Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Canon MREAL S1 : un casque de réalité mixte à 30 000€ par le géant de la photo

Par : Bastien L
canon mreal S1

Le MREAL S1 est le nouveau casque de réalité mixte de Canon. Tarifé à près de 30 000€, il permet aux entreprises d’incorporer des éléments virtuels à leur environnement réel…

Le géant japonais des appareils photo, Canon, annonce un casque de réalité mixte. Dénommé ” MREAL S1 “, ce nouvel appareil est équipé de deux capteurs CMOS lui permettant de ” voir ” le monde réel.

Ainsi, le casque est en mesure d’incorporer des éléments virtuels dans l’environnement réel de l’utilisateur. Ce système permet ainsi de créer des expériences de réalité mixte et augmentée.

Afin d’illustrer le fonctionnement, Canon met en avant un exemple dans une vidéo promotionnelle. On y découvre une personne utilisant le MREAL S1 pour interagir avec un concept de véhicule et le visualiser comme s’il était réellement dans la pièce.

Le Canon MREAL S1 permet d’incorporer des éléments virtuels au monde réel

Un modèle 3D ou un rendu généré par ordinateur peut être redimensionné automatiquement et placé dans l’environnement de façon réaliste. Il est ainsi possible de l’observer sous tous les angles, et d’interagir avec.

Il est même possible d’ajouter des pièces virtuelles à des objets du monde réel. Ceci pourrait s’avérer très utile pour anticiper l’ameublement d’un intérieur, pour arranger les futures lignes de production d’une usine, ou encore pour prévisualiser une nouvelle construction.

En théorie, le MREAL S1 pourrait donc permettre de réduire les coûts de conception en améliorant l’efficacité de la communication et en réduisant le nombre d’essais nécessaire pour finaliser un design. Il s’agit donc d’un produit très intéressant pour les entreprises.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que Canon s’aventure dans le domaine des technologies immersives. Auparavant, la firme nippone a déjà commercialisé les casques MD-10 et MD-20. Toutefois, ces appareils étaient nettement plus larges et plus lourds. La firme propos aussi une appli VR permettant de tester ses appareils photo.

Le nouveau MREAL S1 sera disponible fin février 2021. Son prix s’élève à 4 millions de yens soit un peu plus de 30 000 euros, ce qui en fait à l’évidence un produit réservé aux entreprises. Pour ce tarif, les acheteurs recevront le casque, un ordinateur compatible, le logiciel, et profiteront d’un service de maintenance.

Cet article Canon MREAL S1 : un casque de réalité mixte à 30 000€ par le géant de la photo a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Nreal s’associe à Vodafone pour lancer de nouvelles lunettes de réalité mixte

Par : Joarson
lunette de réalité mixte

Nreal persévère dans la création de produits AR, en signant un partenariat avec Vodafone. Cette coopération est le début d’un projet pour commercialiser des lunettes de réalité mixte en Europe.

La réalité augmentée n’a pas vraiment décollé, en partie à cause du prix élevé des lunettes AR, mais aussi à cause de certaines limites de la technologie. Cependant, Nreal est une des sociétés qui proposent encore des produits AR plus abordables, surtout avec des partenariats stratégiques avec des sociétés de télécommunications.

Nreal, un nouveau produit basé sur les lunettes de réalité mixte Light

Nreal a commencé à vendre ses lunettes de réalité mixte Light en Corée du Sud plus tôt cette année, ce qui a impliqué un partenariat avec LG et KDDI. Aujourd’hui, la société a annoncé qu’elle allait étendre la disponibilité du produit en Europe à partir du printemps 2021.

À cette fin, Nreal s’est associé à Vodafone et utilisera ses canaux de vente au détail. En même temps, cette dernière prévoit de présenter les nouvelles lunettes de réalité mixte avec ses plans de données gigabit 5G.

