Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

La GTC de NVIDIA en approche : des conférences à ne pas manquer !

Par : Shadows

Du 8 au 11 novembre se tiendra en ligne une nouvelle édition de la GTC (GPU Technology Conference), événement organisé en ligne par NVIDIA.

On pourra notamment y retrouver une keynote du CEO de NVIDIA, Jensen Huang. Si NVIDIA se garde évidemment de dévoiler le contenu en amont, cette présentation est typiquement celle durant laquelle les annonces sont dévoilées (nouveaux produits et outils, nouvelles initiatives stratégiques).

L’autre volet majeur : plus de 500 présentations aux thématiques variées, de cas d’études aux conférences très pointues techniquement, en passant par des sessions axées sur la stratégie des entreprises.
Les sujets vont des thématiques de 3DVF (design 3D, simulation, XR) à ceux qui en sont plus éloignés (voitures autonomes, 5G). Nous vous invitons donc à parcourir les différentes sections du programme.
Voici une petite sélection :

Enfin, des workshops et formations sont proposés, et il est possible d’organiser des réunions avec des experts de NVIDIA pour évoquer vos projets, défis techniques, en groupe ou en session face à face.

L’accréditation GTC est gratuite ; certains contenus (journées complètes de workshops) sont payants.
Pour plus de détails, on se rendra sur le site de la GTC.

L’article La GTC de NVIDIA en approche : des conférences à ne pas manquer ! est apparu en premier sur 3DVF.

Engineering Emmy Awards : and the winner is…

Par : Shadows

Le 21 octobre se tiendra l’édition 2021 des Engineering Emmy Awards. La cérémonie, analogue aux Sci-Tech Academy Awards des Oscars mais pour le petit écran, récompense chaque année les personnes et entités qui ont apporté des contributions techniques dans le domaine de la télévision.

Cette année, aux côtés de CEDAR Studio (solution de restauration audio et suppression de bruit) et des systèmes d’éclairage SkyPanels proposés par la marque ARRI, des simulateurs de foules et moteurs de rendu seront primés.

Les foules, reines des séries

Ces dernières années, les simulations de foules deviennent un outil incontournable pour les séries à grand spectacle. The Walking Dead, Game of Thrones, Once Upon a Time en sont de bons exemples.

C’est donc très logiquement que l’éditeur de logiciels Golaem (photo d’en-tête) va être primé. Un prix qui intervient alors que l’outil a récemment soufflé 10 bougies, et que la version 8 approche à grands pas.
Golaem Crowd a notamment été employé sur les séries Game of Thrones, Love, Death & Robots, Jack Ryan, The Walking Dead, Lego City Adventures (un projet évoqué dans notre interview du studio Circus, pages 3 et 4), Watchmen, Lost in Space, The Expanse, Versailles, …

L’outil Massive sera lui aussi primé. Cette solution a été employée entre autres sur Game of Thromes, Fear The Waliing Dead.

Les moteurs de rendu, toujours indispensables

Outre la simulation de foules, les Engineering Emmy Awards récompenseront aussi le rendu, avec deux produits : Arnold et son système d’illumination globale, ainsi que V-Ray de Chaos. Le choix des lauréats repose en partie sur leur popularité dans les studios.

Les 73emes Engineering Emmy Awards seront remis le 21 octobre à Los Angeles.

L’article Engineering Emmy Awards : and the winner is… est apparu en premier sur 3DVF.

SATIS 2021 : le salon de la création et de l’innovation est de retour!

Par : Shadows

Les 9 et 10 novembre se tiendra l’édition 2021 du SATIS, salon centré sur la création et les innovations dans les secteurs des médias, de l’audiovisuel et du divertissement.

Cette édition sera hybride :

  • un volet physique à La Plaine-Saint-Denis, à côté de Paris ;
  • un volet en ligne, avec la retransmission d’une partie des conférences grâce à la SATIS TV 2021, en direct.

Une liste d’exposants est déjà disponible, de même que le programme de conférences (plus de détails, avec par exemple la liste des intervenants, seront proposés très prochainement).
Les thématiques suivantes seront notamment abordées :

  • numérique et tourisme/patrimoine ;
  • les VFX pour les séries TV ;
  • NFT et audiovisuel ;
  • studios XR ;
  • IA et audiovisuel ;
  • 3D sans lunettes ;
  • étalonnage – études de cas ;
  • acteurs de synthèse ;
  • écoresponsabilité ;
  • accès aux métiers de l’audiovisuel & handicap.

Il est déjà possible de s’accréditer gratuitement ; cette accréditation vous permettra à la fois de venir sur place et de suivre la SATIS TV à distance.
Notez que le salon est facilement accessible en transports en commun depuis Paris.

Aperçu de l’édition 2019 – crédit : SATIS-Screen4All

L’article SATIS 2021 : le salon de la création et de l’innovation est de retour! est apparu en premier sur 3DVF.

HTC présentera son nouveau produit Vive le 14 Octobre

Par : Lilia

HTC se prépare à dévoiler son nouveau produit Vive. Cet événement aura lieu le 14 Octobre, juste avant le Facebook Connect du 28 de ce même mois. L’entreprise affirme que nous aurons de « grandes nouvelles sous un petit paquet ».

HTC a annoncé l’événement sur le dévoilement de son produit sur Twitter, indiquant qu’il aura lieu le 14 octobre. Cela se déroulera dans l’espace événementiel en ligne de l’entreprise hébergé par la plate-forme sociale de réalité virtuelle Engage.

Nous avons peu d’indications sur ce que cela pourrait être. Mais nous avons quelques idées. En février 2020, la société a présenté un concept de casque XR appelé Vive Proton. Ce produit est présenté comme un petit appareil en cours de fabrication, bien qu’à ses débuts.

Ce produit de HTC se décline sous deux versions : un modèle autonome et un modèle attaché. A l’époque, il a été suggéré que Vive Proton avait atteint son petit facteur de forme via une optique de style « crêpe », ou le type aperçu dans le prototype compact de lunettes Pico VR au CES 2020 juste avant l’annulation des événements en personne. Une version plus raffinée des lunettes s’intègre-t-elle dans ce qui ressemble à un thermos en tant qu’étui de chargement protecteur ?

HTC produit

Le formulaire RSVP de la société pour l’événement comporte un graphique avec ce qui semble être la façade extérieure de Proton. Mais cela peut aussi être un vœu pieux.

Le « Vive Flow », le nouveau produit de HTC ?

