Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Comparatif des meilleurs PC VR 2020 : Prix, Avis, Caractéristiques, lequel acheter ?

Par : jeanne
Etude Playstation VR Succes ventes raisons comparatif acheter jeux

Vous souhaitez vous lancer dans la réalité virtuelle, et investir dans un casque Oculus Rift ou HTC Vive ? Il va vous falloir un ordinateur digne de ce nom, suffisamment puissant pour faire tourner les applications et jeux en RV. Découvrez comment choisir un PC VR Ready, et consultez notre comparatif des meilleurs modèles disponibles sur le marché.

Le choix de la rédaction : Alienware Aurora

Pour nous, cet ordinateur a le meilleur rapport puissance/prix. Spécialement conçu pour supporter les casques HTC Vive et Oculus Rift, c’est le parfait produit de milieu de gamme pour profiter au mieux de la réalité virtuelle. Ajoutez à cela que le boitier est très élégant. Parmi toutes les offres d’ordinateur préconstruit, l’AlienWare Aurora est celui que nous préférons pour jouer aux jeux en VR.

Processeur :CPU Intel Core i5-7400 quad-core 3,5 GHz
Carte Graphique :NVIDIA GTX 1060 6Go
RAM : 16Go DDR4
Disque dur : SSD 256 Go / HDD 1To
Prix : À partir de 1 165 euros

Le moins cher : CYBERPOWERPC Gamer Xtreme VR

Profitez de la réalité virtuelle au prix le plus bas. Cet ordinateur de bureau a été conçu pour profiter des performances de l’HTC Vive et de l’Oculus Rift au prix le plus bas. Clavier et souris sont inclus dans ce pack. Pour seulement 600 euros, l’ensemble des jeux VR disponibles sur le marché sont à portée de main. Parfait pour les petits budgets.

Processeur : Intel Core i5 2.8 GHz
Carte Graphique : AMD Radeon RX 480
RAM : 8Go DDR4
Disque dur : HDD 1To 7200 RPM
Prix : A partir de 600 euros

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Acer Predator G6 : le meilleur design

Cet ordinateur Acer présente la même configuration et le même prix que le Lenovo Y900. Il se distingue par un design véloce et robuste, dont la façade laisse libre accès au disque dur. En revanche, les panneaux latéraux nécessitent un tournevis pour être ouverts. Un bouton rouge turbo permet d’activer une fonction logicielle d’overclocking du processeur. La machine est livrée avec le clavier et la souris Steel Series.

Processeur : Intel Core i7-6700K 4GHz
Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 980 4Go
RAM : 16Go DDR4 SDRAM 2133MHz
Disque dur : SSD 256 Go + HDD 2To 7200 RPM
Prix : A partir de 1 600 euros

Le meilleur pc VR ready d’Asus à petit prix : l’ASUS G11CD-WB51

Si vous avez un petit budget pour investir dans un ordinateur de gamins VR ready et que vous voulez quelque chose de plus puissant que le CYBERPOWERPC Gamer Xtreme VR, l’ASUS G11CD-WB51 est fait pour vous. Les configurations commencent à environ 850 euros , mais vous ne manquerez pas de performance pour ce prix. Aucun problème pour faire tourner tous les jeux VR actuellement disponibles.

Processeur : Intel Core i7-6700K OC 4,7GHz
Carte Graphique : GeForce GTX 1060
RAM : 8Go DDR4 SDRAM 2133MHz
Disque dur : HDD 1To
Prix : A partir de 850 euros

La sélection Dell : Dell XPS 8900 SE

 

Cet ordinateur est l’un de ceux qu’a choisis Oculus pour accompagner son casque Rift. Il embarque un processeur Core i5 et une carte graphique Nvidia 970. La machine propose donc la configuration minimale requise pour faire fonctionner le Rift. Son design n’est pas très attractif, et aucun système de refroidissement liquide n’est incorporé. Malgré tout, son prix est abordable et il permet de faire tourner parfaitement les jeux actuellement proposés sur l’Oculus Store.

Processeur : Intel Core i5-6400 2,7GHz
Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 970 4Go
RAM : 8Go DDR4 SDRAM 2133MHz
Disque dur : HDD 1To 7200 RPM
Prix : A partir de 1 070€

GUIDE D’ACHAT DES ORDINATEURS VR READY

Pour utiliser des casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift ou le HTC Vive, il est nécessaire d’investir dans un ordinateur puissant. Pour fonctionner correctement et sans latence, ces appareils nécessitent une configuration performante.

Le prix de la VR

La réalité virtuelle sur PC est donc, à l’heure actuelle, un loisir onéreuxLes PC assemblés « VR Ready » (compatibles avec les casques de réalité virtuelle) débutent à environ 750€.

On dénombre par ailleurs trois types de configuration VR Ready : basique (à partir de 750€), avancée (à partir de 1200€) et Gold (à partir de 2200€). Heureusement, les configurations VR Ready Basiques suffisent à faire tourner la réalité virtuelle dans de bonnes conditions. Les configurations Avancées permettent de s’assurer que l’ordinateur restera performant pour les prochaines générations. Enfin, les configurations Gold proposent des performances extrêmes et permettent même le SLI / Crossfire.

Configuration minimale PC VR Ready

Pour l’Oculus Rift, la configuration minimale requise est un ordinateur sous Windows 7 SP1 64 bit, une carte graphique NVIDIA GTX 970 / AMD R9 290, un processeur Intel i5-45908 Go de RAM, une prise HDMI 1.3, et 3 ports USB 3.0 ainsi qu’un port USB 2.0.

Pour le HTC Vive, la configuration minimale requise est un ordinateur sous Windows 7 SP1, une carte graphique NVIDIA GTX 970 / AMD 290, un processeur Intel I5-4590 / AMD FX 8350 ou supérieur, 4Go de RAM, une sortie HDMI 1.4 / DisplayPort 1.2, et un port USB 2.0.

Pour ces deux casques, la configuration minimale doit permettre de maintenir un taux rafraîchissement de 90 images par seconde pour chaque œil. Même les PC VR Ready les moins chers garantissent ce niveau de performances pour la première génération de jeux et d’applications en réalité virtuelle. Toutefois, il est possible que les jeux à venir requièrent une machine plus puissante.

PC VR Ready : Quelle fourchette de prix choisir ?

Depuis sa récente baisse de prix au mois de mars 2017, le casque Oculus Rift est vendu au prix de 589 euros.. Le HTC Vive quant à lui est disponible pour 899€. Au total, si vous partez de zéro, comptez donc au grand minimum 1200€ (pour un Oculus Rift et un PC VR Ready basique).

Le bon compromis semble être situé autour de 1500€. Pour ce prix, vous pourrez obtenir un PC muni d’un processeur I7-6700K, une carte graphique Nvidia GeForce GTX 980, et un espace disque suffisamment conséquent pour les jeux les plus lourds.

La gamme supérieure de machines vous offrira généralement plus de RAM, une carte graphique GeForce 980ti, encore plus d’espace disque et d’autres avantages secondaires comme un design plus agréable, un clavier plus ergonomique, des parties overclockées et un service client personnalisé. Le déploiement progressif des cartes Nvidia 1080 va néanmoins changer l’équilibre des prix.

Design et améliorations

Outre le critère du prix, il faut prendre en compte celui du design. Il existe des châssis de petite taille, et d’immenses tours. Il convient donc à chacun de choisir un modèle selon ses propres préférences et l’espace disponible à la maison.

De même, certains PC sont facilement améliorables et personnalisables, tandis que d’autres ne sont pas prévus à cet effet. Il est bien sûr préférable de choisir un modèle améliorable, afin de pouvoir améliorer son ordinateur à mesure que le marché de la réalité virtuelle évolue. Cependant, certains ne se sentiront probablement pas aptes à effectuer seuls ces améliorations.

Faut-il acheter un ordinateur VR Ready maintenant ou attendre encore un peu ?

Compte tenu du rythme très rapide auquel évolue le marché des PC, et auquel évoluera probablement le marché des casques de réalité virtuelle, il est pertinent de se demander s’il est préférable d’acheter un ordinateur maintenant, ou d’attendre la prochaine génération.

Toutefois, la sortie récente des cartes graphiques Nvidia GeForce 1080 TI, relativement abordables et VR Ready, qui propulsent la plupart des PC de nouvelles générations, rendent l’achat immédiat intéressant. Les prochaines générations de PC VR Ready nécessiteront peut-être une carte graphique plus chère.

Un choix judicieux est d’opter pour un bundle comprenant un PC et un Oculus Rift. Ces bundles sont proposés directement par Oculus, tandis que le Taïwanais HTC propose également quelques offres spéciales.

Notons que les caractéristiques minimales requises pour faire tourner l’Oculus Rift sont amenées à baisser très prochainement. Oculus a récemment présenté les technologies Asynchonous TImewarp et Asynchronous Spacewarp permettant de compenser le manques d’images par secondes sur les PC les moins puissants. Il suffira désormais d’une carte graphique Nvidia GTX 960, d’un processeur Intel i3-6100/AMD FX4350, et de 8GO de RAM.

De même, d’autres casques de réalité virtuelle vont arriver sur le marché au fil du temps. Certains rivaliseront avec le Rift ou le Vive, et pourront fonctionner sur des machines moins puissantes. Si les PC VR Ready vous semblent actuellement trop chers, il peut être préférable d’attendre ces innovations.

Benchmarks

Certains des PC présentés dans ce comparatif ont été soumis à des benchmarks traditionnels, mais aussi à des tests spécifiques à la réalité virtuelle. Ces tests sont proposés par Oculus et Valve. Le test Oculus évalue tous les composants d’un ordinateur (CPU, GPU, RAM), et définit s’il est suffisamment puissant pour la réalité virtuelle. Le test Valve, le fameux SteamVR, vérifie quant à lui les composants mais effectue également un benchmark graphique en simulant la vue stéréoscopique d’un jeu vidéo en RV.

Les PC présentés dans ce comparatif ont reçu une marque verte VR Ready à l’issue du test Oculus. Concernant le test SteamVR, ces machines se sont vues attribuer un score compris entre 6,5 et 11. Un score de 11 représente le top du top en matière de PC VR Ready à l’heure actuelle.

 

Cet article Comparatif des meilleurs PC VR 2020 : Prix, Avis, Caractéristiques, lequel acheter ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Comparatif 2021 des meilleurs PC portables VR Ready : Avis, Prix, Lequel acheter ?

Par : jeanne
comparatif-pc-portables-vr-ready

Les casques de réalité virtuelle comme Oculus Rift et HTC Vive ont besoin d’ordinateurs qui répondent à des spécifications matérielles minimum. Si votre machine n’offre pas les performances nécessaires, vous ne pourrez pas profiter du contenu que la VR peut offrir. En ce sens, on distingue deux types de machines ” VR-ready ” adaptées aux casques de réalité virtuelle : les  ordinateurs de bureau, et les ordinateurs portables. En effet, les laptops peuvent tout à fait supporter les installations de réalité virtuelle à condition de choisir un modèle suffisamment peformant. Voici un comparatif des meilleurs ordinateurs portables pour profiter de la VR.

Les spécifications minimales dont vous aurez besoin pour profiter des différents casques de réalité virtuelle :

Oculus Rift S :

  • Processeur : Intel Core i3-6100 / AMD Ryzen 3 1200, FX4350 ou supérieur
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1050Ti / Radeon RX 470 ou supérieur
  • RAM : 8 Go
  • 1 port USB 3.0
  • Windows 10

HTC Vive  :

  • Processeur : Intel i5-4590, AMD FX 8350 ou supérieur
  • Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 970, AMD Radeon R9 290 ou supérieur
  • RAM : 4 Go
  • 1 port USB 2.0 ou supérieur, HDMI 1.4, DisplayPort 1.2 ou supérieur,
  • Windows 7, 8 ou 10

HTC Vive Pro :

  • Intel Core i5-4590/AMD FX 8350 ou supérieur
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1070/Quadro P5000 , AMD Radeon Vega 56 ou supérieur
  • RAM : 4 Go ou plus
  • 1 port USB 3.0 ou supérieur, DisplayPort 1.2 ou supérieur,
  • Windows 10

Windows Mixed Reality :

  • Processeur : Intel Core i5 4590, AMD Ryzen 5 1400 ou supérieur
  • Carte graphique : NVIDIA GTX 1060
  • RAM : 8 Go
  • 1 port USB 3.0, HDMI 1.4, DisplayPort 1.2 ou supérieur,
  • Windows 10 Fall Creators ou supérieur
  • Ecran de 15 pouces ou plus

TOP DES ORDINATEURS PORTABLES VR READY 2020

Le meilleur rapport qualité / prix : Lenovo Legion Y7000

 

Le Lenovo Legion Y7000 propose un excellent rapport qualité / prix. Son design est élégant, et il embarque un puissant processeur Intel Core i7-8750H couplé à 16GB de RAM ainsi qu’une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1060. On retrouve aussi un SSD 256GB et un HDD 1TB à 7200 rpm. De quoi faire tourner sans problème tous les jeux VR actuels, avec une autonomie maximale de 4 heures et 28 minutes par charge. On déplore une mauvaise qualité audio et une piètre webcam, mais le prix de seulement 1299 euros suffit à faire oublier ces défauts.

Processeur : Intel Core i7-8750H
Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 1060
RAM : 16GB
Stockage : 256Go SSD, 1To HDD
Écran : IPS 15,6 pouces Full HD 1,920 x 1,080
Prix : A partir de 1299€

Le plus modulaire – Alienware 17

 

L’Alienware 17 est un très bon choix de laptop VR Ready, à condition d’utiliser le Graphics Amplifier. Cet appareil permet de connecter une carte graphique de bureau à votre ordinateur portable. Vous pourrez donc remplir les critères du Vive et de l’Oculus Rift.

Dans certains cas, l’Amplifier offre une meilleure alternative qu’un laptop intégrant directement une carte graphique GTX 980. La configuration minimale requise pour les casques d’Oculus et HTC se limite à une GTX 970. Vous pouvez donc économiser quelques centaines d’euros en optant pour une telle carte. En revanche, cet accessoire supplémentaire nuit à la mobilité de la machine.

Processeur : Intel Core i7-4710HQ cadencé à 2,5 GHz
Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 980M; Intel HD Graphics 4600
RAM : 16Go DDRL3
Stockage : 256Go SSD, 1To HDD
Écran : IPS 17.3 pouces Full HD 1,920 x 1,080 anti-reflet
Prix : A partir de 1199€

Meilleur 15 pouces : Alienware m15

 

Le Alienware m15 est un produit très différent des laptops imposants auxquels nous a habitué le constructeur. Afin une épaisseur de seulement 0,7 pouce, cet ordinateur ultraportable 15,6 pouces est particulièrement fin.

Cependant, un Alienware reste un Alienware et les performances sont au rendez-vous. Sous le capot, dans la configuration maximale on retrouve un processeur Intel Core i9 de 8ème génération couplé à un maximum de 32GB de RAM. La carte graphique peut aller de la GTX 1060 à la RTX 2080, et ce PC portable est donc en mesure de faire tourner n’importe quel jeu VR.

On appréciera également un écran de très bonne facture, un clavier confortable, et une autonomie plutôt élevée pour un laptop dédié au gaming. En revanche, cet appareil tend à chauffer et la qualité audio des haut-parleurs laisse à désirer.

Processeur : Intel Core i7 / i9
Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1060 / RTX 2060 / 2070 / 2080
RAM : 8/16/32GB
Stockage : 1TB HDD/256GB SSD + 1TB HDD/512GB + 1TB HDD/1TB SSD/2TB SSD
Écran : 15.6″
Prix : A partir de 1700€

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Meilleur 13 pouces – Alienware 13 R3 OLED

Le plus petit membre de l’armée Alienware est de retour et mieux que jamais avec un profil maigre et nouveau. Il possède un GPU Nvidia série 10, ce qui en fait l’un des plus petits ordinateurs portables VR  Ready dans l’industrie. Si cela ne suffisait pas, le rétroéclairage et le système audio de Alienware 13 ont été révisés tout en conservant l’écran OLED optionnel. Bref, si vous voulez une plate-forme de jeu portative, puissante et VR-ready, l’Alienware 13 R3 OLED est au top dans sa catégorie.

Processeur : 2.6GHz Intel Core i7-6700HQ (quad-core, 6MB Cache)
Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 1060 avec 6GB GDDR5, Intel HD graphics 530
RAM : 6GB DDR4 (2,400MHz)
Stockage : 512GB PCIe SSD
Écran : 13.3-inch QHD (2,560 x 1,440) anti-glare OLED
Prix : A partir de 1479 €

Le plus mobile : MSI GS65 Stealth

 

Le MSI GS65 est le meilleur laptop VR-Ready si vous souhaitez un appareil discret et facilement transportable. Avec une épaisseur de seulement 0,69 pouce et un poids de 4 kg, cet ordinateur portable profite d’une silhouette svelte.

Sous le capot, toutefois, se cache un monstre de puissance équipé d’un processeur Intel Coffee lake et d’une carte graphique NVIDIA GeForce de série RTX 20. Autant dire que cet appareil pourra faire tourner n’importe quel jeu VR sans la moindre difficulté.

Le seul gros point faible du MSI GS65 Stealth est le fait qu’il peut rapidement devenir très chaud. Cependant, ses performances n’en souffriront pas grâce à une gestion thermique très efficace. Il s’agit donc en 2019 du meilleur laptop VR-Ready en termes de portabilité.

