Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 6 mai 2021Vos flux RSS

Créez vos propres jeux sur Nintendo Switch, avec « L’atelier du jeu vidéo »

Par : Shadows

Nintendo annonce le lancement le 11 juin prochain de L’atelier du jeu vidéo, sur la boutique en ligne Nintendo eShop.

Cet outil destiné à un large public, dont évidemment les plus jeunes, se donne comme mission de permettre aux personnes possédant une Switch de créer leurs propres jeux. Afin d’y parvenir, les bases de la programmation visuelle seront présentées par de petites créatures numériques, les « Nodons ».

Voici un aperçu de cet atelier :

Concrètement, chaque Nodon est un élément de programmation : le Nodon « Bonhomme » et le Nodon « stick », une fois reliés, permettent ainsi de faire déplacer un personnage avec le stick.
Des leçons interactives seront incluses pour prendre en main ces Nodons, avec des étapes pratiques afin de vérifier les acquis.

Une fois les bases comprises, il devient possible de créer des jeux variés : plateformes, défilement horizontal, course, tir…
Un mode Programmation Libre permet de travailler sur son projet, avant de basculer en mode jeu pour tester le résultat.

Nintendo n’a évidemment pas oublié l’aspect social et permettra de partager les jeux via Internet ou en mode sans fil local. Mieux encore, il sera possible d’accéder au mode Programmation Libre des jeux partagés : parfait pour décortiquer la manière dont un projet a été fait, et donc progresser soi–même.

Côté contrôleurs, Nintendo annonce une compatibilité avec Joy-Con, manette Switch Pro, manettes de la Switch Lite, mais aussi clavier/souris connectés sur la station d’accueil.

Des vocations en perspective ?

S’il conviendra évidemment de vérifier en pratique la qualité du logiciel, le concept est évidemment une bonne idée : comme les outils de création déjà disponibles sur PC, L’atelier du jeu vidéo permettra à de nouveaux publics de s’initier à la programmation, de créer et, pourquoi pas, de susciter de l’intérêt pour les métiers du jeu vidéo.

L’atelier du jeu vidéo sera disponible le 11 juin sur Nintendi eShop, pour une trentaine d’euros.

L’article Créez vos propres jeux sur Nintendo Switch, avec « L’atelier du jeu vidéo » est apparu en premier sur 3DVF.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Ancient Dungeon : le dungeon crawler VR arrive dans quelques mois

Par : Serge R.
ancient dungeon

Ancient Dungeon est un dungeon-RPG VR qui a connu un franc succès sur Kickstarter en 2020. Selon son développeur, Eric Thullen, sa sortie est prévue pour bientôt. Le jeu VR arrivera ainsi sur le Quest d’Oculus et les casques SteamVR en accès anticipé.

Selon Thullen dans une mise à jour de Kickstarter, Ancient Dungeon en est à sa dernière mise à jour substantielle avec la version b0.9. Il s’agit donc de sa dernière mise à jour avant sa sortie en accès anticipé. Le développeur du jeu d’exploration de donjon n’a d’ailleurs pas manqué d’ajouter qu’il devrait arriver dans quelques mois.

Ancient Dungeon : une nouvelle bande-annonce disponible

Pour donner aux joueurs un avant-goût du dungeon crawler VR, Thullen vient de publier une nouvelle bande-annonce du jeu. Celle-ci montre à quel point Ancient Dungeon est prometteur. Effectivement, le joueur a l’occasion de s’engager dans un véritable combat physique.

Il est donc amené à affronter des squelettes, des mages, etc. Pour cela, il peut balancer des épées, lancer des couteaux et tirer des flèches. Dans ce titre, on retrouve aussi les grands classiques des dungeon-RPG.

Le joueur peut ainsi, entre autres, partir à la recherche de trésors cachés, éviter des pièges mortels, etc. Il est d’ailleurs bon de savoir que les donjons rencontrés dans le jeu sont générés de manière aléatoire. Ils sont également bourrés de secrets, de pièges, d’ennemis et de butins.

Plusieurs chemins à emprunter

Dans Ancient Dungeon, le joueur peut rencontrer différents types de donjons. Il y a, entre autres, le donjon infernal envahi par des ennemis ayant le feu comme principal atout. Il y a aussi le donjon Overgrown qui contient tout un tas de végétations. Ce dernier est envahi par des méchants à base de plantes.

À noter que les joueurs peuvent ne pas rencontrer les mêmes donjons en jouant au jeu d’après Thullen. Effectivement, ils peuvent emprunter différents chemins. Ceux-ci les mèneront donc dans des endroits différents, voire cachés.

Pour les joueurs les plus curieux qui souhaitent avoir un aperçu du jeu, ils peuvent essayer la version bêta gratuitement. Ils doivent juste disposer de l’un des appareils pris en charge. Pour la version bêta la plus récente sur Quest, elle est disponible dans l’App Lab.

Cet article Ancient Dungeon : le dungeon crawler VR arrive dans quelques mois a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Test : Maskmaker, une nouvelle réussite pour le studio Innerspace VR

Par : Shadows

En 2019, Innerspace VR lançait A Fisherman Tale, jeu d’énigmes en réalité virtuelle qui connut un joli succès critique et commercial.

Il y a quelques semaines, nous avions interviewé l’équipe autour de son nouveau jeu, Maskmaker. Celui-ci est désormais sorti, et nous avons pu le tester (grâce à une clé fournie par le studio). Ce nouveau titre a-t-il su nous séduire ? La réponse dans cet article.

Le test a été effectué sur un casque Oculus Quest, en mode Oculus Link.

Maskmaker : concept et scénario

Maskmaker est un jeu d’aventure qui vous place dans la peau d’un apprenti créateur de masques, dans un mystérieux atelier. Ces masques ne sont pas ordinaires : les porter permet d’explorer des mondes variés, d’un village suspendu dans une forêt à un territoire gelé, en passant par un archipel paradisiaque. Plus précisément porter un masque vous place dans la peau d’un habitant de ces différents univers : c’est en sautant de personnage en personnage que vous pourrez visiter en profondeur les différents mondes, y résoudre des énigmes, collecter des ingrédients et découvrir les enjeux de votre quête.

Artefacts et mélanges de peinture vous permettront de créer des masques de plus en plus complexes, que vous collectionnerez en progressant.

Un univers riche et esthétique

Disons-le sans attendre : graphiquement, Maskmaker est une réussite. Les niveaux (conçus en VR sous Gravity Sketch) nous proposent des univers à la fois très variés et cohérents entre eux, grâce à une direction artistique maîtrisée. Chacun des 6 mondes à visiter possède sa propre identité, avec des inspirations parfois manifestes (Himalaya pour le niveau en montagne, par exemple), d’autres plus subtiles. Marais, forêt, mines, zone aride où la maîtrise de l’eau est cruciale, plage paradisiaque : la diversité de ces environnements permet d’éviter la monotonie dans laquelle on aurait facilement pu tomber avec sa boucle de gameplay de base, qui consiste à découvrir un nouveau modèle de masque en observant un habitant d’un des mondes, rechercher les ingrédients associés en résolvant des énigmes si nécessaire, fabriquer le masque.

Les ingrédients des masques sont eux-mêmes assez divers : cornes, perles, coraux, minéraux, plantes… Autant d’élements que vous récolterez au fil du jeu, et que vous combinerez ensuite à vos masques dans l’atelier qui sert de hub central.

Toujours sur le plan esthétique, et sans trop en dire, quelques séquences de danse (créées via de la motion capture) sont de toute beauté.

Un scénario plus intelligent qu’il n’y paraît

Les premiers pas dans le jeu permettent rapidement de poser quelques personnages centraux et de vous donner une idée de ce qui s’est passé avant votre arrivée : un créateur de masques, les habitants de mondes variés désormais figés, des entités qui révèlent la part d’ombre du créateur de masques…
Si le tout laisse initialement craindre une conclusion assez manichéenne, le jeu a l’intelligence de dépasser une simple vision binaire. Nous n’en dirons pas plus afin de ne pas vous gâcher la découverte du scénario.

Une utilisation intelligente de la VR

Innerspace VR n’en est pas à son coup d’essai en réalité virtuelle, et cela se ressent. L’équipe a pris soin de proposer des actions variées qui tirent parti des spécificités de la VR.

Ainsi, la précision du matériel actuel sera pleinement exploitée quand il s’agira de peindre des détails sur vos masques, d’assembler des éléments, ou de résoudre des énigmes à l’aide de mécanismes divers : ici une manivelle, là une potion à préparer, plus loin encore la posture d’une statue à imiter.

Les actions sont donc variées, logiques (il suffira de faire le geste d’enfiler un masque pour l’utiliser, de l’enlever pour cesser son action), et renouvellent l’expérience.

Certes, les adeptes de jeux de réflexion pourront rester frustrés par une difficulté toute relative, mais nous sommes au font plutôt ici dans un jeu d’exploration et d’aventure que dans un titre ardu à la Myst. La narration vient nous aider en cas de difficulté, en suggérant plus ou moins explicitement des pistes. Parfois un peu trop rapidement à notre goût, d’ailleurs : le sentiment d’être pris par la main est un peu trop présent.

Au fond, Maskmaker ne cherche pas tant à faire travailler vos neurones que vos yeux et votre coeur, qu’il s’agisse de mélanger des couleurs puis de peindre avec soin votre futur masque, de vous émerveiller face à un vaste paysage, de réparer un mécanisme depuis longtemps délaissé, d’admirer la végétation qui oscille sous le vent.

Des ponts actionnés par des manivelles, un ascenseur au loin, une végétation stylisée : un des paysages typiques de Maskmaker.

Toujours en ce qui concerne les mécanismes de jeu, on appréciera l’idée d’une coopération avec soi-même : les masques permettant d’incarner divers personnages d’un même monde, il devient en effet possible de combiner les actions. Par exemple, entrer dans le corps d’un personnage pour réparer un mécanisme qui fera fonctionner un téléphérique qui est accessible par un autre personnage, dans lequel vous vous plongerez ensuite en changeant de masque.
Il vous faudra donc souvent jongler avec les masques pour résoudre une énigme en plusieurs actions successives.

Un exemple de « coopération en solo » : en incarnant un des personnages, on dépose un objet utile dans un panier accroché à une corde, que l’on enverra à portée d’un autre personnage dans lequel on se glissera ensuite.

Quid de l’accessibilité et de l’optimisation ?

L’accessibilité est un point important en jeu vidéo, et plus encore en réalité virtuelle. Innerspace VR propose ici différents paramètres et modes pour faciliter l’usage du titre :

  • audio disponible en français, anglais, possibilité d’activer des sous-titres dans les deux langues ;
  • déplacement au choix par petits sauts ou en déplacement fluide ; dans ce second mode, afin de limiter les risques de cinétose, un vignettage est appliqué par défaut ; il est ajustable et désactivable selon votre sensibilité. Le passage d’un mode de déplacement à l’autre peut se faire à tout moment. En pratique nous avons d’ailleurs utilisé les deux approches selon que nous souhaitions nous déplacer rapidement ou non. Divers paramètres sont proposés comme le contrôle de la direction du déplacement fluide via mouvements de la tête ou de la main ;
  • possibilité de couper les vibrations ;
  • deux modes disponibles pour porter un objet : maintien (on reste en appui sur un bouton pour tenir un objet en main) ou bascule (un appui pour tenir, un second pour relâcher) ;
  • possibilité de jouer en mode assis.

L’équipe a donc pensé à de nombreux éléments. Deux points noirs néanmoins.
D’une part, avec un Oculus Quest (connecté en Oculus Link), l’usage de la longue-vue, un des outils du jeu, est peu agréable : en zoomant, la vue tremble et rend plus difficile l’observation. On aurait aimé que le jeu stabilise artificiellement notre point de vue.
Par ailleurs, comme la couleur joue un rôle central dans la création des masques, et en l’absence d’alternative dans les options de jeu (symboles, hachures…), nous ne pouvons pas conseiller le jeu aux daltoniens.

Enfin, en ce qui concerne les performances, le jeu tourne sans problème en qualité « haute » avec une antique GeForce 980 TI. Vous ne devriez donc pas avoir de soucis, quelque soit votre configuration.

Conclusion

Beau et envoûtant, Maskmaker est un titre à ne pas manquer en ce début 2021 malgré ses quelques petits défauts. Disponible sur Steam, PSVR, Oculus Rift, Viveport pour une vingtaine d’euros, il vous procurera environ 5h de plaisir immersif. Une durée de vie équilibrée, qui permet de faire durer le plaisir sans arriver au stade de la lassitude, d’autant que la montée en complexité des énigmes permet d’avoir un réel sentiment de progression.

Notre seul vrai regret, au final : nous aurions aimé plus de lore, d’éléments qui ne soient pas liés à la quête principale et nous permettent juste d’en savoir plus sur les mondes explorés, que ce soit via des textes ou des objets divers. Mais cela aurait évidemment nécessité une masse de travail bien plus massive, et donc un budget -et un tarif- en forte hausse.

Poétique, intelligent et esthétiquement réussi, Maskmaker est un titre que nous vous recommandons.

L’article Test : Maskmaker, une nouvelle réussite pour le studio Innerspace VR est apparu en premier sur 3DVF.

Unreal Engine : un outil inévitable ?

