Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

La 3080 Ti en test : que vaut-elle vraiment ?

Par : Shadows

Les premiers tests de la nouvelle carte graphique RTX 3080 Ti de NVIDIA commencent à tomber. Nous en avons sélectionné quelques-uns :

  • Linus Tech Tips a mis en ligne une vidéo avec, à partir de 3 minutes 24, des tests créatifs sous Blender, V-Ray, Adobe Creative Cloud, DaVinci Resolve, OctaneBench.
  • Tom’s Hardware a également posté un test complet, mais fortement axé gaming.
  • Du côté des version custom, Ginjfo propose un test de la RTX 3080 Ti Gaming OC 12G de Gygabite, avec page 9 quelques tests créatifs.

S’il faudra approfondir ces premiers tests, la 3080 Ti semble offrir des performances très intéressantes, à un prix plus mesuré que la 3090. En revanche, il convient de rappeler qu’elle ne dispose pas des 24 Go de mémoire de cette dernière : il faudra vous contenter de 12Go. Pour certains usages, la différence sera évidemment cruciale.

Malgré sa taille plus réduite, la 3080 Ti ne semble pas surchauffer ; on veillera néanmoins comme toujours, lors d’un changement de GPU, à bien veiller à disposer d’une station efficacement ventilée.

Reste la question de la disponibilité : nous en saurons plus sur ce point dans les jours et semaines à venir.

L’article La 3080 Ti en test : que vaut-elle vraiment ? est apparu en premier sur 3DVF.

Exploitez le pouvoir de réduire radicalement vos temps de rendu avec AMD Threadripper PRO

Par : Shadows

Article sponsorisé par AMD.

Eliminez les bottlenecks et créez à la vitesse de la pensée

Etre artiste 3D a beau être plaisant, avec des tâches que l’on prend plaisir à accomplir, des débouchés créatifs et une  communauté dynamique, cette activité comporte cependant plusieurs écueils qui empêchent de l’apprécier pleinement.
Le plus gros obstacle rencontré par l’ensemble des métiers du secteur, de l’animation au lighting en passant par le rig, est la puissance de calcul.
Au fur et à mesure de l’amélioration des capacités des outils logiciels, les besoins en puissance matérielle augmentent, et c’est un véritable jeu du chat et de la souris qui peut avoir lieu entre les deux. Par chance, les développements matériel ont fait un bond de géant en avant, permettant aux designer de tirer parti de tous les outils et techniques qu’ils utilisent dans leurs projets au quotidien.

La démocratisation du multithreading

Jetons un oeil aux processeurs Threadripper PRO d’AMD, qui délivrent une puissance massive de calcul, non seulement grâce à des fréquences élevées à un niveau impressionnant, mais aussi en offrant un nombre de coeur à la pointe du marché. Des logiciels comme 3ds Max d’Autodesk peuvent à la fois tirer parti des performances élevées en single thread -et- des possibilités en multithread, réduisant massivement les temps d’attente pour les rendus haute résolution avec des caractéristiques comme l’illumination globale, qui peuvent s’avérer très intensives en calculs.
L’augmentation rapide de la qualité en sortie désormais exigée par les clients a encore renforcé cette contrainte ; les contenus 4K sont désormais un standard dans l’industrie, et la 8K gagne également beaucoup en traction. Les stations de travail doivent donc pouvoir épauler les créatifs qui travaillent sur des assets haute résolution.

Une approche universelle du calcul

Non seulement les artistes voient les bénéfices de la puissance de calcul brute offerte ici, mais ils peuvent aussi percevoir les gains d’une approche plus globale d’une station de travail. Les designers remarqueront le nombre élevé de coeurs de ces processeurs PRO, de même que les multiples lignes PCIe 4.0 disponibles, qui éliminent un bottleneck souvent présent sur d’autres systèmes, permettant des débits bien plus rapides avec le stockage, les cartes graphiques et autres matériels additionnels. Une large bande passante mémoire aide à transférer des textures lourdes dans la RAM, soutenant là encore les ressources du système et permettant aux créatifs de travailler efficacement et rapidement.
C’est un fait : il ne sert à rien de pouvoir rendre des images à une vitesse exceptionnelle si votre station de travail se tourne les pouces tandis que les images sont envoyées et sauvegardées sur un disque dur qui peine.

Créez à la vitesse de la pensée

Les bénéfices sont clairs au vu des résultats en action, et un simple coup d’oeil au travail réalisé par les développeurs, artistes, animateurs permet de voir la différence. Quand une tâche s’appuie fortement sur des processus itératifs, la capacité à rendre des frames de façon régulière, rapide et fiable devient cruciale. Il ne s’agit plus seulement de bottlenecks matériels mais aussi de restrictions sur la réflexion et le processus créatifs, et c’est là que le Treadripper PRO brille.

Expériences en simulation

Le rendu n’est cependant pas le seul point important. Si attendre la matérialisation des images finales peut être une attente douloureuse, cela s’applique à bien d’autres tâches – en particulier celles qui nécessitent une mise à jour à chaque frame, comme les simulations de tissu et fluides. Le Threadripper Pro prend ces frappes au menton sans broncher, permettant au créateur de contenu numérique de rester concentré sur les univers en cours de création, plutôt que d’endurer des attentes sans fin tandis que la station de travail lutte pour suivre la cadence.

Il n’est pas courant qu’une amélioration en hardware puisse avoir un impact si important sur les temps de rendu, d’autant plus si l’on considère le coût actuel des systèmes reposant sur Threadripper PRO. Ces processeurs sont un excellent choix si vous cherchez à mettre à jour ou étoffer l’équipement de votre entreprise.

Rendez-vous ici pour plus d’informations et acquérir votre propre AMD Threadripper PRO.