Processeur : Intel Core i7
Carte graphique : Nvidia GeForce RTX 2070
RAM : 16 Gb DDR4
Stockage : SSD
Écran : 15.6 pouces 1920×1080
Prix : 1899 euros

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Meilleur 17 pouces – MSI GT75 Titan 2019

Dans sa version 2019, le MSI GT75 est un véritable monstre de puissance capable de faire tourner n’importe quel jeu VR sans la moindre difficulté. Si vous cherchez un laptop 17 pouces, c’est le modèle à choisir si vous en avez les moyens.

Derrière son écran 4K, et sous son clavier mécanique, on retrouve un processeur Core i9 couplé à 32 Go de RAM et une carte graphique GeForce RTX 2080. Le poids s’élève tout de même à 4,5 kilos, et le prix débute à 4000 euros… mais les performances ne vous décevront pas. La qualité audio est également excellente.

Processeur : Intel Core i7-/i9
Carte graphique : Nvidia RTX 2070/2080
RAM : 16GB / 32GB
Stockage : 256GB SSD/ 512GB SSD + 1TB HDD
Écran : 17,3 pouces (1080p/4K)
Prix : A partir de 4000 euros

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le plus puissant – Alienware Area-51m

Si vous cherchez un laptop capable de faire tourner les jeux VR d’aujourd’hui et de demain, et que vous avez les moyens d’investir dans un tel appareil, le Alienware Area-51m est le choix du roi. Dans sa configuration la plus impressionnant, cet ordinateur portable 17,3 pouces Full HD embarque un processeur Intel Core i9-9900K couplé à 32Go de RAM.

La carte graphique n’est autre que que la Nvidia GeForce RTX 2080. Pour le stockage, on retrouve un HDD 1To et un SDD 1To. Et si jamais toute cette puissance ne suffit pas, sachez qu’il est possible de remplacer n’importe lequel des composants. Ainsi, cet ordinateur portable pourrait bien être le dernier que vous achetez. Et compte tenu de son prix de 4350 euros, ce n’est pas plus mal…

Processeur : Intel Core i9-9900K
Carte graphique : Nvidia GeForce RTX 2080
RAM : 32GB
Stockage : 1To SSD, 1To HDD
Écran : IPS 17,3 pouces Full HD 1,920 x 1,080
Prix : 4350 euro

La sélection Oculus – Aorus X7 v6

Le Aorus X7 est le premier laptop à s’ajouter à la liste des ordinateurs directement recommandés par Oculus sur son site officiel. Ce laptop surpuissant embarque une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1070 8Go, un Intel Core i7 overclocké à 4Ghz, et jusqu’à 64Go de RAM DDR4 2400 Mhz. Il se distingue également par son écran 17,3 pouces QHD 120Hz et 5MS, son clavier mécanique RGB Fusion Keyboard lumineux, ou encore son Live Stream Engine permettant de streamer du contenu en live sans aucune perte de performance. Comme l’affirme le constructeur, il s’agit là d’un laptop destiné aux hardcore gamers.

Processeur : Intel Core i7 4Ghz
Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 1070
RAM : Jusqu’à 64Go DD4
Stockage : Jusqu’à 3,5 To
Écran : 2560 x 1080
Prix : À partir de 2 699 euros

Avec système de refroidissement liquide  – Asus G752VS/VM, la sélection Asus

Pourvu d’un processeur Intel Core i7 6820HK couplé à un maximum de 64Go de SDRAM, ce puissant laptop Asus VR Ready embarque également une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1070 avec 8Go de VRAM. Son disque dur quant à lui offre jusqu’à 2To. L’engin se distingue également par un système de refroidissement liquide, un écran 120Hz et un clavier anti-ghosting.

Processeur : Intel Core i7 6820HK
Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 1070
RAM : Jusqu’à 64Go SDRAM
Stockage : Jusqu’à 2To
Écran : 17,3 pouces 3840×2160
Prix : à partir de 2499 euros

Le plus léger – Razer Blade 2019

 

Cette année encore, le Razer Blade décroche la palme du laptop VR Ready le plus léger. Ce laptop 15,6 pouces (1080p ou 4K) conserve la même épaisseur 0,7 pouce que le précédent, et son poids est de seulement 2,1 kilos.

Pourtant, sous le capot, on retrouve un processeur Intel Core i7 de huitième génération couplé à 16GB de RAM. La carte graphique peut aller de la GeForce GTX 1060 à la RTX 2080. De quoi faire tourner les plus gros jeux VR sans problème, avec une autonomie de 5 heures sur batterie.

On regrettera le caractère un peu sombre de l’écran, ainsi que l’audio des haut-parleurs intégrés qui laissent à désirer. De plus, l’appareil tend à chauffer lorsqu’on l’utilise pour le gaming…

Processeur : Intel Core i7
Carte graphique :  Nvidia GTX 1060 ou RTX 2060/2070/2080
RAM : 16GB
Stockage : 128GB SSD + 1TB/512GB SSD
Écran : 15.6 pouces 1080p/4K
Poids : 2,1 kilos
Prix : à partir de 2499 euros

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le meilleur pour les pros : Dell Precision 7730

Si vous recherchez une workstation VR Ready pour un usage professionnel, le Dell Precision 7730 est un excellent choix. Avec son GPU Nvidia Quadro P5200 offrant 16GB de VRAM, ce laptop peut non seulement faire tourner les jeux VR, mais aussi servir pour la modélisation 3D, le montage vidéo et l’ingénierie.

Son écran 4K 17,3 pouces impressionne par la vivacité de ses couleurs et sa luminosité. De plus, ce PC portable est extrêmement solide et a passé avec succès le test de durabilité 15 MIL-SPEC. Pour couronner le tout, le clavier est extrêmement confortable.

On regrettera cependant une autonomie inférieure à la moyenne, et une tendance à chauffer. De plus, si vous optez pour la configuration la plus onéreuse, le prix de ce laptop est démesuré…

Processeur : Intel Core i5/Core i7/Xeon
Carte graphique :  Intel HD GFX ou Radeon Pro WX 4150/7100 ou Nvidia Quadro P4200/P5200
RAM : 8GB/16GB/32GB
Stockage : 256GB/512GB/1TB SSD
Écran : 17.3 pouces (900p/1080p/4K)
Poids : 3,4 kilos
Prix : à partir de 3315 euros

Le bon compromis entre puissance et prix – MSI GE62VR Apache Pro

 

Si vous appréciez la marque MSI, mais ne souhaitez pas investir dans les modèles VR-Ready les plus chers, le Apache Pro se présente comme le meilleur compromis. Ce laptop embarque une carte graphique NVIDIA GTX 1060 offrant 6Go de VRAM, et peut être choisi avec 12 ou 16Go de RAM.

Son écran 17,3 pouces anti-reflets présente une résolution de 1920 x 1080 pixels. Quoi qu’il en soit, si vous achetez ce PC pour la réalité virtuelle, l’écran est loin d’être le critère de choix le plus important. Toutes les configurations embarquent un processeur Intel Core i7 6700HQ couplé à 2,6 GHz, avec possibilité d’overclock à 3,5GHz. Même sans overclocking, la vitesse est largement suffisante pour la VR. On retrouve le clavier SteelSeries standard de MSI avec ses élégantes lumières multi-colores. Le prix débute à 1 550 dollars.

 

Processeur : Intel Core i7 6700HQ

Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 1060

Stockage : 1To

Écran : 17,3 pouces

Date de sortie : disponible

Prix : à partir de 1 550 dollars

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

La meilleure entrée de gamme – MSI GE63VR

C’est à nouveau la marque MSI qui est à l’honneur avec la même gamme examinée ci-dessus. En effet, il s’agit du GE63VR, soit la version suivant directement celle du PC portable abordé précédemment.

Par certains aspects, les deux ordinateurs se ressemblent beaucoup. On retrouve par exemple toujours carte graphique Nvidia GeForce GTX 1060 et 1 To de stockage. De même, son clavier est à nouveau un steelseries rétroéclairé qui plaira aux gamers. C’est tout d’abord au niveau de processeur que l’on trouve un changement majeur, puisqu’il s’agit d’un Intel Core i7 7700HQ, soit une génération au-dessus de celui du GE62VR.

Ensuite, c’est son écran qui pourra surprendre les habitués, puisqu’il passe à “seulement” 15,6 pouces, toujours en full HD. À noter qu’en 120 Hz (disponible en option), les graphismes rendus sont particulièrement agréables à l’œil. Plus petit que celui de son grand frère, cela ne posera pas de problème dans le cadre de l’utilisation de la réalité virtuelle.

Côté VR justement, on peut dire que ce PC portable est efficace puis qu’aucun ralentissement n’est à déplorer. On aura cependant du mal à atteindre les 90 FPS, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un ordinateur VR d’entrée de gamme. Pour 1399,90 euros, difficile de faire mieux si on cherche à se mettre à la réalité virtuelle.

Processeur : Intel Core i7 7700HQ
Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 1060
Stockage : 1, To
Écran : 15,6 pouces
Date de sortie : disponible
Prix : à partir de 1 399,90 euros
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Guide d’achat des PC portables VR ready

Les casques de réalité virtuelle compatibles avec des ordinateurs nécessitent une configuration suffisamment puissante pour faire tourner les jeux et applications en RV à 90 images par seconde pour chaque œil. L’Oculus Rift et le HTC Vive requièrent tous deux des caractéristiques techniques minimales relativement importantes.

Configuration minimum recommandée

Pour l’Oculus Rift, la configuration minimale requise est un ordinateur sous Windows 7 SP1 64 bit, une carte graphique NVIDIA GTX 970/AMD R9 290, un processeur Intel i5-4590, 8 Go de RAM, une prise HDMI 1.3, et 3 ports USB 3.0 ainsi qu’un port USB 2.0.

Pour le HTC Vive, la configuration minimale requise est un ordinateur sous Windows 7 SP1, une carte graphique NVIDIA GTX 970 / AMD 290, un processeur Intel I5-4590 / AMD FX 8350 ou supérieur, 4Go de RAM, une sortie HDMI 1.4 / DisplayPort 1.2, et un port USB 2.0.

Pour résumer, seuls les meilleurs laptops gaming disponibles à l’heure actuelle sont en mesure de répondre à ces exigences techniques. Pour espérer profiter de la réalité virtuelle sur ordinateur portable, il sera donc nécessaire de mettre la main à la poche.

Des PC portables VR Ready plus accessibles très prochainement

Dans le cadre de sa keynote Oculus Connect 3, Oculus VR a présenté deux nouvelles technologies baptisées Asynchonous TImewarp et Asynchronous Spacewarp.

Ces technologies permettent de compenser le manque d’images par secondes affichées par les configurations les moins puissantes. Par conséquent, il n’y aura plus besoin d’un ordinateur si puissant pour afficher les 90 FPS nécessaires pour la réalité virtuelle.

Grâce à cette nouveauté, les caractéristiques minimales requises seront une carte graphique NVIDIA GTX 960, un processeur Intel i3-6100/AMD FX4350, et 8GO de RAM. En conséquence, Oculus annonce que des centaines de laptops seront VR Ready dans les quelques années à venir. On ignore pour le moment si HTC compte proposer une innovation similaire.

Cet article Comparatif 2021 des meilleurs PC portables VR Ready : Avis, Prix, Lequel acheter ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Comparatif 2021 Carte Graphique VR Ready : prix, avis, laquelle acheter ?

Par : jeanne
comparatif carte graphique vr ready

Maintenir à jour son ordinateur est crucial pour profiter au mieux des jeux et des applications VR. Évidemment, le composant principal du fonctionnement de votre casque HTC, Oculus, Valve ou Windows Mixed Reality n’est autre que la carte graphique VR Ready. Dans ce comparatif, nous vous proposons une sélection des meilleures cartes graphiques VR Ready du marché.

Pour réaliser cette sélection, nous nous basons sur les spécificités minimales proposées par les constructeurs des casques. Voici ce qu’il figure sur les fiches des constructeurs :

Oculus Rift S :

  • Processeur : Intel Core i3-6100 / AMD Ryzen 3 1200, FX4350 ou supérieur
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1050Ti / Radeon RX 470 ou supérieur
  • RAM : 8 Go
  • 1 port USB 3.0
  • Windows 10

HTC Vive  :

  • Processeur : Intel i5-4590, AMD FX 8350 ou supérieur
  • Carte graphique : Nvidia GeForce GTX 970, AMD Radeon R9 290 ou supérieur
  • RAM : 4 Go
  • 1 port USB 2.0 ou supérieur, HDMI 1.4, DisplayPort 1.2 ou supérieur,
  • Windows 7, 8 ou 10

HTC Vive Pro :

  • Intel Core i5-4590/AMD FX 8350 ou supérieur
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1070/Quadro P5000 , AMD Radeon Vega 56 ou supérieur
  • RAM : 4 Go ou plus
  • 1 port USB 3.0 ou supérieur, DisplayPort 1.2 ou supérieur,
  • Windows 10

Valve Index :  

  • Dual Core avec Hyper-Threading
  • Carte graphique : NVIDIA GTX 970/AMD RX480
  • RAM : 8 Go ou plus
  • 1 port USB 2.0 ET 1 DysplayPort requis
  • Windows 10

Windows Mixed Reality :

  • Processeur : Intel Core i5 4590, AMD Ryzen 5 1400 ou supérieur
  • Carte graphique : NVIDIA GTX 1060
  • RAM : 8 Go
  • 1 port USB 3.0, HDMI 1.4, DisplayPort 1.2 ou supérieur,
  • Windows 10 Fall Creators ou supérieur
  • Ecran de 15 pouces ou plus

Ce sont là des recommandations minimales. La plupart des casques ont besoin d’un processeur puissant tel l’Intel Core i5 9600K ou l’AMD Ryzen 5 2600X pour fonctionner au mieux. Optez directement pour 16 Go de mémoire vive pour plus de largesse. Un Intel Core i7 peut être intéressant, mais son prix actuel en 2019 ne justifie pas forcément l’achat. Non, Reservez votre argent pour la carte graphique VR Ready.

Notons que la plupart des fabricants évoquent des composants qui ne sont plus en vente ou en cours de déstockage, comme la série des GTX 1060, 1070, 1070 Ti, 1080 ou encore 1080 Ti. Si votre budget est serré pourquoi ne pas se tourner vers le marché de l’occasion. Nous préférons vous conseiller de prendre une nouvelle carte, puis d’en changer tous les deux à trois ans en revendant la précédente.

Consulter notre guide pour monter un PC VR Ready

TOP DES CARTES GRAPHIQUES VR READY

Gigabyte Geforce GTX 1660 OC : petit budget aux gros muscles

 

Le fabricant taïwanais Gigabyte a l’habitude de décliner ses modèles en différentes gammes. En France, nous avons accès à la Geforce GTX 1660 OC et sa version Gaming OC. Celle que nous avons choisie a l’avantage d’être plus courte, 22 cm contre 28 cm pour des performances très légèrement inférieure. Le modèle Gaming se dote en contrepartie de trois ventilateurs.

Ne vous inquiétez pas, le design Windforce avec deux hélices donne de bons résultats : la carte monte au maximum à 72 degrés selon les tests de TechRadar. Le mode semi-passif permet de couper le flux d’air sous la barre des 50 degrés Celsius. Les performances sont justes un peu en deçà d’une GTX 1070 pour un prix défiant toute concurrence. Cette carte graphique VR Ready sera parfaite pour jouer avec un Oculus Rift ou Rift S et pourra faire fonctionner la plupart des titres sur le HTC Vive. Nous vous conseillons de l’associer avec un processeur Ryzen 5 2600 afin de ne pas subir de goulots d’étranglement. Le PC en question coûtera environ 750 euros.

  • Fabricant : Gigabyte
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 6GB GDDR5
  • Interface mémoire : 192 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1830 MHz
  • Fréquence mémoire : 8000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 224 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 135 Watts
  • Alimentation recommandée : 450 Watts 80+ Bronze
  • Prix : A partir de 249,95 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

MSI Geforce GTX 1660 Gaming X : une CG éblouissante

Là encore, MSI propose une carte graphique VR Ready overclockée d’origine pour un maximum de puissance. Légèrement plus performante que la précédente, elle dispose d’une backplate en métal ce qui lui permet de ne pas se déformer sous son poids avec le temps.

De même, la dissipation de la chaleur s’en trouve améliorée. Les testeurs de Tom’s Hardware constatent une température maximum de 61 degrés après une session de jeu en 4K sur The Witcher 3. Peu bruyante, la Gaming X offre en supplément des lumières RGB pour ceux qui veulent personnaliser visuellement leur configuration. Son prix grimpe forcément à 800 euros minimum. Vous gagnez également quelques images par seconde.

  • Fabricant : MSI
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 6GB GDDR5
  • Interface mémoire : 192 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1860 MHz
  • Fréquence mémoire : 8000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 247 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 130 Watts
  • Alimentation recommandée : 450 Watts 80+ Bronze
  • Prix : A partir de 299 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Zotac Geforce GTX 1660 Ti AMP : place au confort

 

Zotac, c’est un peu notre marque chouchou. Nous-mêmes possédons une carte graphique VR Ready de cette marque. L’avantage ? Une extension de garantie jusqu’à 5 ans. De plus, ce modèle fournit des performances solides dans la plupart des jeux vidéo en VR ou non. Elle dépasse de près de 10 images par seconde la GTX 1070 dans la plupart des titres observés.

Ce modèle très court et sobre vous permet de réaliser un mini PC puissant capable de supporter l’ensemble des titres de votre catalogue VR. En termes de température, la carte monte à 74 degrés en charge et maintient les 40 degrés au repos.