Le titre du graphique « Go with the Flow » peut contenir un indice plus concret. En effet, l’entreprise a déposé une nouvelle marque HTC pour un produit appelé « VIVE FLOW » le 26 août 2021. Celui-ci fait référence à un « écran monté sur la tête pour réalité simulée par ordinateur ».

Il y a fort à parier que HTC dévoilera un produit pour les prosommateurs et les entreprises. Mais il n’y a vraiment qu’une seule façon de le savoir. C’est de se connecter le 14 octobre et voir ce que HTC nous réserve.

Cet article HTC présentera son nouveau produit Vive le 14 Octobre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Tokyo Game Show VR : Comment y assister sur Oculus Quest et PC ?

Par : Lilia

Le Tokyo Game Show VR ouvre ses portes virtuelles. C’est la première fois qu’une partie du spectacle de cette année sera en réalité virtuelle.

Le Tokyo Game Show (TGS) héberge le tout premier Tokyo Game Show VR. L’événement connaitra la participation de nombreuses sociétés. On cite notamment Konami, Capcom, Square Enix et bien d’autres présentant des jeux traditionnels sur des stands virtuels.

Des développeurs VR comme MyDearest et Survios y seront également présents. Vous pourrez vous rendre dans une salle d’exposition pour trouver des modèles 3D de vos personnages préférés, regarder de nouvelles bandes annonces et acheter des marchandises. Le Tokyo Game Show VR commence le 29 septembre et se termine le 3 octobre.

Qu’est-ce que le Tokyo Game Show VR ?

Le Tokyo Game Show VR est une version virtuelle de l’événement sur la nouvelle plate-forme de réalité virtuelle sociale Xambr d’Ambr. Vous pourrez y assister sur Oculus Quest, des casques PC VR ou sur un PC ordinaire. Les visiteurs auront leur propre avatar personnalisable. Il y aura plusieurs zones thématiques à visiter.

Puis-je assister au Tokyo Game Show VR avec des amis ?

Oui, il s’agit d’une application sociale pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes dans un groupe. Elle comportera un système d’enregistrement de compte. Vous pourrez ajouter des amis par la suite. Notons que la façon dont cela fonctionne n’est pas encore claire.

Quelles sont les entreprises présentes au TGS VR ?

Vous trouverez des stands de Bandai Namco, Square Enix, Sega, Atlus, Famitsu, Level-5, Konami, MyDearest, Capcom, Koei Tecmo, GunHo Online, Survios et plus encore.

Le TGS VR est-il gratuit ?

Il n’y a pas de frais d’admission au TGS VR. Cependant, il y a des magasins disséminés dans les étages pour acheter des marchandises virtuelles.

Comment y assister sur Oculus Quest ?

Sur Oculus Quest, vous devrez télécharger l’application dédiée au TGS VR sur Oculus App Lab.

Tokyo Game Show VR

Lorsque vous lancez l’application pour la première fois, vous devez enregistrer un nom d’utilisateur et télécharger des informations supplémentaires.

Comment y assister sur PC ?

La version PC VR de l’application est mise en ligne lorsque les portes s’ouvrent. Nous aurons le lien lors de son lancement. Une fois téléchargé, vous devrez vous inscrire, effectuer un téléchargement supplémentaire dans l’application. Ensuite, vous devriez être libre de vous inscrire.

Puis-je assister au Tokyo Game Show sans casque ?

Oui, il existe une version non VR de l’application. Vous ne pouvez cependant pas assister au TGS VR sur un smartphone.

Cet article Tokyo Game Show VR : Comment y assister sur Oculus Quest et PC ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Rappel – la View Conference s’ouvre demain, accès en ligne gratuit !

Par : Shadows

Du 17 au 22 octobre se tiendra la View Conference, dans un format hybride : il sera possible d’y assister en ligne ou à Turin, en Italie.
Un live stream gratuit est proposé, et le premier workshop débute demain 16 octobre.

Quel contenu ?

C’est un programme dense qui vous attend, entre conférences, tables rondes, masterclasses, workshops.
L’occasion de revenir sur les projets récents ou à venir (Luca, Vivo, Mandalorian, Raya, Love, Death + Robots…), d’aborder des thématiques variées (lien entre créativité et culture, panel de Chief Technology officers), des outils et technologies (Substance, Epic Games, développement de jeux vidéo, VR….).

Une très longue liste d’intervenants a été dévoilée, avec de nombreux grands noms de l’animation et des effets visuels tels que :

  • Jorge R. Gutierrez (réalisateur de Maya and The Three – Netflix)
  • Jennifer Yuh Nelson (Supervising Director, Love Death and Robots, Netflix)
  • John Knoll (Executive Creative Director & Senior Visual Effects Supervisor, ILM)
  • Kim White (directrice de la photographie et du lighting sur Luca – Pixar)
  • Osnat Shurer (productrice de Vaiana, Raya et le dernier dragon)
  • Jenny Ely (Project Manager chez ILMxLAB)
  • Paul Franklin (Creative Director, DNEG)
  • Amy Seidenwurm (Executive Producer for VR for Good – Oculus / Facebook)
  • Peter Lord (Creative Director & Co-Founder, Aardman Animations)
  • Emily Dean (réalisatrice – Love, Death + Robots)
  • Phil Tippett (réalisateur/ VFX Supervisor)
  • Elizabeth Ito (réalisatrice – City of Ghosts – Netflix)
  • Sebastien Deguy (VP – 3D & Immersive, Adobe)
  • Maureen Fan (CEO et cofondatrice – Baobab Studios)
  • Dylan Sisson (RenderMan – Pixar)
  • Daniela Strilijeva (Production Designer – Luca – Pixar)

Si la VIEW Conférence débute officiellement le 17, dans les faits le programme ouvre dès demain avec un workshop de Raphaël Lacoste.

Comment y accéder gratuitement ?

La VIEW Conférence propose trois grands types d’accès :

  • le premier, gratuit et en ligne, vous permet d’accéder aux contenus en streaming et en direct.
  • le second, toujours en ligne, est payant et permet également de disposer des contenus en replay pendant 3 mois ; plusieurs tarifs sont proposés selon que vous souhaitiez aux masterclasses/workshop ou si les conférences et keynotes vous suffisent.
  • sur place, à Turin en Italie, avec là aussi plusieurs tarifs et un accès en replay pendant un mois.

L’article Rappel – la View Conference s’ouvre demain, accès en ligne gratuit ! est apparu en premier sur 3DVF.

SIGGRAPH 2021 : fractales, USD, FX et créatures dans les présentations Houdini

Par : Shadows

SideFX a mis en ligne les présentations que l’éditeur a organisées durant le SIGGRAPH 2021 autour de son logiciel Houdini.
Au menu : des études de cas de clients, des problématiques de production, mais aussi la présentation d’innovations et outils.

