Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

MwareTV announces availability of an entirely customisable OTT service for ISPs and telco operators in Africa

Amsterdam, The Netherlands, 4 October 2021: MwareTV, a leading cloud-based multi-tenant platform, has revealed the availability to telco operators and internet service providers (ISPs) in Africa of a new, end-to-end TV solution. Designed for cost-effective and rapid four-week deployment, the new solution includes approximately 100 channels of affordable African content. The TV solution is also ...

The post MwareTV announces availability of an entirely customisable OTT service for ISPs and telco operators in Africa appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

1Tennessee Decreases Time-to-market to Cost-Effectively Deliver Advanced Streaming Solution to its Subscribers

Par : visitechpr

In a matter of weeks 1Tennessee implemented NAGRA’s US streaming solution, a powerful new IP-based multiscreen video service, to its subscribers Cheseaux-sur-Lausanne, Switzerland and Phoenix, (AZ), USA – September 9, 2021 – NAGRA, a Kudelski Group (SIX:KUD.S) company and the world’s leading independent provider of content protection and multiscreen television solutions, today announced that 1Tennessee, ...

The post 1Tennessee Decreases Time-to-market to Cost-Effectively Deliver Advanced Streaming Solution to its Subscribers appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Object Matrix s’allie avec Blackbird pour parfaire la création vidéo dans le cloud

Object Matrix, éditeur de solutions de stockage orienté objet pour l’industrie des médias, a annoncé le 16 décembre 2020 son association avec la société Blackbird (UK) qui développe et commercialise des outils de montage vidéo dans le cloud.

Blackbird, la plateforme d’édition vidéo orientée cloud s’allie avec Object Matrix pour monter, stocker, publier et sécuriser vos contenus quelque soit votre localisation

Le partenariat comprend l’intégration de MatrixStore, la plateforme de stockage sur site et dans le cloud d’Object Matrix, avec celle de Blackbird dédiée au montage et à la publication de vidéos accessibles à distance.

Jonathan Morgan, PDG d’Object Matrix

« Cette année a été difficile pour de nombreuses sociétés médias. Les outils qui permettent de travailler à distance dans le cloud sont plus nécessaires que jamais, car ils permettent aux équipes vidéo d’interagir efficacement, quel que soit l’endroit où elles sont basées. L’intégration avec Blackbird donnera à nos clients de véritables capacités de montage et de publication vidéo en qualité native dans le cloud, leur permettant d’accéder, d’enrichir et de distribuer leur contenu plus rapidement et à un coût total beaucoup plus bas. »

Grâce aux outils de montage Blackbird, les équipes de production peuvent à travers un simple naviguateur web créer des clips, des résumés et moments forts en vidéo, des séquences de longue durée, même si la bande passante est limitée. Les technologies MatrixStore permettent de sécuriser et de protéger les contenus vidéo, tout en garantissant une identification sécurisée et un accès facile. Blackbird permet des encodages et sorties vidéo de différentes qualités selon les canaux de diffusion, notamment les réseaux sociaux, l’OTT et le web, et de les transférer vers la plateforme MatrixStore.

Ian McDonough, PDG de Blackbird

« Notre volonté de rendre Blackbird totalement interopérable avec d’autres solutions de pointe se poursuit. En associant notre solution avec MatrixStore, nous pouvons garantir à nos clients le contrôle de l’ensemble de leurs archives. MatrixStore rend la protection, la recherche et le partage de contenu plus faciles que jamais, en favorisant la créativité et la collaboration entre les équipes quelque soit leur localisation ».

cinetvindustry

Georacing reçoit le Grand prix de France Innovation Sport Automobile

La traditionnelle soirée des Trophées du Sport Automobile organisée par la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) au théâtre Mogador à Paris a permis la semaine dernière de décerner le Grand Prix de France Innovation Sport Automobile à l’équipe

Georacing FFSA 3

de Georacing. Cette solution technologique permettant de suivre en direct l’avancée des pilotes (mais aussi de compétiteurs dans d’autres sports) sur Internet ou sur smartphones. Elle offre de nombreuses informations visuelles et chiffrées qui viennent compléter les statistiques d’une course.