  • Fabricant : Zotac
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 6GB GDDR6
  • Interface mémoire : 192 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1860 MHz
  • Fréquence mémoire : 12 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 209 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 130 Watts
  • Alimentation recommandée : 500 Watts 80+ Bronze
  • Prix : A partir de 320 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Gigabyte Geforce GTX 1660 Ti Gaming OC

 

Voici sûrement la GTX 1660 Ti la plus performante disponible sur le marché. Ici, Gigabyte joue sur son modèle 3 ventilateurs pour faire tomber la température au repos à 37 degrés et à 65 degrés en charge. Un joli résultat. De plus, elle affiche des résultats entre la GTX 1070 et la 1080. Attention tout de même à sa taille.

Ses 28 centimètres demandent d’avoir un boîtier assez grand. Nous vous conseillons de l’installer dans un châssis qui propose un espacement minimum de 33 cm pour la carte graphique. Cela vous laisse normalement de la place pour passer les différents câbles et ne pas impacter la ventilation des autres composants.

  • Fabricant : Gigabyte
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 6GB GDDR6
  • Interface mémoire : 192 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1860 MHz
  • Fréquence mémoire : 12 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 280 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 160 Watts
  • Alimentation recommandée : 500 Watts 80+ Bronze
  • Prix : A partir de 340 €

EVGA Geforce RTX 2060 XC Ultra Gaming : évitons les compromis

 

EVGA n’est peut-être pas la marque la plus connue en Europe. La plupart des consommateurs ne se posent pas trop de questions et font confiance au marketing de MSI. Pourtant, les concurrents proposent des produits intéressants comme cette carte graphique VR Ready de la marque cité ci-dessus. Comme son nom l’indique on est plus là pour déconner, mais pour fournir les moyens de jouer en VR de manière optimale.

Ici, le HTC Vive, sa version Pro et les variantes de l’Oculus Rift fonctionneront à merveille. En termes de températures, cela ne dépasse pas les 40 degrés au repos et les 70 degrés en charge. Sans broncher ce GPU égale les performances d’une GTX 1080. Et encore, les capacités d’Overclocking des produits EVGA vous laissent de la marge pour grappiller de précieuses images par seconde.

  • Fabricant : EVGA
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 6GB GDDR6
  • Interface mémoire : 192 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1830 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 2 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 DVI Femelle, 1 HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 269  mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 175 Watts
  • Alimentation recommandée : 550 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 440 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

ASUS Geforce RTX 2060 ROG STRIX OC

 

 

Avec sa gamme Republic of Gamers, Asus aime bien titiller les amateurs de l’overcloking. Si sur le papier, cette carte graphique VR Ready reprend la fiche technique du modèle EVGA, elle offre en réalité les performances d’une RTX 2070 d’usine. C’est dire, ce monstre de 30 centimètres demande deux rails d’alimentation et non plus un seul.

Les trois ventilateurs de 90 mm de diamètre gardent la carte sous la barre des 60 degrés même en charge. Ils se coupent quand la température tombe sous les 50 degrés. Clairement, elle se présente comme une meilleure option que les premiers prix de la gamme supérieure. Chapeau bas Asus. Petite contrepartie tout de même, elle n’est pas aussi silencieuse que les autres produits de la marque.

  • Fabricant : Asus
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 6GB GDDR6
  • Interface mémoire : 192 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1830 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches, 1XPCI 6 broches
  • Sorties vidéo : 2 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 DVI Femelle, 1 HDMI 2.0 Femelle, 1 USB type C
  • Longueur : 300  mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 180 Watts
  • Alimentation recommandée : 550 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 499 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Gigabyte Geforce RTX 2070 Windforce : le meilleur rapport qualité/prix

 

 

Les cartes graphiques VR Ready Gigabyte prennent généralement la place de l’entrée de gamme dans chacune des catégories détaillées ici. La RTX 2070 Windforce ne déroge pas à la règle. Cette grande carte dispose de trois ventilateurs pour maintenir la température sous la barre des 70 degrés en charge. Une performance tout à fait honorable. La plupart des jeux peuvent être passés en ultra pour un rendu magnifique. Ici, les compromis sont minimes. Ce composant reprend les caractéristiques de la Founder Edition qui se rapproche de la puissante 1080 Ti.

Attention, la consommation globale de la configuration passe à 320 Watts en charge. Autant qu’un gros congélateur. Autre petit détail, la fonction semi-passive se déclenche à 55 degrés. Il vaut mieux la désactiver et régler soi-même les seuils de déclenchement des ventilateurs. Pour autant, cette carte graphique VR Ready dispose du meilleur rapport qualité/prix de ce comparatif.  

  • Fabricant : Gigabyte
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8GB GDDR6
  • Interface mémoire : 256 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1620 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches, 1XPCI 6 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle, 1 USB type C
  • Longueur : 280  mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 225 Watts
  • Alimentation recommandée : 600 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 530 €

MSI Geforce RTX 2070 Gaming Z

 

1,4 kilogramme sur la balance. Ce mastodonte de 30,5 cm propose le Twin Frozr 7, un système de refroidissement super efficace et silencieux. La fréquence du chipset boostée lui permet de proposer des performances seulement 14 % inférieures à la RTX 2080. Comme la Gaming X, elle se distingue par son design et son éclairage LED un peu bling-bling. Les possibilités d’overclocking vous laissent de la marge pour gagner encore de précieux FPS. Certains pourraient s’inquiéter de son poids.

Ne vous inquiétez pas. MSI a pensé à tout et fournit une équerre afin d’éviter de faire plier votre carte mère. Ce produit luxueux se présente sans doute comme la meilleure RTX 2070 sur le marché.

  • Fabricant : MSI
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8GB GDDR6
  • Interface mémoire : 256 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1830 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches, 1XPCI 6 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle, 1 USB type C
  • Longueur : 307  mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 225 Watts
  • Alimentation recommandée : 600 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 669 €

KFA2 (GALAX) RTX 2080 EX 1-Click OC

 

KFA2, plus connu sous le nom de Galax en dehors de l’Europe, propose des cartes graphiques VR Ready à prix plancher, mais qui offrent des performances honorables. La RTX 2080 EX 1-Click OC reprend trait pour trait les capacités de la Founder Edition. Malheureusement, les performances sont légèrement inférieures à ce modèle de référence.

En termes de refroidissement, la marque mise sur deux ventilateurs qui maintiennent la carte sous les 75 degrés en charge et sous les 30 degrés (!) au repos. On regrettera son fonctionnement un peu bruyant à pleine puissance, mais son prix, 669 euros, vous fera vite oublier ce défaut. Un bon compromis pour des sessions de jeux en VR sans se poser de questions.

  • Fabricant : KFA2
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8GB GDDR6
  • Interface mémoire : 256 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1755 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches, 1XPCI 6 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle, 1 USB type C
  • Longueur : 295  mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 240 Watts
  • Alimentation recommandée : 600 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 669 €

MSI RTX 2080 Gaming X Trio : pas de compromis vive la VR ULTRA

MSI propose encore ici une carte graphique VR Ready titanesque. Trois ventilateurs font tomber la température à 70 degrés en charge sans un bruit, tandis que vos yeux vous diront merci dans tous les jeux VR. Backplate solide, poids de 1,2 kg, vous permet de jouer à la plupart de vos titres en 4K 60 FPS. C’est dire.

En revanche, il vaut mieux bien l’accompagner. Une alimentation 650 Watts certifiée Gold et un processeur Intel Core i7 (8700K, 9700k) ou AMD Ryzen 7 2700X, voire ThreadRipper sont requis pour ne pas freiner inutilement la bête. De même, sa taille demande d’avoir un boîtier de bonne taille. Pour cela, nous vous recommandons les produits Cooler Master, NZXT, Fractal Design ou Corsair. Ces fabricants ont l’habitude de laisser une large place pour la ou les cartes graphiques embarquées.

  • Fabricant : MSI
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8GB GDDR6
  • Interface mémoire : 256 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1860 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 2XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle, 1 USB type C
  • Longueur : 327  mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 250 Watts
  • Alimentation recommandée : 650 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 839 €

ZOTAC Geforce RTX 2080 Ti Twin Fan

 

 

Zotac reprend ici les caractéristiques identiques à la fiche technique transmise par Nvidia. On retrouve deux ventilateurs qui maintiennent la carte à 76 degrés en charge et à 40 degrés en repos. Le bruit s’oublie rapidement car le niveau s’avère parfaitement acceptable.

Les performances sont elles particulièrement solides vous permettant de tirer le meilleur parti de vos jeux et de vos expériences VR. En europe, vous trouverez difficilement une RTX 2080 TI moins cher en Europe. Au vu des capacités, vous ne serez jamais à court de puissance avec cette carte graphique VR.

  • Fabricant : Zotac
  • Overclockée : Non
  • VRAM : 11 GB GDDR6
  • Interface mémoire : 352 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1545 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 2XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle, 1 USB type C
  • Longueur : 268  mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 250 Watts
  • Alimentation recommandée : 650 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 1069 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

ASUS Geforce RTX 2080 Ti ROG STRIX OC Gaming : pourquoi dépenser moins ?

Nous nous adressons là aux bourses extensibles, aux fanatiques de performances qui ne reculent devant aucune dépense. A ce niveau, nous pouvons dire que c’est de l’abus total. Ce modèle est plus efficace que la Founder Edition, pourtant déjà bien boostée. Ici, la 4K 60 FPS est une formalité dans la plupart des jeux. Une telle carte renforcée par sa blackplate propose un silence d’or (ou pratiquement) grâce à son mode Quiet.

Les températures restent plus élevées qu’à l’accoutumée : 81 degrés en charge, mais le ventilateur se coupe sous la barre des 55 degrés. Encore une fois, la dénomination ROG Strix assure une esthétique sympathique orientée Gamer avec un arobase.

  • Fabricant : ASUS
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 11 GB GDDR6
  • Interface mémoire : 352 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1665 MHz
  • Fréquence mémoire : 14 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 2XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 2 x DisplayPort Femelle 1.4, 2 HDMI 2.0 Femelle, 1 USB type C
  • Longueur : 304 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 250 Watts
  • Alimentation recommandée : 650 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 1499 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Sapphire Radeon RX 580 Nitro + : le minimum pour jouer en VR

 

Cette RX580 n’est autre qu’un rebadging de la RX480, un modèle qui permettait de s’adonner à la VR avec la plupart des jeux Oculus. En effet, ce modèle se réserve aux possesseurs d’un Rift pas trop exigeants sur les détails graphiques.

Elle se révèle toutefois parfois plus puissante que la GTX 1060, ce qui est un gage de qualité pour la VR. On n’oublie ici le supersampling. Le refroidissement s’avère de qualité autant en termes de bruit que de température de 76 degrés maximum malgré un dissipateur pas très jouasse.

  • Fabricant : Sapphire
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8 GB GDDR5
  • Interface mémoire : 256 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1411 MHz
  • Fréquence mémoire : 2 000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches 1XPCI Express 6 broches
  • Sorties vidéo : 2 x DisplayPort Femelle 1.4, 2 HDMI 2.0 Femelle, 1 DVI-D dual link
  • Longueur : 260 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 230 Watts
  • Alimentation recommandée : 600 Watts 80+ Bronze
  • Prix : A partir de 209 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Sapphire Radeon RX 590 Nitro + : un poil mieux

 

Si vous ne trouvez pas de RX 590 et que vous tenez absolument à prendre une carte AMD alors tournez vous vers cette RX590. Malheureusement, ce GPU n’offre pas un boost très important : 11 %. En revanche, la consommation électrique augmente vous obligeant à prendre au grand minimum une alimentation 600 Watts. Le système de refroidissement assure les mêmes performances que sa petite soeur.

  • Fabricant : Sapphire
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8 GB GDDR5
  • Interface mémoire : 256 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1560 MHz
  • Fréquence mémoire : 2100 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 1XPCI Express 8 broches 1XPCI Express 6 broches
  • Sorties vidéo : 2 x DisplayPort Femelle 1.4, 2 HDMI 2.0 Femelle, 1 DVI-D dual link
  • Longueur : 260 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 250 Watts
  • Alimentation recommandée : 600 Watts 80+ Bronze
  • Prix : A partir de 279 €

Gigabyte Radeon RX Vega 56 Gaming OC

 

 

Difficile à dégoter, la RX Vega 56 de Gigabyte reste très intéressante. Pour moins de 300 euros, ce modèle offre les performances d’une GTX 1070 boostée, voire d’une 2060. Merci la mémoire HBM2. Le silence est d’or avec 36 Db mesurée. La température maximale de 75 degrés pourrait être plus basse, mais il suffit de pousser manuellement les potards pour gagner quelques degrés.

  • Fabricant : Gigabyte
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8 GB HBM2
  • Interface mémoire : 2048 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1501 MHz
  • Fréquence mémoire : 800 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 2XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 3 HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 273 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 250 Watts
  • Alimentation recommandée : 650 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 309 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Sapphire Radeon RX Vega 64 NITRO+ : une alternative à la RTX 2070

 

Avec son long PCB et ses trois ventilateurs, la Shapphire Nitro + Radeon RX Vega 64 montre à 80 degrés en charge. Cela peut paraître beaucoup, mais les composants, loins du danger d’un dysfonctionnement, donnent leur meilleur. Aussi puissante qu’une RTX 2070, la Vega 64 reste une référence même deux ans après sa sortie. Silencieuse, elle présente pour seule défaut une consommation électrique élevée.

  • Fabricant : Sapphire
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 8 GB HBM2
  • Interface mémoire : 2048 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1580 MHz
  • Fréquence mémoire : 945 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 2XPCI Express 8 broches
  • Sorties vidéo : 2 x DisplayPort Femelle 1.4, 2 x HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 310 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 327 Watts
  • Alimentation recommandée : 650 Watts 80+ Gold
  • Prix : A partir de 419 €

MSI Radeon VII : une première technologique

 

Il s’agit du premier processeur graphique gravé en 7nm. Ce modèle vient concurrencer la 2080 avec des performances très proches autant en termes de refroidissement que d’images par seconde.

Cette alternative intéressante a pour défaut de faire le bruit du niveau d’un lave-vaisselle en marche. Pour une carte graphique VR Ready, c’est trop. En revanche, les bidouilleurs apprécieront d’y associer un système de watercooling pour gagner en efficacité.

  • Fabricant : MSI
  • Overclockée : Oui
  • VRAM : 16 GB HBM2
  • Interface mémoire : 4096 Bits
  • Fréquence du Chipset Boostée : 1750 MHz
  • Fréquence mémoire : 1000 MHz
  • Connecteur(s) Alimentation : 2XPCI Express 8 broches
  • Sortie vidéo : 3 x DisplayPort Femelle 1.4, 1 HDMI 2.0 Femelle
  • Longueur : 267 mm
  • Format : Dual Slot
  • Consommation : 300 Watts
  • Alimentation recommandée : 650 Watts 80+ Bronze
  • Prix : A partir de 779 €
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

GUIDE D’ACHAT DES CARTES GRAPHIQUES VR READY

Voici une liste de conseils précieux pour choisir sa carte graphique VR Ready.  Les habitués trouveront ici quelques rappels utiles.

Alimentation : LE critère numéro un dans le choix d’une carte graphique VR Ready

Avez-vous déjà fait sauter les plombs chez vous ? Vous n’aimeriez pas que ça arrive avec carte graphique. Prendre une alimentation sous-dimensionnée par rapport à ce composant met en danger l’ensemble de votre PC. Nous vous conseillons donc de suivre les conseils des fabricants. Le prix des alimentations a largement chuté. Un modèle certifié 80+ Gold est maintenant accessible sous la barre des 70 euros. De même, le nombre de cordons PCIe vous indique si le composant tiendra la charge. Pensez donc à lire ce critère sur les fiches que nous avons concocté.

Nous avons été plutôt généreux en puissance. Un bon modèle SEASONIC 500 Watts 80+ Bronze suffira pour les 1660/1660 Ti, mais ensuite il vous faut au minimum une certification Gold. Pour la suite, nous vous proposons les modèles 550, 600 et 650 Watts Gold de Seasonic, Cooler Master ou BeQuiet qui offrent des rendements de qualité.

Les modèles modulaires sont très intéressants, car ils permettent de ne pas laisser traîner les câbles partout et donc d’optimiser le refroidissement.

La taille : ça compte

Avez-vous déjà vu un moteur de Ferrari dans une Twingo ? Ah oui, c’est peut-être possible, mais il faut renforcer le châssis et tailler de la taule. Pour éviter les tracas d’un montage façon V8 de Mad Max, tournez-vous vers les fabricants de boîtiers les plus généreux avec les cartes graphiques VR Ready.

On pense principalement à Cooler Master, NZXT et Corsair. En règle général, nous vous déconseillons tout boîtier dont l’espace alloué à la CG ne dépasse pas 330 mm. Pour notre part, nous aimons les “cases” qui vous proposent de retirer la cage HDD pour gagner de la place comme notre cher HAF 912 Plus (snif il n’est plus en vente).

Ventilation : Silence et fraîcheur

C’est le nerf de la guerre. Une carte graphique VR Ready bien ventilée, c’est l’assurance qu’elle fonctionnera mieux et plus longtemps. D’où nos indications concernant cette donnée. Le fait de disposer plusieurs ventilateurs permet également de diriger le flux d’air et ainsi gagner encore en efficacité. Ne faites pas la bêtise de faire souffler votre alimentation sur la CG. On ne croise pas les flux b*rdel ! Vous risquez surtout de faire chauffer outre mesure les deux composants.

Pilotes : à jour or not à jour ?

De manière générale, nous vous conseillons de toujours faire les mises à jour proposées par Nvidia et AMD. Cependant, il arrive parfois que certains d’entre eux fassent baisser vos performances en jeux. Dès lors, n’hésitez pas à rétrograder si possible et attendre une version stable.

