Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting

Par : Serge R.
The Last Worker

The Last Worker est une aventure narrative prometteuse développée par Oiffy et Wolf & Wood Interactive Limited, le studio derrière The Exorcist. Créé par le réalisateur et scénariste Jörg Tittel, le nouveau jeu est d’ailleurs édité par Wired Productions. Son casting vient d’être dévoilé. Il inclut donc l’acteur et producteur britannique Jason Isaacs ainsi que d’autres célébrités.

The Last Worker est un jeu à la première personne. Il est basé sur la lutte de l’être humain dans un univers de plus en plus automatisé. Le nouveau titre se caractérisera par son style artistique artisanal. Ce dernier sera combiné avec des mécanismes de jeu uniques et immersifs, le tout dans un cadre épique. Parmi les points forts du jeu, certains de ses personnages principaux sont aussi interprétés par quelques stars du cinéma. Jason Isaacs est donc de la partie.

The Last Worker : quatre stars du cinéma au casting

The Last Worker est actuellement présenté à la 78ème édition du festival international du film de Venise, la Mostra de Venise 2021, qui se tient du 1 au 11 septembre. Il s’agit du seul jeu vidéo sélectionné par l’événement, prétendant à des prix dans la catégorie « Venice VR Expanded ». Il met en vedette quatre personnages principaux interprétés par des célébrités.

On compte ainsi le dernier travailleur humain Kurt incarné par Ólafur Darri Ólafsson, et son compagnon robotique, Skew, représenté par Jason Isaacs. Il y a également le mystérieux HoverBird exprimé par Clare-Hope Ashitey, et enfin le méchant du jeu, Josef, joué par David Hewlett.

Selon Isaacs, The Last Worker est différent de tous les jeux vidéo auxquels il a joué auparavant. Ses personnages sont à la fois drôles, compliqués et humains. En plus d’être amusant et addictif, le jeu propose d’ailleurs une histoire personnelle et poignante. D’après la star du cinéma, il est enfin original, créatif et frais.

Quand le jeu sortira-t-il ?

Les développeurs de The Last Worker prévoient de le lancer en 2022. Le jeu débarquera sur les casques VR autonomes d’Oculus Quest et Quest 2 ainsi que sur Steam VR. Il sortira également sur PC et sur les différentes consoles, dont la PlayStation 5, la Nintendo Switch et les Xbox Series X/S.

Pour le moment, aucune date de sortie officielle n’a été révélée. Néanmoins, une première bande-annonce est déjà disponible pour ceux qui veulent avoir un aperçu du titre.

Cet article The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

SEGA s’offre la Lune

Par : Shadows

Afin de mettre en avant le lancement du jeu de stratégie Humankind développé par Amplitude Studios, SEGA a fait appel à l’agence BETC pour concevoir un spot lunaire.

Le résultat : une bande-annonce réalisée par Edouard Salier, produite par Wanda et avec des effets visuels signés Digital District. On y suit les premiers pas sur la Lune d’un astronaute américain, qui va rapidement réaliser qu’il n’est pas seul sur l’astre céleste…

Côté coulisses, l’équipe a fait le choix d’éviter une approche mixte et non full CG : comme le montre le making-of, une bonne partie des images sont issues d’un tournage en studio. Les artistes de Digital District (dirigées par le VFX Supervisor Etienne Salançon et la VFX Producer Dorothée Sémézis) ont notamment géré les extensions de décor, drapeaux, et créé une foule d’aventuriers avides de conquête spatiale.

Côté musique, on note la présence d’une version revisitée du Beau Danube Bleu de Johann Strauss, dont l’association à la conquête spatiale est gravée dans les esprits depuis son utilisation par Stanley Kubrick dans 2001, l’Odyssée de l’Espace.

Réalisation : Edouard Salier
Production : Wanda
Agence : BETC
VFX Producer : Dorothée Sémézis
VFX Supervisor : Etienne Salançon
Flame Artist : Eric Alcuvilla
Color Grading : Color
Colorist : Mathieu Caplanne
Editor : Walter Mauriot

Humankind est disponible depuis le 17 août. Le jeu de stratégie vous propose d’incarner une civilisation qui s’étendra, si vous la dirigez correctement, sur l’ensemble de l’histoire humaine. Le titre est présent sur Steam, Epic Games Store, Windows Store, Stadia.

L’article SEGA s’offre la Lune est apparu en premier sur 3DVF.

Theresa Plummer-Andrews (1944-2021): un grand nom de l’animation nous quitte

Par : Shadows

Nous apprenons le décès de Theresa Plummer-Andrews, productrice britannique de télévision qui a eu une forte influence dans le secteur des programmes jeunesse, et donc de l’animation. Elle fut notamment productrice exécutive de Bob le bricoleur, Les animaux du bois des Quat’Sous, et plus récemment de Pingu et Zou (productrice associée). Elle avait 77 ans.

Theresa Plummer-Andrews

Après un début de carrière en tant qu’agent artistique (Richard Burton, Elizabeth Taylor furent ses clients), elle se focalise sur le petit écran dans les années 70. Elle rejoint TVS (titulaire de la franchise du réseau de télévision privé ITV pour le Sud de l’Angleterre) en 81, puis la BBC en 1986, où elle devient productrice exécutive pour Children’s BBC (CBBC). Peu après, elle devient head of acquisitions and creative development (directrice des acquisitions et du développement créatif).

Les animaux du bois de Quat'Sous 01 Le bois en danger - YouTube
Les animaux du bois de Quat’Sous

Elle participe alors au lancement/à la production de très nombreux projets, comme Les moomins (1990), Sam Le Pompier (1994), Robinson Sucroë (1995), Les animaux du bois des Quat’Sous (1993-1995), Noddy (1998-2000), Little Robots (2003), Bob le bricoleur (1998-2004), Les frères Koalas (2003-2006), Le Pingu Show (2004-2006), Postman Pat (2003-2006), Le Petit tracteur Rouge (2003-2007), City of Friends (2011), Zou (2013-2014), The Jungle Book (2010-2019) et bien d’autres.

Zou

Ces projets l’amenèrent notamment à collaborer avec des studios français comme Action Synthèse, Cyber Group.

Les hommages se sont multipliées à l’annonce de son décès, notamment du côté français.

Olivier Lelardoux, réalisateur et directeur de l’animation chez Cyber Group Animation, salue ainsi « une personne merveilleuse qui se souciait énormément de nous et de notre travail ». Il a également souligné l’expertise et le talent de Theresa Plummer-Andrews, la qualifiant de « légende » dans l’industrie.

Hommage similaire du côté de Pierre Sissman, fondateur et PDG de Cyber Group Studios, qui évoque « une amie très, très chère de ma famille » avec laquelle il travailla durant une quinzaine d’années. Comme Olivier Lelardoux, il souligne le soin apporté par Plummer-Andrews, qui « ne faisait pas de compromis » sur la qualité des contenus sur lesquels elle travaillait.

Theresa Plummer-Andrews aura marqué plusieurs générations d’enfants, mais aussi toute une industrie, au Royaume-Uni comme dans le reste du monde.

L’article Theresa Plummer-Andrews (1944-2021): un grand nom de l’animation nous quitte est apparu en premier sur 3DVF.

Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ?

Par : Serge R.
Resident Evil 2 et 3

Le modder spécialisé en réalité virtuelle Praydog prépare en ce moment de nouveaux Mods VR pour les remakes de Resident Evil 2 et 3. Les fans de ces titres de Capcom pourront donc bientôt en profiter avec leur casque VR. Pour le moment, Praydog n’a encore révélé aucune date de lancement de ces fameux Mods. Néanmoins, il vient de mettre en ligne un premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake.

Resident Evil 2 et Resident Evil 3 remake sont de nouvelles versions des jeux PlayStation originaux développés par le studio japonais Capcom. Ils ont débarqué sur PC, PS4 et Xbox One respectivement en 2019 et en 2020. Resident Evil 2 en particulier n’a pas manqué de capter l’attention des fans de la franchise dès son lancement. Pour que les joueurs puissent profiter des deux titres autrement, Praydog prépare actuellement des Mods VR pour les amener en réalité virtuelle. On frissonne déjà à l’idée de tomber sur le redoutable Nemesis ou l’énorme Tyrant en VR.

Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 remake : un véritable défi pour Praydog

Le premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake mis en ligne par Praydog semble être plutôt précoce. Le jeu VR nécessite encore apparemment quelques mises au point. Néanmoins, les Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 promettent tout de même d’être un travail impressionnant.

Effectivement, il ne faut en aucun cas oublier que les deux titres de Capcom sont joués à la troisième personne. Praydog devra de ce fait les faire fonctionner à la première personne, mais pas seulement. Il devra aussi adapter les commandes de mouvement pour les différentes armes à feu.

