollars en moins de 4 heures. Il a donc pu réunir pas moins de 280 000 dollars de financement. On sait maintenant que le jeu VR vient d’obtenir une somme importante de 10 millions de dollars suite à une levée de fonds de série A. En somme, les ressources ne devraient ainsi plus être un problème pour le studio.

Zenith The Last City

Zenith : The Last City : un jeu social captivant et immersif

Selon le PDG et cofondateur de Ramen VR, Andy Tsen, il compte faire de Zenith : The Last City un jeu social à la fois captivant et immersif. Il vise surtout à créer une expérience VR aussi mémorable et impressionnante qu’une expérience réelle.

Avec Lauren Frazier du studio, il souhaite créer un monde combinant les caractéristiques sociales des MMORPG à la puissance de la VR et à l’intérêt croissant pour le métaverse. En somme, il veut donner aux joueurs un moyen innovant d’établir des liens entre eux dans Zenith.

Dans tous les cas, le titre VR n’a pas manqué d’intéresser les joueurs VR ces deux dernières années. Pour rappel, Ramen VR a en effet déjà lancé deux phases de test alpha du jeu, et a pu réunir des milliers de participants.

Selon lui, certains d’entre eux ont passé en moyenne deux heures par jour sur le MMORPG. La deuxième phase de test alpha a pris fin début août. Pour le moment, le studio n’a encore donné aucune information sur d’éventuels tests bêta.

Cet article Zenith : The Last City : un financement de 10 millions de dollars pour le MMORPG VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Lone Echo II : la date de lancement « définitive » révélée

Par : Serge R.

Après une très longue attente, Lone Echo II a finalement une date de lancement « définitive ». Le jeu d’aventure spatiale en réalité virtuelle sortira donc officiellement sur Oculus Rift le 12 octobre prochain. Facebook et Ready At Dawn viennent de confirmer que cette fois-ci, c’est définitif. Il n’y a de ce fait plus aucun risque que la sortie du titre VR soit repoussée.

Le lancement de Lone Echo II a en effet été maintes fois retardé. Pour rappel, le développeur du nouveau jeu VR, Ready At Dawn, l’a annoncé pour la première fois en 2018. Depuis tout ce temps, il a tenté de le lancer de nombreuses fois, mais en vain. Il a toujours dû repousser sa sortie. La dernière date annoncée était le 24 août dernier.

Malheureusement, les joueurs n’ont pas encore eu l’occasion de découvrir le titre VR, car le studio a, pour la énième fois, rencontré un souci de dernière minute. Cette fois-ci, ils n’auront plus à attendre longtemps parce que Facebook et Ready At Dawn viennent de déclarer qu’il sortira pour de bon sur le Rift ce 12 octobre.

Sortie définitive de Lone Echo II : l’histoire de Jack et du capitaine Olivia Rhodes continue

Le premier Lone Echo n’a pas manqué de capter l’attention de nombreux joueurs VR. Ils ont bien apprécié la campagne solo du titre VR et l’histoire de Jack et du capitaine Olivia Rhodes. Il est alors évident qu’ils ont hâte de continuer l’aventure, et attendent la sortie définitive de Lone Echo II avec impatience.

Bien entendu, ils pourront de nouveau profiter du gameplay « Zero Gravity » du jeu original. Ils auront également plein d’énigmes à résoudre et toutes sortes de dangers à éviter. Dans tous les cas, Lone Echo II semble être le dernier titre VR exclusif Oculus Rift. Il ne faut en effet pas oublier que Facebook a cessé la vente du casque PC VR afin d’augmenter celle du Quest.

Le jeu VR ne sortira apparemment pas non plus sur SteamVR, bien que l’exclusivité Rift lancée avant lui, Medal of Honor, ait sauté le pas. À noter que Lone Echo II ne sera pas le seul titre VR exclusif Oculus lancé ce mois-ci. Resident Evil 4 VR débarquera aussi exclusivement sur Oculus Quest 2 le 21 octobre prochain.

Cet article Lone Echo II : la date de lancement « définitive » révélée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Resident Evil 4 VR : la date officielle de lancement enfin connue

Par : Serge R.

Après environ six mois d’attente, on connaît enfin la date officielle de lancement du jeu d’horreur Resident Evil 4 VR. Il sera ainsi disponible le 21 octobre prochain. Bien évidemment, il débarquera exclusivement sur le Quest 2 d’Oculus. En attendant la sortie tant attendue du jeu VR, Facebook a publié une nouvelle bande-annonce de gameplay de celui-ci.

Pour rappel, le studio nippon Capcom a annoncé Resident Evil 4 VR il y a environ six mois. Pour amener son titre à succès en réalité virtuelle, il travaille aux côtés d’Oculus Studios et d’Armature Studio. Lors de la vitrine en ligne de Facebook, l’Oculus Gaming Showcase, qui s’est déroulée en avril dernier, les joueurs ont eu droit à davantage de détails sur le nouveau jeu VR. La firme de Mark Zuckerberg a en effet publié une séquence de gameplay de ce dernier à l’occasion de l’événement. Heureusement pour ceux qui attendaient le nouveau titre VR avec impatience, on sait maintenant qu’il sortira le 21 octobre prochain sur Quest 2.

Resident Evil 4 VR : que sait-on à part la date de lancement ?

La nouvelle bande-annonce de gameplay publiée par Facebook en dit long sur le nouveau jeu VR. À part la date de lancement, elle montre, entre autres, que Resident Evil 4 VR sera jouable à la première personne. On pourra aussi se servir de deux armes en même temps.

Selon l’entreprise de Zuckerberg, les joueurs pourront jouer au titre VR debout ou assis en fonction de leurs préférences. Le jeu d’horreur VR prendra en effet en charge les différents modes de mouvement, dont la VR roomscale et la téléportation.

Pour se déplacer, ils devront toujours utiliser le stick analogique de l’Oculus Touch. Néanmoins, Armature Studio a amélioré l’interaction à deux mains à l’aide des contrôleurs tactiles.

Du côté des armes et des divers objets dans le jeu, ils deviennent des objets physiques. On pourra de ce fait les ramasser et interagir avec eux, ce qui est nettement plus réaliste. Pour changer d’arme, on n’aura enfin plus besoin d’ouvrir un menu spécifique. Tout l’arsenal se trouvera sur le corps de Léon.

Dans tous les cas, Resident Evil 4 VR sera donc disponible avant la conférence annuelle des développeurs Facebook Connect AR & VR. L’édition 2021 de la conférence devrait se dérouler le 28 octobre prochain.

Cet article Resident Evil 4 VR : la date officielle de lancement enfin connue a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Rec Room : un nouveau mini-jeu inspiré de Mario Kart attendu demain

Par : Serge R.