Par : Shadows

Alex Tardif, Lead Graphics Programmer chez ZeniMax Online Studios, a publié sur son site personnel une réflexion intéressante autour d’Unreal Engine.

L’article, titré « On the Perceived Inevitability of Unreal« , est comme il l’explique issu de réflexions de personnes du milieu du jeu vidéo, et en particulier celles impliquées dans le développement de moteurs de jeu internes et d’outils maison.

Alex Tardif indique avoir vu passer récemment de nombreux articles et propos du type « ‘vous feriez mieux de vous mettre à Unreal, car vous allez forcément finir par travailler avec ».
Un point de vue qu’il partage en grande partie : il évoque un déclin du développement interne aux studios dans la décennie passée et l’approche d’Unreal Engine 5, avec des technologies qui seront difficiles voire impossibles à répliquer par un studio de jeu vidéo. Il lui semble clair qu’Unreal va s’imposer encore davantage.

En parallèle, il dresse le portrait d’un secteur en pleine mutation, pour le meilleur mais aussi parfois le pire. Il évoque notamment la mort du middleware indépendant, avec des outils rachetés à tous de bras par Unreal, Unity et d’autres, alors même que ces outils tiers faisaient partie de ce qui permettait à certains studios de rester indépendants des gros moteurs commerciaux. Même quand le rachat ne se traduit pas par un produit enterré, et que, par exemple, Epic Games poursuit la vente du middleware, Alex Tardif avance qu’il est évident qu’un géant comme Epic mettra moins d’efforts dans ce middleware que dans sa version intégrée au sein d’Unreal.
Tardif souligne aussi que cet état de fait est en grande partie de la faute des studios eux-mêmes, qui ont cherché encore et encore à négocier les prix : pour les éditeurs de middlewares, le rachat par un géant comme Epic est du coup l’issue la plus intelligente.

Alex Tardif pointe aussi du doigt l’effondrement du nombre de talents : de moins en moins de personnes sont disponibles sur le marché du développement des moteurs et outils graphiques, pour des raisons multiples : présence de géants qui embauchent massivement et assèchent le marché du travail, mais aussi conditions de travail difficiles dans les studios (crunch, salaires sous-évalués) qui font fuir de nombreuses personnes. Il explique que la seule solution est bien souvent d’embaucher uniquement des jeunes en sortie d’école et de les former, ce qui est néanmoins difficile quand on manque en interne de personnes expérimentées.

En bref, donc, Alex Tardif nous donne sa vision du secteur du jeu vidéo : celle d’un domaine dans lequel il est de plus en plus difficile, pour les studios, de travailler sur des outils internes plutôt que de céder aux sirènes d’Unreal Engine.

Nous vous invitons évidemment à lire l’article « On the Perceived Inevitability of Unreal » complet.

L’article Unreal Engine : un outil inévitable ? est apparu en premier sur 3DVF.

Resident Evil 4 VR : plus de détails révélés

Par : Serge R.
resident evil 4 vr

Récemment, Capcom a annoncé la sortie officielle de Resident Evil 4 VR exclusivement sur le Quest 2. Maintenant, les joueurs ont droit à plus détails sur le jeu grâce à l’Oculus Gaming Showcase. La vitrine en ligne de Facebook a en effet donné davantage d’informations sur le titre en publiant une séquence de gameplay de celui-ci.

Pour rappel, Capcom travaille en partenariat avec Oculus Studios et Armature Studio pour amener Resident Evil 4 en réalité virtuelle. Lors de l’annonce du nouveau jeu VR la semaine dernière, le studio japonais n’a pas encore dévoilé beaucoup d’informations sur celui-ci. Tout ce qu’on savait, c’est qu’il laissera de côté la vue à la troisième personne. Il sera ainsi joué à la première personne. Maintenant, les joueurs savent davantage à quoi ils peuvent s’attendre.

Resident Evil 4 VR : une adaptation complète pour la réalité virtuelle

En se basant sur la séquence de gameplay présentée lors de l’Oculus Gaming Showcase, on remarque tout d’abord une amélioration sur l’aspect artistique de Resident Evil 4 VR. On a ainsi droit à une résolution plus élevée.

Pour ce qui est des animations des personnages, elles restent intactes. Il en est de même pour les différentes cinématiques. Il faut dire que ces éléments restent fidèles au titre original de Capcom.

Du côté du gameplay, les joueurs peuvent désormais interagir avec les divers objets du jeu. Ils peuvent de ce fait les prendre. En ce qui concerne les armes, le système d’inventaire du titre original a été laissé de côté. En fait, elles se trouvent dorénavant sur le corps du joueur. Il peut donc les saisir rapidement. Et le meilleur, c’est qu’il est maintenant possible d’utiliser deux armes en même temps.

D’autres détails à connaître absolument

 

Tout comme le système d’inventaire, le HUD utilisé pour afficher la santé et les munitions est également délaissé dans Resident Evil 4 VR. D’après ce qu’on peut voir sur la séquence de gameplay publiée, il est en effet remplacé par une montre-bracelet pour ne pas gâcher la vue du joueur.

En somme, les fans de la franchise Resident Evil peuvent vraiment s’attendre à des changements bien intéressants avec ce nouveau titre en VR. Toutefois, aucune date de sortie officielle n’a encore été révélée jusqu’à maintenant.

Cet article Resident Evil 4 VR : plus de détails révélés a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus Gaming Showcase : toute une liste de nouveautés à ne pas manquer

Par : Serge R.
resident evil 4 vr

Facebook vient de lancer sa toute première Oculus Gaming Showcase. Il s’agit donc d’une présentation en ligne de style Nintendo Direct. Elle concerne les nouvelles annonces et bandes-annonces pour Rift et Quest.

Désormais, les propriétaires des casques VR Oculus Quest et Oculus Rift ne manqueront plus aucune nouveauté sur ces plateformes. Grâce à l’Oculus Gaming Showcase, ils ont la possibilité de découvrir tout nouveau contenu VR et mise à jour en un seul endroit. Bien entendu, les éléments présentés seront disponibles dans l’Oculus Rift Store et/ou l’Oculus Quest Store.

Oculus Gaming Showcase : à quoi peut-on s’attendre ?

Parmi les nouveautés annoncées, on sait donc que la campagne du jeu Pistol Whip basée sur le thème Far West sera disponible cet été. Aussi, les fans de Warhammer 40K : Battle Sister peuvent profiter de la version coopérative tant attendue du titre dès maintenant.

Bien qu’on n’ait pas eu des nouvelles sur Lone Echo II depuis un bon bout de temps, on sait également désormais qu’il va débarquer sur PC cet été. Toutefois, aucune version dédiée au Quest n’a encore été dévoilée.

L’Oculus Gaming Showcase donne d’ailleurs davantage d’informations sur Resident Evil 4 VR, qui va bientôt sortir sur Quest 2. Les joueurs auront ainsi la possibilité d’utiliser deux armes en même temps. Et le meilleur, c’est qu’ils n’auront plus à les ranger dans un inventaire comme dans la version originale du jeu.

D’autres nouveautés à ne pas manquer

Grâce à l’Oculus Gaming Showcase, on sait aussi que le titre I Expect You To Die 2 va enfin être lancé cette année sur les casques Quest et Rift. Le studio derrière 1080 Snowboarding va d’ailleurs lancer un nouveau jeu baptisé Carve Snowboarding sur Quest.

Du côté de Vertigo Games, il vient de confirmer que le titre After the Fall va finalement sortir cet été sur Quest après une longue attente. Les fans de The Climb 2 ont en outre désormais droit à un pack d’extension Freestyle avec mise à jour gratuite.

La mise à jour gratuite Aftershocks pour The Walking Dead : Saints & Sinners arrivera également le mois prochain. Les passionnés du jeu VR n’auront ainsi plus à attendre longtemps.

Cet article Oculus Gaming Showcase : toute une liste de nouveautés à ne pas manquer a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Zoom sur les potions disponibles dans Harry Potter Wizards Unite

Par : Serge R.
potion harry potter

Les joueurs ont droit à tout un éventail de potions dans Harry Potter Wizards Unite. Tout comme les sorts et les professions, elles sont essentielles pour progresser dans le jeu AR. C’est la raison pour laquelle il est important de bien les connaître. Voici justement les différentes potions disponibles dans le titre.

Les potions dans Harry Potter Wizards Unite permettent aux joueurs de profiter d’un certain nombre d’avantages. En fonction de la potion qu’ils concoctent ou gagnent, ils peuvent, par exemple, améliorer la puissance de leurs sortilèges. Ils peuvent aussi gagner des points d’énergie, affaiblir leurs ennemis, les empêcher de fuir, etc. Pour en préparer, ils doivent bien sûr se servir des bons ingrédients et les mélanger dans leur chaudron. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les différentes potions disponibles dans le jeu AR.

Élixir Cérébral de Barrufio

En utilisant cette potion dans Harry Potter Wizards Unite, le joueur gagnera un bonus de XP durant 30 minutes pour chaque Portoloin ouvert. Il en est de même pour chaque ennemi vaincu.

Cette potion est disponible à partir du niveau 4. Sa préparation prend 12 heures, et elle est utilisable hors combat.

Potion Exstimulo

Cette potion est capable d’augmenter la puissance des sortilèges. Cette puissance est donc augmentée légèrement pendant 3 tours.

Tout comme la potion précédente, elle est disponible à partir du niveau 4. Son temps de préparation est de 2 heures. Elle peut être utilisée au cours des combats. À noter qu’il s’agit de la version standard des différentes potions Exstimulo.

Potion Exstimulo Renforcée

Parmi les potions Exstimulo, celle-ci fait partie des plus puissantes. La puissance des sortilèges est de ce fait augmentée de façon considérable pendant 4 tours.

Pour en préparer, il faut attendre 4 heures. Cette potion est d’ailleurs disponible à partir du niveau 10, et est utilisable en combat.

Potion Exstimulo Puissante

En termes d’efficacité, cette potion Exstimulo est la meilleure. Elle est donc en mesure d’augmenter davantage la puissance des sortilèges au cours des combats. Cela se fait pendant 5 tours.

Nécessitant 8 heures de temps pour la préparation, cette potion dans Harry Potter Wizards Unite est disponible à partir du niveau 9. On peut bien évidemment s’en servir en combat.

Tonique de Détection des Traces

Comme son nom le laisse entendre, la Tonique de Détection des Traces permet aux joueurs de mieux détecter les Traces autour d’eux. Leur apparition est donc augmentée pendant 30 minutes.

Utilisable hors combat, cette potion est disponible à partir du niveau 4. Pour en préparer, il faut attendre 7 heures.

Potion de soins

En se servant de la potion de soins dans Harry Potter Wizards Unite, le joueur regagne jusqu’à 35 % de Points de Vie. Il peut ainsi encaisser davantage de coups au cours des combats puisque sa jauge de vie est rechargée.

Cette potion disponible à partir du niveau 6 est utilisable en combat. Pour la préparer, on a besoin de 2 heures de temps.

Potion d’Aiguise-Méninges

Cette potion est très utile dans le Défi de Sorciers pour faire face aux ennemis d’Élite qui se trouvent dans les Forteresses. Effectivement, elle permet de rendre les sorts 50 % plus efficaces.

Disponible à partir du niveau 15, cette potion est utilisable en combat, et nécessite un temps de préparation de 4 heures.

Philtre Revigorant standard

Grâce au Philtre Revigorant standard, le joueur a l’occasion d’augmenter d’un point sa statistique de concentration et de focalisation.

Cette potion dans Harry Potter Wizards Unite nécessite 3 heures de temps pour la préparation. Utilisable en forteresses, elle est disponible à partir du niveau 8.

Philtre Revigorant Renforcé

Contrairement au Philtre Revigorant standard, cette potion permet d’augmenter de 3 points la statistique de focalisation.

Également utilisable en forteresses, elle est disponible à partir du niveau 13. Il faut 6 heures de temps pour la préparer.

Philtre d’Apathie

Avec le Philtre d’Apathie, les chances qu’un Sceau se volatilise avec le Retrouvable sont réduites pendant 3 tours. Toutefois, il se peut tout de même que le Retrouvable s’échappe.

Pour préparer cette potion, il faut attendre 6 heures. Elle est disponible à partir du niveau 10.

Potion de l’œil Vif

Grâce à cette potion dans Harry Potter Wizards Unite, le joueur peut améliorer sa précision et sa vitesse lorsqu’il lance un sortilège. En d’autres termes, elle lui permet donc de lancer un sortilège parfait.

Cette potion est utilisable au cours des combats.

Potion de Mémoire

Avec la potion de Mémoire, le joueur obtient un bonus d’expérience. Elle le lui donne dans la catégorie du registre de toute trace vaincue.

Cette potion peut être débloquée à partir du niveau 1.

Felix Felicis

Cette potion est également connue sous le nom de chance liquide. Elle donne en effet temporairement au joueur une chance exceptionnelle.

Tout comme la potion de Mémoire, le Felix Felicis peut être débloqué à partir du niveau 1.

Réduire le temps de préparation des potions avec les notes de maître

La préparation d’une potion dans Harry Potter Wizards Unite prend généralement un certain temps. Heureusement, il est possible de réduire ce temps grâce aux notes de maître. Il s’agit de suites de gestes à réaliser sur le chaudron au cours de la préparation.