En somme, le modder VR devra se lancer un véritable défi en créant des Mods VR pour ces deux jeux. Dans tous les cas, la plupart des fans de la franchise Resident Evil espèrent en ce moment une version VR officielle de Resident Evil 8. En attendant, Facebook prépare une version officielle de Resident Evil 4 pour l’Oculus Quest 2. Celle-ci devrait être lancée plus tard cette année.

Cet article Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible

Par : Serge R.
Captain Toonhead The Punks

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est à la fois un jeu de tir à la première personne et un tower defense en réalité virtuelle. Son développeur, Teravision Games, vient de publier la première bande-annonce de gameplay du nouveau titre VR. Pour le moment, le studio n’a encore dévoilé aucune date de sortie officielle du jeu. Néanmoins, ça ne tardera probablement pas à arriver.

Teravision Games a prévu de lancer Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace cet été. Toutefois, selon son PDG, Enrique Fuentes, il a manqué l’été, car il compte peaufiner chaque détail du nouveau jeu VR. Cela lui permettra d’offrir une expérience incroyable aux joueurs dès son lancement. Le titre VR est donc toujours en préparation. Néanmoins, sa sortie ne devrait pas dépasser 2021, même si Teravision n’a pas encore révélé sa date de sortie officielle. En tout cas, il prendra en charge les casques PC VR, le PlayStation VR et l’Oculus Quest lorsqu’il sera disponible.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une expérience VR maniaque et colorée

D’après ce qu’on peut voir dans la première bande-annonce de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace, le jeu VR proposera une expérience VR maniaque et colorée. Les joueurs tomberont sur une grande variété d’ennemis plutôt insolites, dont des T-Rex.

Pour venir à bout de leurs ennemis, ils auront l’occasion de mettre en place une sélection d’armes de défense. Parmi celles-ci, on comptera la mitrailleuse à boule de neige Sir Frost-EEE et le Senor Pignatas, qui lancera des explosifs dévastateurs en forme de cochons.

Pour combattre les vagues d’ennemis, qui seront de plus en plus difficiles à éliminer tout au long du jeu, ils pourront aussi se servir d’armes à main. Ils pourront améliorer leur arsenal au fur et à mesure qu’ils avanceront dans le titre VR.

Une démo publique attendue avant le lancement officiel du jeu VR

Une démo publique de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est attendue la semaine prochaine. Teravision Games l’a confirmé lors de la publication de sa première bande-annonce.

Les joueurs pourront donc essayer la démo lors de l’événement PAX West 2021, qui se déroulera entre le 3 et le 6 septembre prochain à Seattle. Ils auront l’occasion de découvrir les 30 premières minutes du nouveau titre VR.

Ils pourront également collectionner des cartes gratuites exclusives à l’événement.

Cet article Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon

Par : Serge R.
Schell Games

Le studio derrière Until You Fall et I Expect You To Die, Schell Games, prépare en ce moment son prochain titre VR. Dans ce nouveau jeu VR, il tentera de trouver l’équilibre parfait entre un gameplay basé sur l’hyper-réalité et la physique. Pour le moment, on n’a pas encore beaucoup d’informations sur ce nouveau projet.

Schell Games vient de lancer son dernier titre VR, I Expect You To Die 2 : The Spy and the Liar, il y a quelques jours. Pour rappel, le studio a annoncé le nouveau jeu de puzzle en réalité virtuelle au début de l’année, mais il n’est finalement sorti que maintenant. Cela montre qu’il faudra probablement encore attendre plusieurs mois avant qu’on entende parler de son nouveau projet de façon plus officielle. En tout cas, on sait qu’il sera un peu plus différent de ses anciens titres.

Schell Games : l’hyper-réalité et la physique à l’honneur

Jesse Schell, le boss de Schell Games, a parlé de son nouveau projet VR lors d’une récente interview. Il a donc déclaré qu’il veut mettre au point un nouveau titre VR basé sur la physique. Toutefois, il n’a pas manqué d’exprimer sa prudence en adoptant uniquement la mécanique basée sur la physique en réalité virtuelle.

En fait, selon lui, il compte rendre les choses hyper-réelles. Malgré cela, étant donné qu’il essaie de créer une expérience exceptionnelle pour les joueurs, le réalisme n’est pas seulement son objectif. La physique constitue une bonne solution pour cela. Cependant, elle ne permet de créer ce type d’expérience qu’en partie. Dans son nouveau jeu VR, Schell veut ainsi trouver l’équilibre entre l’hyper-réalité et la physique.

En somme, on ne doit de ce fait pas s’attendre à un jeu de type Blade & Sorcery ou encore Boneworks. Il est fort probable que le nouveau projet VR soit plus axé sur la physique que sur l’action d’arcade proposée par Until You Fall. Dans tous les cas, Schell a ajouté que les jeux basés sur la physique peuvent très bien fonctionner. Néanmoins, on ne peut pas se baser complètement sur la physique, car cela peut devenir compliqué et ennuyeux à la longue.

Cet article Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber

Par : Serge R.
Beat Arena

BEAT ARENA est un jeu de rythme VR multi-instrumental développé par Konami Entertainment. Contrairement aux autres jeux de rythme VR conventionnels, à l’instar de Beat Saber, il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock. Ce dernier est inspiré des anime.

Le jeu de rythme en réalité virtuelle BEAT ARENA a fait ses débuts au Japon et en Asie en mars dernier. Il donne aux joueurs l’occasion de créer et de personnaliser leur propre rock star virtuelle. Ils peuvent ainsi modifier ses cheveux, son visage et ses différents accessoires comme bon leur semble. Aussi, ils peuvent profiter de tout un catalogue de musique bien en mesure de faire monter leur adrénaline.

En fait, ils ont droit à divers instruments, qui offrent chacun un gameplay rythmique spécifique. On peut donc citer la batterie, le clavier, la basse et la guitare. Le titre VR vient de débarquer sur Quest et Quest 2. Il est de ce fait désormais disponible dans tous les pays où sont vendus ces casques VR autonomes d’Oculus au prix de 29,99 dollars.

BEAT ARENA : un jeu de rythme VR pas comme les autres

À première vue, BEAT ARENA est assez similaire aux autres jeux de rythme en réalité virtuelle disponibles à l’heure actuelle. Il amène en effet les joueurs à se servir de leurs contrôleurs pour frapper une série de notes qui volent vers eux. Toutefois, en plus de ce gameplay plutôt classique, il propose diverses fonctionnalités bien intéressantes.

Parmi celles-ci, il y a le mode multijoueur asynchrone appelé « Crossover Time Session ». Il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock avec leurs amis. Ils peuvent de ce fait jouer aux côtés de ces derniers de manière asynchrone.

Le titre VR de Konami Entertainment se démarque aussi par son mode Replay. Celui-ci donne aux joueurs l’opportunité de revivre et de partager leurs performances. Pour cela, ils ont droit à divers angles de caméra, dont la caméra Performer, la caméra Live et bien d’autres encore. À noter qu’à l’occasion de la sortie du jeu VR sur les casques VR autonomes d’Oculus, Konami offre aux joueurs 10 nouvelles chansons supplémentaires. En tout, ils disposent donc de 41 morceaux.

Cet article BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre

Par : Serge R.
Jurassic World Aftermath 2

Après une Part 1 plutôt fascinante et terrifiante à la fois, Jurassic World Aftermath en sera bientôt à sa Part 2. Le studio derrière le titre VR, Coatsink, prévoit en effet de lancer officiellement sa partie 2 sur les casques VR autonomes Oculus Quest le 30 septembre prochain. En plus d’avoir révélé la date de sortie officielle du jeu VR, il a aussi publié une nouvelle bande-annonce de celui-ci.

Pour rappel, le Jurassic World Aftermath original a débarqué sur Oculus Quest en décembre de l’année dernière. Étant un jeu furtif en solo, il donnait aux joueurs l’occasion de découvrir l’île de Nublar avec ses effroyables et fantastiques dinosaures. Bien qu’il ait capté l’attention de bon nombre de joueurs, on avait l’impression qu’il a été écourté. Heureusement pour les fans, le studio Coatsink vient d’annoncer une partie 2 du titre VR. Celle-ci promet toutes sortes de nouveautés bien intéressantes.

Jurassic World Aftermath : Part 2 : quelles seront les nouveautés ?

En plus de la nouvelle bande-annonce qu’il a publiée, Coatsink a déjà dévoilé quelques-unes des nouveautés que proposera Jurassic World Aftermath : Part 2. Parmi celles-ci, il y aura donc de nouveaux lieux, mais pas seulement.

Il y aura également de nouvelles énigmes à résoudre ainsi que de nouvelles rencontres avec des dinosaures. Il faut dire que ce ne sont pas les nouveautés qui manqueront. Pour revenir à la bande-annonce du titre VR, on peut y voir un tyrannosaurus rex qui grimpe sur une table.

