Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Créez vos propres jeux sur Nintendo Switch, avec « L’atelier du jeu vidéo »

Par : Shadows

Nintendo annonce le lancement le 11 juin prochain de L’atelier du jeu vidéo, sur la boutique en ligne Nintendo eShop.

Cet outil destiné à un large public, dont évidemment les plus jeunes, se donne comme mission de permettre aux personnes possédant une Switch de créer leurs propres jeux. Afin d’y parvenir, les bases de la programmation visuelle seront présentées par de petites créatures numériques, les « Nodons ».

Voici un aperçu de cet atelier :

Concrètement, chaque Nodon est un élément de programmation : le Nodon « Bonhomme » et le Nodon « stick », une fois reliés, permettent ainsi de faire déplacer un personnage avec le stick.
Des leçons interactives seront incluses pour prendre en main ces Nodons, avec des étapes pratiques afin de vérifier les acquis.

Une fois les bases comprises, il devient possible de créer des jeux variés : plateformes, défilement horizontal, course, tir…
Un mode Programmation Libre permet de travailler sur son projet, avant de basculer en mode jeu pour tester le résultat.

Nintendo n’a évidemment pas oublié l’aspect social et permettra de partager les jeux via Internet ou en mode sans fil local. Mieux encore, il sera possible d’accéder au mode Programmation Libre des jeux partagés : parfait pour décortiquer la manière dont un projet a été fait, et donc progresser soi–même.

Côté contrôleurs, Nintendo annonce une compatibilité avec Joy-Con, manette Switch Pro, manettes de la Switch Lite, mais aussi clavier/souris connectés sur la station d’accueil.

Des vocations en perspective ?

S’il conviendra évidemment de vérifier en pratique la qualité du logiciel, le concept est évidemment une bonne idée : comme les outils de création déjà disponibles sur PC, L’atelier du jeu vidéo permettra à de nouveaux publics de s’initier à la programmation, de créer et, pourquoi pas, de susciter de l’intérêt pour les métiers du jeu vidéo.

L’atelier du jeu vidéo sera disponible le 11 juin sur Nintendi eShop, pour une trentaine d’euros.

L’article Créez vos propres jeux sur Nintendo Switch, avec « L’atelier du jeu vidéo » est apparu en premier sur 3DVF.

JPO en ligne pour l’EMC, ce samedi 8 mai

Par : Shadows

L’EMC, Ecole Supérieure en Audiovisuel, son et 3D, organise une journée portes ouvertes ce samedi 8 mai.
Au vu des conditions sanitaire, cette JPO se déroulera en ligne, via le logiciel Zoom. L’inscription est gratuite et se fait sur le site de l’école. Tous les profils sont bienvenus, que vous soyez encore au collège/lycée ou en post-bac.

Rappelons que l’école est située à Malakoff, à côté de Paris. Créée en 1989, l’EMC délivre des diplômes d’Etat (BTS Audiovisuel) et des Titres professionnels RNCP (Niveau II et niveau III), reconnus par l’Etat.

Voici le programme de la journée :

Nous serons à votre disposition de 10h à 17h  pour répondre à toutes vos questions sur nos formations en alternance en Cinéma, Son et 3D. Ne manquez pas l’occasion d’échanger avec nos responsables pédagogiques: posez-leur toutes vos questions! 

EMC CINEMA: Benoit Sourty, responsable pédagogique, vous présente sa filière et répond à vos questions sur les formations CINEMA 
 

EMC SON: Guillaume Couderette, responsable pédagogique, vous présente sa filière et répond à vos questions sur les formations SON
 

EMC 3D MOTION: Homeira Abrishami, responsable pédagogique, vous présente sa filière et répond à vos questions sur les formations 3D.
 

PREPA AUDIOVISUEL ET STAGES D’ETE: Patrick Rain responsable pédagogique, vous présente la prépa Audiovisuel et les Summerschool
 

TOUT SUR L’ALTERNANCE: Jean-Paul Debard, directeur-fondateur de l’école, vous dit tout sur l’alternance, les contrats pro, les stages, les financements…
 

TOUT SUR LES ADMISSIONS Sandrine Rochut, notre responsable administrative et simon Fillodeau, enseingant EMC répondent à toutes vos questions sur les candidatures, les concours, les inscriptions…
 

En attendant, si vous avez des questions, sur la JPO, sur nos formations, notre école…, n’hésitez pas à nous contacter. Nargiss est à votre écoute tous les jours de la semaine de 10h à 13h et de 14h à 18h30 au 01 46 55 39 19 ou par email à accueil@emc.fr.