Il suffit donc pour cela de toucher la grande cuillère en bois qui s’y trouve. En procédant de la sorte, on fait apparaître un nouvel écran qui affiche une suite de points d’interrogation. À chaque « ? » correspond ainsi une note de maître.

Grâce à ces fameuses notes, on peut économiser jusqu’à 15 % de son temps lors de la réalisation d’une potion.

Cet article Zoom sur les potions disponibles dans Harry Potter Wizards Unite a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Harry Potter Wizards Unite : liste des sorts disponibles dans le jeu

Par : Serge R.
sort harry potter

Les sorts sont un élément essentiel dans Harry Potter Wizards Unite. Pour progresser dans le jeu, les joueurs doivent impérativement en réaliser. C’est la raison pour laquelle il est important de bien les connaître. Voici justement la liste de ces fameux sorts.

En jouant à Harry Potter Wizards Unite, les joueurs sont tenus de faire partir des empreintes magiques du monde des humains. Pour cela, ils doivent sélectionner un métier qui leur permettra de bénéficier de compétences spécifiques. Ils doivent aussi choisir une baguette qui les accompagnera tout au long du jeu. Pour chasser ces empreintes magiques et les ramener pour de bon dans le monde des sorciers, ils doivent enfin jeter des sorts. Voici justement la liste de ces derniers avec le symbole magique ou tracé à réaliser pour chacun d’eux.

Accio

Sortilège d’Attraction

Comme son nom l’indique, ce sort dans Harry Potter Wizards Unite permet au joueur d’attirer n’importe quel objet vers lui.

Aguamenti

Sortilège d’Eau

Avec ce sortilège, le joueur a la capacité de faire apparaître un jet d’eau à l’extrémité de sa baguette.

Alohomora

Sortilège de Déverrouillage

Ce sort dans Harry Potter Wizards Unite est également connu sous le nom de l’Ami des Voleurs. Il permet donc de déverrouiller une porte fermée ou un cadenas.

Arresto Momentum

Grâce à ce sort, le joueur est capable de ralentir, voire arrêter tout mouvement effectué par la cible qu’il veut ensorceler. Il s’agit ainsi d’un sortilège permettant d’arrêter le temps.

Bombarda

Sortilège d’Explosion

Avec ce sort, le sorcier peut donc faire exploser tout ce qu’il pointe avec sa baguette.

Combat Bolt

Sortilège d’Attaque

Il s’agit du sort qu’on utilise pour attaquer dans Harry Potter Wizards Unite. On a de ce fait affaire à un sort offensif générique.

Diffindo

Sortilège de Découpe

Ce sort dans Harry Potter Wizards Unite aide le joueur à découper n’importe quel objet qui se trouve sur son chemin.

Ebublio

En se servant de ce sort, le sorcier a la capacité de mettre toute cible dans une bulle magique et de l’y enfermer.

Expecto Patronum

Sortilège du Patronus

Comme son nom le laisse entendre, ce sort fait apparaître un Patronus. Il s’agit d’une sorte d’esprit protecteur. On peut alors s’en servir comme bouclier quand on fait face à certaines créatures.

Finite

Antisort Général

Ce sort dans Harry Potter Wizards Unite permet l’annulation des effets des différents sortilèges.

Flipendo

Sortilège du Repoustout

Tout objet ou créature peut être repoussé, voire détruit par ce sort, d’où son appellation. Si le joueur souhaite réaliser ces actions, il peut de ce fait s’en servir.

Incendio

Sortilège de Feu

Le nom du sort Incendio est bien entendu inspiré du mot « incendie ». On l’utilise ainsi pour faire apparaître des flammes.

Meteolojinx Recanto

Dans Harry Potter Wizards Unite, les conditions atmosphériques peuvent être modifiées à l’aide de ce sort. On parle bien évidemment de la météo dans le jeu.

Riddikulus

Sortilège du Ridicule

Comme son nom le laisse déjà entendre, on peut se servir de ce sort pour tourner au ridicule n’importe quelle situation.

Herbivicous

Avec ce sort, il est possible de planter de manière nettement plus facile et plus rapide dans le jeu.

Protego

Sortilège de Protection

Connu sous l’appellation de charme du Bouclier, le sort Protego aide le joueur à se protéger contre tout sortilège jeté. A noter toutefois qu’on parle uniquement ici des sorts mineurs.

Cet article Harry Potter Wizards Unite : liste des sorts disponibles dans le jeu a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Resident Evil 4 : le jeu d’horreur de Capcom débarque sur le Quest 2

Par : Serge R.
resident evil 4

Resident Evil 4 arrive bientôt sur le Quest 2 d’Oculus. Son développeur, Capcom, vient tout juste de l’annoncer. Le jeu VR va être publié en partenariat avec Oculus Studios.

Pour intégrer Resident Evil 4 dans l’univers de la VR, Capcom a travaillé aux côtés d’Armature Studio. Il s’agit du studio derrière certains titres Oculus Studios, à l’instar de Sports Scramble ! Malheureusement, les propriétaires du Quest original ne pourront pas profiter du jeu. Effectivement, Oculus a confirmé qu’il sera exclusif au Quest 2.

Resident Evil 4 VR : la vue à la troisième personne laissée de côté ?

Pour rappel, Resident Evil 4 fait partie des jeux les plus vendus du studio Capcom. Le chiffre a atteint les 10,6 millions d’unités vendues sur toutes les plateformes. Il l’a lancé en 2005 sur Gamecube. Ensuite, il a débarqué sur PC, Nintendo Wii, PS2, PS3, Xbox 360, PS4 et Xbox One.

Il s’agit d’ailleurs de l’un des jeux qui ont popularisé la vue à la troisième personne par-dessus les épaules. Depuis sa sortie, de nombreux jeux de tir et d’horreur ont adopté cette fameuse vue.

Toutefois, elle sera laissée de côté sur la version VR du titre. Oculus a en effet annoncé qu’elle sera jouée à la première personne. Ses développeurs l’ont également reconstruit en considérant les interactions propres à la réalité virtuelle.

Une toute nouvelle expérience au programme

Les contrôleurs tactiles du Quest 2 et son ingéniosité technique apporteront une nouvelle profondeur à Resident Evil 4. Le vice-président du contenu de Facebook Reality Labs, Mike Verdu, n’a pas manqué de le déclarer.

En tout cas, Resident Evil 4 VR n’est pas le premier jeu que Capcom a intégré dans l’univers de la réalité virtuelle. Il ne faut pas oublier que Resident Evil 7, lancé en 2017, avait un mode PSVR en option. Il est même considéré comme l’un des meilleurs titres du casque VR.

Cet article Resident Evil 4 : le jeu d’horreur de Capcom débarque sur le Quest 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft Flight Simulator : une nouvelle mise à jour monde disponible dès maintenant

Par : Serge R.
microsoft flight simulator

Les fans de Microsoft Flight Simulator ont en ce moment droit à une grosse mise à jour monde gratuite. Celle-ci vient d’être mise en ligne. Des monuments européens sont ainsi désormais disponibles dans le jeu avec des détails nettement plus réalistes.

Depuis quelques mois, Microsoft applique régulièrement de nouvelles mises à jour dans le but d’améliorer Microsoft Flight Simulator. La firme en est en ce moment à sa quatrième mise à jour monde. Avec cette mise à jour gratuite fraîchement sortie, les joueurs ont donc droit à une meilleure expérience lorsqu’ils survolent l’Europe.

Microsoft Flight Simulator : quatre pays européens à l’honneur

Après le Japon, les USA, l’Irlande et la Grande-Bretagne, la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas débarquent donc dans Microsoft Flight Simulator. En téléchargeant la nouvelle mise à jour, les joueurs peuvent désormais explorer des sites de renommée mondiale de ces pays.

On compte bien évidemment la Tour Eiffel, mais aussi plusieurs autres monuments, comme Notre-Dame de Paris et le palais royal d’Amsterdam. Des cathédrales aux châteaux, en passant par les palaces, les barrages, les ponts, les musées, etc., on peut y découvrir à peu près tout.

Le meilleur avec cette mise à jour, c’est que Microsoft a apporté une quantité importante d’améliorations visuelles. Le monde dans son ensemble a reçu un traitement sur mesure. Les différents paysages sont alors plus détaillés, ce qui les rend plus réalistes.

D’autres améliorations apportées par la mise à jour

Il est bon de souligner que la mise à jour de Microsoft Flight Simulator n’y ajoute pas seulement des monuments européens. Elle apporte aussi un support pour les langues néerlandaise et japonaise.

Deux nouvelles activités sont également disponibles. Il y a donc le Bush Trip, un « voyage de brousse » qui emmène le joueur au-dessus des Alpes et des Pyrénées. La seconde activité, quant à elle, est un défi d’atterrissage hors du commun se déroulant à La Salette.

Pour ce qui est des changements liés à la réalité virtuelle, il n’y en a malheureusement pas beaucoup. Néanmoins, le jeu prend en charge l’intégralité des casques PC VR. Une version pour les nouvelles consoles Xbox est d’ailleurs en préparation. Mais étant donné que la VR ne fait pas partie des priorités de Microsoft, on ne doit pas s’attendre à y jouer en VR.

Cet article Microsoft Flight Simulator : une nouvelle mise à jour monde disponible dès maintenant a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Alvo : le jeu de tir VR va débarquer sur PSVR la semaine prochaine

Par : Serge R.
alvo

Le jeu de tir VR Alvo va enfin être lancé sur PSVR la semaine prochaine après une longue attente. Le studio Mardonpol s’est apparemment inspiré du CS : GO de Valve en le développant.

Mardonpol a annoncé Alvo en 2017. Le jeu devait alors être lancé l’année suivante. Toutefois, les joueurs ont dû attendre jusqu’à maintenant pour pouvoir en profiter. Heureusement pour eux, l’attente est presque terminée. Effectivement, le jeu va enfin sortir officiellement la semaine prochaine, plus précisément le 13 avril 2021. Pour l’instant, il va débarquer uniquement sur PSVR, et donc sur PS4 et PS5.

Alvo : une réduction de lancement de 25 % déjà à la clé

Bien avant sa date de lancement officiel, on sait déjà qu’il est possible de bénéficier d’une réduction de 25 % sur PS + à l’achat d’Alvo. Les joueurs pourront profiter de cette réduction durant les deux premières semaines suivant la sortie du jeu. Le prix de lancement du titre est ainsi d’environ 33 euros.

Pour le moment, ce sont donc seulement les propriétaires d’un casque PSVR qui auront le privilège de tester et de jouer au jeu. Néanmoins, on sait que Mardonpol prévoit de le sortir sur Steam et Oculus Store pour bientôt. Cela inclura alors une prise en charge d’Oculus Rift et d’Oculus Quest.

Le studio n’a toutefois pas encore révélé une date de sortie claire pour ces plateformes. Il a juste affirmé que la version pour ces dernières devrait arriver en juin. Les propriétaires de ces casques doivent de ce fait continuer à attendre.

Aucune amélioration graphique pour la PS5 pour l’instant

Malheureusement pour les propriétaires d’une PS5, Alvo ne présentera pas des améliorations graphiques pour la console à son lancement selon Mardonpol. Néanmoins, il affirme que cela se trouve tout de même dans sa liste des choses à faire.

Cet article Alvo : le jeu de tir VR va débarquer sur PSVR la semaine prochaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Haru : une lutte mythique et cyclique dans un court ArtFX

Par : Shadows

Grégoire Dehame, Julie Durandy, Jean Grandgirard, Christophe Jeudy et Sophie Noël dévoilent leur court de fin d’études à ArtFX (promotion 2020): Haru. L’équipe était complétée par l’étudiante spécialiste Joëlle Sadok.

Les élèves nous proposent ici un film d’inspiration orientale, mettant en scène le retour cyclique du printemps :

Seiryu, le dragon dieu du printemps sort de son sommeil pour donner vie à la nature mais c’est sans compter sur le démon de la nuit, Ugetsu, qui vint l’en empêcher.

L’article Haru : une lutte mythique et cyclique dans un court ArtFX est apparu en premier sur 3DVF.

Le jeu VR Into the Radius prend en charge le DLSS de Nvidia

Par : Serge R.
into the radius DLSS

Into the Radius est l’un des premiers jeux VR capables de prendre en charge le DLSS de Nvidia. Grâce à cela, il peut bénéficier de performances nettement plus élevées en termes de résolution et de fluidité.

DLSS est le sigle de Deep Learning Supersampling. Il s’agit d’une technologie native des cartes graphiques RTX de Nvidia. Grâce à la puissance de l’IA intégrée, il a la capacité d’augmenter la résolution des images dans les jeux de manière intelligente. Le DLSS est en ce moment en train de gagner du terrain dans l’univers de la réalité virtuelle. De plus en plus de jeux VR commencent ainsi à le prendre en charge. Into the Radius VR en fait partie.

Prise en charge du DLSS par Into the Radius : une étape de franchie pour CM Games

DLSS constitue donc une fonctionnalité disponible sur les cartes graphiques Nvidia RTX 20/30. Sa capacité à prendre en charge les casques VR est assez récente, c’est-à-dire suite à la sortie de la mise à jour DLSS 2.1 il y a environ six mois.

Les développeurs de chez CM Games ont donc franchi une étape importante. Ils ont permis à leur jeu VR Into the Radius d’être l’un des titres VR capables de prendre en charge cette technologie. Il faut toutefois savoir que ce dernier n’est pas vraiment le premier à adopter DLSS.