  • « Fractales et autres folies procédurales en VR 360° relief », par Adrian Meyer. Celui-ci revient sur son projet Strands of Minds, que nous vous avions présenté en juin et qui fait preuve d’une grande inventivité, à mi-chemin entre trip hallucinatoire et exploration de fractales.
  • « Construire un pipeline CFX artist-friendly », par Philipp Buschauer d’Axis Studios.
    Buschauer revient sur la création d’un pipeline CFX de zéro, en s’appuyant sur Vellum, PDG et USD sous Houdini.
  • « Création de mondes avec USD chez Ingenuity Studios », par Grant Miller
    En s’appuyant sur un projet pour Spotify, Miller explique comment USD a transformé le pipeline du studio.
  • « Retour sur FATE », par Carl FairWeather – Cinesite VFX
    FairWeather s’appuie sur le cas de Fate: The Winx Saga pour présenter les différentes étapes de la gestion du contenu dans un pipeline FX, y compris le contrôle qualité et le rendu.
  • « Construire et déchirer un portail de chair pour Diablo IV: By Three They Come », par Nema Safvati de Blizzard
    Une plongée dans les coulisses d’une cinématique Diablo IV.
  • « Dans l’oeil d’une trombe marine – simulations et fluides et effets volumétriques à grande échelle » par Andreas Giesen de Rise
    Un retour sur des effets créés pour le film Jim Knopf und die Wilde 13, avec des navires voguant au coeur d’une trombe marine (l’équivalent en mer d’une tornade) et le naufrage d’une île.
  • « SideFX Labs 2021 – workflows nouveaux et améliorés pour les artistes » par Paul Ambrosiussen & Mai Ao
    Une présentation sur l’amélioration d’outils Houdini, en termes d’interface et fonctionnalités, avec en prime quelques nouveautés.
  • « Pourquoi est-ce que je reviens toujours vers Houdini ? » par Alex Veaux de Tendril Studio
    Alex Veaux s’appuie sur ses projets professionnels et personnels pour expliquer pourquoi Houdini lui est si utile. Il propose au passage quelques trucs et astuces.
  • « Outils Firehawk PDG » par Andrew Graham
    Firehawk PDG est un pack Houdini open source destiné à un usage en production.

L’article SIGGRAPH 2021 : fractales, USD, FX et créatures dans les présentations Houdini est apparu en premier sur 3DVF.

« The Museum of Other Realities » ou MOR est gratuit sur Steam et Viveport

Par : Ruan
Steam et Viveport

Le Museum of Other Realities (MOR) se présente comme un musée en VR. Il abrite une grande collection d’œuvres d’art parmi les plus étonnantes du milieu. Il est en ce moment gratuit sur Steam et Viveport pour une durée limitée.

Généralement vendu au prix de 20€, MOR sera gratuit pour toujours si vous l’ajoutez à votre bibliothèque Steam ou Viveport avant le 21 juin. Le musée social VR devient gratuit en l’honneur de l’exposition virtuelle X3. Celle-ci résulte d’un partenariat avec les festivals Tribeca, NewImages et Cannes XR.

Les espaces d’expositions disponibles gratuitement sur le MOR depuis Steam et Viveport

Le studio indique que les trois espaces d’exposition, de base en DLC payants présentent un total combiné de plus de 55 expériences de VR. Ces trois espaces du MOR sont gratuits pour une certaine durée sur Steam et Viveport.

Sans l’exposition X3, il existe un seul DLC gratuit appelé The Immersive Arcade qui a été ajouté au MOR pour célébrer certains artistes britanniques XR. En outre, le MOR héberge une grande quantité d’art statique et interactif dans lequel il est facile de se perdre. Comme il s’agit également d’une plateforme sociale, elle offre premièrement une excellente occasion d’interagir. Ensuite, cela permet de nouer des contacts avec de nouvelles personnes à une époque où il est encore dangereux d’aller dans les festivals.

La durée de validité de leurs tickets pour profiter du MOR

Tous les billets de The Museum of Other Realities achetés sur Steam et Viveport sont valables du 9 juin au 17 juillet. Il est utile que vous sachiez que les packages DLC du festival varient entre 30 et 50 Go. Donc, assurez-vous de disposer d’un espace disque suffisant sur votre PC avant d’acheter le billet.

Acheté séparément, le “ticket d’entrée” pour chaque DLC coûte 12,49 euros. Si vous disposez d’une accréditation au festival ou d’un multi-pass de l’un des trois partenaires de XR3, vous pouvez déjà y avoir accès.

Cet article « The Museum of Other Realities » ou MOR est gratuit sur Steam et Viveport a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le virtuel remanié par l’une des agences star de l’événementiel

Par : Bastien L
win win e live virtual

À l’heure du COVID-19, le monde de l’événementiel est contraint de se tourner vers le digital. Plutôt qu’un handicap, l’agence française WIN-WIN est parvenue à faire du numérique une force en exploitant les technologies de réalité virtuelle et augmentée…

Le secteur de l’événementiel a été frappé de plein fouet par la crise du COVID-19. Depuis le début de la pandémie, les rassemblements sont interdits partout dans le monde. Et contrairement aux restaurants ou aux cafés qui ont pu ouvrir l’été dernier, le monde de l’événement n’a connu aucun répit.

C’est malheureusement logique, car les bains de foule seraient une véritable aubaine pour le coronavirus. À l’heure de la distanciation sociale, il n’y a donc pas de place pour les concerts, les salons, les compétitions sportives ou les conférences.

Dès l’émergence du SARS-CoV-2, de nombreux événements majeurs ont été annulés un peu partout dans le monde. Au total, 75% des événements prévus en 2020 n’ont pas eu lieu. Aucun domaine n’a été épargné. Même les Jeux olympiques de Tokyo se dérouleront finalement sans spectateurs venus de l’étranger…

Face à cette catastrophe, l’événementiel n’a eu qu’une option : passer au digital. Les festivals musicaux, les conférences, les plus grands salons ont dû adopter un nouveau format numérique pour éviter l’annulation pure et simple.

Cette transformation s’est d’abord faite dans la précipitation, dans un premier temps, afin de ne pas ruiner des mois entiers d’efforts et d’organisation. Par la suite, toutefois, l’univers de l’événementiel est parvenu à s’adapter rapidement et à embrasser ce bouleversement.

Pour beaucoup, la virtualisation de l’événementiel est vécue comme un désastre, un handicap, une contrainte avec laquelle il faut composer. Toutefois, certains ont réussi à convertir ce coup du sort en opportunité d’innovation

WIN-WIN : l’offre E-LIVE® pour rendre les événements virtuels plus humains et émotionnels.