Georacing FFSA 2

Grâce une app de tracking GPS, embarquée dans le smartphone des pilotes, et qui transmet à chaque seconde la position des voitures, il est possible pour les fans d’avoir un suivi en direct de la course sur une carte interactive enrichie de nombreuses informations comme la vitesse, les écarts, les temps de passage, le timing, les classements…

Tout est automatisé et simple à déployer par l’organisation de la compétition. Aucun équipement dédié n’a besoin d’être installé dans les voitures. L’outil permet également aux équipes de sécurité d’identifier d’éventuels pannes ou accidents et d’intervenir plus rapidement.

Après un pitch d’une minute devant les invités, David Barbosa Da Silva, responsable Marketing et Commercial de GEORACING, a reçu le prix des mains de la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, et de Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport Racing.

Georacing FFSA 1

cinetvindustry

Georacing FFSA 3

Georacing FFSA 2

Georacing FFSA 1

La ville de Nice veut croire en un nouvel essor des Studios La Victorine

Studios_Riviera_La_Victorine_Nice_2

L’ancien panneau des Studios La Victorine.

C’est ce mercredi 11 avril à la Cinémathèque française et en présence de son président, le cinéaste Costa-Gavras, que Christian Estrosi (maire de Nice) a présenté le « Comité Victorine », coordonné par Eric Garandeau (ancien Président du CNC). Ce comité est chargé de trouver de nouvelles orientations de développement afin de redonner souffle à ces plateaux de cinéma centenaires. Il est composé de personnalités du monde du cinéma et de l’audiovisuel : Véronique Cayla ancienne présidente du CNC et présidente d’Arte, Xavier Couture, producteur et ancien pdg Canal+, David Kessler, patron d’Orange-cinéma, Thierry de Segonzac, président fondateur de TSF et président du Pôle Media Grand Paris, Pierre Lescure, président du festival de Cannes, Joann Sfar, réalisateur niçois, Bertrand Bonello réalisateur niçois, scénariste, compositeur et Claude Lelouch, réalisateur. La municipalité de Nice avait décidé de reprendre en régie la gestion des Studios La Victorine (ex Studios Riviera) en novembre dernier (Euromedia France se chargeait précédemment de la gestion du site sous forme d’une délégation de service public) afin de donner une nouvelle impulsion à ce site emblématique – Estrosi ayant estimé qu’Euromedia n’avait pas développé l’activité et modernisé les équipements comme il aurait fallu et qu’il avait laissé « vivoter » le site pendant des années. Des plateaux qui font partie de l’histoire du cinéma français et où se sont tournés des films comme Les visiteurs du soir, La nuit américaine, Les enfants du Paradis, Et dieu… créa la femme, Mon oncle, La sirène du Mississipi, Brice de Nice…

Studios_Riviera_La_Victorine_Nice

Les studios Riviera ont été repris par la ville de Nice en novembre 2017 et rebaptisés de leur nom d’origine Studios La Victorine.

Il s’agit également pour Nice de protéger le terrain – qui appartient à la ville depuis 1960 – de la promotion immobilière, alors que durant la municipalité Peyrat (maire de Nice de 1995 à 2008) des bruits courraient de reprise de ce terrain exceptionnel (situé à 5 minutes de l’aéroport de Nice Côte d’Azur) par des investisseurs russes. Reste aujourd’hui à convaincre les producteurs de cinéma français et étrangers de venir tourner sur ces dix plateaux (400 m² à 1200 m²). Christian Estrosi peut compter sur le crédit d’impôt national et international mais cela ne sera pas suffisant sans une modernisation drastique de cet outil de production. Difficile de dire également si ce « Comité Victorine » pourra faire mieux qu’Euromedia France qui a géré et développé des plateaux de cinéma et de télévision durant 35 ans…

❌