Collanews

🔒
☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le futur casque d’Apple pourrait dépendre d’un iPhone ou d’un Mac

Par : Lilia — 8 septembre 2021 à 13:00
Casques VR d'Apple

Selon un nouveau rapport, le futur casque de réalité virtuelle (ou augmentée) d’Apple pourra se raccorder à un autre appareil, tel qu’un iPhone ou un Mac. Cela lui permettra de profiter de leur puissance en puisant dans leurs ressources.

Apple travaillerait sur son propre casque. Il pourrait s’agir d’un appareil exploitant la réalité virtuelle, ou alors  de lunettes qui superposent sur le monde réel des informations pour créer une réalité augmentée. Ce casque d’Apple contiendrait sa propre puce spécialement conçue. Il n’aurait cependant pas la puissance des processeurs d’autres appareils tels que l’iPhone ou le Mac. Et lorsqu’il aura besoin de ces capacités, il pourra communiquer avec un autre appareil à proximité.

Les casques VR d’Apple n’auront pas le moteur neuronal se trouvant au milieu de l’iPhone, de l’iPad et du Mac, leur permettant d’accélérer les processus d’intelligence artificielle ou d’apprentissage automatique. Ils disposeront plutôt de capacités spécifiques pour répondre aux besoins d’un tel casque. Ils seront capables d’envoyer et de recevoir des données sans fil particulièrement rapidement.

Apple a suivi une stratégie similaire avec ses montres connectée. Cela a laissé une grande partie du traitement compliqué à l’iPhone avec lequel elles étaient associées. Au fur et à mesure que la durée de vie de la batterie s’est améliorée et que la vitesse du processeur a augmenté, l’Apple Watch est devenue plus performante toute seule.

Les casques VR d’Apple en deux versions ?

Un rapport affirme que les casques VR d’Apple auront un capteur d’image de la taille des lentilles qui agissent comme des écrans. Cela permettra probablement la création d’expériences de réalité augmentée. Les rumeurs d’un prochain casque Apple AR ou VR partent dans tous les sens depuis des années. Mais elles sont devenues plus concrètes et précises ces derniers mois, apparemment à l’approche du lancement du produit.

Des rapports suggèrent qu’Apple envisage deux versions différentes du casque. La première offrira des capacités VR avancées. Elle aura un prix élevé et ne pourra s’adresser qu’aux développeurs. La version la plus courante aura un prix inférieur et visera principalement la réalité augmentée. La date de sortie des casques VR d’Apple n’est toujours pas claire. Certains ont suggéré que le premier casque, plus grand, arriverait l’année prochaine.

Apple et son PDG Tim Cook ont ​​parlé en détail de leurs plans de réalité augmentée. Ceux-ci sont déjà au cœur de l’iPhone et de l’iPad, y compris l’ajout de capteurs LiDAR qui peuvent créer des modèles 3D de l’espace. Cook est optimiste quant à la réalité augmentée depuis au moins 2017. Cette année, il a déclaré que cette technologie allait changer le monde. Pour lui, la combinaison de matériel et de logiciels d’Apple signifiait qu’elle était particulièrement bien placée pour mener cette transformation.

Cet article Le futur casque d’Apple pourrait dépendre d’un iPhone ou d’un Mac a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Maze Theory envisage de créer des metaverses pour certains de ses titres

Par : Serge R. — 8 septembre 2021 à 12:59
Maze Theory

Le studio britannique derrière Doctor Who : The Edge of Time, Maze Theory, compte créer des metaverses pour certains de ses titres. Peaky Blinders VR : The King’s Ransom en fera partie. Cela confirme bien sûr de manière indirecte que ce jeu VR encore en cours de développement bénéficiera d’un mode multijoueur. On ignore toutefois quelle forme cela prendrait.

Le mot « metaverse » devient de plus en plus populaire au sein des grandes firmes, comme Facebook, Epic Games, etc. Toutefois, les petits studios indépendants ne sont pas non plus en reste. Dès qu’on entend ce fameux mot, on peut imaginer un paysage numérique ou plutôt un espace partagé virtuel collectif mis au point pour la socialisation. À l’heure actuelle, le studio britannique spécialisé en réalité virtuelle Maze Theory envisage d’en créer pour certains de ses jeux, dont Peaky Blinders VR : The King’s Ransom.

Maze Theory : des metaverses différents pour ses titres

Selon Ian Hambleton, le PDG de Maze Theory, il a la même passion que les grandes sociétés VR et AR en ce qui concerne la création de metaverses. Toutefois, il l’envisage différemment. En d’autres termes, il compte créer des metaverses plutôt différents pour ses jeux.

Après tout, le studio s’est toujours concentré sur des titres populaires et des univers de fans bien connus. Il essaie donc de créer des « chapitres » pertinents dans le metaverse. D’après Hambleton, il ne veut pas proposer la même expérience que VRChat. Il n’a pas du tout l’intention de créer des espaces où les gens pourront se rassembler et discuter de n’importe quoi.

En fait, ce qui l’intéresse, ce sont les récits d’histoires et les univers de fans. Ses titres bénéficieront de mode multijoueur. Et au niveau de ce mode, les joueurs pourront également découvrir des personnages PNJ qui racontent l’histoire. Ces derniers sont bien entendu pilotés par l’intelligence artificielle (IA).

La création de metaverses favorisée par la pandémie actuelle ?

Selon Ian Hambleton, la tendance actuelle, qui favorise une société plus numérique, est en partie encouragée par la pandémie de coronavirus. Étant donné que cette dernière a obligé presque tout le monde à travailler à domicile, les gens sont plus chez eux, et s’intéressent donc davantage aux expériences virtuelles.

Grâce à cela, Hambleton considère le metaverse comme un moyen d’exister, d’être plus proche et d’être social. Dans tous les cas, pour concrétiser son idée, Maze Theory met au point une technologie de base pour ses divers projets actuels et futurs. Il l’a baptisée « Storyverse ».

Cet article Maze Theory envisage de créer des metaverses pour certains de ses titres a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Avatar : Que signifie réellement ce terme ?

Par : Lilia — 8 septembre 2021 à 12:17
avatar

Un avatar est une illustration graphique personnalisée. Il représente un utilisateur d’ordinateur, ou un personnage ou un alter ego de cet utilisateur. Un avatar apparaît soit sous forme tridimensionnelle soit sous forme bidimensionnelle dans les forums Internet et les mondes virtuels. Cette illustration se rencontre sur les sites web et dans les jeux de rôle en ligne. Elle fait partie intégrante du chat internet, des systèmes de messagerie internet, des blogs et de l’intelligence artificielle et en particulier de la réalité virtuelle.

Les origines du mot avatar

Le mot avatar provient de l’hindouisme, où il signifie la « descente » d’une divinité sous une forme terrestre. En 1979, il apparaît pour la première fois dans un jeu informatique, baptisé Avatar, et développé par Bruce Maggs. On l’utilise plus tard, en 1985, dans un jeu de rôle sur ordinateur, Ultima IV : Quest of the Avatar.

Son créateur, Richard Garriott souhaitait que le personnage du joueur soit son moi terrestre représenté dans un univers virtuel. 1987, le studio LucasArts le met aussi en avant pour le jeu vidéo Habitat. En 1980, Norman Spinrad a écrit le livre Songs from the Stars. Le terme y fait référence à une expérience virtuelle générée par ordinateur. C’est Neal Stephenson qui popularise ce mot en 1992. Dans son roman de science-fiction, celui-ci décrit un corps virtuel en ligne, une simulation de la forme humaine dans le Metaverse.

Utilisations du terme avatar

Le terme avatar se retrouve dans de nombreux secteurs.

Sur les forums internet

Nous ne savons pas exactement quel forum a lancé le terme pour la première fois. Mais aujourd’hui, son utilisation est généralisée. Il désigne l’utilisateur et ses actions. Il permet également de personnaliser sa participation sur le réseau.

Par conséquent, l’avatar peut représenter la personnalité ou les intérêts de son utilisateur. La plupart du temps, il est affiché dans une petite zone carrée de quelques pixels, juste à proximité du message envoyé sur le forum. De ce fait, les autres utilisateurs reconnaissent facilement qu’il est celui qui a envoyé le message, même sans lire sans nom. Il est à remarquer que certains avatars sont animés.

Une utilisation dans le cadre de l’intelligence artificielle

La technologie de l’intelligence artificielle contrôle parfois un avatar. Dans le cadre d’un service client, on s’en sert comme incarnation virtuelle d’un agent. C’est le cas des assistants en ligne automatisés. Ceux-ci interagissent avec les consommateurs.

On les appelle « bots ». Les plus populaires d’entre eux incluent Anna d’Ikea et Clara de Fnac. Ces avatars sont conçus pour guider les consommateurs une fois sur ces leurs web respectifs. Il faut dire que cette solution présente un certain nombre d’avantages. On cite notamment la réduction du coût de formation et d’exploitation.

Sur les jeux vidéos

Les consoles de jeux telles que la Xbox 360, la Wii et la PlayStation 3 disposent d’avatars animés universels. On mentionne notamment la PlayStation 3, la Wii, la Xbox 360. Les avatars sont présents sur les médias sociaux, les webcams, les programmes de messagerie instantané et même dans le monde des universitaires.

Cet article Avatar : Que signifie réellement ce terme ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

6DOF : Définition et tout ce qu’il faut connaitre sur cette technologie

Par : Lilia — 8 septembre 2021 à 11:30
6DOF : Définition et tout ce qu’il faut connaitre sur cette technologie

6dof signifie « six degrés de liberté ». En réalité virtuelle, ce terme fait référence aux façons dont vous pouvez vous déplacer et interagir avec votre environnement. Le 6DOF est composé de trois degrés de liberté de translation et trois degrés de liberté de rotation, un de chacun pour chaque axe.

Les différents axes du 6DOF

Le 6DOF est caractérisé par trois axes. Le premier DOF translationnel est la capacité d’avancer et de reculer, ce qui vous rapproche ou vous éloigne d’un objet. Le DOF de rotation correspondant est la capacité de s’incliner sur le même axe – en restant orienté vers l’avant mais en se penchant d’un côté ou de l’autre.

Le deuxième DOF translationnel est la capacité de se déplacer d’un côté à l’autre, ce qui vous fait vous déplacer à gauche ou à droite d’un objet. Le DOF de rotation correspondant est la capacité de se tordre sur le même axe – tourner le corps d’un côté ou de l’autre.

Le troisième DOF translationnel est la capacité de s’accroupir ou de sauter. C’est ce qu’on appelle « l’élévation ». Le DOF rotationnel correspondant est la capacité de basculer sur le même axe – en regardant vers le ciel ou vers le sol.

Les multiples avantages de cette technologie

6DoF donne aux apprenants plus de liberté pour se déplacer dans leur environnement virtuel. Grâce à lui, ils sont en mesure d’interagir beaucoup plus avec des objets et des personnes. En outre, ils ont la possibilité de regarder à gauche et à droite, de haut en bas et tourner la tête. Ils peuvent également déplacer des objets numériques dans l’environnement.

6DoF est idéal pour les expériences où l’on se déplace physiquement dans l’espace virtuel. A titre d’exemple, la formation aux compétences techniques comme l’empilage de palettes peut être plus efficace dans 6DoF. En effet, on aura l’impression d’être dans un environnement de travail réel, en interaction avec des objets de la vie réelle, tout en effectuant des tâches complexes.

Choisir 6DOF ou 3DOF ?

En réalité virtuelle, diverses expériences 3DOF sont utiles pour des applications limitées, ne nécessitant pas une immersion totale. Il peut s’agir d’un simple programme d’éducation du conducteur conçu pour tester les temps de réaction au freinage.

Pour une expérience de réalité virtuelle totalement immersive, 6dof permet de contourner un élément dans un cercle à 360 degrés, se pencher et le voir de haut en bas, ou de vous accroupir et le voir de bas en haut. Ce type de suivi de position conduit à une expérience fortement engageante. Cela est important pour une simulation réaliste telle qu’une simulation de lutte contre l’incendie. Là, une manipulation plus libre des objets à l’intérieur de l’environnement est nécessaire.

Actuellement, les systèmes VR compatibles 6DOF sont considérablement plus coûteux que 3DOF. Cependant, le prix baisse à mesure que la technologie devient plus simple et moins chère à reproduire. À terme, il est prévu que la plupart des expériences de réalité virtuelle comporteront 6DOF.

Cet article 6DOF : Définition et tout ce qu’il faut connaitre sur cette technologie a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le Quest 2 voit sa première chute en part sur Steam

Par : Lilia — 8 septembre 2021 à 10:30
Quest 2

Depuis le lancement du Quest 2, le casque est progressivement devenu le principal appareil PC VR utilisé sur SteamVR. Il représente désormais environ un tiers de tous les casques utilisés sur la plateforme. Après une pause d’un mois dans les ventes en raison d’un rappel des coussinets, le casque connaît son premier mois sans croissance sur la plateforme. Mais il est probable qu’il accélérera à nouveau bientôt.

