Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Sohonet’s ClearView Flex Secures Honorable Mention in HPA’s 2020 Engineering Excellence Awards

Sohonet has been awarded an Engineering Excellence Award Honorable Mention by the Hollywood Professional Association (HPA) for their real-time, remote review tool, ClearView Flex. The HPA Awards spotlight companies’ services to the professional media content industry for their outstanding technical and creative ingenuity in media, content production, finishing, distribution and archive. ClearView Flex provides media ...

The post Sohonet’s ClearView Flex Secures Honorable Mention in HPA’s 2020 Engineering Excellence Awards appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Engineering Excellence Recipients Announced for 2020 HPA Awards

The Hollywood Professional Association (HPA) Awards Committee have announced the winners of the 2020 HPA Awards for Engineering Excellence.  The HPA Awards, including the HPA Award for Engineering Excellence, will be bestowed on November 19 in a virtual gala. The judging process for this year’s entries was adapted to adhere to restrictions imposed upon the ...

The post Engineering Excellence Recipients Announced for 2020 HPA Awards appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Geforce RTX 3080 : les premiers tests disponibles

Par : Shadows

L’embargo est passé : des dizaines de tests autour de la nouvelle carte graphique GeForce RTX 3080 commencent donc à fleurir sur le net, la majorité étant axés jeux vidéo.
Dans l’ensemble, on notera deux constats, outre des performances impressionnantes : la consommation élevée (350Watts en pointe) qui demandera une alimentation adaptée, et la nécessité d’un boîtier bien ventilé.

Voici une petite sélection de ces tests :

Pour une approche plus centrée sur la création, TechGage propose des tests sous OctaneRender, Blender, V-Ray, Arnold, KeyShot, Redshift. Les résultats sont très bons, la seule vraie limitation étant la mémoire incluse dans la Founders Edition, qui peut être limitante selon vos usages.
Nous aurons bientôt l’occasion de vous proposer des tests plus approfondis autour des usages en infographie : rendu 3D, vidéo, etc.

D’ici là, voici également quelques tests vidéo. La première propose deux tests axés création à partir de la 4ème minute avec un gain très net sous V-Ray, Blender.

L’article Geforce RTX 3080 : les premiers tests disponibles est apparu en premier sur 3DVF.

Un livre pour créer des assets low poly sous Blender

Par : Shadows

Anthony Cardinale dévoile son nouvel ouvrage : Création d’assets 3D pour le jeu vidéo avec Blender. Ce livre se destine aux débutants en modélisation low poly.

Au menu, des exercices pratiques : création d’objets simples, d’un salon en style cartoon, d’un personnage, et enfin d’un kit modulaire typé architecture (un donjon).

Notez enfin que le livre s’appuie sur la version 2.83 LTS de Blender

L’ouvrage de 260 pages est disponible notamment via le site de l’éditeur (D-Booker Editions), en version imprimée (36€) ou consultation en ligne, avec et sans téléchargement (à partir de 19€). Il est aussi possible d’acheter les chapitres/modules à l’unité, par exemple si vous maîtrisez déjà les bases et souhaitez vous concentrer sur la partie architecturale modulaire.
Le site de l’éditeur vous donnera par ailleurs accès à des extraits : n’hésitez pas à les consulter pour vous faire une idée de l’approche pédagogique proposée.

L’article Un livre pour créer des assets low poly sous Blender est apparu en premier sur 3DVF.

24h Sunrise/Sunset – The beauty of unsecured CCTV cameras

24h Sunrise/Sunset – The beauty of unsecured CCTV cameras
Created by Dries Depoorter, '24h Sunrise/Sunset' is an installation that displays a realtime sunset and sunrise somewhere happening in the world with the use of CCTV.