L’application Social VR Rec Room vient d’annoncer qu’elle va obtenir un nouveau mini-jeu inspiré du titre à succès de Nintendo, Mario Kart. Le nouveau jeu de course de karting sera disponible gratuitement sur toutes les plateformes prises en charge dès demain. Il donnera aux utilisateurs de la plateforme la possibilité d’affronter leurs amis ainsi que d’autres joueurs dans des courses en ligne à six participants.

Rec Room a annoncé la nouvelle lors de sa conférence annuelle Rec Con 2021. Le nouveau mini-jeu de course de karting sera baptisé « Rec Rally ». Il débarquera donc sur Oculus Quest, les casques SteamVR, PC, Xbox One, Xbox Series X, PlayStation 4, PlayStation 5 et les appareils iOS. Bien entendu, il sera aussi compatible avec les appareils sous Android. Il ne faut en effet pas oublier que l’application Social VR vient d’arriver sur ces derniers il y a quelques semaines. En attendant le lancement officiel du mini-jeu, Rec Room a publié une bande-annonce de celui-ci.

Rec Rally : une prise en charge du jeu croisé pour le Mario Kart de Rec Room

La plateforme Social VR propose en ce moment pas mal de mini-jeux sur mesure pour le plaisir des fans. Il s’agit en général de contenus générés par ses utilisateurs eux-mêmes. Tout comme la plupart d’entre eux, le Mario Kart de Rec Room, Rec Rally, prendra également en charge le jeu croisé.

Ainsi, les joueurs pourront organiser des courses et s’affronter, quelle que soit la plateforme sur laquelle ils jouent au mini-jeu. Dans tous les cas, pour ceux qui n’ont pas encore téléchargé Rec Room, ils doivent savoir qu’il est gratuit. Néanmoins, certains objets de l’application sont tout de même payants.

Les joueurs peuvent les acheter via son système de devise en jeu. Récemment, elle a d’ailleurs lancé une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs premium de fabriquer et de vendre divers objets, et de convertir les jetons qu’ils gagnent en argent réel. Parmi ces objets, il y a, par exemple, des costumes animés conçus pour le système d’avatar de l’application. Ceux-ci donnent aux joueurs la possibilité de ressembler à n’importe quoi, tant que c’est quelque chose d’imaginable.

Cet article Rec Room : un nouveau mini-jeu inspiré de Mario Kart attendu demain a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Unplugged : Air Guitar : le rival de Beat Saber débarquera sur Quest en octobre

Par : Serge R.

Pour ceux qui attendaient Unplugged : Air Guitar avec impatience, le jeu de rythme en réalité virtuelle va enfin débarquer sur Oculus Quest le 21 octobre prochain. Une version PC VR est aussi attendue plus tard cette année. En attendant, le studio derrière le titre VR, Anotherway, et son éditeur, Vertigo Games, dévoilent quelques informations à propos du nouveau rival de Beat Saber.

Cela fait déjà un bon bout de temps qu’Anotherway a donné les premières informations sur Unplugged : Air Guitar. Il y a environ un an, une courte vidéo du jeu VR a en effet fait son apparition sur Internet. Celle-ci montrait qu’il s’agissait d’une sorte de Guitar Hero et de Rock Band, qui ne nécessite pas d’instruments de musique en plastique.

En fait, il se sert plutôt du Hand Tracking du Quest d’Oculus. Heureusement pour les joueurs qui attendaient impatiemment le titre VR, on sait qu’il ne tardera plus à arriver sur la plateforme VR de Facebook. Les propriétaires de casques PC VR auront également droit au jeu VR un peu plus tard cette année.

Unplugged : Air Guitar : à quoi doit-on s’attendre en octobre ?

En octobre, les joueurs pourront ainsi jouer à Unplugged : Air Guitar en utilisant le suivi des doigts du Quest. Ils pourront faire comme les guitaristes d’un groupe de rock, mais avec une guitare virtuelle.

Il faut dire qu’Anotherway va se servir du Hand Tracking du Quest de manière créative afin de rendre son titre VR plus réaliste. Bien qu’il se base sur le gameplay des jeux de rythme classiques, cette technologie le rendra unique.

Comme évoqué précédemment, Unplugged débarquera également sur les casques PC VR. Malheureusement, il ne prendra en charge que les appareils proposant le Hand Tracking. En somme, seuls les casques utilisant des contrôleurs Index seront compatibles. Pour le moment, on ignore encore si les contrôleurs du HTC Vive seront aussi pris en charge ou non.

Unplugged Air Guitar octobre

Quelques chansons dévoilées pour le titre VR

En plus d’avoir révélé la date de lancement d’Unplugged : Air Guitar en octobre, Anotherway a également dévoilé une liste non exhaustive des morceaux qui seront disponibles dans le jeu.

Parmi les chansons attendues, il y aura donc Overloaded de Bumblefoot, My New Haircut de Freak Kitchen, On One de Louis and The Shakes et Wicked Sensation de Lynch Mob. Il y aura aussi Flying High Again d’Ozzy Osbourne et Searching For The Truth de The Electric Alley.

Il ne faut pas non plus oublier The Kids Aren’t Alright de The Offspring. Pour finir, il y aura Say It Ain’t So de Weezer et Lightning de The YeahTones. D’autres morceaux devraient bien sûr être annoncés avant la sortie du titre VR.

Cet article Unplugged : Air Guitar : le rival de Beat Saber débarquera sur Quest en octobre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks enfin disponible

Par : Serge R.

Comme Skydance Interactive l’avait promis, l’extension Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners est enfin disponible sur toutes les plateformes VR prises en charge. Le studio vient tout juste de la lancer officiellement. Au menu, de nouvelles missions, des batailles nettement plus difficiles et de meilleures armes. Les joueurs vont ainsi en avoir plein les yeux. Bien entendu, la mise à jour est entièrement gratuite. Mais avant de pouvoir en profiter, il est indispensable de terminer la campagne principale du titre VR.

Après une longue attente, l’extension Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners a donc finalement pointé le bout de son nez. Pour rappel, Skydance Interactive comptait en effet la lancer en mai dernier. Toutefois, le studio est, selon lui, tombé sur des « problèmes techniques », et a dû remettre sa sortie à plus tard. Heureusement, l’attente en valait le coup pour les fans. Effectivement, la nouvelle mise à jour gratuite massive apporte pas mal de nouveautés au jeu VR. Sa particularité, c’est qu’elle est à la fois sanglante et sombre, mais incroyablement amusante.

The Walking Dead : Saints & Sinners : que vaut l’extension Aftershocks ?

The Walking Dead : Saints & Sinners : Aftershocks, c’est tout d’abord 6 à 8 heures de jeu complet supplémentaires. Comme évoqué précédemment, on ne peut y jouer qu’après avoir terminé la campagne principale du jeu VR. Il s’agit de ce fait d’une sorte de suite de celle-ci.

La nouvelle mise à jour ajoute aussi de nouveaux objets, armes et outils de survie au titre VR. Bien entendu, ceux-ci peuvent très bien être utilisés au cours des différentes nouvelles missions.

