Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Maze Theory envisage de créer des metaverses pour certains de ses titres

Par : Serge R.
Maze Theory

Le studio britannique derrière Doctor Who : The Edge of Time, Maze Theory, compte créer des metaverses pour certains de ses titres. Peaky Blinders VR : The King’s Ransom en fera partie. Cela confirme bien sûr de manière indirecte que ce jeu VR encore en cours de développement bénéficiera d’un mode multijoueur. On ignore toutefois quelle forme cela prendrait.

Le mot « metaverse » devient de plus en plus populaire au sein des grandes firmes, comme Facebook, Epic Games, etc. Toutefois, les petits studios indépendants ne sont pas non plus en reste. Dès qu’on entend ce fameux mot, on peut imaginer un paysage numérique ou plutôt un espace partagé virtuel collectif mis au point pour la socialisation. À l’heure actuelle, le studio britannique spécialisé en réalité virtuelle Maze Theory envisage d’en créer pour certains de ses jeux, dont Peaky Blinders VR : The King’s Ransom.

Maze Theory : des metaverses différents pour ses titres

Selon Ian Hambleton, le PDG de Maze Theory, il a la même passion que les grandes sociétés VR et AR en ce qui concerne la création de metaverses. Toutefois, il l’envisage différemment. En d’autres termes, il compte créer des metaverses plutôt différents pour ses jeux.

Après tout, le studio s’est toujours concentré sur des titres populaires et des univers de fans bien connus. Il essaie donc de créer des « chapitres » pertinents dans le metaverse. D’après Hambleton, il ne veut pas proposer la même expérience que VRChat. Il n’a pas du tout l’intention de créer des espaces où les gens pourront se rassembler et discuter de n’importe quoi.

En fait, ce qui l’intéresse, ce sont les récits d’histoires et les univers de fans. Ses titres bénéficieront de mode multijoueur. Et au niveau de ce mode, les joueurs pourront également découvrir des personnages PNJ qui racontent l’histoire. Ces derniers sont bien entendu pilotés par l’intelligence artificielle (IA).

La création de metaverses favorisée par la pandémie actuelle ?

Selon Ian Hambleton, la tendance actuelle, qui favorise une société plus numérique, est en partie encouragée par la pandémie de coronavirus. Étant donné que cette dernière a obligé presque tout le monde à travailler à domicile, les gens sont plus chez eux, et s’intéressent donc davantage aux expériences virtuelles.

Grâce à cela, Hambleton considère le metaverse comme un moyen d’exister, d’être plus proche et d’être social. Dans tous les cas, pour concrétiser son idée, Maze Theory met au point une technologie de base pour ses divers projets actuels et futurs. Il l’a baptisée « Storyverse ».

Cet article Maze Theory envisage de créer des metaverses pour certains de ses titres a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook et Ray-Ban teasent des smartglasses à même d’enregistrer des vidéos

Par : Serge R.
Facebook Ray-Ban smartglasses

Facebook a monté un partenariat avec le fabricant de lunettes de vue et de soleil Ray-Ban, et semble teaser de nouvelles smartglasses. Ces lunettes intelligentes seraient capables d’enregistrer des vidéos toutes seules sans se connecter à un smartphone.

Andrew « Boz » Bosworth, le vice-président VR et AR de Facebook, a récemment publié sur Twitter une vidéo avec comme description un emoji portant des lunettes de soleil. Dans la vidéo, il semble être en vacances avec le PDG de la firme, Mark Zuckerberg. Elle a apparemment été enregistrée depuis son point de vue. Dans certaines parties de la vidéo, on peut voir que Boz a les deux mains libres. Il ne tient donc pas de smartphone, ce qui permet de déduire que les lunettes qu’il portait sont capables d’enregistrer indépendamment des vidéos.

Smartglasses de Facebook et Ray-Ban : une fonction d’enregistrement au programme

Vu le tweet d’Andrew Bosworth, il est ainsi fort probable que les nouvelles smartglasses de Facebook et Ray-Ban bénéficieront d’une fonction d’enregistrement. Pour le moment, il ne semble alors pas que ces lunettes présentent de véritables capacités AR, comme Magic Leap ou HoloLens.

Il est d’ailleurs possible que Boz ait enregistré la vidéo qu’il a publiée à l’aide des lunettes intelligentes AR baptisées Aria. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, il ne s’agit pas d’un prototype de lunettes AR, ni d’un produit de consommation. Elles sont plutôt conçues pour un usage interne au sein de Facebook Reality Lab.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que Mark Zuckerberg a récemment déclaré que le prochain matériel lancé par Facebook serait des lunettes. Il se pourrait alors que la firme révèle ses nouvelles smartglasses lors de la conférence Facebook Connect 2021, qui se déroulera le 28 octobre prochain.

Cet article Facebook et Ray-Ban teasent des smartglasses à même d’enregistrer des vidéos a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Connexion à Instagram sans mot de passe : comment s’y prendre ?

Par : Serge R.
instagram connexion

La connexion à Instagram est impossible lorsque vous oubliez votre mot de passe, et que vous utilisez la méthode de connexion classique. Heureusement, il existe certaines astuces vous permettant de vous connecter à votre compte sans passer par la saisie de mot de passe. Celles-ci sont à découvrir ici.

Étant une propriété de Facebook, Instagram est à la fois un service de partage de vidéos et de photos, un réseau social et une application. Il a vu le jour en octobre 2010. Ce sont le Brésilien Michel Mike Krieger et l’Américain Kevin Systrom qui l’ont créé. Pour vous en servir, vous devez bien sûr créer un compte. Pour cela, vous devez fournir une adresse email et un mot de passe. 

Toutefois, vous pouvez également vous connecter en utilisant tout simplement votre compte Facebook. À un moment donné, il se peut que vous oubliiez votre mot de passe. Pas de panique, car il existe certaines astuces vous permettant d’accéder à votre compte Instagram sans mot de passe. Découvrez-les à travers cet article.

Se connecter à Instagram avec son compte Facebook

Il s’agit sans nul doute de la méthode de connexion à Instagram la plus simple au cas où vous avez perdu l’accès à votre compte. La condition est cependant que vous avez lié ce dernier à votre compte Facebook.

Si tel est le cas, vous n’avez qu’à vous rendre dans les paramètres de votre compte Facebook, puis dans « Comptes liés ». Vous devez ensuite appuyer sur « J’ai oublié mon mot de passe ».

Il ne vous reste plus après qu’à suivre les différentes étapes indiquées. Au cas où votre compte Instagram n’est pas lié à votre compte Facebook, ne vous inquiétez pas parce qu’il existe encore d’autres méthodes pour y accéder sans mot de passe.

Utiliser Gmail pour se connecter

Si votre compte Instagram est lié à votre compte Gmail, vous pouvez réinitialiser votre mot de passe à l’aide de ce dernier. Pour cela, vous devez tout d’abord ouvrir Gmail, puis procéder à la recherche des informations d’identification du compte.

Ensuite, vous devez vous rendre sur Instagram et cliquer sur le lien « Obtenez de l’aide pour vous connecter ». La prochaine étape est d’appuyer sur « Utiliser un nom d’utilisateur ou un email ». Maintenant, vous devez saisir les informations d’identification de votre compte Gmail.

Dans la page suivante, il faut cliquer sur « Envoyer un courrier électronique ». En accédant à votre compte Gmail et en ouvrant le courrier électronique, vous verrez le bouton « Réinitialiser votre mot de passe sur Instagram ». Vous devez appuyer dessus. Après cela, vous serez amené à créer un nouveau mot de passe. Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Restaurer le mot de passe » pour rétablir votre connexion à Instagram.

Connexion à Instagram à l’aide d’un SMS

La connexion à Instagram peut également se faire à l’aide d’un SMS si vous avez oublié votre mot de passe. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous rendre sur la page de connexion Instagram, puis de cliquer sur « L’avez-vous oublié ? ».

Après avoir appuyé dessus, vous serez amené à sélectionner la forme de récupération qui vous convient. Bien entendu, vous devez choisir « avec SMS ». La prochaine étape est d’indiquer votre numéro de téléphone que vous avez associé à votre compte Instagram.

Si toutes les données saisies sont correctes, vous recevrez dans les plus brefs délais un message contenant les informations nécessaires pour réinitialiser votre mot de passe. Vous pourrez ainsi utiliser de nouveau votre compte Instagram. À noter qu’en plus de ces quelques méthodes, il existe désormais certaines applications conçues pour ouvrir ce dernier sans mot de passe. Parmi celles-ci, on compte, par exemple, l’application mobile FoneMonitor.

Cet article Connexion à Instagram sans mot de passe : comment s’y prendre ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting

Par : Serge R.
The Last Worker

The Last Worker est une aventure narrative prometteuse développée par Oiffy et Wolf & Wood Interactive Limited, le studio derrière The Exorcist. Créé par le réalisateur et scénariste Jörg Tittel, le nouveau jeu est d’ailleurs édité par Wired Productions. Son casting vient d’être dévoilé. Il inclut donc l’acteur et producteur britannique Jason Isaacs ainsi que d’autres célébrités.

The Last Worker est un jeu à la première personne. Il est basé sur la lutte de l’être humain dans un univers de plus en plus automatisé. Le nouveau titre se caractérisera par son style artistique artisanal. Ce dernier sera combiné avec des mécanismes de jeu uniques et immersifs, le tout dans un cadre épique. Parmi les points forts du jeu, certains de ses personnages principaux sont aussi interprétés par quelques stars du cinéma. Jason Isaacs est donc de la partie.

The Last Worker : quatre stars du cinéma au casting

The Last Worker est actuellement présenté à la 78ème édition du festival international du film de Venise, la Mostra de Venise 2021, qui se tient du 1 au 11 septembre. Il s’agit du seul jeu vidéo sélectionné par l’événement, prétendant à des prix dans la catégorie « Venice VR Expanded ». Il met en vedette quatre personnages principaux interprétés par des célébrités.

On compte ainsi le dernier travailleur humain Kurt incarné par Ólafur Darri Ólafsson, et son compagnon robotique, Skew, représenté par Jason Isaacs. Il y a également le mystérieux HoverBird exprimé par Clare-Hope Ashitey, et enfin le méchant du jeu, Josef, joué par David Hewlett.

Selon Isaacs, The Last Worker est différent de tous les jeux vidéo auxquels il a joué auparavant. Ses personnages sont à la fois drôles, compliqués et humains. En plus d’être amusant et addictif, le jeu propose d’ailleurs une histoire personnelle et poignante. D’après la star du cinéma, il est enfin original, créatif et frais.

Quand le jeu sortira-t-il ?

Les développeurs de The Last Worker prévoient de le lancer en 2022. Le jeu débarquera sur les casques VR autonomes d’Oculus Quest et Quest 2 ainsi que sur Steam VR. Il sortira également sur PC et sur les différentes consoles, dont la PlayStation 5, la Nintendo Switch et les Xbox Series X/S.

Pour le moment, aucune date de sortie officielle n’a été révélée. Néanmoins, une première bande-annonce est déjà disponible pour ceux qui veulent avoir un aperçu du titre.

Cet article The Last Worker : Jason Isaacs et d’autres célébrités au casting a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ?

Par : Serge R.
Resident Evil 2 et 3

Le modder spécialisé en réalité virtuelle Praydog prépare en ce moment de nouveaux Mods VR pour les remakes de Resident Evil 2 et 3. Les fans de ces titres de Capcom pourront donc bientôt en profiter avec leur casque VR. Pour le moment, Praydog n’a encore révélé aucune date de lancement de ces fameux Mods. Néanmoins, il vient de mettre en ligne un premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake.

Resident Evil 2 et Resident Evil 3 remake sont de nouvelles versions des jeux PlayStation originaux développés par le studio japonais Capcom. Ils ont débarqué sur PC, PS4 et Xbox One respectivement en 2019 et en 2020. Resident Evil 2 en particulier n’a pas manqué de capter l’attention des fans de la franchise dès son lancement. Pour que les joueurs puissent profiter des deux titres autrement, Praydog prépare actuellement des Mods VR pour les amener en réalité virtuelle. On frissonne déjà à l’idée de tomber sur le redoutable Nemesis ou l’énorme Tyrant en VR.

Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 remake : un véritable défi pour Praydog

Le premier aperçu vidéo du Mod VR pour Resident Evil 3 remake mis en ligne par Praydog semble être plutôt précoce. Le jeu VR nécessite encore apparemment quelques mises au point. Néanmoins, les Mods VR pour Resident Evil 2 et 3 promettent tout de même d’être un travail impressionnant.