Fondée en 2007 par Christophe Cousin et Mathieu Venturini, l’agence événementielle WIN-WIN compte parmi les plus renommées en France. Présente sur trois sites à Paris, Marseille et dans l’Oise, cette agence indépendante de 45 collaborateurs générait avant la crise près de 15 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

Elle compte parmi ses clients des entreprises de prestige comme Chanel, Lancôme ou Mercedes-Benz. Hélas ! Dès le début mars 2020, 100% des événements prévus par l’agence sur les six prochains mois ont été annulés.

Sachant que 2 tiers de son chiffre d’affaires repose sur l’événementiel, l’entreprise aurait donc pu perdre plus de 50% de ses revenus annuels. Elle aurait pu. Toutefois, WIN-WIN a choisi de dire ” non ” et de relever le défi face à la fatalité.

Par chance, l’agence a investi dans le digital dès sa création et il y a cinq ans déjà, la créé son ” hub digital ” à Marseille. L’objectif ? Adapter les technologies de pointe aux métiers de l’événementiel. Bien avant la crise, elle avait donc embrassé la transformation numérique.

C’est ce qui lui a permis, en mai 2020, de lancer l’offre ” E-LIVE® ” : des événements 100% digitaux ou hybrides, conçus pour ” insuffler de l’humain ” et ajouter du sens et de l’émotion aux événements virtuels.

Une manière de rendre les événements digitalisés attrayants et mémorables, en s’éloignant des webinars sans âme organisés massivement depuis le début de la pandémie. Et pour y parvenir, WIN-WIN s’appuie beaucoup sur la réalité virtuelle et augmentée.

La VR / AR au secours de l’événementiel

L’offre E-LIVE® se décline en plusieurs versions, adaptées aux différentes catégories d’événements. Par exemple, ” E-LIVE® EXPO ” est dédiée aux salons, aux congrès et autres foires commerciales.

Afin de rendre ces rassemblements digitaux plus vivants, WIN-WIN a de nombreuses idées. Les visiteurs peuvent créer des avatars personnalisés, afin de pouvoir s’identifier entre eux. Ils peuvent ensuite se déplacer et communiquer dans un espace virtuel en 3D jonché d’éléments interactifs.

Des salles virtuelles thématisées sont entièrement dédiées au networking, et il est même possible de prendre un café virtuel en tête à tête avec un interlocuteur. Un portail en VR ” interdimentional gate ” permet même de se téléporter n’importe où. En bref, grâce à la VR, les salons virtuels deviennent plus vrais que nature.

L’offre ” E-LIVE® RETAIL ” est pensée pour remplacer les lieux de marque, les pop-up stores, les stands commerciaux ou les roadshows à l’heure du COVID-19. Là encore, les visiteurs peuvent se déplacer librement dans un espace virtuel modélisé en 3D interactif et discuter entre eux. De plus, les produits peuvent être présentés à 360°, et les visiteurs peuvent même tester des options de personnalisation.

Pour les présentations presse, l’activation influenceur ou l’engagement de communauté, WIN-WIN propose ” E-LIVE®  Advocacy “. L’agence organise des diners ou des cocktails virtuels pouvant réunir plus de 50 personnes, avec livraison de repas à chaque convive dans le monde réel.

Les participants peuvent aussi recevoir un casque VR de type Cardboard pour découvrir du contenu, et des goodies en réalité augmentée donnent vie aux supports de communication. Des photoboots avec filtres en réalité augmentée viennent également pimenter l’expérience.

Afin de rendre les événements virtuels plus chaleureux, WIN-WIN a de nombreuses idées. Pour l’accueil, l’agence a par exemple créé une interface phygitale grâce à laquelle les visiteurs sont reçus par une véritable hôtesse. Les invités peuvent même signer un livre d’or digital.

Des événements virtuels couronnés de succès

Alors, les événements virtuels peuvent-ils vraiment être un succès ? Jusqu’à présent, WIN-WIN s’en sort bien. Et même très bien.

L’agence a notamment organisé l’édition 2020 des 24 heures du Mans sous une forme numérique (en partenariat avec ETX Studio pour la création de contenus). Grâce à la plateforme 24H-UNITED.com, les fans ont pu profiter d’un contenu exclusif et immersif : accès exclusif à la pitlane, visite du célèbre musée, accès au circuit, et même visionner la course depuis les safety cars grâce à des caméras à 360 degrés embarquées. Une immersion à 360 degrés dans la team Toyota était même proposée. Une expérience unique qui a déjà reçu plusieurs prix créatifs.

Le public a répondu présent, et cette version virtuelle de la célèbre course s’est soldée par un triomphe. Plus de 200 000 visiteurs ont été recensés, pour un total de 1 200 000 pages vues, 45 millions d’impressions sur les réseaux sociaux, et plus de 30 000€ de dons récoltés pour la Société Savante Européenne de Réanimation.

D’ailleurs, le 28 mars 2020, WIN-WIN a organisé le premier congrès virtuel mondial de médecins réanimateurs pour l’ECISM. Cette conférence de huit heures, regroupant 24 speakers, a attiré 135 000 participants contre environ 5000 à 6500 en temps normal lors des congrès organisés physiquement.

Le virtuel peut donc se révéler bénéfique. Bien que cette transition numérique soit initiée par la contrainte, cette agence française est parvenue à la tourner à son avantage grâce à son expertise et sa chaîne de compétences permettant d’assurer l’organisation parfaite des événements digitaux et allant même jusqu’à investir et installer plus de 700 m2 de studios E-LIVE®  à Paris et Marseille (Plateau TV, fonds verts, plateau TEDx, Culinaire…)

Pour le futur, WIN-WIN anticipe d’ailleurs une pérennisation des événements digitaux ou tout du moins hybrides. Même lorsque la pandémie ne sera plus qu’un lointain souvenir (le plus tôt possible, on l’espère), les avantages offerts par les technologies continueront probablement d’être exploités…

Cet article Le virtuel remanié par l’une des agences star de l’événementiel a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La Royal Shakespeare Company va mettre en scène un spectacle de VR intitulé Dream

Par : Joarson
Royal Shakespeare spectacle VR

La Royal Shakespeare Company va mettre en scène un spectacle en direct en utilisant la technologie de la VR. La pièce sera mise en scène dans une forêt virtuelle et des capteurs de mouvement sur les acteurs les verront interagir avec leur environnement et le public pendant la représentation.