Un tricératops rejoint aussi la mêlée. Dans tous les cas, on s’attend à ce que le vélociraptor soit toujours présent dans la partie 2 de Jurassic World Aftermath. Il ne faut pas oublier que celui-ci adore traquer le joueur, ce qui rend le jeu VR encore plus excitant.

Cet article Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre

Par : Serge R.
Shadowgate VR

Comme son nom l’indique, Shadowgate VR : The Mines of Mythrok est un nouveau jeu VR basé sur la légendaire franchise d’aventure fantastique Shadowgate. Zojoi et Azure Drop Studios, les studios derrière le titre VR, prévoient de le lancer sur le Quest Store le 7 octobre prochain. Les fans de la franchise seront bien entendu à l’honneur.

Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler de Shadowgate, il s’agit d’une série fantastique qui a vu le jour en 1987. Le titre a fait ses débuts sur les PC Macintosh à l’époque. Au fil du temps, la franchise a fait l’objet de maintes adaptations. Elle s’est, entre autres, invitée sur certaines consoles de jeux vidéo modernes. On sait maintenant qu’elle se prépare à sortir en réalité virtuelle. Ses développeurs Zojoi et Azure Drop Studios comptent la lancer sur les casques VR autonomes Quest et Quest 2 en octobre. Elle portera alors le nom de Shadowgate VR : The Mines of Mythrok.

Shadowgate VR : The Mines of Mythrok : une aventure à ne surtout pas rater

Dans Shadowgate VR : The Mines of Mythrok, les joueurs auront l’occasion d’explorer des cavernes se trouvant dans les montagnes, mais pas que. Ils pourront aussi se servir d’une baguette magique pour venir à bout des ennemis macabres en leur lançant des sorts.

Dans certaines parties du jeu VR, ils se retrouveront dans des wagonnets nains. Ils devront également faire face à toutes sortes d’énigmes à résoudre. Il y aura d’ailleurs divers pièges à éviter.

En somme, Shadowgate VR promet une aventure exceptionnelle aux fans de la franchise. Il faut dire que la fameuse série fantastique devient entièrement interactive pour la première fois.

Cet article Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest

Par : Serge R.
End Effectors

End Effectors est un jeu de tir de science-fiction de type roguelite en réalité virtuelle. Son développeur, Jetpack Game Studio, prévoit de le lancer en accès anticipé bientôt. Le nouveau titre VR débarquera donc sur les casques PC VR et le Quest d’Oculus.

La version Early Access de End Effectors devrait proposer les premières parties du jeu VR. Elle devrait d’ailleurs débarquer à la fois sur SideQuest et l’Oculus App Lab. Il en est de même pour les magasins PC VR. Après le lancement du titre VR en accès anticipé, Jetpack Game Studio souhaiterait travailler dessus pendant six à neuf mois. Il pourra alors le mettre au point, et mettre à la disposition des joueurs des niveaux supplémentaires, des combats de boss et bien plus encore. En attendant, il a publié la première bande-annonce du jeu.

End Effectors : à quoi doit-on s’attendre du jeu de tir VR ?

Dans End Effectors, les joueurs seront amenés à affronter toute une armée de robots à l’aide d’une arme à la main. Lorsqu’ils feront face aux boss, ils pourront se servir d’un bouclier qu’ils devront saisir avec leur seconde main.

Le jeu de tir VR proposera aussi un mode coopératif en ligne complet. Étant donné qu’on a affaire à un roguelite, on se retrouvera d’ailleurs sur de nouvelles pistes chaque fois qu’on meurt. On a également la possibilité de trouver de nouvelles armes.

À noter que ce genre de jeu est actuellement de plus en plus populaire dans l’univers de la réalité virtuelle. À part End Effectors, divers jeux de tir roguelite VR sont attendus cette année, si l’on ne cite que Sweet Surrender.

Cet article End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

nDreams nomme un ancien de Codemasters à un haut poste de son conseil d’administration

Par : Lilia
NDreams_Frank Sagnier

nDreams, la société britannique qui développe des jeux vidéo a fait une annonce. L’ancien PDG de Codemasters, Frank Sagnier va la rejoindre. Il exercera en tant que nouveau président non exécutif du conseil d’administration.  Rappelons que nDreams est derrière des titres tels que Phantom: Covert Ops, Far Cry VR et le prochain Fracked.

La nomination de Frank Sagnier au conseil d’administration de nDreams suit Dan Nord en tant que directeur non exécutif et Julie Parmenter, directrice financière. La carrière de Frank Sagnier dans le jeu vidéo s’étend sur plus de 25 ans après avoir occupé des postes chez Electronic Arts, Acclaim Entertainment et Funcom.

En tant que PDG de Codemasters, il a supervisé l’introduction en bourse de la société en 2018, suivie de son acquisition par Electronic Arts pour 1,2 milliard de dollars US en 2021. Sagnier est ambassadeur des BAFTA Games et vice-président de SpecialEffect, une organisation caritative basée au Royaume-Uni.

Frank Sagnier, vers des objectifs très ambitieux chez nDreams

« Je suis ravi de rejoindre le conseil d’administration de nDreams. Je souhaite aider l’entreprise à réaliser sa mission de devenir un développeur et éditeur de jeux VR de premier plan », a déclaré Frank Sagnier dans un communiqué.

« Au cours des dernières années, Patrick O’Luanaigh, PDG de nDreams, a construit un studio avec des équipes offrant des jeux de haute qualité. Le matériel s’améliore rapidement. Il en est de même pour les expériences des joueurs hautement immersives et innovantes. Tout cela signifie que le marché de la VR connaîtra une croissance significative et des temps passionnants à venir. »

« Je suis ravi d’accueillir Frank Sagnier au sein du conseil d’administration de nDreams. Je le connais depuis qu’il a créé EA Partners. Sa sagesse, son expérience, sa passion et son dynamisme nous feront avancer. Nous nous dirigeons vers des objectifs très ambitieux. Frank est une force de la nature, et c’est excitant de l’avoir à nos côtés ! », a déclaré Patrick O’Luanaigh.

En 2021, nDreams a accéléré sa croissance. La société a dévoilé un fond pour la réalité virtuelle de 2 millions de livres sterling. Cela a servi à développer et publier des titres tiers et plus récemment un deuxième studio : nDreams Studio Orbital. La nouvelle équipe se concentrera sur les jeux vidéo VR de service en direct. Elle recrute actuellement pour plusieurs postes.

Cet article nDreams nomme un ancien de Codemasters à un haut poste de son conseil d’administration a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks arrivera en septembre

Par : Serge R.
Walking Dead Aftershocks

C’est confirmé, l’extension gratuite Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners arrivera enfin en septembre. Pour rappel, le studio Skydance Interactive avait l’intention de la lancer en mai dernier. Cependant, en raison de certains « problèmes techniques » selon lui, il a dû repousser sa sortie officielle. Heureusement, les joueurs n’auront plus à attendre longtemps pour en profiter.

Développé par Skydance Interactive et Skybound Entertainment, The Walking Dead : Saints & Sinners a fait ses débuts en janvier 2020 sur les casques PC VR. Il a ensuite débarqué sur PSVR et Oculus Quest. Depuis son lancement, le jeu VR a déjà reçu diverses mises à jour, si l’on ne parle que de celle baptisée « Meatgrinder ». On sait maintenant qu’il va bientôt recevoir sa prochaine mise à jour gratuite nommée Aftershocks. Pour être plus précis, celle-ci sera officiellement lancée le 23 septembre prochain sur toutes les plateformes prises en charge.

The Walking Dead : Saints & Sinners : Aftershocks : plein de nouveautés attendues

Grâce à la mise à jour Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners, les joueurs auront l’occasion de continuer sa campagne avec de nouvelles missions. Selon Skydance Interactive, ils auront donc droit à environ 4 à 6 heures de jeu complet supplémentaires. Il est toutefois indispensable de terminer la campagne du jeu original avant de pouvoir y jouer.

Les joueurs auront aussi plein de défis à relever et divers objets de collection uniques et caches de fournitures à trouver. En attendant la date de sortie officielle de l’extension, le studio a dû révéler ces quelques détails pour mieux répondre aux besoins des fans.

À noter que la taille de la fameuse mise à jour est estimée à 31,3 Go pour PC VR. Pour les casques PlayStation VR et Oculus Quest, elle nécessitera respectivement un espace de 9,67 Go et de 6,73 Go. En somme, les joueurs sur PC VR devront libérer davantage d’espace sur leur appareil pour la recevoir.

Cet article The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks arrivera en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Jetpack Vacation : une course de jetpacks multijoueur à ne surtout pas rater

Par : Serge R.
Jetpack Vacation

Le jeu de course de jetpacks en réalité virtuelle Jetpack Vacation se profile à l’horizon. Multijoueur, il permettra aux joueurs de profiter pleinement des vacances autrement. Effectivement, le jeu VR les emmènera sur une île tropicale paradisiaque où ils pourront défier d’autres joueurs dans une variété de mini-jeux basés sur le vol en jetpack. Son développeur, Tourism Infinity, prévoit de le lancer sur les casques SteamVR en octobre.