À noter que dans cette nouvelle extension, les joueurs peuvent être amenés à revisiter certains des lieux de la campagne principale. Néanmoins, ils pourront également découvrir et explorer de nouveaux endroits. Ils y tomberont sur des énigmes plus complexes à résoudre, et à des batailles plus difficiles à gagner.

Walking Dead Aftershocks

Aftershocks : le début de quelque chose de plus grand ?

Pour le plaisir des fans, Skydance Interactive ne compte pas s’arrêter à l’extension Aftershocks pour rendre The Walking Dead : Saints & Sinners encore plus intéressant. Selon le directeur de projet du studio, Mark Domowicz, cette mise à jour n’est même que le début de quelque chose de plus grand.

D’après lui, Aftershocks est une sorte de signe de reconnaissance envers les joueurs, qui ont soutenu Skydance Interactive depuis le lancement du jeu VR. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure pour la première fois, le titre VR est disponible sur Oculus Quest, Oculus Rift, PSVR et les casques PC VR pour 39,99 dollars.

Cet article The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks enfin disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : sortie imminente en novembre

Par : Serge R.

C’est confirmé, Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace pointera le bout de son nez le 11 novembre prochain. Son développeur, Teravision Games, vient tout juste de révéler cette date officielle de lancement. Le jeu VR sera ainsi disponible sur Oculus Quest, Oculus Rift et HTC Vive. Malheureusement pour les propriétaires de Valve Index et de PlayStation VR, il ne débarquera sur ces casques VR que l’année prochaine. Ils doivent donc continuer à patienter.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est un mélange de FPS et de tower defense en réalité virtuelle. Pour rappel, Teravision Games a publié sa première bande-annonce de gameplay il y a quelques semaines. Il a aussi lancé une démo publique du nouveau titre VR au début de ce mois-ci à l’occasion de l’événement PAX West 2021.

Selon le PDG du studio, Enrique Fuentes, des centaines de joueurs l’ont essayé. Ils se sont beaucoup amusés, et ont apparemment bien adoré l’expérience que son équipe leur a créée. Pour leur grand bonheur, Teravision Games compte sortir le jeu VR officiellement dans moins de deux mois.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : à quoi doit-on s’attendre en novembre ?

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace sera la toute première IP (Intellectual Property) entièrement développée par Teravision Games. Auparavant, le studio s’est en effet uniquement concentré sur le développement de titres sous licence pour Atari, Nickelodeon, Disney et Namco.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’essayer le jeu VR, il emmènera les joueurs dans un monde plutôt coloré et varié. Ceux-ci feront équipe avec un technicien de vaisseau spatial obsédé par les dessins animés appelé Elliot Salazar. Ils tenteront de sauver le monde du méchant du titre, Nikolas Voorhees, le dernier dictateur de la Terre.

Voorhees libère une armée de créatures technologiquement améliorées pour venir à bout de ses ennemis. Parmi celles-ci, on compte, entre autres, les Cyber-POULETS et les T-Rex. Pour faire face à ces monstres plutôt insolites, les joueurs auront droit à des pistolets laser ainsi qu’à des tours de défense à placer dans l’environnement du jeu. Le Senor Pignatas en fait, par exemple, partie. Il lance des explosifs dévastateurs en forme de cochons.

Cet article Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : sortie imminente en novembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Beat Saber : le DLC Billie Eilish Music Pack disponible dès maintenant

Par : Serge R.

Le jeu de rythme en réalité virtuelle Beat Saber vient de recevoir un nouveau DLC, le Billie Eilish Music Pack. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit d’un nouveau pack de musique comprenant exclusivement des chansons de la compositrice américaine Billie Eilish. Les fans de cette dernière sont donc à l’honneur.

À peine un mois après le lancement du Skrillex Music Pack, le titre VR à succès de Beat Games propose ainsi déjà son prochain pack de musique. Cette fois-ci, il se compose exclusivement d’œuvres de Billie Eilish. Le studio a annoncé le nouveau DLC la semaine dernière. En tout, il met à la disposition des joueurs dix morceaux de la compositrice américaine, issus de ses albums et EP. Bien entendu, le Billie Eilish Music Pack est disponible sur toutes les plateformes prises en charge par le titre VR. On compte donc le Rift et le Quest d’Oculus, le PSVR et les casques PC VR.

Billie Eilish Music Pack : quels sont les morceaux disponibles ?

Comme évoqué précédemment, le nouveau DLC de Beat Saber Billie Eilish Music Pack propose jusqu’à dix nouveaux morceaux. On compte ainsi All the good girls go to hell, Bad Guy, You should see me in a crown et Bury a friend.

Il y a aussi Bellyache, Happier Than Ever, I Didn’t Change My Number, NDA Oxytocin et Therefore I Am. Les quatre premières œuvres sont bien sûr issues du premier album de Billie baptisé When We All Fall Asleep, Where Do We Go ?

Bellyache, quant à lui, est le seul morceau issu de son premier EP Don’t Smile at Me sorti en 2017. Pour ce qui est des cinq autres titres, ils sont tous issus de son deuxième album Happier Than Ever. Billie Eilish vient de lancer ce dernier il y a quelques semaines.

Billie Eilish Music Pack

Un nouvel environnement personnalisé pour couronner le tout

Comme d’habitude, le nouveau DLC Billie Eilish Music Pack propose également un nouvel environnement personnalisé. Celui-ci est bien entendu basé sur un thème visuel propre à l’artiste.

Le meilleur, c’est qu’il change en fonction de la piste jouée, ce qui apporte une touche agréable au jeu VR. Cela permet d’ailleurs de valoriser au mieux les œuvres de Billie Eilish.

Dans tous les cas, il faut avouer que les fans de Beat Saber ont eu droit à plein de nouveautés ces derniers temps. Pour rappel, le titre VR vient tout juste de recevoir une nouvelle mise à jour grâce à laquelle il peut désormais prendre en charge le jeu croisé entre Oculus et Steam.

Cet article Beat Saber : le DLC Billie Eilish Music Pack disponible dès maintenant a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting

Par : Serge R.
The Last Worker

The Last Worker est une aventure narrative prometteuse développée par Oiffy et Wolf & Wood Interactive Limited, le studio derrière The Exorcist. Créé par le réalisateur et scénariste Jörg Tittel, le nouveau jeu est d’ailleurs édité par Wired Productions. Son casting vient d’être dévoilé. Il inclut donc l’acteur et producteur britannique Jason Isaacs ainsi que d’autres célébrités.

The Last Worker est un jeu à la première personne. Il est basé sur la lutte de l’être humain dans un univers de plus en plus automatisé. Le nouveau titre se caractérisera par son style artistique artisanal. Ce dernier sera combiné avec des mécanismes de jeu uniques et immersifs, le tout dans un cadre épique. Parmi les points forts du jeu, certains de ses personnages principaux sont aussi interprétés par quelques stars du cinéma. Jason Isaacs est donc de la partie.

