Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Par : greg

Bon, nous traiterons plus en détail des éléments de la v4.21 d’Unreal Engine quand elle sortira, mais nous pouvons d’ores et déjà discuter des principaux éléments qu’on devrait y retrouver. Ben oui, la 4.21 preview est dispo en téléchargement depuis quelques jours ! Je vous rappelle qu’une Preview n’est pas utilisable en production, elle n’est … Continuer la lecture de Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Par : greg

Bon, nous traiterons plus en détail des éléments de la v4.21 d’Unreal Engine quand elle sortira, mais nous pouvons d’ores et déjà discuter des principaux éléments qu’on devrait y retrouver. Ben oui, la 4.21 preview est dispo en téléchargement depuis quelques jours ! Je vous rappelle qu’une Preview n’est pas utilisable en production, elle n’est … Continuer la lecture de Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Windows 10 va ajouter un gestionnaire de batterie optimisé

Microsoft va enfin ajouter un gestionnaire de batterie à Windows 10 . Savoir où en sont les cellules de sa batterie sous Windows 10 est un vrai problème. Si il existe des outils logiciels pour compenser le manque d’information de la part du système d’exploitation lui même, ils sont soit très anciens et pas vraiment mis à jour, soit liés aux offres des constructeurs et jamais proposés de manière indépendante.

HP Spectre XT Ultrabook

La batterie est un élément particulier de nos PC. C’est un des composants qui nait avec une durée de vie déterminée correspondant à un nombre de cycles de charges. De ce fait, dès l’achat, c’est une pièce qu’il devrait être possible de suivre précisément afin de connaitre sa durée de vie globale. Surtout aujourd’hui, puisque la plupart des designs n’offrent plus la possibilité de changer la batterie facilement comme cela était le standard il y a quelques années. Pourtant, la très grande majorité des machines n’offrent aucune possibilité d’apprécier par défaut l’état de vos cellules. 

Batterie windows

Cela devrait changer avec l’arrivée d’un nouveau système d’information totalement dédié à la batterie au sein de Windows 10. Cet outil, visible dans la dernière Windows 10 Insider build 21313 destinée aux développeurs, et découvert par @thebookisclosed permet de profiter d’une page d’information complète dédiée à l’état de votre batterie.

On retrouve, par exemple, un graphique détaillant l’évolution de l’autonomie de la machine sur laquelle Windows 10 est installé. On peut noter les charges et  décharges ainsi qu’un suivi sur une semaine flottante. De quoi connaitre un peu mieux l’évolution de votre engin et anticiper une éventuelle baisse de performances en autonomie. Idéal pour prendre des mesures adaptées en anticipant l’achat d’une nouvelle batterie et en planifiant le temps nécessaire pour la changer.

Batterie windows

Cela ne règle pas un souci assez classique rencontré par les acheteurs de portables d’occasion. Celui d’une batterie totalement exsangue et incapable de tenir correctement la charge parce qu’arrivée en fin de vie. Pour que ce type de soucis soit réglé,  il faudrait un élément de prise en charge des cycles de batterie intégré aux BIOS des machines. De quoi noter le nombre de fois où la batterie a été chargée ainsi que la durée moyenne des sessions avant recharge par exemple.

Mais ce n’est clairement pas la priorité pour les constructeurs qui voient souvent dans ces problématiques de batteries des éléments qui dépassent leur durée de garantie. 

Pour savoir comment installer cette page d’information batterie, le site bleepingcomputer explique la méthode.

Windows 10 va ajouter un gestionnaire de batterie optimisé © MiniMachines.net. 2021.

L’accès aux photos de l’iPhone enfin trié sous Windows

C’est iGen qui le note, Apple a (enfin) réglé un problème récurrent sous Windows : l’accès aux photos. Avec iOS 14.6, les photos sont triées par date.

Jusqu’à maintenant, un iPhone (ou iPad) connecté en USB sous Windows apparaissait dans le Poste de travail, mais les données étaient en vrac. Un tas de dossiers, sans logique apparente, avec les photos placées dedans. Pour les utilisateurs de Windows qui voulaient transférer les photos, c’était une plaie. Vraiment.

Sous iOS 14.5, en vrac

Avec iOS 14.6, donc, c’est enfin trié. C’est basique, mais les dossiers portent le nom de l’année et du mois (2021_05 pour le mois dernier, donc). Ce n’est pas parfait, mais ça permet de retrouver facilement les dernières photos ou un cliché en particulier, et ça simplifie les sauvegardes manuelles que certains apprécient.

Sous iOS 14.6, c’est trié.

Au passage, je le rappelle, l’iPhone est évidemment lisible sous Windows depuis des années (le début ?), même si certains affirment encore souvent le contraire 😅 et même si l’icône est moche).