Jetpack Vacation permettra donc aux joueurs de contrôler des jetpacks et de survoler un environnement coloré et dépaysant tout en défiant d’autres joueurs. Le développeur indépendant Tourism Infinity promet une expérience multijoueur exceptionnelle pour toute la famille. Les mécanismes du jeu seront en effet faciles à apprendre. De plus, selon le studio, il les a conçus pour réduire les effets du motion sickness de façon considérable. Les joueurs pourront jouer au nouveau titre VR à partir du 20 octobre prochain. Les plus impatients peuvent déjà s’inscrire à la version bêta ouverte gratuite du jeu sur sa chaîne Discord officielle.

Jetpack Vacation : plein de mini-jeux au menu

Comme évoqué précédemment, les mécanismes de Jetpack Vacation seront faciles à apprendre. Au fur et à mesure que les joueurs auront de bonnes compétences en vol en jetpack, ils pourront se lancer dans l’exploration d’une île volcanique. Celle-ci se compose de différentes structures uniques.

En plus de pouvoir survoler l’île tropicale paradisiaque, les joueurs auront également droit à trois mini-jeux basés sur le vol en jetpack. Parmi ceux-ci, il y a tout d’abord « Target Practice Paintball ». Dans ce mini-jeu, ils devront tirer sur des cibles flottantes dispersées dans le magnifique environnement de l’île avec des balles de paintball multicolores. Ils auront bien sûr comme but d’obtenir le meilleur score.

Le second mini-jeu est baptisé Jetpack Racing. Comme son nom l’indique, il sera basé sur des courses de jetpacks où les joueurs devront faire face à toutes sortes d’obstacles colorés, comme des fruits géants. Le dernier mini-jeu est Jetpack Soccer. Celui-ci combinera le vol en jetpack avec le football, ce qui donnera une expérience amusante. En résumé, le nouveau jeu VR de Tourism Infinity permettra aux joueurs de voler, de tirer et de plonger à travers une collection de mini-jeux divertissants basés sur des jetpacks.

Cet article Jetpack Vacation : une course de jetpacks multijoueur à ne surtout pas rater a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Population : One : Kingdom Age : le jeu de tir va devenir…médiéval

Par : Serge R.
Population One Kingdom Age

Le jeu de tir en mode battle royale, Population : One, deviendra « médiéval » cette semaine, et portera le nom de Kingdom Age. Un nouveau DLC apportera donc une touche médiévale au titre VR à partir de demain. L’événement durera deux mois. Les joueurs auront de ce fait assez de temps pour en profiter pleinement.

Contrairement à The Frontier, le DLC médiéval baptisé Kingdom Age de Population : One ne sera pas considéré comme une nouvelle saison du jeu VR. Il s’agira plutôt d’un simple événement, comme « Darkest Days » et l’événement hivernal « 12 Days of Chaos ». Comme évoqué précédemment, il sera donc disponible à partir de demain, et durera deux mois. Bien évidemment, ce sera le premier grand événement de BigBox VR après son acquisition par Facebook en juin dernier.

Population : One : Kingdom Age : quelles sont les nouveautés attendues ?

L’événement Kingdom Age de Population : One comprendra en tout quatre « grands événements », qui proposeront chacun de nouvelles zones à explorer, mais pas que. Il y aura également plusieurs récompenses à gagner.

Pour le moment, on n’a encore que peu d’informations sur le nouveau DLC médiéval du jeu de tir en réalité virtuelle. Néanmoins, on sait que la zone industrielle tentaculaire qui y est présente sera remplacée par un château. Celui-ci rendra probablement les combats nettement plus intéressants.

Parmi les nouveautés qu’apportera Kingdom Age, il y aura d’ailleurs quelques nouveaux costumes à collectionner. On comptera donc, entre autres, des costumes de chevalier et d’une sorcière, comme celui de la sorcière rouge dans Game of Thrones. Puisqu’on a affaire à un DLC médiéval, il y aura bien entendu aussi quelques épées.

Cet article Population : One : Kingdom Age : le jeu de tir va devenir…médiéval a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft Flight Simulator a encore du mal à s’en sortir en VR

Par : Serge R.
Microsoft Flight Simulator VR

Microsoft Flight Simulator et la VR ne font pas encore bon ménage. Et pourtant, les développeurs du simulateur de vol viennent d’y apporter un correctif de performance avec sa nouvelle mise à jour déployée récemment, l’update 5. Il est vrai que les joueurs ont plus de chance de jouer au jeu en réalité virtuelle, même avec une configuration PC modeste. Cependant, la fluidité du titre en VR laisse encore à désirer.

Pour rappel, Asobo Studio a annoncé sa 5ème mise à jour de Microsoft Flight Simulator il y a quelques semaines. Parmi les nouveautés que celle-ci était censée apporter, il y avait l’amélioration des performances du jeu sur PC. Pour cela, le studio a procédé à une refonte d’une partie du moteur du titre. À l’heure actuelle, la fameuse mise à jour est enfin déployée, et les joueurs sur PC ont bel et bien eu droit à une tonne d’optimisations. Le hic, c’est que le jeu n’est pas encore vraiment fluide en réalité virtuelle comme on l’avait espéré. Selon Sebastian Wloch, le PDG et cofondateur d’Asobo, l’update 5 devait en effet avoir un impact positif sur les performances du simulateur de vol en VR.

Microsoft Flight Simulator en VR : une expérience fluide, mais pas encore satisfaisante

Le correctif de performance apporté par la 5ème mise à jour de Microsoft Flight Simulator a bien porté ses fruits sur PC. Les joueurs sur PC VR ont également pu profiter d’une certaine amélioration. Effectivement, l’update 5 a rendu le titre plus fluide sur ces casques VR. Seulement, l’expérience est encore assez loin d’être satisfaisante.

On remarque des imperfections, surtout lorsqu’on bouge la tête ou fait tourner son avion. Cela entraîne toujours des bugs assez réguliers, dont certains blocages momentanés de l’écran, voire des saccades. On peut même voir apparaître une image étrange qui se déforme autour des fenêtres.

L’interaction avec les menus à l’aide d’un contrôleur VR natif est d’ailleurs encore plutôt pénible. Aussi, il y a encore un manque d’immersion. Malgré cela, il faut avouer que le simulateur de vol propose une réalisation technique incroyable dans son ensemble. Néanmoins, on espère qu’Asobo Studio continuera à améliorer sa prise en charge de la réalité virtuelle.

Cet article Microsoft Flight Simulator a encore du mal à s’en sortir en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique

Par : Serge R.
Cooking Simulator VR

La simulation de cuisine Cooking Simulator VR va enfin débarquer sur Steam ce jour après une longue attente. Elle sera donc disponible sur Valve Index, HTC Vive, Oculus Rift et les casques Windows Mixed Reality. Elle mettra bien sûr les amateurs de cuisine à l’honneur.

Cooking Simulator VR est loin d’être un simple jeu vidéo et simulation en réalité virtuelle. Il permettra aussi aux joueurs d’acquérir de nouvelles compétences en cuisine. Selon son développeur, qui n’est autre que le studio derrière Thief Simulator VR, GameBoom VR, il s’agit d’une sorte de « spin-off immersif » du jeu original sorti en 2019. Dans ce nouveau titre VR, les joueurs auront droit à une cuisine réaliste, soignée et bien équipée. Ils disposeront donc de tous les ustensiles dont un chef en herbe a besoin pour préparer de savoureux mets.

Cooking Simulator VR : plus de 80 recettes gourmandes disponibles

Dans Cooking Simulator VR, GameBoom VR mettra à la disposition des joueurs plus de 80 recettes gourmandes à essayer absolument. Le jeu leur proposera aussi pas moins de 140 ingrédients qu’ils pourront trancher, couper en dés, etc. Parmi eux, il y aura alors du poisson, de la viande, des légumes, des fruits, des produits laitiers et bien d’autres encore.

En plus de cela, les joueurs auront également droit à des méthodes de cuisson avancées ainsi qu’à des graphismes réalistes. Ils pourront d’ailleurs réaliser toutes sortes de tâches, comme préparer un repas complet, cuisiner le steak parfait, etc. Tout dépend de leurs envies et de leur temps.

Ils pourront même s’amuser un peu en faisant des choses insolites, comme ne pas faire la vaisselle, mettre une bouteille de gaz dans un micro-ondes, etc. Bien évidemment, il ne faut pas faire cela dans la vraie vie.

Divers modes de jeu disponibles

En plus de ses 80 recettes et de ses 140 ingrédients, Cooking Simulator VR proposera aussi quelques modes de jeu, dont le mode sandbox et le mode carrière. Dans ce dernier, les joueurs auront l’occasion de débloquer de nouvelles compétences au fur et à mesure qu’ils progresseront.