The Last Worker : quatre stars du cinéma au casting

The Last Worker est actuellement présenté à la 78ème édition du festival international du film de Venise, la Mostra de Venise 2021, qui se tient du 1 au 11 septembre. Il s’agit du seul jeu vidéo sélectionné par l’événement, prétendant à des prix dans la catégorie « Venice VR Expanded ». Il met en vedette quatre personnages principaux interprétés par des célébrités.

On compte ainsi le dernier travailleur humain Kurt incarné par Ólafur Darri Ólafsson, et son compagnon robotique, Skew, représenté par Jason Isaacs. Il y a également le mystérieux HoverBird exprimé par Clare-Hope Ashitey, et enfin le méchant du jeu, Josef, joué par David Hewlett.

Selon Isaacs, The Last Worker est différent de tous les jeux vidéo auxquels il a joué auparavant. Ses personnages sont à la fois drôles, compliqués et humains. En plus d’être amusant et addictif, le jeu propose d’ailleurs une histoire personnelle et poignante. D’après la star du cinéma, il est enfin original, créatif et frais.

Quand le jeu sortira-t-il ?

Les développeurs de The Last Worker prévoient de le lancer en 2022. Le jeu débarquera sur les casques VR autonomes d’Oculus Quest et Quest 2 ainsi que sur Steam VR. Il sortira également sur PC et sur les différentes consoles, dont la PlayStation 5, la Nintendo Switch et les Xbox Series X/S.

Pour le moment, aucune date de sortie officielle n’a été révélée. Néanmoins, une première bande-annonce est déjà disponible pour ceux qui veulent avoir un aperçu du titre.

Cet article The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

SEGA s’offre la Lune

Par : Shadows

Afin de mettre en avant le lancement du jeu de stratégie Humankind développé par Amplitude Studios, SEGA a fait appel à l’agence BETC pour concevoir un spot lunaire.

Le résultat : une bande-annonce réalisée par Edouard Salier, produite par Wanda et avec des effets visuels signés Digital District. On y suit les premiers pas sur la Lune d’un astronaute américain, qui va rapidement réaliser qu’il n’est pas seul sur l’astre céleste…

Côté coulisses, l’équipe a fait le choix d’éviter une approche mixte et non full CG : comme le montre le making-of, une bonne partie des images sont issues d’un tournage en studio. Les artistes de Digital District (dirigées par le VFX Supervisor Etienne Salançon et la VFX Producer Dorothée Sémézis) ont notamment géré les extensions de décor, drapeaux, et créé une foule d’aventuriers avides de conquête spatiale.

Côté musique, on note la présence d’une version revisitée du Beau Danube Bleu de Johann Strauss, dont l’association à la conquête spatiale est gravée dans les esprits depuis son utilisation par Stanley Kubrick dans 2001, l’Odyssée de l’Espace.

Réalisation : Edouard Salier
Production : Wanda
Agence : BETC
VFX Producer : Dorothée Sémézis
VFX Supervisor : Etienne Salançon
Flame Artist : Eric Alcuvilla
Color Grading : Color
Colorist : Mathieu Caplanne
Editor : Walter Mauriot

Humankind est disponible depuis le 17 août. Le jeu de stratégie vous propose d’incarner une civilisation qui s’étendra, si vous la dirigez correctement, sur l’ensemble de l’histoire humaine. Le titre est présent sur Steam, Epic Games Store, Windows Store, Stadia.

L’article SEGA s’offre la Lune est apparu en premier sur 3DVF.

Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ?

Par : Serge R.
Resident Evil 2 et 3

Le modder spécialisé en réalité virtuelle Praydog prépare en ce moment de nouveaux Mods VR pour les remakes de Resident Evil 2 et 3. Les fans de ces titres de Capcom pourront donc bientôt en profiter avec leur casque VR. Pour le moment, Praydog n’a encore révélé aucune date de lancement de ces fameux Mods. Néanmoins, il vient de mettre en ligne un premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake.

Resident Evil 2 et Resident Evil 3 remake sont de nouvelles versions des jeux PlayStation originaux développés par le studio japonais Capcom. Ils ont débarqué sur PC, PS4 et Xbox One respectivement en 2019 et en 2020. Resident Evil 2 en particulier n’a pas manqué de capter l’attention des fans de la franchise dès son lancement. Pour que les joueurs puissent profiter des deux titres autrement, Praydog prépare actuellement des Mods VR pour les amener en réalité virtuelle. On frissonne déjà à l’idée de tomber sur le redoutable Nemesis ou l’énorme Tyrant en VR.

Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 remake : un véritable défi pour Praydog

Le premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake mis en ligne par Praydog semble être plutôt précoce. Le jeu VR nécessite encore apparemment quelques mises au point. Néanmoins, les Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 promettent tout de même d’être un travail impressionnant.

Effectivement, il ne faut en aucun cas oublier que les deux titres de Capcom sont joués à la troisième personne. Praydog devra de ce fait les faire fonctionner à la première personne, mais pas seulement. Il devra aussi adapter les commandes de mouvement pour les différentes armes à feu.

En somme, le modder VR devra se lancer un véritable défi en créant des Mods VR pour ces deux jeux. Dans tous les cas, la plupart des fans de la franchise Resident Evil espèrent en ce moment une version VR officielle de Resident Evil 8. En attendant, Facebook prépare une version officielle de Resident Evil 4 pour l’Oculus Quest 2. Celle-ci devrait être lancée plus tard cette année.

Cet article Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible

Par : Serge R.
Captain Toonhead The Punks

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est à la fois un jeu de tir à la première personne et un tower defense en réalité virtuelle. Son développeur, Teravision Games, vient de publier la première bande-annonce de gameplay du nouveau titre VR. Pour le moment, le studio n’a encore dévoilé aucune date de sortie officielle du jeu. Néanmoins, ça ne tardera probablement pas à arriver.

Teravision Games a prévu de lancer Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace cet été. Toutefois, selon son PDG, Enrique Fuentes, il a manqué l’été, car il compte peaufiner chaque détail du nouveau jeu VR. Cela lui permettra d’offrir une expérience incroyable aux joueurs dès son lancement. Le titre VR est donc toujours en préparation. Néanmoins, sa sortie ne devrait pas dépasser 2021, même si Teravision n’a pas encore révélé sa date de sortie officielle. En tout cas, il prendra en charge les casques PC VR, le PlayStation VR et l’Oculus Quest lorsqu’il sera disponible.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une expérience VR maniaque et colorée

D’après ce qu’on peut voir dans la première bande-annonce de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace, le jeu VR proposera une expérience VR maniaque et colorée. Les joueurs tomberont sur une grande variété d’ennemis plutôt insolites, dont des T-Rex.