L’article Exploitez le pouvoir de réduire radicalement vos temps de rendu avec AMD Threadripper PRO est apparu en premier sur 3DVF.

NVIDIA dévoile les 3080 Ti et 3070 Ti : prix, caractéristiques et disponibilité

Par : Shadows

Comme prévu, NVIDIA a profité du Computex pour lancer de nouvelles cartes graphiques, et pas n’importe lesquelles : la 3070 Ti mais aussi et surtout la 3080 Ti, qui vient se glisser entre la 3080 et la 3090. Un positionnement généralement synonyme, dans la gamme NVIDIA, de performances généreuses à coût maîtrisé.

Caractéristiques techniques

Sans plus tarder, voici les principales caractéristiques de ces cartes et de leurs voisines. La 3080 Ti dispose de 12Go de mémoire, et d’un nombre de coeurs CUDA/d’une interface mémoire qui la rapprochent de la 3090.
En revanche ses fréquences ont été revues à la baisse. Elle a les dimensions d’une 3080 (double slot et non triple comme la 3090, 28.5cm de long et non 31.3), et nécessite deux broches PCIe pour être alimentée, avec une consommation annoncée de 350 Watts (comme la 3090) contre 320 pour la 3080.

La 3070 Ti, de son côté, est bel et bien une 3070 boostée, avec des fréquences en hausse et plus de coeurs CUDA. Sa consommation maximale annoncée est de 290 Watts contre 220 pour la 3070.

 GeForce
RTX 3090
 GeForce
RTX 3080 Ti
 GeForce
RTX 3080
 GeForce
RTX 3070 Ti
 GeForce
RTX 3070
 GeForce
RTX 3060 Ti
 GeForce
RTX 3060
Cœurs NVIDIA CUDA®104961024087046144588848643584
Fréquence Boost (GHz)1.701.671.711.771.731.671.78
Fréquence de base (GHz)1.401.371.441.581.501.411.32
Spécifications mémoire :       
Configuration mémoire standard24 Go GDDR6X12 Go GDDR6X10 Go GDDR6X8 Go GDDR6X8 Go GDDR68 Go GDDR612 Go GDDR6
Taille d’interface mémoire384-bit384-bit320-bit256-bit256-bit256-bit192-bit

Quelles performances ?

Les tests indépendants seront rapidement disponibles ; pour le moment, il faudra se contenter des graphiques de NVIDIA, qui avance que la 3080 Ti est 1,5 fois plus puissante que la 2080 Ti. De quoi, en théorie, faire tourner les jeux récents en 4K sans broncher.

Comme toujours, le plus sage sera d’attendre les tests tiers pour se faire un avis éclairé sur ces cartes, notamment dans des usages professionnels.

Tarifs et date de sortie

En ce qui concerne la disponibilité, la 3080 Ti est annoncée pour le 3 juin au tarif de 1200$, la 3070 Ti le 10 juin pour 600$.

Des informations évidemment très théoriques : la pénurie actuelle dans le domaine des semiconducteurs, et ses effets sur le marché GPU, laissent présager la poursuite des ruptures de stock, ainsi que des modèles à tarif très élevé chez les constructeurs partenaires de NVIDIA.

Rendez-vous, donc, dans quelques jours pour un peu plus de recul sur ces nouveaux modèles.

L’article NVIDIA dévoile les 3080 Ti et 3070 Ti : prix, caractéristiques et disponibilité est apparu en premier sur 3DVF.

Computex 2021 : une keynote matinale pour NVIDIA, la 3080 Ti à l’horizon ?

Par : Shadows

Demain 1er juin, à 7h du matin heure française, NVIDIA proposera son « Executive Keynote » à l’occasion du Computex 2021.

Jen-Hsun Huang, le CEO de NVIDIA, n’est pas annoncé et ne nous accueillera donc pas dans sa vaste cuisine, contrairement aux keynotes précédentes. Cette fois, place à Jeff Fisher (GeForce Senior Vice President) et Manuvir Das (Head of Enterprise Computing).

Le duo présentera des annonces « du gaming au datacenter ». On s’attend notamment à l’officialisation des RTX 3080 Ti et RTX 3070 Ti.
En pratique, la 3080 Ti, selon les dernières fuites, se rapproche techniquement plus d’une 3090 que d’une 3080. Son tarif officiel recommandé devrait être autour de 1000 ou 1100 dollars.

Bien évidemment, la question des pénuries sera une fois de plus cruciale : vu les faibles disponibilités de 3080 et 3090, il semble peu probable que la 3080 Ti, ou sa petite soeur 3070 Ti, soient disponibles de façon massive et au prix annoncé. On pourra se consoler en lisant les tests, qui devraient arriver dès le 2 juin.

L’article Computex 2021 : une keynote matinale pour NVIDIA, la 3080 Ti à l’horizon ? est apparu en premier sur 3DVF.

Acer renouvelle sa gamme créative et s’aventure dans le relief

Par : Shadows

Le constructeur Acer profite du mois de mai pour dépoussiérer l’ensemble de sa gamme. Outre des machines de type Chromebook et des modèles axés gaming, on y trouve des produits pour artistes, mais aussi… Une annonce plus inattendue, à découvrir dans la seconde moitié de cet article.