Il n’a fallu que quelques mois pour que le Quest 2 devienne le casque le plus populaire utilisé sur Steam. Selon les dernières données fournies par Valve, il représente désormais 32,15% des casques utilisés sur Steam. Mais pour la première fois après 6 mois de forte croissance, il affiche une légère baisse (−0,41 %).

La raison de l’arrêt de la croissance semble claire. Fin juillet, Facebook a annoncé qu’il suspendait temporairement les ventes au détail du Quest 2. En effet, certains utilisateurs s’étaient plaints d’avoir souffert d’irritations cutanés légères au contact de la partie en mousse du casque avec la peau. Le produit était essentiellement en rupture de stock pendant un mois entier. Cela semble avoir contribué à ce qu’il perde des parts de marché sur Steam pour la première fois depuis son lancement.

Les modèles Quest 2 128 Go et 256 Go étant désormais de retour en stock chez les principaux détaillants comme Amazon, nous nous attendons à ce que la croissance du casque sur Steam se poursuive dans les mois à venir.

Des données sur le Quest 2 et d’autres casques sur Steam

Dans l’ensemble, le nombre de casques sur Steam a semblé baisser de manière significative dans les dernières données. Il est passé de 2,07 % des utilisateurs en juillet à 1,74 % des utilisateurs en août. Mais la baisse est probablement surestimée. Comme nous l’avons vu le mois dernier lorsque le décompte a rebondi après une baisse, il y a de nouveau eu un afflux important d’utilisateurs chinois (+ 7,21 %) et coréens (+1,25 %) sur Steam.

Cela semble faire baisser la proportion signalée d’utilisateurs de réalité virtuelle. On pense que ces régions sont beaucoup moins susceptibles de posséder des casques PC VR que les régions occidentales. D’autant plus qu’Oculus, le principal fournisseur de casques PC VR, ne vend pas dans ces pays.

Avec la variable supplémentaire d’une augmentation des utilisateurs de Steam chinois et coréens, il est difficile de dire à quel point le dernier décompte des utilisateurs de VR sur Steam est précis. La tendance finira par se révéler au fil du temps.

Mis à part le ralentissement de la croissance du Quest 2, il n’y a pas eu beaucoup de mouvement parmi la part des casques individuels sur Steam. Le Quest 2 reste de loin le premier casque utilisé désormais à 32,15% (-0,41%). Le Rift S continue à occuper une lointaine deuxième place à 18,09% (+0,30%). Fait intéressant, le Quest original a connu la plus forte croissance le mois dernier, maintenant à 5,70% (+0,37%).

Cet article Le Quest 2 voit sa première chute en part sur Steam a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Facebook et Ray-Ban teasent des smartglasses à même d’enregistrer des vidéos

Par : Serge R. — 8 septembre 2021 à 10:16
Facebook Ray-Ban smartglasses

Facebook a monté un partenariat avec le fabricant de lunettes de vue et de soleil Ray-Ban, et semble teaser de nouvelles smartglasses. Ces lunettes intelligentes seraient capables d’enregistrer des vidéos toutes seules sans se connecter à un smartphone.

Andrew « Boz » Bosworth, le vice-président VR et AR de Facebook, a récemment publié sur Twitter une vidéo avec comme description un emoji portant des lunettes de soleil. Dans la vidéo, il semble être en vacances avec le PDG de la firme, Mark Zuckerberg. Elle a apparemment été enregistrée depuis son point de vue. Dans certaines parties de la vidéo, on peut voir que Boz a les deux mains libres. Il ne tient donc pas de smartphone, ce qui permet de déduire que les lunettes qu’il portait sont capables d’enregistrer indépendamment des vidéos.

Smartglasses de Facebook et Ray-Ban : une fonction d’enregistrement au programme

Vu le tweet d’Andrew Bosworth, il est ainsi fort probable que les nouvelles smartglasses de Facebook et Ray-Ban bénéficieront d’une fonction d’enregistrement. Pour le moment, il ne semble alors pas que ces lunettes présentent de véritables capacités AR, comme Magic Leap ou HoloLens.

Il est d’ailleurs possible que Boz ait enregistré la vidéo qu’il a publiée à l’aide des lunettes intelligentes AR baptisées Aria. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, il ne s’agit pas d’un prototype de lunettes AR, ni d’un produit de consommation. Elles sont plutôt conçues pour un usage interne au sein de Facebook Reality Lab.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que Mark Zuckerberg a récemment déclaré que le prochain matériel lancé par Facebook serait des lunettes. Il se pourrait alors que la firme révèle ses nouvelles smartglasses lors de la conférence Facebook Connect 2021, qui se déroulera le 28 octobre prochain.

Cet article Facebook et Ray-Ban teasent des smartglasses à même d’enregistrer des vidéos a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

L’application XR créative Styly est sur Viveport

Par : Lilia — 8 septembre 2021 à 09:30
Styly Viveport

La boutique de HTC Vive Viveport est devenue une plate-forme viable et agnostique pour les utilisateurs de VR. Elle l’est surtout pour ceux qui recherchent des alternatives à Steam avec de nouveaux titres apparaissant régulièrement. Le dernier vient du studio japonais Psychic VR Lab, apportant sa plate-forme VR créative Styly au magasin.

Styly est une plate-forme Web basée sur le cloud, utilisée avec Unity pour créer des œuvres d’art immersives et d’autres expériences XR. Avec l’application désormais disponible sur Viveport, Styly propose également une fonctionnalité unique. Il s’agit de la possibilité de publier des œuvres en tant qu’applications individuelles sur le magasin. Pour le moment, cela reste une idée expérimentale, ce qui signifie que l’équipe de Styly sélectionne les différentes œuvres à publier.

Styly n’est pas seulement une plateforme où les gens développent leur créativité. Sur Styly Gallery, les utilisateurs peuvent aussi explorer plus de 10 000 scènes VR et AR. Des artistes du monde entier ont créé ces œuvres au cours des dernières années. Ceux-ci peuvent être consultés sur les casques VR, les appareils mobiles et via les navigateurs Web.

Styly : Trois nouvelles collections sur le magasin VIVEPORT

L’équipe de développement a lancé la plate-forme STYLY ainsi que plusieurs applications de support sur la vitrine VIVEPORT pour fournir le meilleur de la création de contenu MR.

La plate-forme STYLY est alimentée par un ensemble d’applications axées sur la communauté NEWVIEW, offrant aux créations VR un endroit pour présenter différents types de contenu immersif : NEWVIEW avec Works Collection, NEWVIEW 2020 Virtual Exhibition et VR Music World.

NEWVIEW est l’événement annuel de remise des prix de Physic VR Labs pour les artistes Styly. NEWVIEW Featured Works Collection propose des œuvres collaboratives de 12 artistes sur un seul portail, couvrant la mode, la musique, la vidéo, les graphiques, l’illustration et plus encore. L’exposition virtuelle NEWVIEW 2020 vous donne la chance de voir toutes les œuvres finalistes des prix de l’année dernière. VR Music World propose cinq pièces sur le thème de la musique. L’un est un clip mettant en vedette la chanson Android Girl de DECO*27 et le chanteur virtuel « Kokotsuki ».

Plus tard ce mois-ci, Psychic VR Lab organisera un événement en ligne intitulé Dig Into NEWVIEW 2021 par Styly. Il offrira aux invités une visite de Styly et de ses diverses œuvres. La conservatrice numérique et évangéliste XR Miriam Arbus et l’artiste TiltBrush Sean Rodrigo animeront l’événement. L’inscription à l’événement est gratuite. Cela aura lieu le 17 septembre à 18h BST.

Cet article L’application XR créative Styly est sur Viveport a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Connexion à Instagram sans mot de passe : comment s’y prendre ?

Par : Serge R. — 7 septembre 2021 à 15:30
instagram connexion

La connexion à Instagram est impossible lorsque vous oubliez votre mot de passe, et que vous utilisez la méthode de connexion classique. Heureusement, il existe certaines astuces vous permettant de vous connecter à votre compte sans passer par la saisie de mot de passe. Celles-ci sont à découvrir ici.

Étant une propriété de Facebook, Instagram est à la fois un service de partage de vidéos et de photos, un réseau social et une application. Il a vu le jour en octobre 2010. Ce sont le Brésilien Michel Mike Krieger et l’Américain Kevin Systrom qui l’ont créé. Pour vous en servir, vous devez bien sûr créer un compte. Pour cela, vous devez fournir une adresse email et un mot de passe. 

Toutefois, vous pouvez également vous connecter en utilisant tout simplement votre compte Facebook. À un moment donné, il se peut que vous oubliiez votre mot de passe. Pas de panique, car il existe certaines astuces vous permettant d’accéder à votre compte Instagram sans mot de passe. Découvrez-les à travers cet article.

Se connecter à Instagram avec son compte Facebook

Il s’agit sans nul doute de la méthode de connexion à Instagram la plus simple au cas où vous avez perdu l’accès à votre compte. La condition est cependant que vous avez lié ce dernier à votre compte Facebook.

Si tel est le cas, vous n’avez qu’à vous rendre dans les paramètres de votre compte Facebook, puis dans « Comptes liés ». Vous devez ensuite appuyer sur « J’ai oublié mon mot de passe ».

Il ne vous reste plus après qu’à suivre les différentes étapes indiquées. Au cas où votre compte Instagram n’est pas lié à votre compte Facebook, ne vous inquiétez pas parce qu’il existe encore d’autres méthodes pour y accéder sans mot de passe.

Utiliser Gmail pour se connecter

Si votre compte Instagram est lié à votre compte Gmail, vous pouvez réinitialiser votre mot de passe à l’aide de ce dernier. Pour cela, vous devez tout d’abord ouvrir Gmail, puis procéder à la recherche des informations d’identification du compte.

Ensuite, vous devez vous rendre sur Instagram et cliquer sur le lien « Obtenez de l’aide pour vous connecter ». La prochaine étape est d’appuyer sur « Utiliser un nom d’utilisateur ou un email ». Maintenant, vous devez saisir les informations d’identification de votre compte Gmail.

Dans la page suivante, il faut cliquer sur « Envoyer un courrier électronique ». En accédant à votre compte Gmail et en ouvrant le courrier électronique, vous verrez le bouton « Réinitialiser votre mot de passe sur Instagram ». Vous devez appuyer dessus. Après cela, vous serez amené à créer un nouveau mot de passe. Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Restaurer le mot de passe » pour rétablir votre connexion à Instagram.

Connexion à Instagram à l’aide d’un SMS

La connexion à Instagram peut également se faire à l’aide d’un SMS si vous avez oublié votre mot de passe. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous rendre sur la page de connexion Instagram, puis de cliquer sur « L’avez-vous oublié ? ».

Après avoir appuyé dessus, vous serez amené à sélectionner la forme de récupération qui vous convient. Bien entendu, vous devez choisir « avec SMS ». La prochaine étape est d’indiquer votre numéro de téléphone que vous avez associé à votre compte Instagram.

Si toutes les données saisies sont correctes, vous recevrez dans les plus brefs délais un message contenant les informations nécessaires pour réinitialiser votre mot de passe. Vous pourrez ainsi utiliser de nouveau votre compte Instagram. À noter qu’en plus de ces quelques méthodes, il existe désormais certaines applications conçues pour ouvrir ce dernier sans mot de passe. Parmi celles-ci, on compte, par exemple, l’application mobile FoneMonitor.

Cet article Connexion à Instagram sans mot de passe : comment s’y prendre ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

ABBA entre dans le monde numérique avec les « ABBAtars » 3D

Par : Lilia — 7 septembre 2021 à 14:00
Abba Abbatars

ABBA revient après 40 ans avec une nouvelle musique et une expérience de concert unique mettant en vedette leurs ABBAtars 3D.

ABBA est ce groupe à l’origine de succès massifs tels que « Take a Chance On Me » et « Mamma Mia ».  Ces stars du pop reviennent sur scène en tant qu’avatars numériques ou Abbatars. L’objectif est de promouvoir Voyage, leur premier nouvel album en 40 ans.

Le concert de pointe utilisera la technologie numérique. Elle emmènera les fans d’Abba dans une expérience captivante de voyage dans le temps. Au cours de celui-ci, les membres du groupe interpréteront une variété de chansons de leur dernier album aux côtés d’un groupe de 10 musiciens.

L’équipe créative du groupe a créé des variantes numériques.  Elle a choisi une technologie de capture de mouvement utilisée dans les grands films hollywoodiens. On cite notamment Star Wars et Le Seigneur des Anneaux. Les membres d’ABBA ont décidé d’utiliser une photo d’eux-mêmes dans leurs combinaisons.

L’expérience de concert numérique d’Abba, appelée Voyage, utilisera une performance préenregistrée d’ABBA dans leurs combinaisons mocap. Cependant, le groupe de 10 musiciens accompagnant les avatars virtuels se produira à distance en temps réel.