L’article JPO en ligne pour l’EMC, ce samedi 8 mai est apparu en premier sur 3DVF.

Découvrez les bases de Python avec Maya, en compagnie de Thibault Houdon

Par : Shadows

Thibault Houdon dévoile une nouvelle formation Python, destinée aux infographistes travaillant sous Maya.

Au menu : 15 sessions avec présentation de Python et des bibliothèques, découverte des bases (script editor, conversion MEL en Python), outils classiques (récupération de la saisie de l’utilisateur, structures conditionnelles, etc) et enfin des cas concrets avec par exemple le renommage des objets d’une scène ou la modélisation d’un toit.

Le but est donc de poser les bases de l’usage de Python, spécifiquement dans le cadre de Maya, afin de pouvoir créer vos premiers scripts et devenir autonome.

La formation est payante : elle nécessite un abonnement à Docstring, le site de Thibault Houdon. Plusieurs formules d’abonnement sont proposées, à partir de 15€ par mois pour un abonnement mensuel.

L’article Découvrez les bases de Python avec Maya, en compagnie de Thibault Houdon est apparu en premier sur 3DVF.

Formez-vous gratuitement à Notch, ce soir et le 28 avril

Par : Shadows

Julien Lassignardie, généraliste 3D temps réel ayant travaillé pour CosmoAV, ETC, Superbien, Circo de Bakuza et Silent Partners Studio, propose un atelier d’initiation à l’outil Notch en deux parties qui auront lieu aujourd’hui 21 avril et le 28 avril, en soirée (18h30-21h30).

L’inscription est gratuite, et vous permettra donc de découvrir cet outil de motion graphics et VFX temps réel qu’est Notch, utilisé dans l’évènementiel, la publicité, ou encore le broadcast.

Durant l’atelier, vous découvrirez les bases de Notch avec import de modèles 3D, textures, lighting, effets volumétriques/particules. Le tout sous forme d’atelier interactif centré sur un exercice pratique.

L’article Formez-vous gratuitement à Notch, ce soir et le 28 avril est apparu en premier sur 3DVF.

L’ESMA se dote d’un plateau de motion capture professionnel

Par : Shadows

Face aux évolutions du secteur des effets visuels et de l’animation, les écoles cherchent évidemment à rester au niveau : c’est notamment le cas en motion capture.

Un système modeste suffit à expérimenter, par exemple avec des combinaisons Xsens ou Rokoko ne nécessitant pas d’installation dédiée lourde, ou un espace de quelques mètres carrés avec des techniques à base de marqueurs et caméras optiques. L’ESMA a cependant décidé d’aller plus loin.

L’école a en effet opté pour l’installation à Montpellier d’un véritable studio de 7mx7mx6m, équipé d’une vingtaine de caméras Vicon.

Un investissement conséquent, qui bénéficiera à la fois aux élèves de l’ESMA et à ceux de CinéCreatis (école de cinéma et de l’audiovisuel) et de l’ETPA (focalisée sur le jeu vidéo), trois écoles appartenant au même groupe (réseau Icônes). Un partage d’équipements qui a du sens, puisqu’un tel système n’est évidemment pas utilisé par une école en permanence : répartir l’usage permet de le rentabiliser plus efficacement.

En coulisses, les choix techniques, l’installation et la calibration ont été gérés par Progiss (société partenaire de 3DVF) mais aussi par des responsables Vicon qui avaient fait le déplacement.

Le studio de mocap est équipé de caméras de type Vero 2.2 :

  • capture 2048*1088 pixels en 330Hz au maximum,
  • système d’éclairage infrarouge (850nm),
  • obturateur global,
  • connectivité RJ45 permettant de transmettre les données mais aussi de mettre à jour les firmwares.

Les caméras sont complétées par 4 combinaisons dédiées équipées de marqueurs, en modèles hommes et femmes.

Côté logiciel, l’outil Shogun édité par Vicon permet de visualiser en direct la performance des acteurs, et de la retoucher si besoin.

Enfin, Progiss a aussi pris en charge le système d’armature supportant l’ensemble du matériel (structure tubulaire en aluminium) et la station de travail gérant la motion capture.