Effectivement, il ne faut en aucun cas oublier que les deux titres de Capcom sont joués à la troisième personne. Praydog devra de ce fait les faire fonctionner à la première personne, mais pas seulement. Il devra aussi adapter les commandes de mouvement pour les différentes armes à feu.

En somme, le modder VR devra se lancer un véritable défi en créant des Mods VR pour ces deux jeux. Dans tous les cas, la plupart des fans de la franchise Resident Evil espèrent en ce moment une version VR officielle de Resident Evil 8. En attendant, Facebook prépare une version officielle de Resident Evil 4 pour l’Oculus Quest 2. Celle-ci devrait être lancée plus tard cette année.

Cet article Resident Evil 2 et 3 remake : des Mods VR bientôt disponibles ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible

Par : Serge R.
Captain Toonhead The Punks

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est à la fois un jeu de tir à la première personne et un tower defense en réalité virtuelle. Son développeur, Teravision Games, vient de publier la première bande-annonce de gameplay du nouveau titre VR. Pour le moment, le studio n’a encore dévoilé aucune date de sortie officielle du jeu. Néanmoins, ça ne tardera probablement pas à arriver.

Teravision Games a prévu de lancer Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace cet été. Toutefois, selon son PDG, Enrique Fuentes, il a manqué l’été, car il compte peaufiner chaque détail du nouveau jeu VR. Cela lui permettra d’offrir une expérience incroyable aux joueurs dès son lancement. Le titre VR est donc toujours en préparation. Néanmoins, sa sortie ne devrait pas dépasser 2021, même si Teravision n’a pas encore révélé sa date de sortie officielle. En tout cas, il prendra en charge les casques PC VR, le PlayStation VR et l’Oculus Quest lorsqu’il sera disponible.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une expérience VR maniaque et colorée

D’après ce qu’on peut voir dans la première bande-annonce de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace, le jeu VR proposera une expérience VR maniaque et colorée. Les joueurs tomberont sur une grande variété d’ennemis plutôt insolites, dont des T-Rex.

Pour venir à bout de leurs ennemis, ils auront l’occasion de mettre en place une sélection d’armes de défense. Parmi celles-ci, on comptera la mitrailleuse à boule de neige Sir Frost-EEE et le Senor Pignatas, qui lancera des explosifs dévastateurs en forme de cochons.

Pour combattre les vagues d’ennemis, qui seront de plus en plus difficiles à éliminer tout au long du jeu, ils pourront aussi se servir d’armes à main. Ils pourront améliorer leur arsenal au fur et à mesure qu’ils avanceront dans le titre VR.

Une démo publique attendue avant le lancement officiel du jeu VR

Une démo publique de Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est attendue la semaine prochaine. Teravision Games l’a confirmé lors de la publication de sa première bande-annonce.

Les joueurs pourront donc essayer la démo lors de l’événement PAX West 2021, qui se déroulera entre le 3 et le 6 septembre prochain à Seattle. Ils auront l’occasion de découvrir les 30 premières minutes du nouveau titre VR.

Ils pourront également collectionner des cartes gratuites exclusives à l’événement.

Cet article Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace : une première bande-annonce disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon

Par : Serge R.
Schell Games

Le studio derrière Until You Fall et I Expect You To Die, Schell Games, prépare en ce moment son prochain titre VR. Dans ce nouveau jeu VR, il tentera de trouver l’équilibre parfait entre un gameplay basé sur l’hyper-réalité et la physique. Pour le moment, on n’a pas encore beaucoup d’informations sur ce nouveau projet.

Schell Games vient de lancer son dernier titre VR, I Expect You To Die 2 : The Spy and the Liar, il y a quelques jours. Pour rappel, le studio a annoncé le nouveau jeu de puzzle en réalité virtuelle au début de l’année, mais il n’est finalement sorti que maintenant. Cela montre qu’il faudra probablement encore attendre plusieurs mois avant qu’on entende parler de son nouveau projet de façon plus officielle. En tout cas, on sait qu’il sera un peu plus différent de ses anciens titres.

Schell Games : l’hyper-réalité et la physique à l’honneur

Jesse Schell, le boss de Schell Games, a parlé de son nouveau projet VR lors d’une récente interview. Il a donc déclaré qu’il veut mettre au point un nouveau titre VR basé sur la physique. Toutefois, il n’a pas manqué d’exprimer sa prudence en adoptant uniquement la mécanique basée sur la physique en réalité virtuelle.

En fait, selon lui, il compte rendre les choses hyper-réelles. Malgré cela, étant donné qu’il essaie de créer une expérience exceptionnelle pour les joueurs, le réalisme n’est pas seulement son objectif. La physique constitue une bonne solution pour cela. Cependant, elle ne permet de créer ce type d’expérience qu’en partie. Dans son nouveau jeu VR, Schell veut ainsi trouver l’équilibre entre l’hyper-réalité et la physique.

En somme, on ne doit de ce fait pas s’attendre à un jeu de type Blade & Sorcery ou encore Boneworks. Il est fort probable que le nouveau projet VR soit plus axé sur la physique que sur l’action d’arcade proposée par Until You Fall. Dans tous les cas, Schell a ajouté que les jeux basés sur la physique peuvent très bien fonctionner. Néanmoins, on ne peut pas se baser complètement sur la physique, car cela peut devenir compliqué et ennuyeux à la longue.

Cet article Schell Games : un nouveau projet basé sur la physique se profile à l’horizon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Réalité virtuelle et médecine : comment la VR révolutionne les soins et les thérapies

Par : Serge R.
Médecine et réalité virtuelle

La technologie VR se fait en ce moment une place de choix dans le monde de la médecine. Elle est donc de plus en plus présente dans ce secteur-là. En fait, elle est surtout en train de révolutionner les soins et les thérapies. Voici comment elle procède.

On se réfère souvent à l’univers du « gaming » dès qu’on parle de réalité virtuelle. Certaines personnes pensent même que la technologie est réservée au monde du jeu vidéo. Il est vrai que la VR est largement utilisée dans ce domaine-là. Toutefois, elle s’invite aussi désormais dans de plus en plus de secteurs, à savoir le tourisme, le sport, l’automobile, l’entrepreneuriat et bien d’autres encore. À l’heure actuelle, la médecine n’échappe pas non plus à cette tendance. Voici justement comment la réalité virtuelle révolutionne le domaine médical.

Une manière d’améliorer la formation des chirurgiens

Il existe actuellement de nombreuses applications de la technologie VR en médecine. Parmi celles-ci, il y a tout d’abord l’amélioration de la formation des chirurgiens. Il faut savoir que les solutions de formation et d’apprentissage en réalité virtuelle dans le secteur de la santé ne cessent en ce moment de se multiplier dans le monde.

Cela est évident étant donné la pluralité des demandes provenant des chirurgiens. Osso VR, une startup américaine, constitue justement un exemple concret. Effectivement, elle s’est fixé l’objectif d’améliorer la sécurité des patients, mais pas seulement. Elle compte également démocratiser l’accès aux différentes techniques chirurgicales orthopédiques modernes par les étudiants en médecine et les chirurgiens.

Afin de réaliser de telles missions, elle a bien sûr l’intention de se servir de la réalité virtuelle. Pour que sa plateforme de formation soit mise en place, la startup a formé une équipe multidisciplinaire d’experts issus d’institutions reconnues à l’échelle internationale. On peut citer, entre autres, Harvard, Microsoft, Medtronic, etc. À l’heure actuelle, la jeune société bénéficie déjà de partenariats avec de grandes écoles de médecine américaines.

À part Osso VR, de nombreuses autres startups et entreprises se sont aussi lancées dans l’amélioration de la formation médicale. Il y a, par exemple, le géant de la formation chirurgicale en VR FundamentalVR.

Une nouvelle façon de lutter contre la douleur

En utilisant la technologie VR en médecine, les professionnels de la santé ont droit à un outil bien efficace pour venir à bout de la douleur. Il s’agit d’ailleurs d’une solution non médicamenteuse. On peut donc s’en servir pour soulager des douleurs chroniques, telles que le cancer. Il est même possible de l’employer pour soulager les douleurs de l’accouchement sans avoir à recourir à la péridurale.

On peut également l’utiliser pour soigner les grands brûlés ainsi que les malades en post-opératoire. Il faut avouer que la réalité virtuelle est vraiment « thérapeutique ». Le centre médical Cedars-Sinai basé à Los Angeles a, entre autres, mené une étude sur l’efficacité de la VR contre la douleur.

Ses chercheurs ont réalisé l’étude sur quelque 120 patients entre les années 2016 et 2017. Ils ont alors comparé un groupe qui a eu accès à des séances de relaxation sur un moniteur à un autre groupe employant la VR dans le parcours de soins. Cela leur a permis de démontrer que la réalité virtuelle thérapeutique est en mesure de réduire toute douleur sévère chez les patients hospitalisés de manière sécurisée et efficace.

Le recours à des produits pharmaceutiques est aussi nettement diminué. Il ne faut en aucun cas oublier que ces produits présentent dans certains cas des risques de dépendance. Selon les chercheurs, la théorie la plus probable est que la VR est capable de détourner l’attention du cerveau des éventuels stimuli de la douleur.

Un moyen d’améliorer les méthodes de rééducation

Utiliser la VR en médecine permet également d’améliorer les différentes méthodes de rééducation. Parmi celles-ci, on compte, entre autres, la rééducation suite à un AVC. Une startup suisse du nom de MindMaze a, par exemple, mis au point des programmes de rééducation destinés aux patients atteints d’un AVC.

Pour les développer, elle a travaillé aux côtés d’experts, dont des thérapeutes, des neuroscientifiques, des développeurs de jeux vidéo ainsi que des ingénieurs. Grâce aux solutions proposées par MindMaze, tout thérapeute peut de ce fait aider ses patients à ranimer leurs membres paralysés. Les programmes utilisés permettent de simuler virtuellement leurs mouvements et leurs gestes.

La réalité virtuelle est en outre efficace pour améliorer la rééducation pour les personnes atteintes de paraplégie. Il est même possible de réaliser des séances de kinésithérapie en VR. À l’heure actuelle, de nombreuses startups se sont tournées vers cette dernière pour rendre les séances de kinésithérapie nettement plus efficaces. On peut citer XRHealth et KinéQuantum.

Pour XRHealth en particulier, la société vient de lancer une clinique de télésanté en VR en mars 2020. Il s’agit de la toute première au monde. La plateforme propose donc toutes sortes d’applications thérapeutiques VR à la fois immersives et innovantes. Elles permettent de venir à bout d’une grande variété de symptômes physiques, émotionnels et neurocognitifs.

Une solution efficace pour prévenir les maladies

La réalité virtuelle constitue un excellent outil permettant aux divers patients de mieux comprendre leur état de santé. Utilisée dans le monde de la médecine, la technologie VR est en effet capable de fournir une reconstruction virtuelle détaillée et compréhensible des différentes parties du corps.

Grâce à cela, tout patient pourra saisir les principes de chaque traitement, ce qui rendra à coup sûr l’intervention plus satisfaisante. On peut, entre autres, prendre l’exemple du centre médical Cedars-Sinai, qui a lancé un programme de prévention avec une église de Los Angeles.

Celui-ci avait pour but de réduire l’hypertension artérielle dans une communauté du sud de Los Angeles. Dans le cadre du programme, les participants ont regardé une vidéo VR sur un smartphone. La vidéo leur faisait découvrir les effets du sodium sur le corps. Elle leur montrait ainsi comment la consommation d’aliments riches en sodium peut entraîner les maladies cardiovasculaires et l’hypertension artérielle.

En vivant l’expérience en réalité virtuelle et en voyant le sel endommager leur corps et leur cœur, ils pourraient alors être plus motivés à changer leur alimentation. En somme, la VR est de ce fait une solution bien efficace pour prévenir les maladies.

Une méthode pour venir à bout de toute dépendance

Utiliser la technologie VR en médecine permet aussi de venir à bout de toute dépendance. En d’autres termes, elle peut être utile pour aider toute personne à se remettre de la dépendance à certaines substances. Pour cela, les professionnels de la santé se servent généralement de techniques d’exposition progressive.

Ils accompagnent d’ailleurs leurs patients afin de mieux suivre leur évolution face à leur dépendance. Pour que l’opération soit bien efficace, les médecins ont souvent tendance à intégrer l’environnement habituel de chaque patient dans les situations simulées.