On Framing Textile Ambiguities – Nathalie Gebert

On Framing Textile Ambiguities – Nathalie Gebert
Created by Nathalie Gebert, ‘On Framing Textile Ambiguities’ is artistic research on situated objectivities at the intersection of textile processing and computer history. The installation is the output of a critical investigation on social and technical developments that led to the current local technological situation. Beyond being a metaphor for the theoretical framework of Donna […]

Wetlands – A web-based interactive ecosystem, poetically visualising living data and user interactions

Par : LHStudio
Wetlands – A web-based interactive ecosystem, poetically visualising living data and user interactions
Wetlands is a poetic data visualisation using Lucy’s own brainwaves in response to material stimulation as a tool to ‘inhabit’ the identity, translated as a digital landscape. Developed in consultation with specialists in the field of neuroscience, a wearable headset was used to monitor electrical brain activity (EEG) and heart-rate through blood circulation (PPG), measuring […]

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣LUX...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣LUX NATURAE / Part 1 of 6 ⁣
⁣Glad to have my music played on the bridge in Skopje last week end, written for the SKOPJE LIGHT ART DISTRICT 2020 festival.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artists : Aurélien WOJTKO @_aurelien.w/, Susie-lou CHETCUTI, Patrick GRANDI, Jules HUVIG @juleshuvig/, Frédéric HAUDEGOND ⁣
⁣Original Music & Sound Design : Geraldine KWIK⁣
⁣Production : Loom Prod France⁣
⁣Organization : @sk_light_art_district/⁣
⁣Place : Stone Bridge - SKOPJE - MACEDONIA⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#skopje #ckonje #macedonia #stonebridge #bridge  #light #art #district #3rd #edition #going #green #mapping #projectionmapping #composingmusic #composer #orchestral #musicforpaintings #movingimage #digitalartist #night #millumin #frenchcomposer #streetart #skopjeinfo #instagraphynet #sklad2020 #skopjelightartdistrict (at Stone Bridge, Skopje)
https://www.instagram.com/p/CEaI-ccJtZn/?igshid=bu38zy4nlpuv

Starfish granted international patents for TS Splicer

Reading, UK, 19 August 2020: Starfish Technologies, a pioneer in transport stream processing and advertising insertion, has been granted European and US patents that cover a range of techniques employed within its TS splicer product. The TS Splicer is a software-based solution for clean switching of encoded transport streams and is used for media switching and ...

The post Starfish granted international patents for TS Splicer appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @vag1323⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣VAG ju...




⁣⁣
⁣#repost @vag1323⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣VAG ju mirëpret edhe sot e në vazhdim te Sheshi “Skënderbej” ora 21:00 në datat 5-6-7 Gusht 👩‍🎨 @dardanstudio @raelvashabanaj @gentprizreni @gimpocari @bashkiatirane @julia.dhame @eurokontakt⁣
⁣⁣
⁣#artwork #event #tirana #visual #art #gallery #dardanstudio #vag (at Sheshi SKENDERBEJ)
https://www.instagram.com/p/CDgyudSpoAo/?igshid=1ix2aru566tsb

bb15 Open Call: Art + Magic

Par : Marco Savo

DEADLINE: 5 September 2020

bb15 launches the open call: Art + Magic for all audiovisual artist.

The contemporary art venue in Linz opens up its doors to an artist residency resulting in an exhibition or live event.

The open call aims at exploring the primordial relationship between art making and the concept of magic, especially related to the use of new technologies to inspire mystery and wonder.

bb15 Open Call

Artistic gestures and processes can be seen as magical rituals, from which the myth of the artist has emerged over time. The aura of the artwork is used to cast a spell on its viewer!

In the art scene in particular, mysticism around art-making is kept alive by common rituals such as exhibitions, vernissages, and performative events, which propose collective shared experiences of something bigger. 

For this open call, bb15 is seeking original project proposals that trigger mental associations and subliminal experiences at the junction of art, ritual and magic.

The residency program focuses on and explores the interplay between contemporary visual art and auditory practices, in relation to the theme of art+magic. The call doesn’t exclude any artistic media.

bb15 - Open call for audiovisual artists
Teresa Cos: Tunnel Boring Machine

During the residency at bb15, the selected artists will be expected to push forward and bring further their proposal into a work that will be presented to the public at the end of the residency.

It is highly desirable that the invited artists create specific and new works during their stay.

Conditions:

– Duration: 2-3 weeks

– Possible periods: Spring 2021 or Autumn 2021

– There is a € 1200 all-in budget per artist in residence. This amount should cover all costs such as travel, equipment, production costs, daily expenses, and artist fees. Artists will be provided with free accommodation and workplace at the premises of bb15.