La Royal Shakespeare Company présentera le spectacle directement sur Internet en utilisant la technologie de la VR. Le spectacle, intitulé Dream, est basé sur la pièce de William Shakespeare A Midsummer Night’s Dream et il devait être mis en scène au printemps. Mais le théâtre a été perturbé par l’épidémie du coronavirus, alors ils ont trouvé une alternative en performant le spectacle virtuellement.

La Royal Shakespeare Company reste optimiste sur le spectacle en VR.

La Royal Shakespeare Company, basée à Stratford-upon-Avon, a déclaré que le spectacle utilise les dernières technologies de la VR comme théâtre. Elle dispose également d’une partition interactive qui répond aux mouvements des acteurs pendant le spectacle.

“Grâce à leur tablette, leur téléphone portable ou le site web du spectacle, les spectateurs pourront directement visionner le spectacle en direct, où qu’ils soient dans le monde “, a déclaré La Royal Shakespeare Company.

Le directeur artistique de la RSC, Gregory Doran, a déclaré : “Un spectateur assis à la maison qui influence le spectacle en direct, où qu’il se trouve, c’est passionnant. Cela ne remplace pas le fait d’être dans l’espace avec les artistes, mais cela ouvre de nouvelles possibilités. “

La scène se déroule dans une forêt virtuelle, avec des capteurs de mouvement sur les acteurs leur permettant d’interagir avec leur environnement et le public à la maison.

Tout ce qu’il faut savoir dans le contenu du spectacle

La Royal Shakespeare Company veut qu’EM Williams fasse passer la scène du monde réel au monde de la VR. EM Williams dans le rôle de Puck, guidera ce dernier à travers la forêt à des moments clés de la pièce.

La production est jouée avec sept acteurs dans un espace de capture de mouvement spécialement créé à la Guildhall de Portsmouth, avec le soutien d’une équipe de l’université de Portsmouth.

Le casting est complété par Maggie Bain dans celui de Cobweb, Durassie Kiangangu dans celui de Moth, Jamie Morgan dans celui de Peasebottom, Loren O’Dair dans celui de Mustardseed et Phoebe Hyder dans Understudy.

La production est mise en scène en collaboration avec l’événement artistique Manchester International Festival, le collectif artistique Marshmallow Laser Feast et le Philharmonia Orchestra.

Cet article La Royal Shakespeare Company va mettre en scène un spectacle de VR intitulé Dream a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Sony CES 2021 : un concert en “réalité immersive” avec Madison Beer

Par : Joarson
concert réalité immersive

Sony a dévoilé lundi au CES une nouvelle expérience de réalité immersive qui vous lance dans un environnement de concert en direct avec la chanteuse Madison Beer.

Ce n’est pas la même chose que d’être vraiment dans un spectacle réel, mais cette technologie offre déjà un niveau d’immersion et de réalisme respectable. Dans cette expérience exclusive, une Madison Beer virtuelle vous chante son meilleur titre “Boyshit” au Sony Hall de New York devant un public virtuel sur une scène virtuelle.

Un concert en réalité immersif inédit pour le premier album de Madison Beer

Dans le spectacle complet, l’avatar de Beer interprétera une chanson medley de son premier album intitulé “Life Support”, qui sera prochainement disponible sur Epic Record. “Le processus de création de ce spectacle ne ressemble à rien de ce que j’ai fait auparavant”, a déclaré Madison Beer.

“J’adore créer des visuels, c’était donc très excitant pour moi de m’impliquer dans le processus et de faire quelque chose de spécial pour mes fans. Nous sommes tous déçus de ne pas pouvoir sortir et découvrir ces chansons en tournée ensemble, alors créer un spectacle comme celui-ci est un vrai cadeau”.

Sylvia Rhone, présidente et directrice générale d’Epic Records, a déclaré : “Madison Beer place la barre très haute en ce qui concerne les possibilités de concerts virtuels et nous ne pourrions pas être plus enthousiastes. Grâce à cette collaboration entre la musique et la technologie, Madison a donné vie à sa vision novatrice d’une manière unique tout en la portant vers de nouveaux sommets”.

Une expérience à découvrir en VR 3D et en streaming 2D

Sony a également partagé des vidéos pour montrer les coulisses du spectacle. Le meilleur de la technologie de capture de mouvement a été utilisé pour donner vie à l’avatar virtuel de Beer et animer parfaitement ses actions.

La sortie du “Madison Beer Immersive Reality Concert Experience” est prévue pour l’hiver 2021 sur PlayStaion VR et Oculus VR. Il sera également disponible en tant qu’expérience immersive en 2D et sera prochainement disponible en streaming sur les chaînes de vidéo musicales.

La plupart des pays du monde étant encore confinés à la maison, l’expérience de concert immersive VR est un véritable changement de jeu et constitue probablement la prochaine étape pour ramener les performances musicales en direct.

Cet article Sony CES 2021 : un concert en “réalité immersive” avec Madison Beer a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Nouvel an : le concert VR de Jean-Michel Jarre a réuni 75 millions de spectateurs

Par : Joarson
Jean-Michel Jarre

Jean-Michel Jarre a entamé la nouvelle année avec « Welcome To The Other Side », un concert-spectacle en direct novateur dans l’environnement virtuel de Notre-Dame de Paris.

Le spectacle en direct combinait des images de concert réalistes en réalité virtuelle avec une performance en studio. Cette production révolutionnaire a amené de nombreux spectateurs à se demander quelles parties étaient réelles et quelles parties étaient virtuelles.

Un chef-d’œuvre de Jean-Michel Jarre mélangeant le réel et le virtuel

Jusqu’à présent, le concert a été vu par 75 millions de spectateurs du monde entier. Ces chiffres représentent l’audience de plusieurs plateformes, notamment les plateformes de VR Oculus Venues et VRChat, les plateformes de médias sociaux telles que Facebook, YouTube, Twitter, Weibo et Douyin.

«Welcome To The Other Side » a eu lieu la veille du Nouvel An, le 31 décembre 2020, devenant ainsi l’image officielle de minuit et du compte à rebours de Paris. Les chiffres de visionnage impressionnants continuent de croître, car l’ensemble de l’événement a été rediffusé en ligne.

Jean-Michel Jarre s’est produit en direct du Studio Gabriel près de la cathédrale de Paris, tandis que son avatar jouait à l’intérieur d’une Notre-Dame virtuelle. Ce concert de 50 minutes, avec des morceaux de son dernier album Electronica, a donné au monde un aperçu virtuel de l’intérieur de ce monument légendaire, d’une manière futuriste et festive.