Pour venir à bout de leurs ennemis, ils auront l’occasion de mettre en place une sélection d’armes de défense. Parmi celles-ci, on comptera la mitrailleuse à boule de neige Sir Frost-EEE et le Senor Pignatas, qui lancera des explosifs dévastateurs en forme de cochons.

Pour combattre les vagues d’ennemis, qui seront de plus en plus difficiles à éliminer tout au long du jeu, ils pourront aussi se servir d’armes à main. Ils pourront améliorer leur arsenal au fur et à mesure qu’ils avanceront dans le titre VR.

Une démo publique attendue avant le lancement officiel du jeu VR

Une démo publique de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est attendue la semaine prochaine. Teravision Games l’a confirmé lors de la publication de sa première bande-annonce.

Les joueurs pourront donc essayer la démo lors de l’événement PAX West 2021, qui se déroulera entre le 3 et le 6 septembre prochain à Seattle. Ils auront l’occasion de découvrir les 30 premières minutes du nouveau titre VR.

Ils pourront également collectionner des cartes gratuites exclusives à l’événement.

Cet article Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon

Par : Serge R.
Schell Games

Le studio derrière Until You Fall et I Expect You To Die, Schell Games, prépare en ce moment son prochain titre VR. Dans ce nouveau jeu VR, il tentera de trouver l’équilibre parfait entre un gameplay basé sur l’hyper-réalité et la physique. Pour le moment, on n’a pas encore beaucoup d’informations sur ce nouveau projet.

Schell Games vient de lancer son dernier titre VR, I Expect You To Die 2 : The Spy and the Liar, il y a quelques jours. Pour rappel, le studio a annoncé le nouveau jeu de puzzle en réalité virtuelle au début de l’année, mais il n’est finalement sorti que maintenant. Cela montre qu’il faudra probablement encore attendre plusieurs mois avant qu’on entende parler de son nouveau projet de façon plus officielle. En tout cas, on sait qu’il sera un peu plus différent de ses anciens titres.

Schell Games : l’hyper-réalité et la physique à l’honneur

Jesse Schell, le boss de Schell Games, a parlé de son nouveau projet VR lors d’une récente interview. Il a donc déclaré qu’il veut mettre au point un nouveau titre VR basé sur la physique. Toutefois, il n’a pas manqué d’exprimer sa prudence en adoptant uniquement la mécanique basée sur la physique en réalité virtuelle.

En fait, selon lui, il compte rendre les choses hyper-réelles. Malgré cela, étant donné qu’il essaie de créer une expérience exceptionnelle pour les joueurs, le réalisme n’est pas seulement son objectif. La physique constitue une bonne solution pour cela. Cependant, elle ne permet de créer ce type d’expérience qu’en partie. Dans son nouveau jeu VR, Schell veut ainsi trouver l’équilibre entre l’hyper-réalité et la physique.

En somme, on ne doit de ce fait pas s’attendre à un jeu de type Blade & Sorcery ou encore Boneworks. Il est fort probable que le nouveau projet VR soit plus axé sur la physique que sur l’action d’arcade proposée par Until You Fall. Dans tous les cas, Schell a ajouté que les jeux basés sur la physique peuvent très bien fonctionner. Néanmoins, on ne peut pas se baser complètement sur la physique, car cela peut devenir compliqué et ennuyeux à la longue.

Cet article Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber

Par : Serge R.
Beat Arena

BEAT ARENA est un jeu de rythme VR multi-instrumental développé par Konami Entertainment. Contrairement aux autres jeux de rythme VR conventionnels, à l’instar de Beat Saber, il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock. Ce dernier est inspiré des anime.

Le jeu de rythme en réalité virtuelle BEAT ARENA a fait ses débuts au Japon et en Asie en mars dernier. Il donne aux joueurs l’occasion de créer et de personnaliser leur propre rock star virtuelle. Ils peuvent ainsi modifier ses cheveux, son visage et ses différents accessoires comme bon leur semble. Aussi, ils peuvent profiter de tout un catalogue de musique bien en mesure de faire monter leur adrénaline.

En fait, ils ont droit à divers instruments, qui offrent chacun un gameplay rythmique spécifique. On peut donc citer la batterie, le clavier, la basse et la guitare. Le titre VR vient de débarquer sur Quest et Quest 2. Il est de ce fait désormais disponible dans tous les pays où sont vendus ces casques VR autonomes d’Oculus au prix de 29,99 dollars.

BEAT ARENA : un jeu de rythme VR pas comme les autres

À première vue, BEAT ARENA est assez similaire aux autres jeux de rythme en réalité virtuelle disponibles à l’heure actuelle. Il amène en effet les joueurs à se servir de leurs contrôleurs pour frapper une série de notes qui volent vers eux. Toutefois, en plus de ce gameplay plutôt classique, il propose diverses fonctionnalités bien intéressantes.

Parmi celles-ci, il y a le mode multijoueur asynchrone appelé « Crossover Time Session ». Il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock avec leurs amis. Ils peuvent de ce fait jouer aux côtés de ces derniers de manière asynchrone.

Le titre VR de Konami Entertainment se démarque aussi par son mode Replay. Celui-ci donne aux joueurs l’opportunité de revivre et de partager leurs performances. Pour cela, ils ont droit à divers angles de caméra, dont la caméra Performer, la caméra Live et bien d’autres encore. À noter qu’à l’occasion de la sortie du jeu VR sur les casques VR autonomes d’Oculus, Konami offre aux joueurs 10 nouvelles chansons supplémentaires. En tout, ils disposent donc de 41 morceaux.

Cet article BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre

Par : Serge R.
Jurassic World Aftermath 2

Après une Part 1 plutôt fascinante et terrifiante à la fois, Jurassic World Aftermath en sera bientôt à sa Part 2. Le studio derrière le titre VR, Coatsink, prévoit en effet de lancer officiellement sa partie 2 sur les casques VR autonomes Oculus Quest le 30 septembre prochain. En plus d’avoir révélé la date de sortie officielle du jeu VR, il a aussi publié une nouvelle bande-annonce de celui-ci.

Pour rappel, le Jurassic World Aftermath original a débarqué sur Oculus Quest en décembre de l’année dernière. Étant un jeu furtif en solo, il donnait aux joueurs l’occasion de découvrir l’île de Nublar avec ses effroyables et fantastiques dinosaures. Bien qu’il ait capté l’attention de bon nombre de joueurs, on avait l’impression qu’il a été écourté. Heureusement pour les fans, le studio Coatsink vient d’annoncer une partie 2 du titre VR. Celle-ci promet toutes sortes de nouveautés bien intéressantes.

Jurassic World Aftermath : Part 2 : quelles seront les nouveautés ?

En plus de la nouvelle bande-annonce qu’il a publiée, Coatsink a déjà dévoilé quelques-unes des nouveautés que proposera Jurassic World Aftermath : Part 2. Parmi celles-ci, il y aura donc de nouveaux lieux, mais pas seulement.