– The residency entails the realization of an exhibition or performative event at bb15.

– bb15 will provide technical and curatorial support as well as the promotion of the exhibition.

CONTACT

WEBSITE

APPLY

The post bb15 Open Call: Art + Magic appeared first on Audiovisualcity.

Entries Now Open for 2020 Rise Awards

Running for its second year, the awards recognise women who are stand-out performers, innovators and leaders in the global broadcast technology sector Rise, the award-winning membership group for gender diversity within the broadcast technology sector, is pleased to announce that entries are open for its annual Rise Awards. The Rise Awards are sponsored by Clear-Com, ...

The post Entries Now Open for 2020 Rise Awards appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Un LaserDisc accéléré : l’apprentie sorcière de Disney

Il y a quelques mois, je parlais des films accélérés à la télévision, et du problème du PAL speed up. Et j’expliquais que certains LaserDisc faisaient la même chose. J’ai donc trouvé un disque pour donner un petit exemple.

Je ne parle pas de LaserDisc PAL, qui sont accéléré à cause du transfert du cinéma (24 fps) vers les 25 fps d’un LaserDisc. Mais bien de films en LaserDisc, en NTSC, accélérés pour rentrer dans la longueur maximale d’un disque. La LaserDisc est un format analogique, avec des contraintes physiques fortes : chaque image prend une taille définie et il n’est pas possible de moduler la compression. Il existe différents modes d’enregistrement pour les LaserDisc, et le premier porte le nom de CAV. Dans ce mode, le disque tourne à une vitesse constante et chaque image prend physiquement un tour de disque. On peut stocker environ 30 minutes sur un disque NTSC, et comme un tour correspond à une image, on peut effectuer un arrêt sur image parfait. Le second mode, CLV, tourne à une vitesse variable, et chaque image prend physiquement la même longueur de piste. On peut donc stocker plus d’images (la piste est plus longue à l’extérieur) mais l’arrêt sur image propre n’est pas possible en analogique. On voit souvent qu’on peut stocker 60 minutes en CLV, mais ce n’est pas tout à fait exacte. En réalité, une bonne partie des disques « CLV » utilise du CAA, une méthode qui utilise des paliers pour la vitesse de rotation. Au lieu de la modifier graduellement, elle varie par étapes. Il existe plusieurs modes CAA, du CAA55 (~55 minutes) au CAA70 (~70 minutes). Le dernier mode date de la fin des LaserDisc et n’a jamais vraiment été utilisé, la limite réelle est vers 61 minutes (NTSC) et un peu plus de 63 minutes (PAL).

Cette version est plus courte. Dans un sens.

Au début des années 80, les modes permettant de stocker plus de 55 minutes n’existaient pas, et avant 1987, il n’était par exemple pas possible de stocker plus de 55 minutes avec de l’audio en numérique. Mais revenons au problème de l’accélération, qui est lié. Au début des années 80, donc, la limite pratique se situe entre 55 et 60 minutes par face, ce qui pose un souci : que faire avec les films qui font environ 2 heures, mais à peine plus ? Les éditeurs, pour éviter de devoir fabriquer deux disques pour un film (un LaserDisc possède deux faces) ont une idée : accélérer les films. On parle alors de films « Time Compressed », et c’est courant au début des années 80. En vrac, on trouve Battlestar Galactica (le film), qui fait 118 minutes au lieu de 123 minutes, certains James Bond, ou de vieilles éditions des premiers Star Wars, comme A New Hope (vers 1982) ou The Empire Strikes Back. Pour ce dernier, ils ont même enlevé les logos qui passent avant le film pour gagner quelques secondes. Dans tous les cas, on retrouve le symptôme du PAL speed up : une image un peu accélérée (peu) et un son légèrement plus aigu.

Pour mon exemple, je me suis procuré l’apprentie sorcière de Disney, dans sa version de 1983. La jaquette annonce 117 minutes, le film fait en réalité 113 minutes. Pour comparer, j’ai pris la version disponible sur Disney+, qui utilise le même montage. Il existe en effet différentes versions (plusieurs montages) du film, vous trouverez des infos sur le site « Les grands classiques », qui offre une analyse de la version standard (celle du LaserDisc, et disponible sur Disney+) et de sa version longue.