Voici un aperçu photo des étapes d’installation (photos par Progiss) :

L’armature est tout d’abord mise en place proche du sol, pour faciliter l’installation des caméras Vicon et du matériel.
Une caméra Vero, montée sur une tête de trépied permettant de l’orienter, le tout étant fixé sur l’armature.
Alimentation, transfert des données : les câbles sont indispensables !
L’armature est remontée…
Ajustements finaux, en harnais de sécurité vu la hauteur importante.
Calibration du système sous Shogun : un outil dédié (forme en T avec marqueurs) est déplacée dans l’espace de capture, l’outil devant alors calculer précisément les positions des caméras.
Tout est vert… La calibration avance !
Session de formation avec l’équipe pédagogique.
Test de motion capture, avec un acteur et un prop.

Une fois le système en place, les élèves pourront donc découvrir son utilisation, et s’en servir pour leur formation et projets de fin d’études.

D’ici là, rappelons que Progiss est disponible par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (Villepinte, à côté de Paris) ou dans les vôtres.

L’article L’ESMA se dote d’un plateau de motion capture professionnel est apparu en premier sur 3DVF.

JPO virtuelle pour l’école HELHa, le 24 avril

Par : Shadows

La Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa) organise le samedi 24 avril à 10h et 14h des portes ouvertes dématérialisées, pour les personnes qui envisagent de rejoindre le cursus.

Rappelons que cette école belge propose des cursus orientés animation, VFX et jeux vidéo, accessibles à toutes les personnes qui résident en Europe.

L’inscription se fait en ligne, et de nombreuses questions seront abordées :

– Quels sont les débouchés de ta future formation ?

– Quel niveau faut-il avoir en langues ? En biologie ? Y a-t-il des cours préparatoires ?

– Quand débutent les stages ? Et les travaux pratiques ?

– Quelles activités sont organisées pour faire connaissance en début d’année ?

– Quelles sont les destinations du programme ERASMUS + ?

– Y a-t-il une cafétéria ? Des activités sportives ?

– Comment accéder à l’implantation de ton choix ?

– Les étudiants des années supérieures encadrent-ils les nouveaux venus ?

– Existe-t-il des aides particulières pour les étudiants en difficultés financières ?

L’article JPO virtuelle pour l’école HELHa, le 24 avril est apparu en premier sur 3DVF.

Golaem Academy : une formation gratuite et une foule de débouchés

Par : Shadows

A l’occasion des 10 ans de Golaem Crowd, solution de simulation de foules bien connue, l’éditeur français Golaem lance un programme de formatiuon gratuit.

Le concept : 4 sessions de 4 heures de formation qui vous permettront de maîtriser les bases de la simulation de foules, avec certification à la clé et une mise en avant des meilleurs élèves.

Une initiative difficile à refuser si vous souhaitez ajouter une corde à votre arc ou changer de spécialité !
Les sessions sont prévues les 15, 16 et 19, 20 avril à partir de 18h ; l’inscription se fait sur le site de Golaem. Seul prérequis : il vous faut avoir accès à une version de Maya afin de suivre le programme.

Nous en profitons pour rappeler aux studios en recherche de spécialistes en simulation de foules que nous disposons d’une plateforme emploi vous permettant de poster vos annonces ; et pour les personnes qui suivront la formation, n’hésitez pas à créer votre CV sur 3DVF si ce n’est déjà fait !

Enfin, voici la bande-annonce de la formation, suivie du communiqué complet de Golaem.

Pour célébrer le 10ème anniversaire de Golaem Crowd, son logiciel de simulation de foules récompensé de multiples fois, Golaem lance la Golaem Academy. La Golaem Academy est un programme de formation gratuit permettant aux artistes de tous horizons de se former à la simulation de foule, et recevoir une certification. Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour démarrer une carrière dans la foule!

Le 2 mai 2011, Golaem lançait Golaem Crowd, le premier outil de simulation de foule totalement intégré à Maya. L’ambition de Golaem était de rendre la simulation de foule plus accessible à tous les studios et tous les artistes.

10 ans plus tard, les logiciels Golaem ont été utilisés par des centaines de studios dans des milliers de productions, de publicités modestes à des blockbusters en passant par des séries et des cinématiques de jeux (Game of Thrones, Thor: Ragnarok, Le Mans 66, Zack Snyder’s Justice League, League Of Legends…). De nombreux artistes qui pensaient juste tremper un orteil dans la foule, découvrant Golaem pour un projet particulier, se sont retrouvés entraînés dedans. Ce fut un coup d’accélérateur à leur carrière leur permettant de grimper les échelons, travaillant sur les plus
gros projets pour les studios les plus importants.