Ils pourront alors devenir célèbres en tant que chefs superstar. Ils auront la capacité de concocter des délices gastronomiques, ce qui leur permettra d’attirer davantage de clients dans leur resto.

Cet article Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus

Par : Serge R.
Lancement After The Fall

Pour la troisième fois, Vertigo Games a encore repoussé le lancement officiel de son « Zombie Shooter » en réalité virtuelle After The Fall. Le titre VR ne sortira ainsi pas cet été comme il l’avait prévu. Néanmoins, le studio derrière le VR Shooter Arizona Sunshine a déclaré dans un tweet qu’il le lancerait plus tard cette année. Il débarquera donc sur les casques PC VR, PlayStation VR et Oculus Quest 2. Malheureusement pour les propriétaires de l’Oculus Quest original, il ne sera disponible sur cette plateforme VR qu’en 2022.

Pour rappel, Vertigo Games a annoncé son jeu de tir de zombie en réalité virtuelle After The Fall pour la première fois lors de l’E3 2019. À l’époque, il prévoyait de le lancer dans le courant de l’année 2020 sur les principaux casques VR du moment. Toutefois, à cause de la pandémie de coronavirus, il a dû repousser sa sortie officielle cet été 2021. On sait maintenant que le studio a une fois de plus reporté le lancement du titre VR. Il compte alors le sortir sur PC VR, PSVR et Quest 2 un peu plus tard cette année, et sur le Quest original l’année prochaine.

Report du lancement d’After The Fall : la mise au point d’un support multiplateforme en est à l’origine ?

Selon Vertigo Games, il compte assurer un lancement multiplateforme en douceur d’After The Fall avec un support multiplateforme. Il n’a donc pas manqué de déclarer qu’il donne à son équipe de développement tout le temps dont elle pourrait avoir besoin pour finaliser son travail. Cela explique ainsi le report de la sortie officielle du jeu de tir VR.

Vertigo a d’ailleurs ajouté qu’After The Fall est son jeu VR le plus ambitieux à ce jour. Il l’a développé à partir de zéro pour trois casques VR très différents. Son équipe a alors travaillé ardûment afin de s’assurer que les joueurs puissent profiter d’une expérience exceptionnelle, quelle que soit la plateforme VR sur laquelle ils vont y jouer.

En attendant la sortie officielle du titre VR, le studio a annoncé qu’une mise à jour sera disponible dans les mois à venir sur une prochaine période de test bêta du jeu.

Cet article Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

STRIDE : le jeu de parkour en VR va bientôt débarquer sur Oculus Quest

Par : Serge R.
STRIDE Quest

Les propriétaires de Quest et de Quest 2 vont très bientôt pouvoir jouer au jeu de parkour en réalité virtuelle STRIDE sur leur casque VR. Effectivement, son développeur, Joy Way, prévoit de le lancer sur ces casques autonomes d’Oculus le 5 août prochain au prix de 15,99 dollars, soit environ 13,53 euros. Pour les propriétaires de casque SteamVR, ils peuvent bien entendu déjà s’offrir le jeu VR dès maintenant au prix de 19,99 dollars, soit environ 16,92 euros.

Pour rappel, Joy Way a lancé STRIDE en accès anticipé via Steam Early Access il y a près d’un an. On sait maintenant que le titre VR va débarquer sur Quest et Quest 2 le mois prochain. Le studio indépendant derrière Against prévoit d’offrir aux propriétaires des casques VR autonomes d’Oculus une expérience de parkour ultra-rapide en réalité virtuelle. Ils vont alors pouvoir escalader des murs et sauter de toit en toit tout en abattant des méchants. Ils auront droit à des mécanismes de locomotion exceptionnels.

STRIDE sur Oculus Quest : trois modes de jeu au menu

La version Oculus Quest de STRIDE ne sera pas vraiment différente de sa version SteamVR. Tout comme cette dernière, elle proposera également trois modes de jeu à son lancement. Ainsi, il y aura tout d’abord le mode sans fin dans lequel les joueurs pourront mettre leurs compétences en course libre à l’épreuve.

En plus de cela, ils pourront se lancer dans un défi sans fin sur des terrains difficiles. Au fur et à mesure qu’ils avanceront dans leur course, le monde derrière eux s’effondrera. Ils ont de ce fait intérêt à ne pas faire la moindre erreur. Il y aura aussi le mode Time Run. Ici, les joueurs devront faire face à d’autres personnes pour disputer la première place du classement.

Le dernier mode, baptisé Arena, leur donnera la possibilité d’explorer le monde du jeu VR à leur guise. Au cours de leur visite, ils pourront accomplir une variété de missions uniques. Ils pourront, entre autres, collecter certains objets de valeur éparpillés un peu partout dans l’environnement du titre, parcourir un trajet dans un laps de temps défini et bien d’autres encore. Dans tous les cas, les joueurs auront droit à une expérience d’arcade éprouvante dans une ville futuriste.

Cet article STRIDE : le jeu de parkour en VR va bientôt débarquer sur Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Warplanes : WW1 Fighters va quitter l’App Lab et sortira sur Oculus Quest Store

Par : Serge R.
Warplanes WW1 Fighters

Le jeu de vol de Home Net Games baptisé Warplanes : WW1 Fighters va très bientôt quitter l’Oculus App Lab et sortira sur la boutique Oculus Quest. Pour ceux qui ont acheté le titre VR sur App Lab, il sera bien entendu mis à niveau vers la version Oculus Quest Store gratuitement.

Pour rappel, Warplanes : WW1 Fighters a débarqué sur SideQuest en janvier dernier. Plus tard en mars, il est arrivé sur l’App Lab où il a accumulé pas moins de 500 notes. 92 % des personnes ayant noté le titre VR ont donné 5 étoiles. On sait maintenant que Facebook a autorisé Home Net Games à le lancer sur la boutique Oculus Quest ce jeudi 29 juillet. Le jeu VR rejoindra ainsi une liste de titres multiplateformes, à l’instar de Beat Saber, Eleven : Table Tennis, Walkabout Mini Golf VR, Demeo et bien d’autres encore.

Warplanes : WW1 Fighters : tous les paramètres compatibles avec la nouvelle version

Comme évoqué précédemment, les joueurs ayant acheté Warplanes : WW1 Fighters sur App Lab n’auront à payer aucuns frais supplémentaires pour le mettre à niveau vers la version Oculus Quest Store. D’après l’équipe de Home Net Games, tous les paramètres et toutes les sauvegardes seront d’ailleurs compatibles avec cette dernière.

Bien entendu, ces joueurs obtiendront aussi toutes les futures mises à jour du titre VR. En somme, pour ceux qui n’ont pas encore joué au jeu, ils peuvent l’acheter dès maintenant sur Oculus App Lab. Ils obtiendront ensuite automatiquement la version Oculus Quest Store à sa sortie.

En ce qui concerne les joueurs PC VR, ils peuvent également récupérer le jeu sur Steam. Ceux-ci ont droit à un mode multijoueur PvP et un mode coopératif multiplateforme.

Un taux de rafraîchissement de 90 Hz sur le Quest 2 d’Oculus

La nouvelle version de Warplanes : WW1 Fighters fonctionnera à 90 Hz sur Oculus Quest 2. Elle proposera aussi divers modèles de vol personnalisables, dont une simulation basée sur l’aérodynamisme et une arcade, par exemple.

Pour cela, les joueurs auront donc droit à 18 avions jouables ainsi qu’à d’autres options. Parmi ces dernières, on comptera, entre autres, la possibilité de désactiver l’affichage tête haute, et l’atterrissage et le décollage manuels.

Cet article Warplanes : WW1 Fighters va quitter l’App Lab et sortira sur Oculus Quest Store a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Carrier Command 2 : Geometa prépare une édition VR du jeu

Par : Serge R.
Carrier Command 2

Carrier Command 2 est un jeu de simulation et d’action qui mettra les joueurs aux commandes d’un porte-avions futuriste. Ils auront donc pour mission de gérer les nombreux systèmes du navire depuis le pont. Développé par Geometa et publié par MicroProse, le jeu devait être lancé en accès anticipé sur PC au printemps. Toutefois, le studio a repoussé sa sortie à la fin de l’été. Pour le moment, il n’a encore dévoilé aucune date officielle de lancement, mais il ne devrait probablement pas tarder à le faire. On sait d’ailleurs maintenant que le développeur prépare également une édition VR du titre. Il prévoit aussi de la lancer en accès anticipé plus tard cette année avec une prise en charge du jeu croisé.

