Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Un trackball ADB original… et inutilisable sur un Mac moderne

Par Pierre Dandumont

Dans ma (trop) longue liste de trucs en ADB, j’en ai trouvé un assez bizarre. Ce trackball de chez Qtronix sert aussi de repose-poignet.

Visuellement, c’est assez engageant : on a un trackball avec deux boutons et deux repose-poignets en mousse, plutôt confortables. Il n’est évidemment pas neuf, mais la mousse a bien survécu et c’est encore très mou. A l’usage, il a pourtant deux défauts dès le départ. Premièrement, le Libra 35 est assez épais. Plus que pas mal de claviers modernes : on a donc un repose-poignets plus haut que le clavier, et de loin. Deuxièmement, il n’est pas aussi large que les claviers Apple, même de l’époque.


Le trackball


Il est plus petit qu’un clavier

Mais le principal problème, tout du moins sur un Mac moderne, va être son fonctionnement. Le trackball a deux boutons, ce qui est assez habituel dans les accessoires tiers. Celui de droite prend le fonctionnement le plus habituel : il bloque le clic. Une pression indique au système que le clic gauche est enfoncé, une seconde pression indique qu’il ne l’est plus. C’est un fonctionnement assez pratique pour le glisser/déposer. Mais le bouton de gauche a un comportement… particulier. Avec les adaptateurs ADB en USB, une pression sur le bouton de gauche active… deux boutons. Pour une raison mystérieuse, il effectue un clic gauche et un clic droit en même temps. Avec un OS moderne, on se retrouve donc avec des menus contextuels qui apparaissent à chaque clic. Sous Mac OS 9 (et avant), ce n’est par contre pas un souci vu que l’OS ne prend tout simplement pas le second clic en compte.

Pas très pratique

Hertzian Landscapes – The interactive space of a radio spectrum

Par Filip Visnjic
Hertzian Landscapes – The interactive space of a radio spectrum
Created by Richard Vijgen, 'Hertzian Landscapes' is a live visualization of the radio spectrum. It includes a digital receiver to scan large swaths of radio spectrum in near real-time and using Three.js visualises thousands of signals into a panoramic electromagnetic landscape.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @rotorstudio⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Hace ya 5...




⁣⁣
⁣#repost @rotorstudio⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Hace ya 5 años que producimos (@roman.tower y @felipel.nv) la técnica, interactividad y el software de esta pieza escénica para niños de 18 meses a 3 años para la productora Imaginart. Toda una experiencia y creo que todavía sigue girando 😁⁣
⁣____________________⁣
⁣#openframeworks #interactivemedia #kids #millumin #interactive #projectionart #rotorstudio #code #c++ #infraredcamera #motiontracking #interactivefloor #visualarts
https://www.instagram.com/p/B26O-ShnDvP/?igshid=x39z3ogwokyb

Oculus Quest : adieu manettes, place au contrôle au bout des doigts

Par Shadows

Oculus, la branche du groupe Facebook consacrée à la réalité virtuelle, annonce une double avancée pour le casque Oculus Quest. Rappelons le positionnement de ce dernier : il s’agit d’un casque autonome avec tracking inside-out (sans bornes de repérage externes) des manettes de contrôle.

A l’occasion de sa conférence Oculus Connect, Oculus a dévoilé deux futures avancées qui viennent totalement redéfinir l’Oculus Quest.

Tout d’abord et dès novembre, un câble (l’Oculus Link) permettra de relier l’Oculus Quest à un PC. Pourquoi diable un lien filaire pour un casque dont la force est justement l’indépendance ? Tout simplement pour pouvoir bénéficier du catalogue classique de l’Oculus Rift, sans être restreint aux seuls titres compatibles Quest (l’autonomie et la puissance de la machine imposant des applications moins gourmandes).

A plus long terme (début 2020, en beta), une autre mise à jour intéressante sera proposée : le tracking des mains et doigts, qui pourront remplacer les manettes pour certaines interactions. On peut saluer la performance technique, étant donné l’absence de capteur de profondeur sur le Quest. En coulisses, le tracking s’appuie sur les réseaux de neurones.
Si l’utilisation de manettes restera sans nul doute plus pratique pour certains usages, le tracking des mains a l’intérêt énorme de rendre les interactions plus naturelles : parfait, notamment, pour les applications destinées à un public peu habitué à la VR. On imagine par exemple que les musées pourraient se montrer intéressés.

On notera que l’annonce du tracking ne concerne pas l’Oculus Rift S. Comme le soulignent nos confrères de l’Usine Digitale, ce dernier perd d’ailleurs de l’intérêt avec ces annonces : il présente certes un tracking un peu plus large des contrôleurs, un meilleur confort et un rafraîchissement légèrement plus élevé de l’affichage, mais la possibilité pour le Quest d’accéder au même catalogue que le Rift S en filaire, tout en proposant un mode autonome et le tracking des mains, sont des atouts non négligeables. Surtout quand le modèle de base du Quest (64 Go de stockage embarqué) est au même prix que le Rift S.