ConceptD se renouvelle, RTX 30xx au menu

De nouveaux ConceptD 5, ConceptD 7 Ezel, ConceptD 3 et ConceptD 3 Ezel ont en effet été dévoilés, avec des processeurs Intel Core H45 de 11ème génération.
Sans trop rentrer dans les détails, voici les principales évolutions de la gamme :

  • les ConceptD 5 sont désormais équipés d’écrans 3K (3072×1920) 16 pouces au format 16/10 et disposent de GPUs RTX 3060 ou, en version pro, d’une RTX A5000 ou A3000 ;
  • les ConceptD 7 Ezel, eux, disposent de dalles 15.6 pouces 4K, qui couvrent 100% de l’espace AdobeRGB et avec un Detla E<2. Côté GPU, on y retrouve une RTX 3080 ou, en version pro, des RTX A5000 ou A3000 ;
  • le ConceptD 3 se décline en plusieurs configurations GPU, avec notamment une RTX 3050 Ti.

Rappelons au passage que les modèles « Ezel » correspondent à la présence d’une charnière spéciale sur l’écran, qui permet de multiplier les usages : écran incliné ou même retourné sur le clavier, par exemple.

Les tarifs couvrent sans surprise une large gamme (à partir de 1300€TTC pour un ConceptD 3, à partir de 2100 pour un ConceptD 5) ; les nouvelles machines seront proposées en juillet (ConceptD 5), septembre (ConceptD 3 et 3 Ezel) et octobre (ConceptD 7 Ezel).

Dans l’ensemble, les annoncées correspondent à des évolutions logiques en termes de caractéristiques techniques : rien de très surprenant.
Acer n’a pas évoqué la question de la disponibilité : il conviendra de vérifier, en pratique, si les machines équipées en 30xx restent disponibles en stock malgré les difficultés actuelles de NVIDIA à suivre la demande.

A noter aussi : ConceptD Palette, le logiciel fourni par Acer qui permet d’ajuster facilement certains contrôles, poursuit son évolution avec des avancées bienvenues. Colorimétrie, color picker via un simple raccourci clavier, ajustement des fenêtres pour le multitâches : pas de révolution technique, mais des options toujours bonnes à prendre pour travailler plus vite.

SpatialLabs : relief et suivi à l’horizon

Passons à l’annonce la plus surprenante : Acer dévoile SpatialLabs. Derrière ce nom, on retrouve de quoi proposer un affichage relief et avec tracking.

Concrètement, il s’agit d’équiper des machines d’un écran stéréoscopique sans lunettes (technologie lenticulaire), ainsi que d’une caméra relief pour l’eye-tracking. Vous pourrez ainsi afficher du contenu en relief mais aussi disposer d’une prise en compte de votre position face à l’écran pour l’affichage de ce contenu.
L’écran peut bien entendu être basculé du relief vers un mode plat « classique » selon l’usage.

L’annonce d’Acer peut surprendre dans un contexte où les casques VR sont de plus en plus présents, mais cette approche a évidemment l’avantage de ne pas nécessiter d’enfiler un casque, et d’être plus compacte en mobilité. Elle pourrait donc trouver son public.

La partie logicielle n’est pas oubliée : un « SpatialLabs Experience Center » propose ainsi des tutoriels d’utilisation, des applications dédiées comme un SpatialLabs Model Viewer, une visionneuse de formats 3D classiques.
En outre, Acer a prévu des plugins et addons pour certains outils 3D comme Blender, Autodesk Fusion 360, Maya.
La vision d’Acer est présentée dans la vidéo située plus bas, et mêle affichage relief direct ou usage en tant qu’écran secondaire, avec un écran principal classique et « plat » sur lequel vous travaillerez, et l’écran du portable, en relief, pour disposer d’un aperçu relief de votre création (avec transfert des données en temps réel ou en un clic, selon l’application).
Acer propose également un lecteur de vidéos relief qui gère les contenus side-by-side. Enfin, Acer précise également prendre en charge l’Unreal Engine.

A ce stade, SpatialLabs est de l’ordre du prototype. Il est possible de s’inscrire tester ces nouvelles machines : Acer en fournira gratuitement une aux personnes sélectionnées pendant 3 mois. Vous pourrez alors créer des projets sous Unreal Engine. En contrepartie, il faudra autoriser Acer à utiliser ces créations à des fins de promotion, pour une durée d’un an. En outre, Acer vous demandera vos retours, afin de poursuivre le développement du produit.
L’appel à candidature court jusqu’au 30 juin prochain.

L’article Acer renouvelle sa gamme créative et s’aventure dans le relief est apparu en premier sur 3DVF.

Snap lance des lunettes de réalité augmentée, vous ne pourrez pas les acheter

Par : Shadows

La société Snap (à qui l’on doit le réseau social Snapchat) avait déjà lancé des lunettes connectées avec caméras. L’entreprise va désormais plus loin, avec des lunettes de réalité augmentée.

Ces « Spectacles » nouvelle générations disposent de « doubles affichages de guide d’ondes en 3D » : autrement dit, contrairement aux Google Glass, l’affichage se fait sur chaque oeil, permettant une perception du relief.
Snap annonce un temps de latence de 15 millisecondes, une luminosité de 2000 nits, un poids de 134 grammes. En outre, deux caméras RGB et 4 micros, 2 hauts-parleurs sont inclus. Un pavé tactile est aussi de la partie.
Les Spectacles sont propulsées par un Qualcomm Snapdragon XR1.

Les caractéristiques semblent donc intéressantes, mais ces lunettes souffrent de trois limitations importantes.

Le champ de vision, tout d’abord : seulement 26.3 degrés pour l’affichage en réalité augmentée. La vidéo d’annonce donne une idée du résultat : comme sur un casque Hololens, seule une « fenêtre » dans le champ de vision affiche la réalité augmentée.

Seconde limitation, Snap annonce 30 minutes d’autonomie par charge : clairement insuffisant pour un usage grand public.

Et justement, la troisième limitation est précisément le fait que ce produit ne se destine pas au grand public : les Spectacles ne sont pas à vendre.
Le produit cible les créateurs de contenus, qui vont utiliser les Spectacles et le logiciel Lens Studio pour créer des projets en réalité augmentée.