Au milieu de la crise du Covid, les productions redémarrent avec des protocoles sanitaires adaptés qui rendent la foule de plus en plus essentielle, et les crowd artists de plus en plus demandés.
Golaem veut donner à tous l’opportunité de poursuivre une carrière dans la foule et a donc décidé de créer un événement unique constitué de sessions de formation, de travaux à rendre et de certification par Golaem.

Durant les 4 x 4 heures de sessions de formation, les participants à la Golaem Academy pourront apprendre à remplir des stades, créer des batailles, ou peupler les rues de villes.
Des travaux à rendre seront proposés après les formations, passés en revue ensuite par l’équipe de Golaem. Les meilleurs projets seront sélectionnés dans un demo reel de la Golaem Academy et les profils de leurs créateurs mis en avant sur le site de Golaem.

Les sessions de formation de la Golaem Academy auront lieu les 15, 16 et 19, 20 avril de 18 à 22h.
Le programme complet est détaillé sur le site de la Golaem Academy.

L’article Golaem Academy : une formation gratuite et une foule de débouchés est apparu en premier sur 3DVF.

ArtFX Lille – Plaine Images : campus, ambition, coût, le point sur le projet

Par : Shadows

On ne présente plus ArtFX : lancée en 2004 à Montpellier, l’entité est devenue une référence dans le secteur des effets visuels et de l’animation, comme en témoignent chaque année ses courts de fin d’études, ou le fait que l’école affiche fièrement un taux de recrutement de 95% après la formation.

Depuis son lancement, l’école a essaimé : campus à la Plaine Images du côté de Lille, formation à Enghien-les-Bains. Mais ArtFX ne compte pas s’arrêter là, et nous a présenté ses ambitions futures : un gigantesque campus flambant neuf à Lille, avec une capacité maximale de 300 élèves.
Un projet qui sera finalisé pour la rentrée 2023.

Conséquence de ces ambitions : à terme, les trois sites de Montpellier, Lille, Enghien-les-Bains accueilleront plus d’un millier d’élèves.

Derrière le campus, on retrouve le cabinet d’architecture Valode & Pistre

Un campus au cour de La Plaine Images

18 000 mètres carrés dont 6 000 mètres carrés réservés à l’école, des espaces de vie tournés vers la ville, 500 chambres dans une résidence étudiante adjacente : le projet dévoilé par Gilbert Kiner, Fondateur et président, est colossal.
Il s’appuie sur 37 millions d’euros issus d’un financement privé (avec des investisseurs qui resteront co-propriétaires).

En pratique et même si la métropole de Lille est mise en avant dans le nom du projet, le site sera situé à cheval sur Roubaix et Tourcoing (avec l’école localisée à Tourcoing, la résidence des élèves à Roubaix), directement sur le site de La Plaine Images.
Un choix qui a du sens. La Plaine Images est un ancien site industriel réhabilité en hub centré sur les industries créatives, qui héberge 140 entreprises (audiovisuel, jeu, création 3D…), 3 écoles, un incubateur de startups. En s’y intégrant, ArtFX vient bénéficier d’un écosystème déjà bien installé, avec de nombreux échanges potentiels.

Pourquoi cet essor ?

Durant la conférence de présentation, l’équipe ArtFX justifie son extension par les besoins croissants de l’industrie. Il y a, explique ArtFX, une pénurie très nette de profils qualifiés.
L’école avance aussi que sa force est son réseau d’anciens élèves répartis sur de nombreux projets dans le monde : en suivant la croissance du secteur, il s’agit de poursuivre cette dynamique.

Bien évidemment, l’objectif est aussi financier (les partenaires privés ayant permis le financement ne soutenant pas le projet que pour la beauté des effets visuels), mais ArtFX promet que le montage mis en place permettra de ne pas faire grimper le coût de la formation.

De nouveaux équipements

Qui dit nouveau campus dit évidemment mise en place des équipements indispensables pour l’apprentissage. De ce côté, ArtFX insiste sur sa volonté de proposer des équipements adaptés aux tendances du secteur, comme la production virtuelle. 400 mètres carrés de studios de tournages sont annoncés.

On notera aussi que le projet comporte aussi un Mastère Cinéma (également mis en place à Montpellier), qui ouvrira à la rentrée 2021 : de quoi créer des ponts intéressants entre filières. Une idée qui nous semble d’autant plus louable que nous avons pu voir, lors des jury de fin d’études de l’ESMA, le résultat d’une collaboration entre élèves de l’ESMA et élèves de l’école CinéCréatis ; le court qui en a résulté, Happy Easter (pas encore visible en ligne), a été très remarqué par le jury.