Deux mois seulement après le lancement du DLSS 2.1, le simulateur de combat War Thunder l’a en effet déjà pris en charge. Cependant, les résultats n’étaient pas du tout satisfaisants pour les joueurs.

DLSS : de quoi est-il réellement capable ?

Beaucoup ignorent encore probablement les réelles capacités du DLSS de Nvidia. En fait, son objectif est d’augmenter nettement la résolution des images tout en conservant le même niveau de détail. En plus de cela, il apporte certaines améliorations au niveau du graphisme.

Ainsi, il y a plus de puissance de traitement graphique. Cela permet d’obtenir, entre autres, un meilleur éclairage, des textures plus détaillées, etc.

Pour être plus clair, on peut prendre l’exemple d’un jeu VR pouvant prendre en charge DLSS, comme Into the Radius VR. Il peut alors utiliser cette technologie pour monter à une résolution de 3840 x 2160, même si sa résolution native est de 1920 x 1 080. Bien entendu, le niveau de détail est presque identique, et on a même droit à une meilleure fluidité.

Cet article Le jeu VR Into the Radius prend en charge le DLSS de Nvidia a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vail VR : le jeu de tir multijoueur débarque bientôt sur Steam

Par : Serge R.
vail vr

Vail VR est en chemin pour concurrencer des titres comme Population: One et Onward. Il s’agit donc d’un jeu de tir multijoueur en ligne développé par le studio Aexlab. C’est même son premier jeu VR. Le titre va bientôt débarquer sur Steam.

Le titre VR d’Aexlab est maintenant disponible dans une liste de souhaits sur une fiche Google Play Store. Un test alpha y est déjà en cours, et les joueurs peuvent demander à y accéder. Le studio a d’ailleurs récemment publié une vidéo leur permettant d’avoir un aperçu de quelques extraits du gameplay du jeu. Dans tous les cas, aucune date de sortie n’a encore été annoncée.

Vail VR : deux modes de jeu disponibles

Vail VR est une dystopie dans laquelle deux factions sont en guerre. Il s’agit donc des REYAB et des colons. Elles se battent bien entendu pour prendre le contrôle du monde du jeu.

Dans ce titre, les joueurs ont droit à deux modes de jeu, dont le principal est appelé Artifact. Le tir tactique est mis en accent dans le jeu. Il en est de même pour le travail d’équipe et les combats de haut niveau. Il mise aussi sur le réalisme.

Ces quelques atouts le distinguent des autres jeux de tir. A part cela, il propose une animation complète pour les différents personnages. Pour l’instant, il reste toutefois encore beaucoup à apprendre sur le titre. On parle, entre autres, de la variété des cartes et du support post-lancement.

Sur quelles plateformes VR le jeu sera-t-il disponible ?

Bien évidemment, ce sont les propriétaires d’un casque PC VR qui auront le privilège de jouer à Vail VR en premier. Malheureusement, rien n’a encore été révélé quant à la compatibilité du jeu avec les casques Oculus Quest et PSVR.

Cet article Vail VR : le jeu de tir multijoueur débarque bientôt sur Steam a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Hyperplane : regarder des matchs Super Smash Bros…en 3D avec la VR

Par : Serge R.
hyperplane

Hyperplane est une technologie de streaming qui vient de faire son entrée sur le marché. Sa particularité, c’est qu’elle permet de diffuser des jeux traditionnels, dont Super Smash Bros, en 3D. Les matchs se déroulent donc dans des arènes virtuelles. Pour en profiter, comme s’ils y étaient pour de vrai, les utilisateurs doivent se servir de la réalité virtuelle (VR).

La nouvelle technologie de streaming est l’œuvre d’un ancien employé de Google et d’un ex-Oculus. Le financement est assuré par Y Combinator dans le cadre de son dernier lot baptisé W21. On a donc affaire à une sorte de pipeline 3D comprenant un lecteur, un logiciel d’enregistrement et un format de fichier personnalisé. Hyperplane ressemble ainsi à un livestream 2D qui fonctionne via OBS (Open Broadcaster Software), mais elle est plutôt dédiée à des diffusions 3D.

Regarder des matchs sous plusieurs angles

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois qu’une société essaie de créer une technologie de streaming en VR. Effectivement, une startup appelée Vreal a déjà eu une idée similaire, et a même collecté beaucoup d’argent grâce à cela. Sa technologie était liée à un lot de jeux et à des casques PC VR connectés.

Néanmoins, Hyperplane exploite davantage les systèmes VR autonomes, dont le Quest d’Oculus. Elle souhaite diffuser en direct sur tout appareil connecté n’importe quel jeu 3D. Mais pour l’instant, elle se limite à des jeux traditionnels non VR.

En tout cas, la technologie permet aux utilisateurs disposant d’un casque VR de regarder tout jeu dans son environnement virtuel natif. Ils peuvent le faire sous plusieurs angles. Ainsi, ils ont l’occasion de se déplacer dans l’action, et de tout voir comme s’ils étaient dans l’arène virtuelle pour de vrai.

Hyperplane : un travail encore en cours

Il est bon de souligner que pour le moment, Hyperplane est encore un travail en cours. Il est de ce fait évident qu’on peut tomber sur un rendu incomplet. Les personnages peuvent apparaître comme des silhouettes.

Il se peut même qu’on n’ait pas accès au son des jeux. Pour avoir une idée de ce que la technologie peut faire, les utilisateurs peuvent consulter une démo d’un match de Super Smash Bros. Melee.

Afin de mieux la découvrir, ils peuvent d’ailleurs rejoindre le serveur Discord ou surveiller Twitter pour savoir quand un jeu est en direct. Pour info, le 29 mars prochain est la date prévue du prochain stream.

Cet article Hyperplane : regarder des matchs Super Smash Bros…en 3D avec la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Half-Life : Alyx : une réduction de 40 % pour son premier anniversaire

Par : Serge R.
alyx

Pour son premier anniversaire, Half-Life : Alyx offre aux heureux propriétaires d’un casque compatible SteamVR une réduction de 40 %. Il s’agit sans nul doute de la plus grande réduction à ce jour. Il ne faut pas oublier qu’elle était de 25 % dernièrement.

Cela fait déjà 12 mois que Valve Corporation a lancé le jeu Half-Life : Alyx. Il s’agit probablement de l’un des meilleurs jeux VR proposés jusqu’à maintenant. Effectivement, durant sa première année d’existence, il a déjà gagné pas mal de prix. Le week-end dernier, il a, par exemple, été sacré jeu VR de l’année des SXSW Gaming Awards 2021. Justement, pour célébrer ce premier anniversaire plein de succès, le titre offre aux joueurs jusqu’à 40 % de réduction.

Half-Life : Alyx : un jeu attendu depuis un bon bout de temps

Lors de la remise de prix le week-end dernier, Robin Walker de Valve Corporation n’a pas manqué de révéler le développement du jeu. Il a profité de l’occasion pour déclarer que l’équipe est satisfaite de la réaction des joueurs. Il en est de même pour la manière dont elle a conçu le jeu.

Ainsi, à la sortie de Half-Life 2 : Épisode 2 en 2007, Walker a annoncé que la suite du jeu sera un peu plus optimiste. Les fans de la franchise étaient alors impatients de voir le résultat. Finalement, le studio leur a proposé Half-Life : Alyx, dont l’histoire se situe plutôt entre Half-life  et  Half-Life 2.

En somme, il faut dire que Valve a bien pris son temps pour développer un nouveau Half-life à la hauteur de toutes les attentes. La réduction de 40 % actuelle n’est donc qu’une raison de plus d’acheter le titre pour ceux qui ne l’ont pas encore essayé.

Tout un lot de mods déjà disponibles

Jouer à la version originale de Half-Life : Alyx permet déjà de profiter d’une expérience VR à couper le souffle. Malgré cela, les aficionados du titre savent qu’il y a encore beaucoup plus à jouer.

Heureusement, grâce à la communauté des créateurs de mods et au Steam Workshop, il existe désormais une longue liste de mods pour le jeu. Certains d’entre eux proposent de nouveaux niveaux, ennemis, armes, etc. D’autres offrent la possibilité de faire une partie de golf, de bowling, etc.

Le mod BioShock permet même de profiter de la campagne Return to Rapture et de ses huit niveaux.

Cet article Half-Life : Alyx : une réduction de 40 % pour son premier anniversaire a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild : un nouveau mod VR en développement

Par : Serge R.
zelda vr

The Legend of Zelda : Breath of the Wild fera prochainement son apparition dans l’univers de la VR. Une preuve vidéo à couper le souffle l’a confirmé. Celle-ci présente donc un nouveau mod VR en développement dédié à ce titre. D’après ce qu’on voit sur la vidéo, il transforme le jeu en un jeu VR à la première personne.

Sorti initialement sur Nintendo Switch et Wii U en 2017, The Legend of Zelda : Breath of the Wild s’invite donc dans l’univers de la VR. Cependant, les joueurs ne devront pas se réjouir un peu trop vite. Effectivement, d’après les développeurs du serveur Discord associé, le mod VR du jeu prendra encore du temps avant de pointer le bout de son nez. La version publique jouable ne sortira ainsi pas avant six mois, voire plus.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild VR : un mod pour PC VR

Le mod VR de Breath of the Wild sera donc disponible uniquement sur PC VR. Pour s’en servir, il est indispensable de recourir à un émulateur Wii U populaire, connu sous le nom de Cemu.

Selon certains utilisateurs du serveur Discord associé, le mod nécessitera à coup sûr une configuration matérielle élevée. Rien que l’émulateur Cemu peut être lourd en fonction des capacités du PC de chaque joueur.

En plus de cela, il y a bien sûr également la prise en charge de la réalité virtuelle. Une importante marge de manœuvre est de ce fait essentielle, surtout pour ceux qui souhaitent exécuter le titre en VR à une résolution 4K et avec une fréquence d’images élevée.

Breath of the Wild : la prise en charge de la VR n’est pas vraiment une nouveauté ?

Il est bon de savoir que le jeu a déjà pris en charge la réalité virtuelle auparavant grâce au système Labo VR de Nintendo. Pour rappel, Labo est un casque en carton.

Toutefois, même s’il est combiné avec la résolution 720p du Switch, le résultat est loin d’être vraiment impressionnant. En tout cas, il n’est pas aussi époustouflant que le résultat proposé par le mod VR présenté dans la vidéo.

Cet article The Legend of Zelda : Breath of the Wild : un nouveau mod VR en développement a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Square Enix Montréal et Taito: un jeu AR Space Invaders en chemin ?

Par : Serge R.
jeu ar space invaders

Un jeu AR Space Invaders fera bientôt son apparition chez le duo Square Enix Montréal et Taito Corporation. Les deux studios ont en effet collaboré pour en créer un afin que les joueurs puissent profiter de l’expérience autrement. Il s’agit de l’une des révélations les plus surprenantes lors de l’événement Square Enix Presents.

Pour les adeptes de jeux vidéo rétro, le jeu de tir classique Space Invaders constitue toujours une bonne option. À l’heure actuelle, les studios Square Enix Montréal et Taito Corporation veulent moderniser la franchise en la faisant entrer dans l’ère du jeu immersif. Toutefois, il n’y a pas encore beaucoup de nouvelles sur le titre jusqu’à maintenant.

Jeu AR Space Invaders : un jeu mobile avec des fonctionnalités AR

Pour l’instant, on ne connaît pas encore grand-chose sur le nouveau jeu. Effectivement, les deux sociétés n’ont jusqu’à maintenant publié qu’une seule image et une bande-annonce.

On ignore donc encore à quoi le titre ressemblera, et s’il portera ou non un nom officiel en plus de Space Invaders. Tout ce qu’on sait pour le moment, c’est qu’il s’agit d’un jeu mobile avec des fonctionnalités AR utilisant un style moderne et une technologie AR propriétaire.

Tout ce qu’on espère, c’est qu’il conservera le gameplay et certains des designs classiques du jeu original d’une manière ou d’une autre. Dans tous les cas, il faut savoir que les deux studios s’entendent bien en voulant mettre au point une version AR de ce dernier.

Quand le jeu sera-t-il disponible ?

Malheureusement, aucune date officielle n’a encore été annoncée pour la sortie du jeu AR Space Invaders. Néanmoins, les joueurs peuvent déjà se rendre sur le site officiel du titre pour s’inscrire et ainsi participer aux premiers tests quand ceux-ci sortiront.

Cet article Square Enix Montréal et Taito: un jeu AR Space Invaders en chemin ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Half-Life : Alyx : le mod BioShock devenu une campagne à part entière

Par : Serge R.
mod bioShock

Le mod BioShock pour Half-Life : Alyx a été annoncé en octobre 2020. Comme son nom le laisse entendre, il a introduit le monde de BioShock dans ce titre de Valve. Aujourd’hui, son développeur, Wim Buytaert, l’a transformé en une campagne à part entière.

Au début, le mod BioShock original pour Half-Life : Alyx se contentait d’incorporer certains éléments de Bioshock dans ce jeu VR. Les joueurs pouvaient donc juste profiter de l’ambiance particulière de Bioshock en jouant au titre de Valve. Mais à l’heure actuelle, Wim Buytaert a transformé l’expérience en y intégrant pas moins de 200 assets du jeu original. Bien entendu, il a reçu l’autorisation des développeurs de ce dernier avant de le faire. Les joueurs ont ainsi désormais droit à une campagne complète avec de véritables machines des Petites Sœurs.