La valeur annoncée (117 minutes) est fausse

Et donc je vous propose quelques extraits (on va espérer que Vimeo ne bloque pas trop) pour bien comparer les deux et voir les différences de vitesse. On voit bien que le LaserDisc (en haut dans les deux scènes) est nettement plus rapide. Et à la fin, même si ça ne s’entend pas énormément, le son est un peu plus haut dans le second passage (le LaserDisc). L’accélération globale est assez faible : ~3,5 % et je n’ai aucune idée de la technique utilisée.

La technique a été utilisée sur les LaserDisc, mais aussi sur les CED (un autre format de disques contenant de la vidéo), au moins sur Star Wars. La page LDDB du film donne bien 118 minutes et 120 minutes pour les deux premiers. Le problème est exactement le même : les disques (avant 1984) se limitaient à 120 minutes, et la capacité a été augmentée plus tard (126 minutes en 1984). Sur les disques modernes (DVD, Blu-ray, etc.), le problème de la durée est plus rare. D’une part parce que la capacité de stockage est élevée, ensuite parce qu’il est possible de jouer (un peu) sur la compression pour que ça rentre. Ce choix peut poser des soucis de qualité (surtout quand on essaye de caser plusieurs bandes sonores) mais n’oblige pas à accélérer la vidéo.

Bidouille (encore) ratée : du PC Card dans un Mac de bureau

En relisant les vieux posts (et à la faveur du rangement de confinement), je suis retombé sur un vieux sujet : j’avais essayé il y a longtemps de mettre un adaptateur PCI vers PC Card dans un Power Mac, sans succès. Et j’ai réessayé… sans plus de succès.

Pour résumer la chose : j’avais testé à l’époque avec un Power Mac G3 Bleu, notoirement incompatible, mais la liste d’un constructeur indique que ça fonctionne avec certains G4, et j’ai justement récupéré un Power Mac G4 cette année.

Une carte à base de TI1520


Une seconde à base de TI1410

J’ai d’abord testé avec une carte à base de TI1520 : elle bloque le démarrage de Leopard et n’est pas reconnue sous Tiger. Avec une autre carte à base de TI1410, la carte est reconnue… mais les pilotes ne se chargent pas. J’ai donc essayé de modifier les pilotes en ajoutant ma machine à la liste, mais rien à faire : le pilote ne semble pas se charger.

La première carte n’est pas vue


La seconde l’est


Mais on voit sous Leopard que les pilotes ne chargent pas

En cherchant un peu, je me suis rendu compte que les cartes normalement fonctionnelles sont les Elan P111 à base de TI1211 (un autre contrôleur CardBus) et que la compatibilité n’est annoncée que sous Mac OS 9. Vu le prix des cartes de ce type (et l’intérêt tout relatif du CardBus sous Mac OS 9), je ne compte pas aller plus loin. L’idée de départ en 2013 était de mettre une carte Wi-Fi 11g (CardBus) dans un Power Mac, et les cartes 11g n’ont de toute façon pas de pilotes pour Mac OS 9. Et attention, les cartes à base de contrôleur ENE (assez courante) ne fonctionnent pas non plus.

La TI1520


La TI1410

ODROID N2 PLUS : une mise à jour de la carte de développement

Cette nouvelle version de la carte de développement ODROID N2 PLUS propose toujours un SoC Amlogic S922X mais dans une version plus récente qui, semble t-il, peut atteindre des fréquences plus élevées. 

Benchmarks 2.2 et 2.4 GHz

La version de base de la carte ne pouvait pas offrir une fréquence supérieure à 1.8 GHz à sa puce ARM. Cette nouvelle venue peut tenir jusqu’à… 2.2 GHz. C’est une évolution de 22% de sa fréquence et, par conséquent, une augmentation – probablement mineure – de ses performances. 300 cartes ODROID N2 PLUS ont donc ainsi été testées avec cette nouvelle fréquence de base qui leur vaut cette appellation “PLUS”.

L’équipe de Hardkernel est également parvenue à pousser la fréquence de cette nouvelle génération du Amlogic S922x à 2.4 GHz sans soucis mais ils ne préfèrent pas garantir cette capacité pour le moment. L’évolution de 1.8 à 2.2 GHz étant suffisante pour remettre cette carte sur le devant de la scène. 