Vers une plus grande diversité ?

Point intéressant évoqué lors de la conférence de presse : une Fondation est en cours de création, avec un double objectif :

  • financer les études d’élèves aux moyens limités, via des bourses qui seraient financées par des entreprises privées ;
  • servir de lieu de création innovant, avec expérimentation sur des nouvelles technologies et approches.

Le premier point est évidemment particulièrement notable, au vu du prix des formations en animation et effets visuels dans le secteur privé : de nombreux talents potentiels, ne disposant pas des moyens nécessaires et ne pouvant prétendre à un prêt, sont de fait écartés des filières actuelles. Toute initiative visant à briser ce mur est donc à suivre de près.
Pour l’heure, Gilbert Kiner ne donne pas de chiffres sur le nombre d’étudiants soutenus, soulignant que le succès de l’opération dépendra fortement du nombre d’entreprises (cinéma, animation, jeux vidéo, entre autres) qui s’impliqueront. En revanche, il a indiqué qu’il trouverait « magique » que la formule puisse bénéficier à une majorité d’élèves, signe que le but n’est pas d’en faire un simple symbole, comme cela peut être le cas dans certaines autres écoles où les opportunités de bourses et aides sont très limitées.

Gilbert Kiner, fondateur de l’école

Un projet à suivre

On le voit, ArtFX présente ici un concept très ambitieux, qui marque un tournant majeur dans l’histoire de l’école et déplace son centre de gravité vers le Nord.

Nous aurons évidemment l’occasion de revenir à nouveau sur ce projet d’ici son lancement effectif en 2023. D’ici là, vous pourrez trouver des informations sur la formation ArtFX via le site officiel ; ArtFX est par ailleurs référencé dans notre liste des formations.

L’article ArtFX Lille – Plaine Images : campus, ambition, coût, le point sur le projet est apparu en premier sur 3DVF.

Studio M présente ses formations, ce soir à 18h

Par : Shadows

Pour les étudiantes et étudiants encore en recherche d’informations sur les différentes écoles du secteur de l’image numérique, Studio M organise ce soir à 18h une présentation de son cursus Jeux Vidéo.

Le webinaire (sur inscription gratuite) durera environ une heure. Au programme :

– Présentation l’école Studio M et ses formations Jeux vidéo
– Témoignages d’étudiants Studio M
– Echanges de questions/réponses

Si vous souhaitez des informations sur les autres filières Studio M, notez que d’autres conférences sont prévues : une session Design Graphique sera par exemple organisée le 6 avril à 18h.

Enfin, notez que Studio M dispose d’établissements dans différentes villes de France (Lyon, Grenoble, Toulouse, Paris, Montpellier) qui sont référencés dans notre rubrique écoles.

L’article Studio M présente ses formations, ce soir à 18h est apparu en premier sur 3DVF.

Devenir game designer : l’avis d’un professionnel sur les formations

Par : Shadows

Face aux nombreuses formations de game design, il peut être difficile de s’orienter.

Géraud Zucchini, alias Doc Géraud, passé chez Ubisoft avant de devenir indépendant, a donc décidé de donner ses retours sur son vécu, mais aussi sur ce qu’il peut voir autour de lui dans l’industrie. De quoi, peut-être, vous aider à mieux faire vos choix.

00:00​ intro
1:17​ Avertissements
2:08​ Parcours étudiant
3:36​ Parcours pro
5:05​ Formation JV, ça sert à quoi
7:54​ Diplôme, obligatoire ?
9:00​ Isart et Rubika
10:58​ Formations privées
13:24​ L’ENJMIN
15:46​ Formations publiques
18:42​ S’améliorer en Game Design
20:34​ Créer comme loisir
21:20​ Mon expérience avec les écoles
23:14​ Conseil final
24:58​ Conclusion

Outre ce témoignage, Doc Géraud propose quelques autres ressources utiles, qui pourront compléter son propos ou donner un autre son de cloche :

  • Les Règles du jeu, un podcast d’interviews autour de la formation et de la création de jeux vidéo ;
  • Emeric Thoa, directeur créatif du studio The Game Bakers, a publié ses propres conseils ;
  • Romain Ferchat, directeur créatif et co-fondateur de Periscope Games, est intervenu chez Nicolas Counil sur le sujet des formations :

Rappelons enfin que notre rubrique formation recense de nombreuses écoles, notamment des formations en game design et game art.