Pour mélanger le spectacle en direct avec la performance numérique préenregistrée, le groupe a travaillé avec le chorégraphe Wayne McGregor, l’artiste résident du Royal Ballet de Londres. Industrial Light & Magic est responsable de toutes les animations que vous verrez sur scène pendant le spectacle.

Les Abbatars 3D du groupe Abba, beaucoup de temps pour la conception

Le concert et l’album Voyage sont en préparation depuis un certain temps déjà. Annoncé à l’origine en 2016, le groupe avait besoin que la technologie soit la bonne. Il souhaitait offrir quelque chose que leurs fans adoreraient.

Andersson celui qui a inventé le terme Abbatars, a expliqué pourquoi il faudrait quelques années pour que cela devienne réalité. Il a déclaré : « Cela prendra un peu de temps, il faut du temps pour numériser un visage ».

Dans une vidéo créée par The Guardian, Ben Morris, directeur créatif d’ILM, a affirmé : « Nous créons ABBA à son apogée. Nous les créons en tant que personnages numériques et utiliserons des techniques de capture de performances pour les animer, les exécuter et les rendre parfaitement réels. »

Le processus nécessitait que Morris et son équipe capturent le groupe pendant qu’ils répétaient et interagissaient les uns avec les autres. Ces données ont ensuite été exploitées pour alimenter les avatars numériques du groupe, les Abbatars !

Le nouvel album d’ABBA sortira le 5 novembre. Il est disponible en pré-commande dès maintenant. L’expérience du concert Voyage sera lancée en mars 2022. Elle se déroulera dans l’arène londonienne de 3 000 places dans le parc Queen Elizabeth. Les billets pour le spectacle numérique seront mis en vente à partir du 7 septembre.

Cet article ABBA entre dans le monde numérique avec les « ABBAtars » 3D a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting

Par : Serge R. — 7 septembre 2021 à 11:18
The Last Worker

The Last Worker est une aventure narrative prometteuse développée par Oiffy et Wolf & Wood Interactive Limited, le studio derrière The Exorcist. Créé par le réalisateur et scénariste Jörg Tittel, le nouveau jeu est d’ailleurs édité par Wired Productions. Son casting vient d’être dévoilé. Il inclut donc l’acteur et producteur britannique Jason Isaacs ainsi que d’autres célébrités.

The Last Worker est un jeu à la première personne. Il est basé sur la lutte de l’être humain dans un univers de plus en plus automatisé. Le nouveau titre se caractérisera par son style artistique artisanal. Ce dernier sera combiné avec des mécanismes de jeu uniques et immersifs, le tout dans un cadre épique. Parmi les points forts du jeu, certains de ses personnages principaux sont aussi interprétés par quelques stars du cinéma. Jason Isaacs est donc de la partie.

The Last Worker : quatre stars du cinéma au casting

The Last Worker est actuellement présenté à la 78ème édition du festival international du film de Venise, la Mostra de Venise 2021, qui se tient du 1 au 11 septembre. Il s’agit du seul jeu vidéo sélectionné par l’événement, prétendant à des prix dans la catégorie « Venice VR Expanded ». Il met en vedette quatre personnages principaux interprétés par des célébrités.

On compte ainsi le dernier travailleur humain Kurt incarné par Ólafur Darri Ólafsson, et son compagnon robotique, Skew, représenté par Jason Isaacs. Il y a également le mystérieux HoverBird exprimé par Clare-Hope Ashitey, et enfin le méchant du jeu, Josef, joué par David Hewlett.

Selon Isaacs, The Last Worker est différent de tous les jeux vidéo auxquels il a joué auparavant. Ses personnages sont à la fois drôles, compliqués et humains. En plus d’être amusant et addictif, le jeu propose d’ailleurs une histoire personnelle et poignante. D’après la star du cinéma, il est enfin original, créatif et frais.

Quand le jeu sortira-t-il ?

Les développeurs de The Last Worker prévoient de le lancer en 2022. Le jeu débarquera sur les casques VR autonomes d’Oculus Quest et Quest 2 ainsi que sur Steam VR. Il sortira également sur PC et sur les différentes consoles, dont la PlayStation 5, la Nintendo Switch et les Xbox Series X/S.

Pour le moment, aucune date de sortie officielle n’a été révélée. Néanmoins, une première bande-annonce est déjà disponible pour ceux qui veulent avoir un aperçu du titre.

Cet article The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ?

Par : Serge R. — 1 septembre 2021 à 09:57
Resident Evil 2 et 3

Le modder spécialisé en réalité virtuelle Praydog prépare en ce moment de nouveaux Mods VR pour les remakes de Resident Evil 2 et 3. Les fans de ces titres de Capcom pourront donc bientôt en profiter avec leur casque VR. Pour le moment, Praydog n’a encore révélé aucune date de lancement de ces fameux Mods. Néanmoins, il vient de mettre en ligne un premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake.

Resident Evil 2 et Resident Evil 3 remake sont de nouvelles versions des jeux PlayStation originaux développés par le studio japonais Capcom. Ils ont débarqué sur PC, PS4 et Xbox One respectivement en 2019 et en 2020. Resident Evil 2 en particulier n’a pas manqué de capter l’attention des fans de la franchise dès son lancement. Pour que les joueurs puissent profiter des deux titres autrement, Praydog prépare actuellement des Mods VR pour les amener en réalité virtuelle. On frissonne déjà à l’idée de tomber sur le redoutable Nemesis ou l’énorme Tyrant en VR.

Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 remake : un véritable défi pour Praydog

Le premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake mis en ligne par Praydog semble être plutôt précoce. Le jeu VR nécessite encore apparemment quelques mises au point. Néanmoins, les Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 promettent tout de même d’être un travail impressionnant.

Effectivement, il ne faut en aucun cas oublier que les deux titres de Capcom sont joués à la troisième personne. Praydog devra de ce fait les faire fonctionner à la première personne, mais pas seulement. Il devra aussi adapter les commandes de mouvement pour les différentes armes à feu.

En somme, le modder VR devra se lancer un véritable défi en créant des Mods VR pour ces deux jeux. Dans tous les cas, la plupart des fans de la franchise Resident Evil espèrent en ce moment une version VR officielle de Resident Evil 8. En attendant, Facebook prépare une version officielle de Resident Evil 4 pour l’Oculus Quest 2. Celle-ci devrait être lancée plus tard cette année.

Cet article Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible

Par : Serge R. — 1 septembre 2021 à 08:54
Captain Toonhead The Punks

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est à la fois un jeu de tir à la première personne et un tower defense en réalité virtuelle. Son développeur, Teravision Games, vient de publier la première bande-annonce de gameplay du nouveau titre VR. Pour le moment, le studio n’a encore dévoilé aucune date de sortie officielle du jeu. Néanmoins, ça ne tardera probablement pas à arriver.

Teravision Games a prévu de lancer Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace cet été. Toutefois, selon son PDG, Enrique Fuentes, il a manqué l’été, car il compte peaufiner chaque détail du nouveau jeu VR. Cela lui permettra d’offrir une expérience incroyable aux joueurs dès son lancement. Le titre VR est donc toujours en préparation. Néanmoins, sa sortie ne devrait pas dépasser 2021, même si Teravision n’a pas encore révélé sa date de sortie officielle. En tout cas, il prendra en charge les casques PC VR, le PlayStation VR et l’Oculus Quest lorsqu’il sera disponible.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une expérience VR maniaque et colorée

D’après ce qu’on peut voir dans la première bande-annonce de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace, le jeu VR proposera une expérience VR maniaque et colorée. Les joueurs tomberont sur une grande variété d’ennemis plutôt insolites, dont des T-Rex.

Pour venir à bout de leurs ennemis, ils auront l’occasion de mettre en place une sélection d’armes de défense. Parmi celles-ci, on comptera la mitrailleuse à boule de neige Sir Frost-EEE et le Senor Pignatas, qui lancera des explosifs dévastateurs en forme de cochons.

Pour combattre les vagues d’ennemis, qui seront de plus en plus difficiles à éliminer tout au long du jeu, ils pourront aussi se servir d’armes à main. Ils pourront améliorer leur arsenal au fur et à mesure qu’ils avanceront dans le titre VR.

Une démo publique attendue avant le lancement officiel du jeu VR

Une démo publique de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est attendue la semaine prochaine. Teravision Games l’a confirmé lors de la publication de sa première bande-annonce.

Les joueurs pourront donc essayer la démo lors de l’événement PAX West 2021, qui se déroulera entre le 3 et le 6 septembre prochain à Seattle. Ils auront l’occasion de découvrir les 30 premières minutes du nouveau titre VR.

Ils pourront également collectionner des cartes gratuites exclusives à l’événement.

Cet article Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Tourisme : les expériences de réalité virtuelle suscitent encore plus l’envie de voyager

Par : Lilia — 31 août 2021 à 15:45
Tourisme : les expériences de réalité virtuelle suscitent encore plus l’envie de voyager

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), 95% des touristes dans le monde sont concentrés dans 5% de la masse continentale. Cela n’est pas sans risques : saturation, pression sur les infrastructures, cohabitation difficile. Les experts soulignent que les expériences de réalité virtuelle aident à résoudre ce problème.

Réalité virtuelle et tourisme sont deux notions qui vont ensembles. En effet, alors que certaines destinations luttent contre le tourisme de masse, de nombreux territoires restent sans visiteurs. Mais depuis la pandémie du coronavirus, les voyageurs ont privilégié le tourisme domestique et les régions moins fréquentées. Selon le World Travel & Tourism Council, cette tendance à la mode depuis l’été 2020 persistera à court terme. A cet égard, les nouvelles technologies, notamment la réalité virtuelle peuvent aider à renforcer l’attractivité de ces zones parfois délaissées.

Une étude a porté sur la ville égyptienne d’El Minya. Elle se classe troisième dans le classement des lieux riches en monuments. On y trouve des édifices pharaoniques, gréco-romains et islamiques ainsi que des musées et des châteaux. Les visiteurs y apprécient l’alternance de paysages magnifiques entre sites urbains, terres agricoles et déserts.

Malgré ses atouts, le lieu reste sous-visité. En 2019, une étude quantitative a été menée auprès de 341 ressortissants. L’objectif était d’identifier les conditions d’efficacité de l’expérience virtuelle de cette région pour y favoriser le tourisme. Chaque participant a exploré l’une des 6 versions des sites web créés pour El Minya.

Les résultats montrent que les touristes apprécient les expériences de réalité virtuelle avant de choisir une destination. Les vidéos interactives et les visites virtuelles 3D déclenchent des états affectifs positifs. Elles influencent positivement la valeur perçue de la destination et augmentent l’intention de visite. A l’inverse, les sites ne présentant que des photos 2D ont généré peu d’envie de visiter la destination.

La technologie de la réalité virtuelle, un outil impressionnant pour le tourisme durable

Des entretiens semi-directifs ont permis de déterminer les raisons de la préférence pour les visites virtuelles. Voici quelques-unes :

« Avec la 3D, vous voyagez sur le chantier sans sortir de chez vous ».

« Grâce à la 3D, les choses sont plus « concrètes« , comme si elles étaient réelles »

« Les visites 3D sont très utiles car vous pouvez vous imaginer en train de faire les activités disponibles. Si je me sens heureux lors de cette expérience en ligne, je le serai certainement une fois arrivé à destination ».

Il est difficile de prévoir les comportements touristiques après la crise sanitaire. Mais il semble essentiel pour le secteur de capitaliser sur l’évolution récente des comportements et d’aller vers un usage accru du numérique.

De nombreux pays ont mis en place des politiques et des plans pour développer un tourisme durable d’ici 2030. Le « sous-tourisme » est même devenu une tactique qui suscite un intérêt croissant pour les commerçants. Il s’agit d’encourager les voyageurs lassés des destinations surpeuplées à choisir comme alternative des destinations touristiques moins fréquentées. La plupart des experts confirment que la réalité virtuelle est un moyen efficace d’y parvenir.

Cet article Tourisme : les expériences de réalité virtuelle suscitent encore plus l’envie de voyager a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon

Par : Serge R. — 31 août 2021 à 15:00
Schell Games

Le studio derrière Until You Fall et I Expect You To Die, Schell Games, prépare en ce moment son prochain titre VR. Dans ce nouveau jeu VR, il tentera de trouver l’équilibre parfait entre un gameplay basé sur l’hyper-réalité et la physique. Pour le moment, on n’a pas encore beaucoup d’informations sur ce nouveau projet.

Schell Games vient de lancer son dernier titre VR, I Expect You To Die 2 : The Spy and the Liar, il y a quelques jours. Pour rappel, le studio a annoncé le nouveau jeu de puzzle en réalité virtuelle au début de l’année, mais il n’est finalement sorti que maintenant. Cela montre qu’il faudra probablement encore attendre plusieurs mois avant qu’on entende parler de son nouveau projet de façon plus officielle. En tout cas, on sait qu’il sera un peu plus différent de ses anciens titres.