Mod BioShock : jusqu’à 8 niveaux disponibles

Wim Buytaert a baptisé son nouveau mod Bioshock Alyx : Return to Rapture. Il s’agit d’un véritable hybride entre Half-Life : Alyx et la franchise Bioshock. Il propose donc une campagne inédite divisée en 8 niveaux, qui présentent chacun de nouvelles idées. À noter que les joueurs peuvent dorénavant s’abonner à ces 8 parties sur le Steam Workshop.

En plus d’avoir littéralement transformé l’expérience, le développeur a aussi engagé un doubleur professionnel. Celui-ci aide ainsi à guider l’histoire. Mais ce n’est pas encore tout.

La fameuse campagne offre également une bande-son originale. Il s’agirait d’une création de RPM STUDIO Warszawa. Il y a d’ailleurs des dialogues dont l’enregistrement a été réalisé par Seamus Bryner.

Un travail plutôt impressionnant

Pour ceux qui ont testé le mod Bioshock, la moitié de la campagne permet déjà de constater à quel point il s’agit d’un travail impressionnant et authentique. En général, il utilise les mêmes ennemis que ceux d’Alyx.

Néanmoins, ils s’adaptent parfaitement au monde de Bioshock. Buytaert s’est d’ailleurs servi de certains éléments présents dans le jeu original de manière plutôt intelligente.

Il a, entre autres, transformé l’énergie Vortigaunt qu’on utilise à la fin du jeu en plasmide électrique. On peut ainsi l’employer dans les énigmes et les combats. On a vu pas mal de mods incontournables pour Half-Life : Alyx, certes, mais aucun d’eux n’a su proposer les atouts de celui-ci.

Cet article Half-Life : Alyx : le mod BioShock devenu une campagne à part entière a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le jeu vidéo ne connaît pas la crise : une croissance à deux chiffres en 2020 !

Par : Shadows

Le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL, qui rassemble notamment Ubisoft, Microsoft, Activision-Blizzard, EA), propose comme chaque année « L’Essentiel du Jeu Vidéo », un document dans lequel l’entité dresse un bilan du marché français.

On le savait déjà, c’est ici confirmé : la crise a pleinement profité au secteur du jeu vidéo. Logique : entre le confinement, la fermeture des cinémas, musées et librairies/bibliothèques durant certaines périodes, les gens se sont sans doute reportés sur d’autres loisirs, dont le jeu vidéo.
En outre, l’arrivée de nouvelles consoles et de jeux très attendus ont bien évidemment été un moteur puissant.

Voici les chiffres données par le SELL :

Une année record : un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros, en croissance de +11,3%.

Un marché boosté par des sorties très attendues : 2,3 millions de consoles, 27,5 millions de jeux complets (Console + PC / physique + dématérialisé) et près de 7 millions d’accessoires (Console + PC) vendus en 2020.

Un marché porté par les 3 écosystèmes : avec une croissance de +10%, l’écosystème Console représente 51% de parts de marché total du jeu vidéo, le PC Gaming croît de +9% et le Mobile de +16%.

Julie Chalmette, présidente du SELL, livre son analyse :

L’année 2020 fut une année singulière en raison du contexte sanitaire inédit et d’une actualité très riche pour le secteur. Le marché du jeu vidéo a confirmé les grandes tendances que nous avions identifiées. Un calendrier rythmé par la sortie de nouveautés très attendues par les joueuses et les joueurs, l’excellente performance de la génération actuelle de consoles avec un catalogue riche et varié, ainsi que les lancements des nouvelles consoles en fin d’année ont permis d’alimenter un cercle vertueux pour tout le secteur. Cette année a également vu l’essor de nouveaux usages, comme le cloud gaming, qui constituent de formidables relais de croissance pour l’industrie.

Toujours du côté des chiffres, si le dématérialisé explose (+79% de croissance en un an sur la vente de jeux console complets dématérialisés), le SELL note que le physique résiste : seulement -3,2% alors même que le contexte rendait plus difficile la distribution, que ce soit en magasin ou en livraison.
Mieux encore : côté consoles, et comme le montre l’infographie ci-dessus, le jeu physique reste le roi, même si le dématérialisé gagne inexorablement du terrain.
En parallèle, on note que les DLC et micro-transactions représentent un juteux chiffre d’affaires : 257 millions d’euros.

Côté PC, le SELL estime le marché à 1,182 milliards d’euros, et avance que le matériel et les accessoires ont boosté le marché (respectivement de +20% et +13%). Côté logiciel, on note un léger recul de 1,9%. Le dématérialisé est ici la norme : 98% du CA.

Enfin, le marché mobile pèse désormais 1,426 milliard d’euros.

Tous ces chiffres du SELL sont issus des panels GSD/GameTrack/App Annie de la fin 2020.

L’article Le jeu vidéo ne connaît pas la crise : une croissance à deux chiffres en 2020 ! est apparu en premier sur 3DVF.

Rencontre avec Jonathan Benainous, environment artist chez Naughty Dog

Par : Shadows

La chaîne Le Coin des Joueurs nous propose une interview en compagnie de Jonathan Benainous, environement artist passé noramment chez Guerilla Games, Ubisoft, Warner Bros Games et Naughty Dog.

Il évoque ici ses derniers projets :

De son travail sur Assassin’s Creed Odyssey, en passant par Gotham Knights jusqu’à son arrivée dans le studio californien, Jonathan a rapidement gravi les échelons de cette industrie. Cette interview est donc l’occasion de découvrir ce qu’il est devenu et l’entendre nous raconter son évolution en seulement quelques années.

Voici également une précédente interview du même artiste sur la même chaîne, mais remontant à 2017 ; on y découvrira donc plutôt ses débuts dans l’industrie.

L’article Rencontre avec Jonathan Benainous, environment artist chez Naughty Dog est apparu en premier sur 3DVF.

Le Face Engine de Mac Guff, plus efficace qu’une crème antirides

Par : Shadows

A l’approche du Paris Images Digital Summit, nous apprenons que la technologie Face Engine de Mac Guff est nommée dans la catégorie meilleure innovation.

Si vous avez regardé la série Le Bureau des Légendes, sur Canal+ (ou La Une si vous nous lisez depuis la Belgique), vous avez pu voir à l’oeuvre cette avancée : Mac Guff s’en est servi pour rajeunir le casting de la série, comme on peut le voir ci-dessous dans ces extraits de l’épisode 6 de la 5ème saison.
Ce type de retouche est évidemment particulièrement difficile : il faut obtenir un résultat crédible, éviter de tomber dans les extrêmes (teint cireux, peau trop lisse), et bien évidemment conserver la performance des acteurs.

Pour revenir sur la remise de prix, Mac Guff sera en concurrence avec deux autres avancées :

  • Le système de production virtuelle Big Sun du studio Bizaroïd, sur lequel nous vous avions proposé une interview ;
  • Le système nodal Golaem Layout développé par l’équipe du simulateur de foules Golaem, qui permet de manipuler les personnages facilement.

La soirée de remise des prix est fixée au mercredi 27 janvier, et sera visible en ligne et en direct, gratuitement (mais sur inscription).

L’article Le Face Engine de Mac Guff, plus efficace qu’une crème antirides est apparu en premier sur 3DVF.

Le développeur de Farpoint sur PSVR tease un nouveau jeu début 2021

Par : Joarson
Farpoint PSVR

Dans un court billet de blog publié aujourd’hui, le développeur de Farpoint sur PSVR, Impluse Gear, a souhaité à tout le monde de bonnes vacances tout en taquinant « quelques annonces » à venir pour début 2021.

Farpoint semble être un de ces jeux qui  ne bénéficieront pas d’amélioration sur la PS5. Cependant, Impulse Gear encourage tout le monde à essayer le jeu sur la nouvelle console de Sony en utilisant la manette de visée PS via la rétrocompatibilité.

Farpoint : l’une des références sur PSVR

Impulse Gear a lancé Farpoint en 2017, provoquant beaucoup d’excitation, aidé en cela par le fait que c’était le premier jeu vidéo fourni avec la manette PlayStation Aim. Le titre a vu quelques sorties gratuites comme les extensions Cryo Pack et le Versus Expansion Pack, puis tout s’est calmé.

Depuis ces dernières mises à jour, le studio Impulse Gear n’a pas dévoilé d’informations concernant une éventuelle suite ou réadaptation sur la PS5. Pourtant, les joueurs attendent désespérément des nouvelles, ne serait-ce qu’un nouveau DLC.

Farpoint est en effet l’une des exclusivités les plus attachantes sur PSVR. Le jeu a surtout gagné le cœur des joueurs grâce à son histoire étonnamment captivante et de nombreuses options multijoueurs pour augmenter encore plus sa durée de vie.

Des révélations sur quelques lignes

Impluse Gear est un studio du genre silencieux quand il s’agit d’informations sur de nouveaux projets. Cependant, une lueur de révélation semble s’afficher sur la publication du studio dans son billet de blog, dont voici l’extrait :

« En parlant de joie, peu de choses dans les jeux rivalisent avec l’excitation et l’anticipation que suscite le lancement d’une nouvelle génération de consoles. Nous avons créé Farpoint en 2017 pour repousser les limites de la PSVR et nous sommes ravis que le public puisse à nouveau vivre l’action et le drame sur la PlayStation 5. Le site PS5 prend en charge la manette Aim et la rétrocompatibilité avec Farpoint, afin que les survivants puissent continuer à bouger en 2021. »

Sur ces lignes, il est clair que le studio prépare quelque chose. Cependant, il est encore tôt pour affirmer si c’est une suite à Farpoint ou un tout nouveau jeu VR. En tout cas, avec les difficultés actuelles de la PS5 avec la VR, il est assez logique de penser que ce projet pourrait sortir en multiplateforme.

Cet article Le développeur de Farpoint sur PSVR tease un nouveau jeu début 2021 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Fermeture de Marvel Powers United, le jeu est déjà retiré de la vente

Par : Joarson
Marvel United

Il semble que l’exclusivité d’Oculus Rift, Marvel Powers United, pourrait être fermée dans un avenir proche. En effet, le jeu n’est déjà plus disponible en vente sur le magasin de la firme.

Les rumeurs sur la fermeture de Marvel Powers United semblent se confirmer. Le jeu a récemment été retiré du marché à la grande déception des fans. Les raisons de cette fermeture restent un mystère pour le public.

Marvel Powers United : la fin du titre prometteur prévue pour 2021

Un utilisateur de Reddit a posté un e-mail du développeur Oculus et Powers United de Facebook, Sanzaru Games. Le contenu de l’e-mail annonce clairement l’arrêt du jeu. « Le temps est venu pour nous de dire au revoir à Marvel Powers United VR », ajoutant que le jeu ne sera plus jouable à partir du 1er mars 2021.

L-email affirme également que le jeu a déjà été retiré de la vente sur le magasin Oculus Rift. Bien sûr, le jeu reste introuvable et il n’est disponible sur aucune autre plate-forme. Aucune raison n’a été donnée dans l’e-mail concernant cette fermeture. Cependant, il est possible que ce soit lier à l’inactivité en ligne ou l’expiration de la licence de Marvel elle-même.

Marvel Powers United : un pionnier du jeu d’arène en VR

Marvel Powers United est sorti à la mi-2018, publié sous le label Oculus Studios de Facebook. Il s’agit d’une expérience multijoueur dans laquelle jusqu’à quatre joueurs choisit parmi une gamme de personnages Marvel iconique. L’équipe se dirige ensuite vers des cartes de type arène, en travaillant ensemble pour atteindre une série d’objectifs.

Parmi les personnages, on retrouve les favoris des fans comme Spider-Man, Rocket Raccoon, Wolverine et Deadpool, bien que Iron Man n’ait jamais été inclus. Deux ans plus tard, il a obtenu son propre jeu de RV.

Un jeu mal reçu par les critiques

Bien qu’il ait permis d’incarner des personnages célèbres de Marvel, il faut reconnaître que Marvel Powers United est très répétitif.

« En fin de compte, c’est une version un peu plus discrète du genre VR des super héros que nous l’espérions », a déclaré Uploadvr dans un article de revue du jeu. « Il est surtout apprécié pour ses meilleurs personnages, des héros aux capacités vraiment uniques qui évoquent la joie pure des superproductions de bandes dessinées. Mais la plupart des personnages ont du mal à se démarquer des modèles qui limitent leurs capacités. Et la structure répétitive des missions et les batailles de boss oubliables limitent l’amusement ».

Cet article Fermeture de Marvel Powers United, le jeu est déjà retiré de la vente a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[TOP] Jeux PlayStation VR : quels sont les meilleurs pour l’année 2020 ?

playstation vr top exclusivités

Les jeux PlayStation VR (PSVR) ne cessent en ce moment de se faire des adeptes. Malgré certains petits défauts, ce casque de réalité virtuelle signé Sony présente en effet pas mal d’atouts bien captivants, qu’il soit utilisé avec une console PS4 ou PS5. Et le meilleur, c’est que la bibliothèque PlayStation regorge actuellement de nouveautés. Découvrez notre sélection des meilleurs jeux PSVR pour l’année 2020.