Si cela ne marche toujours pas, éteignez votre ordinateur, débranchez la carte graphique de son slot PCI Express 3.0 (16x toujours) et les cordons PCIe après avoir supprimé le pilote récalcitrant. Il suffira de remettre la carte pour retenter l’expérience et réinstaller le tout. Si c’est le bios qui flanche, renseignez-vous auprès du constructeur de votre carte graphique qui aura sûrement une solution.

Bottleneck : kézako ?

Ah le fameux goulot d’étranglement. Si votre processeur n’est pas suffisamment puissant, cela ne sert pas à grand-chose de prendre une grosse CG. Comme dans la vie, l’équilibre dans ce couple est primordial. Avec une GTX 1660 ou une RX 580, un i5 ou un Ryzen 5 fera l’affaire. Avec les RTX 2060/2070 et les RX Vega 56/64, privilégiez les Intel Core i5 8400, Ryzen 5 2600/X, et le i5 9600K. Au-delà, les cartes seront plus à l’aise avec un i7 8700K, 9700k et le Ryzen 2700X, voire un modèle AMD Threadripper.

SLI/Crossfire : Pourquoi pas deux cartes ?

Combiner deux processeurs graphiques semble intéressants dans l’utilisation d’un casque VR. Le HTC Vive le supporte plutôt bien, mais cela n’améliore pas en soi les graphismes. Un deuxième GPU Nvidia prendra en charge PhysX (un moteur de gestion de la physique) et le supersampling donnant l’illusion d’un flux d’image constant (90 FPS). Un modèle de l’équipe adverse prendra seulement en charge cette deuxième fonctionnalité. En revanche, oubliez le SLI/Crossfire avec un Oculus Riftla filiale de Facebook conseille de désactiver la deuxième carte en VR. Pas glop pas glop.

L’occasion/les marketplace : les précautions à prendre

Votre budget ne vous permet pas d’acheter un des produits de ce comparatif. Qu’à cela ne tienne, il reste l’occasion et les marketplaces. Vous pourrez trouver les très efficaces GTX 1070, 1080 et 1080 Ti à des prix très intéressants. Attention tout de même : vérifiez la réputation du vendeur quand cela est possible. Demandez si la carte n’a pas servi pour miner des cryptomonnaies.

Avec la chute des cours, les mineurs revendent en masse des engins qui ont fonctionné à fond pendant des semaines entières. Pire, certains modèles n’ont pas d’IO. Il est donc impossible d’y brancher un casque. Pareillement, évitez les plateformes douteuses comme Wish qui propose de superbes arnaques à des prix défiants toutes concurrences.

Cet article Comparatif 2021 Carte Graphique VR Ready : prix, avis, laquelle acheter ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Guide & Comparatif caméras 360

Par : jeanne
Guide & Comparatif caméras 360

Vous les avez sûrement déjà vue sur YouTube ou d’autres plateformes de vidéos 360° et vous avez très certainement été incroyablement bluffé la première fois où vous en avez découvert une. Les vidéos 360°. Ces vidéos sont comme toutes les autres vidéos à la seule petite différence que vous pouvez interagir avec d’une façon unique.

En effet, à partir d’un certain point de vue subjectif, vous pouvez, grâce à votre souris sur navigateur web, tourner cet angle de vision dans n’importe quelle direction. En somme, c’est comme si vous pouviez voir la scène avec la tête ancrée à un certain endroit mais en pouvant la tourner dans tous les sens.

Il faut souligner que cela reste à partir d’un point ancré dans la vidéo, bien sûr la caméra peut avancer, si le réalisateur de la vidéo l’a souhaité, mais vous serez incapable de bouger dans la scène, comme dans un jeu vidéo, juste de pouvoir regarder cette scène dans n’importe quel angle. Mais rien que cette possibilité innovante transforme l’expérience en quelque chose de bien plus ludique et engageant qu’une simple vidéo. Mais avant d’aller plus loin, surtout si vous n’avez jamais gouté l’expérience 360°, je vous laisse déguster cette vidéo 360° ci-dessous :

Impressionnant n’est-ce pas ? Mais pour avoir un tel rendu, on se doute qu’il faut du matériel spécifique. C’est là que les caméras 360° entrent en jeu. Grâce à elles, il est possible de filmer un environnement sous tous les angles et de pouvoir ainsi créer des vidéos où vous serez capable de tourner l’angle de vision dans tous les sens. La plupart de ses caméras intègre alors plusieurs capteurs pour filmer un décor à 360°. Mais bien que le concept soit récent, il existe déjà de nombreuses caméras 360° sur le marché, ayant des techniques de captures, des caractéristiques et des prix très différents.

Ainsi, si vous brûlez d’envie de tenter l’expérience 360° directement, par vos propres moyens et que vous cherchez la meilleure caméra, celle qui est faite pour vous, vous pouvez retrouver ci-dessous le plus complet des dossiers sur les caméras 360°. Si vous n’avez pas le temps de chercher, jetez-vous sur notre top des caméras 360° les plus populaires juste en dessous. Si vous voulez vraiment trouver la chaussure de diamant qui sied parfaitement à votre pied, mais que vous êtes un peu profane dans le domaine de la caméra 360°, vous allez retrouver un guide d’achat complet et abordable des caméras 360°.

Vous allez avoir toutes les armes en main pour trouver LA caméra 360°, suivez le guide.

TOP DES CAMERAS 360

Vuze, la caméra 360 et 3D

Développée par HumanEyes, la caméra 360° Vuze propose un design simple mais élégant, et surtout : solide. Cela peut se révéler être crucial quand on sait que ce type de vidéos sont régulièrement tournées dans des conditions inédites. Son véritable point fort : la 3D. La caméra Vuze, à l’inverse de la majorité des caméras 360, permet d’offrir un effet de profondeur aux vidéos et photos 360 qu’elle capture.

En ce qui concerne ses spécificités, la Vuze enregistre des vidéos dans le codec H.264. La résolution affiche du 4k, ainsi que 30 images par secondes. En ce qui concerne le son, il utilise le codec AAC. La Vuze dispose d’un taux d’enregistrement de 120 Mbps VBR.

Pour les optiques, la caméra a huit lentilles Full HD avec un champ de vision de 180 x 120 degrés. Quant au champ de vision sphérique, il est de 360 x 180 degrés. Pour stocker les enregistrements, l’appareil dispose d’une carte SD et d’une connexion Wi-Fi. Pour en finir avec la fiche technique, la Vuze propose quatre microphones pour capter le son.

La caméra Vuze 3D 360 est disponible à 995 euros.

BON PLAN / CODE PROMO VUZE pour le Black Friday : -30% de remise sur cette page

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ricoh Theta S, l’entrée de gamme

Disponible à 399 €, la Ricoh Theta S, qui peut s’obtenir dans différentes couleurs (bleu, jaune, rose ou blanc), à la particularité de pouvoir être prise directement à la main pour filmer en 360°. Bien sûr, la caméra peut aussi être posée sur un trepied.

Grâce à ses deux capteurs de 12 Mpx, reproduisant un effet fisheye (qui permet de filmer de façon sphérique) à 180°, la caméra peut sortir des photos d’une qualité de 5376 x 2688 pixels. Son ISO à 1600 permettra à l’utilisateur de filmer même de nuit.

Produisant des vidéos Full HD, mais seulement en 1920×1080 à 30 fps, le petit dispositif peut contenir jusqu’à 260 photos et 65 minutes de vidéos grâce à ses 8GO de mémoire. En plus d’un microphone et d’un haut-parleur, une prise mini-HDMI permet de poster ses vidéos sur YouTube.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Gear 360, de Samsung, par Samsung, pour Samsung

 

Vous vous en doutez, la Gear VR est la caméra 360° de Samsung créée pour une utilisation avec le Samsung Gear VR, casque qui est lui-même créé pour une utilisation avec les portables haut de gamme de Samsung. Samsung a pensé à tout.

Doté de deux capteurs 15 Mpx et de deux objectifs grands angles de 195°, la caméra peut sortir des vidéos atteignant 3840 x 1920 px au format H.265 à 30 fps, un très bon rendu en somme. Clairement, si vous possédez un Samsung Gear VR ou projetez d’en posséder un, c’est bien sûr la caméra 360° qu’il vous faut.

Car la caméra est totalement liée aux smartphones de la marque, vous pourrez ainsi contrôler quel capteur doit fonctionner via votre portable Samsung, mais aussi choisir le mode de prise de vue, les effets… En revanche, Samsung pousse malheureusement à l’achat d’une gamme très précise et la Gear 360° n’est compatible, dans les dernières fonctions listées ci-dessus, qu’avec le haut du panier des portables de Samsung.

> LIRE LE TEST

Une seconde version de la Gear 360 a été dévoilée en mars 2017. Cette nouvelle mouture de la caméra 360 de Samsung arbore un design complètement repensé. Elle est désormais capable de filmer en 4K et de live streamer ce contenu. Avec un poids de seulement 130 grammes et un volume réduit de 20%, la Gear 360 2017 veut palier les manques de son aîné, tant en matière d’ergonomie que de caractéristiques.

LIRE LE TEST

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Nokia Ozo, la Rolls des caméras 360° de luxe

Le célèbre constructeur finlandais Nokia s’est lancé sur le marché des caméras 360 en novembre 2015. La caméra Nokia Ozo est faite d’un alliage en aluminium et intègre huit capteurs et microphonesChaque objectif propose un champ de vision de 195 degrés et filme à 30 fps. Avec un prix de lancement de 60 000 dollars (55 000 euros), Nokia s’adresse clairement à une cible professionnelle. En août 2016, le prix de vente conseillée est passé à 40 000 euros (45 000 dollars).

Retrouvez nos offres de location de la Nokia Ozo.

Insta360 pro, la vidéo en 8K

Très attendue après sa présentation remarquée lors du CES 2017 de Las Vegas, la caméra Insta360 Pro est désormais disponible à la vente. Il est possible de commander un exemplaire de la caméra pour la réalité virtuelle au prix de 3499 dollars américains depuis la boutique en ligne de la start-up chinoise. La caméra VR Insta360 Pro est livrée en noir avec son adaptateur secteur, un câble type C ainsi qu’un câble Ethernet, une batterie d’une autonomie de 65 minutes, une housse de protection, une protection de lentilles et sa boîte de stockage.

V.360 HD, une caméra sportive

Son design unique en forme de mixeur 2.0 peut très vite refroidir, mais il permet à cette caméra 360° de devenir une référence pour tous les sportifs. En effet, le V.360 est très résistant au choc mais aussi conçu pour être coriace face à la poussière. Enfin, la V.360 possède une résistance de 30 minutes sous l’eau jusqu’à 3 mètres, ce qui est bien plus que la plupart des caméras du marché.

Caractéristique unique, la caméra n’est équipée que d’un seul capteur, qui peut filmer en 360° grâce à un système avancé de miroirs. En plus de cela, la caméra possède un peu plus de 2 heures d’enregistrement au niveau batterie. C’est clairement la caméra pour les sportifs, qu’il soit surfeur ou biker, c’est bien cette caméra qui leur proposera les meilleures performances en terrain dangereux.

Cette caméra propose du Full HD en 6480×1080 à 30 fp et est commercialisée pour 499 dollars.

Omni 360, le savoir-faire GoPro

Cette caméra est constituée de 6 GoPro toutes du même modèle, la Hero4 Black. Ces GoPro sont rassemblées dans une matrice sphérique et, bien qu’elles ne fassent pas de rendu 3D, permettent de produire du contenu, via de la synchronisation et de la pixellisation, en réalité virtuelle.

Bien sûr, la caméra peut produire des vidéos 360°. Il est clair que le savoir-faire de GoPro en matière de caméra et de rendu graphique n’est plus à démontrer. Ce faisant, l’Omni 360 va très certainement se placer comme une caméra haut de gamme aux caractéristiques techniques de haute volée.

L’Omni 360 seul coûte 1 699,99 euros et passe à 5 699,99 euros dans sa version all-inclusive, avec 6 caméras Go Pro.

Orah 4i, du live streaming 4K abordable

 

Société d’origine française, Orah a développé la 4i, une caméra 360 capable de filmer et de live-streamer du contenu 360 en 4K. Ce produit vise les prosomateurs (les consommateurs qui se professionnalisent) cherchant à produire du contenu de qualité sur le marché de la VR sans engager un expert. Aucune configuration technique n’est requise, la technologie du produit s’occupe de tout. On notera tout de même que la caméra s’arrête aux 30 fps pour la diffusion sur un casque de réalité virtuelle, bien qu’elle atteigne les 90 fps dans la visualisation, et nécessite l’utilisation d’un ordinateur suffisamment puissant pour supporter ses spécificités.

La Orah 4i est disponible au prix de 3 595 dollars.

Retrouvez nos offres de location de la Orah 4i.

Giroptic iO, la caméra 360 pour Android et iOS

 

*

La Giroptic iO est capable de prendre des photos en 4K et filme en 2K, ce qui n’est pas le cas de toutes les caméras 360 présentes sur le marché. Cette caméra se fixe facilement sur votre smartphone, iOS ou Android et fonctionne avec une application dédiée à télécharger gratuitement. Sur YouTube on trouve de nombreuses vidéos tournées avec cette caméra, comme celle où une caméra Giroptic iO est placée sur le dos d’un aigle. Il est également possible de publier ses photos et vidéos 360 sur Facebook, Messenger, Twitter, WhatsApp, et WeChat. 

La caméra Insta360 Air est disponible au prix de 149 euros.

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

GoPro Fusion : la caméra 360 des sportifs 

 

On sait ô combien les sportifs extrêmes apprécie les caméras GoPro. Certains veulent maintenant filmer à 360 degrés. Pour cela, GoPro a mis au point la Fusion 360. Le capteur 5,2K à 30 images par seconde permet de réaliser de films d’une très bonne qualité. Elle dispose d’un mode 3K à 60 FPS En photo, les 18 millions de pixels du CMOS facilite la prise de beaux clichés. Les possesseurs de la caméra 360 étanche jusqu’à 5 mètres apprécient également le système de stabilisation. En revanche, il faut un pc de guerrier pour faire fonctionner le logiciel liaison des images. Veillez donc à vous équiper en conséquence si vous souhaitez vous procurer ce produit. Les deux emplacements pour carte SD ne seront pas de trop pour stocker tous les contenus.

La GoPro Fusion s’achète pour 450 euros environ.

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

GRicoh Theta V : une petite évolution de la Theta S

 

 

La Theta V succède à la version S. Il s’agit toujours de proposer une caméra 360 à un prix défiant toute concurrence. Ce modèle dispose d’une résolution pratiquement 4K (3840×1920 pixels) à 30 images par seconde. Les deux capteurs CMOS ½,3” de 12 millions de pixels permet de réaliser des photos de 5276 x 2688 pixels. La conception sphérique permet de limiter les effets de stitchings. En revanche, les aberrations chromatiques ne sont pas évitables. Les quatres microphones améliorent la qualité d’enregistrement. On regrettera surtout sa faible autonomie : environ 25 minutes.

Le prix reste lui doux, sous la barre des 400 euros.

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

 

GUIDE D’ACHAT DES CAMERAS 360

La montée en puissance de la réalité virtuelle a apporté avec elle une curiosité et un plaisir dans le visionnage de vidéos 360°. Ce soudain intérêt et le potentiel économique qui en résulte a même mis en concurrence directe Facebook et YouTube, le premier commençant à développer une plateforme de visionnage alors que le second c’était placé comme la plateforme incontournable.

Et il y a bien une raison pour ça, la vidéo 360° apporte une nouvelle dimension au visionnage de vidéo en impliquant l’utilisateur et en lui permettant de se créer sa propre expérience de façon immersive et ludique.

Mieux encore, aujourd’hui les utilisateurs n’ont plus juste à regarder ses vidéos, ils ont les armes pour en créer eux-mêmes et partager ce tout nouveau genre d’expérience avec le reste du monde. Pour cela, il faut une caméra 360°, qui permettra, via des calculs, d’offrir une vidéo en 360°, pour ensuite être postée sur YouTube ou autres plateformes.

Caméra 360 : comment ça marche ?

Une caméra normale, ne possédant qu’un capteur vidéo, ne filme qu’un angle bien précis et ainsi permet à l’utilisateur de voir une scène à travers ce même angle prédéfini, angle qui correspond en moyenne à 180°. Une caméra 360° possède plusieurs capteurs vidéo, exception faite du V.360 qui utilise un système de miroir avec un seul capteur.

Grâce à ses nombreux capteurs, deux ou plus, les caméras 360° vont enregistrer un même lieu dans tous les angles possibles, ainsi, une caméra possédant deux capteurs enregistrant les images à 180°, aura une scène logiquement filmée à 360°, sous tous les angles. Bien sûr, tout n’est pas si simple et il faudra, après avoir enregistré ses images, qui ont été enregistré séparément, faire un calcul complexe pour recréer une vidéo prenant en compte les deux enregistrements et ainsi donner l’illusion d’une vidéo 360°.

L’utilisateur peut alors naviguer dans la vidéo en changeant l’angle de vue et en passant d’une image à une autre sans qu’il ne s’en rende compte. A savoir que comme pour la précédente règle il y a une exception, la petite caméra 360° française, la Giroptic 360, ne demande aucun calcul et permet ainsi de profiter directement des images enregistrées.

Par quel moyen regarder ses vidéos ?

Il existe différents moyens de regarder ses vidéos 360°, des moyens qui sont plus ou moins couteux et offre un rendu plus ou moins de qualité.