L’article Devenir game designer : l’avis d’un professionnel sur les formations est apparu en premier sur 3DVF.

Formation – l’EMC annonce une journée portes ouvertes en ligne le 20 mars

Par : Shadows

L’EMC, Ecole supérieure des Metiers de l’image, du son et de la Création 2D-3D, annonce une journée portes ouvertes le samedi 20 mars.

Bien évidemment, au vu du contexte actuel, cette journée se fera en ligne. De 10h à 17h, l’équipe pédagogique sera disponible pour répondre aux questions des futurs élèves.

La rencontre est en accès gratuit, et se déroulera sur Zoom. Elle se destine aux futurs élèves potentiellement intéressés par ses formations, que vous soyez prêts à intégrer l’école dès la prochaine rentrée ou que vous cherchiez juste, en tant que collégien ou lycéen par exemple, à explorer vos options pour l’avenir.
Notez que l’EMC propose des formations en alternance, une approche qui place l’entreprise au coeur de la formation et qui peut faciliter le financement de vos études.
Située en région parisienne, l’EMC délivre des diplômes d’Etat (BTS Audiovisuel) et des Titres professionnels RNCP (Niveau II et niveau III), reconnus par l’Etat.

L’inscription se fait en ligne ; n’oubliez pas d’indiquer dans le formulaire la/les filières qui vous intéressent.

L’article Formation – l’EMC annonce une journée portes ouvertes en ligne le 20 mars est apparu en premier sur 3DVF.

L’École Émile Cohl ouvre une nouvelle formation à Angoulême

Par : Shadows

Basée à Lyon, l’Ecole Emile Cohl proposait déjà à Lyon des formations aux métiers de l’illustration, BD, cinéma d’animation, jeu vidéo et multimédia.

L’établissement annonce désormais une nouvelle formation de Dessinateur-Praticien en Layout/Storyboard, au sein du Campus de l’Image d’Angoulême.

La formation s’étale sur deux années, avec candidature sur dossier (portfolio de dessins d’observation, storyboard et lettre de motivation). En pratique, la formation compte 1800 heures de cours sur 2 ans, dont 1100h de pratique, 700h d’histoire de l’art et de culture cinématographique. En seconde année, un projet individuel est prévu. Du côté financier, l’école nous précise que la formation coûte 7100€ par an, auxquels viennent s’ajouter 900€ annuels de frais d’inscription. Les locaux prévus permettront d’accueillir 70 places de formation.

L’annonce est claire sur la volonté de l’Ecole Emile Cohl : l’idée n’est absolument pas de se diriger vers une seconde école qui viendrait concurrencer l’offre locale, mais de proposer une formation spécifique et de favoriser l’insertion des artistes dans le tissu économique de Nouvelle-Aquitaine. En effet, entre Angoulême et l’ensemble du département de la Charente, une vingtaine de studios sont en place et pourront potentiellement accueillir les promotions sortantes.
L’Ecole Emile Cohl, explique ses motivations ainsi :

La formation de Dessinateur de storyboard et de layout qui sera proposée à Angoulême répond en effet à des besoins de compétences régulièrement exprimés par les studios d’animation. S’ils n’en recrutent pas massivement, les studios sont pourtant confrontés à des situations de pénurie sur ces métiers d’interface artistique entre les concepteurs du film (réalisateur, directeur artistique, scénariste) et les équipes d’animateurs : la progression continue du marché de l’animation, depuis 2008, a donné lieu à une demande croissante de films et de séries TV pour lesquels la maîtrise du storyboard et du layout détermine la qualité du rendu et la durée de production des œuvres.

Cette nouvelle formation a d’ores et déjà été ajoutée à notre carte des écoles.

L’article L’École Émile Cohl ouvre une nouvelle formation à Angoulême est apparu en premier sur 3DVF.

Plongez dans l’Ocean Toolset de Houdini

Par : Shadows

Gnomon Workshop a lancé une nouvelle formation Houdini, présentée par Danny Barnhart. En 3h et demi, ce workshop vous proposera une vue d’ensemble des outils permettant de créer océans, écume et projections d’eau.

L’accès à la formation nécessite un abonnement payant.

L’article Plongez dans l’Ocean Toolset de Houdini est apparu en premier sur 3DVF.

❌