Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Plus de détails sur Unreal Engine 5 : quelles performances et limitations ?

Par : Shadows

Epic Games a publié une présentation autour de son moteur Unreal Engine, qui revient sur les avancées des déclinaisons 4.x mais aussi et surtout sur la très attendue version 5.

Nick Penwarden (VP of Engineering) et Marcus Wassmer (Engineering Director) reviennent sur la partie technique, puis le directeur artistique Jerome Platteaux propose une plongée dans la démo « Lumen in the Land of Nanite » sous UE5.
Voici le timing des éléments les plus intéressants, puis la vidéo :

  • La partie Unreal Engine 5 débute à 10 minutes environ ;
  • à 11 minutes 35, début de la présentation de Nanite, le nouveau moteur de géométrie. Epic Games dévoile les capacités du système mais aussi les performances, présentées comme largement compatibles avec une cible de 60 images/seconde en jeu ; la partie mémoire est également abordée vers 14 minutes 45. A 15 minutes 30 vient le détail de ce qui est géré ou non : l’équipe s’est concentrée sur la géométrie rigide et opaque. A l’inverse, les objets translucides, les déformations non rigides ou encore tessellation/displacement sont classés en « investigations futures ». Enfin, certains éléments comme les feuilles, cheveux, l’herbe devront passer par des techniques de rendu plus classiques ;
  • vers la 17ème minute, place à Lumen, nouveau système d’illumination globale dynamique. Là encore, beaucoup de détails sur ce qui est déjà géré, puis (18 minutes 20 environ) les éléments en cours de développement. En particulier, Lumen ne permet pour le moment que de tourner autour des 30fps sur les consoles next gen, Epic Games souhaitant plutôt atteindre les 60fps ;
  • à 21 minutes, place aux personnages réalistes et à leur animation, avant de passer à 23 minutes 30 aux interactions (nouveau moteur physique Chaos, dépréciation de PhysX) et à l’audio vers 24 minutes 15 ;
  • à partir de 25 minutes 40, outils d’édition de mondes massifs, outils de développement, ou encore vision des différentes plateformes (en particulier, l’abandon des consoles current-gen n’est pas au programme, et Epic Games rassure aussi sur son attention envers le marché mobile) ;
  • à 30 minutes, une frise chronologique qui vous aidera à savoir comment gérer la transition. Epic Games souligne que les utilisateurs peuvent faire la bascule au moment opportun, puisque UE4 gère les consoles next gen : il n’y a donc pas d’impératif à sauter le pas immédiatement. Lors de l’upgrade, vos projets UE4 devraient continuer à fonctionner sans problème (avec toutefois du travail supplémentaire si vous travaillez sur une version modifiée du moteur).
    L’éditeur encourage cependant d’adopter UE5 dès sa disponibilité (avec la preview début 2021) pour les projets dont le lancement aura lieu après le lancement de la release finalisée, fin 2021. Epic Games promet d’ailleurs que le jeu Fortnite basculera sous UE5 avant cette release, histoire de prouver que son nouveau moteur est utilisable en production ;
  • enfin, à partir de 30 minutes 46, place à Jerome Platteaux et à la démo « Lumen in the Land of Nanite » : s’il s’agit évidemment d’une démo technique soignée, cette partie de la présentation pourra tout de même vous donner une idée de ce dont UE5 sera capable, via un cas concret.

L’article Plus de détails sur Unreal Engine 5 : quelles performances et limitations ? est apparu en premier sur 3DVF.

Microsoft Flight Simulator : le studio Asobo vous fera planer avec date et bande-annonce

Par : Shadows

Microsoft nous fait rêver un peu plus avec une nouvelle bande-annonce pour le prochain Flight Simulator, développé chez le studio français Asobo.

L’équipe, basée à Bordeaux, nous propose ici des images présentées comme capturées en temps réel. Le jeu sera compatible 4K et HDR, et vous donnera accès à « plus de 2 millions de villes, 1,5 milliard de bâtiments », sans compter les reliefs naturels, arbres, rivières, animaux ou encore la circulation automobile. Rappelons que le jeu s’appuie sur les données Bing Maps et le système cloud Microsoft Azure pour proposer des environnements 3D à la fois réalistes et détaillés.