La réalité virtuelle est en outre actuellement très utilisée dans différentes applications de fitness. Elle permet alors de promouvoir l’activité physique au quotidien. Pour cela, elle la rend nettement plus amusante. Les fameuses applications ludifient de ce fait chaque exercice physique. Elles fournissent aux utilisateurs des récompenses et des objectifs à atteindre tout en les immergeant dans un paysage magnifique.

Un véritable outil d’empathie pour les professionnels de la santé

Certains hôpitaux se servent de simulations de réalité virtuelle afin de permettre aux médecins de comprendre leurs patients plus efficacement et plus rapidement. Il ne faut pas oublier qu’il peut être difficile pour ces professionnels de la santé de ressentir ce que c’est que d’être atteint d’une maladie grave, par exemple.

Ainsi, la plupart des maladies, comme celle de Parkinson ou la migraine, peuvent être simulées en VR. Grâce à cela, les médecins ont l’occasion de découvrir et de mieux comprendre ce que vivent les patients. Au cours de ces fameuses simulations, ils font donc face à toutes sortes de problèmes de santé spécifiques.

Ils peuvent également se retrouver dans certaines situations de la vie réelle. Ils peuvent, entre autres, être la victime d’abus verbaux dans un scénario où règne la violence domestique. Selon certaines études, pour toute personne ayant participé à une simulation de réalité virtuelle, l’expérience est nettement plus percutante.

En somme, les médecins utilisant la technologie VR comme outil d’empathie sont alors à coup sûr plus impliqués dans les différents besoins de leurs patients. Aussi, ils ont l’occasion de comprendre ce que c’est que d’être leurs patients même.

Réalité virtuelle : un impact sur la santé mentale ?

À l’heure actuelle, la VR est connue dans le monde de la médecine comme un moyen d’aider les patients à soulager le stress, mais pas que. Elle leur permet également de combattre l’anxiété, ce qui mène à un état mental détendu ou plus paisible. Pour cela, ils doivent porter un casque VR et participer à une simulation mise au point pour calmer leur esprit.

Avec une telle méthode, les personnes concernées ont l’opportunité d’acquérir très rapidement de meilleures capacités méditatives. Elles n’auront même pas besoin de s’entraîner pendant plusieurs années pour en arriver-là. La technologie peut d’ailleurs aider les individus qui ne sont pas très fans des disciplines, comme le yoga, à atteindre un état de flux dans les plus brefs délais.

À noter que certains patients peuvent penser que la réalité virtuelle est utilisée pour manipuler leur esprit, ce qui est totalement faux. Effectivement, la VR est loin d’être une « astuce cérébrale » selon le docteur Brennan Spiegel de chez Cedars-Sinai. En fait, elle aide simplement à entraîner l’esprit d’une manière différente.

Cet article Réalité virtuelle et médecine : comment la VR révolutionne les soins et les thérapies a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber

Par : Serge R.
Beat Arena

BEAT ARENA est un jeu de rythme VR multi-instrumental développé par Konami Entertainment. Contrairement aux autres jeux de rythme VR conventionnels, à l’instar de Beat Saber, il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock. Ce dernier est inspiré des anime.

Le jeu de rythme en réalité virtuelle BEAT ARENA a fait ses débuts au Japon et en Asie en mars dernier. Il donne aux joueurs l’occasion de créer et de personnaliser leur propre rock star virtuelle. Ils peuvent ainsi modifier ses cheveux, son visage et ses différents accessoires comme bon leur semble. Aussi, ils peuvent profiter de tout un catalogue de musique bien en mesure de faire monter leur adrénaline.

En fait, ils ont droit à divers instruments, qui offrent chacun un gameplay rythmique spécifique. On peut donc citer la batterie, le clavier, la basse et la guitare. Le titre VR vient de débarquer sur Quest et Quest 2. Il est de ce fait désormais disponible dans tous les pays où sont vendus ces casques VR autonomes d’Oculus au prix de 29,99 dollars.

BEAT ARENA : un jeu de rythme VR pas comme les autres

À première vue, BEAT ARENA est assez similaire aux autres jeux de rythme en réalité virtuelle disponibles à l’heure actuelle. Il amène en effet les joueurs à se servir de leurs contrôleurs pour frapper une série de notes qui volent vers eux. Toutefois, en plus de ce gameplay plutôt classique, il propose diverses fonctionnalités bien intéressantes.

Parmi celles-ci, il y a le mode multijoueur asynchrone appelé « Crossover Time Session ». Il donne aux joueurs la possibilité de créer leur propre groupe de rock avec leurs amis. Ils peuvent de ce fait jouer aux côtés de ces derniers de manière asynchrone.

Le titre VR de Konami Entertainment se démarque aussi par son mode Replay. Celui-ci donne aux joueurs l’opportunité de revivre et de partager leurs performances. Pour cela, ils ont droit à divers angles de caméra, dont la caméra Performer, la caméra Live et bien d’autres encore. À noter qu’à l’occasion de la sortie du jeu VR sur les casques VR autonomes d’Oculus, Konami offre aux joueurs 10 nouvelles chansons supplémentaires. En tout, ils disposent donc de 41 morceaux.

Cet article BEAT ARENA : créez votre propre groupe de rock dans ce nouveau Beat Saber a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre

Par : Serge R.
Jurassic World Aftermath 2

Après une Part 1 plutôt fascinante et terrifiante à la fois, Jurassic World Aftermath en sera bientôt à sa Part 2. Le studio derrière le titre VR, Coatsink, prévoit en effet de lancer officiellement sa partie 2 sur les casques VR autonomes Oculus Quest le 30 septembre prochain. En plus d’avoir révélé la date de sortie officielle du jeu VR, il a aussi publié une nouvelle bande-annonce de celui-ci.

Pour rappel, le Jurassic World Aftermath original a débarqué sur Oculus Quest en décembre de l’année dernière. Étant un jeu furtif en solo, il donnait aux joueurs l’occasion de découvrir l’île de Nublar avec ses effroyables et fantastiques dinosaures. Bien qu’il ait capté l’attention de bon nombre de joueurs, on avait l’impression qu’il a été écourté. Heureusement pour les fans, le studio Coatsink vient d’annoncer une partie 2 du titre VR. Celle-ci promet toutes sortes de nouveautés bien intéressantes.

Jurassic World Aftermath : Part 2 : quelles seront les nouveautés ?

En plus de la nouvelle bande-annonce qu’il a publiée, Coatsink a déjà dévoilé quelques-unes des nouveautés que proposera Jurassic World Aftermath : Part 2. Parmi celles-ci, il y aura donc de nouveaux lieux, mais pas seulement.

Il y aura également de nouvelles énigmes à résoudre ainsi que de nouvelles rencontres avec des dinosaures. Il faut dire que ce ne sont pas les nouveautés qui manqueront. Pour revenir à la bande-annonce du titre VR, on peut y voir un tyrannosaurus rex qui grimpe sur une table.

Un tricératops rejoint aussi la mêlée. Dans tous les cas, on s’attend à ce que le vélociraptor soit toujours présent dans la partie 2 de Jurassic World Aftermath. Il ne faut pas oublier que celui-ci adore traquer le joueur, ce qui rend le jeu VR encore plus excitant.

Cet article Jurassic World Aftermath : Part 2 : le lancement officiel est attendu en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre

Par : Serge R.
Shadowgate VR

Comme son nom l’indique, Shadowgate VR : The Mines of Mythrok est un nouveau jeu VR basé sur la légendaire franchise d’aventure fantastique Shadowgate. Zojoi et Azure Drop Studios, les studios derrière le titre VR, prévoient de le lancer sur le Quest Store le 7 octobre prochain. Les fans de la franchise seront bien entendu à l’honneur.

Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler de Shadowgate, il s’agit d’une série fantastique qui a vu le jour en 1987. Le titre a fait ses débuts sur les PC Macintosh à l’époque. Au fil du temps, la franchise a fait l’objet de maintes adaptations. Elle s’est, entre autres, invitée sur certaines consoles de jeux vidéo modernes. On sait maintenant qu’elle se prépare à sortir en réalité virtuelle. Ses développeurs Zojoi et Azure Drop Studios comptent la lancer sur les casques VR autonomes Quest et Quest 2 en octobre. Elle portera alors le nom de Shadowgate VR : The Mines of Mythrok.

Shadowgate VR : The Mines of Mythrok : une aventure à ne surtout pas rater

Dans Shadowgate VR : The Mines of Mythrok, les joueurs auront l’occasion d’explorer des cavernes se trouvant dans les montagnes, mais pas que. Ils pourront aussi se servir d’une baguette magique pour venir à bout des ennemis macabres en leur lançant des sorts.

Dans certaines parties du jeu VR, ils se retrouveront dans des wagonnets nains. Ils devront également faire face à toutes sortes d’énigmes à résoudre. Il y aura d’ailleurs divers pièges à éviter.

En somme, Shadowgate VR promet une aventure exceptionnelle aux fans de la franchise. Il faut dire que la fameuse série fantastique devient entièrement interactive pour la première fois.

Cet article Shadowgate VR fera ses débuts sur Oculus Quest en octobre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest

Par : Serge R.
End Effectors

End Effectors est un jeu de tir de science-fiction de type roguelite en réalité virtuelle. Son développeur, Jetpack Game Studio, prévoit de le lancer en accès anticipé bientôt. Le nouveau titre VR débarquera donc sur les casques PC VR et le Quest d’Oculus.

La version Early Access de End Effectors devrait proposer les premières parties du jeu VR. Elle devrait d’ailleurs débarquer à la fois sur SideQuest et l’Oculus App Lab. Il en est de même pour les magasins PC VR. Après le lancement du titre VR en accès anticipé, Jetpack Game Studio souhaiterait travailler dessus pendant six à neuf mois. Il pourra alors le mettre au point, et mettre à la disposition des joueurs des niveaux supplémentaires, des combats de boss et bien plus encore. En attendant, il a publié la première bande-annonce du jeu.

End Effectors : à quoi doit-on s’attendre du jeu de tir VR ?

Dans End Effectors, les joueurs seront amenés à affronter toute une armée de robots à l’aide d’une arme à la main. Lorsqu’ils feront face aux boss, ils pourront se servir d’un bouclier qu’ils devront saisir avec leur seconde main.

Le jeu de tir VR proposera aussi un mode coopératif en ligne complet. Étant donné qu’on a affaire à un roguelite, on se retrouvera d’ailleurs sur de nouvelles pistes chaque fois qu’on meurt. On a également la possibilité de trouver de nouvelles armes.

À noter que ce genre de jeu est actuellement de plus en plus populaire dans l’univers de la réalité virtuelle. À part End Effectors, divers jeux de tir roguelite VR sont attendus cette année, si l’on ne cite que Sweet Surrender.

Cet article End Effectors : le jeu de tir VR va débarquer sur PC VR et Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[TOP] YouTube : focus sur les meilleures chaînes VR (classement 2021)

Par : Serge R.
Youtube chaînes VR

Sur YouTube, les chaînes VR ne manquent pas à l’heure actuelle. Les influenceurs spécialisés dans la réalité virtuelle sur le site, on en compte en effet désormais des centaines. Pour ceux qui ont du mal à choisir ceux à suivre, voici notre sélection des meilleurs d’entre eux pour les éclairer à ce sujet.

Avec l’avènement des casques VR destinés au grand public, la réalité virtuelle est actuellement devenue plus accessible à tout le monde. En plus de l’industrie du jeu vidéo, elle s’invite d’ailleurs désormais dans de plus en plus de secteurs. De plus, la technologie a donné naissance à plein de nouveaux métiers ces dernières années. Pour toutes ces raisons, bon nombre de youtubeurs ont aussi créé des chaînes pour la VR. Voici notre classement 2021 des meilleurs d’entre eux.

Nathie

Parmi les chaînes YouTube dédiées à la VR disponibles actuellement, Nathie est un nom très populaire, et ce, depuis un bon bout de temps. Effectivement, l’influenceur s’est invité dans l’univers de la réalité virtuelle en 2016.

Originaire des Pays-Bas, il compte 7 chaînes YouTube et plus de 682 000 abonnés dans le monde. Il tient surtout sa popularité de ses vidéos divertissantes basées sur des jeux VR. Il en publie régulièrement.