Les lunettes pèsent un peu plus de 100 g et fonctionnent avec le Snapdragon XR2 de Qualcomm. Elles doivent encore être connectées via USB-C à un téléphone Android qui possède au minimum un Snapdragon 855 SoC. Les lunettes prennent en charge le suivi 3D 6DoF. L’image superposée est envoyée aux lunettes à une résolution de 1080p par œil et à une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz.

Pour une immersion totale, elles disposent également d’une couverture VR qui bloque la vue du monde extérieur, mais qui limite à un champ diagonal de 52 degrés.

De nouvelles applications AR en développement

Le fonctionnement des lunettes Nreal Light est relativement simple : elles projettent les applications et les jeux sur votre smartphone en face de vous et vous permettent d’interagir avec l’interface utilisateur et les objets en 3D avec facilité.

Vodafone indique qu’elle travaille sur plusieurs applications de réalité mixte pour tirer parti du Nreal Light. Parmi ces applications, on peut citer des programmes sportifs qui superposent des statistiques et des graphiques pendant les matchs en direct, des jeux multijoueurs mêlant des environnements réels et virtuels en même temps, des cours de design d’intérieur et d’éducation interactive.

En termes de prix, aucun détail n’a été révélé pour le moment. Cependant, à en juger par le précédent lancement en Corée du Sud, ces nouvelles lunettes de réalité mixte devraient être vendues aux environ 600 €.

Cet article Nreal s’associe à Vodafone pour lancer de nouvelles lunettes de réalité mixte a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apple : la réalité augmentée sera bientôt aussi présente qu’internet

Par : Bastien L
apple ar internet

Selon Mike Rockwell, le directeur de la réalité augmentée d’Apple, la réalité augmentée sera bientôt tout aussi présente qu’internet dans nos quotidiens. Le lancement du casque AR de la Pomme semble de plus en plus imminent…

Vous souvenez-vous de la vie avant internet ? Il est indéniable que cette technologie a transformé notre monde. D’ici quelques années, la réalité augmentée sera tout aussi intégrée à nos quotidiens.

Du moins, c’est ce que présage Mike Rockwell, directeur de la réalité augmentée chez Apple. Lors d’une interview accordée à CNET, le cadre prédit que la réalité augmentée fera bientôt partie de ces choses que l’on utilise chaque jour sans se rappeler comment l’on faisait sans.

Déjà aujourd’hui, la senior product manager AR d’Apple, Allessandra McGinnis, rappelle que la réalité augmentée a déjà un impact concret sur le monde de l’entreprise. Par exemple, Home Depot a découvert que les consommateurs ont 2 à 3 fois plus de chances d’effectuer un achat lorsqu’ils visionnent un produit en AR.

Apple veut créer une plateforme AR rentable pour les développeurs

A présent, selon Rockwell, la priorité d’Apple est de permettre au grand public d’accéder à la réalité augmentée via son écosystème d’appareils. Actuellement, seul un petit pourcentage des utilisateurs d’iPhone et d’iPad profitent des fonctionnalités AR déjà disponibles. L’objectif de l’entreprise américaine est de développer une plateforme suffisamment lucrative et rentable pour donner aux développeurs l’envie d’y investir du temps et de l’argent…

Pour rappel, selon Bloomberg, Apple pourrait dévoiler et même lancer son casque de réalité augmentée dès le début 2021. Par la suite, un casque entièrement conçu pour le ” gaming “ pourrait être lancé en 2022. Pour l’heure, la Pomme n’a toutefois laissé échapper aucune information à ce sujet…

Cet article Apple : la réalité augmentée sera bientôt aussi présente qu’internet a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oppo AR Glasses 2021 : les lunettes font leur apparition

Par : Misaina
oppo ar glasses 2021

À l’occasion de sa conférence annuelle Inno Day, la firme Oppo vient de dévoiler sa nouvelle paire de lunettes de réalité augmentée AR Glasses 2021. Même si son nom ne semble pas très convaincant, ses spécificités techniques pourraient vous surprendre. 