Environ 33 ans après sa sortie, le jeu de simulation classique Carrier Command (1988) va ainsi avoir une suite moderne baptisée Carrier Command 2. Ce nouveau jeu permettra jusqu’à 9 joueurs de prendre les commandes du porte-avions ACC Epsilon Carrier, et de gérer ses nombreux systèmes depuis le pont. Bien que le studio derrière le titre n’ait pas encore annoncé une date de sortie du titre sur PC, il a déjà annoncé le lancement d’une édition VR de celui-ci.

Carrier Command 2 VR : à quoi doit-on s’attendre ?

Dans Carrier Command 2, les joueurs auront accès à de nombreuses fonctions de l’ACC Epsilon Carrier. Pour prendre les commandes du porte-avions, ils auront donc droit à divers terminaux informatiques et panneaux de commande. Pour un meilleur réalisme, le titre se jouera à la première personne.

En dévoilant l’édition VR du jeu, Geometa a déclaré qu’il n’a pas prévu une prise en charge des casques VR. Néanmoins, il a tout de même choisi de le faire suite à de nombreuses demandes d’une version VR venant de plusieurs joueurs. Il n’a d’ailleurs pas manqué d’annoncer que l’adaptation du titre en VR n’a pas été difficile grâce à ses caractéristiques.

Ainsi, il s’agira du même jeu avec la même mécanique et le même équilibre. Bien entendu, on pourra se servir de ses contrôleurs VR pour interagir avec les différentes commandes du jeu avec l’édition VR. À noter que les deux versions du jeu prendront en charge le jeu croisé, ce qui veut dire que les joueurs VR et non VR auront l’occasion de jouer ensemble.

Cet article Carrier Command 2 : Geometa prépare une édition VR du jeu a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Larcenauts : Immersion Overload : une mise à jour pour corriger les bugs du jeu VR

Par : Serge R.
Larcenauts Immersion Overload

Le jeu de tir multijoueur 6v6 en VR d’Impulse Gear Larcenauts vient de recevoir une nouvelle mise à jour baptisée Immersion Overload. Le studio l’a mise au point pour corriger tous les bugs du titre VR. En plus de cela, elle apporte toutes sortes de nouvelles fonctionnalités bien captivantes au jeu afin d’offrir aux joueurs une expérience nettement plus engageante.

Pour rappel, Larcenauts est sorti le mois dernier sur Oculus Quest, Oculus Rift et Steam. Malheureusement pour les fans qui l’attendaient avec impatience, le jeu VR a présenté un souci de dernière minute à son lancement. En fait, il n’était pas en mesure de prendre en charge les casques SteamVR non Oculus alors qu’il était censé être compatible avec ceux-ci.

De plus, certains éléments de gameplay du titre VR, à savoir le rechargement automatique, ne fonctionnaient d’ailleurs pas correctement. Aujourd’hui, Impulse Gear a finalement corrigé ces bugs grâce à la mise à jour Larcenauts : Immersion Overload qu’il vient de déployer. Il a profité de l’occasion pour proposer de nouvelles fonctionnalités aux joueurs.

Larcenauts : Immersion Overload : une expérience plus engageante au rendez-vous

En plus d’avoir corrigé les bugs du titre VR, la mise à jour Larcenauts : Immersion Overload s’est notamment concentrée sur le rechargement dans le jeu. Elle donne ainsi désormais aux joueurs la possibilité de recharger et d’armer manuellement leurs armes.

À noter que chaque arme présente un mécanisme de rechargement spécifique. Aussi, les joueurs peuvent toujours opter pour le rechargement automatique s’ils le préfèrent. Ils ont d’ailleurs dorénavant droit à un nouveau mode de visée grâce auquel ils peuvent se servir de la position de leurs mains pour viser avec les armes.

Parmi les nouvelles fonctionnalités proposées, il y a également l’Immersive Sprint, permettant de sprinter tout en gardant le contrôle des mains. Il y a en outre la prise en charge native des gilets haptiques bHaptics TactSuit, qui rend le jeu VR encore plus réaliste.

D’autres nouvelles fonctionnalités disponibles

En plus de ces quelques nouvelles fonctionnalités, Larcenauts : Immersion Overload propose aussi un tout nouveau skin gratuit pour le personnage Calima. Pour obtenir ce skin, il suffit de se connecter au jeu VR avant la fin du mois.

Les joueurs ont enfin droit à un son spatialisé dans le lobby ainsi qu’à une traduction complète des textes du titre en anglais, français, allemand, espagnol, japonais et coréen.

Cet article Larcenauts : Immersion Overload : une mise à jour pour corriger les bugs du jeu VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Outlier : le nouveau FPS Roguelite de Joy Way en chemin

Par : Serge R.
Outlier

Bien que son dernier jeu VR baptisé Against ne soit pas encore officiellement sorti, Joy Way prépare déjà un nouveau titre VR appelé Outlier. Il s’agit d’un FPS Roguelite en réalité virtuelle généré de manière procédurale. Selon le studio, il devrait être disponible en accès anticipé d’ici la fin de l’année. Malheureusement, aucune date officielle de lancement n’a encore été dévoilée jusqu’à maintenant.

Le studio indépendant Joy Way est en ce moment en train de développer simultanément trois jeux VR uniques. Il vient donc tout juste de révéler le dernier, un FPS Roguelite VR baptisé Outlier. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les deux autres titres, le premier est Stride, un véritable clone de Mirror’s Edge en VR, déjà disponible en accès anticipé. Le second, quant à lui, est Against, un jeu de rythme de type Beat Saber, qui sera lancé plus tard cette année. Caractérisé par des armes plutôt créatives, le nouveau jeu de tir VR promet ainsi également d’être unique, tout comme ses prédécesseurs.

Outlier : des armes créatives et parfaitement adaptées à la VR au menu

En dévoilant Outlier, Joy Way a publié en même temps une première bande-annonce du jeu VR. D’après ce qu’on peut y voir, le titre VR proposera des graphismes bien intéressants. Mais ce qui impressionne le plus dans le jeu, ce sont ses armes créatives et parfaitement adaptées à la réalité virtuelle.

Les joueurs auront donc tout d’abord droit à un pistolet à tir rapide. Au fur et à mesure qu’ils s’en serviront, il finira par surchauffer, ce qui ralentira sa cadence de tir de façon considérable. Un cristal placé dans une sorte de petite cage à l’arrière du pistolet indique sa température.

Pour refroidir l’arme plus rapidement, les joueurs devront ouvrir la petite cage et la secouer afin de refroidir le cristal. Un autre pistolet sera également disponible dans le jeu VR. Sa particularité, c’est qu’au lieu de tirer des balles ou des lasers, il tire des morceaux de lui-même. On peut rappeler ces morceaux pour recharger l’arme. En plus de ces armes à feu, les joueurs auront aussi divers pouvoirs magiques. Ils pourront les changer à la volée en branchant des modules à l’arrière de leurs gants.

Cet article Outlier : le nouveau FPS Roguelite de Joy Way en chemin a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Neon Hat : le jeu de course VR débarquera sur PSVR la semaine prochaine

Par : Serge R.
Neon Hat

Neon Hat est un jeu de course en réalité virtuelle développé par le studio espagnol Entalto Studios. Ce dernier prévoit de le lancer la semaine prochaine. Étant une exclusivité PlayStation VR, il sera aussi compatible avec la PlayStation 5. En attendant sa sortie officielle, une nouvelle bande-annonce est disponible pour le titre VR.

Sony Interactive Entertainment a plus d’une initiative pour soutenir les développeurs indépendants sur PlayStation. PlayStation Talents Games Camp en fait partie. En février dernier, une sélection de jeux a été dévoilée dans le cadre de l’accélérateur 2021. Parmi eux, il y a le jeu de course VR du studio Entalto Studios, baptisé Neon Hat. PlayStation Talents et Entalto Studios comptent le lancer officiellement le 29 juillet prochain sur PlayStation VR.

Neon Hat : trois modes de jeu disponibles

Entalto Studios promet aux joueurs un jeu de course très dynamique, se déroulant dans un univers coloré et lumineux au néon. Ils pourront jouer à Neon Hat à l’aide de leurs contrôleurs PlayStation Move. Chacun d’eux représentera un propulseur de fusée leur permettant de voler à travers des cerceaux et des points de contrôle.

Le nouveau titre VR se dotera d’ailleurs de sa propre bande originale de type synthwave. Il proposera aussi trois modes de jeu comprenant en tout dix parcours. Le premier mode est « Extreme Derby ». On peut le considérer comme une « pure expérience de course ». Le second, quant à lui, est baptisé « Race ».

Dans ce mode, le joueur devra courir contre trois adversaires. Ces deux premiers modes proposeront des classements mondiaux pour lui permettre de voir ses compétences. Pour ce qui est du troisième mode, il sera légèrement différent. Appelé « Pursuit », il sera une sorte de mode boss dans lequel on devra détruire un Data Snatcher.

Quid de l’histoire du jeu VR ?