Il y aura également de nouvelles énigmes à résoudre ainsi que de nouvelles rencontres avec des dinosaures. Il faut dire que ce ne sont pas les nouveautés qui manqueront. Pour revenir à la bande-annonce du titre VR, on peut y voir un tyrannosaurus rex qui grimpe sur une table.

Un tricératops rejoint aussi la mêlée. Dans tous les cas, on s’attend à ce que le vélociraptor soit toujours présent dans la partie 2 de Jurassic World Aftermath. Il ne faut pas oublier que celui-ci adore traquer le joueur, ce qui rend le jeu VR encore plus excitant.

Cet article Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre

Par : Serge R.
Shadowgate VR

Comme son nom l’indique, Shadowgate VR : The Mines of Mythrok est un nouveau jeu VR basé sur la légendaire franchise d’aventure fantastique Shadowgate. Zojoi et Azure Drop Studios, les studios derrière le titre VR, prévoient de le lancer sur le Quest Store le 7 octobre prochain. Les fans de la franchise seront bien entendu à l’honneur.

Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler de Shadowgate, il s’agit d’une série fantastique qui a vu le jour en 1987. Le titre a fait ses débuts sur les PC Macintosh à l’époque. Au fil du temps, la franchise a fait l’objet de maintes adaptations. Elle s’est, entre autres, invitée sur certaines consoles de jeux vidéo modernes. On sait maintenant qu’elle se prépare à sortir en réalité virtuelle. Ses développeurs Zojoi et Azure Drop Studios comptent la lancer sur les casques VR autonomes Quest et Quest 2 en octobre. Elle portera alors le nom de Shadowgate VR : The Mines of Mythrok.

Shadowgate VR : The Mines of Mythrok : une aventure à ne surtout pas rater

Dans Shadowgate VR : The Mines of Mythrok, les joueurs auront l’occasion d’explorer des cavernes se trouvant dans les montagnes, mais pas que. Ils pourront aussi se servir d’une baguette magique pour venir à bout des ennemis macabres en leur lançant des sorts.

Dans certaines parties du jeu VR, ils se retrouveront dans des wagonnets nains. Ils devront également faire face à toutes sortes d’énigmes à résoudre. Il y aura d’ailleurs divers pièges à éviter.

En somme, Shadowgate VR promet une aventure exceptionnelle aux fans de la franchise. Il faut dire que la fameuse série fantastique devient entièrement interactive pour la première fois.

Cet article Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest

Par : Serge R.
End Effectors

End Effectors est un jeu de tir de science-fiction de type roguelite en réalité virtuelle. Son développeur, Jetpack Game Studio, prévoit de le lancer en accès anticipé bientôt. Le nouveau titre VR débarquera donc sur les casques PC VR et le Quest d’Oculus.

La version Early Access de End Effectors devrait proposer les premières parties du jeu VR. Elle devrait d’ailleurs débarquer à la fois sur SideQuest et l’Oculus App Lab. Il en est de même pour les magasins PC VR. Après le lancement du titre VR en accès anticipé, Jetpack Game Studio souhaiterait travailler dessus pendant six à neuf mois. Il pourra alors le mettre au point, et mettre à la disposition des joueurs des niveaux supplémentaires, des combats de boss et bien plus encore. En attendant, il a publié la première bande-annonce du jeu.

End Effectors : à quoi doit-on s’attendre du jeu de tir VR ?

Dans End Effectors, les joueurs seront amenés à affronter toute une armée de robots à l’aide d’une arme à la main. Lorsqu’ils feront face aux boss, ils pourront se servir d’un bouclier qu’ils devront saisir avec leur seconde main.

Le jeu de tir VR proposera aussi un mode coopératif en ligne complet. Étant donné qu’on a affaire à un roguelite, on se retrouvera d’ailleurs sur de nouvelles pistes chaque fois qu’on meurt. On a également la possibilité de trouver de nouvelles armes.

À noter que ce genre de jeu est actuellement de plus en plus populaire dans l’univers de la réalité virtuelle. À part End Effectors, divers jeux de tir roguelite VR sont attendus cette année, si l’on ne cite que Sweet Surrender.

Cet article End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

nDreams nomme un ancien de Codemasters à un haut poste de son conseil d’administration

Par : Lilia
NDreams_Frank Sagnier

nDreams, la société britannique qui développe des jeux vidéo a fait une annonce. L’ancien PDG de Codemasters, Frank Sagnier va la rejoindre. Il exercera en tant que nouveau président non exécutif du conseil d’administration.  Rappelons que nDreams est derrière des titres tels que Phantom: Covert Ops, Far Cry VR et le prochain Fracked.

La nomination de Frank Sagnier au conseil d’administration de nDreams suit Dan Nord en tant que directeur non exécutif et Julie Parmenter, directrice financière. La carrière de Frank Sagnier dans le jeu vidéo s’étend sur plus de 25 ans après avoir occupé des postes chez Electronic Arts, Acclaim Entertainment et Funcom.

En tant que PDG de Codemasters, il a supervisé l’introduction en bourse de la société en 2018, suivie de son acquisition par Electronic Arts pour 1,2 milliard de dollars US en 2021. Sagnier est ambassadeur des BAFTA Games et vice-président de SpecialEffect, une organisation caritative basée au Royaume-Uni.

Frank Sagnier, vers des objectifs très ambitieux chez nDreams

« Je suis ravi de rejoindre le conseil d’administration de nDreams. Je souhaite aider l’entreprise à réaliser sa mission de devenir un développeur et éditeur de jeux VR de premier plan », a déclaré Frank Sagnier dans un communiqué.

« Au cours des dernières années, Patrick O’Luanaigh, PDG de nDreams, a construit un studio avec des équipes offrant des jeux de haute qualité. Le matériel s’améliore rapidement. Il en est de même pour les expériences des joueurs hautement immersives et innovantes. Tout cela signifie que le marché de la VR connaîtra une croissance significative et des temps passionnants à venir. »

« Je suis ravi d’accueillir Frank Sagnier au sein du conseil d’administration de nDreams. Je le connais depuis qu’il a créé EA Partners. Sa sagesse, son expérience, sa passion et son dynamisme nous feront avancer. Nous nous dirigeons vers des objectifs très ambitieux. Frank est une force de la nature, et c’est excitant de l’avoir à nos côtés ! », a déclaré Patrick O’Luanaigh.

En 2021, nDreams a accéléré sa croissance. La société a dévoilé un fond pour la réalité virtuelle de 2 millions de livres sterling. Cela a servi à développer et publier des titres tiers et plus récemment un deuxième studio : nDreams Studio Orbital. La nouvelle équipe se concentrera sur les jeux vidéo VR de service en direct. Elle recrute actuellement pour plusieurs postes.