Schell Games : l’hyper-réalité et la physique à l’honneur

Jesse Schell, le boss de Schell Games, a parlé de son nouveau projet VR lors d’une récente interview. Il a donc déclaré qu’il veut mettre au point un nouveau titre VR basé sur la physique. Toutefois, il n’a pas manqué d’exprimer sa prudence en adoptant uniquement la mécanique basée sur la physique en réalité virtuelle.

En fait, selon lui, il compte rendre les choses hyper-réelles. Malgré cela, étant donné qu’il essaie de créer une expérience exceptionnelle pour les joueurs, le réalisme n’est pas seulement son objectif. La physique constitue une bonne solution pour cela. Cependant, elle ne permet de créer ce type d’expérience qu’en partie. Dans son nouveau jeu VR, Schell veut ainsi trouver l’équilibre entre l’hyper-réalité et la physique.

En somme, on ne doit de ce fait pas s’attendre à un jeu de type Blade & Sorcery ou encore Boneworks. Il est fort probable que le nouveau projet VR soit plus axé sur la physique que sur l’action d’arcade proposée par Until You Fall. Dans tous les cas, Schell a ajouté que les jeux basés sur la physique peuvent très bien fonctionner. Néanmoins, on ne peut pas se baser complètement sur la physique, car cela peut devenir compliqué et ennuyeux à la longue.

Cet article Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Un outil d’écriture en réalité augmentée utilisant l’IA pour aider les personnes bègues

Par : Lilia — 31 août 2021 à 14:05
ar for stutter

Avec le temps, la technologie rend nos vies plus faciles et plus pratiques. Elle nous fournit des facilités d’avancement dans différents secteurs. Elle crée des solutions pour les personnes handicapées. La réalité augmentée permet également aux personnes bègues d’améliorer le déroulement de leurs activités quotidiennes.

Récemment, la réalité augmentée a été utilisée dans l’intelligence artificielle. L’objectif est de fournir une assistance aux personnes bègues dans leur discours. Cette technologie révolutionnaire leur sera non seulement utile dans leur vie personnelle, mais aussi dans leur vie professionnelle.

Les personnes vivant avec cette condition ont souvent des difficultés à communiquer clairement et efficacement. De plus, le processus pour faire passer un message est plus long pour elles. Par conséquent, cet outil technologique basé sur la réalité augmentée les aidera à surmonter tout cela. Grâce à lui, les personnes bègues pourront avoir des interactions plus confiantes.

Un outil en réalité augmentée pour détecter les mots difficiles et les remplacer par des mots similaires

Récemment, la réalité augmentée a été utilisée dans l’intelligence artificielle. L’objectif est de fournir une assistance aux personnes bègues dans leur discours. Cette technologie révolutionnaire leur sera non seulement utile dans leur vie personnelle, mais aussi dans leur vie professionnelle.

Une nouvelle étude a apporté la possibilité d’aider ces personnes. Le processus se fera d’une manière qui leur permette de parler ou d’exprimer clairement leur point de vue. Celle-ci consistera à détecter les mots difficiles à prononcer pour les utilisateurs. Et à l’aide d’un outil d’écriture misant sur la réalité augmentée, on pourra délivrer ces mots.

Pour chaque mot difficile, on le remplacera par un mot similaire. Celui-ci aura le même sens mais sera plus facile à prononcer. On utilisera les commentaires des utilisateurs pour fournir des options meilleures et personnalisées aux personnes recourant à l’outil. Ses créateurs ont baptisé le dispositif Fluent. Ghai, B. et Mueller, K ont rédigé le document de recherche. Il s’intitule « Fluent : An AI Augmented Writing Tool for People who Stutter » (Un outil d’écriture en réalité augmentée utilisant l’intelligence artificielle pour les personnes bègues).

Cet article Un outil d’écriture en réalité augmentée utilisant l’IA pour aider les personnes bègues a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Réalité virtuelle et médecine : comment la VR révolutionne les soins et les thérapies

Par : Serge R. — 31 août 2021 à 07:07
Médecine et réalité virtuelle

La technologie VR se fait en ce moment une place de choix dans le monde de la médecine. Elle est donc de plus en plus présente dans ce secteur-là. En fait, elle est surtout en train de révolutionner les soins et les thérapies. Voici comment elle procède.

On se réfère souvent à l’univers du « gaming » dès qu’on parle de réalité virtuelle. Certaines personnes pensent même que la technologie est réservée au monde du jeu vidéo. Il est vrai que la VR est largement utilisée dans ce domaine-là. Toutefois, elle s’invite aussi désormais dans de plus en plus de secteurs, à savoir le tourisme, le sport, l’automobile, l’entrepreneuriat et bien d’autres encore. À l’heure actuelle, la médecine n’échappe pas non plus à cette tendance. Voici justement comment la réalité virtuelle révolutionne le domaine médical.

Une manière d’améliorer la formation des chirurgiens

Il existe actuellement de nombreuses applications de la technologie VR en médecine. Parmi celles-ci, il y a tout d’abord l’amélioration de la formation des chirurgiens. Il faut savoir que les solutions de formation et d’apprentissage en réalité virtuelle dans le secteur de la santé ne cessent en ce moment de se multiplier dans le monde.

Cela est évident étant donné la pluralité des demandes provenant des chirurgiens. Osso VR, une startup américaine, constitue justement un exemple concret. Effectivement, elle s’est fixé l’objectif d’améliorer la sécurité des patients, mais pas seulement. Elle compte également démocratiser l’accès aux différentes techniques chirurgicales orthopédiques modernes par les étudiants en médecine et les chirurgiens.

Afin de réaliser de telles missions, elle a bien sûr l’intention de se servir de la réalité virtuelle. Pour que sa plateforme de formation soit mise en place, la startup a formé une équipe multidisciplinaire d’experts issus d’institutions reconnues à l’échelle internationale. On peut citer, entre autres, Harvard, Microsoft, Medtronic, etc. À l’heure actuelle, la jeune société bénéficie déjà de partenariats avec de grandes écoles de médecine américaines.

À part Osso VR, de nombreuses autres startups et entreprises se sont aussi lancées dans l’amélioration de la formation médicale. Il y a, par exemple, le géant de la formation chirurgicale en VR FundamentalVR.

Une nouvelle façon de lutter contre la douleur

En utilisant la technologie VR en médecine, les professionnels de la santé ont droit à un outil bien efficace pour venir à bout de la douleur. Il s’agit d’ailleurs d’une solution non médicamenteuse. On peut donc s’en servir pour soulager des douleurs chroniques, telles que le cancer. Il est même possible de l’employer pour soulager les douleurs de l’accouchement sans avoir à recourir à la péridurale.

On peut également l’utiliser pour soigner les grands brûlés ainsi que les malades en post-opératoire. Il faut avouer que la réalité virtuelle est vraiment « thérapeutique ». Le centre médical Cedars-Sinai basé à Los Angeles a, entre autres, mené une étude sur l’efficacité de la VR contre la douleur.

Ses chercheurs ont réalisé l’étude sur quelque 120 patients entre les années 2016 et 2017. Ils ont alors comparé un groupe qui a eu accès à des séances de relaxation sur un moniteur à un autre groupe employant la VR dans le parcours de soins. Cela leur a permis de démontrer que la réalité virtuelle thérapeutique est en mesure de réduire toute douleur sévère chez les patients hospitalisés de manière sécurisée et efficace.

Le recours à des produits pharmaceutiques est aussi nettement diminué. Il ne faut en aucun cas oublier que ces produits présentent dans certains cas des risques de dépendance. Selon les chercheurs, la théorie la plus probable est que la VR est capable de détourner l’attention du cerveau des éventuels stimuli de la douleur.

Un moyen d’améliorer les méthodes de rééducation

Utiliser la VR en médecine permet également d’améliorer les différentes méthodes de rééducation. Parmi celles-ci, on compte, entre autres, la rééducation suite à un AVC. Une startup suisse du nom de MindMaze a, par exemple, mis au point des programmes de rééducation destinés aux patients atteints d’un AVC.

Pour les développer, elle a travaillé aux côtés d’experts, dont des thérapeutes, des neuroscientifiques, des développeurs de jeux vidéo ainsi que des ingénieurs. Grâce aux solutions proposées par MindMaze, tout thérapeute peut de ce fait aider ses patients à ranimer leurs membres paralysés. Les programmes utilisés permettent de simuler virtuellement leurs mouvements et leurs gestes.

La réalité virtuelle est en outre efficace pour améliorer la rééducation pour les personnes atteintes de paraplégie. Il est même possible de réaliser des séances de kinésithérapie en VR. À l’heure actuelle, de nombreuses startups se sont tournées vers cette dernière pour rendre les séances de kinésithérapie nettement plus efficaces. On peut citer XRHealth et KinéQuantum.

Pour XRHealth en particulier, la société vient de lancer une clinique de télésanté en VR en mars 2020. Il s’agit de la toute première au monde. La plateforme propose donc toutes sortes d’applications thérapeutiques VR à la fois immersives et innovantes. Elles permettent de venir à bout d’une grande variété de symptômes physiques, émotionnels et neurocognitifs.

Une solution efficace pour prévenir les maladies

La réalité virtuelle constitue un excellent outil permettant aux divers patients de mieux comprendre leur état de santé. Utilisée dans le monde de la médecine, la technologie VR est en effet capable de fournir une reconstruction virtuelle détaillée et compréhensible des différentes parties du corps.

Grâce à cela, tout patient pourra saisir les principes de chaque traitement, ce qui rendra à coup sûr l’intervention plus satisfaisante. On peut, entre autres, prendre l’exemple du centre médical Cedars-Sinai, qui a lancé un programme de prévention avec une église de Los Angeles.

Celui-ci avait pour but de réduire l’hypertension artérielle dans une communauté du sud de Los Angeles. Dans le cadre du programme, les participants ont regardé une vidéo VR sur un smartphone. La vidéo leur faisait découvrir les effets du sodium sur le corps. Elle leur montrait ainsi comment la consommation d’aliments riches en sodium peut entraîner les maladies cardiovasculaires et l’hypertension artérielle.

En vivant l’expérience en réalité virtuelle et en voyant le sel endommager leur corps et leur cœur, ils pourraient alors être plus motivés à changer leur alimentation. En somme, la VR est de ce fait une solution bien efficace pour prévenir les maladies.

Une méthode pour venir à bout de toute dépendance

Utiliser la technologie VR en médecine permet aussi de venir à bout de toute dépendance. En d’autres termes, elle peut être utile pour aider toute personne à se remettre de la dépendance à certaines substances. Pour cela, les professionnels de la santé se servent généralement de techniques d’exposition progressive.

Ils accompagnent d’ailleurs leurs patients afin de mieux suivre leur évolution face à leur dépendance. Pour que l’opération soit bien efficace, les médecins ont souvent tendance à intégrer l’environnement habituel de chaque patient dans les situations simulées.

La réalité virtuelle est en outre actuellement très utilisée dans différentes applications de fitness. Elle permet alors de promouvoir l’activité physique au quotidien. Pour cela, elle la rend nettement plus amusante. Les fameuses applications ludifient de ce fait chaque exercice physique. Elles fournissent aux utilisateurs des récompenses et des objectifs à atteindre tout en les immergeant dans un paysage magnifique.

Un véritable outil d’empathie pour les professionnels de la santé

Certains hôpitaux se servent de simulations de réalité virtuelle afin de permettre aux médecins de comprendre leurs patients plus efficacement et plus rapidement. Il ne faut pas oublier qu’il peut être difficile pour ces professionnels de la santé de ressentir ce que c’est que d’être atteint d’une maladie grave, par exemple.

Ainsi, la plupart des maladies, comme celle de Parkinson ou la migraine, peuvent être simulées en VR. Grâce à cela, les médecins ont l’occasion de découvrir et de mieux comprendre ce que vivent les patients. Au cours de ces fameuses simulations, ils font donc face à toutes sortes de problèmes de santé spécifiques.

Ils peuvent également se retrouver dans certaines situations de la vie réelle. Ils peuvent, entre autres, être la victime d’abus verbaux dans un scénario où règne la violence domestique. Selon certaines études, pour toute personne ayant participé à une simulation de réalité virtuelle, l’expérience est nettement plus percutante.

En somme, les médecins utilisant la technologie VR comme outil d’empathie sont alors à coup sûr plus impliqués dans les différents besoins de leurs patients. Aussi, ils ont l’occasion de comprendre ce que c’est que d’être leurs patients même.

Réalité virtuelle : un impact sur la santé mentale ?

À l’heure actuelle, la VR est connue dans le monde de la médecine comme un moyen d’aider les patients à soulager le stress, mais pas que. Elle leur permet également de combattre l’anxiété, ce qui mène à un état mental détendu ou plus paisible. Pour cela, ils doivent porter un casque VR et participer à une simulation mise au point pour calmer leur esprit.