Dans Neon Hat, le joueur incarnera un personnage qualifié pour survoler le Web. Celui-ci a décidé de devenir le meilleur coureur de ce dernier. Il s’est cependant rendu compte que le Web est un endroit qui n’est pas fait pour les âmes sensibles.

Certaines personnes essaient de nuire à tous ceux qui sont connectés au monde du jeu en prenant le contrôle de leurs énormes Ultra Virus.

Cet article Neon Hat : le jeu de course VR débarquera sur PSVR la semaine prochaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Open 3D Engine, nouveau moteur de jeu issu de Lumberyard

Par : Shadows

Amazon Web Services annonce le moteur de jeu Open 3D Engine, successeur de Lumberyard. Ce dernier était lui-même dérivé du fameux CryEngine.

Open 3D Engine, O3DE pour les intimes, est présenté comme un moteur capable de gérer des jeux AAA, multiplateforme et open source (licence Apache 2.0). Il s’inscrit dans l’initiative Open 3D Foundation de la Linux Foundation.

Amazon insiste sur le fait qu’O3DE ne se résume pas à « Lumberyard en open-source », même si certains éléments ont été repris. Le nouveau moteur se veut modulaire et propose des améliorations variées : nouveau système prefab, nouveau système de build, interface extensible, nouvelles fonctionnalités cloud et réseau, performances améliorées… Sans compter un nouveau système de rendu PBR qui supporte rendu forward+ et deferred, avec support du raytracing et de l’illumination globale.

On trouvera plus de détails techniques sur la page de l’annonce ; le site officiel O3DE vous donnera également accès à de nombreux éléments, dont la Developer Preview du moteur.

L’article Open 3D Engine, nouveau moteur de jeu issu de Lumberyard est apparu en premier sur 3DVF.

Dice and Dragons : une aventure épique venue d’Isart Digital

Par : Shadows

François Bartoli, Alan Baugé, Alexis Crawford, Élodie Deporte, Hugo Dewanckele, Lorine Guyard, Gaëtan Luzy, Amaël Moufrih, Léa Renaudier dévoilent leur court de fin d’études à Isart Digital : Dice and Dragons.

Un film riche en effets visuels qui suit une équipe de rôlistes en quête d’un artefact légendaire…

Au cours d’une partie de jeu de rôle, un groupe de joueurs plonge dans une aventure épique et onirique. Ils doivent retrouver Thurinvarr, l’épée légendaire capable de tuer le dragon qui menace leur royaume. Pour la récupérer, ils devront faire face à de nombreux périls.

Sound Design : Kevin England / Henri Fagot / Clément Gaunard / Thomas Lanza / Achille Murat / Sophie Poret / Victor Simard

Les créatures sur le pont ont été gérées avec Golaem : un travail initialement difficile à mettre en oeuvre mais qui a pu avancer efficacement une fois que la vision de la séquence et des mouvements des arachnides furent clairement définis.

L’équipe a eu recours à des doublures numériques pour certains plans : les trois acteurs ont été numérisés en intégralité à l’aide de RealityCapture et grâce à la complicité du studio Effigy, avant un travail de nettoyage sous ZBrush.

Pandémie oblige, le tournage a eu lieu en septembre et non en avril de l’année précédente comme c’est généralement le cas chez Isart. Le tournage a été assez intense étant donné le volume de plans à filmer, mais l’équipe a su gérer cette masse de travail efficacement.
Repousser le tournage en raison des contraintes sanitaires a été à double tranchant : d’un côté, comme pour l’équipe du film Bon Appétit, cela a permis de disposer de plus de temps de préparation, de l’autre cela a raccourci les délais en termes de montage, début de compositing/travail sur les fonds verts, des tâches qui auraient pu avancer durant l’été.
Plus largement, certains éléments ont changé de la prévisualisation au tournage : ne pas disposer des rushs plus tôt a donc empêché les élèves de se projeter, et la production technique (gestion des foules, mise en place des personnages) en a été retardée.

Le bras cyborg a été un autre défi. Le rig comporte des contrôleurs permettant d’ouvrir différentes parties du bras de façon indépendante, d’autres contrôleurs étant dédiés à l’animation de certaines pièces pour ajouter du détail.

L’effet de glace s’appuie sur une simulation de particules qui donnait la position de base du pic et dirigeait l’animation des pics sortant du sol. Arnold a permis d’utiliser un shading procédural. Optimiser les temps de rendu sur cette séquence a été complexe, la refraction au sein du mesh étant très coûteuse tout en ajoutant beaucoup de grain. De nombreux tests, et parfois des modifications des scènes avec des paramètres de rendu spécifiques, ont finalement permis de maîtriser les temps de rendu.

La tonalité sombre de l’image s’est rapidement imposée étant donné les références artistiques utilisées (Donjons & Dragons, univers fantastiques). De nombreux allers et retours entre le lighting et le compositing ont permis d’obtenir des rendus bruts volontairement surexposés par rapport au résultat que visait l’équipe, ce qui a permis d’avoir une bonne marge de manoeuvre au compositing. Cette dernière étape a donc également été un moment clé du lighting.
Enfin, l’étalonnage a été géré avec un moniteur de référence et en DCI-P3, afin de s’assurer que l’ambiance sombre n’écrasait pas pour autant les ombres : il fallait garder un résultat lisible et contrasté.

L’article Dice and Dragons : une aventure épique venue d’Isart Digital est apparu en premier sur 3DVF.

Pistol Whip : plein de nouvelles armes attendues, dont le crayon mortel de John Wick

Par : Serge R.
pistol whip nouvelles armes

De nouvelles armes sont attendues dans le jeu de tir et de rythme Pistol Whip grâce à une mise à jour dévoilée récemment. En fait, il s’agit d’une révision du « Style System ». La fonctionnalité inclura donc notamment de nouvelles armes de mêlée, dont le fameux crayon mortel de John Wick. Elle ne manquera ainsi pas de ravir les fans de la franchise.

Pour rappel, Pistol Whip a vu le jour en 2019. Depuis sa sortie, il ressemble à une incarnation virtuelle de la franchise bien connue, John Wick. Cela se confirme suite à l’annonce d’une nouvelle mise à jour par Cloudhead Games, le studio derrière le titre. Bientôt, les joueurs auront en effet l’occasion de tuer les ennemis à coup de crayon dans le jeu, tout comme cet assassin joué par Keanu Reeves. La mise à jour sortira probablement en parallèle au lancement de la campagne Smoke & Thunder.

Mise à jour de Pistol Whip : tout un lot de styles de jeu et de nouvelles armes à la clé

La révision du Style System annoncée par Cloudhead Games promet de remanier le titre VR de façon assez fondamentale. Effectivement, les joueurs auront droit à toute une liste de nouveaux styles de jeu.

Pour ce qui est des nouvelles armes, Pistol Whip mettra à leur disposition, entre autres, un marteau, un couteau, des poings américains, et bien sûr un crayon. La mise à jour inclura également d’autres armes.

À noter qu’en plus de ces fameux styles de jeu et armes, les joueurs pourront sélectionner entre différents niveaux de difficulté. Ils pourront aussi appliquer divers modificateurs pour mieux profiter du jeu. En somme, ils auront la possibilité de personnaliser l’expérience sur bien des points.

Cet article Pistol Whip : plein de nouvelles armes attendues, dont le crayon mortel de John Wick a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

JUMP : une bonne dose de sensations fortes au menu

Par : Serge R.
jump

La société de divertissement The VOID revient en force avec une nouvelle expérience VR baptisée JUMP. Il s’agit d’un simulateur de wingsuit en réalité virtuelle. Le titre offrira donc aux joueurs l’opportunité de sauter d’un avion et de survoler des montagnes à l’aide de cette combinaison ailée. Une expérience incroyable s’annonce pour les adeptes de sensations fortes.

Le vol en wingsuit est une pratique très dangereuse. Dans la vraie vie, il est ainsi réservé à une petite poignée de personnes bien entraînées à cet effet. Heureusement, la technologie VR permet en ce moment de réaliser diverses activités jugées trop difficiles ou trop dangereuses pour tout le monde dans la vie réelle. JUMP est justement un simulateur de wingsuit en réalité virtuelle qui éliminera tout danger de ce sport plutôt extrême. Malgré cela, il permettra de vivre les mêmes sensations fortes que lorsqu’on s’envole pour de vrai dans le ciel avec cette fameuse combinaison ailée.

JUMP : une expérience VR multisensorielle plutôt réaliste

Ce sont le PDG de The VOID, James Jensen, et son directeur financier, Matthew Hall, qui ont eu la brillante idée de créer JUMP. Pour Jensen, le simulateur de wingsuit VR constitue un parfait exemple de ce qu’est le divertissement basé sur la localisation.

Dans cette nouvelle expérience VR multisensorielle, les joueurs porteront en effet un véritable wingsuit. De plus, ils pourront ressentir les effets du vent quand ils se balanceront au-dessus du sol.