Cet article nDreams nomme un ancien de Codemasters à un haut poste de son conseil d’administration a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks arrivera en septembre

Par : Serge R.
Walking Dead Aftershocks

C’est confirmé, l’extension gratuite Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners arrivera enfin en septembre. Pour rappel, le studio Skydance Interactive avait l’intention de la lancer en mai dernier. Cependant, en raison de certains « problèmes techniques » selon lui, il a dû repousser sa sortie officielle. Heureusement, les joueurs n’auront plus à attendre longtemps pour en profiter.

Développé par Skydance Interactive et Skybound Entertainment, The Walking Dead : Saints & Sinners a fait ses débuts en janvier 2020 sur les casques PC VR. Il a ensuite débarqué sur PSVR et Oculus Quest. Depuis son lancement, le jeu VR a déjà reçu diverses mises à jour, si l’on ne parle que de celle baptisée « Meatgrinder ». On sait maintenant qu’il va bientôt recevoir sa prochaine mise à jour gratuite nommée Aftershocks. Pour être plus précis, celle-ci sera officiellement lancée le 23 septembre prochain sur toutes les plateformes prises en charge.

The Walking Dead : Saints & Sinners : Aftershocks : plein de nouveautés attendues

Grâce à la mise à jour Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners, les joueurs auront l’occasion de continuer sa campagne avec de nouvelles missions. Selon Skydance Interactive, ils auront donc droit à environ 4 à 6 heures de jeu complet supplémentaires. Il est toutefois indispensable de terminer la campagne du jeu original avant de pouvoir y jouer.

Les joueurs auront aussi plein de défis à relever et divers objets de collection uniques et caches de fournitures à trouver. En attendant la date de sortie officielle de l’extension, le studio a dû révéler ces quelques détails pour mieux répondre aux besoins des fans.

À noter que la taille de la fameuse mise à jour est estimée à 31,3 Go pour PC VR. Pour les casques PlayStation VR et Oculus Quest, elle nécessitera respectivement un espace de 9,67 Go et de 6,73 Go. En somme, les joueurs sur PC VR devront libérer davantage d’espace sur leur appareil pour la recevoir.

Cet article The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks arrivera en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Jetpack Vacation : une course de jetpacks multijoueur à ne surtout pas rater

Par : Serge R.
Jetpack Vacation

Le jeu de course de jetpacks en réalité virtuelle Jetpack Vacation se profile à l’horizon. Multijoueur, il permettra aux joueurs de profiter pleinement des vacances autrement. Effectivement, le jeu VR les emmènera sur une île tropicale paradisiaque où ils pourront défier d’autres joueurs dans une variété de mini-jeux basés sur le vol en jetpack. Son développeur, Tourism Infinity, prévoit de le lancer sur les casques SteamVR en octobre.

Jetpack Vacation permettra donc aux joueurs de contrôler des jetpacks et de survoler un environnement coloré et dépaysant tout en défiant d’autres joueurs. Le développeur indépendant Tourism Infinity promet une expérience multijoueur exceptionnelle pour toute la famille. Les mécanismes du jeu seront en effet faciles à apprendre. De plus, selon le studio, il les a conçus pour réduire les effets du motion sickness de façon considérable. Les joueurs pourront jouer au nouveau titre VR à partir du 20 octobre prochain. Les plus impatients peuvent déjà s’inscrire à la version bêta ouverte gratuite du jeu sur sa chaîne Discord officielle.

Jetpack Vacation : plein de mini-jeux au menu

Comme évoqué précédemment, les mécanismes de Jetpack Vacation seront faciles à apprendre. Au fur et à mesure que les joueurs auront de bonnes compétences en vol en jetpack, ils pourront se lancer dans l’exploration d’une île volcanique. Celle-ci se compose de différentes structures uniques.

En plus de pouvoir survoler l’île tropicale paradisiaque, les joueurs auront également droit à trois mini-jeux basés sur le vol en jetpack. Parmi ceux-ci, il y a tout d’abord « Target Practice Paintball ». Dans ce mini-jeu, ils devront tirer sur des cibles flottantes dispersées dans le magnifique environnement de l’île avec des balles de paintball multicolores. Ils auront bien sûr comme but d’obtenir le meilleur score.

Le second mini-jeu est baptisé Jetpack Racing. Comme son nom l’indique, il sera basé sur des courses de jetpacks où les joueurs devront faire face à toutes sortes d’obstacles colorés, comme des fruits géants. Le dernier mini-jeu est Jetpack Soccer. Celui-ci combinera le vol en jetpack avec le football, ce qui donnera une expérience amusante. En résumé, le nouveau jeu VR de Tourism Infinity permettra aux joueurs de voler, de tirer et de plonger à travers une collection de mini-jeux divertissants basés sur des jetpacks.

Cet article Jetpack Vacation : une course de jetpacks multijoueur à ne surtout pas rater a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Population : One : Kingdom Age : le jeu de tir va devenir…médiéval

Par : Serge R.
Population One Kingdom Age

Le jeu de tir en mode battle royale, Population : One, deviendra « médiéval » cette semaine, et portera le nom de Kingdom Age. Un nouveau DLC apportera donc une touche médiévale au titre VR à partir de demain. L’événement durera deux mois. Les joueurs auront de ce fait assez de temps pour en profiter pleinement.

Contrairement à The Frontier, le DLC médiéval baptisé Kingdom Age de Population : One ne sera pas considéré comme une nouvelle saison du jeu VR. Il s’agira plutôt d’un simple événement, comme « Darkest Days » et l’événement hivernal « 12 Days of Chaos ». Comme évoqué précédemment, il sera donc disponible à partir de demain, et durera deux mois. Bien évidemment, ce sera le premier grand événement de BigBox VR après son acquisition par Facebook en juin dernier.

Population : One : Kingdom Age : quelles sont les nouveautés attendues ?

L’événement Kingdom Age de Population : One comprendra en tout quatre « grands événements », qui proposeront chacun de nouvelles zones à explorer, mais pas que. Il y aura également plusieurs récompenses à gagner.

Pour le moment, on n’a encore que peu d’informations sur le nouveau DLC médiéval du jeu de tir en réalité virtuelle. Néanmoins, on sait que la zone industrielle tentaculaire qui y est présente sera remplacée par un château. Celui-ci rendra probablement les combats nettement plus intéressants.

Parmi les nouveautés qu’apportera Kingdom Age, il y aura d’ailleurs quelques nouveaux costumes à collectionner. On comptera donc, entre autres, des costumes de chevalier et d’une sorcière, comme celui de la sorcière rouge dans Game of Thrones. Puisqu’on a affaire à un DLC médiéval, il y aura bien entendu aussi quelques épées.

Cet article Population : One : Kingdom Age : le jeu de tir va devenir…médiéval a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft Flight Simulator a encore du mal à s’en sortir en VR

Par : Serge R.
Microsoft Flight Simulator VR

Microsoft Flight Simulator et la VR ne font pas encore bon ménage. Et pourtant, les développeurs du simulateur de vol viennent d’y apporter un correctif de performance avec sa nouvelle mise à jour déployée récemment, l’update 5. Il est vrai que les joueurs ont plus de chance de jouer au jeu en réalité virtuelle, même avec une configuration PC modeste. Cependant, la fluidité du titre en VR laisse encore à désirer.