Au-delà de la question de la cohérence de la gamme Oculus, le concept d’un casque pouvant fonctionner à la fois en autonomie totale (avec, évidemment, des graphismes adaptés) et en filaire (pour des performances sans limites) nous semble très bon. On peut espérer que l’approche se répandra chez la concurrence, afin de proposer des produits toujours plus versatiles, adaptés à la fois à un usage de salon ou studio et à une utilisation loin de toute machine, par exemple pour une démonstration en famille ou chez un client.

L’article Oculus Quest : adieu manettes, place au contrôle au bout des doigts est apparu en premier sur 3DVF.

The Dolly Shot: How It Works and Why It’s Powerful

Par Charles Yeager

There's nothing more cinematic than a great dolly shot, but they're not always easy to pull off. Learn how dolly shots work technically and for storytelling, and ...

Beatport Will Remove Tracks That Have Never Sold

Par Dan White
Beatport is removing unsold tracks

Everyone in the electronic music industry knows there’s dramatically more music being released than there is music that people want to listen to or DJ with. But what happens when one of the biggest online stores for digital music starts pruning their collection? Starting late this year, Beatport is starting a “yearly storage clean-up procedure” […]

The post Beatport Will Remove Tracks That Have Never Sold appeared first on DJ TechTools.

HitFilm Pro passe en version 13

Par Shadows

L’éditeur FxHome a mis à jour HitFilm Pro, qui passe en version 13.0.
L’outil de montage vidéo et effets visuels, disponible sous Mac et PC, se dote des avancées suivantes :

  • le système de tracking 3D de Foundry est désormais intégrée au logiciel ;
  • le système de tracking planaire Mocha HitFilm, lui, est mis à jour en 6.0.3 avec à la clé des améliorations mineures mais aussi des corrections de bugs ;
  • il devient possible de verrouiller calques et pistes : de quoi éviter tout changement accidentel ;
  • le masquage peut désormais se faire depuis la timeline de montage, pour éviter de sauter d’un mode à l’autre ;
  • Highpass Sharpen : un nouveau mode pour améliorer la netteté de vos images ;
  • Tone Coloring : cet outil dispose d’une interface améliorée qui devrait faciliter le grading final ;
  • Remove Stock Background : si vous utilisez des effets ou contenus issus de banques vidéo, HitFilm Pro peut désormais extraire le contenu de l’image en quelques clics ;
  • un slider fait son apparition pour l’application des LUTs, afin d’en moduler l’effet ;
  • enfin, une meilleure gestion des fichiers est annoncée, qu’il s’agisse de formats vidéo ou audio.

L’article HitFilm Pro passe en version 13 est apparu en premier sur 3DVF.

How Video Editors Can Increase Production Value Using Song Stems

Par Charles Yeager

Take creative control of your next video project by using song stems, and increase the production value of your video edits.

Download, Prep, and Import Song Stems to Your Favorite NLE

Par Robbie Janney

Track stems can be extremely versatile when layering music in your project. Find out how to use them in Premiere, Final Cut, and DaVinci Resolve.

Industry Interview: The Composers Behind American Gods

Par Paula Goldberg

PremiumBeat sat down with the composers for American Gods to discuss their process and working with the show in our latest interview.

DIRTY BOMB, le making of

Par greg

Je vous propose aujourd’hui une présentation de la conception du jeu Dirty Bomb et un accès aux différents documents supports de celle-ci: le Game design, l’Artbook et l’Original Soundtrack (OST). Avant la montée en puissance de Kickstarter, Splash Damage a lancé une campagne de financement participatif pour Dirty Bomb. Les récompenses pour les “fondateurs”, personnes ayant … Continuer la lecture de DIRTY BOMB, le making of

DIRTY BOMB, le making of

Par greg

Je vous propose aujourd’hui une présentation de la conception du jeu Dirty Bomb et un accès aux différents documents supports de celle-ci: le Game design, l’Artbook et l’Original Soundtrack (OST). Avant la montée en puissance de Kickstarter, Splash Damage a lancé une campagne de financement participatif pour Dirty Bomb. Les récompenses pour les “fondateurs”, personnes ayant … Continuer la lecture de DIRTY BOMB, le making of

Round Table: Three Film Composers Converge on Sundance

Par Paula Goldberg

This meeting of the minds is all about composing for film, going to Sundance, and sharing insights about the craft.

Discover Cinema-Quality Royalty-Free Music with Masterworks

Par PremiumBeat

As a busy storyteller, you don’t always have time to listen to thousands of music tracks to find the perfect royalty-free music for your video project. Over ...

Using the Track Select Forward Tool in DaVinci Resolve 15

Par Lewis McGregor

Learning a new application can mean spending hours stumped by usability issues. Here's one we found in Resolve — and how to fix it.

❌