Navigateur Web

C’est le moyen le plus simple et le moins cher. Une fois misent en ligne, les vidéos peuvent être regardées en tournant l’angle de vue avec la souris. YouTube et Facebook sont aujourd’hui les plateformes de référence en matière de vidéo 360°.
Les « Smartphone Cardboard »

Car il est peut-être temps de différencier les vrais casques de réalité virtuelle et ceux qui s’utilisent avec un smartphone. Forcément, ces derniers offriront un rendu bien moins beau qu’un casque VR peut le faire. On peut noter deux principaux casques de ce genre, le Google Cardboard et le Samsung Gear VR, bien qu’il y en est d’autre comme l’Homido s’il fallait n’en citer qu’un. Grâce à ses casques et en insérant votre smartphone à l’intérieur, vous pourrez découvrir votre vidéo 360° de façon immersive mais avec généralement un rendu graphique pauvre. Bien sûr, c’est le prix bien moindre de ces casques qui vous fera tourner les yeux vers eux par rapport aux centaines d’euros que demandent les casques de réalité virtuelle pur et dur.

Les casques de réalité virtuelle

Le top du top niveau qualité et les plus cruels au niveau du prix demandé. Grâce à ce genre de device, vous aurez le meilleur rendu graphique, sans lag et avec une expérience 360° parfaite grâce notamment à un motion tracking de qualité.

Vos critères de choix

Avant de foncer tête baissée dans tel ou tel choix de caméra 360°, vous devez savoir pour quelle raison vous désirez vous en procurer un et ainsi repérer quel critère vous séduit le plus. C’est à travers 6 critères primordiaux pour une caméra 360° que vous trouverez celle qui vous sied le plus.

Le prix

Autant mettre les pieds dans le plat tout de suite, le prix de la caméra 360° que vous voulez avoir reste un critère important. Si il y a quelques mois ces caméras 360° avaient des prix bien trop importants pour le grand public, ils sont aujourd’hui plus abordables.

Mais abordables ne veut pas dire peu couteux. Ainsi comptez entre 250 et 60 000 $ pour ces nouveaux devices. En moyenne, les caméras 360° coûtent pour la plupart entre 300 et 800 $.

Autant dire qu’il faut investir un minimum pour avoir une caméra performante et c’est à travers les autres critères que vous pourrez faire le choix le plus optimal.

Capteurs

Les capteurs qui sont au nombre de deux minimum, peuvent atteindre des nombres à deux chiffres dans certaines caméras. Bien sûr, le nombre de capteurs présents sur une caméra ne sous-entend pas forcément un bien meilleur rendu graphique, mais il assure une certaine qualité et surtout amoindri les risques de lag dans la vidéo définitive lors des mouvements de l’angle de vue.
Résolution

Point plus qu’important puisque une vidéo avec une trop basse résolution peut complétement briser l’effet immersif de la 360°. Si par malheur vous croisez le chemin d’une caméra ne proposant pas au moins du 1920×1080, fuyez la tout simplement.

Les règles pour les télévisions sont très différentes pour la réalité virtuelle et le 360°. En effet, le rendu graphique du 1920×1080 est le minimum et reste assez pauvre visuellement, clairement, pour un rendu sans défaut trop visible de l’image, le 4 k est à préconiser. Mais votre portefeuille n’est sûrement pas d’accords.

Qui plus est, un nouveau piège à consommateur a vu le jour avec la 360°, la différence entre la résolution des capteurs et la résolution de la vidéo finale, qui sont tous deux très différents. C’est bien sur la résolution de ce dernier que vous devez porter votre intérêt.

Images par seconde

Plus communément appelé fps, ou frame per second, ce critère permet de savoir si l’image finale aura des lag ou non, prenant la forme de ralentissement lors des mouvements d’angle de vue, de freeze, de pixellisation, de flou…

Quasiment toutes les caméras 360° propose du 30 fps, ce qui permet d’avoir une vidéo acceptable, d’autres proposent du 60 fps, ce qui assure une très bonne qualité, mais jamais au-dessus. De rares caméras proposent du 15 fps, pareil pour la résolution en dessous de la barre du 1920×1080, fuyez les caméras avec de telles caractéristiques.

Capacité

Ce critère vous permettra de déterminer la capacité de sauvegarde de votre caméra et ainsi de savoir combien de minutes de vidéos ou combien d’images vous pourrez enregistrer avant de devoir faire de la place.

Poids et taille

Critères qui peuvent avoir leur importance, surtout dans les vidéos sportives où l’encombrement de la caméra doit être minimisé. Cela vous permettra aussi de trouver une caméra passe partout ou une caméra plus robuste et résistante.

Cet article Guide & Comparatif caméras 360 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Comparatif du meilleur cardboard 2021 : Prix, Avis, Lequel acheter ?

Par : jeanne
Samsung lance son casque RV

Les casques VR sont souvent considérés comme des objets à destination des plus riches. Si c’est effectivement le cas concernant le haut de gamme, on peut en réalité accéder à la réalité virtuelle pour un moindre coût. Avec un cardboard, on transforme son smartphone pour profiter de la VR.

Autrefois réservée à une petite frange de passionnés et professionnels, la réalité virtuelle est désormais dans nos salons… Mais aussi sur nos mobiles ! Loin de certains produits aussi compliqués à installer qu’à utiliser, on parle ici d’appareils accessibles à tous. Ceux-ci transforment en téléphones en véritable plateforme pour profiter de la VR.

Les casques Cardboard présentent un tarif abordable, une compatibilité étendue à l’ensemble des smartphones, et surtout une mobilité illimitée. Sans fil et sans contraintes, ces casque RV grand public permettent de se plonger dans la réalité virtuelle à tout moment pour profiter d’un large catalogues d’applications.

Toutefois, parmi les innombrables modèles de casques VR Cardboard qui inondent le marché, tous ne se valent pas. Grâce à notre comparatif, découvrez comment choisir le meilleur casque Carboard !

TOP DES CARDBOARDS / CASQUES VR MOBILE

Samsung Gear VR : le cardboard VR pionnier

 

Le Samsung Gear VR fait partie des pionniers du casque de réalité virtuelle cardboard. Sortie avant même l’Oculus Rift, il a d’ailleurs été construit en collaboration avec la société à l’origine de ce dernier.

Cet appareil présente un très bon niveau de finition, et propose une expérience immersive d’une qualité supérieure à la plupart des casques mobiles. Il embarque ses propres capteurs pour un meilleur tracking de mouvement. Son pavé tactile et ses boutons offrent des contrôles réactifs et intuitifs.

La dernière version, présentée en mars 2017, offre un confort maximal grâce à des bord molletonnés et une couleur noire empêchant les reflets lumineux. Compatible USB type-C, il a surtout été redisigné pour pouvoir accueillir le nouveau fleuron de la marque, le Galaxy S8. Un contrôleur bluetooth est également de la partie. Ce dernier est compatible avec la génération précédente de Gear VR.

La compatibilité du Gear VR est restreinte aux smartphones Samsung. La toute première version du casque, pour les développeurs, pouvaient être utilisée avec le Galaxy Note 4. Les versions suivantes peuvent, elles, accueillir les Galaxy Note 5, 7 et Galaxy S6 et S7. Les utilisateurs d’autres marques de smartphones devront opter pour un autre modèle. Prix : 100€

> LIRE LE TEST (version blanche 2015)

> LIRE LE TEST (version noir 2016)

> LIRE LE TEST (version noir 2017)

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Google Daydream View : Un casque à fort potentiel

Le Google Daydream View signe le deuxième essai de Google dans la réalité virtuelle après le Google Carboard. Longtemps attendu, il est le dispositif qui devrait pouvoir un jour détrôner le Samsung Gear VR qui siège en haut de la liste des casques de réalité virtuelle mobile. Il se démarque notamment par un confort qu’atteignent peu de ses concurrents. Compatible avec un grand nombre d’applications , le Daydream View profite bien des partenariats de Google pour proposer une expérience complète.

Avec son design efficace, sa télécommande qui permet une interactivité proche de celle des casques haut de gamme et son interface, le Google Daydream View est une référence du casque VR Cardboard. Prix : 79€.

> LIRE LE TEST

Homido V2 : un sérieux concurrent français

Homido V2 est la deuxième version du casque de réalité virtuelle de la startup française Homido. Elle corrige les erreurs de son aîné.

Avec son design futuriste et élégant, sa station d’accueil compatible avec la majorité des smartphones en circulation, le confort de sa mousse protectricesa gâchette de navigation qui facilite la vie de l’utilisateur et ses applications dédiées qui proposent une large variété de contenus, ce casque est un concurrent sérieux aux autres casques de réalité virtuelle mobile. Prix : 69,99€.

> LIRE LE TEST

Google Cardboard : le prix le plus abordable

On peut difficilement imaginer un casque moins cher que le Cardboard de Google. Cet appareil d’une valeur marchande de 15€ se résume à un morceau de cartondeux lentillesdes aimants et un élastique. Google propose un patron pour fabriquer son propre exemplaire, tandis que de nombreuses déclinaisons customisées sont disponibles dans le commerce.

Techniquement, le Cardboard propose évidemment une expérience rudimentaire. Cependant, ce dispositif minimaliste permet à tout un chacun de découvrir la réalité virtuelle à moindre coût.

Une application compagnon est proposée sur iOS et Android. L’utilisateur peut y télécharger des jeux et des applications diverses. Il suffit ensuite d’insérer son smartphone dans l’emplacement prévu à cet effet pour essayer la réalité virtuelle. Google propose régulièrement de nouvelles versions de sa création, avec des lentilles de meilleure qualité ou une construction plus confortable. Malgré tout, le coût reste généralement le même et permet d’entrer dans la VR sans se ruiner.  Prix : 15€.

> LIRE LE TEST

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Homido Grab : entre Cardboard et casque mobile

Le Homido Grab ressemble à un jouet avec ses couleurs pétantes dignes d’une construction en LEGO. Mais ne vous y trompez pas. Il reprend en majorité les améliorations implémentées dans le Homido V2 et est proposé à un prix fort concurrentiel.

Le Homido Grab s’utilise comme un Carboard et sera recommandé pour des activités passives comme regarder des vidéos 360. Mais il n’est pas cartonné et est fabriqué avec des matériaux de qualité. Il possède même une gâchette qui permet d’interagir directement avec le smartphone utilisé. Il ne lui manque plus que des lanières pour devenir un vrai casque VR mobile. Seule ombre au tableau : il faudra donc le tenir avec vos mains. Prix : 30€.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Zeiss VR One Plus : un cardboard incomplet, mais au fort potentiel

La société Zeiss avait déjà proposé un premier cardboard en 2015 avec le VR One. Le bilan était sans appel : s’il possédait de bons atouts, le produit était trop cher et n’offrait pas suffisamment de fonctionnalités. Des défauts que la version Plus a cherché à corriger.

Difficile de dire que le pari est réussi pour l’entreprise allemande. Si sa compatibilité et son confort sont au top, on ne trouve toujours aucune application ou interactivité réellement intéressante. Cela pourrait toute fois changer bientôt. En effet, le casque devrait permettre, dans un futur proche, l’utilisation des jeux de l’Oculus Rift et de l’HTC Vive. Une possibilité qu’aucun cardboard n’a pu offrir jusqu’ici. Avec le Zeiss VR One Plus, on parle donc d’un pari sur l’avenir, surtout vu son coût. Prix : 99,99 euros.

LIRE LE TEST

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Freefly VR Beyond : le cardboard au design unique

Face à la concurrence, le casque VR Freefly VR Beyond se démarque directement avec son design très particulier. On peut parler de point positif comme négatif, puisque la forme de l’objet peut aussi bien attirer que repousser les acheteurs.

Côté performances, le cardboard s’en sort très bien, même si on ne va pas le considérer comme un must have. On pense particulièrement à l’image et au confort d’utilisation qui satisferont largement les nouveaux venus dans le monde de la réalité virtuelle. Ses deux gâchettes permettent notamment un contrôle optimal. On peut cependant regretter le manque d’applications intéressantes dédiées à l’objet. Malgré tout, on ne risque pas de se ruine, avec un coût correspondant bien aux performances du casque. Prix : 22,90 euros.

> LIRE LE TEST

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Mogaman F1 : le cardboard français avec des idées, mais aux applications perfectibles

Encore une fois, c’est un produit de l’hexagone qui se trouve dans ce comparatif. Avec un design sobre et efficace, il ne se démarque pas trop de ses concurrents, mais propose tout de même quelques bonnes idées. Il est tout d’abord très polyvalent et s’adapte à un grand nombre de smartphones présents sur le marché. Un élément cependant assombri par une fixation peu fiable du téléphone sur le casque.

Si la qualité d’image est assez bonne, c’est surtout pour sa simplicité d’utilisation que l’on aura tendance à conseiller ce cardboard. Les novices en matière de technologie n’auront en effet aucun mal à le prendre en main. Ne pas pouvoir interagir avec les applications à cause de l’absence de bouton est par contre bien plus problématique. Malgré un prix un peu trop élevé, on reste sur un produit de bonne qualité, bien que non exempt de défauts. Prix : 49,90 euros.

> LIRE LE TEST

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

GUIDE D’ACHAT DES CASQUES VR MOBILES CARDBOARD

Qu’est-ce qu’un casque de réalité virtuelle mobile ?

L’expression casque VR mobile désigne des dispositifs comme le fameux Google Cardboard, ou le Samsung Gear VR. Nettement plus abordables, ces casques sont généralement proposés pour un tarif compris entre 10€ et 100€. Ce prix très bas les rend accessibles à tout un chacun.

Composition

Pour cause, ces appareils n’embarquent pratiquement aucune technologie. Ils reposent entièrement sur les smartphones, qu’il suffit d’insérer à l’emplacement prévu à cet effet. L’écran, le processeur et les capteurs du téléphone permettront alors de bénéficier d’une expérience immersive en trois dimensions à 360° pour un coût très bas.

Les casques en eux-mêmes comportent uniquement des lentilles destinées à zoomer sur l’écran du téléphone. Ce système est très simple, et pourtant très efficace en matière d’immersion. C’est la raison pour laquelle ces appareils minimalistes semblent finalement plus révolutionnaires encore que l’Oculus Rift ou que le HTC Vive.

Applications

De même, les applications disponibles pour ces casques sont proposées au même tarif que des applications mobiles traditionnelles. Les jeux les plus chers dépassent rarement la barre des 15 euros, tandis que certains titres atteignent les 60€ sur Oculus Rift.

Ces applications en question sont pour la plupart des jeux vidéo, ou des applications de vidéo à 360°. On retrouve également des expériences plus conceptuelles, artistiques ou culturelles, proposant par exemple d’explorer l’espace ou les profondeurs des océans. Il existe également plusieurs réseaux sociaux, et autres applications dédiées à la méditation ou à la relaxation.

Des particularités positives et négatives

Outre le prix, le principal avantage des cardboards et autres casques mobiles est, très justement, leur mobilité. Légers, sans fil, ces casques peuvent être emportés partout et utilisés à tout moment en toute simplicité. Il est tout à fait possible de revêtir son casque pendant un voyage en train ou un trajet en avion.

Le seul bémol est que de très nombreux modèles sont désormais proposés, et tous ne se valent pas. Il est difficile de choisir le modèle qui correspond à vos besoins. Voici les principaux critères à prendre en compte pour sélectionner un casque de réalité virtuelle mobile.

Comment choisir un casque vr mobile ?

Le marché des casques de réalité virtuelle, en plein essor, semble actuellement dominé par trois principaux appareils : l’Oculus Rift, le HTC Vive et le Playstation VR. Ces trois dispositifs haut de gamme proposent une technologie extrêmement immersive et donnent ses lettres de noblesse à la réalité virtuelle destinée au grand public.

Aujourd’hui, ces casques sont bien plus facilement accessibles qu’à leur sortie. Toutefois, ils ne sont toujours pas destinés à tous. Leur prix d’achat, et la configuration matérielle requise pour les utiliser, en font des appareils réservés à une clientèle suffisamment passionnée ou fortunée pour pouvoir se les procurer. Le grand public, quant à lui, découvre la réalité virtuelle grâce aux casques VR mobiles.

Cardboard : les différentes critères pour faire son choix

Résolution

La résolution d’un casque détermine la qualité de l’image. En règle générale, cette résolution est mesurée pour chaque œil. Pour cause, la même image est présentée à chaque œil afin de créer un effet 3D. La résolution d’un casque VR mobile est ainsi inhérente à celle de l’écran du smartphone avec lequel il est utilisé. Si, théoriquement, une résolution minimum de 720p peut permettre de goûter à la réalité virtuelle on ne saura que conseiller d’utiliser nu smartphone Full HD ou QHD.

Champ de vision

La largeur du champ de vision d’un casque VR détermine la sensation d’immersion que l’utilisateur éprouve. Plus ce champ de vision est large, plus l’usage aura l’illusion d’être dans le monde réel. Rappelons que le champ de vision humain est de 180°. Les meilleurs casques se rapprochent de ce degré, tandis que les plus médiocres laissent passer la lumière et ne couvrent pas les yeux dans leur intégralité, ruinant totalement l’expérience.

Applications

Tous les casques VR mobiles ne proposent pas les mêmes applications. Le Google Cardboard et ses diverses déclinaisons proposent un catalogue d’applications, tandis que le Gear VR permet d’accéder à l’Oculus Store, et du contenu exclusif. 

Compatibilité

Les casques comme le Google Cardboard sont compatibles avec n’importe quel smartphone, à condition que son écran soit suffisamment grand. Tous les casques ne sont pas compatibles avec iOS et Android. De même, le Samsung Gear VR n’est compatible qu’avec les smartphones Galaxy S de Samsung.

