Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierHardware

iCloud pour Windows s’améliore avec le 2FA

Il y a des applications Windows qu’Apple met rarement à jour (comme iTunes… qui reste iTunes) et il y a iCloud pour Windows. Apple met à jour régulièrement le client, avec de temps en temps des nouveautés : récemment, le gestionnaire de mot de passe a été amélioré. Ou, plus exactement, il a reçu les nouveautés disponibles depuis iOS 15 et macOS Monterey.

J’avais déjà parlé de cette possibilité il y a bientôt un an, et sur un point, rien n’a changé : le gestionnaire ne prend en charge qu’Edge et Chrome, et pas Firefox (dommage). La première nouveauté, mineure mais certains aiment ça, c’est la compatibilité avec le mode sombre sous Windows.

La seconde, c’est la prise en charge des notes et de l’authentification à deux facteurs (2FA). Les notes, c’est une des nouveautés de Monterey/iOS 15 : il est possible d’ajouter une… note à un mot de passe. Pour s’aider, pour donner des informations, etc. L’authentification à deux facteurs, c’est un peu plus compliqué, et j’en reparlerais. Mais l’idée est de générer les codes, normalement liés à une application comme Google Authenticator, avec l’OS. macOS, iOS (et iCloud pour Windows, donc), peuvent donc générer les codes nécessaires sans passer par une application dédiée. Je ferais un post un jour sur l’utilisation avec macOS, mais pour l’essai, j’ai juste ajouté l’authentification en question sur un compte Twitter.

Pour profiter de tout ça, il faut mettre à jour iCloud pour Windows (disponible sur le Microsoft Store, ou directement chez Apple pour les vieux OS) et les extensions (Chrome ou Edge).

La dernière version

Je vous dirais bien que ça marche bien… mais ce n’est pas le cas. L’extension pour Edge a bien copié mes mots de passe et elle propose bien la gestion des notes et des codes 2FA (c’est un bon point) mais les données ne semblent pas synchronisées. Je ne sais pas si ça vient de mon compte, de mon Windows 10 en machine virtuelle ou d’une mise à jour qui ne s’est pas faite, mais rien. Les données sont synchronisées entre mes deux Mac, mais pas avec Windows. Je vous mets quand même quelques captures, et j’ai tout de même trouvé la solution intéressante, surtout qu’il s’agit peut-être d’un bug lié à ma configuration.

Clair


Sombre


Il propose bien le mot de passe


Mais le 2FA n’est pas synchronisé, ni la note


C’est bien présent sous macOS

iTunes existe encore pour Windows, et c’est une énigme

Alors qu’Apple Music existe pour pas mal de plateformes (comme les Chromebook), sous Windows… c’est toujours iTunes. Le programme a été remplacé sous macOS par l’application Musique il y a un moment (avec macOS Catalina) mais continue à faire sa vie sous Windows.

La petite concession à la modernité, iTunes pour Windows est distribué via le Microsoft Store depuis 2018 (avec iCloud), mais une page de support d’Apple contient des liens vers les versions standalone pour Windows 8 (12.10.11.2) et Windows 10, dans les variantes 32 et 64 bits (x86). Pour info, d’ailleurs, la dernière version compatible avec Windows XP (et Vista) est la 12.1.3.6 (le lien est vers archive.org). Attention, iTunes est uniquement x86, même sur le Microsoft Store : si vous avez un PC sous Windows ARM (c’est vous, vraiment ?), l’application passe en émulation.

iTunes dans le Microsoft Store


Avec iCloud

Mais ça donne quoi ? Ben pas grand chose. C’est réellement iTunes, avec tous ses défauts et son côté usine à gaz. Je pensais d’ailleurs que le programme était obligatoire pour profiter d’Apple TV+, mais en fait non : iTunes ne donne accès qu’à l’iTunes Store, qui renvoie vers le site d’Apple pour Apple TV+. Du coup, si on veut regarder une film ou une série (loué ou acheté), c’est dans l’application iTunes, mais pour la SVoD Apple, c’est dans le navigateur… ou sur un appareil qui dispose de son application dédiée. En gros, des tas de téléviseurs (Samsung, par exemple), des consoles (Xbox et PlayStation), des boîtiers TV et même des trucs sous Android… mais pas Windows. Oui, c’est incompréhensible.

iTunes, vous vous souvenez ?