ODROID N2 PLUS
A noter que Hardkernel indique que la nouvelle version, cadencée d’origine à 2.2 GHz, nécessitera sans doute l’ajout d’un ventilateur. La précédente version étant livrée avec un dissipateur assez imposant, suffisant pour la température dégagée par la puce. Hardkernel a décidé de proposer un dissipateur moins épais tout en passant la fréquence à un maximum plus élevé. Cela peut paraître illogique mais l’ensemble de la carte ne mesure plus que 2.9 cm d’épaisseur avec ce nouveau modèle contre 3.4 cm pour le modèle précédent. C’est probablement la raison de changement, gagner en épaisseur. Surtout que le changement effectué ne doit pas énormément changer la donne en terme de refroidissement puisqu’il ne s’agit que des ailettes latérales du système.

La carte ODROID N2 PLUS pourra fonctionner avec ce dissipateur mais il faudra s’attendre à une baisse drastique des performances car l’ensemble pourra être ( comprendre “sera”)  sujet au throttling. Hardkernel propose un petit ventilateur à 4$ à ajouter à votre commande. Je suppose que le recyclage d’un ventilateur de PC sous-volté fera aussi bien l’affaire tout en étant moins bruyant.

Pour le reste pas de changement, la carte est proposée en 2 ou 4 Go de mémoire vive de 63 à 79$ avec un support eMMC et un lecteur de cartes MicroSDXC. Les connecteurs et autres GPIO ainsi que les capacités de l’engin sont logiquement identiques au modèle précédent. Le support Linux est également le même et une assez belle liste de systèmes est donc déjà compatible.

 

ODROID N2 PLUS : une mise à jour de la carte de développement © MiniMachines.net. 2020.

Le leader de la prévisualisation met un pied en Chine

Par : Shadows

The Third Floor, studio spécialisé dans la visualisation au sens large (previs, postvis, techvis…) a annoncé l’ouverture de son premier site chinois, à Beijing/Pékin.

La nouvelle ne surprendra pas les personnes qui nous lisent régulièrement, puisque le dirigeant du studio, Chris Edwards, nous avait brièvement confirmé ce projet lors d’une interview réalisée en début d’année au PIDS (il était aussi revenu sur la série The Mandalorian et les nouveaux pipelines de l’entité). Edwards nous avait précisé qu’il travaillait sur le développement de ce marché depuis plusieurs années déjà.

Maggie Lu

En pratique, le nouveau bureau sera dirigé par Maggie Lu, habituée aux collaborations entre la Chine et l’Occident dans le secteur du divertissement.
L’entité ciblera essentiellement le marché local. L’équipe sera pour le moment constituée d’une vingtaine de personnes, en grande partie formées à la fois en Chine et à Los Angeles durant l’année écoulée. Une petite équipe, donc, notamment à cause de la pandémie qui a influé sur les plans de croissance du studio.
A ce propos, Variety souligne que la prévisualisation pourrait être encore plus attractive pour les studios dans les mois à venir, puisqu’elle permet d’optimiser la planification et donc la taille des équipes et les déplacements.

The Third Floor précise que l’équipe de Maggie Lu compte notamment le directeur créatif Joker Huang (anciennement chez Pixomondo Pékin) et le superviseur de visualisation Martin Ma.

Les locaux de la nouvelle entité de The Third Floor

L’article Le leader de la prévisualisation met un pied en Chine est apparu en premier sur 3DVF.

Stephen Arnold Music Shines at Broadcast Production Awards with Four Wins

DALLAS— Stephen Arnold Music came up big at NewscastStudio’s annual Broadcast Production Awards, picking up four awards – including Best Overall Use of Music for CNN America’s Choice Debate “Super Open”, a fully orchestrated, three-act music score.  Other honors came for the studio’s work for China Global Television Network (CGTN), Scripps Television Stations and WDAF/FOX ...

The post Stephen Arnold Music Shines at Broadcast Production Awards with Four Wins appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

HPA Awards Announce Call for Entries in Creative Categories

The Hollywood Professional Association (HPA®) has opened the call for entries in creative categories for the 2020 HPA Awards. Celebrating its 15th anniversary this year, the HPA Awards shine a light on the creative brilliance of the HPA community, honoring artistry in color grading, editing, sound, and visual effects in feature film, episodic, and commercials. ...

