Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

TransferJet, la connectique sans fil de Sony et Toshiba

Par Pierre Dandumont

En rangeant mon bureau, je suis tombé sur un truc que je n’ai jamais testé ici : des dongles TransferJet. J’en avais parlé il y a de longues années sur Tom’s Hardware, par contre. Du coup, petit test.

TransferJet, c’est quoi ? Une technologie sans fil à courte portée lancée par Sony, et utilisée notamment par Toshiba. Elle permet des débits de l’ordre de 375 Mb/s (un peu moins de 50 Mo/s) sur quelques centimètres (au mieux), avec en théorie 560 Mb/s. Bon, ça reste de la théorie, surtout qu’atteindre 375 Mb/s en USB 2.0, c’est très optimiste. Elle fonctionne avec une fréquence élevée (4,48 GHz) et devait remplacer l’USB pour la connexion d’appareils photo, de smartphones, etc. Bon, en vrai, ça n’a pas été un succès mais Toshiba et Sony ont tout de même lancé quelques produits.

En USB


En micro USB

Il existe trois adaptateurs principaux. Le premier est en USB (avec une prise A mâle) pour les PC mais aussi les Mac. Enfin, en théorie : une application a existé sur le Mac App Store, mais elle n’existe plus. J’ai essayé de la trouver sans succès pour le moment. Sous Windows, il existe un pilote pas trop vieux.

le second, identique, est en micro USB avec une prise mâle. Il sert en fait pour les smartphones Android. Il existe une application chez Google pour le gérer. J’ai sorti ma fidèle tablette Cyprien Gaming, qui a une prise micro USB Host pour tester. La version USB classique marche aussi avec un adaptateur, si votre smartphone a de l’USB-C (par exemple).

La dernière version, que je n’ai pas, fonctionne sous iOS. Elle s’interface en Lightning.

De Windows à Android

D’une machine virtuelle Windows vers ma (vieille) tablette Android, le transfert d’un fichier vidéo de 736 Mo prend 3 minutes et 43 secondes (un petit 3,3 Mo/s). Dans l’autre sens, c’est plus rapide : 2 minutes 30 (4,9 Mo/s) mais assez loin de ce que j’avais obtenu en 2014 (8,9 Mo/s). Ca vient sûrement du stockage franchement lent de ma tablette bas de gamme, mais bon.

L’interface


L’envoi


Réception OK


Oups, erreur

Ma tablette Cyprien Gaming

D’Android à Android

Ensuite, j’ai essayé d’Android à Android, et c’est plus rapide dans les deux sens, aucune idée de la raison. De la tablette vers mon Nokia (avec un adaptateur USB-C vers USB), le transfert prend 1 minutes et 7 secondes (~11 Mo/s). Dans l’autre sens, c’est nettement plus lent que sous Windows et c’est un peu instable, j’ai eu des transferts bloqués. Il a fallu 5 minutes et 26 secondes (2,2 Mo/s). La flash de ma tablette est donc vraiment lente…

Sur un Nokia

Sous Android


Réception


Pas de dongle branché


réception (sur un autre)

Dans tous les cas, TransferJet était une bonne idée il y a quelques années, mais ça n’a pas d’intérêt en 2020 : le Wi-Fi et les solutions comme AirDrop permettent des débits plus élevés, avec une portée plus élevée. Si la solution avait été intégrée dans les appareils, la donne aurait été différente, mais en pratique il faut mettre un dongle, approcher les deux appareils (ils doivent presque se toucher) et espérer que ça fonctionne, ce qui reste un peu aléatoire.

VITEC Acquires IPtec Inc.

Par Andres Benetar

  This April, VITEC, a worldwide leader in advanced video encoding and streaming solutions, will be an exhibitor at the 2020 NAB Show. Last month, the company announced the strategic acquisition of IPtec Inc., a developer, and manufacturer of industry-leading solutions for low-latency transfer of telemetry and video-over- IP networks. This acquisition is the third ...

The post VITEC Acquires IPtec Inc. appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