Capteurs

La plupart des casques VR mobiles reposent uniquement sur l’accéléromètre et le gyroscope du smartphone pour détecter les mouvements et la position de l’utilisateur. Cependant, le Gear VR de Samsung par exemple embarque son propre accéléromètre, gyroscope et magnétomètre plus précis pour proposer une expérience plus immersive. De même, des technologies de tracking de position commencent à faire leur apparition. Il devient alors possible de se déplacer dans la réalité virtuelle en se déplaçant dans le monde réel, comme c’est déjà le cas avec la technologie RoomScale du HTC Vive.

Contrôles

Certains casques mobiles, comme le Gear VR, sont dotés d’un pavé tactile et de boutons permettant de contrôler la navigation ou les jeux vidéos en réalité virtuelle. Il est également possible d’utiliser une manette, ou même un clavier Bluetooth.

Matériaux

Les matériaux d’un casque mobile déterminent sa solidité. Le Google Cardboard, constitué de carton n’est par exemple pas vraiment résistant et propose une expérience rudimentaire. Les casques en plastique sont évidemment plus solides, mais on trouve de larges différences de qualité entre les produits. Si un Cardboard est moins cher qu’un casque haut de gamme, il ne faut pas laisser la résistance de côté. Finir avec un objet non fonctionnel après quelques mois n’est jamais agréable, même s’il est disponible à bas prix.

Système d’attache

Le système d’attache varie d’un modèle à l’autre. Certains casques se posent simplement sur les oreilles comme des lunettes, tandis que d’autres se fixent sur la tête avec des bandes réglables. D’autres modèles nécessitent d’être tenus à la main. Ces derniers font généralement partie des produits les moins chers et se résument souvent à un simple carton permettant d’installer son smartphone. On les conseillera plus aux nouveaux venus curieux de ce que peut proposer la réalité virtuelle.

Poids et dimensions

Le poids est également un facteur essentiel. Un casque trop lourd sera vite désagréable, et l’utilisateur ne pourra pas le garder longtemps sur les yeux. Les dimensions, quant à elles, déterminent si le casque est facile à transporter. Pour des personnes sensibles au niveau du coup, il s’agit d’éviter des douleurs que ne manquerait pas de provoquer un poids trop élevé.

Confort

Ce critère représente la combinaison de plusieurs autres, cités précédemment. Cependant, il est important de l’aborder à part, tant il s’agit un élément majeur d’une expérience en réalité virtuelle. Un casque léger, mais aux mauvaises attaches n’offrira pas un usage agréable par exemple. Il est donc particulièrement important de faire passer le confort avant tout. Votre produit pourra être le plus impressionnant technologiquement, il ne sera d’aucune utilité s’il est désagréable à porter.

Prix

Bien que largement moins élevé que celui d’un casque comme l’Oculus Rift, le prix d’un casque VR mobile varie d’un modèle à l’autre. Il s’agit d’un critère à prendre en compte, selon que vous souhaitiez simplement découvrir la réalité virtuelle ou que vous soyez déjà prêt à investir dans cette nouvelle technologie.

 

Cet article Comparatif du meilleur cardboard 2021 : Prix, Avis, Lequel acheter ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Comparatif 2021 des casques Windows Mixed Reality : Avis, Prix, Lequel acheter ?

Par : jeanne
Comparatif 2021 des casques Windows Mixed Reality : Avis, Prix, Lequel acheter ?

Depuis octobre 2017, les premiers casques de réalité virtuelle sont compatibles avec la plateforme Windows Mixed Reality de Microsoft. Ils ont été commercialisés en même temps que la mise à jour Windows 10 Fall Creators Update. Pour vous aider à choisir le casque qui correspond à vos besoins, découvrez quel est le point fort de chacun de ces appareils.

Le 3 octobre 2017, Microsoft a tenu une conférence dédiée au lancement de sa plateforme Windows Mixed Reality. Les casques compatibles avec cette plateforme ont quant à eux été commercialisés à partir du 17 octobre 2017. La plupart de ces casques sont basés sur le design de référence fourni par Microsoft, et présentent donc les mêmes caractéristiques techniques. Dans ce contexte, on peut se demander ce qui différencie ces différents appareils. Asus, HP, Dell, Acer, Lenovo… découvrez le point fort de chaque casque Windows Mixed Reality.

Les spécifications minimales dont vous aurez besoin pour profiter de la réalité virtuelle :

1. Processeur Intel Core i5-6300HQ

2. Nvidia GeForce GTX 980, 1060, 1070 ou 1080 GPU

3. 8 Go de RAM

4. Deux ports USB 3.0

5. HDMI 1.4

6. Affichage 1920 x 1080

7. Windows 8 ou 10

COMPARATIF DES CASQUES WINDOWS MIXED REALITY

HP Reverb, chef de file de la deuxième génération

Annoncé en mars 2019, le HP Reverb est le second casque Windows Mixed Reality de Hewlett Packard. Son principal point fort est sa définition impressionnante de 2160×2160 par oeil pour un total dépassant les 4K. Pour rappel, le premier casque HP se contentait d’une définition de 1440×1440 par oeil.

Ce nouvel appareil propose donc une définition doublée par rapport au premier, et surpasse même le HTC Vive Pro et le Samsung Odyssey. De plus, son écran LCD utilise toute la bande des sous-pixels RGB et l’effet de grille sera donc fortement réduit par rapport aux écrans OLED de définition égale.

L’autre grand point fort sera le confort, avec un design très différent du premier modèle et plus proche de celui de l’Oculus Rift. On retrouve notamment un serre-tête très similaire, et un casque audio intégré. Pour le reste, on retrouvera le même système de tracking inside-out, ainsi que la compatibilité avec Windows Mixed Reality et Steam VR.

Principalement destiné aux entreprises, le HP Reverb sera disponible à la fin du mois d’avril 2019 à partir de 600 dollars. Il s’agit du premier casque Windows Mixed Reality de seconde génération, mais les autres constructeurs devraient rapidement se mettre à jour à leur tour.

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Acer ConceptD OJO : Acer passe à la 4K

 

Tout comme HP, Acer propose un second casque de réalité virtuelle Windows Mixed Reality de définition 4K. Il est d’ailleurs probable que les deux écrans LCD de définition 2160×2160 soient les mêmes que ceux du Reverb.

On retrouve également un casque audio intégré, et la possibilité de détacher les lentilles et l’écran du casque pour le nettoyer. Un système d’ajustement de l’écart entre les pupilles est également proposé. Le système de tracking inside-out est le même que sur le précédent modèle.

Le prix et la date de sortie du Acer ConceptD OJO n’ont pas encore été communiqués. Cependant, on peut s’attendre à ce que cet appareil soit lancé d’ici la fin de l’année 2019.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

ASUS HC102, fraîcheur et légèreté

 

Avec le design polygonal de sa visière, le casque WMR d’Asus se distingue de façon positive sur le plan esthétique. Cependant, le vrai point fort de ce casque HC102 sont les matériaux qui le composent. Tout d’abord, contrairement aux autres constructeurs, Asus a fait le choix d’intégrer à son casque un seul écran 3K 2880×1440 plutôt que deux écrans 1440×1440. Ceci permet de rendre l’appareil nettement plus léger que ses rivaux et que tous les casques VR disponibles à l’heure actuelle. Cette particularité devrait rendre l’expérience plus confortable.

En outre, l’intérieur du bandeau du HC2012 est recouvert d’une surface antibactérienne à séchage rapide, permettant d’éviter que le casque soit recouvert d’une répugnante moiteur après quelques heures d’utilisation intense. De plus, ces matériaux devraient être frais au toucher, ce qui réduira le risque de transpirer à l’usage. Le casque Asus HC102 sera commercialisé pour 449 dollars en fin d’année 2017.

Ecran : LCD
Cable : 4 mètres
FOV : 105°
Résolution : 2880 x 1440
Sortie : Printemps 2018
Prix : A partir de 449 €

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Acer Mixed Reality HMD AH101, le casque Windows Mixed Reality le plus précis

 

Ce casque est en grande partie composé de plastique brillant, et épouse la forme du crane par le biais d’un bandeau en forme de Halo extensible.

Le design du casque de Acer est plaisant, et l’expérience proposée sera techniquement similaire à celle délivrée par les autres casques WMR. En revanche, le manque de molleton risque de poser quelques problèmes en matière de confort sur le long terme… le casque Windows Mixed Reality de Acer est disponible depuis octobre 2017.

Ecran : LCD
Cable : 4 mètres
FOV : 105°
Résolution : 2880 x 1440
Sortie : 17 octobre 2017
Prix : A partir de 449 €

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Dell Visor, le plus beau casque Windows Mixed Reality

 

D’un blanc brillant et immaculé, le Dell Visor est certainement le plus beau casque Windows Mixed Reality. En outre, l’avant et l’arrière de son bandeau en forme de Halo est recouvert de molleton anti-sueur, ce qui garantit une meilleure hygiène en cas d’usage intense et prolongé. Ce molleton n’absorbe pas la sueur, ce qui permet de le nettoyer très facilement après l’usage. Idéal pour les soirées entre amis.

Le Dell Visor intègre par ailleurs un système permettant de gérer le câble qui le connecte à l’ordinateur. Une pression du bouton vers l’avant permet de garder le câble face à soi, tandis qu’une pression vers l’arrière permet de le garder derrière soi. Une façon ingénieuse d’éviter de s’emmêler pendant l’usage. Le Dell Visor sera disponible en fin d’année pour 349 dollars.

Ecran : LCD
Cable : 4 mètres
FOV : 105°
Résolution : 2880 x 1440
Sortie : 17 octobre 2017
Prix : A partir de 510 €

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

HP Windows Mixed Reality Headset, le casque Windows Mixed Reality le plus solide

Le casque de HP présente la même fiche technique que les autres casques Windows Mixed Reality, mais se distingue par un prix de seulement 399 euros. Son principal point fort est donc un prix nettement plus attractif que ses concurrents.

Le bandeau du casque de HP est recouvert de molleton anti-sueur, et le plastique de couleur matte qui le protège confère une sensation de solidité. De même, le molleton autour des yeux se révèle très confortable. En outre, notons que le câble HDMI peut être détaché ce qui facilite le rangement. En somme, ce casque à la fois simple, robuste et de qualité.

Un autre avantage de cet appareil est sa prise Jack. Tous les casques WMR sont dotés d’une prise Jack 3,5 mm permettant de connecter un casque audio ou des écouteurs, mais la prise Jack du casque HP est directement intégrée au corps du casque, ce qui la rend plus pratique à utiliser. Le casque HP Windows Mixed Reality sera commercialisé en fin d’année pour 329 dollars.

Ecran : LCD
Cable : 4 mètres
FOV : 105°
Résolution : 2880 x 1440
Sortie : 2017
Prix : A partir de 399 €

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Lenovo Explorer, le casque Windows Mixed Reality le mieux aéré

 

Il est difficile de trouver le véritable point fort du casque WMR de Lenovo. L’appareil présente la même fiche technique que ses concurrents, son serre-tête est molletonné, et son design rappelle celui d’autres produits du constructeur chinois. Le Lenovo Explorer est confortable, mais rien ne le distingue réellement à première vue.

Toutefois, à l’intérieur, Lenovo a intégré davantage de ventilateurs pour permettre à l’air de mieux circuler pendant l’utilisation, ce qui permet d’éviter les risques de buée sur l’écran ou de sensation de chaleur en cas d’usage prolongé. Il s’agit là d’un atout à souligner. Le Lenovo Explorer sera prochainement disponible pour 349 dollars.

Ecran : LCD
Cable : 4 mètres
FOV : 105°
Résolution : 2880 x 1440
Sortie : 17 octobre 2017
Prix : A partir de 449€

 

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Samsung Odyssey, le casque Windows Mixed Reality haut de gamme

 

S’il y a bien un casque Windows Mixed Reality que l’on retiendra pour son côté haut de gamme, c’est bien le Samsung Odyssey. Une caractéristique bien reflétée par son prix : 499 dollars, soit le plus cher de la gamme. Il n’est d’ailleurs pas directement disponible en France, mais uniquement via des revendeurs.

Comparé aux produits du genre, son coût peut paraître excessif, mais il faut prendre en compte plusieurs particularités de cet appareil. Tout d’abord, il est le seul casque WMR à posséder un écran AMOLED et une définition de 2800×1600 pixels. Il propose également une vision à 110°, mais surtout un système audio intégré. Déjà rare sur le marché des casques de réalité virtuelle en général, c’est un point très appréciable. Pour finir, Il s’agit d’un casque pour PC, compatible avec le catalogue de jeux Steam VR, le tracking inside-out et les contrôleurs à détection de mouvement de Microsoft

Écran : AMOLED
FOV : 110°
Résolution : 2800×1600
Prix : 499 (500 euros en France via un revendeur)
Date de sortie : 6 novembre 2017

 

GUIDE DES CASQUES WINDOWS MIXED REALITY

Vous connaissez maintenant les principaux points forts de chaque casque Windows Mixed Reality. Bien évidemment, il conviendra à chacun de choisir l’appareil qui lui faut selon ses priorités. Toutefois, compte tenu des nombreuses similitudes entre les différents produits , il est probable que le choix soit principalement aiguillé en fonction de la marque préférée de chacun. Cependant, il existe bien des éléments à prendre en compte avant de sélectionner le casque WMR qu’il vous faut. Pour cela, nous avons préparé un guide d’achat complet contenant toutes les informations nécessaires.

Cet article Comparatif 2021 des casques Windows Mixed Reality : Avis, Prix, Lequel acheter ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Guide & Comparatif des lunettes de réalité augmentée

Par : jeanne
Guide & Comparatif des lunettes de réalité augmentée

Avec l’arrivée des casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift et l’HTC Vive, la réalité augmentée est un peu laissée en arrière-plan ces derniers temps, mais il ne faut pas oublier que les deux technologies sont très liées et que loin d’être concurrentes, elles sont surtout complémentaires. Là où la réalité virtuelle plonge le joueur dans un autre monde, la réalité augmentée modifie notre monde en lui apportant cette touche de virtuelle qui nous permet d’avoir des informations supplémentaires et d’interagir différemment avec le monde qui nous entoure.

Dans ce guide nous allons voir ensemble quels sont donc les meilleurs lunettes et casques du marché pour profiter de la réalité augmentée, nous verrons les intérêts et caractéristiques de cette technologie ainsi qu’un comparatif des différents produits, afin de vous aiguiser dans votre choix, si vous avez l’intention de mettre la main sur cette technologie qui vous permettra sans nul doute de tâter une nouvelle dimension et de vous ouvrir à un nouveau champ de possibilités. Laissez vous guider !

TOP DES LUNETTES DE RÉALITÉ AUGMENTÉE

Microsoft HoloLens

Voilà un casque qui aura fait parler de lui. Vendu pour la modique somme de 3000 dollars aux développeurs, le casque du géant américain se veut comme étant multi-usage : gamers, professionnels, designers… Tous les publics semblent visés sans distinction et bien que la technologie soit encore récente et que relativement peu d’informations circulent autour du casque, il semble avoir fait ses preuves et devrait trouver des acheteurs, malgré son prix élevé. Sans doute dans le secteur professionnel.

Vous pouvez retrouver notre test du casque à cette adresse

Epson Moverio BT-200

 

Destinées aux entreprises avant tout, ces lunettes de AR tentent de créer une expérience des plus immersives en desservant deux écrans de 960 * 540 pixels pour chaque œil. Les lunettes permettent d’afficher diverses informations graphiques à l’écran pour aider l’utilisateur qui sera souvent l’employé. Avec une autonomie de 6 heures, 8 Giga de mémoire interne, un accéléromètre, un gyroscope, un compas et un GPS, l’outil se veut multifonction pour offrir un maximum d’usages à son utilisateur. Les lunettes Epson moverio BT-200 sont vendus pour 700 dollars.

Recon Jet

Recon Jet est l’équivalant sportif des Google Glass. Avec ces lunettes au look redoutable il sera possible d’aller faire du vélo, de courir, ou de pratiquer n’importe quel autre sport tout en ayant des informations en direct comme la distance parcourue, les calories dépensées, etc. Un cycliste pourra par exemple recevoir des informations sur la route à prendre, recevoir des appels et lire des SMS. Évidemment les lunettes sont compatibles avec des applications tierces pour office davantage d’usages encore.

Disponible dès maintenant pour 499 dollars.

Meta 2

 

Meta 2 est le casque de réalité augmentée que tout le monde a déjà rêvé. Le design en moins. En somme vous ne risquez pas de vous balader avec lui dans la rue, mais il conviendra à une utilisation à domicile pour simplifier ses activités de tous les jours. Avec lui il deviendra possible de naviguer sur Internet comme le ferait Tony Stark dans Iron Man ou Tom Cruise dans Minority Report. On se sert de ses mains pour faire défiler les pages, pour les déplacer, etc. Les lunettes ne sont malheureusement pas encore disponibles et il faudra donc se montrer patient jusqu’à la sortie du Meta 2.

Pré-commandes disponible pour 949 dollars.

Optinvent Ora-1

Voici des lunettes qui ont décidé de miser sur quelques petites subtilités pour se distinguer de la concurrence. En effet, Optivent Ora-1 offre des fonctionnalités classiques et un design déjà vu pour de la réalité augmentée. Là par contre où les lunettes se distinguent c’est dans la possibilité de changer la partie de l’écran qui se chargera de fournir l’information en AR. Il devient ainsi possible de ne transmettre des informations que dans le coin inférieur droit de l’écran, ou au centre, en fonction de ses envies. Une innovation qui peut sembler anodine de prime abord, mais qui peut s’avérer très utile à la longue. Nous n’aurons pas toujours envie d’avoir de l’AR au centre de notre vision. Petite autre particularité, les lunettes sont totalement indépendantes de votre smartphone et peuvent fonctionner sur des applications tierces du Play Store sans être synchronisées avec votre portable. Un plus non négligeable !