The post HPA Awards Announce Call for Entries in Creative Categories appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

How I Play (at home): SHADED gear walkthrough

With the pandemic lockdown leaving artists confined to their home spaces rather than their mainstay nightclubs and festivals, we’re exploring our traditional How I Play videos in a new light: the ways in which artists are performing live sets at home. This week, we sat down with LA-based DJ and Producer SHADED. With releases on […]

The post How I Play (at home): SHADED gear walkthrough appeared first on DJ TechTools.

Acer met à jour sa gamme ConceptD destinée au secteur de la création

Par : Shadows

Après l’annonce de la gamme ConceptD en 2019, Acer se devait évidemment de proposer régulièrement des nouveaux produits et d’installer sa marque dans la durée. C’est chose faite avec les dernières annonces du groupe, et nous vous proposons donc un point sur les produits présentés récemment.

Côté stations de travail, on note ainsi le ConceptD 100, destinée aux tâches de 2D et de 3D légères. Plus compacte que le reste de la gamme (ConceptD 500, 700 et 900), cette tour est aussi moins musclée avec un Intel Core i5 de 9ème génération. Egalement au menu, une carte NVidia GeForce ou Quadro, du stockage SSD M.2 PCIe ou encore jusqu’à 32Go de RAM.
Petite et peu bruyante (moins de 40 dbA, promet Acer), la tour ConceptD 100 saura se faire discrète dans un petit studio et des utilisations qui ne sont pas trop gourmandes. Pour des usages 3D exigeants, en revanche, il faudra se tourner vers ses grandes soeurs évoquées plus haut.

En ce qui concerne les ordinateurs portables, le ConceptD 3 Ezel est un concept intéressant. Il dispose d’une charnière spécifique permettant de replier l’écran dos au clavier, et donc de faire de l’ordinateur une sorte de tablette épaisse. Un point d’autant plus intéressant qu’un stylet (4096 niveaux de pression) est fourni. On appréciera d’ailleurs la présence d’un emplacement de stockage/recharge intégré à la machine.
Acer précise que la charnière devrait supporter sans broncher au moins 20 000 cycles de rotation de l’écran.

L’Ezel propose un Core i7 10ème génération, des caractéristiques pouvant aller jusqu’à un GPU Nvidia GeForce 1650 ou une Quadro T1000, un SSD PCIe de 1To, 16Go de Ram.
Le tout pour 40 décibels maximum là encore, et avec écran 14 ou 15,6 pouces, Delta E inférieur à 2.

On regrettera ici la limite de mémoire vive, les 16Go pouvait vite être contraignants sur certains usages.

Notez également, si la charnière ne vous intéresse pas, qu’un modèle ConceptD 3 « tout court » est aussi proposé.

Enfin, Acer dévoile de nouveaux écrans.

Le CM3 propose une dalle IPS 4K 27 pouces, 99% de l’espace Adobe RGB, un Delta E inférieur à 2 et une certification Pantone. Les angles de vue devraient être particulièrement larges (178°), et l’engin dispose d’une casquette de protection contre la lumière parasite, d’un capteur de lumière intégré.
Enfin, il est compatible avec la norme VESA Certificated DisplayHDR 400 et le système AMD FreeSync.

En parallèle, Acer lance aussi le ConceptD CP3 et le ConceptD CP5 , des produits plus haut de gamme qui proposent respectivement 4K UHD et WQHD, overclock du rafraîchissement allant jusqu’à 144Hz/170Hz.
Pour le reste, on retrouve une dalle IPS 27 pouces, un Delta E inférieur à 1, la compatibilité DisplayHDR 400, la validation Pantone,un capteur de lumière pour adapter la luminosité aux conditions de travail et une casquette pour abriter l’écran des reflets. Les CP3 et CP5 sont compatibles NVIDIA G-Sync.

Dans l’ensemble, ces nouveaux produits sont assez logiques dans leur positionnement : ils viennent compléter une gamme qui compte 11 modèles d’ordinateurs portables et 4 tours (avec évidemment des variantes en fonction de la personnalisation), 6 modèles de moniteurs. Acer poursuit donc sa stratégie et l’ajout de produits permet de proposer une segmentation plus fine du marché.