Par rapport à ses concurrents, il faut avouer que le casque VR PlayStation VR de chez Sony a connu un franc succès auprès de ses innombrables utilisateurs dans le monde. Il a largement dépassé l’Oculus Rift et le HTC Vive en termes de ventes. L’un de ses secrets est que la bibliothèque PlayStation regorge de jeux PSVR bien alléchants. Voici les meilleurs d’entre eux.

Astro Bot : Rescue Mission : l’un des meilleurs jeux PlayStation VR

Développé par Japan Studio et ne nécessitant pas l’usage de contrôleurs Move, Astro Bot : Rescue Mission fait partie des jeux PlayStation VR les plus convoités du moment. Il est jouable sur la console PS4.

On a affaire ici à un excellent jeu d’action VR orienté plateforme, mais pas seulement. Il s’agit également d’un jeu de plateforme ultra complet. Dans ce titre, vous allez faire équipe avec le capitaine Astro.

Vous êtes alors amené à vous lancer dans une quête afin de sauver votre équipage. Celui-ci est perdu et est dispersé dans 20 niveaux et 5 mondes. En fait, vous avez à sauver jusqu’à 212 robots au total. C’est parti alors pour une aventure et une expérience VR hors du commun.

Arizona Sunshine

Arizona Sunshine fait partie des jeux PlayStation VR qui retracent le chemin de Resident Evil 7. Vous l’aurez deviné, il s’agit ainsi d’un autre grand jeu de zombies en réalité virtuelle. En fait, Vertigo Games, le développeur du titre, a plutôt mélangé un peu d’humour avec beaucoup de zombies.

Le jeu vous plonge dans le sud-ouest aride des États-Unis. Vous avez donc affaire à une zone envahie par les zombies. Vous devez affronter ces derniers tout seul, mais il y a tout de même de l’espoir de trouver d’autres humains qui n’ont pas été infectés à l’horizon.

Vous avez bien entendu à combattre une grande variété de zombies. Il y en a certains qui sont plus coriaces que d’autres. Heureusement, vous avez une foule d’armes à votre disposition pour venir à bout de ces morts-vivants. À noter que la campagne peut être jouée en coopération.

Battlezone : l’un des jeux PlayStation VR proposant un gameplay amusant

Même si vous n’avez pas eu l’occasion de jouer au Battlezone original, le jeu d’arcade d’Atari de 1980, vous pouvez quand même en profiter pleinement avec cette version VR développée par Rebellion. Elle a pas mal d’atouts à vous présenter.

Battlezone fait partie des jeux PlayStation VR qui vous proposent un gameplay amusant. Vous n’avez qu’à penser à une version futuriste de World of Tanks pour avoir une idée de sa jouabilité.

Ses graphismes saisissants, mais plutôt simples sont l’un des points forts de ce titre. Vous avez d’ailleurs droit à deux modes principaux, dont la campagne hors ligne et le mode multijoueur en ligne. Vous pouvez choisir entre un certain nombre de chars.

Beat Saber

Il est plutôt insensé de citer les meilleurs jeux PlayStation VR du moment sans mentionner Beat Saber, un jeu développé par Beat Games. Il succède à Guitar Hero. Il s’agit de ce fait d’un jeu de rythme en réalité virtuelle qui ne nécessite pas des contrôleurs Move.

Comme son nom l’indique, ce jeu consiste à utiliser des sabres pour couper des blocs au rythme de la musique. Toutefois, vous devez bien ouvrir vos yeux, car les blocs viennent à vous assez rapidement. De plus, il y a des murs de dissonance que vous devez esquiver ou contourner.

En somme, Beat Saber est ainsi une affaire de haute intensité. La rapidité est de mise si vous voulez atteindre et dépasser les meilleurs scores.

Blood & Truth : l’un des meilleurs jeux PlayStation VR d’action

Développé par Sony London Studio, Blood & Truth fait partie des jeux PlayStation VR de tir qui font le plein d’action. Dans ce titre, vous allez incarner un ancien membre des forces spéciales qui explore l’univers de l’élite criminelle de Londres. Vous êtes en mission pour sauver votre famille.

Blood & Truth s’inspire des films d’action à gros budget. Son objectif est de vous faire sentir comme le héros de votre propre film.

Ce sont surtout ses petits détails qui font briller ce jeu. Sony London Studio vous propose un monde intuitif dans lequel vous pouvez participer à des films d’action. Les superbes graphismes sont bien au rendez-vous.

Borderlands 2 VR

Borderlands 2 VR reprend tous les détails que vous avez adorés dans la première version du jeu avec d’autres atouts bien captivants en plus et à un tout autre niveau. Il s’agit donc bien évidemment d’un jeu de tir à la première personne en réalité virtuelle, développé par Gearbox.

Dans ce titre, vous avez droit à d’innombrables armes uniques. À l’aide de celles-ci, vous allez affronter des vagues d’ennemis bizarres. Vous avez aussi à explorer une zone dans laquelle l’action de tir est bien variée.

Borderlands 2 VR vous offre d’ailleurs bon nombre d’options pour mieux s’adapter à votre niveau de confort. Vous pouvez, par exemple, faire de la téléportation. En somme, il s’agit d’une grande aventure qui vaut vraiment le détour.

Farpoint : l’un des jeux PlayStation VR de science-fiction les plus appréciés

Si vous avez un faible pour les jeux PlayStation VR de science-fiction, vous allez être bien servi avec Farpoint, un jeu développé par SIEA / Impulse Gear. Il s’agit d’une exclusivité PSVR qui vous permet de vous frayer un chemin à travers des environnements extraterrestres en réalité virtuelle.

Ce titre utilise l’Aim Controller PSVR pour que vous puissiez viser de manière plus réaliste vos ennemis extraterrestres. Vous pouvez d’ailleurs esquiver et vous cacher derrière un abri pour éviter d’encaisser les tirs de ces derniers.

Dans Farpoint, vous êtes libre d’explorer les différents niveaux à votre guise malgré qu’il suive un chemin assez linéaire. Le jeu est en outre capable d’éviter les problèmes de mal des transports qui ont affecté des titres similaires.

Gran Turismo Sport

Si vous êtes un grand fan de la série de jeux de course automobile Gran Turismo de Polyphony Digital, Gran Turismo Sport ne manquera pas de faire votre bonheur.

Dans ce jeu, vous allez pouvoir entrer dans le cockpit d’une vaste sélection de véhicules magnifiquement réalisés comme si vous y étiez pour de vrai. Chaque bolide a été modelé exactement tel qu’il apparaît dans la vraie vie.

Vous devez bien entendu emmener l’auto de votre choix sur le circuit pour faire des courses en tête-à-tête. Tout comme le brillant jeu principal Gran Turismo Sport, cette version VR a été conçue avec soin. Vous avez droit à un HUD discret dans le jeu. Il y a aussi des miroirs utiles et des gants de course bien cousus.

I Expect You To Die : l’un des meilleurs jeux PlayStation VR d’espion

I Expect You To Die fait partie des jeux PlayStation VR qui vous font sentir comme un espion chic de l’époque de la guerre froide. Ce jeu développé par le studio Schell Games LLC vous met donc dans la peau d’un agent spécial comme James Bond.

Vous êtes amené à vous sortir de situations extrêmement délicates. I Expect You To Die fait un excellent usage de la réalité virtuelle, et c’est le moins qu’on puisse dire. Effectivement, vous pouvez ramasser et jouer avec des objets dans tout votre environnement.

Dans ce titre, vous allez tomber sur plusieurs niveaux. Chacun d’eux va vous placer dans un environnement unique. Le jeu se déroule un peu comme dans une salle d’évasion. Vous allez faire face à une série d’énigmes, et ce sont vos actions qui détermineront si vous allez vivre ou mourir.

Iron Man VR

Bien évidemment, le jeu Iron Man VR de chez Camouflaj vous met dans la peau du célèbre personnage de Marvel Tony Stark. C’est donc l’occasion rêvée pour vous d’explorer le ciel dans son costume d’Iron Man.

Il s’agit d’une expérience narrative à part entière. Le titre se révèle étonnamment ambitieux, et est plein de rebondissements.

Au-delà de son histoire plutôt captivante, Iron Man VR vous propose d’ailleurs des arènes de combat passionnantes. Elles sont complétées par un schéma de contrôle amusant. Grâce à celui-ci, vous pouvez faire bouger les poignets pour basculer entre les roquettes et les répulseurs.

Cet article [TOP] Jeux PlayStation VR : quels sont les meilleurs pour l’année 2020 ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VRChat – Tout savoir sur l’application Social VR aux 4 millions de joueurs

Par : Bastien L
vrchat tout savoir social vr application phénomène succès comprendre

VRChat est une application de réalité virtuelle sociale (Social VR) proposant aux utilisateurs d’incarner des personnages issus de la culture populaire au sein d’environnements virtuels laissant libre cours aux interactions sociales et à la communication. Avec près de trois millions d’utilisateurs, VRChat est le plus grand succès du marché des jeux et applications VR à l’heure actuelle. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur VRChat : qu’est-ce que c’est, et quelles sont les raisons de son succès.

Le marché naissant de la réalité virtuelle doit faire face à un problème de taille. Alors que les ventes de casques VR sont inférieures aux prévisions, le nombre d’applications disponibles quant à lui ne cesse d’augmenter. De fait, de nombreux jeux et applications pensés comme des expériences « multijoueurs » peinent à réunir un nombre suffisant d’utilisateurs.

Dans ce contexte, toutefois, une application sort du lot : VRChat. Cette application de Social VR (réalité virtuelle sociale) lancée sur Steam il y a tout juste un an (le 1er février 2017) rencontre un succès fulgurant dépassant toutes les prévisions de ses créateurs. En quelques mois, VRChat est devenue un véritable phénomène incontournable pour les possesseurs de casques VR.

En septembre 2017, VRChat Inc est parvenue à lever 4 millions de dollars auprès de HTC et d’autres investisseurs, et l’application a été lancée sur Viveport et Oculus Rift. C’est en décembre 2017 que tout a basculé. Après avoir lentement réussi à fédérer un million d’utilisateurs, VRChat a brutalement doublé son nombre d’usagers inscrits en l’espace d’à peine une semaine. Le nombre d’utilisateurs enregistrés est subitement passé de 1 à 2 millions. Début février 2018, SteamSpy recense de façon officieuse 3 millions d’utilisateurs.

Le plus gros pic d’utilisateurs connectés simultanément sur l’application est de 20 000 personnes. Ce nombre rivalise avec ceux enregistrés par certains des jeux PC multijoueurs en ligne non VR les plus populaires. Ainsi, sans même le vouloir, VRChat est devenue l’application la plus populaire de la réalité virtuelle. Certains la qualifient même de « killer app » de la VR, et estiment que son succès permettra d’accélérer l’adoption de la technologie par le grand public.

VRChat Inc peine d’ailleurs à assumer ce succès. VRChat a fait l’objet de critiques à cause du harcèlement sexiste ou raciste perpétré par certains joueurs sur les néophytes. Un problème lié à la croissance brutale du nombre d’usagers, que les développeurs Graham Gaylor et Jesse Joudrey ont beaucoup de mal à gérer même en bannissant les trolls à tour de bras et en recrutant de nouveaux modérateurs à la pelle.

VRChat a aussi été le théâtre de la première crise d’épilepsie dans la réalité virtuelle, même si cet incident aurait pu survenir dans n’importe quelle autre application. Autre rançon du succès : la firme doit faire face à l’explosion de ses factures de serveurs, et les serveurs en question peinent à tenir face au nombre de connexions simultanées. Mais en fait, VRChat, c’est quoi ?

VRChat : qu’est-ce que c’est ?

Lors du lancement de VRChat en février 2017, les développeurs l’ont présenté comme une application regroupant des mini-jeux et des fonctionnalités sociales. On retrouve ainsi des petits jeux multijoueurs traditionnels comme une capture de drapeau (Capture the Flag), un jeu de braquage de banque (Steel ‘n’ Gold), et un jeu de combat de frisbee (Battle Discs).

Dès le départ, toutefois, les développeurs ne voulaient pas se contenter de proposer une expérience vidéoludique. En travaillant avec Ron Millar, connu pour avoir participé au développement des jeux Warcraft de Blizzard, Gaylor et Joudrey voulaient faire de VRChat le premier véritable espace social en réalité virtuelle. Ainsi, les joueurs sont en mesure de personnaliser leurs propres environnements, de boire un verre entre amis, d’organiser des soirées dansantes ou même de s’inviter à des rendez-vous galants. On peut facilement comparer VRChat à Second Life ou Hotel Habbo, l’immersion proposée par la VR en plus.

En somme, VRChat est une application de « Social VR » (réalité virtuelle sociale) comme il en existe beaucoup d’autres : AltSpace VR, Facebook Spaces, vTime, Sansar ou Rec Room pour ne citer que les plus connues. Comment expliquer la popularité de VRChat, là où les autres applications de Social VR n’ont rencontré qu’un succès mitigé ?

VRChat : quelles sont les raisons du succès ?

Plusieurs facteurs expliquent le succès de VRChat. Cette popularité croissante est d’abord liée aux possibilités de personnalisation offertes par l’application. Grâce à un kit de développement (SDK) et l’intégration du moteur Unity, VRChat offre de nombreuses possibilités de personnalisation. Les joueurs peuvent non seulement créer leurs propres mondes virtuels, mais aussi leurs propres personnages.