Welcome To The Other Side : une référence pour les spectacles à venir

Cette œuvre originale a été produite en trois mois en partenariat avec la Ville de Paris et le magazine en ligne Vrroom. Il a marqué ainsi l’image officielle de minuit et du compte à rebours de Paris. Le projet de 50 minutes a réuni une équipe de cent artistes et techniciens pour recréer Notre-Dame de Paris et réaliser un chef-d’œuvre mêlant une multitude de formats et de compétences.

La créativité visionnaire de Jean-Michel Jarre s’est associée aux compétences de plusieurs développeurs pour créer un concert-spectacle unique. Le résultat est une performance en plein air et surtout une référence d’aujourd’hui en établissant de nouvelles normes pour le divertissement musical de demain.

Si vous n’avez pas eu la chance d’assister au concert, vous aurez l’occasion de profiter de la version audio qui est maintenant disponible sur toutes les plateformes de diffusion de musique en continu sous le titre « Welcome To The Other Side ».

Cet article Nouvel an : le concert VR de Jean-Michel Jarre a réuni 75 millions de spectateurs a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Virtualis – la startup française de VR thérapeutique

Par : A-Renaud
laval virtual virtualis

Virtualis est un logiciel destiné aux professionnels de la santé fonctionnant avec l’Oculus Rift qui permet de traiter les vertiges et des troubles de l’équilibre, mais aussi d’apprendre à vaincre ses peurs.

Mise à jour 15/10/2020 : Depuis notre rencontre au Laval Virtual 2015, Virtualis a beaucoup évolué. Elle équipe aujourd’hui plus de 450 structures dans 24 pays différents et plus de 100 000 patients ont déjà été traités avec ses solutions.

La startup a diversifié son offre. Elle propose une solution complète de rééducation fonctionnelle, PhysioVR, Cette solution repose notamment la thérapie miroir en VR pour la prise en charge des victimes d’AVC, des amputés ou de l’algodystrophie.

Différents modules sont proposées pour les diverses parties du corps et troubles spécifiques. En 2018, ce pack logiciel a remporté le trophée Rééduca Innov’.

La firme propose aussi une offre spécifiquement adaptée aux troubles de l’équilibre, VertigesVR, également récompensée en 2016 par le trophée Rééduca Innov’. Cette solution fruit de 10 ans de R&D permet notamment de remédier aux problèmes de vertiges, de mal des transports ou de syndrome du défilement. Elle a aussi reçu le prix de l’innovation Kiné 3.0 en 2017.

En 2020, Virtualis a lancé Motion VR : une plateforme de posturographie dynamique combinant la réalité virtuelle et différentes technologies de pointe. Cet appareil all-in-one permet de multiples applications, et aide à l’optimisation de l’espace dans un cabinet ou un centre grâce à son encombrement minimal. L’entretien et la maintenance sont également aisées.

A l’aide de cet équipement, il est possible de réaliser des bilans complet ou encore des exercices ludiques de rééducation progressive en VR. L’appareil regroupe deux plateformes de force avec 4 capteurs par pied, une répartition des appuis, des mouvements à 360 degrés contrôlés et quantifiables, et différents programmes de réalité virtuelle immersifs.

Virtual compte parmi les pionniers d’une industrie qui s’est beaucoup développé en quelques années. Aujourd’hui, il existe de nombreuses startups et entreprises dans le domaine de la VR au service de la santé

Article original du 10 avril 2015 :

La réalité virtuelle est surtout connue pour son application vidéoludique, mais certaines personnes s’en servent pour soigner les gens. C’est le cas de Franck Assaban, directeur général de Virtualis, une startup de 3 personnes, qui a développé un logiciel pour Oculus Rift qui permet de traiter les vertiges et les troubles de l’équilibre. “À la base, je suis kinésithérapeute spécialisé dans la rééducation des vertiges et des troubles de l’équilibre. On utilise du matériel qui donne de bons résultats, mais qui est extrêmement couteux. L’idée c’était donc d’avoir les mêmes résultats, mais avec moins de contraintes. On a fait différentes recherches et on est tombé sur l’Oculus Rift” explique-t-il.

Reproduire ce que l’on sait faire

Grâce au casque de réalité virtuelle, Franck et son équipe ont donc pu reproduire les effets du matériel utilisé jusqu’alors par les professionnels. “Le principe, ça a été de reproduire l’optocinétique : c’est normalement une boule à facette lumineuse qui projette des points donnant l’impression que la pièce est en rotation pour avoir l’impression d’être soi-même en mouvement. C’est complexe et il y a beaucoup de contraintes. Avec l’Oculus, on reproduit une sphère qui va bouger et le patient est obligé de suivre les points lumineux. Tout est paramétrable, programmable. On a une efficacité augmentée, des coûts réduits et une installation très facile” poursuit-il avant d’ajouter “je m’en sers tout le temps d’ailleurs. Ma boule à facette est tombée en panne je ne l’ai jamais réparée”. En effet, une boule optocinétique coûte environ 5 000 euros tandis que Virtualis sera vendu, casque compris, pour 2 500 euros.

Une vocation à élargir le champ des possibilités

En plus, le logiciel permet d’inclure énormément d’autres applications en mettant l’accent sur les phobies et notamment la peur du vide. Encore une fois, Franck Assaban est très confiant sur l’efficacité de son produit. “Par exemple, pour la peur du vide j’utilise une application qui simule un saut à l’élastique et en fait le patient peut « voir » ses pieds au bord du vide. Très progressivement j’arrivais à le faire avancer. Mais ça ne m’intéresse pas qu’il réussisse dans le jeu sans retour dans la réalité. Donc je lui demande de se mettre en difficulté progressivement et qu’il me dise s’il y a une corrélation. Et j’ai un patient comme ça qui n’était pas bien au premier étage et maintenant il arrive à monter au cinquième. Il y a donc des résultats !”

Virtualis a réussi à séduire plus de 45 établissements, qui utilisent actuellement ses solutions pour traiter les maux de milliers de patients.

Pour l’heure, Virtualis est en phase de bêta-test auprès de plusieurs professionnels. Néanmoins, il a fort à parier que le système envahira bientôt les cabinets de nos médecins spécialisés.

Cet article Virtualis – la startup française de VR thérapeutique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VRChat accueillera des VR Awards 2020 virtuels en octobre

Par : Sitraka R
vr awards 2020 sur vrchat

À l’instar de beaucoup d’événements qui ont dû passer en ligne pour éviter l’annulation pure et simple, les VR Awards 2020 auront lieu sur VRChat, le réseau social en réalité virtuelle.