En pratique, une poignée de créateurs ont déjà reçu une paire de ces lunettes. Il est possible de contacter l’entreprise pour demandere à faire partie de ces essais.

Si pour le moment Snap n’annonce pas de lancement grand public, ce nouveau produit prouve que l’entreprise n’abandonne pas le hardware, et pourrait à terme dévoiler une version commerciale des lunettes.

L’article Snap lance des lunettes de réalité augmentée, vous ne pourrez pas les acheter est apparu en premier sur 3DVF.

Magewell Celebrates a Decade of Video I/O, Streaming and IP Workflow Innovation

Company proud to help users achieve their goals through affordable and easy-to-use solutions that bridge signals, software, streams, and screens May 18, 2021 — Nanjing, China: Video interface and IP workflow innovator Magewell is celebrating its tenth anniversary this month. Growing significantly from its roots as a custom hardware design firm for third-party software developers, ...

The post Magewell Celebrates a Decade of Video I/O, Streaming and IP Workflow Innovation appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Les constructeurs dévoilent un déferlement d’ordinateurs portables GeForce RTX 30xx

Par : Shadows

A l’approche de l’été, les principaux constructeurs renouvellent leurs gammes d’ordinateurs portables. Acer, Alienware, ASUS, Dell, Gigabyte, HP, Lenovo, MSI, Razer et autres partenaires de NVIDIA annoncent ajourd’hui de nombreux modèles équipés de puces GeForce RTX série 30.
Ces machines viennent apporter un peu d’air frais, les dernières annonces majeures sur ce segment remontant au mois de janvier.

Les nouveaux produits couvrent l’ensemble du marché, et NVIDIA n’a pas manqué d’organiser une conférence de presse dédiée ; rappelons en effet que le marché des ordinateurs portables est en pleine croissance pour NVIDIA, et le groupe ne compte pas laisser cette tendance s’essouffler.

De l’entrée de gamme aux machines les plus poussées

En bas de l’échelle, et à un tarif annoncé de 800$ et plus, on retrouve des machines équipées de GPU Laptop GeForce RTX 3050 Ti et 3050. Bonne nouvelle : ces puces disposent de coeurs RT et Tensor, ce qui va généraliser un peu plus le raytracing temps réel et le DLSS, améliorant au passage pour les studios l’intérêt de supporter ces techniques.
NVIDIA promet que les machines équipées en GeForce RTX 3050 Ti seront environ deux fois plus rapides en jeu que celles de la précédente génération, sous réserve d’activer le DLSS.
Attention toutefois, ces ordinateurs portables en 3050 et 3050 Ti ne seront pas disponibles avant l’été.

En grimpant en gamme, on trouve des portables équipés de GeForce RTX 3080, 3070 et 3060, qui sont eux disponibles dès à présent.

Quid des NVIDIA Studio ?

Enfin, on découvre sans surprise au sein de ces nouvelles machines des ordinateurs portables estampillés NVIDIA Studio : il s’agit pour rappel de machines spécialement destinées au marché créatif. Ici, NVIDIA promet des performances allant jusqu’à x2 sur les outils créatifs et professionnels, la possibilité de travailler la vidéo en RAW 8K, et ne manque pas de rappeler que l’IA présente dans ses GPU permet d’accélérer workflows et encodage.
Côté mémoire graphique, les machines annoncées en affichent jusqu’à 16Go : de quoi disposer de plus de marge lors de l’usage parallèle de différents outils, ou lors du travail sur des scènes lourdes.

Concrètement, HP lance par exemple un ZBook Studio avec RTX 3080 16Go et écran DreamColor, Dell propose un XPS 17 RTX 3060 avec affichage HDR/100% de l’espace Adobe RGB, et l’IdeaPad 5i Pro de Lenovo dispose d’une RTX 3050, d’un écran 1440p – 100% de l’espace sRGB.
Autant dire qu’il y en aura pour toutes les bourses et tous les besoins, avec au total 13 machines dévoilées aujourd’hui.

Oui mais… Quoi de neuf sur les pénuries ?

Bien entendu, toutes ces annonces n’auront aucun intérêt si les pénuries de composants portables sont aussi présentes que sur les stations classiques. A ce sujet, NVIDIA cherche à rassurer : selon l’entreprise, les pénuries ne seront pas aussi sévères en laptop qu’en desktop. Il devrait donc être possible de pouvoir réellement acheter ces produits.

NVIDIA Broadcast s’améliore

Enfin, télétravail oblige, NVIDIA nous a donné quelques nouvelles de son outil NVIDIA Broadcast, qui utilise IA et tensor cores de ses cartes RTX pour proposer de la visioconférence améliorée. L’outil permet pour rappel la suppression des bruits environnants et du cliquetis du clavier, le floutage automatique de l’arrière-plan.

Dès aujourd’hui, NVIDIA Broadcast se dote de nouvelles fonctionnalités :

  • amélioration du filtrage pour éliminer l’écho d’une pièce ;
  • les filtres gèrent aussi (enfin !) les animaux domestiques… Mais aussi les insectes : participer à une conférence à proximité de cigales ne sera donc plus un calvaire pour les personnes tentant de vous écouter ;
  • côté vidéo, le bruit numérique d’une webcam peut être réduit ;
  • il est possible de multiplier les effets appliqués en simultané.

Autant d’outils bienvenus dans un contexte où les conférences en ligne persistent.

Bilan des annonces

Des machines toujours plus fines et puissantes, une offre dès 800$ : NVIDIA et ses partenaires ont prévu une gamme large et attractive. Sous réserve que les promesses soient tenues sur les risques de pénuries, ces produits devraient sans problème trouver leurs clients, d’autant plus à l’approche de l’été puis de la rentrée.