Plus légères et plus faciles à porter, les Oppo AR Glasses 2021 promet d’être une réussite. Cette paire de lunettes de réalité augmentée pèse 75 % de moins que ses prédécesseurs. Voilà qui devrait faire envier les consommateurs recherchant toujours plus de performances. Pour rappel, le fabricant chinois est présent sur le marché de l’AR depuis la fin 2019.

Quels sont les points forts des Oppo AR Glasses 2021 ? 

Les nouvelles lunettes peuvent donner l’impression d’être de simples lunettes de soleil. Cependant, derrière leur look « classique » se cache une palette de fonctionnalités qui ne manqueront pas de se faire remarquer. Parmi celles-ci, on note la présence de caméras « fish-eye » servant à identifier les mouvements.

Through increased sharpness, brightness and a semi-open rear cavity acoustic design, #OPPOARGlass2021 'Birdbath' optical solution creates a home-theater experience equivalent to watching 90-inch screen from 3 meters away. #OPPOINNODAY20 pic.twitter.com/ubMeZuAdKB

— OPPO (@oppo) November 17, 2020

À cela s’ajoute un capteur type ToF qui s’avère capable d’analyser une scène réelle en 3D. Celui-ci est couplé avec une technologie de géolocalisation. L’enseigne précise qu’elle peut reconnaître de nombreux gestes. Les Oppo AR Glasses 2021 seraient aussi 75 % plus légères que leurs aînées, une performance rendue possible par leurs deux dalles dernière génération.

Est-ce que les lunettes en valent le coup ?

Les deux écrans OLED de 0,71 pouces présentent une structure « birdbath » intéressante. Ils offrent une résolution comparable à un écran de 90 pouces se trouvant à près de 3 mètres de distance.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Et comme si cela ne suffisait pas, ce modèle serait également compatible avec la 5G et la reconnaissance vocale pour une meilleure expérience d’utilisation.

Vous pourrez le brancher avec une connectivité USB-C sur votre appareil. Ce sera l’occasion d’exploiter au maximum toute la puissance de votre Oppo Find X2 Pro. Ces Oppo AR Glasses 2021 ont de quoi surprendre même les plus exigeants.

Cet article Oppo AR Glasses 2021 : les lunettes font leur apparition a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

MREAL S1 : Découvrez le casque AR de Canon destiné aux entreprises

Par : Sitraka R
casque ar canon s1 mreal

Canon vient d’annoncer le MREAL S1, le nouveau modèle de sa gamme de casques AR. Conçu pour les entreprises et destiné à être couplée à une station de travail mobile, l’appareil peut s’utiliser de deux façons : mains libres et manuel.

Contrairement au MREAL Display MD-20, le S1 ressemble plus à un casque VR, mais qui dispose d’une fonction passthrough où l’on peut voir son environnement. Pour ce faire, l’appareil dispose de caméras stéréoscopiques sur le devant ainsi que d’écrans VR. Le résultat tombe ainsi la catégorie de la réalité mixte. À cela s’ajoutent deux capteurs optiques pour le tracking de position.

Ce que l’on sait du Canon MREAL S1

Pour l’heure, Canon n’a pas encore révélé les caractéristiques du MREAL S1. Toutefois, le fabricant précise qu’il s’agit du produit le plus compact et léger de la gamme MREAL. De fait, il ne s’agit pas d’un casque autonome. Il faudra donc le connecter à un PC, Canon précisant que ce modèle plus portable a été conçu pour fonctionner avec les stations de travail mobile.

Comme l’on peut se douter pour un appareil destiné aux professionnels, la configuration mains libres permet de l’utiliser avec des applications industrielles nécessitant l’usage des mains. L’on peut citer les logiciels de conception assistée par ordinateur (CAD).

Le second mode d’utilisation, qui requiert de le tenir par les mains, permet une utilisation plus simple par exemple pour faire des démonstrations lors d’un salon.