Et le meilleur, c’est qu’ils auront droit à un casque VR réaliste, qui semble tout droit sorti d’un jeu de science-fiction, à l’instar de No Man’s Sky. À noter que JUMP a été mis au point, testé et approuvé par des spécialistes de la VR et de la wingsuit. Grâce à cela, il promet une expérience bien proche de la réalité.

Aucune expérience ou compétence spécifique requise

Pour sauter d’un avion et voler en wingsuit dans JUMP, on n’a pas besoin d’avoir une expérience ou une compétence spécifique dans le domaine. Toutefois, l’utilisation de l’ensemble du matériel nécessite tout de même un peu d’instruction.

Il n’y a néanmoins rien de bien difficile. À noter que le jeu sera lancé en novembre, mais les billets sont déjà disponibles en précommande. Il sortira à deux endroits : à Salt Lake City et au parc d’attractions American Dream à East Rutherford, NJ. Il s’étendra probablement à d’autres emplacements dans un avenir très proche.

Cet article JUMP : une bonne dose de sensations fortes au menu a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Bad Dreams : l’horreur va débarquer sur Quest, PC VR et PSVR

Par : Serge R.
bad dreams

Le studio français Creative VR 3D prépare depuis déjà un bon bout de temps un nouveau jeu d’horreur et de survie baptisé Bad Dreams. Après Darkness Rollercoaster – Ultimate Shooter Edition et ses autres jeux, il compte sans nul doute proposer sa meilleure œuvre jusqu’à ce jour. Ce nouveau titre débarquera donc bientôt sur les casques VR Oculus Quest, PC VR et PSVR. L’équipe de Creative VR 3D prévoit d’ailleurs de le lancer sur PlayStation VR 2 un peu plus tard.

Pour le moment, Creative VR 3D n’a encore révélé aucune date officielle de lancement pour son nouveau jeu sur le thème de l’horreur, Bad Dreams. On sait néanmoins que le studio prévoit de le sortir à l’automne 2021. Aussi, il compte lancer une campagne de financement participatif Kickstarter pour le titre. Celle-ci commencera ainsi le 13 juillet prochain. Toutefois, la somme qu’il souhaite collecter n’a pas encore été dévoilée. À part la date de début, on n’a d’ailleurs pas beaucoup de détails sur la campagne jusqu’à maintenant.

Bad Dreams : à quoi doit-on s’attendre ?

Dans Bad Dreams, Creative VR 3D mélange l’horreur psychologique et la survie dans une expérience VR tout simplement effrayante. Les joueurs seront alors plongés dans un monde « à donner la chair de poule ».

Une fois dans cet univers sur le thème de l’horreur, leurs compétences en résolution d’énigmes seront testées. Il en est de même pour leurs sens.

Pour ce qui est du scénario, le personnage principal du jeu regarde la télévision et s’endort dans sa chambre d’hôtel après une longue journée de travail. Tout d’un coup, il se réveille et se retrouve sur une plage paradisiaque. Après une paisible promenade sur le sable, il tombe sur un bunker qui le conduit dans un sombre réseau souterrain. C’est là que commence le mauvais rêve.

 

La furtivité : la meilleure alliée pour rester en vie

Les joueurs tomberont sur toutes sortes de créatures horrifiques dans Bad Dreams. Dans certaines situations, ils pourront les combattre. Effectivement, des armes à feu seront disponibles dans le jeu.

À d’autres moments, ils devront toutefois plutôt se servir de la furtivité pour rester en vie. Ils n’utiliseront alors qu’une lampe torche pour explorer le réseau souterrain. Sur leur chemin, ils devront bien sûr éviter d’attirer l’attention.

Cet article Bad Dreams : l’horreur va débarquer sur Quest, PC VR et PSVR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Larcenauts : incompatible avec les casques SteamVR non Oculus ?

Par : Serge R.
larcenauts oculus

Le jeu de tir multijoueur 6v6 Larcenauts présente un bug. En fait, il n’est pas en mesure de prendre en charge les casques SteamVR, excepté les casques Oculus. Selon Impulse Gear, le studio derrière le titre et le créateur du jeu de tir sur PSVR Farpoint, il s’agit d’un souci de dernière minute. Il est donc en ce moment à la recherche d’un moyen pour le résoudre.

Lancé il y a quelques jours sur Quest, Rift et Steam, Larcenauts est un jeu de tir multijoueur permettant aux joueurs de s’affronter par équipe de 6 personnes. Dans le titre, ils ont droit à 8 personnages, dont un tireur d’élite appelé Evander et un spécialiste de l’infiltration du nom de Calima. Ils peuvent ainsi chacun incarner l’un d’eux en fonction de leurs préférences. Ils peuvent aussi choisir entre plusieurs cartes pour réaliser les combats, et quelques modes. Malheureusement, le jeu n’est pour le moment disponible que sur les casques VR Oculus.

Incompatibilité de Larcenauts sur les casques non Oculus : un problème de dernière minute ?

Certains joueurs ont tenté de jouer à Larcenauts sur des casques SteamVR non Oculus. À leur grande surprise, le jeu n’a pourtant pas démarré, ce qui a semé la confusion chez eux. Il s’agirait d’un problème de dernière minute selon les dires d’Impulse Gear.

Lorsqu’un jeu VR donné débarque sur Steam, les joueurs ont souvent tendance à penser qu’il prendra automatiquement en charge les casques SteamVR natifs. On parle, entre autres, de Valve Index et de HTC Vive. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas. Effectivement, les développeurs sont libres de vendre des jeux exclusifs à Oculus ou à d’autres casques spécifiques sur Steam s’ils le veulent.

Pour le cas de Larcenauts, Impulse Gear a, certes, annoncé avant son lancement qu’il sortira sur les casques SteamVR. Malheureusement, selon lui, il a rencontré un bug au niveau de la compatibilité SteamVR et Unreal Engine 4. Il a alors décidé de le lancer uniquement sur les casques Oculus. Apparemment, le studio s’attendait à ce que Steam avertisse les joueurs, mais il ne propose pas cette fonctionnalité. Dans tous les cas, il a déclaré samedi dernier qu’un correctif est déjà en cours.

Cet article Larcenauts : incompatible avec les casques SteamVR non Oculus ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Chess Club débarquera sur Oculus Quest le 1er juillet

Par : Serge R.
Chess Club

Pour le grand plaisir des fans d’échecs, le jeu d’échecs classique Chess Club arrivera sur le Quest d’Oculus le 1er juillet prochain. Toutefois, il est déjà disponible en précommande dès maintenant. Aussi, il sera disponible en accès anticipé pendant quelques jours avant son lancement officiel à partir du 29 juin.

Chess Club est une œuvre du studio derrière le jeu de rythme OhShape, disponible sur Quest, PSVR et PC VR, Odders Lab. Selon ce dernier, le nouveau titre sera aussi lancé sur Steam pour les casques PC VR. Cependant, il n’a encore dévoilé aucune date de sortie officielle pour cette version. Pour le moment, tout ce qu’on sait, c’est que le jeu d’échecs sera disponible sur Quest le 1er juillet au prix de 14,99 dollars, soit environ 12,5 euros. Néanmoins, tous ceux qui passent une précommande du jeu avant le 29 juin auront droit à une remise de 10 %.

Chess Club : un mode multijoueur en ligne au programme

Chess Club offrira aux joueurs l’occasion de jouer contre un ami. Pour cela, des fonctionnalités d’avatar et de chat vocal seront disponibles. Toutefois, ils pourront aussi jouer contre une IA. Dans ce cas, ils auront bien sûr droit à plusieurs niveaux de difficulté.

En plus de cela, le nouveau titre leur proposera également un mode multijoueur en ligne. Celui-ci contiendra diverses règles de temps pour les matchs. Il y aura ainsi bullet, blitz, real time, classic et async.

Pour jouer au jeu, les joueurs pourront laisser de côté leurs contrôleurs. Effectivement, il prendra en charge le suivi des mains de l’Oculus Quest. À noter que les matchs dans Chess Club seront asynchrones. En d’autres termes, lorsqu’un joueur se déconnecte du jeu, sa partie sera automatiquement mise en pause. Il pourra alors la reprendre à tout moment.

Deux environnements disponibles

Au lancement de Chess Club, les joueurs auront le choix entre deux environnements pour jouer : Stonehenge et Grand Palace. Ce dernier peut être décrit comme une salle classique équipée des pièces d’échecs officielles de Staunton.

Quant au premier environnement, il s’agit plutôt d’un cadre magique habité par de puissants guerriers et des créatures imaginaires. Les joueurs pourront y profiter de sons et d’animations exceptionnels.

Selon Odders Lab, diverses mises à jour seront lancées après la sortie officielle du titre. Celles-ci apporteront donc de nouveaux environnements, mais pas que. Une « école d’échecs » est également attendue.

Cet article Chess Club débarquera sur Oculus Quest le 1er juillet a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