L’iPhone apparaît bien.

(ne pas) créer une clé USB pour macOS depuis Windows 10

Assez régulièrement, des gens viennent me dire que les explications pour faire une clé USB de macOS depuis Windows 10 ne fonctionnent pas. Et après quelques autres essais, je comprends le problème et j’ai modifié la page.

Le point important : il faut la bonne image disque de macOS. Vous ne pouvez pas utiliser l’installeur téléchargé depuis un Mac. Vous ne pouvez pas utiliser les images disponibles chez Apple.

• Je l’avais indiqué, mais il faut une image disque bootable. La première solution pour en trouver une, c’est de chercher sur Internet, par exemple sur un site dédié aux hackintosh. C’est une mauvaise idée. Vous ne pouvez pas savoir si l’image a été modifiée, trifouillée, etc. La seconde solution, c’est de créer le fichier à restaurer depuis un Mac 🤓. Oui, c’est un peu idiot dans le contexte, mais pour avoir une image bootable de macOS, il faut un Mac. Ce que vous n’avez probablement pas si vous avez besoin de le faire sous Windows.

• Le second point, important aussi : il faut que la clé USB soit partitionnée en GPT (GUID). ce n’est pas le cas par défaut sous Windows et si vous avez formaté la clé sous Windows ou si elle n’a jamais été utilisée avec un Mac, elle est probablement en MBR. Sous Windows, il faut passer en ligne de commande avec diskpart.

Donc il faut lancer la ligne de commande (cmd sous Windows 10) et ensuite taper diskpart.

Maintenant, tapez list disk pour avoir la liste des disques. Le disque principal et la clé USB doivent être de la partie.

Tapez select disk x en remplaçant le x par le numéro de la clé USB (attention, le premier est bien le 0). Le logiciel indiquera que le disque est bien sélectionné.

Tapez clean puis – une fois que c’est fait – convert gpt.

Enfin, tapez create partition primary et ensuite exit.

A la base, je voulais expliquer comment créer la clé en vidéo, mais finalement j’ai juste modifié le tuto pour expliquer que c’est une mauvaise idée. J’ai gardé la page parce qu’elle est bien référencée et qu’il y a des commentaires, et j’explique à peu près les mêmes choses qu’ici. Le principal problème, vraiment, c’est qu’Apple ne distribue pas d’image disque bootable de macOS. Dans tous les cas, il faut soit en trouver une sur Internet, soit la créer. Et pour la créer, il faut un Mac, ce qui rend la création de la clé USB depuis Windows un peu inutile.

De fait, si vous avez besoin de réinstaller macOS sur un Mac qui ne fonctionne plus, la solution la plus simple va être de démarrer en pressant command + R, ce qui va démarrer soit sur la partition de restauration (si elle existe encore) soit sur la restauration de l’EFI (sauf si votre Mac date de 2009 ou avant). Après, si vous avez un bon exemple de conditions qui demandent de créer une clé USB de boot depuis Windows (et qui n’est pas « Je veux faire un hackintosh »), ça m’intéresse.

iCloud pour Windows : gérer les mots de passe

Depuis quelques années, Apple propose iCloud pour Windows et tente de proposer le nécessaire pour les gens qui possèdent (par exemple) un iPhone et un PC sous Windows. Aujourd’hui, parlons des mots de passe.

Première étape, installer iCloud pour Windows. Il est sur le Microsoft Store (pour Windows 10 et 11) et sur le site d’Apple pour les anciens OS. J’ai testé avec la 12.5 (la plus récente). Par défaut, iCloud pour Windows propose la prise en charge d’iCloud Drive, de Photos, des favoris pour certains navigateurs (Internet Explorer, Chrome, Firefox) et des mots de passe. Pour les mails, contacts, etc., Apple renvoie vers le site iCloud.com.


Parlons mots de passe, donc. La gestion est assez proche de celle de Safari sous macOS et fonctionne avec deux navigateurs. D’abord avec Chrome, depuis quelques mois, ensuite avec Microsoft Edge (depuis peu). Attention, on parle bien de la version moderne du navigateur, basée sur Chromium. Pour le moment, Firefox n’est pas supporté.

Avec Edge

Avec Edge, il faut activer l’option mais aussi installer une extension. Une fois installée, sans redémarrer le navigateur, un menu iCloud apparaît. La récupération des mots de passe (après une demande de code d’authentification à deux facteurs) peut prendre un peu de temps. Une fois que c’est fait, plusieurs choses.

