Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

MNT Reform : l’ordinateur portable ouvert et modulaire

Le MNT Reform n’embarque pas de processeur Intel ou AMD, il n’est pas fourni sous Windows et, à vrai dire, il ne peut pas être commandé d’un clic de souris. C’est une autre optique de l’informatique qui est visée ici. Celle d’un outil totalement réapproprié par son utilisateur. 

MNT Reform

Le MNT Reform est une machine 100% Open Hardware, elle est conçue pour des gens qui veulent comprendre comment marche un outil informatique, comment c’est construit et quels rouages logiciels sont en jeu pour fonctionner. La machine pourra donc être démontée, modifiée et l’ensemble des éléments qui la constitue sont totalement documentés. Les schémas de conception et les pilotes sont accessibles, ce qui permettra de se servir de l’engin comme d’une base évolutive vers d’autres composants. Si à l’avenir vous voulez changer la batterie, faire évoluer son stockage ou augmenter ses performances, cela sera donc parfaitement possible.

MNT Reform

Sa batterie, par exemple, est constituée de 8 modules standardisés 18650 que l’on pourra modifier. Une solution qui apportera 5 heures d’usage à l’engin. Certains éléments n’étant pas possibles en Open Source, ils ont été contournés, c’est le cas du HDMI et du contrôleur de mémoire vive DDR4 par exemple.

MNT Reform

Autre point fort, le duo mémoire et processeur sont montés sur un port SoDIMM 200 broches totalement documenté. Puisque le coeur de la machine n’est pas soudé  à sa carte mère, il sera possible de le faire évoluer avec un nouveau module d’extension de son choix. Soit une solution maison pour les plus compétents, soit par une solution commercialisée dans le futur. D’autres éléments peuvent être choisis ou modifiés dans le futur comme la possibilité d’employer un classique pavé tactile ou un trackpad pour piloter le pointeur à l’écran.

MNT Reform

Autant de possibilités permettant d’adapter des modifications sur mesures pouvant convenir à des usages spécifiques. Le clavier est rétro éclairé et existe en QWERTY comme en AZERTY.

MNT Reform

Car il faut bien le dire, le rapport performances/prix de l’engin n’est pas bon. A son bord, on découvre un SoC NXP i.MX8MQ, une solution quadruple coeurs ARM Cortex-A53 identique à ce que l’on peut trouver dans des TV-Box entrée de gamme. Cette solution est associée à un chipset graphique Vivante GC700Lite et 4 Gigaoctets de mémoire vive. Des choix qui s’expliquent par la volonté de pouvoir partager les ressources et documentations des composants. Ce qui exclut des solutions plus haut de gamme pour le moment. Totalement passif, l’engin dissipe la chaleur dégagée par la puce ARM grâce à un simple radiateur en aluminium.

Des choix particuliers ont également été faits sur cette machine. Par exemple, elle ne propose ni webcam ni microphone par défaut. Une volonté qui s’explique par la possibilité d’ajouter ces composants via le support de l’USB facilement et protéger la vie privée par défaut. Le Wifi est disponible en option grâce à une classique carte d’extension MiniPCIe et le stockage pourra également être l’objet d’un choix. En PCIe M.2 NVMe ou en exploitant le lecteur de cartes SDXC intégré. 

MNT Reform

La connectique comprend trois ports USB 3.0 Type-A classiques ainsi que deux brochages USB 2.0 en interne. Un port Ethernet Gigabit est présent par défaut ainsi qu’une sortie HDMI et un jack audio stéréo 3.5 mm. Une paire d’enceintes stéréo est intégrée. 

MNT Reform

L’écran du MNT Reform est un 12.5″ en FullHD IPS non tactile connecté en eDP. Il propose également un petit écran secondaire OLED en 128 x 32 pixels qui informera l’utilisateur de messages concernant le fonctionnement de la machine. La charnière proposera une ouverture à 180°.

MNT Reform

Livré sous Debian, le 12.5″ proposera une foule d’autres choix logiciels compatibles ainsi que tous les logiciels classiques du monde linux de Gimp à LibreOffice en passant par Firefox.  Le châssis en aluminium mesure 29 cm de large pour 20.5 cm de profondeur et 4 cm d’épaisseur pour un poids global de 1.9 Kg. Des dimensions et un poids assez élevés pour un 12.5″ évidemment mais c’est la première conséquence de l’ouverture du dispositif.

La seconde est le prix de l’ensemble. Vendu en financement participatif, l’engin n’est vraiment pas donné au vu de ses composants embarqués. Un résultat logique au vu de la confidentialité de l’objet et des choix internes. 

1300$, c’est le prix du MNT Reform pré-monté et prêt à l’emploi. Pour 999$, vous pourrez recevoir le même engin en kit a monter vous même. Si le coeur vous en dit ou si vous voulez parfaitement adapter la machine à vos besoins, vous pourrez choisir le kit le moins cher. Pour 550$ vous  recevrez la carte mère de la machine ainsi que sa carte d’extension SoDIMM contenant le SoC ARM et la mémoire vive. Les autres éléments indispensables comme le bloc d’alimentation et le dissipateur en aluminium seront évidemment fournis. La livraison des portables devrait avoir lieu en Décembre. 

MNT Reform

Je ne pense pas que ce type de machine va convaincre le grand public mais uniquement séduire les gens déjà convaincus. Pour autant, et si ce n’est pas le premier engin du genre, je suis bien obligé de constater l’évolution notable de la qualité de ce type de proposition. Des bricolages tarabiscotés d’il y a quelques années, on est aujourd’hui sur des solutions assez haut de gamme et dont l’intégration est impressionnante. La carte mère de ce projet, par exemple, est tout à fait remarquable. Il en faut peu – et il s’agit probablement plus d’une question de financement que de compétences – pour proposer un engin totalement abouti et plus abordable.

MNT Reform : l’ordinateur portable ouvert et modulaire © MiniMachines.net. 2020.

❌