Si cette versatilité se retrouvait déjà sur les MD-20 et MD-10, le MREAL S1 se distingue par sa petite taille, comparable à celle d’un smartphone. De plus, l’appareil est plus facile à manier en mode manuel grâce à une conception simplifiée. Enfin, son prix a également été revu à la baisse.

En tout cas, comme les précédents casques AR de Canon, le MREAL S1 devrait rester une exclusivité japonaise. Il ne devrait être disponible qu’aux partenaires locaux du fabricant.

Cet article MREAL S1 : Découvrez le casque AR de Canon destiné aux entreprises a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

S’offrir une expérience en réalité mixte sans lunettes avec l’IA de Roomality

S’offrir une expérience en réalité mixte sans lunettes avec l’IA de Roomality

Le concept de monde en 3D avec un casque VR est un concept répandu et maitrisé par de nombreuses entreprises. Mais Roomality a changé la donne en proposant de s’immerger dans le monde mêlant réalité virtuelle et augmentée à son domicile sans utiliser de lunettes. 

Comment fonctionne le nouveau procédé de Roomality?

Pour pouvoir profiter de cette expérience de 3D immersive, il vous faudra vous munir de deux caméras montées au-dessus d’un grand écran de la taille d’une fenêtre. En les combinant avec un système d’IA , ce sont les positions et les mouvements des yeux du joueurs qui vont être analysés. Par la suite, la dynamique de l’écran bougera aussi pour y correspondre et garder une cohérence.

Crédit d’image: Quixel

Les chercheurs de Roomality cherchent ainsi à développer un système de suivi encore plus cohérent et complet que ceux déjà existant. Si ce nouveau système est pour l’instant limité au corps d’un seul utilisateur sans simulation physique d’objets 3D, les prochaines échelles visées seraient un mur, puis une pièce. D’autres “fenêtres” existeraient via l’intelligence artificielle qui les génèrerait en simulant des vues d’endroits éloignés. Une “immersion totale” que le joueur pourra expérimenter rien qu’en regardant simplement autour de lui de façon naturelle. Avec son autre filiale Unreal Engine, les joueurs pourront bénéficier à grande échelle de paysages photoréalistes. Ces divers décors absolument incroyables seront alors juste à la fenêtre de la maison du joueur.

Crédit d’image: Quixel

Le nouveau concept de Roomality s’adresserait à plusieurs types de client. Pourquoi ne pas l’étendre au tourisme virtuel, à l’architecture, aux jeux et à la création de décors pour l’industrie cinématographique? Aucune porte ne semble close pour la société grâce à sa nouvelle acquisition, la startup de photogrammétrie Quixel. Le joueur se déplacera dans de nombreux environnements artificiels et réels. On ne connait à ce jour aucune date de sortie et de prix. Néanmoins, Roomality reste très prometteur et mérite qu’on y reste attentif à l’avenir.

Cet article S’offrir une expérience en réalité mixte sans lunettes avec l’IA de Roomality a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

CR Deck Mk.1 : le casque de réalité augmentée open source avec Ultraleap

Par : Gwendal P
CR Deck MK.1

Basé sur le projet North Star, le fabriquant Combined Realities propose le CR Deck Mk.1, un casque de réalité augmentée open source qui intègre Ultraleap. Il sera bientôt lancé sur Kickstarter.

Le fabricant de casques de réalité augmentée Combined Realities a dévoilé son casque AR en open source. Le CR Deck Mk.1 est basé sur le projet North Star initié par Leap Motion. Il utilisera la technologie de suivi des mains Ultraleap. Une campagne de financement débutera bientôt sur Kickstarter.

Pour le moment les informations au sujet du CR Deck Mk.1 manquent encore de détails. Combined Realities a simplement posté quelques illustrations et des vidéos de ce à quoi devrait ressembler le casque et ses accessoires. En outre, les développeurs s’attardent sur la fonction de suivi des mains intégrée à l’appareil. Ils utilisent pour cela la technologie Ultraleap. Leur but est de fournir un kit de développement facile à prendre en main. Surtout, il devrait pouvoir accueillir d’autres éléments ou modules pour l’accorder à ses besoins. Combined Realities insiste donc sur le côté flexible et modulaire de son casque.