L’extension

Sur un site ou il n’y a pas de mot de passe, évidemment, rien ne se passe. Si la page visible en contient un, l’icône de l’extension le montre et il est possible de récupérer le mot de passe et l’intégrer dans le champ. Il faut passer par le bouton et pas directement par le champ texte comme sous Safari. Attention, à chaque lancement du navigateur il faudra taper un code généré par iCloud pour Windows, pour permettre à l’extension d’accéder aux mots de passe.

Il n’y a pas de mot de passe


Il y a un mot de passe disponible


L’insérer ou aller dans les réglages

Dans les options, il est aussi possible de vérifier les mots de passe et d’accéder à la liste. Pour ce cas particulier, il faut activer Windows Hello (la page envoie vers le bon endroit dans les paramètres). Si vous n’avez de dispositif biométrique, l’option Code PIN de Windows Hello suffit. Sinon, votre tête ou votre doigt (par exemple) peuvent faire le job.

Windows Hello obligatoire


Les options de Windows Hello


Les options de mots de passe

Dans l’ensemble, ça fonctionne assez bien mais la récupération est un peu lente.

Avec Chrome

Le fonctionnement avec Chrome est le même. Il y a une extension, elle est cachée par défaut (n’oubliez pas de l’épingler) et elle propose de récupérer les mots de passe. Comme avec Edge, il y a une validation à chaque lancement et une petite latence pour récupérer les mots de passe (qui sont probablement lus depuis iCloud).

L’extension


Attention, elle est dans le menu des extensions


Comme avec Edge


Ce message apparaît souvent

A chaque démarrage du navigateur.

En attendant la suite (le gestionnaire de mot de passe va évoluer rapidement), ça reste une solution utilisable, mais sans plus. Très clairement, pour les mots de passe, c’est un truc qui se limite à ceux qui ont un Mac et un iPhone et veulent quand même gérer les mots de passe avec un PC sous Windows. Qui plus est, Firefox n’est pas pris en charge, et c’est un peu dommage. Peut-être dans le futur ?

iCloud pour Windows : gérer les favoris (signets)

Depuis quelques années, Apple propose iCloud pour Windows et tente de proposer le nécessaire pour les gens qui possèdent (par exemple) un iPhone et un PC sous Windows. Aujourd’hui, parlons des signets (favoris).

Première étape, installer iCloud pour Windows. Il est sur le Microsoft Store (pour Windows 10 et 11) et sur le site d’Apple pour les anciens OS. J’ai testé avec la 12.5 (la plus récente). Par défaut, iCloud pour Windows propose la prise en charge d’iCloud Drive, de Photos, des favoris pour certains navigateurs (Internet Explorer, Chrome, Firefox) et des mots de passe. Pour les mails, contacts, etc., Apple renvoie vers le site iCloud.com.


Parlons favoris, donc (ce qu’Apple nomme les signets), c’est-à-dire votre liste de sites enregistrés. Par défaut, bizarrement, iCloud pour Windows ne propose qu’Internet Explorer, Firefox et Chrome. Microsoft Edge, par exemple, n’est pas de la partie.

Avec Internet Explorer (qui disparaît de Windows 11, d’ailleurs), il suffit de cocher la case et les signets se retrouvent dans un dossier Menu Safari une fois les listes fusionnées. Attention, si vous avez des signets dans Internet Explorer, ils se retrouveront sur les Mac (logique).

Dans IE

Avec Chrome, il faut installer une extension (iCloud Windows la proposera) qui ajoute un bouton qui va synchroniser les favoris. Comme sous IE, ils sont dans un dossier Menu Safari.

L’extension


Avec Chrome

Enfin, avec Firefox. Là aussi il faut une extension. Chez Mozilla, on parle de Marque-pages, mais le principe est le même, avec le même dossier Menu Safari.

L’extension


Dans tous les cas, c’est un peu laborieux et lent à synchroniser, mais ça a le mérite d’exister, même en service minimum. Enfin, sauf pour Edge, le troisième navigateur majeur… Attention aussi à un truc : j’ai activé ça pour tous les navigateurs et il y en a un qui a décidé de les trier par ordre alphabétique. C’est très perturbant quand on a une liste rangée.

Windows 11 est de sortie : nouveautés, compatibilité, déploiement

Par : Shadows

Microsoft lance officiellement aujourd’hui Windows 11, nouvelle version majeure de son OS. La mise à jour est gratuite si vous disposez déjà de Windows 10.

Quelles nouveautés ?