L’article Les constructeurs dévoilent un déferlement d’ordinateurs portables GeForce RTX 30xx est apparu en premier sur 3DVF.

GPU : les pénuries continuent, NVIDIA fait le point

Par : Shadows

Comme ont pu le constater les studios, artistes et adeptes de jeux PC depuis plusieurs mois, le marché des cartes graphiques est dans un état de pénurie : les stocks s’écoulent dès leur arrivée, et les prix sont très hauts.

Des difficultés qui ne s’expliquent évidemment pas seulement par les mineurs de cryptomonnaies qui font grimper la demande, ni par les performances des cartes 30xx de NVIDIA : toutes les industries utilisant des semiconducteurs sont en fait touchées, d’où des difficultés qui affectent à la fois NVIDIA, l’approvisionnement en consoles dernière génération ou encore le secteur automobile.

En coulisses, ce sont les fondeurs spécialisés dans les semiconducteurs, tels que le groupe taïwanais TSMC, qui peinent à répondre à une demande très forte de l’ensemble de l’industrie high-tech.
TSMC a récemment dévoilé un investissement de 100 milliards de dollars sur trois ans pour améliorer sa production, tandis qu’Intel a annoncé vouloir débourser 20 milliards pour deux nouvelles usines qui produiront des puces pour des clients tiers et non pour son propre compte, mais ces annonces prendront évidemment du temps avant d’avoir un effet réel sur le marché.

NVIDIA a ouvertement évoqué le problème dans un communiqué financier publié hier à l’occasion de la GTC 2021. Colette Kress, vice-présidente exécutive et Chief Financial Officer de NVIDIA, y indique :

While our fiscal 2022 first quarter is not yet complete, Q1 total revenue is tracking above the $5.30 billion outlook provided during our fiscal year-end earnings call. We are experiencing broad-based strength, with all our market platforms driving upside to our initial outlook.

Overall demand remains very strong and continues to exceed supply while our channel inventories remain quite lean. We expect demand to continue to exceed supply for much of this year. We believe we will have sufficient supply to support sequential growth beyond Q1.

Autrement dit, et en français :

  • même si le premier trimestre fiscal 2022 du groupe n’est pas bouclé (il devrait s’achever fin avril), le chiffre d’affaires du groupe sera a priori supérieur à ses prévisions sur l’ensemble des marchés (gaming, visualisation professionnelle, datacenters, automobile, etc). Le chiffre d’affaires total devrait donc dépasser les 5,3 milliards de dollars prévus initialement, une hausse nette par rapport au trimestre précédent (5 milliards).
  • la demande continue de surpasser l’offre, et selon Colette Kress cette situation devrait durer « une bonne partie de l’année ». En revanche le groupe devrait réussir à gonfler suffisamment son offre pour que ses ventes progressent au fil des trimestres.

Vous l’aurez compris : il y a peu de chances que la production réponde pleinement à la demande avant un certain temps. Si NVIDIA ne donne pas d’estimation précise, de nombreux spécialistes s’attendent à ce que la situation dure au minimum jusqu’à l’été, potentiellement également durant l’automne.

Les derniers bilans financiers de NVIDIA, avec une nette augmentation du chiffre d’affaires sur les deux derniers trimestres de l’année fiscale 2021, qui s’achevait le 31 janvier dernier.

L’article GPU : les pénuries continuent, NVIDIA fait le point est apparu en premier sur 3DVF.

Taux de panne : plus de 160 000 disques durs analysés par Backblaze

Par : Shadows

Comme chaque année, le spécialiste de la sauvegarde et du stockage dans le cloud Backbaze a publié un bilan issu de l’usage des disques durs de ses serveurs.
L’analyse portant sur plus de 160 000 disques durs, elle permet d’avoir une bonne vue d’ensemble des taux de panne.

Attention, ces statistiques relèvent d’un usage assez spécifique et éloignés de ceux d’une station de travail ; en revanche ils peuvent donner des informations pour l’équipement de serveurs, et plus largement ils donnent un éclairage sur les tendances des différents constructeurs.

En pratique, on constate qu’en se limitant aux disques utilisés dans la durée (plus de 250 000 journées cumulées sur l’ensemble du stock), les meilleurs produits peuvent atteindre des taux de panne de 0,25% environ.
Globalement, le taux de pannes cette année était de 0,93%.

Outre le tableau ci-dessous, nous vous invitons à consulter le bilan complet pour une analyse détaillée par Backblaze.

L’article Taux de panne : plus de 160 000 disques durs analysés par Backblaze est apparu en premier sur 3DVF.

Stockage de données : Qumulo séduit les VFX et l’animation

Par : Shadows

Qumulo, société spécialiste du stockage et de la gestion de données, annonce ses résultats dans le secteur des médias et du divertissement.
Si le stockage de données est souvent considéré comme un domaine moins dynamique que les dernières innovations en matière, par exemple, de techniques de rendu, il n’en reste pas moins stratégique et concurrentiel, d’autant plus pour les studios du secteur de l’animation et des effets visuels.
Dans ce contexte, Qumulo propose une offre hybride, qui permet selon les besoins de stocker et gérer des données sur site ou dans le cloud.

Qumulo avance que ses systèmes gèrent « ’plus d’un exaoctet de données et plus de 235 milliards de fichiers » pour ses clients, et a su séduire certains gros acteurs des effets visuels et de l’animation.
Il donne quelques exemples de clients faisant appel à ses services.