Avec une telle méthode, les personnes concernées ont l’opportunité d’acquérir très rapidement de meilleures capacités méditatives. Elles n’auront même pas besoin de s’entraîner pendant plusieurs années pour en arriver-là. La technologie peut d’ailleurs aider les individus qui ne sont pas très fans des disciplines, comme le yoga, à atteindre un état de flux dans les plus brefs délais.

À noter que certains patients peuvent penser que la réalité virtuelle est utilisée pour manipuler leur esprit, ce qui est totalement faux. Effectivement, la VR est loin d’être une « astuce cérébrale » selon le docteur Brennan Spiegel de chez Cedars-Sinai. En fait, elle aide simplement à entraîner l’esprit d’une manière différente.

Cet article Réalité virtuelle et médecine : comment la VR révolutionne les soins et les thérapies a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

[TOP] Découvrez les meilleurs accessoires à acheter pour HTC Vive

Par : Lilia — 30 août 2021 à 18:53
accessoires HTC Vive

Le HTC Vive est un casque de réalité virtuelle entièrement immersif que HTC et Valve ont développé. Cet appareil est un leader dans son domaine. Plus de 2500 applications et jeux sont disponibles pour VIVE. Mais vous ne pouvez pas simplement le brancher et vous plonger dans la réalité virtuelle.

En effet, il existe des accessoires qui améliorent considérablement cette expérience. Ils rendent cette dernière inégalés et réalistes. Ceux-ci sont nécessaires pour utiliser ce dispositif. Voici une liste d’accessoires HTC Vive très plébiscités à vous procurer, si vous êtes propriétaire d’un HTC Vive.

Le Vive Deluxe Audio Strap, l’un des accessoires HTC Vive les plus essentiels

Pour utiliser correctement le HTC Vive, vous avez besoin de vos propres écouteurs. Beaucoup ont eu des problèmes pour trouver un casque alimenté par USB approprié. Le système de triple sangle Velcro est conçu pour l’ajustement. Mais il est peu pratique. Et recourir à la prise jack signifie manier plus de câbles.

Le système du Vive Deluxe Audio Strap est la solution à tout cela. Ce dispositif remplace les sangles standard. Il intègre l’audio directement dans la conception du casque. Cela présente de multiples atouts. L’ajustement du casque est très confortable et beaucoup plus facile à utiliser. Le rembourrage et le boitier en plastique permettent une meilleure répartition du poids. De simples oreillettes rabattables reposeront sur vos oreilles pendant le jeu. Vous pouvez facilement les déplacer.

Bien entendu, vous n’aurez plus besoin d’utiliser vos propres écouteurs. Il y aura également moins de pression faciale. Et pour couronner le tout, pendant que vous jouez, il y aura moins de câbles aux alentours.  Le Vive Deluxe Audio Strap garantit une meilleure immersion pendant les sessions de jeu. C’est un véritable outil audio tout-en-un.

HTC VR VIVE DELUXE Audio Strap

169.00
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

L’adaptateur sans fil HTC Vive pour supprimer la connexion filaire

L’adaptateur sans fil officiel du HTC Vive évite la connexion filaire à votre PC. Une batterie et un récepteur se clipsent sur le casque. Un émetteur se connecte à votre PC et vous êtes prêt pour l’aventure. C’est l’un des accessoires HTC Vive offrant une expérience VR de premier ordre sans câble.

Désormais, grâce à l’adapteur sans fil HTC Vive, vous n’avez plus à vous soucier de brancher quoi que ce soit sur votre carte graphique. Vous n’aurez plus à connecter votre Vive à votre machine de jeu via des fils. Le système gère tout grâce à l’adaptateur PCI-e installé dans votre machine. Il est à remarquer que celui-ci fonctionne à la fois avec HTC Vive et HTC Vive Pro. Cet outil est une belle option pour les propriétaires de Vive Pro qui ne pouvaient pas accéder au sans fil jusqu’à présent.

HTC Adaptateur sans fil - Kit complet Pour Pro Series/ Pro Eye Series/ Cosmos Series

459.00
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le HTC Vive Tracker, au top des accessoires HTC Vive

Le Vive Tracker est une nouvelle façon de combler le fossé entre la réalité virtuelle et le monde réel. C’est l’une des technologies les plus prometteuses du HTC Vive en 2017. Cet accessoire constitue un gadget de suivi de mouvement interchangeable. Il peut se fixer à n’importe quel objet dans la vie réelle. Le HTC Vive tracker crée une connexion sans fil entre l’objet et le casque. Le joueur est ensuite en mesure d’utiliser l’objet dans le monde virtuel, ce qui est assez impressionnant.

Le tracker peut être attaché à un appareil photo reflex numérique pour créer des vidéos de réalité mixte. Basé sur la même technologie que le HTC Vive et ses contrôleurs, le Vive Tracker calcule sa position dans une pièce en fonction des signaux infrarouges émis par les stations de base. L’endroit où ces signaux tombent est suivi via un réseau de capteurs sur l’appareil et converti en une position équivalente dans le jeu.

HTC Vive Tracker 2.0 (2018) - Système de Tracking réalité virtuelle

170.00
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les lentilles de prescription : une forte praticité

Porter un casque VR sur les montures de prescription n’est pas toujours pratique. Cela est inconfortable. On ne mentionne pas le fait qu’il favorise les problèmes de tâches et de vapeur. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de mettre à niveau votre HTC Vive et ajouter des adapteurs pour verres correcteurs. Ainsi, vous pourrez jouer sans vos lunettes.

Pour les différents casques de réalité virtuelle, il existe de nombreuses entreprises qui proposent les lentilles de prescription. VR Lens Lab est sans doute la plus populaire. Cette compagnie fournit des lentilles sur mesure. Il est important d’ajouter que ce gadget coûte autant que vos lentilles de prescription standard. Les prix varient en fonction de l’état de vos yeux.

Le sac Hyperkin Polygon HTC Vive pour une meilleure protection

Si vous prévoyez d’emporter votre HTC Vive en déplacement, l’étui de transport Hyperkin est un compagnon idéal pour le voyage. Celui-ci est conçu pour contenir un casque VR et tous les accessoires associés (casque, contrôleurs, capteurs) en un seul endroit. L’Hyperkin Polygon présente de multiples atouts. Il est peu encombrant. Rappelons que les accessoires HTC Vive peuvent occuper votre espace et vous gêner si vous l’utilisez plusieurs fois au quotidien.

En outre, cet étui est le moyen par excellence de protéger votre casque contre les chocs et les rayures. Il est indispensable pour s’assurer de ne pas casser accidentellement l’un des composants du HTC Vive et gaspiller son argent. Ce dispositif est à la fois léger et durable. C’est un investissement intelligent pour tout propriétaire de Vive.

Le 3dRudder Motion Controller, un contrôle des mouvements avec les pieds

Quand on est un grand partisan des jeux VR à l’échelle de la pièce, l’expérience est d’autant plus passionnante lorsque l’on peut se balader dans le monde de la VR, en se déplaçant dans le vrai. Mais souvent, cela devient fatiguant. Il y a des moments où nous écourtons la session de jeu à cause de pieds endoloris ou de maux de dos. Le 3dRudder motion controller est la solution à ce problème.

Cet objet permet de contrôler les mouvements du jeu avec les pieds, et cela, en restant assis. En reposant les pieds sur le 3dRudder, vous pouvez les tourner pour déplacer votre personnage dans le jeu VR. Des mouvements simples vous permettront de marcher, courir ou mitrailler. Basculer dans n’importe quelle direction est très simple. Les capteurs de pression intégrés suivent avec précision les mouvements et transmettent ces informations au jeu. Ils peuvent même détecter lorsque vous appuyez ou soulevez vos pieds.

3DRudder 3DR-3D-VR-CONTR-01 Contrôleur Gaming pour PC/Réalité Virtuelle

99.00
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Leap Motion, l’un des accessoires HTC Vive les plus en vogue

Le Leap Motion est un dispositif de suivi. Grâce à lui, il suffit d’agiter les mains pour contrôler ce que nous voyons et interagir avec les interfaces logicielles. En attachant un appareil Leap Motion à l’avant d’un HTC Vive, vous pouvez abandonner vos contrôleurs VR et vous immerger dans un monde VR où vos mains font la magie. Du moins, c’est la promesse de ce système.

LEAP MOTION LEAP Motion Controller 3D USB

179.00
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le contrôleur Leap Motion est l’une des choses les plus faciles à installer sur votre HTC Vive. Il suffit de coller une station d’accueil à l’avant de votre casque, d’insérer le contrôleur Leap Motion et de le brancher sur un port USB libre de votre PC à l’aide d’un long câble d’extension. Il faut télécharger certains logiciels et les installer. Mais la configuration est un jeu d’enfant. À partir de là, vous pouvez essayer une variété d’expériences disponibles sur le site Web de l’entreprise.

Mousse de remplacement KIWI

Le HTC Vive est livré avec deux coussins faciaux de tailles différentes. HTC vend ses propres remplacements. Cependant, KIWI offre une alternative supérieure. Rembourrés avec une mousse plus fine et doublés de cuir PU, ils sont plus hygiéniques et augmentent le champ de vision du casque. Ils vous permettent donc de jouer d’une manière plus immersive. Outre cela, KIWI est facile à nettoyer. Des lingettes antibactériennes suffisent pour cela. Pour l’installation, il s’affixe très facilement avec le Velcro.

KIWI design VR Coussin pour HTC Vive, Remplacement du Masque pour Les Yeux en Mousse pour HTC Vive 10/ 6mm avec des Kits de Nettoyage

19.99
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Chiffons de nettoyage en microfibre AmazonBasics

Pour nettoyer vos composants HTC Vive, les chiffons en microfibre sont parfaitement doux et absorbants. De plus, ils ne laissent pas de traces désagréables. Cet ensemble d’AmazonBasics est un choix particulièrement attrayant avec 24 chiffons réutilisables. Il est possible de les laver en machine, contrairement aux lingettes de nettoyages.

Amazon Basics Lot de 24 chiffons microfibre

15.64
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Support d’éclairage

Si vous ne voulez pas percer de trous dans vos murs pour les phares de Vive, il est conseillé d’investir dans un support d’éclairage et un support à rotule pour trépied. La hauteur maximale des supports dépasse la hauteur maximale recommandée par HTC. Ils sont également à coussin d’air pour un réglage facile.

Neewer Support d'Éclairage Fixation de Lampe Lumière 260cm Photo Studio pour HTC Vive VR,Vidéo Portrait Photographie (2 Pièces)

43.49
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Cette liste n’est pas exhaustive. Mais ces quelques accessoires HTC Vive sont les plus importants pour améliorer vos expériences VR en 2021.

Cet article [TOP] Découvrez les meilleurs accessoires à acheter pour HTC Vive a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

« Space Explorers: The ISS Experience », Un documentaire en réalité virtuelle pour voir l’espace de vos propres yeux

Par : Lilia — 30 août 2021 à 18:45
Space Explorers ISS Experience

« Space Explorers: The ISS Experience » est un documentaire VR de Felix & Paul Studios et TIME. Il vous permet de voir à quoi ressemble la vie à bord de la Station Spatiale Internationale.

Les deux premiers épisodes de « Space Explorers : The ISS Experience » vous transportent dans l’air raréfié de l’intérieur de l’ISS. Aujourd’hui, les studios ont annoncé qu’ils ont commencé à filmer les épisodes trois et quatre à l’extérieur de l’ISS. Ainsi, vous découvrirez virtuellement le bord de l’espace via une vidéo 360 en 3D.

Les scènes extérieures sont filmées par la réalité virtuelle personnalisée « Outer Space Camera » de Felix & Paul. C’est la première tentative de ce type de capturer une vidéo 3D et 360 en utilisant l’ISS comme chariot de caméra spatial. Ces scènes devraient figurer dans l’épisode 3 Unite et dans l’épisode 4 Expand. La série est une exclusivité Oculus. Elle offre une prise en charge de la réalité virtuelle dans Rift, Quest et Quest 2 via l’Oculus Store.

« Space Explorers : The ISS Experience », une caméra exceptionnelle pour la réalisation

Selon le studio la « caméra extra-atmosphérique » pour réaliser « Space Explorers : The ISS Experience », repose sur une caméra Z-Cam V1 Pro.  Elle intègre neuf capteurs 4K permettant une image 3D à 360 degrés avec une résolution de 8K.

Elle résiste à une multitude de conditions : le vide de l’espace, les rayons ultraviolets solaires, les rayonnements ionisants, le plasma, la charge de surface et les arcs électriques, les températures extrêmes, les cycles thermiques… La liste est longue.

La caméra spatiale, fixée au bras robotique Canadarm2, est conçue pour stocker environ 15 heures de vidéo 3D à 360 degrés. Elle a des objectifs personnalisés résistant à une lumière et une chaleur extrême. Cela minimise les reflets lorsqu’elle est directement exposée au soleil.

Felix & Paul n’est pas seulement le réalisateur de « Space Explorers : The ISS Experience ». C’est aussi un studio primé aux Emmy Awards. Il est responsable de films VR tels que MIYUBI, la série Nomads, Strangers et The Confessional. Le studio montréalais a créé plusieurs productions pour des franchises existantes telles que Jurassic World, Cirque du Soleil, Wild et Isle of Dogs.