La disponibilité des différents produits annoncés est étalée dans le temps, certains étant disponibles dès juillet tandis que d’autres nécessiteront de patienter jusqu’en octobre.

Pour plus d’informations sur la gamme ConceptD, on consultera le site d’Acer.

L’article Acer met à jour sa gamme ConceptD destinée au secteur de la création est apparu en premier sur 3DVF.

Roland Sound Space, le son 3D en stéréo

Récemment, j’ai trouvé un LaserDisc intéressant : il contient de l’audio en Roland Sound Space. C’est quoi ça encore ? De l’audio en « 3D » en stéréo.

La technologie est parfois présentée comme un concurrent du Dolby Surround, mais c’est un peu plus compliqué. Le Dolby Surround contient les données pour les enceintes arrières dans l’audio et nécessite bien les enceintes en question (et un décodeur) alors que le RSS (Roland Sound Space) ne nécessite que deux enceintes. Le positionnement est généré au moment de l’enregistrement, pour simuler la présence des enceintes. En 2020, ce n’est pas vraiment mort, d’ailleurs : comme l’explique une des vidéos, c’est du binaural, une technologie revenue à la mode.

Le Roland Sound Space ne fait pas de miracles, ce n’est que du stéréo, mais l’impression de positionnement reste assez présente. Je vous mets les deux versions du contenu du LaserDisc à la fin, il y en a une pour les casques audio et une pour les enceintes. Parce que oui, le LaserDisc permet parfois deux pistes audio : c’est un disque NTSC, donc avec de l’audio en analogique et de l’audio en numérique. On trouve aussi un extrait d’un CD de démo sur YouTube. Le RSS a été un peu utilisé dans les CD Audio (une liste partielle est là) mais aussi dans quelques jeux vidéo. Sega a utilisé le RSS dans quelques jeux Mega CD et Mega LD. Mega LD ? Oui, Sega a proposé, en partenariat avec Pioneer, un lecteur de LaserDisc intégrant une console, le LaserActive, et quelques jeux – sur LaserDisc – contiennent de l’audio en Roland Sound Space. Il y a aussi un disque pour la version NEC de la même console (il y avait plusieurs modules) et quelques LaserDisc de démonstrations, dont le mien.

Le Roland Sound Space, comme le QSound de la même époque, sonne tout de même un peu artificiel en 2020, pour différentes raisons. La première, c’est évidemment qu’on a l’habitude d’entendre du vrai positionnement, que ce soit avec les systèmes home cinema ou avec les solutions modernes pour l’écoute au casque. La seconde, c’est que le positionnement semble exagéré à cause des contraintes de l’époque, notamment dans les jeux vidéo. Les utilisateurs écoutaient beaucoup moins de la musique avec un casque que maintenant, et les téléviseurs en format 4:3 offraient une image stéréo bien plus étriquée que maintenant (et le stéréo n’était pas généralisé). Un téléviseur correct en ~1990 avait une diagonale de ~55 ou ~70 cm (en gros, 45 ou 60 cm entre les deux haut-parleurs) alors qu’un modèle moderne de 55 pouces en 16:9 est bien plus large, avec ~120 cm entre les deux enceintes.

Après, je trouve ça assez convaincant tout de même, vous en pensez quoi ?

D’abord, la version pour les enceintes.

Ensuite, celle pour les casques.

Back to Basics: The Rule of Thirds in Filmmaking

Using the Rule of Thirds can dramatically increase the look of your composition. Here's a few tips on how to integrate this technique into your next shot.

Review: Pioneer DJ’s new Rekordbox 6 – is it worth subscribing?

With Pioneer DJ’s Rekordbox 6 music management and DJ performance software, you can keep your prep your music files from multiple devices, sync changes seamlessly in the cloud, and hook up your set’s tracks from an iPhone to CDJs to perform. But is all that really worth the subscription price? Contributing writer Markkus Rovito tests […]

The post Review: Pioneer DJ’s new Rekordbox 6 – is it worth subscribing? appeared first on DJ TechTools.

❌