FuseFX, Jam Filled, Industrial Brothers : trois cas, trois problèmes à régler

FuseFX, studio d’effets visuels de plus de 500 personnes réparties dans 7 studios (Los Angeles, NY, Vancouver, Atlanta, Montréal, Toronto, Bogota), s’est appuyé sur les solutions Qumulo de différentes manières : un cluster sur site, puis l’offre Qumulo Cloud Q liée au cloud Amazon (AWS). Le besoin, ici, était notamment d’étendre la renderfarm virtuelle du studio : leur solution ne permettait pas de dépasser plus de 200 à 300 machines virtuelles, ce qui devenait insuffisant pour leurs projets. Avec Cloud Q, FuseFX a pu cibler les 1000 machines.
Comme l’explique FuseFX, un tel volume aurait été impossible à mettre en place localement, que ce soit en termes d’alimentation électrique ou de refroidissement. Autre avantage, les instances mises en place peuvent être utilisées en fonction des besoins : un délai délicat sur la série Tick ? Les render wranglers peuvent alors activer autant de nodes que nécessaires. Les rendus sont finalisés et validés ? Il suffit de mettre fin aux instances.
Selon FuseFX, le bottleneck s’est du coup déplacé : il ne porte plus sur le rendu lui-même mais sur la vitesse à laquelle le studio pouvait rapatrier des frames depuis son cluster dans le cloud.
Un cas client chez Qumulo donne quelques détails techniques sur l’ensemble.

Autre cas évoqué par Qumulo, celui de Jam Filled Entertainment. Ce studio d’animation canadien travaille avec Nickelodeon et est connu, entre autre, pour DC Superhero Girls ou The Loud House.
Ici, explique Qumulo, c’est surtout le gain en sérénité qui a été notable : alors que le service informatique gérait près de 800 tickets d’assistance par an à cause de problèmes de disponibilité et performances sur son ancien système, la bascule vers Qumulo a permis de passer ce volume à zéro. On imagine que l’équipe IT a apprécié.

DC Superhero Girls

Troisième exemple, assez similaire en termes de problématique : Industrial Brothers. Ce studio d’animation était entravé par des arrêts représentant environ 2000 heures de travail par an. Le passage à la plateforme de données de fichiers Qumulo a permis là aussi d’éliminer le problème, avec à la clé 80 000 dollars économisés par an.

Industrial Brothers

D’autres cas clients sont disponibles sur le site officiel, comme Cinesite ou Marz.

Dans l’ensemble, ils rappellent que le stockage n’est pas un point à négliger : comme tout élément central du pipeline d’un studio, un système inadapté peut créer des pertes de temps et d’argent massives, et inversement un stockage adapté, qu’il s’agisse de Qumulo ou d’un de ses concurrents, facilite grandement le travail quotidien.

Pour aller plus loin

Ou trouvera plus de détails (notamment sur les aspects techniques) sur le site Qumulo.

Précisons enfin que Progiss, partenaire de 3DVF, est revendeur des solutions Qumulo : pour plus d’informations techniques, des présentations ou cas clients Progiss, vous pouvez les contacter par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com.

L’article Stockage de données : Qumulo séduit les VFX et l’animation est apparu en premier sur 3DVF.

Nouveaux drivers NVIDIA : le Resizable BAR généralisée

Par : Shadows

NVIDIA vient de déployer une nouvelle version de son driver Game Ready destiné aux cartes graphiques GeForce.

Si l’on y trouve comme d’habitude des optimisations liées à des jeux précis (Outriders et Tom Clancy’s Rainbow Six: Siege), des avancées plus techniques font leur apparition.

Resizable BAR

Ainsi, le Resizable BAR est désormais disponible pour toutes les cartes graphiques GeForce RTX 30xx (et plus seulement la 3060).
Rappelons le principe de cette fonction : il s’agit d’utiliser une fonctionnalité du PCI Express qui permet d’ajuster les accès par le CPU à la mémoire graphique, en fonction des besoins de l’application.
En jeu, la fonctionnalité apporte jusqu’à 12% de gain selon NVIDIA, sous réserve évidemment que le titre supporte le Resizable BAR.
En revanche, il faut disposer d’un système compatible, qu’il s’agisse de la carte mère, du processeur ou encore du VBIOS de la carte graphique. Un article chez NVIDIA vous permettra de vérifier la compatibilité de votre machine, et de vérifier l’activation.

Windows Virtual Machine : support du GPU passthrough

Autre avancée intéressante : il devient possible d’activer un passthrough GeForce GPU sur une Windows Virtual Machine (VM). La fonction sera par exemple utile pour tester du code Windows et Linux sur une même machine, ou pour jouer à des jeux compatibles Windows uniquement dans une machine virtuelle.

L’article Nouveaux drivers NVIDIA : le Resizable BAR généralisée est apparu en premier sur 3DVF.

Canard PC Hardware 48 est en kiosque

Comme tous les 3 mois, je vous rappelle que j’ai un vrai métier et que Canard PC Hardware est en kiosque, avec l’opus 48. Donc si vous voulez que je continue à manger (et aussi apprendre des choses, j’espère), je fais un peu de pub. Le magazine est en kiosque depuis hier, et en vente sur le site de Canard PC.

Bon, et il y a quoi dans ce Canard PC Hardware ? Des guides d’achat, si vous voulez acheter un PC. Des tests de cartes graphiques (GeForce RTX 3060, Radeon RX 6700 XT), de PC portables (un PC sous Windows 10 ARM), d’un dock Thunderbolt 3 (très bien), d’une carte mère avec un SoC de Xbox One et même d’un chargeur Qi (compatible avec les iPhone, donc) qui stérilise le téléphone (ou pas).