Avec le projet North Star, la réalité augmentée pour tous

Basé sur le projet North Star, il en utilise sa plateforme et profite du programme open source qui permet de construire son propre casque de réalité augmentée. Pour rappel, les écrans qu’il fournit possèdent une résolution de 1440 x 1600 par œil avec un taux de rafraîchissement 120 Hz. Tous les différents composants pour fabriquer un casque sont disponibles à partir des plans pour les imprimer en 3D ou directement en pièces détachées. Vous pouvez tout consulter à cette adresse.

Sur le fil Twitter de Combied Realities, les concepteurs ont également publié des dessins pour le CR Deck Mk.2. Ce casque embarque en plus un module SLAM d’Intel Real Sense. Celui-ci permet la localisation en temps réel, mais aussi l’orientation dans un lieu cartographié en 3D. Ce Mark 2 sera aussi inclus à la campagne Kickstarter. Pas encore de date précise pour le début de cette campagne. Il faut ainsi se contenter d’un « coming soon », comme indiqué sur le site du fabricant.

Cet article CR Deck Mk.1 : le casque de réalité augmentée open source avec Ultraleap a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Avec Mojo Lens, la lentille de contact avec AR n’est plus un rêve

Par : Sitraka R
mojo lens, lentille de contact connectée avec AR

Dernièrement vue au cinéma dans un film de la franchise Mission: Impossible, la lentille de contact dotée d’AR sort de l’écran grâce à Mojo Lens. Toutefois, il y a quelques compromis.

De fait, le système s’apparente à presser de petits écrans directement contre les pupilles de ses yeux. Néanmoins, si le dispositif tient ses promesses, ce sera le même inconvénient que placer les quelques grammes d’un smartphone dans sa poche. Selon Steve Sinclair, cadre au sein de la startup Mojo Vision, le fabricant, l’objet a jusqu’ici convaincu tout investisseur qui l’a essayé.

Comment fonctionne la Mojo Lens ?

Toujours d’après Sinclair, il s’agit d’une lentille de contact connectée embarquant un écran miniaturisé. Ce dernier permet d’afficher des informations dans le champ de vision de l’utilisateur tout en le laissant continuer ce qu’il fait. De fait, le système s’apparente à des lunettes AR, sauf que tout se passe directement sur l’œil.

Cette lentille de contact connectée prend donc le concept de la réalité augmentée à son paroxysme. En effet, la Mojo Lens ajoutera une couche d’information digitale au-dessus du monde physique, sans l’altérer. De la sorte, Mojo Vision espère éviter le sort des Google Glass qui peinent à convaincre, malgré un grand buzz avant leur lancement.

Une lentille de contact encore en gestation

Il faut souligner que la startup est encore en pleine phase de développement de son invention. Toutefois, l’entreprise a déjà produit des prototypes fonctionnels. Ainsi, ses ingénieurs ont réussi à mettre 70 000 pixels dans un espace de moins de 0,5 mm pour constituer l’écran. Cela en fait la dalle la plus petite et la plus dense jamais réalisée. Pour l’heure, on se sert d’un microscope pour la voir en marche.

L’interface utilisateur quant à elle reste un pur concept que l’on peut découvrir via des casques VR. Pour le contrôle, plusieurs options sont envisagées : commandes vocales (via un accessoire tiers qui traiterait la majorité des données) ou encore eye-tracking.

En tout cas, vous ne pourrez pas tester tout de suite la Mojo Lens. En effet, son fabricant ne prévoit qu’une sortie durant les années 2020 de la lentille de contact connectée. Mais le pari est possible, Mojo Vision ayant déjà amassé près de 160 millions $ pour financer la conception de l’appareil. Rendez-vous dans quelques années donc.

Cet article Avec Mojo Lens, la lentille de contact avec AR n’est plus un rêve a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