CastAR

 

CastAR ou la réalité augmentée sur un plateau. Ces lunettes sont fournies avec un plateau servant de support pour lire les informations en réalité augmentée qui sont diffusées sous forme d’hologrammes au-dessus du plateau. Idéal pour une réunion d’entreprise ou pour jouer à des jeux de plateaux virtuels.

Glass Up

Glass up ne fait pas dans le surplus et la mise en forme. C’est simple et efficace. Ni plus ni moins. Les lunettes vendues pour 300 dollars veulent mettre l’accent sur la simplicité et la lisibilité de l’information. Vous recevez un mail, une notification, celle-ci apparaitra au centre de votre vision durant quelques secondes avant de disparaitre. Ensuite il vous faudra prendre votre portable si vous désirez répondre. L’interaction s’arrête là, mais compte tenu du prix rien d’étonnant. En revanche, les données transmises semblent suffisamment nombreuses et utiles pour que les lunettes soient un véritable intérêt : GPS, position, mails, notifications, heure, etc.

Icis

Voilà une paire de lunettes qui se démarque de la concurrence non pas par son contenu, mais par sa forme. De prime abord, il s’agit de lunettes classiques sans caméra et autres outils propres aux lunettes AR et pourtant… Ces lunettes sont en réalité équipées d’une caméra, d’un microphone, d’une batterie et prodiguent toutes les informations d’une paire de lunettes AR classique. Vendues avec l’application socialFlo qui permet de choisir quels widgets sont visibles à l’écran. Prix : 220 dollars

K-Glass

K-Glass est un système innovant qui vous permet de garder les mains libres. Encore en développement le produit semble très ambitieux et propose à son utilisateur ce qu’il désire sans qu’il ne le formule. Le système se base sur les centres d’intérêt du cerveau pour réussir à déceler ce que celui-ci veut. Un dispositif très ambitieux, mais qui pourra faire la différence s’il arrive à se montrer vraiment performant.

GameFace Labs VR

 

Ce casque de réalité augmentée offre queques particularité appréciables comme sa capacité à faire également office de casque de réalité virtuelle. Un système hybride qui fait de ce casque un outil de qualité. La résolution de 1280 * 1440 sera parfaitement satisfaire les utilisateurs d’AR, ce sera différent pour la VR qui ne profitera donc pas d’un rendu de haute qualité, mais ce n’est pas le but premier du casque qui offre un champ de vision de 140° pour 500 dollars.

Sortie en 2016.

IMMY N.E.O iC 60

Ce casque pourrait représenter le all-in one. Avec son design ravageur, il devient possible de sortir avec lui, à mi-chemin des lunettes de réalité augmentée. On y trouve toutes les principales composantes de l’AR (GPS, gyroptique, capteurs en tout genres…) ainsi qu’une compatibilité VR qui fait de ce casque un outil polivalent comme le GameFace Labs VR, le poids du casque en moins, offrant au IMMY davantage de possibilités d’utilisation.

Google – Glass 2

Après l’échec que la première génération de Google Glass, Google revient sur le devant de la scène en proposant des nouvelles lunettes qui n’ont pour le moment ni de prix, ni de date de sortie, pourtant certaines informations sur les capacités du produit commencent à fuiter, vous pouvez retrouvez tous ces détails dans notre tableau comparatif.

Nul doute que Google apprendra de ses erreurs passées pour tenter de livrer des lunettes plus adaptées au grand public et qui, cette fois, pourront surfer sur l’engouement du public pour les nouvelles technologies de réalité virtuelle et augmentée.

Daqri Smart Helmet

 

Voilà un casque de réalité augmenté qui vise un public très ciblé : les ouvriers sur les chantiers. Avec ce casque qui assure la sécurité des employés comme le ferait un casque classique, il est également équipé d’une visière avec des capteurs et des outils en tout genre pour opérer en réalité augmentée et offrir aux utilisateurs des informations pour les aider dans leur travail. Un casque très utile pour les entreprises de bâtiment à n’en pas douter !

Espon Moverio BT300

 

Les BT300 succèdent aux BT200 avec un design moins lourd et un poids plus léger. Elles sont également plus élégantes. Leur écran OLED 720p s’accompagne d’une caméra frontale 5 MP.
Un processeur quad core Intel Atom est intégré, et l’ensemble fonctionne sous Android Lollipop. Si les smart glasses Epson ont toujours été destinées principalement aux entreprises, celles-ci peuvent également servir pendant des entraînements sportifs pour s’immerger dans des environnements virtuels. Par ailleurs, grâce à un partenariat avec DJi, il est possible d’utiliser cet appareil pour contrôler un drone.
Disponible dès à présent pour 799 dollars

Sony SmartEyeGlass

Sony propose depuis quelque temps déjà les outils permettant aux développeurs de créer des applications pour ses lunettes de réalité augmentée. Cependant, le produit final semble bloqué en phase de développement.
Le SmartEyeGlass embarque notamment un gyroscope, un accéléromètre, une capteur de luminosité ambiante ou encore une caméra intégrée. Cependant, son écran monochrome risque de limiter l’intérêt pour le grand public, et ces lunettes AR risquent de rester cantonnées au monde de l’entreprise.
Disponible dès à présent pour 799 dollars

Sony SmartEyeGlass Attach

 

Le Sony SmartEyeGlass Attach se présente comme un accessoire pouvant être attaché à n’importe quelle paire de lunettes. Ce module de 40 grammes se présente comme un simple écran OLED de 0,23 pouces, d’une résolution de 640×400, dissimulant un processeur ARM, un hub de capteurs, une batterie 400mAh, et une connectivité WiFi et Bluetooth 3.0. Pour l’heure malheureusement, ce produit n’est encore qu’un simple concept.
Disponible dès à présent pour 799 dollars

Vuzix M300

 

Les Vuzix M300 sont conçues pour les entreprises. Le design confortable et sécurisé dissimule un processeur Intel Atom, 2 Go de RAM, 16 Go de stockage interne, et une connectivité WiFi. L’ensemble fonctionne sous le système d’exploitation Android. Une caméra 13 MP permet de prendre des photos, tandis que le head-tracking est également pris en charge.
Les Vuzix M300 seront disponibles prochainement pour 1699 dollars. Les Vuzix M100 quant à elles sont déjà disponibles pour 999 dollars.

Solos

À l’instar des Recon Jet, les Solos sont des lunettes AR destinées aux cyclistes financées par le biais d’un projet Kickstarter. Elles embarquent un petit écran permettant à l’utilisateur de visualiser des données en temps réel telles que la vitesse, la cadence, ou encore le rythme cardiaque. Initialement prévues pour le mois d’octobre 2016, elles ont finalement été reportées pour une durée indéterminée.
Ces lunettes seront compatibles avec des applications mobiles sportives comme Strava et MapMyRide. Elles offrent une fonctionnalité de navigation assssitée et sont également compatibles avec les appareils Bluetooth et ANT+. Il est don possible de les synchroniser avec d’autres kits de tracking dédiés au cyclisme. Déjà utilisées par l’équipe de cyclisme américaine, ces lunettes conviennent à un usage sportif de haut niveau.

ODG R7 AR/R8 et R9

 

Chaque verre des lunettes R7 AR est doté d’une lentille 720p transparente à 80%, permettant de visionner des vidéos à 80fps avec un champ de vision de 37 degrés. On retrouve également une caméra 4MP, une fonctionnalité de reconaissance vocale, une connectivité WiFi, Bluetooth, et plusieurs capteurs de type gyroscope, magnétomètre et accéléromètre.
Dans le cadre du CES 2017 de janvier dernier, ODG a également présenté les modèles R8 et R9. Ces deux lunettes proposent un champ de vision plus large, à raison de 40 degrés pour la R8 et 50 degrés pour la R9. La résolution d’image quant à elle s’élève désormais à 1080p. Par ailleurs, grâce au processeur Snapdragon 835 embarqué par ces nouveaux appareils, une fonctionnalité de tracking de position est également proposé.
Les lunettes R8 sont les plus élégantes et les plus légères des deux, et s’adressent davantage aux personnes ordinaires de par leur style plus sobre. La caméra 1080p de ces lunettes permet de capturer des vidéos 3D. Les R8 et R9 sont égalemet moins chères, et seronjt commercialisées au troisième trimestre 2017.
La R7 est proposée pour 2750 dollars, la R8 pour 1000 dollars et la R9 pour 1800 dollars.

Vuzix Blade 3000

Les Vuzix Blade 3000 bénéficient d’un design séduisant, et d’un confort inéagalé jusqu’à présent. Grâce à un écran projeté sur le verre droit, elles permettent par exemple de lire ses emails ou de visionner des vidéos YouTube.
Un assistant vocal et un pavé tactile permettent de contrôler l’appareil. Par ailleurs, une caméra permet d’enregistrer des vidéos à 1080p. L’autonomie s’élève à 8 heures. On retrouve également une connectivité Bluetooth et WiFi. Ces lunettes seront commercialisées un peu plus tard dans l’année pour un prix inférieur à 1000 dollars. Par la suite, Vuzix envisage des collaborations avec des designers pour des déclinaisons exclusives.
Lancement en 2017 pour environ 1000 dollars

Snap Spectacles

Le lunettes de réalité augmentée de Snap, créateur du réseau social SnapChat, sont à la fois simples et stylées. Ces lunettes permettent d’enregistrer 10 secondes de vidéo pour ensuite les partager sur SnapChat ou un autre réseau social comme Twitter. L’appareil se recharge automatiquement dans son boîtier, ce qui s’avère très pratique. Par ailleurs, dans un souci de respect de la vie privée, une lumière indique quand la caméra est en train de filmer.
Prix : 220 dollars en import, date de commercialisation en France non communiquée.

GUIDE D’ACHAT DES LUNETTES DE REALITE AUGMENTEE

Pour partir sur de bonnes bases, commençons par une définition de la réalité augmentée : il s’agit d’une technologie permettant d’enrichir notre réalité en y intégrant des éléments virtuels graphiques afin de fournir des informations supplémentaires aux utilisateurs.

La réalité augmentée nous permet donc au travers de divers dispositifs d’altérer notre réalité et de choisir quels éléments nous souhaitons intégrer à notre perception.

On trouve généralement des éléments de type graphique, mais pas seulement : textes, vidéos, photos, images animées 2D ou 3D… sont également de la partie et viennent en surimpression de la réalité.

La plupart des utilisateurs se servent de la réalité augmentée pour simplifier des tâches. C’est une technologie ergonomique qui va projeter dans la vision de l’utilisateur des informations qu’il aurait été obligé d’obtenir au travers d’autres technologies ou d’autres outils. Par exemple : L’affichage de l’heure en réalité augmentée ou l’utilisation d’un GPS.

Quels usages pour la réalité augmentée ?

La réalité augmentée peut avoir un nombre d’usages important et la quasi-intégralité des secteurs d’applications trouveront une utilité à cette technologie.

Elle peut servir à divertir au travers de jeux et d’applications. Par exemple, créer des jeux de société en réalité augmentée pour offrir plus de possibilités et d’interactions tout en permettant à l’ordinateur de prendre en charge une partie des règles, à l’instar d’un jeu vidéo. Sauf qu’ici, on garde l’essence même du jeu de société, avec l’intégralité des joueurs réunis au même endroit, l’aspect social est préservé. Ou l’on pourrait également prendre Pokemon GO, l’application sur smartphone qui fait un carton.

Elle peut être utilitaire également en fournissant aux utilisateurs des informations pratiques, comme l’emplacement du magasin recherché le plus proche avec une fonctionnalité GPS qui permet de le rejoindre rapidement. La possibilité de connaitre des données sur certaines choses, par exemple, l’appartement devant lequel vous passez est actuellement en vente. Des informations que des pancartes fournissent aujourd’hui, mais que la réalité virtuelle fournira sans doute demain. Permettant de ne pas envahir le paysage et offrant à l’utilisateur la possibilité de trier les informations qu’il désire conserver.

On pourrait enfin parler du secteur professionnel et des multiples usages que la réalité augmentée peut offrir. Possibilité de fournir en temps réel des informations sur les pièces manipulées par un employé dans une usine par exemple. Possibilité de faire des tutoriels en temps réel qui permettrait d’accélérer la formation des employés tout en rendant la tâche plus aisée pour ces derniers. Possibilité de créer un assistanat au profit de tous qui permettrait d’augmenter le rendement.

Les types d’interfaces et les équipements :

Il existe plusieurs types d’interfaces pour visualiser des scènes en réalité augmentée. L’on compte deux techniques principales :

• La première consiste à recréer la scène au travers d’un autre support. Par exemple une tablette ou un smartphone. Avec ces deux supports, l’on utilise l’écran pour ajouter des informations supplémentaires chez l’utilisateur. Les éléments virtuels sont ainsi visibles au travers de l’écran. C’est donc de la réalité augmentée en différé.

• La seconde méthode consiste à utiliser des lunettes de réalité augmentée pour envoyer les informations virtuelles directement devant l’utilisateur. Au final, le procédé est sensiblement le même, mais la présence des écrans sur les lunettes à quelques centimètres de l’utilisateur fait qu’on oublie leur présence et nous avons ainsi l’impression que ces éléments virtuels sont alors bien réels. C’est la technologie qui a le plus d’avenir à l’heure actuelle.

Comment choisir les lunettes de réalité augmentée qui nous conviennent ?

Les principaux types de devices

Comme vous avez sans doute pu le remarquer au travers du top, il existe de multiples catégories de lunettes de réalité augmentée, la différence de prix est parfois importante sans que l’on comprenne pourquoi. Il y a plusieurs critères à prendre en compte, malheureusement, comme pour tout produit, il ne sera jamais possible de savoir lequel nous convient le mieux avant d’avoir essayé les différentes paires de lunettes par nous même. Mais puisque c’est impossible, il va falloir faire un choix, certains critères peuvent nous aiguiller.

De l’importance de l’utilisation souhaitée

Le premier critère qu’il convient de prendre en compte est l’utilité que l’on fera de ces lunettes. Est-ce pour une utilisation en intérieur chez soi ? Dans ce cas, le look des lunettes aura moins d’importance et un casque Meta 1 pourrait être un bon choix. Mais encore faut-il avoir le budget. Est-ce pour se simplifier la vie de tous les jours ? Glass Up pourrait alors davantage convenir, simple et abordable.

Il y a autant de lunettes qu’il y a d’utilisations possibles

Les caractéristiques majeures

Dans son choix des lunettes, il convient de prendre en compte plusieurs caractéristiques : le look, le prix, la compatibilité et l’autonomie font partie des plus importants :

Le design

Il convient en effet de ne pas sous-estimer le design de ses lunettes, car si vous achetez une paire pour ses fonctionnalités, mais que le design ne vous convient pas, vous risqueriez de ne pas oser sortir avec. Ce qui serait tout de même dommage, reconnaissez-le ? Heureusement, la plupart des constructeurs pensent à cette facette et soigne leur design tout en proposant plusieurs coloris pour les lunettes.

Le prix

Le second point qu’il convient de ne pas négliger est le prix bien entendu, une grande majorité des produits coûtent entre 600 et 1000 dollars et dans cette fourchette de prix l’on trouve de tout en matière de qualité. Nous vous conseillons donc de vous orienter vers notre top qui regroupe une bonne partie des meilleurs produits tournant dans cette gamme de prix là.

La compatabilité

La compatibilité représente aussi l’un des critères majeurs. La plupart des lunettes doivent être reliées à un smartphone Android pour offrir une compatibilité maximum. Si vos lunettes acceptent des applications tierces (ce qui sera souvent le cas), c’est une bonne chose. Pensez donc à regarder avant d’acheter votre produit que les lunettes proposent bien cette fonctionnalité qui pourra étendre l’éventail de possibilités de vos lunettes. Certaines peuvent également fonctionner de manière totalement indépendante sans être reliées à un quelconque portable.

L’autonomie

Enfin, l’autonomie. Quand vous achetez votre paire de lunettes, regardez attentivement ce détail. Si vous souhaitez exclusivement un usage à domicile, une faible autonomie de quelques heures pourra suffire, en revanche, si vous souhaitez garder vos lunettes toute la journée et pouvoir sortir avec, 8 à 12 heures d’autonomie seront un minimum pour pouvoir tenir toute la journée.

Avec toutes ces informations vous devriez être capable de faire votre choix. Referez vous à notre top, nos tests, et au tableau ci-dessous qui vous donnera davantage de détails sur les différentes lunettes du marché.

Les systèmes portatifs

Aujourd’hui les smartphones et tablettes sont présents partout. Equipés de multiples senseurs, de caméras de haute résolution et de GPS, ils sont d’excellents appareils pour l’AR. La puissance de calcul est aujourd’hui très importante avec des processeurs aux grandes capacités. C’est sans doute le meilleur moyen pour faire de la réalité augmentée une technologie de tout les jours et la faire connaître au grand public.

Les systèmes stationnaires

Bien plus puissants que les systèmes portatifs mais généralement bien plus encombrants, les sytèmes stationnaires sont tous ces dispositifs de réalité augmentée nécessitant une très grande puissance de calcul et de précision et qui prennent toute leur utilité dans des lieux publics ou professionels. Par exemple : les mirroirs qui remplacent les cabines d’essayage en affichant directement la tenue souhaitée par le client en réalité augmentée sans que celui-ci n’est à la revetir.

Les systèmes spatiaux

Les systèmes spatiaux font quand à eux références à des sytèmes dotés de capteurs que l’on place dans une pièce, les murs, le sol et l’intégralité des objets de l’environnements deviennent alors des supports pour des projections en réalité augmentée. C’est le principe même des hologrammes, cependant ce système là, bien que très prometteur, est encore loin d’être opérationnel.