Des collaborations de haut niveau ont vu la création d’expériences de réalité virtuelle pour la NASA, SpaceX, les présidents Barack Obama et Michelle Obama, le président Bill Clinton, Wes Anderson, Brie Larson, Jeff Goldblum et Bill Murray. Vous trouverez les premiers épisodes en VR sur l’Oculus Store. Chacun des épisodes durent environ 30 minutes.

Cet article « Space Explorers: The ISS Experience », Un documentaire en réalité virtuelle pour voir l’espace de vos propres yeux a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

The Mandalorian utilise la réalité virtuelle pour repérer de nouveaux lieux de tournage

Par : Lilia — 30 août 2021 à 14:58
The Mandalorian réalité virtuelle

The Mandalorian est l’une des séries télévisées les plus en vogue actuellement. Les aventures du célèbre chasseur de primes ont eu recourt à la technologie immersive de la réalité virtuelle pour simplifier le processus de production.

L’équipe travaillant sur la troisième saison de The Mandalorian utilise la réalité virtuelle.  Cette technologie les aide à repérer des lieux du monde réel qu’ils recréent à l’aide de leur studio VFX. Une fois le lieu créé, le directeur de la photographie intervient et réalise le décor virtuel.

Ils peuvent faire pivoter la scène, ajouter des roches et même ajuster la position du soleil. Cela leur permet de maintenir « l’heure magique » – la période juste avant le lever du soleil et juste après le coucher du soleil – aussi longtemps que nécessaire.

Baz Idoine, directeur de la photographie sur The Mandalorian, a expliqué comment l’équipe a pu découvrir des lieux de narration essentiels à l’aide d’un processus appelé « repérage en réalité virtuelle ».

« Nous avons créé un paysage inspiré par des cinéastes japonais comme Akira Kurosawa avec Yojimbo ou Princesse Mononoké », a déclaré Idoine. « Le chef décorateur et moi-même passons beaucoup de temps à travailler avec ses créations et ses décors… »

Idoine a également parlé du travail du directeur de la photographie japonais Kazuo Miyagawa. Lors du tournage du dernier épisode de la saison 2, intitulé « The Jedi », ce dernier a aussi utilisé le repérage en réalité virtuelle. Cette innovation l’a aidé à construire sa vision de l’univers Star Wars.

Le processus de reconnaissance VR utilise le même studio d’effets visuels développé par le système ILM StageCraft pour la première saison de l’émission. Il a offert à Idoine et au reste de l’équipe un processus simplifié. Plusieurs départements travaillant sur l’émission pouvaient apporter des modifications à la volée. La méthode traditionnelle de tournage, quant à elle, peut prendre plusieurs mois entre la production et la post-production.

Après the Mandalorian, d’autres projets Disney s’intéressent à la réalité virtuelle

L’utilisation de la technologie virtuelle sur le tournage de The Mandalorian a été un succès. Ainsi, les showrunners d’autres projets Disney, de Star Wars à Marvel, ont commencé à exploiter la recherche de décors en réalité virtuelle. Cela leur a permis de raconter leurs histoires.

Idoine a félicité les producteurs exécutifs Jon Favreau et Dave Filoni lors de son interview avec Variety pour lui avoir fourni la liberté créative nécessaire pour donner vie à sa vision de la franchise emblématique sur le petit écran.

Lors d’une interview, le directeur de la photographie sur The Mandalorian a affirmé : « Ce dont je suis le plus fier dans  l’épisode « The Jedi« , c’est que la technologie n’a pas entravé l’histoire. Au contraire, elle l’a améliorée. Cela m’a donné l’opportunité d’utiliser toutes ces années d’expérience dans l’industrie cinématographique de faire le meilleur travail de ma vie ».

Cet article The Mandalorian utilise la réalité virtuelle pour repérer de nouveaux lieux de tournage a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

The Citadel, la nouvelle expérience pour salles d’arcade VR du Groupe LDLC

Par : Gwendal P — 30 août 2021 à 10:36
rune tales the citadel

Runes Tales : The CItadel est un jeu de coopération en réalité virtuelle. C’est le premier chapitre d’une série mise au point par le studio VR du Groupe LDLC. Le groupe de la région lyonnaise compte bien le proposer aux salles d’arcade VR à travers la France, et pourquoi pas plus loin ?

Le Groupe LDLC, créé en 1996, est le leader français du e-commerce en matière de produits informatiques et high-tech. Au fil des ans, la petite startup lyonnaise s’est développée de concert avec un secteur où l’innovation est maître. Il est ainsi logique que le groupe se tourne vers la réalité virtuelle. En plein essor, ce segment des nouvelles technologies pourrait bientôt rivaliser avec l’intelligence artificielle. Même si, pour le moment, cela reste du domaine du ludique avec la création d’un studio VR, nommé LDLC VR Studio, pour y développer des jeux vidéo.

Ces jeux en VR sont dans un premier temps à destination des salles d’arcade qui proposent des pods ou des espaces d’immersion en déplacement libre. Le premier format permet une utilisation en solo ou en coopération sur une surface réduite. Le second nécessite des salles d’au moins 200 mètres carrés et l’habituel ordinateur en guise de sac à dos. À ce jour, le Groupe LDLC a produit trois jeux. Le dernier en date, Runes Tales : The Citadel, est le plus ambitieux.

The Citadel, premier chapitre d’une nouvelle franchise

The Citadel, premier chapitre d’une histoire globale intitulée Rune Tales, est un jeu multijoueur en coopération qui se joue avec des pods individuels. Deux à quatre joueurs participent à l’expérience qui dure entre 20 et 25 minutes. Immergés au sein d’un univers empreint de magie, ils forment une équipe et doivent affronter des hordes d’ennemis, principalement des orcs et des gobelins. Le studio de réalité virtuelle lyonnais plonge les joueurs dans un univers médiéval, au cœur d’une cité qu’il faut délivrer de l’emprise d’un sorcier maléfique. En progressant dans le niveau, il est possible de gagner des armes magiques et leur équipement afin d’être prêt à affronter le boss final. Les joueurs se verront proposer différentes variantes du jeu, selon leur niveau.

Le Groupe LDLC pose ici les bases d’une franchise qu’il souhaite développer plus encore par la suite. L’on peut ainsi s’attendre à une suite, c’est-à-dire un second chapitre, qui viendra compléter l’aventure Rune Tales. Or, à travers le développement de ce jeu à destination des salles d’arcade, c’est tout le Studio VR de LDLC qui souhaite grandir. Puisqu’en complément de la production de jeux vidéo, le Groupe accompagne les exploitants de salles d’arcade à donner vie à leurs projets.

Un launcher complet pour une installation rapide dans les salles d’arcade

Cet accompagnement, la société lyonnaise peut le proposer grâce à leur expérience obtenue par l’intermédiaire de leur propre launcher. Celui-ci comprend tous les éléments pour faciliter la mise en place de leurs jeux dans les salles. En effet, il permet le lancement des jeux, le suivi des scores, me téléchargement de la nouvelle version des jeux et le suivi de leur utilisation. Un service qui simplifie la tâche des propriétaires de salles d’arcade.

Ainsi, le Groupe LDLC mise beaucoup sur la VR. D’autres jeux sont d’ailleurs en développement et viendront bientôt s’ajouter à leur catalogue. En attendant, il est possible de tester tout ce qui est déjà disponible dans le showroom LDLC VR Experience situé à Dardilly, nouvelle adresse de la réalité virtuelle à Lyon. Cet espace offre également l’occasion de découvrir en avant-première certaines expériences.

Cet article The Citadel, la nouvelle expérience pour salles d’arcade VR du Groupe LDLC a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Teodor Vernica crée un pipeline pour visualiser les données STEP et QIF à l’aide de la réalité augmentée

Par : Lilia — 30 août 2021 à 09:30
Teodor Vernica réalité augmentée

Imaginez une technologie capable de fournir des informations importantes sur des pièces : la géométrie de cette pièce, la façon dont elle est assemblée et ses informations de fabrication de produit (PMI). C’est ce sur quoi travaille Teodor Vernica, chercheur associé au NIST à la division d’intégration des systèmes. Le travail s’articule autour de la réalité augmentée.

Teodor Vernica et Bill Bernstein, ingénieur en mécanique chez SID ont exploité le potentiel de la réalité augmentée. En AR, les informations ou les représentations numériques sont superposées à des objets du monde réel. Les fabricants ont commencé à utiliser la réalité augmentée pour rendre leurs systèmes de production plus précis et plus efficaces.

Les grandes industries y ont recours pour former les travailleurs. Elles s’en servent aussi pour visiter et inspecter les usines et limiter l’exposition humaine aux machines. Enfin, cette technologie permet de voir les données associées aux produits physiques devant elles.

Les fabricants affichent actuellement ces données de produit sur un écran d’ordinateur, généralement sous forme de fichier numérique de conception assistée par ordinateur (CAO). La visualisation de fichiers en réalité augmentée peut être particulièrement utile pour les pièces. Ainsi, les utilisateurs n’auront pas besoin d’ouvrir le logiciel pour afficher le produit et ses informations. Ils pointeront simplement leur tablette ou leur casque AR sur la pièce réelle pour voir les données du produit.

Teodor Vernica, une solution pour convertir les données d’un produit d’un écran d’ordinateur en AR

Il n’existe aucun moyen standard de convertir les données d’un produit d’un écran d’ordinateur en réalité augmentée. Teodor Vernica et Bill Bernstein comblent cette lacune en développant un pipeline pour importer des fichiers STEP et QIF. Ceux-ci contiennent des données de fichiers CAx, dans des moteurs de réalité augmentée.

Le NIST a été indispensable à la création et au maintien des normes STEP et QIF. Teodor Vernica essaie d’appliquer ces normes et les outils associés à un cadre de réalité augmentée. Lui et Bill ont réussi à créer un pipeline pour la mise en œuvre des données STEP dans la réalité augmentée. Cela s’est fait en tirant parti de l’analyseur et de la visionneuse de fichiers NIST Step et du traducteur STEP vers X3D. Ils travaillent maintenant à faire de même pour les fichiers QIF, qui contiennent des données d’inspection.

Le principal défi de Teodor Vernica consiste à faire correspondre automatiquement les données QIF aux données STEP pour visualiser de manière contextuelle les résultats de l’inspection sur la géométrie de la pièce définie dans STEP. Idéalement, vous seriez en mesure de faire correspondre ces normes avec des identifications qui les rendent interopérables. Mais cela reste difficile.

Cet article Teodor Vernica crée un pipeline pour visualiser les données STEP et QIF à l’aide de la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber

Par : Serge R. — 30 août 2021 à 08:37
Beat Arena

BEAT ARENA est un jeu de rythme VR multi-instrumental développé par Konami Entertainment. Contrairement aux autres jeux de rythme VR conventionnels, à l’instar de Beat Saber, il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock. Ce dernier est inspiré des anime.

Le jeu de rythme en réalité virtuelle BEAT ARENA a fait ses débuts au Japon et en Asie en mars dernier. Il donne aux joueurs l’occasion de créer et de personnaliser leur propre rock star virtuelle. Ils peuvent ainsi modifier ses cheveux, son visage et ses différents accessoires comme bon leur semble. Aussi, ils peuvent profiter de tout un catalogue de musique bien en mesure de faire monter leur adrénaline.

En fait, ils ont droit à divers instruments, qui offrent chacun un gameplay rythmique spécifique. On peut donc citer la batterie, le clavier, la basse et la guitare. Le titre VR vient de débarquer sur Quest et Quest 2. Il est de ce fait désormais disponible dans tous les pays où sont vendus ces casques VR autonomes d’Oculus au prix de 29,99 dollars.

BEAT ARENA : un jeu de rythme VR pas comme les autres

À première vue, BEAT ARENA est assez similaire aux autres jeux de rythme en réalité virtuelle disponibles à l’heure actuelle. Il amène en effet les joueurs à se servir de leurs contrôleurs pour frapper une série de notes qui volent vers eux. Toutefois, en plus de ce gameplay plutôt classique, il propose diverses fonctionnalités bien intéressantes.

Parmi celles-ci, il y a le mode multijoueur asynchrone appelé « Crossover Time Session ». Il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock avec leurs amis. Ils peuvent de ce fait jouer aux côtés de ces derniers de manière asynchrone.

Le titre VR de Konami Entertainment se démarque aussi par son mode Replay. Celui-ci donne aux joueurs l’opportunité de revivre et de partager leurs performances. Pour cela, ils ont droit à divers angles de caméra, dont la caméra Performer, la caméra Live et bien d’autres encore. À noter qu’à l’occasion de la sortie du jeu VR sur les casques VR autonomes d’Oculus, Konami offre aux joueurs 10 nouvelles chansons supplémentaires. En tout, ils disposent donc de 41 morceaux.