Un autre excellent souvenir (non)


Les films renvoient vers le Store


Le Store renvoie en partie vers le site d’Apple


Oui, il faut passer dans le navigateur…

En gros, le seul avantage d’iTunes Windows, c’est qu’il existe encore pour synchroniser les appareils et envoyer des MP3 dans un iPhone. Mais pour être vraiment honnête, c’est quand même plutôt un désavantage…

L’easter egg de QuickTime pour Windows

Les easter egg ne sont pas disponibles uniquement dans les programmes Apple pour Mac, il y en a aussi dans les programmes Apple pour Windows, comme les vieilles versions de QuickTime.

Bon, je parle ici d’une (très) vieille version, la 2.1, c’est-à-dire une version des années 90. Il faut se rendre dans le panneau de configuration, choisir QuickTime 32 (oui, à l’époque, il existait une version 16 bits…). Attention, vous pouvez avoir – comme moi – deux versions de QuickTime du coup : une (très) vieille et une plus récente. Ensuite, il faut cliquer sur l’icône en haut à gauche pour afficher les crédits, puis faire un clic droit sur l’icône de QuickTime. Et voilà : vous aurez une (petite) photo des développeurs.

Il faut lancer QuickTime 32




Thinkpad X61 Tablet : débrider le SATA/SSD et activer le Wi-Fi

Récemment, j’ai acheté un Thinkpad X61 Tablet pour un truc (et aussi parce que j’avais besoin d’une machine compacte pour faire tourner d’anciens Windows). J’ai eu un souci avec ce que je voulais tester en priorité, mais comme pour mon vieux HP, il a fallu débrider la machine. Et sur ce Thinkpad, il y a vraiment des limites bizarres.

Les fabricants de PC portables, dans les grandes marques, ont une manie énervante : brider les BIOS. Dans mon vieil HP, il y avait une white list pour les cartes Wi-Fi, pour empêcher d’utiliser une carte Wi-Fi d’une autre marque. Et le Thinkpad X61 Tablet a la même limite… mais il y en a d’autres. La première, donc, c’est la liste blanche pour le Wi-Fi. Mais le BIOS Middleton que j’ai utilisé ajoute aussi la prise en charge de l’IDA d’Intel (une sorte de proto Turbo pour les Core 2 Duo, qui permet de gagner 100 MHz dans certains cas) mais il débride aussi… le SATA.

C’est noir

Le SATA ? Oui. Le PC que j’ai acheté est arrivé avec un SSD (plutôt qu’un disque dur) et il était bizarrement assez lent (~140 Mo/s). Et en fait, le BIOS Middleton règle ça. Le chipset gère bien le SATA à 3 Gb/s, mais le PC est limité logiciellement à 1,5 Gb/s (150 Mo/s) pour des raisons idiotes. En effet, un des accessoires en baie que la marque vend pose des soucis avec la seconde version du SATA. Du coup, même sur une tablette qui n’a pas de baie (enfin, elle est accessible dans la station d’accueil), tout est bridé dans le BIOS. Et le BIOS Middleton corrige ce point. Le SSD utilisé, sans être un foudre de guerre, gagne quand même pas mal en débit juste en changeant le BIOS.

Avant


Après

Pour info, j’ai simplement gravé un CD-R avec le fichier fourni pour mettre à jour, et tout est automatique. On peut probablement passer par une clé USB (j’ai vu des tutoriaux) mais comme j’ai un spindle de CD-R et un graveur, j’ai choisi la version rapide.

C’est une tablette

Le p*tain de Wi-Fi

Je vous passe l’installation d’un vieux Windows, qui est presque pire qu’un vieux Mac OS X (non, j’exagère, c’est bien pire pour avoir un Windows 7 à jour, par exemple), mais il faut que je parle d’un truc : le Wi-Fi. Comme sur mon HP, il y a d’abord un raccourci clavier idiot pour activer ou désactiver le sans-fil (Bluetooth et Wi-Fi). Comme le Wi-Fi ne marchait pas, j’ai d’abord tenté de trouver l’utilitaire nécessaire (astuce : il faut installer cet utilitaire). Mais même comme ça, j’avais un message d’erreur. Et en fait, il y a un truc : en plus du raccourci clavier (débile), il y a un bouton physique. Et j’ai cherché pendant plusieurs minutes avant de trouver l’interrupteur physique. Il est en fait sur l’avant du PC, et n’est pas vraiment mis en avant.

Le bouton, pas très explicite

Je comprends bien qu’il y a 15 ans, la possibilité de couper le Wi-Fi était important en entreprise, mais ça m’énerve toujours en pratique de devoir trouver ce bouton… et expliquer aux gens comment le trouver.

❌