On vous propose un dossier avec une question intéressante : Jouer sur PC est-il un luxe (oui, sur Mac, c’était trop évident). Mais aussi un dossier sur le RGB dans les PC, un autre sur la pénurie, et un tutoriel pour fabriquer vos propres câbles (dans un PC). Il y a aussi un test d’une carte graphique jamais sortie (et une PowerVR, comme dans les Mac M1 !) et – surtout – un dossier sur les complots. Avec ma collègue, nous avons sélectionné quelques théories lues sur Internet pour essayer de voir si les délires de certains avaient un fond de vérité (ou pas). Parce qu’il faut le savoir : il existe de vrais complots dans le monde des nouvelles technologies, mais ils ne sont pas très sexy.

Ce super magazine papier (qui arrive bientôt sur Internet) est donc en kiosque et je vous encourage à l’acheter. Et si vous vous demandez ce qu’il y a en page 68, la réponse va vous étonner.

Eizo ColorEdge : la gamme se dévoile en vidéo

Par : Shadows

Le 24 mars dernier, Eizo et Progiss (partenaire de 3DVF et revendeur Eizo) proposaient un webinar sur la gamme ColorEdge, qui contient les modèles de moniteurs destinés aux arts numériques.

Voici l’enregistrement de cette session ; l’occasion d’en savoir plus sur la segmentation de la gamme, les points comme le HDR, la calibration, la gestion réseau.

00:00​ Début de la vidéo
01:00​ présentation, sommaire
02:08​ présentation Eizo puis segmentation de la gamme

04:35​ caractéristiques communes de la gamme ColorEdge

28:05​ 5 points clés de la qualité d’une image, vulgarisation HDR

44:12​ la gamme en détail

52:34​ partie logicielle (calibration, gestion réseau)

1:09:14​ support, formation

1:12:26​ petit tableau (pas totalement à jour) pour vous aider à vous retrouver dans la gamme selon l’usage, puis même tableau mais plus détaillé

1:14:05​ Q&A

Vous pouvez retrouver la gamme Eizo ColorEdge sur 3DVF.fr, grâce à notre partenaire Progiss.

Comme toujours, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter notre partenaire Progiss, par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (Villepinte, à côté de Paris) ou dans les vôtres.

L’article Eizo ColorEdge : la gamme se dévoile en vidéo est apparu en premier sur 3DVF.

Xencelabs : un nouveau challenger sur le marché des tablettes graphiques

Par : Shadows

La société Xencelabs se lance sur le marché des tablettes graphiques, déjà bien rempli entre le leader Wacom et des acteurs arrivés plus récemment, comme Huion.

Xencelabs dévoile pour le moment un modèle unique, le Pen Tablet Medium. La tablette elle-même dispose de trois boutons, et est accompagnée de deux stylets sans batterie, deux stylets (un modèle calqué sur ceux proposés par Wacom, un second plus fin mais avec deux boutons seulement), une télécommande dotée d’une molette et de boutons, avec affichage OLED pour indiquer les fonctions.
La surface active, au format 16/9, mesure 261.7 x 146.7 mm.

Le tout est évidemment programmable, le constructeur annonce 8192 niveaux de pression, la reconnaissance de l’inclinaison, et une connexion en USB ou sans fil (via un petit dongle USB).

Dans l’ensemble, cette Pen Tablet Medium ne révolutionne donc pas le marché, et se contente de proposer une alternative supplémentaire à l’existant. Côté tarif, le site officiel indique 360€ pour un bundle complet (tablette, stylets, télécommande), 300 sans la télécommande (qui est d’ailleurs en rupture de stock).
A titre de comparaison, notre partenaire Progiss propose la Huion Kamvas Pro 13, tablette de taille similaire mais avec écran full HD, à 292.50€ HT. Xenselabs ne vient donc pas casser les prix. En revanche, l’arrivée d’un nouveau concurrent sur un marché autrefois quasi monopolistique ne peut être qu’une bonne chose pour les artistes et studios.

L’article Xencelabs : un nouveau challenger sur le marché des tablettes graphiques est apparu en premier sur 3DVF.

Magewell Unveils New Universal Media Encoder for Live Streaming, Production, AV-over-IP and More

Versatile Ultra Encode family provides H.264, H.265 and NDI®|HX encoding with multi-protocol support for wide range of professional applications and integration projects January 28, 2021 — Nanjing, China: Magewell is kicking off 2021 with the launch of its new Ultra Encode family of universal live media encoders. Supporting multiple encoding formats – including H.264, H.265, ...

The post Magewell Unveils New Universal Media Encoder for Live Streaming, Production, AV-over-IP and More appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

CES 2021 : les cartes RTX 3xxx deviennent mobiles, pas de 3080 Ti à l’horizon

Par : Shadows

Comme prévu, NVIDIA a proposé cette semaine une conférence sur ses derniers produits. Un contenu qui aura au final été assez peu surprenant :

  • le groupe a explicitement évoqué les problèmes de pénurie pour ses cartes graphiques, la demande restant largement supérieure à l’offre ; une situation qui devrait malheureusement perdurer pour le moment ;
  • la RTX 3060 a été dévoilée, un modèle qui cible le marché gaming (13 shader-TFLOPs, 25 RT-TFLOPs en ray tracing, 101 tensor-TFLOPs dédiés au NVIDIA DLSS, 192-bit interface mémoire, 12GB de mémoire GDDR6) ;
  • des déclinaisons mobiles des cartes RTX 3xxx sont annoncées, y compris dans des ordinateurs portables estampillés Studio et donc pensés pour la création ; ils bénéficieront d’améliorations techniques comme le WhisperMode 2.0 (afin d’équilibrer nuisances sonores et performances), le Dynamic Boost 2.0 (pour équilibrer la puissance entre CPU, GPU et mémoire afin d’optimiser les performances et la longévité) ;
  • NVIDIA a aussi dévoilé Resizable BAR, un système visant à améliorer la gestion de la mémoire : le CPU dispose d’un accès au frame buffer dans son intégralité, et les transferts peuvent se faire en parallèle et pas uniquement en séquentiel. Il faudra disposer d’une carte graphique, carte mère et d’un driver compatibles pour profiter de cette nouveauté, sur mobile ou dektop. Resizable BAR sera disponible dans les semaines à venir, avec un driver Game Ready compatible lancé fin février.