Sans surprise, l’expérience saura s’adapter à vos compétences et envie, qu’il s’agisse d’être guidé ou au contraire d’opter pour une simulation pure et sans aide. De même, vous ferez face à des conditions météo diverses : jour/nuit, système de gestion du vent, de l’humidité, de la température…

Microsoft Flight Simulator est disponible en précommande en plusieurs éditions : Standard, Deluxe (5 avions en bonus, modèles de vol uniques, 5 aéroports faits main supplémentaires) et enfin Premium Deluxe (10 avions, modèles de vol uniques, 10 aéroports en plus).
Compatible PC/Windows 10, le jeu exige au minimum 150 Go d’espace de stockage et une NVIDIA GTX 770 ou une Radeon RX 570. Bien évidemment, si vous comptez jouer en 4K et/ou avec les options graphiques avancées, vous aurez intérêt à disposer d’une machine plus musclée. Notez enfin que la VR n’est pas prévue pour le lancement du 18 août, mais pourrait évidemment faire l’objet d’un add-on ultérieur.

L’article Microsoft Flight Simulator : le studio Asobo vous fera planer avec date et bande-annonce est apparu en premier sur 3DVF.

NDunes, un éditeur de mondes virtuels qui voit grand

Par : Shadows

L’outil de création de paysages et mondes virtuels NDunes se dévoile en version beta gratuite. Le principal point fort du produit est sa capacité à gérer des espaces de très grande taille, jusqu’à l’échelle d’une planète.

Concrètement, NDunes permet l’import d’éléments 3D qui seront ensuite utilisés pour peupler les paysages. Le moteur 3D intégré permet de naviguer en temps réel dans votre création, qui pourra par la suite être exportée.

Si pour le moment, beta oblige, le produit comporte des limitations, les ambitions affichées sont élevées. A terme, NDunes proposera par exemple :

  • un système d’eau complet (océans, rivières) ;
  • de quoi gérer les environnements urbains (villes, bâtiments, routes) ;
  • des outils d’animation, scripting, vidéo, tracking ;
  • diverses fonctions pour améliorer le workflow, comme des brosses pour modifier les paysages ;
  • côté export (limité aux maps d’environnement et fichiers .fbx actuellement), davantage de possibilités.

En ce qui concerne le modèle économique, le produit de base restera gratuit, avec deux sources de revenus :

  • d’une part, une boutique en ligne qui permettra d’acheter des éléments variés : végétation, terrains, géométries, et même nuages ou planètes entières ;
  • d’autre part, le moteur 3D temps réel lui-même devrait à terme être proposé en B2B. L’équipe nous précise que le moteur pourra gérer des applications variées, dont du jeu vidéo type monde ouvert.

Les secteurs ciblés par le produit sont essentiellement le cinéma et le jeu vidéo. L’équipe NDunes, basée en France, nous précise que sa solution s’appuie sur la technologie de Redway3D, un éditeur de composants de visualisation 3D porté par la même équipe. Redway3D cible à la base des secteurs plus éloignés du divertissement (CAD, BIM, KBD ou encore simulation).

Pour plus de précisions et télécharger l’outil, rendez-vous sur le site officiel.

HETIC : un bachelor Infographie 3D & jeux vidéo à côté de Paris

Par : Shadows

Nous n’avions pas encore eu l’occasion d’évoquer HETIC, école centrée sur les métiers du web et située à Montreuil. Nous profitons donc de la mise en ligne de projets étudiants pour le faire.

Si HETIC propose des filières variées (développement web, webmarketing, Big Data, UX…) c’est évidemment sa branche Infographie 3D & jeux vidéo qui nous intéresse ici. Un Bachelor qui se compose de trois années centrées sur le temps réel, avec comme objectif affiché d’orienter les élèves vers des métiers tels qu’infographiste 3D temps réel, développeur, setuper ou encore responsable AR/VR.
Notez également qu’il est possible de prolonger les trois années de Bachelor pour en faire un Bac+5, via un partenariat avec l’école de design Strate.

Voici pour finir une sélection de projets étudiants pour vous faire une idée du niveau des élèves, avec des réalisations et bandes démo de 3ème, 2nde et enfin 1ere année.

