Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Zotac ZBox Pico PI430 : une version Core m3-8100Y au Computex

Par Pierre Lecourt

Même châssis que le reste de la gamme, le Zotac ZBox Pico PI430 est un engin impressionnant de compacité. Il joue sur le même tableau que le modèle Pico PI335, par exemple, qui propose un Celeron Gemini Lake N4100. Mais à la différence de celui-ci, la marque a choisi un processeur Amber Lake Core m3-8100Y

Zotac ZBox Pico PI430

On retrouve le même châssis de 11.5 cm de long pour 7.6 cm de large et 2 cm d’épaisseur. Ainsi que le même système d’accroche permettant de le fixer en VESA derrière un écran ou sur un meuble ou fixé à un mur comme ici. La puce Amber Lake est un double coeurs fonctionnant à 1.1 GHz avec 3.4 Ghz en mode Boost développant 5 watts de TDP. Elle embarque un processeur Intel UHD 615.

A l’intérieur du châssis du Pico PI43, un système complet avec 4 Go de DDR3L et 128 Go de stockage. De quoi faire tourner le Windows 10 livré par défaut. La connectique est très complète. Une sortie HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2 pour les sorties vidéo. Un port USB 3.0 Type-C sans gestion de signal vidéo cependant, deux ports USB 3.0 Type-A ainsi qu’un jack d’alimentation et un lecteur de cartes MicroSDXC. La minimachine propose un port Ethernet Gigabit ainsi qu’un module Wifi5 et Bluetooth 5.

Zotac ZBox Pico PI430

Les 5 watts du processeur offrent au ZBox Pico PI430 un fonctionnement 100% passif. Il ne générera donc aucun bruit et ne tombera pas en panne du fait d’une usure de pièce mécanique.

Clairement orientée pour des usages pros, cette solution pourrait suivie de nouvelles versions plus musclées à l’avenir. Elle pourrait également être orientée vers un boitier estampillé “pro”. En l’absence de toute évolutivité, cela reste cependant un choix à prendre avec des pincettes pour un usage classique de particulier. Mieux vaudra s’orienter vers des machines plus ouvertes pour des utilisations classiques. C’est en tout cas une vraie évolution depuis le Pico Pi335 qui se battait avec 32 malheureux gigaoctets de eMMC non évolutifs… Les 128 Go permettent d’envisager tout de même de multiples usages pour un engin de ce calibre, même pour un particulier.

Source : ArabHardware via FanlessTech

Zotac ZBox Pico PI430 : une version Core m3-8100Y au Computex © MiniMachines.net. 2019

Zotac ZBox Edge, une nouvelle gamme de MiniPC pour le Computex

Par Pierre Lecourt

On ne connait pas encore tous les détails de cette nouvelle gamme chez le fabricant mais ces ZBox Edge jouent clairement la carte de la finesse. Équipées de puces Intel Core, ces machines semblent déclinées en plusieurs modèles de châssis.

2019-05-24 18_43_29-minimachines.net

Ce châssis largement ajouré avec les ouvertures hexagonales habituelles de la marque propose une assez large connectique. On retrouve par exemple sur la partie arrière pas moins de trois sorties vidéo avec un HDMI et deux DisplayPort.

2019-05-24 18_47_02-minimachines.net2019-05-24 18_47_11-minimachines.net

Deux ports USB 3.1 Type-A et un Ethernet Gigabit. Un port pour une antenne amovible servira à déployer un module qui devrait être un Wifi5 classique. En façade, on découvre le bouton de démarrage, un port USB 3.1 Type-A et un USB 3.1 Type-C en plus d’un port jack 3.5 mm permettant de brancher un casque et un micro.

2019-05-24 18_51_10-minimachines.net

Le constructeur semble destiner le Zotac Edge au Edge Computing, un choix intéressant mais qui colle assez mal à la présence d’une telle connectique. Pourquoi une prise USB Type-C ? Pourquoi trois ports vidéo de ce type pour un engin traitant surtout des données réseau ? Je suppose que différentes déclinaisons de l’engin pourront exister pour s’adresser à différents usages. Deux formats de machines au niveau du châssis semblent déjà exister d’après les images du communiqué de presse.

Le Computex sera aussi l’occasion pour la marque de lancer ou mettre à jour d’autres solutions. De son sac à dos Zotac VR Go à ses machines haut de gamme gaming comme les ZBox Magnus en passant par sa gamme de Mek Mini.