Cet article BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre

Par : Serge R. — 28 août 2021 à 10:58
Jurassic World Aftermath 2

Après une Part 1 plutôt fascinante et terrifiante à la fois, Jurassic World Aftermath en sera bientôt à sa Part 2. Le studio derrière le titre VR, Coatsink, prévoit en effet de lancer officiellement sa partie 2 sur les casques VR autonomes Oculus Quest le 30 septembre prochain. En plus d’avoir révélé la date de sortie officielle du jeu VR, il a aussi publié une nouvelle bande-annonce de celui-ci.

Pour rappel, le Jurassic World Aftermath original a débarqué sur Oculus Quest en décembre de l’année dernière. Étant un jeu furtif en solo, il donnait aux joueurs l’occasion de découvrir l’île de Nublar avec ses effroyables et fantastiques dinosaures. Bien qu’il ait capté l’attention de bon nombre de joueurs, on avait l’impression qu’il a été écourté. Heureusement pour les fans, le studio Coatsink vient d’annoncer une partie 2 du titre VR. Celle-ci promet toutes sortes de nouveautés bien intéressantes.

Jurassic World Aftermath : Part 2 : quelles seront les nouveautés ?

En plus de la nouvelle bande-annonce qu’il a publiée, Coatsink a déjà dévoilé quelques-unes des nouveautés que proposera Jurassic World Aftermath : Part 2. Parmi celles-ci, il y aura donc de nouveaux lieux, mais pas seulement.

Il y aura également de nouvelles énigmes à résoudre ainsi que de nouvelles rencontres avec des dinosaures. Il faut dire que ce ne sont pas les nouveautés qui manqueront. Pour revenir à la bande-annonce du titre VR, on peut y voir un tyrannosaurus rex qui grimpe sur une table.

Un tricératops rejoint aussi la mêlée. Dans tous les cas, on s’attend à ce que le vélociraptor soit toujours présent dans la partie 2 de Jurassic World Aftermath. Il ne faut pas oublier que celui-ci adore traquer le joueur, ce qui rend le jeu VR encore plus excitant.

Cet article Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre

Par : Serge R. — 28 août 2021 à 09:57
Shadowgate VR

Comme son nom l’indique, Shadowgate VR : The Mines of Mythrok est un nouveau jeu VR basé sur la légendaire franchise d’aventure fantastique Shadowgate. Zojoi et Azure Drop Studios, les studios derrière le titre VR, prévoient de le lancer sur le Quest Store le 7 octobre prochain. Les fans de la franchise seront bien entendu à l’honneur.

Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler de Shadowgate, il s’agit d’une série fantastique qui a vu le jour en 1987. Le titre a fait ses débuts sur les PC Macintosh à l’époque. Au fil du temps, la franchise a fait l’objet de maintes adaptations. Elle s’est, entre autres, invitée sur certaines consoles de jeux vidéo modernes. On sait maintenant qu’elle se prépare à sortir en réalité virtuelle. Ses développeurs Zojoi et Azure Drop Studios comptent la lancer sur les casques VR autonomes Quest et Quest 2 en octobre. Elle portera alors le nom de Shadowgate VR : The Mines of Mythrok.

Shadowgate VR : The Mines of Mythrok : une aventure à ne surtout pas rater

Dans Shadowgate VR : The Mines of Mythrok, les joueurs auront l’occasion d’explorer des cavernes se trouvant dans les montagnes, mais pas que. Ils pourront aussi se servir d’une baguette magique pour venir à bout des ennemis macabres en leur lançant des sorts.

Dans certaines parties du jeu VR, ils se retrouveront dans des wagonnets nains. Ils devront également faire face à toutes sortes d’énigmes à résoudre. Il y aura d’ailleurs divers pièges à éviter.

En somme, Shadowgate VR promet une aventure exceptionnelle aux fans de la franchise. Il faut dire que la fameuse série fantastique devient entièrement interactive pour la première fois.

Cet article Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest

Par : Serge R. — 28 août 2021 à 08:52
End Effectors

End Effectors est un jeu de tir de science-fiction de type roguelite en réalité virtuelle. Son développeur, Jetpack Game Studio, prévoit de le lancer en accès anticipé bientôt. Le nouveau titre VR débarquera donc sur les casques PC VR et le Quest d’Oculus.

La version Early Access de End Effectors devrait proposer les premières parties du jeu VR. Elle devrait d’ailleurs débarquer à la fois sur SideQuest et l’Oculus App Lab. Il en est de même pour les magasins PC VR. Après le lancement du titre VR en accès anticipé, Jetpack Game Studio souhaiterait travailler dessus pendant six à neuf mois. Il pourra alors le mettre au point, et mettre à la disposition des joueurs des niveaux supplémentaires, des combats de boss et bien plus encore. En attendant, il a publié la première bande-annonce du jeu.

End Effectors : à quoi doit-on s’attendre du jeu de tir VR ?

Dans End Effectors, les joueurs seront amenés à affronter toute une armée de robots à l’aide d’une arme à la main. Lorsqu’ils feront face aux boss, ils pourront se servir d’un bouclier qu’ils devront saisir avec leur seconde main.

Le jeu de tir VR proposera aussi un mode coopératif en ligne complet. Étant donné qu’on a affaire à un roguelite, on se retrouvera d’ailleurs sur de nouvelles pistes chaque fois qu’on meurt. On a également la possibilité de trouver de nouvelles armes.

À noter que ce genre de jeu est actuellement de plus en plus populaire dans l’univers de la réalité virtuelle. À part End Effectors, divers jeux de tir roguelite VR sont attendus cette année, si l’on ne cite que Sweet Surrender.

Cet article End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Facebook lance Horizon Workrooms pour améliorer le travail à distance

Par : Lilia — 20 août 2021 à 14:11
Horizon Workrooms

Facebook s’oriente vers le travail à distance avec une plateforme collaborative appelée Horizon Workrooms.

Le nouveau service Horizon Workrooms de Facebook est lancé aujourd’hui en tant que version bêta ouverte. Il est gratuit sur le Web via un appel vidéo ou intégré à Oculus Quest 2.  Le logiciel prend en charge jusqu’à 16 personnes en VR ensemble. Il supporte jusqu’à 50 personnes au total lors de l’ajout de ceux qui appellent par vidéo.

Horizon Workrooms de Facebook réunit diverses technologies notamment le suivi des mains sans contrôleur. Il présente des tableaux blancs virtuels interactifs. Ainsi, les participants peuvent écrire, présenter des dossiers ou faire une partage d’écran. Horizon Workrooms intègre aussi une fonction Passthrough. Vous pouvez localiser exactement où quelqu’un est assis dans la pièce sans le regarder.

« Nous allons mettre cet outil à disposition des gens gratuitement. Nous voulons voir ce qu’ils en font », a déclaré Andrew Bosworth, vice-président de Facebook Reality Labs. « Nous pensons qu’Horizon Workrooms est pratique. D’ailleurs, nous l’utilisons déjà pour les réunions. Mais ses potentiels vont au-delà des simples réunions. »

Horizon Workrooms de Facebook, le respect de la vie privée

Les utilisateurs de Workrooms sont tenus d’adhérer à la « Politique de conduite en VR » de Facebook. Les représentants de l’entreprise ont préparé un document expliquant que Workrooms n’utilisera pas vos conversations et documents de travail. De plus, Passthrough traite les images et les vidéos de votre environnement physique à partir des capteurs de l’appareil localement.

Facebook et les applications tierces n’accèdent pas, ne visualisent ni n’utilisent ces images ou vidéos pour des publicités ciblées. Enfin, personne ne peut voir l’écran de votre ordinateur dans Workrooms à moins que vous ne choisissiez de le partager. Les autorisations que vous accordez pour l’application Oculus Remote Desktop ne sont utilisées que dans le but d’autoriser la diffusion en continu de votre ordinateur vers votre casque.

Lors d’une réunion avec Workrooms, aménager les salles avec différentes dispositions des sièges est possible. Cela aide à mieux se concentrer sur la collaboration, la conversation ou la présentation.

L’application Horizon Workrooms de Facebook fournit un espace pour prendre des notes. Vous pouvez également synchroniser votre Outlook ou Google Calendar. Cela facilitera la planification de réunions et l’envoi d’invitations. Le logiciel, ou ses futures versions représente une menace existentielle pour un certain nombre de startups et de développeurs indépendants. C’est par exemple le cas de Virtual Desktop et Bigscreen.

Cet article Facebook lance Horizon Workrooms pour améliorer le travail à distance a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Startups VR : Top des entreprises américaines à surveiller

Par : Lilia — 20 août 2021 à 11:30
top startups américaines VR

Depuis quelques années, la réalité virtuelle a fait de grands progrès. Cette technologie a trouvé sa place dans diverses industries. Cette année, on estime que près de 43 millions de personnes l’utiliseront au moins une fois. Le nombre d’utilisateurs actifs devrait atteindre environ 171 millions. Au début, on considérait cette innovation uniquement comme une technologie de jeu.

Aujourd’hui, la réalité virtuelle est présente dans les secteurs du commerce électronique, la formation médicale, la vente au détail et le développement des employés. Les plus grandes entreprises du monde ont investi des milliards de dollars sur cette technologie. Le nombre de startups qui mise sur elle connait une forte augmentation. Et aux Etats-Unis seulement, on compte plus de 1272 startups de réalité virtuelle. Voici le top startups VR américaines.

Matterport, fournisseur de logiciels de numérisation 3D

Matterport est au top de la liste des startups VR américaines. Cette entreprise est un fournisseur de logiciels de numérisation 3D basés sur le cloud et l’IA pour les applications immobilières. Elle propose une application mobile permettant de numériser en 3D à l’aide de l’appareil photo d’un téléphone. Grâce à elle, il est possible de créer, personnaliser et publier des modèles 3D.

Matterport fournit des systèmes de numérisation 3D et des caméras 3D. Elle combine les données pour créer un modèle 3D complet pouvant être visualisé, modifié, annoté et partagé à l’aide d’un ordinateur. Matterport s’adresse aux secteurs de l’immobilier, de l’hôtellerie, des voyages et des entreprises. Avec elle, découvrir des milliers d’endroits au monde en réalité virtuelle interactive est facile.

JauntVR dans la liste du top startups VR américaines

JauntVR est une société de réalité virtuelle fondée en 2013, et basée à Palo Alto, en Californie. C’est un pionnier de la narration à travers la réalité virtuelle cinématographique. En 2015, cette compagnie a développé une division dédiée à la réalisation de films VR en direct. Il s’agit du Jaunt Studios.

Cette entreprise produit et distribue du contenu immersif en réalité virtuelle, en réalité augmentée et en réalité mixte. Elle a lancé la plateforme Jaunt XR, une solution logicielle pour la distribution multiplateforme de médias (VR/AR/MR). Les fonctionnalités incluent des informations et des analyses de données, disponibles dans plus de 2 langues, un hébergement et une gestion basés sur le cloud. La société prétend avoir produit plus de 300 contenus immersifs. Ses partenaires incluent Sky, Medical Realities et vTime.

Orbbec, développeur de solutions logicielles

Quand il est question du top startups VR américaines, il est impossible de ne pas parler d’Orbbec. Cette entreprise est un grand fabricant de caméras 3D. Mais elle développe également des solutions logicielles, notamment des middleware, des SDK, des services cloud et de l’IA. Elle fournit trois offres principales : Orbbec Persee, Orbbec Astra Pro, Orbbec Astra.

Si l’on se penche sur l’Orbbec Persee, elle est pratique dans le secteur de la domotique, pour contrôler les lumières, la musique et d’autres appareils. Elle peut aussi être connectée à un téléviseur ou utilisée pour numériser des objets. Cette solution s’adresse à plusieurs secteurs d’activité à ne mentionner que la maison intelligente, la robotique, l’automatisation, les soins de santé et la numérisation 3D. Plusieurs partenaires de renom soutiennent l’entreprise. On cite notamment Alipay, Sanbot, HP et BearRobotics.

VRChat pour créer son propre monde virtuel

VRChat fait partie du top startups VR américaines. C’est un fournisseur d’une plateforme sociale basée sur la réalité virtuelle. Elle a été fondée par Gayor et Jesse Joudrey. Elle est gratuite. Cette plateforme présente de multiples avantages. Elle permet à ses utilisateurs de créer leurs propres mondes virtuels, se faire des amis, suivre des cours, jouer à des jeux et se connecter avec des amis dans le monde de la réalité virtuelle. Tout cela se passe dans le confort du foyer.

Il faut l’avouer, c’est un véritable espace de réunion virtuelle surréaliste. VRChat propose un large éventail d’expériences sociales de réalité virtuelle en donnant le pouvoir de création à sa communauté. Elle est compatible avec les casques de réalité virtuelle HTC Vive et Oculus Rift. La plateforme est accessible sur votre ordinateur via Steam ou le site Web de VRChat.