Ainsi, contrairement aux autres applications de Social VR, VRChat ne se contente pas de proposer un système de personnalisation d’avatars. Les utilisateurs sont libres d’utiliser des modèles 3D disponibles sur le web pour prendre l’apparence de personnages issus de la culture populaire : films, jeux vidéo, séries dessins animés…

Le monde de VRChat est peuplé de personnages célèbres. En se connectant au jeu, on peut facilement tomber nez à nez avec Pikachu, Batman, Bob L’éponge et Détective Conan en train de tailler une bavette. VRChat est un pot pourri de culture pop, un joyeux chaos, un festival de cosplay permanent dans la réalité virtuelle. Une utopie pour geeks qui n’est pas sans rappeler l’Oasis, ce monde virtuel décrit dans le roman Ready Player One d’Ernest Cline adapté au cinéma par Steven Spielberg. Cette analogie n’a pas échappé à certains YouTubers qui s’amusent à remixer le trailer du film avec des images issues de l’application.

Outre la possibilité pour les joueurs d’incarner leurs personnages imaginaires favoris, ces possibilités de personnalisation donnent lieu à l’apparition de personnages inspirés par les  « memes » les plus en vogue sur le forum américain Reddit et le reste du web. L’exemple le plus fameux est celui de Ugandan Knuckles, une caricature bon marché du personnage Knuckles de la franchise Sonic de Sega.

Apparue pour la première fois dans une review vidéo du jeu Sonic Lost World par le YouTuber Gregzilla, cette caricature est rapidement devenue un meme sur la toile. Avec l’apparition d’un modèle 3D du personnage sur internet, Ugandan Knuckle a commencé à envahir le monde de VRChat. Ce « délire » autour d’Ugandan Knuckle dans VRChat explique en partie le succès de l’application.

VRChat perpétue la viralité des memes du web, leur donne vie, et fait office d’extension pour les forums et autres plateformes sociales sur lesquels circulent et évoluent ces memes. En somme, VRChat est une version VR de Reddit (l’équivalent américain du forum 18-25 de jeuxvideo.com). Quand on sait que Reddit attire 234 millions de visiteurs uniques par mois, on comprend mieux comment VRChat parvient à fédérer 3 millions de personnes.

L’autre explication au gain de popularité de l’application est l’intérêt que lui portent les « streamers » de YouTube et Twitch. Parmi eux, on compte notamment Nagzz21, qui propose presque tous les jours des vidéos VRChat a ses quelques 100 000 abonnés. Rencontres incongrues, personnages étranges, disputes entre les joueurs, exploration de royaumes… ses vidéos à la fois drôles et intrigantes ont donné envie à de nombreux internautes de découvrir ce jeu.

Cet attrait de VRChat auprès des streamers est compréhensible. Il s’agit d’un univers virtuel étrange, insolite, propice à provoquer l’hilarité des spectateurs et à capter leur attention dès les premières secondes.

Le dernier facteur de succès de VRChat est son accessibilité. L’application est disponible gratuitement sur Steam pour Oculus Rift et HTC Vive, et les utilisateurs curieux peuvent donc s’y essayer ne serait-ce que brièvement. En outre, il est possible de jouer à VRChat même sans casque VR, grâce à la version PC non-VR. Ainsi, les usagers peuvent même être tentés d’acheter un casque VR pour s’immerger dans ce monde virtuel.

Conviviale, virale et accessible, VRChat est une application qui réunit tous les ingrédients du succès. Même si l’expérience proposée n’est finalement pas trépidante, on peut facilement comprendre sa popularité phénoménale. Disponible gratuitement sur SteamVR pour Oculus Rift et HTC Vive, VRChat est encore en Early Access, mais les développeurs travaillent activement pour peaufiner l’application en se basant sur le feedback de la communauté.

La popularité de VRChat explose grâce au COVID-19 et à la version 2020

Après son heure de gloire en 2018, la popularité de VRChat s’est estompée. Le nombre d’utilisateurs simultanés est retombé de 20 000 utilisateurs à environ 7000. Entre juillet 2019 et février 2020, il est passé de 7600 à plus de 12 000.

Toutefois, l’application a connu un véritable regain de popularité pendant le confinement lié au COVID-19. Le 13 avril 2020, plus de 16 000 utilisateurs étaient connectés en simultané sur Steam : le plus haut pic depuis 2018. Le nombre de spectateurs sur Twitch a même dépassé celui du pic de 2018.

Par ailleurs, alors que le nombre d’utilisateurs PC a augmenté de 50% par rapport à mars 2018, le nombre d’utilisateurs VR a crû de 125%. Les joueurs VR représentent désormais environ 30% de la base d’utilisateurs Steam.

Outre le confinement, la mise à jour vers la nouvelle version 2020.1.1 déployée le 1er avril a aussi contribué à ce regain de tension. Il s’agit de la plus grosse mise à jour depuis le lancement de l’application, avec de nouvelles fonctionnalité comme le langage de programmation Udon et le système IK permettant d’améliorer le tracking de mouvements…

La système d’avatars passe en version 3.0

We’ve just launched VRChat 2020.3.2, and along with it– Avatars 3.0!

Check out our blog post to learn more. pic.twitter.com/GxPiEu2omm

— VRChat (@VRChat) August 7, 2020

En août 2020, VRChat a déployé une nouvelle mise à jour 2020.3.2, introduisant le système Avatar 3.0. Cette nouvelle version apporte de nombreuses fonctionnalités et des options de personnalisation par rapport à la 2.0.

Les expressions des avatars ont notamment été améliorées, et leurs capacités augmentées. L’objectif est d’offrir plus de libertés et de possibilités aux utilisateurs.

Le comportement et les animations des avatars sont maintenant personnalisables, et il est possible de contrôleur leur comportement et leurs réactions aux différentes situations. Cette mise à jour massive représente une évolution majeure pour VRChat.

Cet article VRChat – Tout savoir sur l’application Social VR aux 4 millions de joueurs a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[TEST] Iron Man VR : du fun et des combats célestes en VR

Par : Sitraka R
test iron man vr

Iron Man VR présente un ensemble de personnages tirés de l’histoire des bandes dessinées Iron Man et Avengers. En se mettant dans la peau de l’inventeur de génie Tony Stark, le joueur affronte des fantômes de son passé, des forces puissantes cherchant à le ruiner.

Iron Man VR est un jeu de tir aérien joué à la première personne, se déroulant dans divers endroits du monde. Il est publié par Sony Interactive Entertainment pour le casque PSVR. L’histoire du jeu tourne autour du conflit entre Iron Man et un mystérieux pirate informatique connu sous le nom de Ghost. Ce dernier cible Tony Stark et cherche à se venger des morts causées par les armes que la société fabriquait avant que Stark ne devienne Iron Man.

Attention, certains éléments de l’histoire du jeu sont révélés dans ces quelques lignes de test.

Iron Man VR : présentation du jeu

Iron Man est le meilleur héros pour passer de la bande dessinée à la réalité virtuelle. C’est aussi un joli coup réalisé par Sony avec une exclusivité pour le PlayStation VR. À travers ce jeu, le développeur Camouflaj a créé une expérience dans laquelle les gamers peuvent s’envoler dans les cieux et combattre les ennemis sans transpirer. Les éléments les plus forts du jeu sont ses mécanismes narratifs. L’histoire est originale, mais fait toujours allusion à l’univers global d’Iron Man. Dans cette expérience, le passé de Tony Stark revient le hanter. Il doit faire face à deux super-méchants qui se sont associés, Ghost et Living Laser. Ces deux malfaisants souhaitent renverser l’empire de Stark et lancent une campagne de sabotage et de destruction. Des batailles vont se dérouler autour de la planète, de la maison de Stark à Malibu, à Shanghai en Chine, pour une aventure pleine d’action.

Caractéristiques Iron Man VR

  • Durée du jeu : 10 heures
  • Manettes : PlayStation Move
  • Casque VR compatible : PSVR
  • Confort : Moyen, il faut s’adapter au vol à 360 °
  • Voix : Français, anglais
  • Studio : Camouflaj
  • Type de jeu : Action FPS
  • Mode jeu : solo
  • Zone de jeu : assis, debout
  • Éditeur : Sony Interactive Entertainment

Iron Man VR : gameplay intuitif

L’aventure dans Iron Man VR commence par un tutoriel. Ce dernier permet d’apprendre à manier les deux manettes PlayStation Move, lancer les Repulsor Jets et s’envoler avec un arsenal d’équipements d’Iron Man. Le côté satisfaisant du jeu est le fait de pouvoir se déplacer librement tout en jouissant de l’assistance de l’IA Friday en permanence.

Tout comme dans le film, le joueur doit maîtriser ses commandes de vol et trouver la configuration idéale. Le jeu devient un peu plus compliqué pendant les batailles, car il faut essayer d’éviter les projectiles entrants tout en tirant sur les ennemis. Le principal souci du système est de savoir si le PlayStation Move peut gérer toute l’action dans une zone de guerre à 360 degrés, sans problèmes de suivi. Comme la liberté de mouvement est aussi importante, le câble du PSVR peut devenir très gênant sans une bonne installation.

Iron Man VR : les principes du jeu

Durant les missions, le joueur va avoir la chance d’explorer la maison de Tony pour trouver des Easter Eggs, débloquer quelques trophées en cours de route, ou relever certains des défis de vol et de tir supplémentaires que l’IA lui propose. En utilisant les points gagnés, il va également avoir la possibilité de créer de nombreuses améliorations des systèmes et des armes de l’armure. 

Qu’il s’agisse d’installer un mod de propulseur pour augmenter la vitesse de pointe ou d’équiper de nouveaux types d’armes auxiliaires, il y a beaucoup de choses à faire. Les armes varient allant de l’équivalent d’un fusil de chasse à une bombe à fragmentation, et offrent des moyens de faire face à différentes situations. Le joueur peut être équipé de deux de ces pouvoirs spéciaux, un sur chaque bras, pour être prêt à tout. Il a aussi accès à deux emplacements de preset, ce qui signifie qu’il peut créer un duo de builds Iron Man. L’un axé sur la vitesse et l’autre sur la puissance, par exemple.

Panoplie d’upgrades et des défis pour développer les compétences

Nous mentionnons cela en raison des défis de vol et de combat optionnel du jeu. Au fur et à mesure que vous jouez dans le jeu, vous pouvez débloquer de nouvelles armes ainsi que de nouvelles compétences. Il faut donc compléter des défis qui vous rapportent alors des points à attribuer à l’armure pour l’améliorer. Cela permet également de donner un peu plus de profondeur au gameplay, donc ils valent la peine d’être explorés. Méfiez-vous cependant, ces défis sont difficiles. Il y a des temps fixés par le développeur qui semblent à première vue impossibles à battre. Avec de la pratique et les bonnes mises à niveau installées, ces défis sont réalisables, même s’ils ne sont pas faciles.

Vous pouvez également rejouer des missions si vous ne manquez pas de points. Chacun se termine par un écran de résultats et une note sur cinq qui détermine le nombre de points que vous obtenez. Il est donc nécessaire de revoir les niveaux si vous pensez pouvoir vous améliorer.

Qualité des graphismes et une bande sonore exemplaire !

Les paysages et les effets de lumière sont bien réalisés. Le jeu est notamment fluide et les batailles s’accompagnent d’effets de tir et de grandes explosions pour une immersion réussie.

Dans Iron Man VR, le son 3D est aussi au rendez-vous. Grâce à cette technologie, chaque mouvement du joueur est suivi d’un son robotique très discret. Ces différents bruitages rappellent ceux des films. Le jeu est intégralement doublé en français, et le sarcasme fidèle au personnage est très vite distingué par les plus attentifs.

Pour ceux qui sont préoccupés par le confort, il est important de noter que la mécanique de vol permet de jouer assis si nécessaire. Le seul inconvénient avec cette position est que vous n’obtenez pas toute la polyvalence du mouvement et de la position debout.

Iron Man VR : immersion totale

Être Iron Man est incontestablement la sensation ressentie une fois que le casque VR est sur la tête et les PlayStation Move sont en mains. En utilisant les propulseurs de l’armure via les deux gâchettes arrière du PS Move, la jouabilité du jeu est virevoltante à souhait. Les diverses attaques sont aussi réjouissantes en combattant entre le poing chargé pour défoncer les drones ou encore les missiles guidés. Ces derniers font pas mal de dégâts sur leur passage. 

Quelques inconvénients rencontrés

Iron Man VR de Marvel est donc un jeu robuste avec une durée d’exécution décente pour un titre PSVR. Aussi impressionnant soit-il, il y a quelques inconvénients sur le plan technique. Le principal désagrément de VR Focus avec le jeu est ses temps de chargement. Joués sur une PlayStation 4, ils sont non seulement fréquents entre chaque zone, mais semblent durer des siècles, ce qui n’a rien d’agréable lorsque l’on joue debout. En raison de la régularité et du temps pris, le sentiment d’immersion et de présence que vous obtenez des batailles diminue. En plus de tout le chargement, des combats intenses peuvent causer des problèmes de fréquence d’images, ce qui représente un grand gène en réalité virtuelle. Les pertes de signal quand on est dos à la caméra est aussi un souci technique rencontré lors de l’aventure. Si la caméra ne voit pas les PS Move, il est impossible de viser. Il faut également faire attention au câble du casque PS4, car on peut se retrouver entortillé facilement par ce dernier.