Zotac ZBox Edge, une nouvelle gamme de MiniPC pour le Computex © MiniMachines.net. 2019

Zotac ZBox Q : Intel Xeon et Nvidia Quadro au rendez-vous

Par Pierre Lecourt

Les deux nouvelles Zotac ZBox Q “Mini creator” sont des PC nerveux et musclés livrés en barebones par la marque. On les achète sans mémoire vive ni stockage, il faut donc leur rajouter les éléments de son choix ainsi qu’un système d’exploitation pour les mettre en route. Là, ils peuvent délivrer des performances impressionnantes. 

2019-05-21 11_36_00-minimachines.net

Deux modèles de ZBox Q sont annoncés sous le même processeur Intel Xeon E-2136. Une puce 6 coeurs et 12 threads cadencée de 3.3 à 4.5 GHz avec 12 Mo de mémoire cache. Une solution qui développe pas moins de… 80 watts de TDP. Autant dire que pour faire tenir cette puce dans un boitier de cette taille, Zotac a du énormément travailler sa dissipation thermique. Surtout qu’associé à ce processeur, on retrouve des Nvidia Quadro très performantes mais également assez gourmandes en énergie.

2019-05-21 11_36_00-minimachines.net

La Zotac ZBOX QX3P3000 propose, comme son nom l’indique, une Quadro P3000 accompagnée de 6 Go de mémoire dédiée en GDDR5 192-bit. Il s’agit d’une carte de station de travail mobile basée sur le GP106 de la marque. Elle dispose de 1280 shaders et fonctionne de 1088 MHz à 1240 MHz. Nvidia l’annonce comme développant un TDP de 55 watts. Là encore, le travail d’intégration a du demander quelques nuits blanches à la marque.

La version ZBOX QX3P5000 est une évolution qui emploie un chipset Nvidia Quadro P5000 qui propose 16 Go de mémoire GDDR5 sur 256-bit. Avec 73.4 watts de TDP, celle solution est encore plus impressionnante. elle est développée sur le processeur GP104 de la marque et dispose de 2048 shaders. Elle fonctionne de 1164 à 1657 MHz.

Ces deux solutions sont des puces professionnelles avec des pilotes certifiés stables et performants. Si, dans certaines conditions, ils peuvent s’avérer moins puissants que des puces de cartes graphiques haut de gamme actuelles grand public, leur conception les autorise à de longs calculs dans une précision complète. Beaucoup moins de risques de voir une image altérée au milieu d’un rendu vidéo ou de sortir un plan de CAO avec une erreur de rendu.

2019-05-21 11_35_16-minimachines.net

2019-05-21 11_35_03-minimachines.net

Les deux ZBox Q proposent quatre sorties UltraHD 60 Hz pour pouvoir piloter quatre écrans en HDMI 2.0b. Le reste de leur connectique est, comme toujours avec Zotac, assez impressionnante. On retrouve ainsi cinq ports USB 3.1 Type-A, un USB 3.1 Gen2 Type-C, un Thunderbolt 3, une prise Ethernet Gigabit, des ports audio jack entrée et micro séparés et un lecteur de  cartes SDXC. Un module Wifi6 (802.11ax) et Bluetooth 5.0 est également présent, un prise d’antenne amovible est visible sur la face arrière.

2019-05-21 11_33_44-minimachines.net

Deux slots de mémoire vive DDR4-266 MHz sont disponibles en double canal pour un maximum de 64 Go de Ram1. Le stockage sera composé d’un slot M.2 2280 PCIe NVMe ou SATA III au format assez rare 22110. Il sera évidemment compatible avec les cartes plus courtes en 2242, 2260 et 2280. Un second slot en 2242/2280 pourra accueillir une solution Intel Optane. Un emplacement 2.5″ SATA III permettra d’ajouter un disque mécanique ou un second SSD au système.

2019-05-21 11_35_41-minimachines.net

 L’alimentation de l’ensemble est assurée par un chargeur externe de 330 watts. Zotac livre comme à son habitude une série de modèles allant donc du Barebone à un système complet. Les prix en Europe n’ont pour le moment pas été communiqués et la disponibilité n’est pas encore connue. A en juger par les composants embarqués, ces deux ZBox Q viseront évidemment un monde professionnel.

Zotac ZBox Q : Intel Xeon et Nvidia Quadro au rendez-vous © MiniMachines.net. 2019

IT Partners 2019 : ZOTAC ZBOX CI660 Nano

Par Pierre Lecourt

Cette nouvelle gamme tout juste disponible propose de vraies belles performances pour un usage complet de sa machine. Avec un Core i7-8550U et la possibilité d’intégrer jusqu’à 32 Go de mémoire vive DDR4 à son bord, ce Barebone proposera de très bonnes performances globales. 