Dreamscape, créateur de divertissement de réalité virtuelle

Dans le top startups américaines VR on compte aussi Dreamscape. C’est une entreprise localisée à Santa Monica, aux Etats-Unis. Elle est spécialisée dans la création de divertissement de réalité virtuelle immersif basé sur la localisation. La société vise à ouvrir un multiplex VR qui utilisera des casques VR non attachés à Los Angeles. Cela signifie que les participants porteront des casques VR alimentés par un ordinateur transporté dans un sac à dos personnalisé.

Ils seront en mesure de se déplacer librement dans un espace et d’interagir avec des objets réels et virtuels ainsi qu’entre eux. Dreamscape Immersive a levé un total de 67,3 millions de dollars en financement sur 4 rondes. 21st Century Fox fait partie des investisseurs les plus récents.

SandboxVR, une expérience VR passionnante

SandboxVR est une entreprise de divertissement implantée à Hong Kong, Jakara, Macao, Vancouver, Los Angeles, San Francisco et Singapour. Son fondateur est Steve Zhao. SandboxVR fournit des produits de réalité virtuelle utilisés principalement pour les jeux. Parmi les expériences qu’elle propose, on distingue Deadwood Mansion.

C’est une expérience VR qui plonge un groupe de personnes dans la recherche d’un médecin accusé d’expériences illégales. On compte également Star Trek : Discovery, Amber Sky, UFL et Escape The Curse. Sandbox VR a réalisé trois rondes de financement. La dernière a eu lieu en 2019. Au total, la société a recueilli plus de 71 millions de dollars. Les investisseurs principaux comprennent Andreessen Horowitz, FLOODGATE et Alibaba. La compagnie a concédé sous licence sa plate-forme technologique à IMAX pour ses centres de réalité virtuelle dans plusieurs pays.

OpenSpace pour les sociétés de construction

OpenSpace, au top des startups VR américaines, est une plateforme dédiée aux entreprises de construction. Elle leur permet de suivre des projets de construction grâce à des analyses basées sur l’IA et à une documentation photo à 360 degrés. Cette société a pu lever 55 millions de dollars dans le cadre d’une série de financements de série C. La ronde a été dirigée par Alkeon Capital Management.

OpenSpace a été fondé à San Francisco en 2017. Elle s’appuie sur l’IA pour créer des photos à 360 degrés de chantiers de construction capturées par des constructeurs traversant une zone avec des caméras attachées à leur chapeau. Le cloud reçoit toutes les images. Là, les outils de vision par ordinateur et d’IA organisent et mappent les visuels de capture aux plans de projet associés. Il s’agit de documenter les activités. Ainsi, les parties prenantes peuvent vérifier les progrès à distance.

High Fidelity, explorer un monde virtuel

High Fidelity est une plateforme américaine de réalité virtuelle sociale open source. Elle a été fondée en 2013. Son siège est localisé à San Francisco.  High Fidelity permet de créer, partager et explorer des mondes virtuels. La société a été développée pour créer une plate-forme VR de nouvelle génération dotée d’une faible latence, d’un son 3D spatialisé, d’environnements très détaillés, d’avatars réalistes et d’une économie de travail fondée sur la blockchain.

Au début de l’année 2013, cette compagnie a effectué une levée de 2,4 millions de dollars. True Ventures et Google Ventures ont été les principaux acteurs. En 2015, High Fidelity a réalisé une levée de 11 millions de dollars supplémentaires auprès de Vulcan Capital. En 2018, elle a réussi une levée de 35 millions de dollars. La société Galaxy Digital Ventures a mené le cycle. High Fidelity prend en charge plusieurs appareils VR: HTC Vive, Oculus Rift, Hydra, PrioVR, Leap Motion.

IMVU pour l’achat de produits virtuels

IMVU est un réseau social en ligne. Il connecte les utilisateurs à travers des expériences basées sur des avatars 3D. Les utilisateurs peuvent discuter entre eux dans des salles 3D virtuelles. Ils ont la possibilité d’acheter des produits virtuels ou créer leurs propres salles avec des meubles et des accessoires.

Au début, ce réseautage en ligne avait plus de 4 millions d’utilisateurs actifs. Aujourd’hui, il en a plus de 6 millions, ce qui le classe au top des startups VR américaines. IMVU détient le plus grand catalogue de biens virtuels. La plupart de ses adeptes sont des créateurs de contenus vendant des produits dans le catalogue IMVU. IMVU est l’un des principaux praticiens de l’approche du lean startup.

ZSpace, dans le classement du top startups VR américaines

Zspace est un fournisseur de casques AR/VR pour des expériences d’apprentissage. La société voit le jour en 2007 à San Jose, aux Etats-Unis.  Elle est connue pour ses développements progressifs dans l’interaction homme-machine. Paul Kellenberger est l’actuel PDG et président de cette entreprise.

Zspace permet d’interagir avec des objets simulés dans des environnements virtuels comme s’ils étaient réels. Elle propose notamment du matériel, des logiciels et du contenu pédagogique. Ces outils permettent aux étudiants de se former dans un environnement superposé et virtuel. Zspace propose un enseignement sur les sciences de la vie, l’ELA, la géographie, les mathématiques, la programmation unitaire et plus encore pour les salles de classe, les centres multimédias, les espaces de création et les laboratoires.

Cet article Startups VR : Top des entreprises américaines à surveiller a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

La solution de tracking du corps entier en VR AXIS arrive sur Kickstarter

Par : Lilia — 20 août 2021 à 09:30
Refract Kickstarter

Refract Technologies a annoncé une campagne Kickstarter pour sa technologie Axis. Les contributeurs recevront le système de suivi des mouvements de Refract et le jeu de combat à la première personne Freestriker.

Aujourd’hui, Refract Technologies a lancé une campagne Kickstarter pour sa technologie de capture de mouvement sans fil sur tout le corps. Vous pourrez ainsi bénéficier de votre propre contrôleur corporel entier sans vous ruiner.

Il y a plusieurs mois, la compagnie Refract Technologies basée à Singapour, a annoncé Virtual Taekwondo. Il s’agit d’une expérience de réalité mixte captivante. Elle permet aux concurrents de s’affronter au corps à corps. Pour ce faire, il faut utiliser le système de capture de mouvement du corps entier AXIS de la société.

En fait, cette technologie est très réaliste. De ce fait, elle a attiré l’attention de la Fédération mondiale de taekwondo. Cet établissement travaille actuellement aux côtés du développeur pour organiser un programme sportif virtuel officiel.

Quelques jours restants pour la campagne Kickstarter de Refract Technologies

La technologie AXIS de Refract Technologies est composée de neuf capteurs individuels placés stratégiquement à travers le corps. Elle est également dotée d’un concentrateur sans fil sur le corps. Celui-ci assure le suivi de la position à l’intérieur et à l’extérieur.

 

Cela élimine le besoin de traqueurs externes. Le système peut être utilisé dans des espaces plus petits. Par conséquent, si vous manquez d’espace physique, cela peut changer la donne. Le système complet offre un suivi en temps réel à faible latence compatible avec les applications OpenXR, OpenVR, Oculus et SteamVR.

Cela étant dit, AXIS n’a pas été conçu exclusivement pour les jeux. Selon Refract Technologies, le système propose trois modes au total : Standard pour les joueurs 2D conventionnels, VR pour les utilisateurs de casques et Creator pour les animateurs de capture de mouvement. Grâce à sa conception modulaire et à ses sangles amovibles, vous pouvez rapidement échanger des capteurs. Il s’agit d’une fonctionnalité intéressante pour les salles d’arcade VR et les créateurs professionnels.

Au moment d’écrire ces lignes, Refract Technologies est à environ 60K euros de son objectif de 84 000 euros. Il reste 44 jours pour la campagne Kickstarter. Les personnes intéressées peuvent réserver leur système dès maintenant pour 499 dollars avec une offre spéciale d’inscription anticipée à durée limitée de 399 dollars. Cela garantit un système à neuf capteurs et une copie du jeu de combat à la première personne de Freestriker, spécialement conçu pour être utilisé avec AXIS.

Cet article La solution de tracking du corps entier en VR AXIS arrive sur Kickstarter a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

API Passthrough Experimental : un premier regard sur les jeux AR sur Oculus Quest 2

Par : Lilia — 19 août 2021 à 18:30
API Passthrough Experimental

Les développeurs ont commencé à utiliser l’API Passthrough Experimental. Cette fonctionnalité permet de créer des expériences de réalité mixte sur les casques Quest 2.

Le mois dernier, Facebook a présenté son API Passthrough Experimental. Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité pour l’Oculus Quest 2. Grâce à elle, les développeurs peuvent créer des expériences de réalité mixte à l’aide des caméras du casque. Disponible dans le cadre de la version v31 du SDK, ils ont la possibilité de personnaliser leur expérience de passthrough. Cela inclut la composition, le style et la géométrie.

Passthrough API Experimental a de nombreuses utilités, de la productivité et du co-working aux jeux et aux interactions sociales. Elle est disponible depuis moins d’un mois. Mais les développeurs sur Quest n’ont pas tardé à l’utiliser.

Certains créateurs ont commencé à se servir du Passthrough API Experimental pour donner vie aux jeux VR existants en AR. Ces jeux pourraient ouvrir la voie à un nouveau genre de jeu sur Oculus Quest.

API Passthrough Experimental, utilisé par de nombreux développeurs

Quelques développeurs ont déjà commencé à expérimenter l’API Passthrough Experimental.

  • CRAZY KUNG FU

Le développeur Field of Vision a publié Crazy Kung Fu sur l’Oculus App Lab en avril dernier. Dans ce jeu, il faut combattre un mannequin d’entraînement en bois avec une série de mouvements de kung fu.

Crazy Kung Fu a publié cette nouvelle expérience dans un vidéo, sur Reddit. Il a pu démontrer qu’être capable de voir le monde réel lorsque vous lancez des coups de poing en VR pourrait changer la donne pour des jeux comme Crazy Kung Fu.

  • CACTUS COWBOY AR

Cactus Cowboy est un jeu de tir VR simpliste où il faut sauver le monde d’une armée de robots envahissants. Vous devez y affronter de nombreux ennemis du désert de cactus à Cactus City. Cactus Cowboy AR offre une nouvelle approche du jeu d’action-aventure original. Il transforme des lieux du monde réel en champs de bataille AR. Dans ce jeu de tir, les joueurs doivent faire face à une armée sans fin de créatures mécaniques en utilisant un arsenal d’armes de base.

  • GRAVITY LAB

Dans un article partagé sur Reddit, Schramm présente une version AR de Gravity Lab alimentée par API Passthrough Experimental. Dans le GIF, nous voyons l’un des 37 puzzles des jeux flotter au centre de la pièce. Schramm peut se promener librement dans sa création sans avoir à se soucier de heurter des objets du monde réel.

Cet article API Passthrough Experimental : un premier regard sur les jeux AR sur Oculus Quest 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

La conférence Facebook Connect 2021 fixée au 28 octobre

Par : Lilia — 19 août 2021 à 17:35
Facebook Connect 2021

La date de la conférence Facebook Connect 2021 est fixée pour le 28 octobre 2021.

La date de la keynote d’ouverture de Facebook Connect 2021 a été révélé. Le site web FacebookConnect a publié les détails.

En général, Facebook organise sa conférence des développeurs F8 au début de l’année. L’annonce se concentre sur les mises à jour sur les outils de son service de réseautage social existant. Mais la conférence Facebook Connect 2021 se tiendra en fin d’année.

L’événement se focalisera sur les mises à jour approfondies liées aux ambitions de l’entreprise en matière de VR et de AR. La conférence, initialement appelée Oculus Connect, s’est tenue pour la première fois en 2014. C’est à ce moment que Facebook a acquis la startup Oculus. L’année dernière, on rebaptise l’événement “Facebook Connect”.

Facebook Connect 2021 pour la présentation de la vision de l’entreprise en matière de VR et AR

Au cours des années précédentes, Connect a servi de plate-forme au PDG de Facebook, Mark Zuckerberg. C’est le moment où il expose sa vision de la technologie VR et AR. Il a personnellement annoncé le prix imbattable d’Oculus Quest lors de l’un de ces événements.

Quant aux experts en recherche de Facebook, ils y exposent souvent le long chemin vers des technologies comme les avatars de codecs, l’optique varifocale et les mains haptiques. Par ailleurs, les chefs de produit sur Facebook organisent souvent des sessions. Celles-ci sont dédiées à la présentation des outils que la société prévoit d’offrir aux développeurs au cours de l’année à venir.

Facebook met les bouchées doubles avec Quest 2, qui se vendra bientôt à 299 dollars.  Il aura une capacité de stockage améliorée et des ambitions vers un appareil “Quest Pro“. La société se concentre maintenant sur le développement de casques VR et éventuellement des lunettes AR, une plate-forme informatique personnelle généralisée. Ainsi, la conférence Facebook Connect 2021 du 28 octobre offrira au monde un aperçu des prochaines étapes de l’entreprise.

Cet article La conférence Facebook Connect 2021 fixée au 28 octobre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