Unreal Fest Online : un contenu riche et gratuit à découvrir le 14 juillet

Par : Shadows

Epic Games annonce Unreal Fest Online, un évènement qui prendra place le 14 juillet prochain.

Accessible en ligne et gratuitement, Unreal Fest Online proposera une cinquantaine de sessions et des opportunités de networking. Cinq grands volets seront proposés : jeu vidéo, automobile, média/divertissement, architecture, ainsi qu’une catégorie plus généraliste (utilisation du moteur, workflows, etc).

Vous trouverez plus bas une liste des principales conférences. La page de l’évènement vous donnera le planning complet et vous permettra de vous inscrire. Pour les horaires français, prenez les heures BST (heure britannique) et rajoutez 1 heure.

Si Unreal Engine 5 vous intéresse, la conférence « Unreal Engine for Next-Gen Games session » (à 14h heure française) en parlera avec plusieurs membres de l’équipe Epic Games : Nick Penwarden, Marcus Wassmer, Jerome Platteaux.

Si vous ne pouvez pas assister à telle ou telle conférence, pas de panique : les contenus seront proposés après coup sur la chaîne Youtube officielle, et nous aurons l’occasion de les relayer sur 3DVF.

Games:

Building Worlds in Fortnite with Unreal Engine (Epic Games)
The Evolution of Real-Time VFX with Unreal Engine’s Niagara (Epic Games)
Optimizing and Building AAA UI in Unreal Motion Graphics (UMG) UI Designer (Rocksteady Studios)
Porting The Sinking City to Nintendo Switch (Frogwares)
A Deep Dive into a Cross-Platform Build Farm (Natural Motion)

Automotive:

Visual Fidelity with Ray Tracing (Epic Games)
A Deep Dive into the Key Components of a Product Configurator (Audi)
Exploring the Ford Mustang Mach-E: the Real-Time Future of Automotive Visualization (Burrows)
A Fully Immersive Driving Simulator for Autonomous Vehicles (Warwick Mfg Group)

Media and Entertainment:

Work From Home Virtual Production (Matt Workman)
Using Unreal Engine for Linear Animation (Epic Games)
The Future of Real-Time Broadcast Graphics (Zero Density)
Bootstrapping Live Action Real-Time In-Camera VFX for Indie Filmmakers (Treehouse Digital)
The Making of ‘His Dark Materials’ (Painting Practice)

Architecture/AEC:

Real-Time Ray Tracing for Architectural Visualization (Epic Games)
Crash Course: An Introduction to Twinmotion (Epic Games)
Transforming Archviz at KPF with Unreal Engine and Twinmotion 2020 (Kohn Pedersen Fox Associates)
BIM-Integrated VR with Unreal Engine (Epic Games)

Cross-Industry:

Crash Course: An Introduction to Unreal Engine (Epic Games)
Quixel Mixer Workflow and Applying Megascans in a Virtual World (Quixel)
How to Use Blender with Unreal Engine (Epic Games)
Diving into Niagara: Intelligent Particle Effects (Epic Games)
Collect, Analyze, and Visualize Your Data with Unreal Insights (Epic Games)

L’article Unreal Fest Online : un contenu riche et gratuit à découvrir le 14 juillet est apparu en premier sur 3DVF.

Raytracing temps réel : un concours chez NVIDIA

Par : Shadows

NVIDIA a lancé la seconde édition de son NVIDIA DXR Spotlight, un concours destiné aux développeurs indépendants afin de les encourager à expérimenter avec le DirectX Raytracing (DXR) de Microsoft.

Votre mission : d’ici le 26 juin, créer une démo technique s’appuyant sur DXR et Unreal Engine (4.24 ou supérieur). Reflets, occlusion ambiante, illumination globale ou ombres : le choix de l’usage de DXR est libre.

Le podium sera décidé par des experts issus de NVIDIA, Microsoft et Epic Games, et les vainqueurs remporteront ordinateurs portables, cartes graphiques.

Le site du concours vous donnera tous les détails. Pour vous donner une idée du niveau, voici les participations de l’an passé :

Christian Hecht – première place de l’édition 2019
Alden Filion – 2ème place
Opus Visual – 3ème place

L’article Raytracing temps réel : un concours chez NVIDIA est apparu en premier sur 3DVF.

❌