Son grand sourire et sa prestation énergique intéressent aussi vivement ses abonnés. À noter que Nathie est notamment spécialisé dans les critiques de jeux VR. Toutefois, on peut également trouver sur sa chaîne des critiques de casques VR, comme HTC Vive, PSVR, Oculus Rift, etc.

Kizuna AI

Kizuna AI est une youtubeuse virtuelle japonaise. Mise au point par la société Activ8, elle est, comme son nom le laisse entendre, une intelligence artificielle autoproclamée. Elle dispose de 3 chaînes YouTube, dont AI Games, AI Channel et AI Channel China.

Sur ces trois chaînes, elle compte pas moins de 4,5 millions d’abonnés. Ce qui rend AI Kizuna attrayante, ce sont surtout ses yeux de couleur aigue-marine et ses longs cheveux bruns et lisses.

Parmi ses particularités, elle aime danser. Elle a toujours aussi l’air heureuse. Elle agit d’ailleurs parfois de manière amusante. Dans tous les cas, la présence d’AI Kizuna dans la liste des meilleures chaînes YouTube pour la VR est indéniable.

Cheru

Cheru est un fan australien de la réalité virtuelle. Il joue à plusieurs jeux VR, à savoir Amazing Frog, Brick Rigs, Beast Battle Simulator, TABS, etc. En fait, il est surtout passionné par les simulateurs de combat et les jeux de bac à sable Ragdoll.

Sa spécialité, c’est de partager des critiques et des nouvelles des différents systèmes et plateformes de réalité virtuelle. Il propose également des guides et des solutions pratiques dédiés à toute la communauté.

La chaîne YouTube pour la VR compte actuellement plus de 679 000 abonnés, et enregistre pas moins de 38 millions de visites en moyenne.

Nagzz21

Nagzz21 est aussi un nom connu dans la liste des chaînes YouTube pour la VR. Sa popularité repose surtout sur sa capacité à découvrir les meilleures nouvelles autour de la réalité augmentée, de la réalité virtuelle et de la relation homme-machine.

En somme, il s’agit d’une source fiable pour tous ceux qui sont intéressés par l’univers de la VR. Nagzz21 se focalise notamment sur les jeux VR multijoueurs.

Néanmoins, il propose également des critiques de casques VR, des guides d’achat, des vidéos gratuites et bien d’autres encore. À noter que l’audience de la chaîne atteint les 161 000 abonnés avec plus de 18 millions de visites.

The Lonely Viper

La chaîne YouTube de The Lonely Viper est disponible depuis 2007. Toutefois, elle n’a commencé à se concentrer sur les jeux VR que depuis septembre 2016.

Certains des abonnés de The Lonely Viper le surnomment Deadpool. À l’heure actuelle, il compte en tout plus de 250 000 abonnés.

Étant donné qu’il aime créer quelque chose de stimulant et de nouveau, et se faire des amis, il propose un grand nombre de vidéos de jeux pour les passionnés. À noter que les contenus de la chaîne sont publiés une fois par mois. Aussi, la vidéo la plus populaire a plus de 1,5 million de vues.

Barbie Roberts

Barbie Roberts a fait ses débuts en tant que série Web animée en ligne en 2015, baptisée « Barbie dollhouse ». Aujourd’hui, elle a sa propre famille virtuelle Roberts.

La chaîne YouTube pour la VR compte en ce moment pas moins de 10,6 millions d’abonnés, soit un chiffre plutôt important.

Pour avoir autant d’abonnés, elle propose régulièrement des vidéos passionnantes à regarder.

Blitz

Blitz est surtout célèbre grâce à sa vidéo comptant plus d’un demi-million de vues, baptisée « Among Us But I am the best VR Imposter ». Il s’agit d’un influenceur américain. Il propose surtout des vidéos d’un jeu.

C’est un jeu à la fois amusant et stimulant dans lequel le personnage principal est un imposteur qui trahit ses amis.

Dans tous les cas, il faut dire que rien n’est impossible dans le monde de la réalité virtuelle. À noter que la chaîne YouTube pour la VR enregistre actuellement plus de 3,45 millions d’abonnés.

JoshDub

Faisant partie des chaînes YouTube spécialisées dans les jeux VR, cette chaîne a été enregistrée en 2013. Toutefois, elle n’a commencé à publier des contenus liés au gaming en réalité virtuelle qu’en avril 2016.

À l’heure actuelle, JoshDub compte plus de 9,03 millions d’abonnés. À noter qu’en plus des jeux VR, la chaîne propose également des jeux non VR.

Parmi ses vidéos les plus regardées sur le site, il y a Taking a kid to war – Zero Caliber VR. Ce clip a été visionné plus de 3,4 millions de fois.

Ctop

Il s’agit aussi d’une chaîne YouTube axée sur les jeux VR. Basé à Chicago, l’influenceur Ctop a fait ses débuts sur le site en 2014. À l’époque, il a joué à toutes sortes de jeux, comme Age of Mythology et Banished.

Parmi ses vidéos les plus populaires, on compte Punching Gladiators Super Fast ! Mode ralenti ! – Gorn Gameplay – VR HTC Vive Pro. Jusqu’à maintenant, elle a été visionnée plus de 11 millions de fois, et a pas moins de 2000 commentaires.

En termes d’audience, Ctop dispose en ce moment de plus de 1,63 million d’abonnés.

3D VR 360 VIDEOS

Parmi les chaînes YouTube pour la VR les plus connues du moment, il y a également 3D VR 360 VIDEOS. La chaîne a été enregistrée sur le site en octobre 2015. Elle produit notamment des vidéos VR de haute qualité basées sur des jeux vidéo, mais aussi des événements réels.

Afin de toujours assurer une expérience VR exceptionnelle, 3D VR 360 VIDEOS utilise des logiciels et du matériel VR avancés. On peut citer le PSVR, l’Oculus Quest, le Samsung Gear VR et bien d’autres encore.

3D VR 360 VIDEOS compte en ce moment plus de 2,03 millions d’abonnés dans le monde.

ProjectJamesify

Basée aux Pays-Bas, cette chaîne YouTube axée sur les jeux VR propose du contenu VR avec le HTC Vive. Elle publie généralement de nouvelles vidéos chaque jour.

Ses abonnés ont donc toujours droit aux dernières mises à jour et critiques des nouveaux titres VR. Pour assurer une meilleure expérience de visionnage, ProjectJamesify joue aux divers jeux VR sur un PC puissant avec une fréquence d’images élevée.

À noter que la chaîne a été enregistrée sur YouTube en 2015. Actuellement, elle compte plus de 2,6 millions d’abonnés.

MERPTV

Également basée aux Pays-Bas, cette chaîne YouTube spécialisée dans les jeux VR a été enregistrée en novembre 2013. En moyenne, elle publie deux nouvelles vidéos par semaine.

Elle offre surtout à ses abonnés des expériences passionnantes basées sur des jeux d’horreur en réalité virtuelle et sur toutes sortes de simulateurs VR.

À noter que MERPTV ne publie pas seulement des vidéos à 360 °. La chaîne propose également des visites interactives, des images panoramiques, etc. Elle compte à l’heure actuelle pas moins de 800 000 abonnés.

Fynnpire

Fynnpire est un joueur VR australien. Il a surtout un faible pour Amazing Frog, Tiny Town VR, Slime Rancher, etc. Sa chaîne YouTube spécialisée dans la VR a été lancée en février 2015.

Il publie de nouvelles vidéos en moyenne 6 fois par semaine. Parmi les vidéos les plus populaires publiées par Fynnpire, il y a un simulateur de bébé en réalité virtuelle. Le titre de la vidéo est BABY TESTS POWER SOCKET WITH SCREWDRIVER – Baby Hands VR Gameplay – VR HTC Vive Gameplay.

Elle compte actuellement plus de 6,3 millions de vues et pas moins de 2000 commentaires. À noter que la chaîne dispose en ce moment de plus de 987 000 abonnés.

3D ‘n’ Play

Le youtubeur derrière la chaîne 3D ‘n’ Play est originaire du Brésil. On a affaire ici à l’une des chaînes YouTube dédiées à la VR et spécialisées dans les jeux vidéo les plus anciennes. Effectivement, elle a vu le jour en 2006.

Toutefois, elle n’a commencé à publier régulièrement du contenu axé sur le jeu qu’en septembre 2010. En tout cas, elle propose des vidéos 3D qui offrent une expérience immersive exceptionnelle.

Ses vidéos sont adaptées à différentes plateformes VR, dont Oculus Rift, PSVR, Google Daydream et bien d’autres encore. Aujourd’hui, 3D ‘n’ Play compte 334 000 abonnés.

Cet article [TOP] YouTube : focus sur les meilleures chaînes VR (classement 2021) a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Sketchfab : tout savoir sur la plateforme d’hébergement et de lecture de fichiers 3D

Par : Serge R.
Sketchfab

Sketchfab est un site spécialisé dans l’hébergement et la visualisation de contenu 3D en ligne. Il s’agit donc de l’une des plateformes de référence pour ceux qui souhaitent télécharger ou visualiser des modèles 3D.

Les modèles 3D constituent des éléments essentiels dans le domaine du développement d’applications ou de jeux vidéo 3D, mais aussi de l’impression 3D. Heureusement pour les professionnels de ces secteurs, il existe désormais pas mal de plateformes leur offrant la possibilité de télécharger et de visualiser ces fameux modèles. Sketchfab en fait justement partie. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le site.

Sketchfab : présentation de l’entreprise

Sketchfab met à l’honneur la créativité en offrant à tout le monde la possibilité de trouver et de publier facilement des modèles 3D en ligne. La plateforme compte donc actuellement des millions de créateurs ayant publié des millions de modèles, faisant d’elle l’une des plus grandes plateformes de 3D interactive et immersive.

En plus de cela, elle donne également aux acheteurs et aux vendeurs l’occasion de traiter ces fameux modèles en toute sérénité. Pour cela, elle met à leur disposition un inspecteur de modèles et un visualiseur en temps réel.

Sa technologie est d’ailleurs compatible avec n’importe quel système d’exploitation et navigateur. Aussi, elle est intégrée aux outils de création 3D les plus connus ainsi qu’aux principales plateformes de publication. Et le meilleur, c’est que la plateforme est en mesure de prendre en charge la réalité augmentée et la réalité virtuelle sur les appareils compatibles. Elle veut surtout transformer la 3D en un format multimédia grand public.

Une société qui ne date pas d’hier

Sketchfab a vu le jour en 2012 à Paris, en France. Selon ses cofondateurs, Alban Denoyel (PDG), Cédric Pinson et Pierre-Antoine Passet, ils étaient contrariés de voir plusieurs créateurs 3D créer de magnifiques modèles 3D pendant des heures.

Ils ont alors décidé de présenter leur travail de manière plus professionnelle en partageant des captures d’écran de ces modèles. D’après eux, il n’y avait pas une meilleure solution pour le faire. Néanmoins, à partir de là, la communauté de la plateforme s’est vite développée.

Elle rassemble ainsi des architectes, des designers, des artistes, des ingénieurs, des amateurs, des développeurs de jeux vidéo, etc. À l’heure actuelle, l’entreprise compte plusieurs investisseurs qui lui ont permis d’obtenir pas moins de 9 millions de dollars. Il s’agit notamment de sociétés de capital-risque connues à l’échelle mondiale. Parmi celles-ci, on peut citer FirstMark, Borealis Ventures, Balderton Capital, Techstars et Partech Ventures.

Focus sur les services de Sketchfab par rapport au marché

Bien que les sites web dédiés au téléchargement gratuit de modèles 3D soient actuellement nombreux, Sketchfab fait quand même partie des plus connus. La raison est simple, la plateforme propose une grande variété de contenus, et dispose d’un visualiseur en temps réel. C’est surtout ce dernier qui fait sa réputation auprès des utilisateurs et des créateurs de contenu.

Malgré cela, elle n’est cependant pas aussi célèbre dans le domaine de l’impression 3D ou la fabrication additive. Néanmoins, on peut très bien y dénicher des modèles 3D imprimables. Pour cela, il suffit de procéder à une recherche sur le site en tapant le mot-clé « STL ».

À noter qu’on ne retrouve pas que des modèles gratuits sur la plateforme. Il y a également des fichiers payants provenant d’utilisateurs qui ne veulent pas perdre leurs droits d’auteur. Sketchfab dispose de ce fait d’une boutique offrant aux créateurs la possibilité de monétiser leur travail.