On notera l’absence d’une 3080 Ti pour le moment. Si NVIDIA n’a pas du tout évoqué le sujet, certaines sources évoquent un report lié aux problèmes d’approvisionnement : étant donné que les RTX 3080 et 3090 sont difficiles à trouver, lancer une nouvelle référence n’aurait fait qu’exacerber la frustration des clients.

L’article CES 2021 : les cartes RTX 3xxx deviennent mobiles, pas de 3080 Ti à l’horizon est apparu en premier sur 3DVF.

Ofiyaa : ajoutez un, deux écrans à votre ordinateur portable

Par : Shadows

L’écran d’un ordinateur portable étant limité, il est souvent tentant de vouloir lui ajouter un ou deux écrans secondaires. Problème : un moniteur classique est difficilement transportable.

L’entreprise Ofiyaa propose une alternative : un système qui vient s’attacher sur l’écran de votre ordinateur et rajoute au choix un ou deux écrans secondaires (11,6 pouces, 1920×1080 pixels). Le système peut se replier si besoin, et reste donc transportable.

Mieux encore, le système peut se connecter à votre smartphone, qui devient un écran supplémentaire lui aussi. Il faudra par contre disposer d’un téléphone compatible Samsung DEX ou Huawei EMUI.

Le tout est relativement léger (environ 1Kg pour la version triple écran), compatible Mac/Windows/Android/Chrome/Linux, et s’adapte aux ordinateurs portables de 13 à 16 pouces. Le tarif est relativement abordable. En revanche, notez bien que la précision des couleurs ne sera pas forcément la même que celle de moniteurs haut de gamme : on évitera donc de travailler sa colorimétrie dessus.

Pour plus de détails, on se reportera au site officiel.

L’article Ofiyaa : ajoutez un, deux écrans à votre ordinateur portable est apparu en premier sur 3DVF.

NVIDIA fait son show : qu’attendre de l’évènement prévu demain, et comment le suivre ?

Par : Shadows

NVIDIA proposera demain soir à 18h heure française un évènement intitulé « Game On ».

En pratique, le groupe devrait en profiter pour étoffer sa gamme RTX 3xxx en dévoilant de nouveaux modèles : RTX 3060, 3050 Ti, 3050 pourraient être de la partie. Des modèles pensés pour ordinateurs portables pourraient aussi faire leur apparition, de même qu’une possible 3080 Ti. Des éléments qui restent évidemment à confirmer.

Vous pourrez suivre les annonces en direct sur cette page :

L’article NVIDIA fait son show : qu’attendre de l’évènement prévu demain, et comment le suivre ? est apparu en premier sur 3DVF.

MASCHINE+ Review: Finally, a standalone Maschine, albeit with a $1,400 pricetag

Par : DJ Glitch

Native Instruments‘ Maschine range is a series of “beatmakers” – production hubs designed for sketching and fleshing out tracks in a simplified workflow. Until now, all Maschine units required a laptop to function, serving as highly in-depth MIDI controllers for the Maschine software. However, that finally changes with the MASCHINE+: a standalone version of the […]

The post MASCHINE+ Review: Finally, a standalone Maschine, albeit with a $1,400 pricetag appeared first on DJ TechTools.

Magewell 4K NDI Encoders Win 2020 Streaming Media Readers’ Choice Award

Pro Convert products honored as best hardware input devices for live production; company’s Ultra Stream live streaming encoder also a finalist in its category November 23, 2020 — Nanjing, China: Magewell is proud to announce that the company’s 4K Pro Convert NDI® encoders have been chosen by online video professionals as winners of a 2020 ...

The post Magewell 4K NDI Encoders Win 2020 Streaming Media Readers’ Choice Award appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Bluefish444 Announces video I/O compatibility with Aximmetry’s Virtual Studio Software

KRONOS K8 and Epoch SDI I/O for real time 3D graphics for broadcast and entertainment North Melbourne, Australia, 23rd June 2020 – Bluefish444, manufacturer of the professional video industry’s highest-quality uncompressed 4K SDI, ASI, Video Over IP & HDMI I/O cards and mini converters, has announced SDI I/O support for real time 3D graphics ands ...

The post Bluefish444 Announces video I/O compatibility with Aximmetry’s Virtual Studio Software appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Magewell Unleashes Mac SDK for Award-Winning Video Capture Solutions

SDK for macOS and OS X joins existing Windows and Linux developer offerings June 23, 2020 — Nanjing, China: Magewell – the award-winning developer of innovative video interface and IP workflow solutions – has expanded its support for the Mac platform with a new SDK for the company’s popular PCI Express capture cards and plug-and-play, ...

The post Magewell Unleashes Mac SDK for Award-Winning Video Capture Solutions appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Magewell Expands Recording and Live Streaming Capabilities in Ultra Stream Encoders

Free firmware update adds new recording modes for internal and USB storage, RTSP protocol support, and more May 26, 2020 — Nanjing, China: Magewell has released a new upgrade for its award-winning Ultra Stream family of live streaming encoder hardware that further enhances the devices’ exceptional ease of use and versatility. Available in all new ...

The post Magewell Expands Recording and Live Streaming Capabilities in Ultra Stream Encoders appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