ZOTAC ZBOX-CI660 NANO

Derrière cette façade, on pourra également glisser un stockage SATA III au format 2.5″ : Disque mécanique ou SSD au choix même si il est évidemment conseillé de profiter au mieux du silence en évitant d’intégrer un moteur dans l’engin. Au final, la machine proposera donc un excellent compromis de performances par rapport à son encombrement : Avec 20.4 cm de large pour 12.9 cm de profondeur et 6.8 cm d’épaisseur, le ZBOX CI660 Nano reste très compact tout en offrant la possibilité de se faire oublier. En façade, on retrouve deux ports USB 3.1 Type-C, un USB 3.0 Type-A, un lecteur de cartes SDXC, deux prises jack stéréo 3.5 mm pour casque et micro ainsi qu’un bouton de démarrage et des LEDs témoins de l’activité de la machine

ZOTAC ZBOX-CI660 NANO

A l’arrière, on retrouve une prise antenne pour le Wifi5 intégré accompagné d’un Bluetooth 4.2, quatre ports USB 3.0 Type-A, deux prises Ethernet Gigabit pour adresser deux réseaux différents. Une sortie vidéo HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2, tous deux aptes à délivrer un signal UltraHD 60 Hz, sont présents. Un port Antivol et le jack d’alimentation sont également visibles. La machine emploie un adaptateur secteur 65 watts pour fonctionner.

ZOTAC ZBOX-CI660 NANO

Un support VESA permettra de fixer la machine où bon vous semble. Derrière un écran, sur un meuble ou un mur, la seule contrainte étant de la laisser respirer. Les larges ouïes d’aération visibles sur toute sa surface ne laissent pas de doute, si le ZBOX CI660 Nano peut dissiper les 15 watts de TDP de son Core i7-8550U passivement dans un boitier de ce gabarit c’est bien parce qu’il est traversé de part en part par un large flux d’air.

Cette machine me semble parmi les plus intéressantes du marché des engins fanless. Je ne parle pas des machines maison où tout le monde peut ajuster des composants en échange de belles compétences de montage, de longues heures à éplucher des fiches techniques et d’un joli investissement financier. Non, le CI660 Nano offre la possibilité pour tout un chacun d’obtenir une solution absolument silencieuse. Une solution qui ne sera pas donnée, le fanless est un marché onéreux, mais finalement assez confortable tant en performances qu’en usages.

Vous pouvez trouver la machine au format Barebone avec son Core i7-8550U à équiper à 622€ sur Amazon.

IT Partners 2019 : ZOTAC ZBOX CI660 Nano © MiniMachines.net. 2019

IT Partner 2019 : Zotac ZBOX PI335 pico

Par Pierre Lecourt

Une bonne idée de proposer un engin de ce gabarit pour les utilisateurs de PC en vadrouille. Une un peu moins bonne idée de lui proposer une telle castration technique. Si la version Pro du ZBOX PI335 pico embarque 64 Go de stockage eMMC, ce modèle reste coincé en 32 Go ce qui est trop peu pour une exploitation complète de ses possibilités

Zotac ZBOX PI335 pico

Le petite Zotac est un poil plus grand que le modèle industriel, sa coque troque également le tout aluminium pour une solution en ABS. Cela n’empêche pas le Celeron N4100 d’être dissipé de manière 100% passive pour autant. La mémoire vive monte à 4 Go de DDR4, ce qui donne au Celeron assez de marge de manoeuvre pour répondre à la plupart des sollicitations grand public.

Zotac ZBOX PI335 pico

Il est donc vraiment dommage de ne retrouver que 32 Go de stockage, même épaulé par un lecteur de cartes Micro SDXC. Je suppose que le choix de la marque est de coller au cahier des charges de Microsoft qui impose ce maximum  de capacité pour profiter d’une licence Windows 10 la moins chère possible. Le même engin avec 64 ou 128 Go de eMMC ou, mieux encore, un espace aménagé pour l’équiper d’un SSD M.2 2240 par exemple, aurait permis de décupler les usages et les cibles potentielles. Enfin, il existe toujours la possibilité de proposer ce Pico en version nue ou sous Linux. Je suppose que le public intéressé par ce type de machine particulière est apte à installer lui même son système d’exploitation.