Une technologie permettant d’afficher tout élément graphique en 3D

Afin d’être compatible avec tout navigateur et système d’exploitation, Sketchfab s’appuie sur la technologie WebGL. Celle-ci lui permet donc d’afficher tout élément graphique en 3D de manière dynamique dans la fenêtre de n’importe quel navigateur web. À noter que la plateforme n’a pas besoin de technologie Flash.

Avant de pouvoir profiter des différents services de la plateforme, il est toutefois impératif de créer un compte. Bien entendu, l’inscription est gratuite.

Une fois inscrit, on peut ainsi télécharger des fichiers, interagir avec la communauté, donner son avis, partager des modèles avec d’autres membres et bien d’autres encore.

Qu’en est-il des différentes fonctionnalités de la plateforme ?

Sketchfab propose plusieurs fonctionnalités aux utilisateurs et aux créateurs de contenu, à savoir un visualiseur universel 3D / AR / VR et un éditeur 3D puissant. La plateforme met bien sûr aussi à leur disposition une riche base de données de modèles 3D à découvrir absolument. Elle leur donne enfin la possibilité de publier en 3D, VR et AR d’une meilleure manière.

Un visualiseur universel 3D / AR / VR

Sketchfab met à la disposition de tous un visualiseur compatible avec tous les navigateurs et tous les systèmes d’exploitation, et ne nécessitant aucun plug-in. L’avantage avec ce visualiseur, c’est qu’il est personnalisable pour une intégration parfaite.

Grâce à sa compression de pointe, les modèles 3D sont fournis à une vitesse exceptionnelle. Ces modèles peuvent d’ailleurs être intégrés sur n’importe quel site web, et même sur les réseaux sociaux, à l’instar de Twitter et Facebook.

Le visualiseur donne en outre la possibilité de consulter les modèles en VR avec n’importe quel casque VR. Pour les afficher en AR, il suffit d’utiliser l’application mobile de la plateforme.

Un éditeur 3D puissant

En plus du visualiseur universel 3D / AR / VR, Sketchfab dispose également d’un éditeur 3D intégré. Puissant, celui-ci permet aux utilisateurs et aux créateurs de contenu d’affiner leurs modèles.

Afin d’obtenir le look parfait, cet éditeur offre plusieurs possibilités. On peut ainsi, entre autres, régler l’éclairage, modifier les différents matériaux, ajuster l’orientation et configurer les paramètres de la caméra. On a même droit à des filtres de post-traitement créatifs.

Une manière plus facile de publier en 3D, VR et AR

Sketchfab dispose d’un certain nombre de plug-ins d’exportation grâce auxquels on peut publier ses modèles 3D en ligne en quelques secondes seulement. On n’a donc pas besoin de convertir les divers fichiers manuellement. Parmi ces plug-ins, on peut citer, par exemple, 3D-Coat, Blender, Cubik Studio, Form Z et bien d’autres encore.

La plateforme donne aussi la possibilité de télécharger autant de fichiers qu’on le souhaite avec une taille de 50 Mo par fichier. De plus, elle prend en charge les principaux formats de fichiers 3D, à savoir STL, 3DS, FBX, OBJ et BLEND.

Il est d’ailleurs possible de rendre ses modèles privés ou publics en fonction de ses besoins et de ses préférences. On peut même les protéger avec un mot de passe.

Epic Games acquiert Sketchfab, une plateforme de partage de modèles 3D

Sketchfab a été racheté par Epic Games, la société à l’origine de Fortnite et d’Unreal Engine. Sketchfab a créé une plateforme permettant de télécharger, d’afficher, de partager, de vendre et d’acheter des ressources 3D. Il s’agit essentiellement du principal référentiel de fichiers 3D sur le web.

Epic Games ne divulgue pas les termes de l’accord, mais ce qui est sûr c’est que Sketchfab continuera à fonctionner comme une marque et une offre distinctes. Epic Games précise également que toutes les intégrations avec des outils tiers resteront disponibles, y compris avec Unity.

Cette acquisition se justifie pleinement, car Epic Games a développé et racheté certains des outils de création les plus populaires. Unreal Engine a été l’un des moteurs de jeux vidéo les plus populaires de ces deux dernières décennies.

Plus récemment, Unreal Engine a été utilisé pour différents cas d’utilisation au-delà des jeux vidéo. Notamment les effets spéciaux, les explorations 3D de mondes virtuels, les projets de réalité mixte, etc.

Sur le plan technologique, Sketchfab permet de visualiser des modèles 3D sur n’importe quelle plateforme. Le visualiseur de Sketchfab fonctionne avec tous les principaux navigateurs, tant sur les ordinateurs de bureau que sur les téléphones portables. 

Il est également compatible avec les casques VR. Il est possible de télécharger des modèles 3D à partir de l’application de modélisation 3D, comme Blender, 3ds Max, Maya, Cinema 4D et Substance Painter.

Cet article Sketchfab : tout savoir sur la plateforme d’hébergement et de lecture de fichiers 3D a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks arrivera en septembre

Par : Serge R.
Walking Dead Aftershocks

C’est confirmé, l’extension gratuite Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners arrivera enfin en septembre. Pour rappel, le studio Skydance Interactive avait l’intention de la lancer en mai dernier. Cependant, en raison de certains « problèmes techniques » selon lui, il a dû repousser sa sortie officielle. Heureusement, les joueurs n’auront plus à attendre longtemps pour en profiter.

Développé par Skydance Interactive et Skybound Entertainment, The Walking Dead : Saints & Sinners a fait ses débuts en janvier 2020 sur les casques PC VR. Il a ensuite débarqué sur PSVR et Oculus Quest. Depuis son lancement, le jeu VR a déjà reçu diverses mises à jour, si l’on ne parle que de celle baptisée « Meatgrinder ». On sait maintenant qu’il va bientôt recevoir sa prochaine mise à jour gratuite nommée Aftershocks. Pour être plus précis, celle-ci sera officiellement lancée le 23 septembre prochain sur toutes les plateformes prises en charge.

The Walking Dead : Saints & Sinners : Aftershocks : plein de nouveautés attendues

Grâce à la mise à jour Aftershocks de The Walking Dead : Saints & Sinners, les joueurs auront l’occasion de continuer sa campagne avec de nouvelles missions. Selon Skydance Interactive, ils auront donc droit à environ 4 à 6 heures de jeu complet supplémentaires. Il est toutefois indispensable de terminer la campagne du jeu original avant de pouvoir y jouer.

Les joueurs auront aussi plein de défis à relever et divers objets de collection uniques et caches de fournitures à trouver. En attendant la date de sortie officielle de l’extension, le studio a dû révéler ces quelques détails pour mieux répondre aux besoins des fans.

À noter que la taille de la fameuse mise à jour est estimée à 31,3 Go pour PC VR. Pour les casques PlayStation VR et Oculus Quest, elle nécessitera respectivement un espace de 9,67 Go et de 6,73 Go. En somme, les joueurs sur PC VR devront libérer davantage d’espace sur leur appareil pour la recevoir.

Cet article The Walking Dead : Saints & Sinners : l’extension Aftershocks arrivera en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Dune : tout ce que l’on sait sur le film

Par : Serge R.
Dune

Au grand plaisir des fans du roman de Frank Herbert et du film de science-fiction Dune, Denis Villeneuve compte enfin le ramener sur le grand écran très bientôt. En fait, selon Warner Bros, le film fera officiellement son grand retour sur ce dernier le 22 octobre prochain. Pour rappel, il devait être lancé le 18 décembre 2020, mais son lancement a été retardé par la pandémie de coronavirus. Tous ceux qui l’attendaient avec impatience disposent donc désormais d’une date de sortie officielle. Dans tous les cas, voici tout ce que l’on sait sur le long métrage.

Le nouveau Dune réalisé par Denis Villeneuve sera bien entendu la troisième adaptation de l’œuvre de Frank Herbert, qui a vu le jour en 1965. Effectivement, il y avait déjà la première adaptation de David Lynch, qui datait de 1984. La seconde adaptation, quant à elle, était la minisérie comprenant trois épisodes de John Harrison, sortie en 2000. Même si le nouveau film ne sera officiellement lancé qu’en octobre, on sait déjà deux ou trois choses sur lui.

Dune : une adaptation de seulement la première partie du roman ?

Le Dune de Villeneuve ne sera que l’adaptation de la première partie du roman de Frank Herbert. La seconde partie du livre sera de ce fait adaptée par un autre film. Malheureusement, le réalisateur derrière Blade Runner 2049 n’a encore dévoilé aucune information sur ce dernier.

Selon lui, il n’accepterait pas de faire l’adaptation du fameux roman avec un seul film. Il n’a pas manqué d’ajouter que le monde du livre est trop complexe. D’après lui, son adaptation était alors de loin la chose la plus difficile qu’il n’ait jamais faite dans sa vie.

Néanmoins, il a également déclaré qu’il s’agit aussi du meilleur film qu’il a réalisé jusqu’à maintenant. Cela explique déjà pourquoi on dit que ce film est l’un des plus attendus de la décennie.

De quoi parlera alors le nouveau film ?

Pour ceux qui l’ignorent encore, le livre Dune de Frank Herbert est le roman de science-fiction le plus vendu au monde jusqu’à ce jour. Il est aussi connu comme l’un des meilleurs livres de tous les temps. Bien évidemment, le nouveau film de Villeneuve parlera de l’histoire racontée par cet ouvrage.

Ainsi, l’histoire se déroule loin dans le futur, et concerne une société féodale intergalactique. Dans cette société, de puissantes familles nobles se battent afin de prendre le contrôle des armées, des différentes ressources et du pouvoir planétaire. Le duc de la famille Atréides est appelé Leto Atréides, et Paul est son héritier. Il règne sur une planète du nom de Caladan.

Cette famille reçoit l’ordre de prendre le contrôle d’une planète désertique baptisée Arrakis ou Dune. Le climat de cette dernière est brutal, certes, mais il s’agit du seul endroit où il est possible d’exploiter le Melange. C’est une ressource naturelle produisant de la « Spice », une drogue donnant à l’humanité la capacité de libérer son esprit pour pouvoir réaliser certaines tâches très complexes. Elle l’immunise également contre les poisons, et prolonge son espérance de vie.

La suite de l’histoire

Une fois sur Arrakis, le duc Leto est trahi par la maison Harkonnen et l’empereur. Une bataille est alors déclenchée sur la précieuse planète. À noter que celle-ci est habitée par des vers de sable géants et une population indigène appelée Fremen.

Au fil des générations, ce peuple a appris à survivre avec l’eau comme seule ressource. Il la considère aussi comme une monnaie des plus précieuses.

Lorsque l’héritier de Leto, Paul Atréides, est considéré comme un messie potentiel en mesure de conduire la fameuse planète et toute la galaxie vers une nouvelle ère, une guerre se déclenche. Mysticisme et trahison sont donc au menu.

Comment se fait-il que Dune soit aussi populaire ?

À sa sortie, le roman de science-fiction de Frank Herbert Dune a reçu pas mal de prix. Parmi ceux-ci, on comptait le prix Nebula et le prix Hugo du meilleur roman. Par la suite, Herbert a lancé une série entière comprenant cinq suites.

À l’époque, le livre était considéré comme révolutionnaire étant donné sa description unique de l’avenir de l’humanité. Il était également connu telle une œuvre phare d’une génération captivée par le psychédélisme.

Denis Villeneuve partage cette vision du livre comme un portrait prophétique du monde dans lequel on vit actuellement.

De nombreuses tentatives d’adaptation cinématographique en vain

Étant donné la popularité impressionnante du roman Dune, beaucoup de réalisateurs ont déjà tenté une adaptation au cinéma du livre, mais leurs tentatives ont malheureusement été vaines.

Il y avait donc, entre autres, le film du génie du cinéma David Lynch sorti en 1984. Bien que ce dernier ait pu le lancer, cette version a tout de même été un énorme échec. Parmi les autres tentatives, on comptait aussi celle de Peter Berg, de Ridley Scott, et même du fils de Frank Herbert lui-même.

Cependant, aucune d’entre elles n’a jamais été mise en production. En 2004, une version minisérie a également fait son apparition sur Sci-Fi Channel. Celle-ci était toutefois décevante, ce qui fait qu’aucune adaptation cinématographique n’a vraiment réussi à présenter le livre jusqu’à maintenant.