Pour rappel, Asobo Studio a annoncé sa 5ème mise à jour de Microsoft Flight Simulator il y a quelques semaines. Parmi les nouveautés que celle-ci était censée apporter, il y avait l’amélioration des performances du jeu sur PC. Pour cela, le studio a procédé à une refonte d’une partie du moteur du titre. À l’heure actuelle, la fameuse mise à jour est enfin déployée, et les joueurs sur PC ont bel et bien eu droit à une tonne d’optimisations. Le hic, c’est que le jeu n’est pas encore vraiment fluide en réalité virtuelle comme on l’avait espéré. Selon Sebastian Wloch, le PDG et cofondateur d’Asobo, l’update 5 devait en effet avoir un impact positif sur les performances du simulateur de vol en VR.

Microsoft Flight Simulator en VR : une expérience fluide, mais pas encore satisfaisante

Le correctif de performance apporté par la 5ème mise à jour de Microsoft Flight Simulator a bien porté ses fruits sur PC. Les joueurs sur PC VR ont également pu profiter d’une certaine amélioration. Effectivement, l’update 5 a rendu le titre plus fluide sur ces casques VR. Seulement, l’expérience est encore assez loin d’être satisfaisante.

On remarque des imperfections, surtout lorsqu’on bouge la tête ou fait tourner son avion. Cela entraîne toujours des bugs assez réguliers, dont certains blocages momentanés de l’écran, voire des saccades. On peut même voir apparaître une image étrange qui se déforme autour des fenêtres.

L’interaction avec les menus à l’aide d’un contrôleur VR natif est d’ailleurs encore plutôt pénible. Aussi, il y a encore un manque d’immersion. Malgré cela, il faut avouer que le simulateur de vol propose une réalisation technique incroyable dans son ensemble. Néanmoins, on espère qu’Asobo Studio continuera à améliorer sa prise en charge de la réalité virtuelle.

Cet article Microsoft Flight Simulator a encore du mal à s’en sortir en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique

Par : Serge R.
Cooking Simulator VR

La simulation de cuisine Cooking Simulator VR va enfin débarquer sur Steam ce jour après une longue attente. Elle sera donc disponible sur Valve Index, HTC Vive, Oculus Rift et les casques Windows Mixed Reality. Elle mettra bien sûr les amateurs de cuisine à l’honneur.

Cooking Simulator VR est loin d’être un simple jeu vidéo et simulation en réalité virtuelle. Il permettra aussi aux joueurs d’acquérir de nouvelles compétences en cuisine. Selon son développeur, qui n’est autre que le studio derrière Thief Simulator VR, GameBoom VR, il s’agit d’une sorte de « spin-off immersif » du jeu original sorti en 2019. Dans ce nouveau titre VR, les joueurs auront droit à une cuisine réaliste, soignée et bien équipée. Ils disposeront donc de tous les ustensiles dont un chef en herbe a besoin pour préparer de savoureux mets.

Cooking Simulator VR : plus de 80 recettes gourmandes disponibles

Dans Cooking Simulator VR, GameBoom VR mettra à la disposition des joueurs plus de 80 recettes gourmandes à essayer absolument. Le jeu leur proposera aussi pas moins de 140 ingrédients qu’ils pourront trancher, couper en dés, etc. Parmi eux, il y aura alors du poisson, de la viande, des légumes, des fruits, des produits laitiers et bien d’autres encore.

En plus de cela, les joueurs auront également droit à des méthodes de cuisson avancées ainsi qu’à des graphismes réalistes. Ils pourront d’ailleurs réaliser toutes sortes de tâches, comme préparer un repas complet, cuisiner le steak parfait, etc. Tout dépend de leurs envies et de leur temps.

Ils pourront même s’amuser un peu en faisant des choses insolites, comme ne pas faire la vaisselle, mettre une bouteille de gaz dans un micro-ondes, etc. Bien évidemment, il ne faut pas faire cela dans la vraie vie.

Divers modes de jeu disponibles

En plus de ses 80 recettes et de ses 140 ingrédients, Cooking Simulator VR proposera aussi quelques modes de jeu, dont le mode sandbox et le mode carrière. Dans ce dernier, les joueurs auront l’occasion de débloquer de nouvelles compétences au fur et à mesure qu’ils progresseront.

Ils pourront alors devenir célèbres en tant que chefs superstar. Ils auront la capacité de concocter des délices gastronomiques, ce qui leur permettra d’attirer davantage de clients dans leur resto.

Cet article Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus

Par : Serge R.
Lancement After The Fall

Pour la troisième fois, Vertigo Games a encore repoussé le lancement officiel de son « Zombie Shooter » en réalité virtuelle After The Fall. Le titre VR ne sortira ainsi pas cet été comme il l’avait prévu. Néanmoins, le studio derrière le VR Shooter Arizona Sunshine a déclaré dans un tweet qu’il le lancerait plus tard cette année. Il débarquera donc sur les casques PC VR, PlayStation VR et Oculus Quest 2. Malheureusement pour les propriétaires de l’Oculus Quest original, il ne sera disponible sur cette plateforme VR qu’en 2022.

Pour rappel, Vertigo Games a annoncé son jeu de tir de zombie en réalité virtuelle After The Fall pour la première fois lors de l’E3 2019. À l’époque, il prévoyait de le lancer dans le courant de l’année 2020 sur les principaux casques VR du moment. Toutefois, à cause de la pandémie de coronavirus, il a dû repousser sa sortie officielle cet été 2021. On sait maintenant que le studio a une fois de plus reporté le lancement du titre VR. Il compte alors le sortir sur PC VR, PSVR et Quest 2 un peu plus tard cette année, et sur le Quest original l’année prochaine.

Report du lancement d’After The Fall : la mise au point d’un support multiplateforme en est à l’origine ?

Selon Vertigo Games, il compte assurer un lancement multiplateforme en douceur d’After The Fall avec un support multiplateforme. Il n’a donc pas manqué de déclarer qu’il donne à son équipe de développement tout le temps dont elle pourrait avoir besoin pour finaliser son travail. Cela explique ainsi le report de la sortie officielle du jeu de tir VR.

Vertigo a d’ailleurs ajouté qu’After The Fall est son jeu VR le plus ambitieux à ce jour. Il l’a développé à partir de zéro pour trois casques VR très différents. Son équipe a alors travaillé ardûment afin de s’assurer que les joueurs puissent profiter d’une expérience exceptionnelle, quelle que soit la plateforme VR sur laquelle ils vont y jouer.

En attendant la sortie officielle du titre VR, le studio a annoncé qu’une mise à jour sera disponible dans les mois à venir sur une prochaine période de test bêta du jeu.

Cet article Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