Les évolutions sont évidemment nombreuses par rapport à Windows 10, avec entre autres :

  • de nombreux changements en ce qui concerne l’interface et l’expérience utilisateur au quotidien, dont une barre des tâches centrée, une refonte du menu démarrer, un renouvellement des sons systèmes ;
  • côté jeu, la fonction « Auto HDR » qui rajoute automatiquement du HDR sur les jeux DirectX 11/12, DirectStorage qui devrait considérablement améliorer les temps de chargement sur les jeux qui en tireront parti, ou encore la possibilité de souscrire au Xbox Game Pass, un abonnement qui donne accès à une centaine de jeux PC ;
  • l’intégration de Teams par défaut, mais pas de Skype : ce dernier pourrait du coup prendre progressivement sa retraite ;
  • la section paramètres a été revue et est plus complète ;
  • le grand retour des widgets ;
  • une meilleure gestion du multitâches avec en particulier un docking largement amélioré que les personnes utilisant des écrans de grande taille, ou du multi-écrans, devraient apprécier ;
  • la refonte de la boutique Microsoft, plus pratique et performante ; elle permet par ailleurs désormais d’installer des applications Android ;
  • un mode tablette optimisé ;
  • Enfin, plus de performances et un OS moins gourmand en ressources : il faudra évidemment le vérifier en pratique et dans la durée.

On pourra regretter à l’inverse que certaines fonctions n’aient pas subi d’amélioration notable, comme le système de sauvegarde qui aurait bien besoin d’une refonte.

Windows 11, mais pas pour tout le monde

Microsoft a mis à disposition un test de compatibilité qui vous indiquera si votre machine Windows 10 peut tourner sous Windows 11 : en pratique, il faudra en particulier que votre machine dispose de TPM 2.0 (nos confrères d’INpact Hardware ont publié un guide sur comment le détecter et activer), et que votre processeur soit relativement récent.

Si les critères sont restrictifs en théorie, ils le sont moins en pratique : Microsoft explique qu’il est possible d’installer Windows 11 sur du matériel non éligible (auquel cas un avertissement s’affichera avant installation), et que l’on peut contourner l’obligation de TPM. Attention, ces approches ne sont recommandées que si vous savez ce que vous faites, et vous ne bénéficierez plus de certaines garanties.

Comment télécharger la nouvelle version ?

Pour les plus impatients, ou si vous avez de nombreuses stations à gérer, une page de téléchargement est disponible, avec assistant d’installation, outil de création de clé USB ou DVD de démarrage, ou encore image ISO.

Notez cependant que vous pouvez aussi tout simplement patienter le temps que Windows Update vous propose spontanément la mise à jour. C’est d’ailleurs la méthode officiellement recommandée par Microsoft pour le grand public.
Etant donné le nombre de machines concernées, cela va prendre du temps : Microsoft explique qu’il étalera les propositions de mise à jour jusque mi 2022.

Bien évidemment, nous vous recommandons de sauvegarder vos données avant la mise à jour… Ce qui devrait d’ailleurs être fait régulièrement.

Et après ?

Reste à voir si cette nouvelle version majeure saura convaincre le grand public, ainsi que le secteur professionnel. Nous aurons de notre côté sans nul doute l’occasion de revenir sur le sujet lors de prochains tests matériels.

L’article Windows 11 est de sortie : nouveautés, compatibilité, déploiement est apparu en premier sur 3DVF.

Windows 11 et logiciels 3D : faut-il sauter le pas ?

Par : Shadows

Avec la sortie de Windows 11, les premiers tests de performances commencent à arriver : de quoi se faire une idée de l’impact, positif ou négatif, de ce nouvel OS.

Puget Systems vient justement de publier deux articles avec des benchmarks réalisés sous différents outils 3D, en rendu (CineBench, OctaneBench, Redshift, V-Ray) et en 3D temps réel (Unreal).

Nous vous invitons à les lire pour accéder aux détails, mais voici les principales conclusions :

  • Sous Unreal, le changement d’OS ne fait pas de réelle différence en termes de performances. Un ou deux bugs mineurs et non bloquants sont présents ; on imagine qu’ils seront rapidement corrigés.
  • En rendu classique, on constate souvent un léger recul des performances. Sous V-Ray, les performances du ThreadRipper Pro 64 cores s’effondrent : il y a clairement ici un problème spécifique.
    En revanche, sous V-Ray en mode GPU, les performances s’améliorent de 18% en moyenne.

Etant donné la jeunesse de l’OS, le léger recul en rendu n’a rien de surprenant. Du côté de ThreadRipper, AMD et Microsoft résoudront probablement rapidement le problème.

Plus globalement, il faut souligner que de très nombreux outils ne sont pas encore officiellement compatibles Windows 11, et qu’un système d’exploitation a toujours besoin d’optimisations et corrections à son lancement : le plus sage est donc d’attendre que les choses se lissent avant de sauter le pas.

L’article Windows 11 et logiciels 3D : faut-il sauter le pas ? est apparu en premier sur 3DVF.

❌