Peut-on alors s’attendre à mieux avec la nouvelle version de Villeneuve ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore assez Denis Villeneuve, le réalisateur et scénariste canadien de 53 ans a une bonne réputation dans l’univers du cinéma. Parmi ses œuvres, le film Premier Contact sorti en 2016 a déjà été sacré meilleur film aux Oscars.

Blade Runner 2049 est également une véritable merveille. En somme, Villeneuve a la capacité de créer de vrais chefs-d’œuvre visuels et d’adapter toutes sortes d’histoires dans des films.

Bien qu’elle soit encore en chemin, sa nouvelle version de Dune peut de ce fait aussi être très prometteuse.

Quels acteurs seront présents dans Dune ?

 

Bien entendu, Villeneuve a fait appel à des acteurs professionnels pour réaliser son nouveau film. Ainsi, c’est Timothée Chalamet qui incarnera Paul Atréides. Rebecca Ferguson sera sa mère, Lady Jessica. Le duc Leto, quant à lui, sera incarné par Oscar Isaac.

En outre, c’est Stellan Skarsgård qui jouera le rôle du méchant de l’histoire, le baron Vladimir Harkonnen. Selon Villeneuve, Stellan a quelque chose dans les yeux grâce auquel il est parfait pour jouer le rôle de ce dernier.

Le neveu du baron, Glossu Rabban, sera d’ailleurs incarné par Dave Bautista. Pour ce qui est du reste, Zendaya sera Chani, Javier Bardem sera Stilgar, le chef de la tribu Fremen, et Josh Brolin sera Gurney Halleck, un guerrier ménestrel.

Dune : une version nettement modernisée du roman original

Pour rendre sa nouvelle version de Dune beaucoup plus intéressante, Villeneuve a bien sûr modernisé le roman original de Frank Herbert. En fait, il s’est surtout efforcé de moderniser les femmes dans ce dernier.

Ainsi, il a notamment élargi le rôle de Lady Jessica. En plus d’être une mère de famille et la femme du duc Leto, celle-ci deviendra donc aussi une véritable guerrière. Le réalisateur de Blade Runner 2049 est très respectueux de l’œuvre de Herbert. Malgré cela, il a également apporté des améliorations au niveau de la qualité des arcs pour la plupart des femmes dans le livre.

En ce qui concerne le principal écologiste d’Arrakis, le Dr Liet Kynes, il l’a dépeint comme une femme noire au lieu d’un homme blanc. En somme, il faut dire que le nouveau film de Denis met les femmes à l’honneur.

Une nouvelle bande-annonce disponible

Il est bon de noter qu’une nouvelle bande-annonce est disponible pour le nouveau film de Denis Villeneuve. Celle-ci montre notamment à quel point la vie sur la planète désertique Arrakis est dangereuse.

Aussi, elle décrit la « cruauté » des étrangers qui ravagent la planète afin de s’emparer de la « Spice ». On peut d’ailleurs y voir Paul Atréides en train de raconter à Duncan Idaho un rêve mystérieux dans lequel il rencontre une fille sur Arrakis.

Dans tous les cas, d’après ce qu’on peut voir dans la bande-annonce, le nouveau Dune promet une épopée de science-fiction époustouflante, visuellement parlant. Les fans ne manqueront probablement pas d’être satisfaits.

Cet article Dune : tout ce que l’on sait sur le film a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

PSVR 2 : les spécifications non révélées du casque VR le rendront encore meilleur

Par : Serge R.
PSVR 2 meilleur

Selon un rapport de Digital Foundry, les spécifications techniques non révélées du PSVR 2 le rendront encore meilleur. C’est bien sûr encourageant pour tous ceux qui attendent le nouveau casque VR de Sony pour la PlayStation 5 avec impatience. Ils peuvent s’attendre à un appareil bien puissant.

Il y a quelques mois, des détails techniques du PlayStation VR 2 ont été dévoilés. Le casque VR next-gen de Sony bénéficierait donc d’une résolution de 4,1 mégapixels, soit 2000 × 2040 pixels par œil. Il proposerait également une technologie d’eye-tracking capable d’assurer un rendu fovéal ainsi qu’une molette de réglage de la distance interpupillaire (IPD). Bien que ces caractéristiques techniques ne soient pas encore officielles, elles montrent déjà à quel point l’appareil sera puissant. Malgré cela, les spécifications qu’on ne connaît pas pourraient encore le rendre meilleur selon un rapport de Digital Foundry.

PSVR 2 : de nouvelles spécifications à venir pour le rendre encore meilleur

Selon Richard Leadbetter de Digital Foundry, il y avait des fuites de spécifications techniques du PlayStation VR 2, et ça a l’air bon. Il n’a d’ailleurs pas manqué d’ajouter que l’équipe a vu d’autres spécifications du casque encore secrètes pour l’instant. Celles-ci rendraient alors le PSVR 2 encore meilleur.

À noter que Digital Foundry est réputé dans l’univers des jeux vidéo pour la précision et le côté technique de ses rapports. Malgré cela, il n’a dévoilé aucune source en ce qui concerne ces informations qu’il a collectées.

Dans tous les cas, Leadbetter n’a apparemment pas contredit les caractéristiques techniques du PSVR 2 qu’on connaît jusqu’à maintenant, dont la résolution de 4,1 mégapixels par œil. En fait, il a donc plutôt fait référence à des spécifications pas encore annoncées. Pour le moment, le casque VR pour la PS5 n’a pas encore de nom officiel.

Cet article PSVR 2 : les spécifications non révélées du casque VR le rendront encore meilleur a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Jetpack Vacation : une course de jetpacks multijoueur à ne surtout pas rater

Par : Serge R.
Jetpack Vacation

Le jeu de course de jetpacks en réalité virtuelle Jetpack Vacation se profile à l’horizon. Multijoueur, il permettra aux joueurs de profiter pleinement des vacances autrement. Effectivement, le jeu VR les emmènera sur une île tropicale paradisiaque où ils pourront défier d’autres joueurs dans une variété de mini-jeux basés sur le vol en jetpack. Son développeur, Tourism Infinity, prévoit de le lancer sur les casques SteamVR en octobre.

Jetpack Vacation permettra donc aux joueurs de contrôler des jetpacks et de survoler un environnement coloré et dépaysant tout en défiant d’autres joueurs. Le développeur indépendant Tourism Infinity promet une expérience multijoueur exceptionnelle pour toute la famille. Les mécanismes du jeu seront en effet faciles à apprendre. De plus, selon le studio, il les a conçus pour réduire les effets du motion sickness de façon considérable. Les joueurs pourront jouer au nouveau titre VR à partir du 20 octobre prochain. Les plus impatients peuvent déjà s’inscrire à la version bêta ouverte gratuite du jeu sur sa chaîne Discord officielle.

Jetpack Vacation : plein de mini-jeux au menu

Comme évoqué précédemment, les mécanismes de Jetpack Vacation seront faciles à apprendre. Au fur et à mesure que les joueurs auront de bonnes compétences en vol en jetpack, ils pourront se lancer dans l’exploration d’une île volcanique. Celle-ci se compose de différentes structures uniques.

En plus de pouvoir survoler l’île tropicale paradisiaque, les joueurs auront également droit à trois mini-jeux basés sur le vol en jetpack. Parmi ceux-ci, il y a tout d’abord « Target Practice Paintball ». Dans ce mini-jeu, ils devront tirer sur des cibles flottantes dispersées dans le magnifique environnement de l’île avec des balles de paintball multicolores. Ils auront bien sûr comme but d’obtenir le meilleur score.

Le second mini-jeu est baptisé Jetpack Racing. Comme son nom l’indique, il sera basé sur des courses de jetpacks où les joueurs devront faire face à toutes sortes d’obstacles colorés, comme des fruits géants. Le dernier mini-jeu est Jetpack Soccer. Celui-ci combinera le vol en jetpack avec le football, ce qui donnera une expérience amusante. En résumé, le nouveau jeu VR de Tourism Infinity permettra aux joueurs de voler, de tirer et de plonger à travers une collection de mini-jeux divertissants basés sur des jetpacks.

Cet article Jetpack Vacation : une course de jetpacks multijoueur à ne surtout pas rater a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Population : One : Kingdom Age : le jeu de tir va devenir…médiéval

Par : Serge R.
Population One Kingdom Age

Le jeu de tir en mode battle royale, Population : One, deviendra « médiéval » cette semaine, et portera le nom de Kingdom Age. Un nouveau DLC apportera donc une touche médiévale au titre VR à partir de demain. L’événement durera deux mois. Les joueurs auront de ce fait assez de temps pour en profiter pleinement.

Contrairement à The Frontier, le DLC médiéval baptisé Kingdom Age de Population : One ne sera pas considéré comme une nouvelle saison du jeu VR. Il s’agira plutôt d’un simple événement, comme « Darkest Days » et l’événement hivernal « 12 Days of Chaos ». Comme évoqué précédemment, il sera donc disponible à partir de demain, et durera deux mois. Bien évidemment, ce sera le premier grand événement de BigBox VR après son acquisition par Facebook en juin dernier.

Population : One : Kingdom Age : quelles sont les nouveautés attendues ?

L’événement Kingdom Age de Population : One comprendra en tout quatre « grands événements », qui proposeront chacun de nouvelles zones à explorer, mais pas que. Il y aura également plusieurs récompenses à gagner.

Pour le moment, on n’a encore que peu d’informations sur le nouveau DLC médiéval du jeu de tir en réalité virtuelle. Néanmoins, on sait que la zone industrielle tentaculaire qui y est présente sera remplacée par un château. Celui-ci rendra probablement les combats nettement plus intéressants.

Parmi les nouveautés qu’apportera Kingdom Age, il y aura d’ailleurs quelques nouveaux costumes à collectionner. On comptera donc, entre autres, des costumes de chevalier et d’une sorcière, comme celui de la sorcière rouge dans Game of Thrones. Puisqu’on a affaire à un DLC médiéval, il y aura bien entendu aussi quelques épées.

Cet article Population : One : Kingdom Age : le jeu de tir va devenir…médiéval a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft Flight Simulator a encore du mal à s’en sortir en VR

Par : Serge R.
Microsoft Flight Simulator VR

Microsoft Flight Simulator et la VR ne font pas encore bon ménage. Et pourtant, les développeurs du simulateur de vol viennent d’y apporter un correctif de performance avec sa nouvelle mise à jour déployée récemment, l’update 5. Il est vrai que les joueurs ont plus de chance de jouer au jeu en réalité virtuelle, même avec une configuration PC modeste. Cependant, la fluidité du titre en VR laisse encore à désirer.

Pour rappel, Asobo Studio a annoncé sa 5ème mise à jour de Microsoft Flight Simulator il y a quelques semaines. Parmi les nouveautés que celle-ci était censée apporter, il y avait l’amélioration des performances du jeu sur PC. Pour cela, le studio a procédé à une refonte d’une partie du moteur du titre. À l’heure actuelle, la fameuse mise à jour est enfin déployée, et les joueurs sur PC ont bel et bien eu droit à une tonne d’optimisations. Le hic, c’est que le jeu n’est pas encore vraiment fluide en réalité virtuelle comme on l’avait espéré. Selon Sebastian Wloch, le PDG et cofondateur d’Asobo, l’update 5 devait en effet avoir un impact positif sur les performances du simulateur de vol en VR.

Microsoft Flight Simulator en VR : une expérience fluide, mais pas encore satisfaisante

Le correctif de performance apporté par la 5ème mise à jour de Microsoft Flight Simulator a bien porté ses fruits sur PC. Les joueurs sur PC VR ont également pu profiter d’une certaine amélioration. Effectivement, l’update 5 a rendu le titre plus fluide sur ces casques VR. Seulement, l’expérience est encore assez loin d’être satisfaisante.

On remarque des imperfections, surtout lorsqu’on bouge la tête ou fait tourner son avion. Cela entraîne toujours des bugs assez réguliers, dont certains blocages momentanés de l’écran, voire des saccades. On peut même voir apparaître une image étrange qui se déforme autour des fenêtres.

L’interaction avec les menus à l’aide d’un contrôleur VR natif est d’ailleurs encore plutôt pénible. Aussi, il y a encore un manque d’immersion. Malgré cela, il faut avouer que le simulateur de vol propose une réalisation technique incroyable dans son ensemble. Néanmoins, on espère qu’Asobo Studio continuera à améliorer sa prise en charge de la réalité virtuelle.