Zotac ZBOX PI335 pico

Pour la connectique c’est un sans faute, on retrouve les mêmes éléments que dans la version Pro avec un Ethernet Gigabit en plus de la combinaison Wifi5 et Bluetooth 5.0. Une sortie HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2. De quoi piloter des affichages UltraHD en 60 images par seconde sans soucis. Un port USB 3.0 Type-C est également présent mais sans transport d’image.

Zotac ZBOX PI335 pico

On retrouve également les deux ports USB 3.0 Type-A et le port jack d’alimentation de l’engin. De quoi connecter rapidement tout ce qu’il faut pour  retrouver une machine complète n’importe où. 

Zotac ZBOX PI335 pico

Zotac propose un support à fixer facilement sur tout type de support. Le boitier de 11.5 cm de long pour 7.6 cm de large et 2.07 cm d’épaisseur peut autant se glisser dans un sac et venir s’accrocher sur son support que rester à demeure pour effectuer des tâches plus sédentaires.

Dire que je suis déçu de la proposition n’est évidemment qu’un euphémisme. Le Zotac ZBOX PI335 pico a un potentiel énorme pour des usages en mobilité. C’est la machine que l’on aurait envie de pouvoir transporter sous un téléviseur chez des amis pour regarder un film ou faire du retro gaming. C’est un PC qui pourrait parfaitement remplacer une solution plus imposante avec l’évident intérêt de sa grande compacité. Mais en l’espèce, avec si peu de stockage embarqué, le fait de devoir jongler entre les applications et composer avec des mises à jour ne me donne guère envie de m’interesser plus à la machine.

IT Partner 2019 : Zotac ZBOX PI335 pico © MiniMachines.net. 2019

IT Partner 2019 : Zotac ZBOX PRO PI335 pico

Par Pierre Lecourt

Ultracompact, le Zotac ZBOX PRO PI335 pico n’en demeure pas moins un PC complet qui a en plus l’avantage de ne générer aucun bruit. Dépourvu de toute ventilation, ce petit engin de 11.5 cm de long sur 7.6 cm de large et épais de 2.67 cm a été pensé pour être accroché de manière à se faire oublier.

Zotac ZBOX PRO PI335 pico

Pas de prise d’air, pas de poussière qui peut entrer ou sortir. Pas de ventilateur qui tombe en panne ni de souci technique lié à une pièce mécanique, le minuscule petit PC tient dans la main et se fixe au mur, sous un bureau ou derrière un téléviseur de manière simple.  A l’intérieur, on retrouve un Celeron Gemini Lake N4100 accompagné de 4 Go de mémoire vive et d’un stockage soudé de 64 Go en eMMC. Un équipement pas exceptionnel mais suffisant pour la plupart des tâches confiées à ce type de machine. Avec la possibilité de lire des vidéos 4K à la volée, par exemple, ou d’aller piocher des infos sur une page internet, c’est typiquement le genre de machine qui sert à intégrer un écran d’information dans une salle ouverte au public.

L’engin a beau être ultracompact, il propose cependant une connectique complète et assez impressionnante. On compte pas moins de deux sorties vidéo avec un HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2. Les deux pouvant afficher en UltraHD à 60 images par seconde grâce au processeur graphique embarqué. Un port Ethernet Gigabit est présent ainsi qu’un port USB 3.0 Type-C.

Zotac ZBOX PRO PI335 pico

Sur la partie avant, on retrouve le jack d’alimentation de l’engin ainsi que  deux ports USB 3.0 Type-A. Dans le profilé des ailettes de dissipation, on peut voir de légères stries destinées a augmenter la surface d’échange avec l’air du métal. Le fonctionnement de la machine est totalement fermé et passif ce qui est une bonne chose même si cela contraint à gommer toute possibilité d’évolution materielle. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également présent sur la machine.

Zotac ZBOX PRO PI335 pico

Sur la partie arrière, on distingue les deux antennes wifi amovibles, le dispositif emploie une solution externe pour son Wifi5 et son Bluetooth 5.0 pour éviter d’être réduit par la protection en aluminium de la coque. Les rendre amovibles permettra de les oublier si on utilise plutôt le port Ethernet embarqué.

Ce Zotac ZBOX PRO PI335 pico s’adresse bien évidemment à une catégorie bien particulière d’utilisateurs, même si les performances proposées par le Celeron N4100 pourraient suffirent à une majorité d’usages aujourd’hui, le format particulier de l’engin le cantonne à des utilisations souvent industrielles ou particulières. La marque décline donc ce modèle dans une version plus grand public.

IT Partner 2019 : Zotac ZBOX PRO PI335 pico © MiniMachines.net. 2019

❌