Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Impression 3D : Formlabs pèse désormais 2 milliards de dollars

Par : Shadows

Formlabs, un des leaders du marché de l’impression 3D, annonce avoir bouclé une nouvelle levée de fonds d’un montant de 150 millions de dollars menée par le Vision Fund 2 de SoftBank.

En pratique, cette levée de fonds fait doubler la valorisation totale de Formlabs qui passe à 2 milliards de dollars.

Le Vision Fund 2, de son côté, est un fonds d’investissement spécialisé dans les nouvelles technologies, qui compte notamment Apple, Foxconn et Microsoft dans les rangs de ses investisseurs.

Formlabs explique que la somme dégagée lui permettra de « continuer à développer son portefeuille de technologies d’impression 3D, permettant une production et une personnalisation de masse plus importantes, ainsi que pour développer son équipe dans ses sept bureaux à travers le monde ». Autrement dit, il s’agira de poursuivre la croissance et la diversification du groupe.

Rappelons que Formlabs propose une gamme d’imprimantes de type stéréolithographie (SLA, résine photosensible) mais aussi du frittage sélectif par laser (SLS) avec la Fuse 1. En outre, le groupe a développé un ensemble de matériaux d’impressions assez large, avec des gammes classiques mais aussi des matériaux spécialisés (médical, dentaire, joaillerie, propriétés physiques spécifiques).

L’article Impression 3D : Formlabs pèse désormais 2 milliards de dollars est apparu en premier sur 3DVF.

Les plus grandes imprimantes 3D FDM professionnelles

19La fabrication additive ne se limite pas aux petites pièces et modèles réduits qu’on peut faire chez soi : certaines machines proposent en effet de très généreux volumes d’impression qui peuvent atteindre le mètre cube. Plus besoin d’assembler différents composants…

Cover-ranking

Electricité, filament… Combien vous coûte réellement votre imprimante 3D ?

Par : Shadows

Thomas Roussel de PolyWorkshop est de retour avec une nouvelle vidéo qui sera fort utile aux personnes utilisant des imprimantes 3DFDM (filament fondu). Avec des mesures concrète, il a cherché à mesurer le coût d’usage réel d’une imprimante 3D : électricité, filament, prise en compte de l’amortissement.

Vous trouverez ci-dessous la table des matières ; les personnes pressées pourront se rendre directement à 12 minutes 33 pour les conclusions, mais nous vous invitons évidemment à regarder la vidéo complète, qui vous donnera une idée des démarches et des choix de mesure.
Si vous disposez d’un modèle différent mais similaire à ceux testés, les résultats devraient tout de même vous donner une bonne idée de vos dépenses.

Notez enfin que les imprimantes à résine ne sont pas évoquées, leur consommation électrique étant très faible : les consommables sont ici l’élément déterminant.

00:00​ – Introduction
01:52​ – Introduction, les imprimantes utilisées
03:08​ – Le modèle 3D utilisé pour les tests
03:31​ – Consommation de la Bluer Plus de Two Trees (24V)
03:43​ – Consommation de la Wanhao Duplicator 9 (24V)
04:01​ – Consommation de la Sidewinder X1 d’Artillery (220V)
04:16​ – Isolation du plateau de la Bluer Plus et Consommation à jour
04:47​ – Consommation à vide (1h)
05:15​ – Consommation lors de la mise en chauffe initiale
06:21​ – Récapitulatif des consommations éléctrique et coûts
08:40​ – Même GCode, mais pas le même temps d’impression 3D
09:16​ – Des étapes insignifiantes sur le coût de la consommation
09:46​ – Le coût du filament 3D
11:09​ – L’amortissement de l’imprimante 3D
12:33​ – Le coût final des impressions 3D
13:35​ – Comparaison avec une bouilloire
14:14​ – Comparaison avec un grille pain
14:35​ – Concusion
16:49​ – Conclusion, choisir l’imprimante que l’on veut
17:47​ – Le mot de la fin (Soyez créatif ! :))

L’article Electricité, filament… Combien vous coûte réellement votre imprimante 3D ? est apparu en premier sur 3DVF.

Imprimer en 3D avec un vidéoprojecteur

impression 3D avec un vidéoprojecteur

Un prototype d’impression 3D avec un vidéoprojecteur a fait son apparition début 2019 aux USA (Université de Berkeley). Un vrai sculpteur d’hydrogel liquide (le plexiglas en dur) avec un vidéoprojecteur classique. L’hydrogel liquide est photosensible et se solidifie sous les rayons lumineux. Une résolution très fine avec pas moins de 1440 images projetées autour d’un axe vertical et forme ainsi une vidéo à 360°, une modélisation 3D par la lumière en une seule fois, pour l’instant sur de petits volumes.

Merci à Jean-Batiste Wallers-Bulot pour le lien.

impression 3D avec un vidéoprojecteur
impression 3D avec un vidéoprojecteur
impression 3D avec un vidéoprojecteur
impression 3D avec un vidéoprojecteur

Imprimer en 3D avec un vidéoprojecteur est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

❌