L’annonce a été faite par l’Academy of International Extended Reality (AIXR), l’organisateur de la cérémonie qui a conclu un accord avec la plateforme. Cette année, l’édition se tiendra le 27 octobre.

VRChat, hôte idéal des VR Awards 2020 ?

Depuis sa création, VRChat a réussi à se bâtir une communauté de fidèles, notamment grâce à sa versatilité. Par exemple, on peut simplement visiter la plateforme, échanger avec d’autres utilisateurs ou jouer à des jeux. Mais les plus aventureux pourront se lancer dans des projets plus avancés comme la création de nouveaux environnements. Ainsi, le réseau social VR est aujourd’hui l’un des plus anciens encore en activité.

Il n’est donc pas étonnant de voir l’AIXR se tourner vers cette application populaire et versatile pour monter de toute pièce une cérémonie virtuelle. Dans cette optique, l’organisation fait appel aux adeptes de Unity pour l’aider dans cette entreprise.

Si vous souhaitez apporter votre brique sur VRChat dans l’élaboration des VR Awards 2020, vous pouvez remplir ce formulaire. De même si vous souhaitez simplement assister (gratuitement) à la cérémonie.

Pour note, VRChat est compatible avec Oculus Rift, Oculus Quest, HTC Vive et Valve Index.

  • 402,26 €
  • 657,99 € 824,28 € -20%
  • Offset en concert en VR cette semaine sur Oculus Venues

    Par : Gwendal P
    offset concert venues

    Le rappeur Offset sera en concert avec d’autres artistes hip-hop sur la plateforme Oculus Venues jeudi matin très tôt. Cet événement sera l’occasion pour l’organisation Atlanta Community Food Bank de récupérer des dons.

    La pandémie de Coronavirus empêche la tenue de concerts depuis bientôt deux mois. Heureusement, certains artistes ont eu l’idée de basculer vers le digital pour malgré tout proposer des performances en live. Et la réalité virtuelle donne la sensation d’assister à un véritable concert en direct.

    Ainsi, les amateurs de hip-hop peuvent se réjouir. Le rappeur Offset va emprunter la plateforme Venues d’Oculus le temps d’un set avec d’autres musiciens. L’événement OFFSET AND FRIENDS se déroulera mercredi 29 avril (jeudi 30 avril à partir de 1h du matin, heure française). Le rappeur sera accompagné de Young Thug, Rich the Kid et SAINt JHN. Chaque artiste disposera de 30 minutes pour s’exprimer et proposer quelques chansons. La page de l’événement indique qu’il est possible que d’autres personnes, des invités surprises se joignent au concert.

     

    Un concert pour aider à nourrir les nécessiteux à Atlanta

    Or, ce concert n’est pas seulement pour les fans de ces rappeurs. En effet, ils souhaitent par cette occasion soutenir l’Atlanta Community Food Bank. Cette organisation récolte des dons afin de nourrir les plus démunis dans la ville d’Atlanta, et plus généralement dans l’Etat de Géorgie. Il sera donc possible pendant le concert de donner de l’argent par l’intermédiaire de la page Facebook d’Offset.

    Avec Oculus Venues, des personnes peuvent se retrouver et assister ensemble à diverses performances. Cela fonctionne avec un Oculus Quest et même sur un Go. Le concert est retransmis sur un écran géant, à la manière d’un cinéma virtuel. Supersphere, le studio VR qui produit cet événement précise également qu’ils mettront en place tout un show digne d’un véritable concert.

    À noter que l’application Venues est gratuite et téléchargeable sur la boutique Oculus. Il est néanmoins nécessaire de posséder un compte Facebook pour pouvoir s’y connecter. Ce qui ne plaît pas à tout le monde. Aussi, même si l’idée d’un espace virtuel pour des concerts et des projections est une bonne idée, Oculus semble ne pas l’exploiter pleinement. Pour le moment, le nombre d’événements proposés est trop faible. Pourtant, il y a de quoi faire.

    Cet article Offset en concert en VR cette semaine sur Oculus Venues a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Le Tribeca Film Festival propose 15 courts métrages pour Oculus TV

    Par : Gwendal P
    tribeca film festival une

    Avec son Cinema360, le Tribeca Film Festival propose 15 courts métrages à regarder en réalité virtuelle. Ils sont accessibles sur Oculus Go et Quest jusqu’au 26 avril.

    Le festival du film de Tribeca qui célèbre le cinéma indépendant n’a pas pu avoir lieu physiquement cette année. En effet, la situation à Manhattan, son lieu de résidence, ne le permet pas. Ses organisateurs ont donc opté pour le virtuel pour malgré tout proposer du contenu. Ainsi, les possesseurs de casques Oculus Go ou Quest ont accès à 15 courts métrages dans le cadre de la partie Cinema360 du festival. Cela se passe sur Oculus TV et dure jusqu’au 26 avril.

    Ces 15 courts métrages internationaux sont regroupés en quatre thèmes, appelés Program. Le premier, Dreams to Remember, contient quatre films qui en appellent à la mélancolie. Ce sont des histoires qui explorent des souvenirs confrontés aux espoirs fondés dans le futur. Comme Rain Fruits qui raconte les aventures d’un jeune homme qui quitte le Myanmar (Birmanie) pour aller travailler en Corée du Sud. Malgré les avantages d’une meilleure économie, son pays natal finira par lui manquer. Il en va de même pour les autres œuvres de cette catégorie qui évoluent entre rêve et réalité.

    Du fantastique, du réel et pleins de découvertes

    Le second Program, Seventeen Plus, est destiné à un public plus adulte. Le thème de ces courts métrages tourne autour de la mort, que cela soit celle que l’on veut s’infliger, qu’on pense mériter ou qui ne ressemble en rien à ce à quoi l’on s’attendait. Le troisième Program se concentre sur la famille et sur la notion de « chez soi ». Ainsi, dans Home, nous vivons une journée d’une réunion d’une famille taïwanaise à travers les yeux de sa doyenne. Contrainte dans ses mouvements et sa capacité d’interaction, elle ne peut qu’observer sa famille. C’est une plongée radicale dans une autre culture, différente, mais touchante.

    Enfin, le dernier Program, intitulé Pure Imagination est le plus libre de tous. C’est une tribune qui donne la parole aux réalisateurs et en profite pour instruire sur des sujets bien réels. Lutaw retrace l’histoire (vraie) d’enfants qui doivent nager d’île en île pour aller à l’école aux Philippines. C’est également une façon de mettre en avant l’association Yellow Boat for Hope qui propose des bateaux pour amener ces enfants à l’école.