À noter qu’une mise à jour du jeu datant du mois d’août a contribué à diminuer les temps de chargement. Ils sont malheureusement toujours trop longs.

Marvel’s Iron Man VR : notre verdict final

Dans sa version standard, Marvel’s Iron Man VR est proposé au prix de 39.99 euros et pour la version « Deluxe » à 49.99 euros. Ce jeu VR donne l’impression de repousser les limites de ce que le PSVR et les contrôleurs Move peuvent faire. Sa durée de vie est tout à fait honorable pour un jeu VR. Oui, les temps de chargement sont très ennuyeux, mais l’expérience dans son ensemble est toujours super satisfaisante. Nous regrettons également l’aliasing pas très esthétique ainsi que les problèmes techniques de détection, mais malgré cela, Iron Man VR reste un jeu très ergonomique et dynamique. Le plus important est ce sentiment exaltant d’être Iron Man et cette expérience de superhéros enrichissante qu’il fournit.

Points positifs

  • Excellentes commandes intuitives
  • Combats amusants
  • Histoire intrigante

Points négatifs

  • Durée de chargements assez longue
  • Manque de détails dans certaines phases de jeu
  • Téléportation imposée dans certains niveaux 

Cet article [TEST] Iron Man VR : du fun et des combats célestes en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[Test] Rise of the Tomb Raider : Les liens du Sang sur PlayStation VR

test-liens du sang-tomb raider-rise of tomb raider-psvr rise of the tomb raider

Crystal Dynamics revient en force en cette fin d’année avec la suite de son reboot de Tomb Raider. Un an après la sortie Xbox One, Rise of the Tomb Raider sort cette fois-ci sur PlayStation 4. Cette sortie s’accompagne d’une expérience en réalité virtuelle inédite sur PlayStation VR intitulée Les Liens du Sang. Nous avons pu tester ce contenu additionnel et voici nos impressions.

Durée de vie : Une heure
Joueurs : 1 joueur
Date : 11 octobre 2016 sur PlayStation VR
Développeur : Crystal Dynamics
Éditeur : Square Enix
Genre : Action / Aventure
Plateformes : PlayStation 4 – PlayStation VR

Avant de débuter notre test, il est important de préciser que nous traiterons dans ce test uniquement de la partie des Liens du Sang sur PlayStation VR, ce test ne traitera donc pas des autres DLC ou de l’histoire principale.

Scénario de Rise of the Tomb Raider

La quête des Liens du Sang se débloque une fois la mission d’introduction en Syrie terminée. Vous serez plongé au sein du Manoir Croft et cette quête verra Lara Croft se lancer dans une chasse au trésor qui a pour but de prouver l’héritage de la maison des Croft, la mission lui étant confiée par son oncle.

Vous apprendrez, par le biais des pièces que vous récolterez durant votre mission, certaines informations liées au scénario, notamment sur les relations de Lara avec son père, sa mère et son oncle. La trame scénaristique et les objets trouvés seront assez intéressants pour les fans, mais pas assez pour être riches en révélations, surtout pour ceux qui suivent la saga depuis longtemps.

Graphismes

Graphiquement, le jeu est correct, ni plus ni moins. L’expérience graphique des Liens du Sang en réalité virtuelle n’est pas un modèle graphique du genre, mais n’est pas non plus horrible à voir. Vous êtes dans le manoir, de nuit, en plein orage. Le jeu est donc assez sombre, et certains éléments sont difficiles à distinguer même si le jeu reste largement visible et jouable.

Il est intéressant de noter que la vue que donne la fenêtre sur l’extérieur est magnifique, et on peut regretter que le reste du manoir n’ait pas pu profiter d’un tel rendement graphique. Crystal Dynamics nous offre ici une belle promesse, celle de voir un jeu d’aventure en réalité virtuelle avec des graphismes de qualité.

Jouabilité

Niveau jouabilité, le jeu offre deux possibilités, le déplacement à la manette ou par téléportation en indiquant votre lieu de téléportation avec le stick. On préfère vous le dire tout de suite, la deuxième option est horrible, elle est difficile à utiliser, pouvant causer du motion sickness, on vous la déconseille donc fortement.

L’aventure des liens du sang est en fait une chasse au trésor dans l’immense manoir des Croft qui s’étale sur deux étages (sachant que le deuxième est plus petit en taille que le rez-de-chaussée). Votre objectif sera de récolter des indices vous permettant d’ouvrir une salle. Ensuite vous devrez résoudre des énigmes avant d’arriver à la fin que nous ne vous dévoilerons pas. Le titre reste jouable, mais il est assez ennuyeux, cela par du fait que le joueur se sent complètement secondaire dans cette recherche, qui n’est ponctuée par aucune action si ce n’est le déplacement. Cela est regrettable surtout quand on voit la richesse et la belle réalisation du jeu principal.

Bande-son

La bande-son de Rise of the Tomb Raider : Les Liens du sang est d’assez bonne qualité, le bruit du tonnerre est fidèlement retranscrit, les effets sonores à l’intérieur du manoir sont plutôt bien retranscrits, et la voix de Lara nous guide à travers la visite du manoir. L’ambiance sonore nous met dans les conditions de la recherche, ambiance assez sombre mais trop non plus.

Durée de vie

Un des aspects négatifs de cette expérience, celle-ci ne dure qu’une heure, elle est donc très rapide à finir. Le potentiel de rejouabilité est moindre, puisque l’on a seulement la possibilité de visiter le manoir en mode libre. Mais l’intérêt est très limité vu qu’aucune découverte supplémentaire n’est à prévoir. Le manque de durée de vie et de challenge est à déplorer à l’heure où les DLC sont de plus en plus longs, même si ce contenu additionnel est en réalité virtuelle. On aurait pu avoir une expérience un peu plus longue, sachant que la difficulté du jeu n’est pas élevée.

Confort Visuel

L’expérience des Liens du Sang en réalité virtuelle propose une immersion moyenne, l’immersion se brise un peu si vous décidez de prendre le déplacement par téléportation plutôt qu’avec le stick. De plus, cette méthode de déplacement sera difficile pour votre oreille interne, vous causant des maux de tête rapides au fur et à mesure des téléportations. Si vous choisissez le déplacement classique, l’immersion en sera renforcé offrant un rapport au motion sickness moyen, vous laissant l’opportunité de finir la mission en une seule fois, sans pause.

Notre avis sur Rise of the Tomb Raider : Les Liens du Sang

Notre session de jeu sur Rise of the Tomb Raider : Les Liens du Sang nous a laissé sur notre faim, en effet, on aurait pu penser que cette expérience serait plus longue, et qu’elle serait différente d’une simple chasse au trésor. On aurait bien voulu, un peu plus d’action, car le joueur reste très passif. Clairement, cette expérience n’est pas un indispensable du PlayStation VR, et ne justifie en rien un achat du jeu Rise of the Tomb Raider. Même si le point positif de cette mission est qu’elle est gratuite, étant fournie avec le jeu.

Que vaut la version PC de Tomb Raider VR ?

Depuis le mois de décembre 2017, le chapitre bonus en VR de Rise of the Tomb Raider est aussi disponible sur PC via la plateforme Steam. Il est donc possible d’y jouer sur les casques compatibles SteamVR comme le HTC Vive, le Valve Index ou l’Oculus Rift.

Tout comme sur PSVR, le joueur incarne Lara Croft et doit explorer le manoir familial suite au décès de son père. Vous découvrirez des secrets de famille, et devrez découvrir des preuves pour permettre à Lara de conserver la propriété du manoir.

Un mode séparé ” Lara’s Nightmare “ (le cauchemar de Lara) vous proposera aussi de tirer sur des zombis. Comme sur PSVR, ce chapitre bonus ajoute environ une heure de nouveau contenu en réalité virtuelle.

La mise à jour est gratuite pour les joueurs possédant la version ” 20 Year Celebration ” du jeu ou le Season Pass. Si vous possédez l’édition Standard, vous devrez acheter le ” 20 Year Celebration pack “.

Tomb Raider VR Lara’s Escape : un autre jeu VR tiré du film Tomb Raider

En décembre 2018, Warner Bros a lancé une autre expérience Tomb Raider VR pour accompagner la sortie de son film tiré de la fameuse saga. Intitulé ” Tomb Raider VR : Lara’s Escape “, le jeu est disponible en exclusivité sur le casque Samsung Gear VR.

Cette expérience est visuellement très réussie. Incarnez Lara Croft, et tentez d’échapper à des soldats en faisant ce que l’héroïne sait faire de mieux : descendre dans un ancien tombeau jalonné de pièges avec sa lampe torche.

Bien sûr, un arc vous permettra de vous débarrasser des ennemis. Vous devrez aussi résoudre des puzzles, et escalader les parois du tombeau pour retrouver la lumière du jour. Le jeu est court, mais plutôt divertissant.

Points Positifs

  • Expérience gratuite
  • Bonne ambiance sonore
  • Possibilité de finir l’expérience d’une traite en VR

Points Négatifs

  • Zone de jeu réduite
  • Mode de déplacement catastrophique par téléportation
  • Aucune rejouabilité
  • Assez facile
  • Peu d’action

Cet article [Test] Rise of the Tomb Raider : Les liens du Sang sur PlayStation VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Minecraft arrivera sur PSVR avant la fin du mois

Par : Sitraka R
minecraft sur psvr

Mojang, le développeur de Minecraft, a confirmé hier l’arrivée du jeu sur PSVR, et ce, dès ce mois.

L’annonce a été faite dans un billet sur le PlayStation Blog. Encore mieux pour les fans, la version VR sera déployée sous la forme d’une mise à jour gratuite du jeu existant. L’on pourra donc retrouver tous ses contenus, qui seront visionnables en VR.

Au niveau des accessoires, la manette DualShock 4 sera prise en charge. Cependant, aucune mention de la PlayStation Move.

Pour l’heure, aucune date précise n’a encore été fixée pour la sortie. L’on sait par contre que Mojan a développé ce portage en partenariat avec SkyBox Labs. En tout cas, l’arrivée de Minecraft sur PSVR est une réelle surprise étant donné que le jeu appartient à Microsoft, fabricant de la Xbox.

Pop! Vinyl Figurine Pop! Princesse Bonnibel Chewing-Gum - Adventure Time x Minecraft
Vos personnages préférés d'Adventure Time x Minecraft sont maintenant disponibles en Funko Pop ! Vinyl ! Cette figurine mesure environ 9 cm et elle est emballée en boîte-fenêtre.
11,95 €
  • 49,99 € 89,99 € -44%
  • Microsoft Flight Simulator proposera enfin de la VR

    Microsoft Flight Simulator proposera enfin de la VR

    Vous êtes fan des jeux de simulation de vol? Vous pouvez d’ores et déjà vous réjouir de voir débarquer Microsoft Flight Simulator sur Steam, accompagné de deux fonctionnalités très attendues, le support TrackIR et VR. Cette excellente nouvelle continue avec les éditions Standard, Deluxe et Premium disponibles en précommande dès aujourd’hui!

    L’apport du support TrackIR avec Microsoft Flight Simulator

    Vous pourrez bénéficiez du support TrackIR dès le premier jour selon les développeurs de Microsoft. La première solution de suivi de la tête vous garantie une expérience de simulateur ultra-immersive. Tout cela est rendu possible par la caméra à six degrés de liberté (6DOF). Plus de liberté, un regard en 4K/HDR complet sur votre environnement… Tout est fait pour que vous profitiez d’une expérience plus riche et plus facile.

    La sortie du casque HP Reverb G2

    Si le support VR sera disponible plus tard dans l’année, il le sera tout de même à temps pour le lancement de ce nouveau casque. Né de la collaboration entre Microsoft et Valve, un écran lumineux haute résolution, un paysage sonore entièrement 3D, un suivi et un son immersif de qualité incroyable font partie du HP Reverb G2. Le casque sortira cet automne avec une mise à jour gratuite VR pour tous les joueurs de Microsoft Flight Simulator.

    Microsoft est loin de ne se contenter que de cela puisque les collaborations avec de nombreux partenaires sont toujours en cours. Ainsi, Honeycomb Aeronautical, Logitech G, Thrustmaster, Virtual Fly sont toujours en lien avec Microsoft pour proposer une expérience toujours plus réaliste et complète. Les périphériques existants et les cockpits domestiques seront pris en charge par Microsoft via un SimConnet mis à jour selon celle-ci.

    Des mises à jour à venir

    L’entreprise annonce en effet qu’encore plus de contenu sont à prévoir à l’avenir! Des mises à jour continues du simulateur seront mises en place, toujours en étant gratuites et mondiales. L’amélioration quasi-constante  des données autour de nous pousse l’entreprise a faire évoluer le simulateur au fil du temps. Le partenariat entre Bing et Microsoft permettra notamment l’acquisition d’un nouveau terrain pour les joueurs, en plus d’un simulateur en constante évolution grâce à un apprentissage automatique.

    Néanmoins le contenu dont disposeront dès le départ les utilisateurs est d’une grande qualité: avions ultra détaillés, nouveau système de liste de contrôle, trafic aérien en direct, météo dynamique et nouvelle modélisation aérodynamique… Alors imaginez ce que vous réservera Microsoft Flight Simulator dans les mois qui viennent!

    Cet article Microsoft Flight Simulator proposera enfin de la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    ❌