Cet article Microsoft Flight Simulator a encore du mal à s’en sortir en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique

Par : Serge R.
Cooking Simulator VR

La simulation de cuisine Cooking Simulator VR va enfin débarquer sur Steam ce jour après une longue attente. Elle sera donc disponible sur Valve Index, HTC Vive, Oculus Rift et les casques Windows Mixed Reality. Elle mettra bien sûr les amateurs de cuisine à l’honneur.

Cooking Simulator VR est loin d’être un simple jeu vidéo et simulation en réalité virtuelle. Il permettra aussi aux joueurs d’acquérir de nouvelles compétences en cuisine. Selon son développeur, qui n’est autre que le studio derrière Thief Simulator VR, GameBoom VR, il s’agit d’une sorte de « spin-off immersif » du jeu original sorti en 2019. Dans ce nouveau titre VR, les joueurs auront droit à une cuisine réaliste, soignée et bien équipée. Ils disposeront donc de tous les ustensiles dont un chef en herbe a besoin pour préparer de savoureux mets.

Cooking Simulator VR : plus de 80 recettes gourmandes disponibles

Dans Cooking Simulator VR, GameBoom VR mettra à la disposition des joueurs plus de 80 recettes gourmandes à essayer absolument. Le jeu leur proposera aussi pas moins de 140 ingrédients qu’ils pourront trancher, couper en dés, etc. Parmi eux, il y aura alors du poisson, de la viande, des légumes, des fruits, des produits laitiers et bien d’autres encore.

En plus de cela, les joueurs auront également droit à des méthodes de cuisson avancées ainsi qu’à des graphismes réalistes. Ils pourront d’ailleurs réaliser toutes sortes de tâches, comme préparer un repas complet, cuisiner le steak parfait, etc. Tout dépend de leurs envies et de leur temps.

Ils pourront même s’amuser un peu en faisant des choses insolites, comme ne pas faire la vaisselle, mettre une bouteille de gaz dans un micro-ondes, etc. Bien évidemment, il ne faut pas faire cela dans la vraie vie.

Divers modes de jeu disponibles

En plus de ses 80 recettes et de ses 140 ingrédients, Cooking Simulator VR proposera aussi quelques modes de jeu, dont le mode sandbox et le mode carrière. Dans ce dernier, les joueurs auront l’occasion de débloquer de nouvelles compétences au fur et à mesure qu’ils progresseront.

Ils pourront alors devenir célèbres en tant que chefs superstar. Ils auront la capacité de concocter des délices gastronomiques, ce qui leur permettra d’attirer davantage de clients dans leur resto.

Cet article Cooking Simulator VR : il est temps de mettre vos talents culinaires en pratique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus

Par : Serge R.
Lancement After The Fall

Pour la troisième fois, Vertigo Games a encore repoussé le lancement officiel de son « Zombie Shooter » en réalité virtuelle After The Fall. Le titre VR ne sortira ainsi pas cet été comme il l’avait prévu. Néanmoins, le studio derrière le VR Shooter Arizona Sunshine a déclaré dans un tweet qu’il le lancerait plus tard cette année. Il débarquera donc sur les casques PC VR, PlayStation VR et Oculus Quest 2. Malheureusement pour les propriétaires de l’Oculus Quest original, il ne sera disponible sur cette plateforme VR qu’en 2022.

Pour rappel, Vertigo Games a annoncé son jeu de tir de zombie en réalité virtuelle After The Fall pour la première fois lors de l’E3 2019. À l’époque, il prévoyait de le lancer dans le courant de l’année 2020 sur les principaux casques VR du moment. Toutefois, à cause de la pandémie de coronavirus, il a dû repousser sa sortie officielle cet été 2021. On sait maintenant que le studio a une fois de plus reporté le lancement du titre VR. Il compte alors le sortir sur PC VR, PSVR et Quest 2 un peu plus tard cette année, et sur le Quest original l’année prochaine.

Report du lancement d’After The Fall : la mise au point d’un support multiplateforme en est à l’origine ?

Selon Vertigo Games, il compte assurer un lancement multiplateforme en douceur d’After The Fall avec un support multiplateforme. Il n’a donc pas manqué de déclarer qu’il donne à son équipe de développement tout le temps dont elle pourrait avoir besoin pour finaliser son travail. Cela explique ainsi le report de la sortie officielle du jeu de tir VR.

Vertigo a d’ailleurs ajouté qu’After The Fall est son jeu VR le plus ambitieux à ce jour. Il l’a développé à partir de zéro pour trois casques VR très différents. Son équipe a alors travaillé ardûment afin de s’assurer que les joueurs puissent profiter d’une expérience exceptionnelle, quelle que soit la plateforme VR sur laquelle ils vont y jouer.

En attendant la sortie officielle du titre VR, le studio a annoncé qu’une mise à jour sera disponible dans les mois à venir sur une prochaine période de test bêta du jeu.

Cet article Vertigo Games : le lancement du jeu de tir VR After The Fall repoussé une fois de plus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

STRIDE : le jeu de parkour en VR va bientôt débarquer sur Oculus Quest

Par : Serge R.
STRIDE Quest

Les propriétaires de Quest et de Quest 2 vont très bientôt pouvoir jouer au jeu de parkour en réalité virtuelle STRIDE sur leur casque VR. Effectivement, son développeur, Joy Way, prévoit de le lancer sur ces casques autonomes d’Oculus le 5 août prochain au prix de 15,99 dollars, soit environ 13,53 euros. Pour les propriétaires de casque SteamVR, ils peuvent bien entendu déjà s’offrir le jeu VR dès maintenant au prix de 19,99 dollars, soit environ 16,92 euros.

Pour rappel, Joy Way a lancé STRIDE en accès anticipé via Steam Early Access il y a près d’un an. On sait maintenant que le titre VR va débarquer sur Quest et Quest 2 le mois prochain. Le studio indépendant derrière Against prévoit d’offrir aux propriétaires des casques VR autonomes d’Oculus une expérience de parkour ultra-rapide en réalité virtuelle. Ils vont alors pouvoir escalader des murs et sauter de toit en toit tout en abattant des méchants. Ils auront droit à des mécanismes de locomotion exceptionnels.

STRIDE sur Oculus Quest : trois modes de jeu au menu

La version Oculus Quest de STRIDE ne sera pas vraiment différente de sa version SteamVR. Tout comme cette dernière, elle proposera également trois modes de jeu à son lancement. Ainsi, il y aura tout d’abord le mode sans fin dans lequel les joueurs pourront mettre leurs compétences en course libre à l’épreuve.

En plus de cela, ils pourront se lancer dans un défi sans fin sur des terrains difficiles. Au fur et à mesure qu’ils avanceront dans leur course, le monde derrière eux s’effondrera. Ils ont de ce fait intérêt à ne pas faire la moindre erreur. Il y aura aussi le mode Time Run. Ici, les joueurs devront faire face à d’autres personnes pour disputer la première place du classement.

Le dernier mode, baptisé Arena, leur donnera la possibilité d’explorer le monde du jeu VR à leur guise. Au cours de leur visite, ils pourront accomplir une variété de missions uniques. Ils pourront, entre autres, collecter certains objets de valeur éparpillés un peu partout dans l’environnement du titre, parcourir un trajet dans un laps de temps défini et bien d’autres encore. Dans tous les cas, les joueurs auront droit à une expérience d’arcade éprouvante dans une ville futuriste.

Cet article STRIDE : le jeu de parkour en VR va bientôt débarquer sur Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Warplanes : WW1 Fighters va quitter l’App Lab et sortira sur Oculus Quest Store

Par : Serge R.
Warplanes WW1 Fighters

Le jeu de vol de Home Net Games baptisé Warplanes : WW1 Fighters va très bientôt quitter l’Oculus App Lab et sortira sur la boutique Oculus Quest. Pour ceux qui ont acheté le titre VR sur App Lab, il sera bien entendu mis à niveau vers la version Oculus Quest Store gratuitement.

Pour rappel, Warplanes : WW1 Fighters a débarqué sur SideQuest en janvier dernier. Plus tard en mars, il est arrivé sur l’App Lab où il a accumulé pas moins de 500 notes. 92 % des personnes ayant noté le titre VR ont donné 5 étoiles. On sait maintenant que Facebook a autorisé Home Net Games à le lancer sur la boutique Oculus Quest ce jeudi 29 juillet. Le jeu VR rejoindra ainsi une liste de titres multiplateformes, à l’instar de Beat Saber, Eleven : Table Tennis, Walkabout Mini Golf VR, Demeo et bien d’autres encore.

Warplanes : WW1 Fighters : tous les paramètres compatibles avec la nouvelle version

Comme évoqué précédemment, les joueurs ayant acheté Warplanes : WW1 Fighters sur App Lab n’auront à payer aucuns frais supplémentaires pour le mettre à niveau vers la version Oculus Quest Store. D’après l’équipe de Home Net Games, tous les paramètres et toutes les sauvegardes seront d’ailleurs compatibles avec cette dernière.

Bien entendu, ces joueurs obtiendront aussi toutes les futures mises à jour du titre VR. En somme, pour ceux qui n’ont pas encore joué au jeu, ils peuvent l’acheter dès maintenant sur Oculus App Lab. Ils obtiendront ensuite automatiquement la version Oculus Quest Store à sa sortie.

En ce qui concerne les joueurs PC VR, ils peuvent également récupérer le jeu sur Steam. Ceux-ci ont droit à un mode multijoueur PvP et un mode coopératif multiplateforme.

Un taux de rafraîchissement de 90 Hz sur le Quest 2 d’Oculus

La nouvelle version de Warplanes : WW1 Fighters fonctionnera à 90 Hz sur Oculus Quest 2. Elle proposera aussi divers modèles de vol personnalisables, dont une simulation basée sur l’aérodynamisme et une arcade, par exemple.

Pour cela, les joueurs auront donc droit à 18 avions jouables ainsi qu’à d’autres options. Parmi ces dernières, on comptera, entre autres, la possibilité de désactiver l’affichage tête haute, et l’atterrissage et le décollage manuels.

Cet article Warplanes : WW1 Fighters va quitter l’App Lab et sortira sur Oculus Quest Store a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Carrier Command 2 : Geometa prépare une édition VR du jeu

Par : Serge R.
Carrier Command 2

Carrier Command 2 est un jeu de simulation et d’action qui mettra les joueurs aux commandes d’un porte-avions futuriste. Ils auront donc pour mission de gérer les nombreux systèmes du navire depuis le pont. Développé par Geometa et publié par MicroProse, le jeu devait être lancé en accès anticipé sur PC au printemps. Toutefois, le studio a repoussé sa sortie à la fin de l’été. Pour le moment, il n’a encore dévoilé aucune date officielle de lancement, mais il ne devrait probablement pas tarder à le faire. On sait d’ailleurs maintenant que le développeur prépare également une édition VR du titre. Il prévoit aussi de la lancer en accès anticipé plus tard cette année avec une prise en charge du jeu croisé.

Environ 33 ans après sa sortie, le jeu de simulation classique Carrier Command (1988) va ainsi avoir une suite moderne baptisée Carrier Command 2. Ce nouveau jeu permettra jusqu’à 9 joueurs de prendre les commandes du porte-avions ACC Epsilon Carrier, et de gérer ses nombreux systèmes depuis le pont. Bien que le studio derrière le titre n’ait pas encore annoncé une date de sortie du titre sur PC, il a déjà annoncé le lancement d’une édition VR de celui-ci.

Carrier Command 2 VR : à quoi doit-on s’attendre ?

Dans Carrier Command 2, les joueurs auront accès à de nombreuses fonctions de l’ACC Epsilon Carrier. Pour prendre les commandes du porte-avions, ils auront donc droit à divers terminaux informatiques et panneaux de commande. Pour un meilleur réalisme, le titre se jouera à la première personne.

En dévoilant l’édition VR du jeu, Geometa a déclaré qu’il n’a pas prévu une prise en charge des casques VR. Néanmoins, il a tout de même choisi de le faire suite à de nombreuses demandes d’une version VR venant de plusieurs joueurs. Il n’a d’ailleurs pas manqué d’annoncer que l’adaptation du titre en VR n’a pas été difficile grâce à ses caractéristiques.

Ainsi, il s’agira du même jeu avec la même mécanique et le même équilibre. Bien entendu, on pourra se servir de ses contrôleurs VR pour interagir avec les différentes commandes du jeu avec l’édition VR. À noter que les deux versions du jeu prendront en charge le jeu croisé, ce qui veut dire que les joueurs VR et non VR auront l’occasion de jouer ensemble.