    D’une durée allant de 3 à 15 minutes, quelques-uns de ces courts métrages souffrent encore d’une réalisation qui montre que l’on ne maîtrise pas encore les films en réalité virtuelle. Certains passages peuvent apparaître flous ou chambouler l’estomac, mais dans l’ensemble ils valent le coup d’œil.

    Si les courts métrages n’apparaissent pas dans l’application Oculus TV, vous les trouverez peut-être en naviguant parmi les propositions de la page d’accueil du casque.

    Cet article Le Tribeca Film Festival propose 15 courts métrages pour Oculus TV a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Facebook prend les devants, son Oculus Connect 7 sera entièrement numérique

    Par : Gwendal P
    oculus connect 6 date

    Par mesure de précaution, Facebook annonce que son événement Oculus Connect 7 sera entièrement numérique. L’entreprise souhaite ainsi protéger ses employés et les personnes qui y participent de toutes menaces liée au Coronavirus.

    Dans un post sur le blog d’Oculus, Facebook a annoncé avoir renoncé à ses plans d’origine pour sa conférence Oculus Connect 7 (OC7). Celle-ci se déroule traditionnellement vers les mois de septembre ou octobre, pourtant, l’éditeur a déjà pris les devants. En effet, ils ont annoncé, à contrecœur, que la prochaine édition de leur OC7 ne se ferait pas en physique. À la place, ils prévoient un événement entièrement numérique.

    La principale raison derrière cette décision est bien évidemment la pandémie du Coronavirus qui sévit actuellement. OC7 n’est pas prévu avant plusieurs mois, au début de l’automne. Quand bien même, Facebook préfère éviter de prendre un quelconque risque. La société précise que sa priorité reste la bonne santé de ses employés, des développeurs et de toutes les personnes impliquées dans OC7. Elle tient néanmoins à rassurer sa communauté de développeurs en lui garantissant de lui faire bénéficier de mêmes avantages que de coutume.

     

    L’Oculus Connect 7 proposera les mêmes opportunités en numérique

    Pendant les six années où l’Oculus Connect s’est tenu, cet événement a été l’occasion de célébrer l’univers de la réalité virtuelle. Il réunit développeurs, créateurs de contenus, commerciaux et tous ceux qui participent à la croissance de cette industrie en plein boom. Ces personnes peuvent ainsi échanger, nouer de nouvelles relations, se rapprocher d’éditeurs ou trouver des financements pour leurs projets. Or, Facebook promet que tout cela sera possible avec OC7, même dans ce nouveau format.

    D’ailleurs, dans son communiqué, Facebook emploie le mot « digital » et non « virtual ». L’on pourrait s’attendre à ce qu’un événement autour de la VR se fasse en VR. Pourtant ce n’est pas certain. Il faudra attendre plus d’informations, qui seront transmises dans les prochains mois.

    Enfin, pour essayer de compenser la ville de San José qui accueille l’Oculus Connect depuis plusieurs années, Facebook va faire un don de 500 000 dollars pour ses habitants. La même chose avait été faite pour le F8.

    Cet article Facebook prend les devants, son Oculus Connect 7 sera entièrement numérique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Masterclass VJing et video mapping avec Cosmo AV, le 5 octobre

    Par : Shadows

    Cosmo AV, société spécialisée dans le video mapping, organise un double évènement le 5 octobre prochain.

    Tout d’abord, une masterclass sur le VJing en compagnie de spécialistes du domaine : LeCollagiste, Dothy Moroders et Pedro Zaz.
    Au menu : « la construction d’un set VJ, VJing et mapping monumental, Full dome VJ, l’approche musicale du VJing… », bref, de quoi saisir tous les enjeux de cette pratique, sur le plan artistique et technique.
    Cette masterclass débutera à 14h30 dans les locaux de Cap Digital, à Paris ; elle est gratuite mais les inscriptions sont obligatoires, les places étant limitées.

    Plus tard dans la journée, place au grand spectacle : dans le cadre de la Nuit Blanche 2019, et en partenariat avec le Kilowatt, Cosmo AV a prévu un spectacle sur la centrale électrique de Vitry sur Seine (accessible depuis paris en transports en commun) avec affrontement de quatre artistes VJ. La soirée se poursuivra en musique et autour de diverses festivités et surprises. C’est évènement est en entrée libre.

    Voici pour finir la dernière bande démo de Cosmo AV, qui vous donnera une bonne idée des capacités techniques et artistiques de l’équipe :

    L’article Masterclass VJing et video mapping avec Cosmo AV, le 5 octobre est apparu en premier sur 3DVF.

    Stadia : Le cloud gaming par Google — GDC 2019

    Par : greg

    Pour ceux qui sont familiers du “pixel streaming” d’Unreal Engine, Stadia est un équivalent, mais avec toute l’infrastructure serveur, et les services en ligne (via Youtube ). Les images du jeu seront calculées sur les serveurs de Google et envoyées en streaming jusqu’à votre écran, qu’il s’agisse d’un PC, d’une télévision ou d’un smartphone. C’est … Continuer la lecture de Stadia : Le cloud gaming par Google — GDC 2019

    Stadia : Le cloud gaming par Google — GDC 2019

    Par : greg

    Pour ceux qui sont familiers du “pixel streaming” d’Unreal Engine, Stadia est un équivalent, mais avec toute l’infrastructure serveur, et les services en ligne (via Youtube ). Les images du jeu seront calculées sur les serveurs de Google et envoyées en streaming jusqu’à votre écran, qu’il s’agisse d’un PC, d’une télévision ou d’un smartphone. C’est … Continuer la lecture de Stadia : Le cloud gaming par Google — GDC 2019

    CES 2019: Le point sur les Jeux vidéo, la Réalité virtuelle et augmentée et le marché

    Par : greg

    Le Consumer Electronics Show (CES) est le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public. Il se tient annuellement à Las Vegas au Nevada et il est organisé par la Consumer Technology Association. On y parle bien entendu de technologies liées au jeu vidéo pour le grand public. Il y a près … Continuer la lecture de CES 2019: Le point sur les Jeux vidéo, la Réalité virtuelle et augmentée et le marché

    CES 2019: Le point sur les Jeux vidéo, la Réalité virtuelle et augmentée et le marché

    Par : greg

    Le Consumer Electronics Show (CES) est le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public. Il se tient annuellement à Las Vegas au Nevada et il est organisé par la Consumer Technology Association. On y parle bien entendu de technologies liées au jeu vidéo pour le grand public. Il y a près … Continuer la lecture de CES 2019: Le point sur les Jeux vidéo, la Réalité virtuelle et augmentée et le marché

    ❌