Les casques

Les systèmes HMD (Head-Mounted Displays) fonctionent sur le même principe que les smartphone et tablettes. C’est-à-dire que la réalité augmentée est vue au travers d’un ecran, ici ce sont des ecrans placés devant les yeux qui servent à reproduire cette réalité pour une plus grande immersion. Il s’agit ici de réalité augmentée en différé.

Les lunettes

Voici sans aucun doute la catégorie qui nous intérésse le plus et qui remplie une grande partie du marché de la réalité augmentée : les lunettes. Ces accessoires pourraient bien être l’étape suivante après les smartphones pour développer la réalité augmentée chez le grand public.

Cet article Guide & Comparatif des lunettes de réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Guide & comparatif des salles d’arcade VR

Par : jeanne
guide comparatif salle salles d'arcade arcade VR

Depuis une année environ, les casques VR ont été lancés sur le marchéOculus RiftHTC VivePS VRSamsung Gear VR… Autant de noms de produits qui commencent à devenir familiers pour les consommateurs. Mais le prix des équipements haut de gamme reste relativement élevé. Comptez un minimum de 1 500 euros pour profiter d’une expérience VR optimale avec des casques domestiques. Une somme que d’aucuns ne seraient prêts à investir simplement pour découvrir une technologie. Au lieu de proposer au public de goûter à la réalité virtuelle au rabais grâce à des équipements de type carboard, les salles d’arcades VR peuvent s’avérer être une solution viable. Tarifs, équipements, localisations… Grâce à notre guide et comparatif, trouvez la salle d’arcade VR adaptée pour profiter d’une expérience VR immersive, seul ou à plusieurs.

SALLES D’ARCADE VR

Destination VR, la salle de jeu pour geek – Proche de Lyon

 

A quelques kilomètres au nord de Lyon, la salle d’arcade VR Destination VR propose plusieurs espaces : les joueurs pourront opter pour un box standard de 10 mètres carrés, équipé d’un casque HTC Vive ou bien réserver l’espace lounge, de 45 mètres carrés, et ses deux casques, pour s’amuser à plusieurs. Actuellement 15 expériences sont disponibles à Destination VR. La salle d’arcade VR promet d’apporter des nouveautés tous les deux mois !

Nombre de joueurs : solo ou à deux
Équipement : HTC Vive
Durée et prix :  les box d’arcade : 36 euros l’heure pour un box avec 1 casque (pas de prix à la personne) 65 euros les 2h.
Les espaces Lounge privatif avec 2 casques : 80 euros pour 1h et 150 pour 2h.
Les simulateurs de conduite : à partir de 10 euros/personne les 10 minutes de course
L’espace Shooting : 20 euros la 1/2h par personne
L’espace Escape Game : à partir de 23 euros l’heure par personne
Horaires : le mercredi et le dimanche de 14h à 19h, le vendredi de 17h à 21h et le samedi de 14h à 21h.
Lieu : 1050 Avenue de Lossburg, 69400 Anse

Eydolon Exalto, un multiplexe près de Lyon

 

Le multiplexe de loisirs Exalto propose désormais de la VR. Sur 3000m², vous pouurez profiter de 4 espaces d’activités : un trampoline park de plus de 70 trampolines, un Laser Game sur 600m², un espace Fun Climb, escalade ludique sur 12 voies de grimpe, et des expériences de réalité virtuelle !

Nombre de joueurs : solo ou à plusieurs
Équipement : HTC Vive et Gear VR
Durée et prix : de 8 à 12 euros
Horaires : 10 heures à 21 heures le mardi, 14 heures à 21 heures le mercredi, 17 heures à 21 heures le jeudi, 17 heures à 23 heures le vendredi, 10 heures à 23 heures le samedi et 10 heures à 19 heures ledimanche
Lieu : Aux Puces du Canal, 5 rue Eugène Pottier, 69100 Villeurbanne

MK2 VR, l’expertise mk2 au service de la VR – Paris

 

MK2 VR, premier lieu permanent dédié entièrement à la réalité virtuelle, a ouvert ses portes le 9 décembre 2016. Il aura fallu deux ans de R&D et 1,5 million d’euros d’investissement. Avec 12 stations VR et la possibilité d’utiliser les casques haut de gammes du marché, Mk2 VR compte bien s’imposer comme un acteur majeur. Fort du succès de son cinéma, mk2 a choisi de s’étendre sur 300 mètres carrés en s’associant au pionnier des bars rooftops parisiens, le Perchoir, qui a ouvert son nouveau bar-terrasse au dessus de la salle d’arcade. Famille, amis, collègues… MK2 VR promet des expériences divertissantes, ludiques et inédites qu’elles soient la configuration des groupes venant découvrir la VR.

Équipement : HTC Vive, Oculus Rift, Sony PS VR, Birdly
Durée et prix : 12 euros les 20 minutes, 24 euros les 50 minutes. Privatisation et offres sur mesure possibles
Horaires : Du lundi au vendredi : 17h à 22h, samedi : 11h à 23h, dimanche : 11h à 20hNombre de joueurs : de 2 à 4 joueurs par équipe
Lieu : 160 Avenue de France, 75013 Paris

IrReel, le cyber-café 2.0 – Lille

 

 

Basée à Lille, la salle d’arcade VR IrReel se décrit comme “un salon de la réalité virtuelle, un cybercafé 2.0”. L’établissement a pour ambition de recréer des LAN mais cette fois ci avec des casque de réalité virtuelle tel que l’Oculus Rift, l’HTC Vive mais aussi le Virtualizer pour une immersion totale !

Nombre de joueurs : solo ou jusqu’à six
Équipement : HTC Vive, Oculus Rift, Virtualizer
Durée et prix : En semaine, 1 poste : 30 min = 10€ / 1H = 18€ / 1H30 = 25€ / 2H = 33€. 4 Postes: 1H = 14€90 par postes / 1H30 = 17€90 par postes /2H = 25€90 par postes. 6 postes : 1H = 13€65 par postes / 1H30 = 16€65 par postes / 2H = 24€15 par postes. Prix majorés en week-end
Horaires : Du lundi au vendredi : 17h à 22h, samedi : 11h à 23h, dimanche : 11h à 20h
Lieu : 34 rue Léon Gambetta, 59000 Lille

Incarna, un jeu VR en coopération avec un véritable scénario – Paris

 

“À la croisée du cinéma, de l’escape-game et du jeu de rôle”. C’est ainsi que se décrit Incarna, nouvelle salle d’arcade VR parisienne située dans le XIVème arrondissementExploration, combat, collaboration : épisode après épisode, vous affronterez des entités mystiques, entrerez en contact avec des forces inconnues et tenterez de résoudre les mystères d’Incarna !

Nombre de joueurs : 3 à 4 personnes
Équipement : HTC Vive
Durée et prix : 45 minutes
Horaires : ouverture prévue en 2017
Lieu : Paris

MindOut, une salle d’arcade VR ambiance 80’s – Paris

 

Dotée de 14 stations VR utilisant des HTC Vive et Oculus Rift, MindOut veut faire revivre l’ambiance des salles d’arcade des années 1980 en y ajoutant une touche de modernité : la VR. En plein Paris, ce sont 200 mètres carrés que MindOut réserve à l’expérience VR, seul ou en groupe, autonome ou guidé par un animateur pour les néophytes.

Nombre de joueurs : de 2 à 4 joueurs par équipe
Équipement : HTC Vive
Durée et prix : 25 euros par personne pour une expérience durant entre 30 et 45 minutes, privatisation possible
Horaires : du lundi au dimanche, de 9 heures à 21 heures
Lieu : 35 rue de Turbigo, 75003 Paris

Virtual Room, la VR collaborative – Paris

 

Depuis mars 2017, Virtual Room propose une expérience de VR collaborative. Qu’est-ce ? Virtual Room a voulu palier à la courte durée (environ 2 à 10 minutes) d’une majorité d’expériences VR solitaire. La salle d’arcade propose ainsi une immersion en VR à plusieurs et en coopération afin de résoudre des énigmes dans un environnement virtuel où jusqu’à quatre joueurs peuvent s’entraider.

Nombre de joueurs : de 2 à 4 joueurs par équipe
Équipement : HTC Vive
Durée et prix : 25 euros par personne pour une expérience durant entre 30 et 45 minutes, privatisation possible
Horaires : du lundi au dimanche, de 9 heures à 21 heures
Lieu : 93 Rue de Turenne, 75003 Paris

Virtual Game, une salle d’arcade VR pour le Grand Ouest – Rennes

 

La réalité virtuelle n’est pas le seul apanage des parisiens ! En province, de nombreuses salles d’arcade VR voient également le jour. C’est à Rennes que Virtual Game a décidé de s’établir. Si le lieu n’est pas encore ouvert au public, il promet que “pour la première fois en France, vous pourrez entièrement vous mouvoir dans le jeu ! Marcher, courir, sauter…”.

Nombre de joueurs : N/A
Équipement : HTC Vive, simulateur automobile
Durée et prix : N/A
Horaires : ouverture prochaine
Lieu : Rennes, 35000

Virtual Gamers, 14 expériences pour découvrir la VR – Dunkerque (Proche de Calais & Lille)

 

La salle d’arcade VR Virtual Gamers est située au coeur du quartier des Quatre-Écluses à Dunkerque, avec 4 box indépendants de 8m². Un bar, et sa salle de 24 places, proposant boissons et petite restauration, un espace enfant, wifi gratuit sont mis à disposition des participants. Le lieu propose 14 expériences différentes, sur Oculus Rift DK2 ou HTC Vive.

Nombre de joueurs : selon l’expérience
Équipement : HTC Vive et Oculus Rift DK2
Durée et prix : 1 euro la minute, 10 euros le quart d’heure, 20 euros la demi-heure ou 40 euros par heure
Horaires : du mardi au dimanxche, de 11 heures à 23 heures
Lieu : 26 Rue de la Cunette, 59140 Dunkerque

VP Portal, une future salle HTC Vive pour les Strasbourgeois

 

Installé à Strasbourg, VR Portal propose 6 stations de réalité virtuelle dotées de casque HTC Vive. La salle n’a pour l’instant pas encore ouvert ses portes et peu d’information quant au contenu ont été livrées par l’entreprise.

Nombre de joueurs : N/A
Équipement : HTC Vive
Durée et prix : tarification à l’heure
Horaires : de 11 heures à 22 heures le mardi et le jeudi, le mercredi de 14 heures à 22 heures, 18 heures à minuit le vendredi, de 13 heures à 01 heures le samedi et de 11 heures à 22 heures le dimanche
Lieu : Strasbourg, 67000

Le Gamearium, la VR pour débutants et confirmés – Mulhouse (proche de Strasbourg)

 

Le Gamearium met à disposition des boxes de 12m2 pour proposer des expériences immersives à tous. Situé à Mulhouse, le Gamearium dispense des initiations à la VR avant chaque session de jeu. Raw Data, Tilt Brush, Job Simulator, The Blu… Les expériences proposées sont nombreuses et variées pour séduire un large panel de joueurs et curieux.

Nombre de joueurs : solo ou à plusieurs
Équipement : HTC Vive
Durée et prix : 15 euros la séance de 25 minutes (12 euros pour les étudiants et les groupes de plus de 10 personnes), carte VIP 3 : 3 séances de 25 minutes pour 40 euros, carte VIP 10 : 10 séances de 25 minutes pour 135 euros, forfaits anniversaire et séminaire professionnel disponibles
Horaires : mardi et jeudi de 16 heures à 19 heures, mercredi de 14 heures à 19 heures, le jeudi de 16 heures à 19 heures et de 21 heures à minuit, le samedi de 14 heures à 19 heures et de 21 heures à minuit et le dimanche de 14 heures à 19 heures
Lieu : 49 rue de la Sinne, 68100 Mulhouse

Zone360, la salle de jeu pour geek – Millau (proche de MontPellier)

 

 

A Millau, Zone360 propose une véritable salle de jeu pour les passionnés de culture geekRéalité virtuelle, laser game, comics, rétrogaming, jeux de société… La salle d’arcade VR Zone360 recèle d’activités ludiques variées pour assurer le plaisir de tout un chacun.

Nombre de joueurs : solo ou à plusieurs
Équipement : HTC Vive et Oculus Rift
Durée et prix : 10 euros les 10 minutes hors accès salles.
L’accès au laser game, au simulateur de course et à la zone VR peut être ajouté à l’accès au reste de la salle.
Accès à l’Infinity Zone (retrogaming, jeux de sociétés, mangas et comics, sièges massants) coûte 5 euros pour une heure, 7 euros pour 2 heures et 9 euros pour 3 heures.
Pass Infinity : 3 heures pour 10 euros + réductions sur les options VR et laser game
Pass Journée : 15 euros
Horaires : du dimanche au mercredi de 14 heures à 19 heures et de 14 heures à 23 heures le vendredi et le samedi
Lieu : 63 avenue Jean Jaurès, 12100 Millau

GUIDE DES SALLES D’ARCADE VR

Le matériel VR haut de gamme a un coût important qui prévient souvent le consommateur d’investir. Autre limite : les casques comme l’Oculus Rift ou le HTC Vive sont accompagnés d’une flopée de câbles et nécessitent un certain espace pour profiter du room scale (la possibilité de se déplacer à échelle 1:1 dans l’environnement virtuel).

Les salles d’arcade VR qui fleurissent aujourd’hui sur l’Hexagone, à l’instar des salles dédiées aux jeux vidéo dans les années 1980, permettent aux plus curieux de découvrir la VR avec du matériel de qualité pour un coût moindre. Pour ceux n’ayant pas les moyens ou la possibilité d’installer du matériel VR à domicile, les salles d’arcade VR sont aussi un moyen de profiter de cette technologie sans se ruiner. Enfin, certaines de ces salles offrent des expériences multijoueurs en VR, parfaites pour le team building ou les sorties entre amis. Mais quand on ne s’y connait que peu (voire pas) en VR, comment déterminer son besoin et s’assurer que la salle d’arcade VR y conviendra bien ? Nous allons vous donner quelques clés dans ce guide des salles d’arcade VR. 

Quels sont les critères pour choisir sa salle d’arcade VR ?

Avant de se lancer à l’assaut d’une salle d’arcade VR, nous vous invitons à réfléchir à certains critères afin de vous assurer que votre expérience conviendra au mieux à vos besoins et à votre situation.

Le matériel

Lorsque l’on ne connait pas le secteur de la réalité virtuelle, on peut facilement se retrouver à pester contre une qualité d’expérience médiocre alors que celle-ci est dû au matériel et non à la technologie. Il est ainsi bon de savoir que, si les casques Oculus Rift et HTC Vive ont été commercialisés en mars et avril 2016, d’autres modèles les ont précédé. Ces unités, destinées en priorité aux développeurs, bénéficiait d’une qualité assez pauvre, à l’image du DK1 (pour Developper Kit 1) d’Oculus.

Nous vous invitons ainsi à prêter attention au matériel propose par les salles d’arcade que vous convoitez. N’hésitez pas à appeler l’établissement si les informations ne sont pas disponibles en ligne. On privilégiera fortement les salles d’arcade VR utilisant l’Oculus Rift CV1 (Consumer Version 1) et le HTC Vive, les deux casques haut de gamme les plus récents sur le marché.

> Découvrez notre guide et comparatif des casques VR < 

Motion sickness 

Le propre de la réalité virtuelle est de faire croire au cerveau de l’utilisateur que l’environnement artificiel dans lequel il évolue est réel. Chez certains individus, cette gymnastique cérébrale peut provoquer des sensations de malaise et/ou d’étourdissements, ce que l’on appelle motion sickness ou cinétose en française.

La durée

Oui, la réalité virtuelle a le potentiel de révolutionner le jeu vidéo. Vous n’incarnerez plus un personnage à la troisième personne mais vous serez le héro du jeu. Cependant, à l’inverse du jeu vidéo classique, la VR nécessitent de porter un casque : les personnes qui n’en ont pas l’habitude pourront être gênées par l’appareil au bout d’un certain temps. De plus, beaucoup d’expériences VR actuellement disponibles sont de courtes durées. Aussi, il ne faut pas être surpris par les sessions proposées par les salles d’arcade VR qui gravitent souvent autour de la vingtaine de minutes.

Les jeux proposés

Pour les connaisseurs, ou ceux qui prendront le temps, la liste des jeux proposés par les salles d’arcade VR est également un critère de choix. La plupart proposera certainement les expériences VR connues et reconnues comme Tilt Brush ou encore Job Simulator mais d’autres établissements se démarqueront en utilisant du contenu moins connu voire développé spécifiquement pour eux, à l’instar d’Incarna.

Le lieu

La réalité virtuelle nécessite un certain espace pour pouvoir gérer le room scale. La majorité des salles d’arcade devrait offrir un retour écran, permettant aux personnes ne portant pas de casques de profiter de l’expérience. Mais, pour ceux ne souhaitant pas attendre dans un fauteuil, certaines salles bénéficient d’un bar ou d’autres activités à faire pour s’occuper, en attendant d’enfiler un casque et de se lancer dans le monde virtuel.

 

 

Le prix

Les tarifs des salles d’arcade VR diffèrent selon les établissements. A l’heure, forfaitaire, sous forme de pass VIP, sur-mesure… Le prix de l’expérience VR est fluctuant. N’hésitez donc pas à comparer les propositions des salles se trouvant à proximité pour être sûr de dépenser une somme raisonnable en fonction de votre envie. Une personne curieuse voulant simplement découvrir la VR n’aura sans doute pas besoin (du moins pas dès la première fois !) d’un pass 10 séances.

 

Cet article Guide & comparatif des salles d’arcade VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