Cet article Carrier Command 2 : Geometa prépare une édition VR du jeu a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Larcenauts : Immersion Overload : une mise à jour pour corriger les bugs du jeu VR

Par : Serge R.
Larcenauts Immersion Overload

Le jeu de tir multijoueur 6v6 en VR d’Impulse Gear Larcenauts vient de recevoir une nouvelle mise à jour baptisée Immersion Overload. Le studio l’a mise au point pour corriger tous les bugs du titre VR. En plus de cela, elle apporte toutes sortes de nouvelles fonctionnalités bien captivantes au jeu afin d’offrir aux joueurs une expérience nettement plus engageante.

Pour rappel, Larcenauts est sorti le mois dernier sur Oculus Quest, Oculus Rift et Steam. Malheureusement pour les fans qui l’attendaient avec impatience, le jeu VR a présenté un souci de dernière minute à son lancement. En fait, il n’était pas en mesure de prendre en charge les casques SteamVR non Oculus alors qu’il était censé être compatible avec ceux-ci.

De plus, certains éléments de gameplay du titre VR, à savoir le rechargement automatique, ne fonctionnaient d’ailleurs pas correctement. Aujourd’hui, Impulse Gear a finalement corrigé ces bugs grâce à la mise à jour Larcenauts : Immersion Overload qu’il vient de déployer. Il a profité de l’occasion pour proposer de nouvelles fonctionnalités aux joueurs.

Larcenauts : Immersion Overload : une expérience plus engageante au rendez-vous

En plus d’avoir corrigé les bugs du titre VR, la mise à jour Larcenauts : Immersion Overload s’est notamment concentrée sur le rechargement dans le jeu. Elle donne ainsi désormais aux joueurs la possibilité de recharger et d’armer manuellement leurs armes.

À noter que chaque arme présente un mécanisme de rechargement spécifique. Aussi, les joueurs peuvent toujours opter pour le rechargement automatique s’ils le préfèrent. Ils ont d’ailleurs dorénavant droit à un nouveau mode de visée grâce auquel ils peuvent se servir de la position de leurs mains pour viser avec les armes.

Parmi les nouvelles fonctionnalités proposées, il y a également l’Immersive Sprint, permettant de sprinter tout en gardant le contrôle des mains. Il y a en outre la prise en charge native des gilets haptiques bHaptics TactSuit, qui rend le jeu VR encore plus réaliste.

D’autres nouvelles fonctionnalités disponibles

En plus de ces quelques nouvelles fonctionnalités, Larcenauts : Immersion Overload propose aussi un tout nouveau skin gratuit pour le personnage Calima. Pour obtenir ce skin, il suffit de se connecter au jeu VR avant la fin du mois.

Les joueurs ont enfin droit à un son spatialisé dans le lobby ainsi qu’à une traduction complète des textes du titre en anglais, français, allemand, espagnol, japonais et coréen.

Cet article Larcenauts : Immersion Overload : une mise à jour pour corriger les bugs du jeu VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Outlier : le nouveau FPS Roguelite de Joy Way en chemin

Par : Serge R.
Outlier

Bien que son dernier jeu VR baptisé Against ne soit pas encore officiellement sorti, Joy Way prépare déjà un nouveau titre VR appelé Outlier. Il s’agit d’un FPS Roguelite en réalité virtuelle généré de manière procédurale. Selon le studio, il devrait être disponible en accès anticipé d’ici la fin de l’année. Malheureusement, aucune date officielle de lancement n’a encore été dévoilée jusqu’à maintenant.

Le studio indépendant Joy Way est en ce moment en train de développer simultanément trois jeux VR uniques. Il vient donc tout juste de révéler le dernier, un FPS Roguelite VR baptisé Outlier. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les deux autres titres, le premier est Stride, un véritable clone de Mirror’s Edge en VR, déjà disponible en accès anticipé. Le second, quant à lui, est Against, un jeu de rythme de type Beat Saber, qui sera lancé plus tard cette année. Caractérisé par des armes plutôt créatives, le nouveau jeu de tir VR promet ainsi également d’être unique, tout comme ses prédécesseurs.

Outlier : des armes créatives et parfaitement adaptées à la VR au menu

En dévoilant Outlier, Joy Way a publié en même temps une première bande-annonce du jeu VR. D’après ce qu’on peut y voir, le titre VR proposera des graphismes bien intéressants. Mais ce qui impressionne le plus dans le jeu, ce sont ses armes créatives et parfaitement adaptées à la réalité virtuelle.

Les joueurs auront donc tout d’abord droit à un pistolet à tir rapide. Au fur et à mesure qu’ils s’en serviront, il finira par surchauffer, ce qui ralentira sa cadence de tir de façon considérable. Un cristal placé dans une sorte de petite cage à l’arrière du pistolet indique sa température.

Pour refroidir l’arme plus rapidement, les joueurs devront ouvrir la petite cage et la secouer afin de refroidir le cristal. Un autre pistolet sera également disponible dans le jeu VR. Sa particularité, c’est qu’au lieu de tirer des balles ou des lasers, il tire des morceaux de lui-même. On peut rappeler ces morceaux pour recharger l’arme. En plus de ces armes à feu, les joueurs auront aussi divers pouvoirs magiques. Ils pourront les changer à la volée en branchant des modules à l’arrière de leurs gants.

Cet article Outlier : le nouveau FPS Roguelite de Joy Way en chemin a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Neon Hat : le jeu de course VR débarquera sur PSVR la semaine prochaine

Par : Serge R.
Neon Hat

Neon Hat est un jeu de course en réalité virtuelle développé par le studio espagnol Entalto Studios. Ce dernier prévoit de le lancer la semaine prochaine. Étant une exclusivité PlayStation VR, il sera aussi compatible avec la PlayStation 5. En attendant sa sortie officielle, une nouvelle bande-annonce est disponible pour le titre VR.

Sony Interactive Entertainment a plus d’une initiative pour soutenir les développeurs indépendants sur PlayStation. PlayStation Talents Games Camp en fait partie. En février dernier, une sélection de jeux a été dévoilée dans le cadre de l’accélérateur 2021. Parmi eux, il y a le jeu de course VR du studio Entalto Studios, baptisé Neon Hat. PlayStation Talents et Entalto Studios comptent le lancer officiellement le 29 juillet prochain sur PlayStation VR.

Neon Hat : trois modes de jeu disponibles

Entalto Studios promet aux joueurs un jeu de course très dynamique, se déroulant dans un univers coloré et lumineux au néon. Ils pourront jouer à Neon Hat à l’aide de leurs contrôleurs PlayStation Move. Chacun d’eux représentera un propulseur de fusée leur permettant de voler à travers des cerceaux et des points de contrôle.

Le nouveau titre VR se dotera d’ailleurs de sa propre bande originale de type synthwave. Il proposera aussi trois modes de jeu comprenant en tout dix parcours. Le premier mode est « Extreme Derby ». On peut le considérer comme une « pure expérience de course ». Le second, quant à lui, est baptisé « Race ».

Dans ce mode, le joueur devra courir contre trois adversaires. Ces deux premiers modes proposeront des classements mondiaux pour lui permettre de voir ses compétences. Pour ce qui est du troisième mode, il sera légèrement différent. Appelé « Pursuit », il sera une sorte de mode boss dans lequel on devra détruire un Data Snatcher.

Quid de l’histoire du jeu VR ?

Dans Neon Hat, le joueur incarnera un personnage qualifié pour survoler le Web. Celui-ci a décidé de devenir le meilleur coureur de ce dernier. Il s’est cependant rendu compte que le Web est un endroit qui n’est pas fait pour les âmes sensibles.

Certaines personnes essaient de nuire à tous ceux qui sont connectés au monde du jeu en prenant le contrôle de leurs énormes Ultra Virus.

Cet article Neon Hat : le jeu de course VR débarquera sur PSVR la semaine prochaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Ready Player Me : créez votre identité numérique inter-application

Par : Serge R.
Ready Player Me

Wolf3D, le studio derrière Ready Player Me, vient de dévoiler une nouvelle plateforme, ou plutôt un hub permettant de créer un avatar 3D personnalisé inter-application. En d’autres termes, ce dernier peut donc être utilisé dans un large catalogue de jeux et d’applications VR. Parmi ceux-ci, on compte des expériences VR sociales, à l’instar de Somnium Space et VRChat. Il y a également des outils immersifs, comme LIV et Animaze.

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de Ready Player Me, il s’agit d’un service gratuit offrant aux utilisateurs la possibilité de créer un avatar 3D personnalisé leur ressemblant. Pour en créer un, ils n’ont qu’à se rendre sur son site web, puis s’y connecter. Ils doivent ensuite se prendre en photo à l’aide de la webcam de leur PC. Ils n’ont plus qu’à attendre quelques minutes, le temps que l’application génère automatiquement leur avatar.

L’avatar ainsi créé peut être personnalisé manuellement avec toutes sortes de coiffures, vêtements, couleurs de peau, etc. Une fois terminé, on peut le télécharger dans certaines applications VR ou en tant que fichier .fbx standard. On sait maintenant que le service propose une nouvelle plateforme permettant d’utiliser les avatars dans une longue liste de jeux et d’applications VR.

Hub de Ready Player Me : plus de 260 jeux et applications VR compatibles

Avec le lancement du hub de Ready Player Me, il est désormais possible d’utiliser un même avatar 3D dans pas moins de 260 jeux et applications VR différents. Les utilisateurs n’ont donc plus besoin de créer un avatar pour chaque nouvelle expérience.

Ils ont dorénavant droit à une identité numérique unique qu’ils peuvent employer dans une large gamme de contenus populaires, ce qui les rapproche davantage du métaverse.

Grâce à cela, ils ont l’occasion de naviguer entre les divers jeux et applications VR compatibles de manière transparente.

Comment ça marche ?

Pour utiliser la nouvelle fonctionnalité de Ready Player Me, on doit créer un profil sur readyplayer.me, puis cliquer sur « Enter the Hub » afin d’y accéder. Une fois dedans, on peut voir et personnaliser ses avatars 3D tout en découvrant de nouvelles applications VR.

Il ne reste plus qu’à sélectionner « Connect Avatar » et à se connecter à son profil personnel. Chaque fois qu’on se connecte à la plateforme, le nouvel avatar 3D ainsi choisi sera donc prêt à être utilisé.

À noter que pour proposer aux utilisateurs autant d’applis VR compatibles, Wolf3D s’est associé à de nombreux studios.

Cet article Ready Player Me : créez votre identité numérique inter-application a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Pistol Whip : plein de nouvelles armes attendues, dont le crayon mortel de John Wick

Par : Serge R.
pistol whip nouvelles armes

De nouvelles armes sont attendues dans le jeu de tir et de rythme Pistol Whip grâce à une mise à jour dévoilée récemment. En fait, il s’agit d’une révision du « Style System ». La fonctionnalité inclura donc notamment de nouvelles armes de mêlée, dont le fameux crayon mortel de John Wick. Elle ne manquera ainsi pas de ravir les fans de la franchise.

Pour rappel, Pistol Whip a vu le jour en 2019. Depuis sa sortie, il ressemble à une incarnation virtuelle de la franchise bien connue, John Wick. Cela se confirme suite à l’annonce d’une nouvelle mise à jour par Cloudhead Games, le studio derrière le titre. Bientôt, les joueurs auront en effet l’occasion de tuer les ennemis à coup de crayon dans le jeu, tout comme cet assassin joué par Keanu Reeves. La mise à jour sortira probablement en parallèle au lancement de la campagne Smoke & Thunder.

Mise à jour de Pistol Whip : tout un lot de styles de jeu et de nouvelles armes à la clé

La révision du Style System annoncée par Cloudhead Games promet de remanier le titre VR de façon assez fondamentale. Effectivement, les joueurs auront droit à toute une liste de nouveaux styles de jeu.

Pour ce qui est des nouvelles armes, Pistol Whip mettra à leur disposition, entre autres, un marteau, un couteau, des poings américains, et bien sûr un crayon. La mise à jour inclura également d’autres armes.

À noter qu’en plus de ces fameux styles de jeu et armes, les joueurs pourront sélectionner entre différents niveaux de difficulté. Ils pourront aussi appliquer divers modificateurs pour mieux profiter du jeu. En somme, ils auront la possibilité de personnaliser l’expérience sur bien des points.

Cet article Pistol Whip : plein de nouvelles armes attendues, dont le crayon mortel de John Wick a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