Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

SnapOnAir : Un projet de “Pager” OpenSource

Par Pierre Lecourt

Les plus jeunes d’entre vous et ceux qui n’ont pas parfait leur culture audiovisuelle avec l’indispensable Saison 1 de The Wire ne savent peut être pas ce qu’est un Bipeur ou un Pager en Anglais. Ces drôles d’appareils avec un écran LCD qui affichaient un court message ou un numéro à rappeler. Ces appareils, précurseurs des smartphones et de leurs échanges de messages effrénés, ont disparu du paysage aussi vite qu’ils sont arrivés quand les téléphones mobiles se sont démocratisés.

2019-09-20 00_11_04-minimachines.net

Un Pager Motorola

Et pourtant le format avait et a toujours de l’intérêt. Il va à l’essentiel en diffusant une information simple et efficace. Cette idée d’une technologie obsolète, bien que toujours utile, a fait son chemin et a mené au projet SnapOnAir dirigé par le Docteur Cadic. Médecin de son état et amoureux de nouvelles technologies dans le civil. Après avoir créé plusieurs boites High-Tech, le Docteur Cadic est revenu à son métier de coeur. La médecine. Comprenant que ce qui l’intéressait dans l’aventure technologique, c’était le frisson de la création, de la découverte et du partage, il s’est naturellement orienté vers des projets OpenSource.

Le Projet SnapOnAir est donc le travail d’une seule personne pour le moment même si de bonnes volontés s’intéressent désormais à son développement. Ouvert et libre, si l’aventure vous intéresse, SnapOnAir cherche des bonnes volontés capables de mener des projets à bien. Si vous savez dessiner et concevoir des cartes et autre matériels, si vous pouvez développer des solutions logicielles ou si vus voulez participer à la mise en lumière de l’idée, vous pouvez trouver des contacts sur le site.

2019-09-19 21_23_07-minimachines.net

SnapOnAir, qu’est ce  que c’est ?

L’idée de base, c’est donc de transmettre des données sur des fréquences assez basses et… totalement libres. Pas besoin de permis, ni de licence pour employer ces réseaux là. Le projet se base sur le système LoRa. Il s’agit d’un protocole permettant à divers appareils de communiquer entre eux des informations peu importantes en terme de volume comme du texte ou des coordonnées GPS. La solution LoRa fonctionne sur de grandes distances et ne consomme que très peu d’énergie. Le principe fonctionne en étoile. On crée un nœud de base et ce nœud va ensuite communiquer autour de lui à des dizaines ou des centaines de petits appareils à faible consommation d’énergie.

Les appareils construits par SnapOnAir fonctionnent ainsi, il s’agit toujours d’un minuscule objet qui peut afficher et émettre des données basiques vers d’autres appareils. L’idée est de créer quelque chose de physique se rapprochant de ce qu’a été Fidonet. Un réseau textuel existant avant l’apparition et la démocratisation d’internet qui partageait des données texte. Le nouveau système reprend beaucoup des principes employés alors : Structure simple, messagerie basique et esprit libre.

Car la grande différence entre SnapOnAir et un simple Pager, c’est qu’il fonctionne en dehors de tout réseau. Pas de ligne GSM et donc pas de SMS. Les messages sont portés de machine à machine sans avoir recours à la moindre intervention extérieure d’un opérateur. L’idée est ici très intéressante car elle ouvre des possibilités très larges à l’usage.

En interviewant le Docteur Cadic, il m’a indiqué avoir eu des contacts un peu partout sur la planète. Des profils intéressés par son système pour des usages on ne peut plus variés. L’exploitation de base est évidente, partager des messages d’une personne à une autre, sans passer par la bonne volonté d’un opérateur ou une infrastructure lourde. Un quartier, un village, une école, un hôpital de campagne… Un groupe d’intervention pourrait rapidement débarquer sur un lieu après une catastrophe. Déployer une antenne et permettre à différentes personnes de se coordonner efficacement.

2019-09-19 21_25_49-minimachines.net

On imagine l’intérêt d’un camion transportant une centaine de ces appareils autonomes, permettant de coordonner des recherches après un tremblement de terre par exemple. Un simple ballon à hélium pourrait permettre de couvrir une région énorme même si l’ensemble des antennes relais des réseaux classiques sont tombées.  Même idée avec une communauté isolée dans un pays qui n’a pas un bon accès aux réseaux. On déploie une unique antenne et on peut dialoguer avec tout le monde. Prévenir d’un incendie, d’un rassemblement, d’un événement… Créer du lien social. Ces appareils consommant très peu, ils peuvent être rechargés facilement avec un petit panneau solaire par exemple.

Mais ces scénarios ne sont pas les seuls à retenir l’attention. Les usages sont innombrables et le potentiel énorme. Des agriculteurs Australiens s’intéressent au concept pour piloter leurs gigantesques fermes. Envoyer des informations d’un bout à l’autre de ces immenses espaces sans devoir dépenser des fortunes d’implantation d’antennes relais. Le tourisme peut également y trouver un outil intéressant. Donner à chaque personne dans un bus de tourisme un de ces petits appareils avec des informations de rassemblement, coller une antenne sur le véhicule et les lâcher dans la nature en ayant la possibilité de leur donner des points de rendez-vous, des informations et autres… 

2019-09-19 21_30_03-minimachines.net

Les appareils peuvent également s’imaginer comme fonctionnant de manière autonome : Grâce à des durées de vie énormes, on peut les laisser actifs et capables de réagir à un événement précis voir les coupler à d’autres capteurs. La mise en marche d’un moteur, le retour d’un certain niveau d’eau sur une réserve en profondeur, l’ouverture d’une porte ou le déclenchement d’un détecteur. Pas besoin d’un énorme batterie, pas besoin d’un abonnement GSM. Donner un signal à une équipe, indiquer qu’un appareil porteur d’un de ces engins est en panne, etc.

Un bon exemple donné par le Docteur Cadic serait d’utiliser un de ces appareils couplé à un Pass de station de ski. Avec un capteur de température et de mouvements par exemple. En identifiant le porteur du pass et l’associant à un numéro de téléphone mobile, on pourrait parfaitement automatiser un appel si le pass remplit certaines conditions “anormales” en montagne. Par exemple si le Pass ne bouge plus du tout pendant 5 ou 10 minutes dans une certaine zone et que la température détectée est vraiment très basse, un appel invitant le porteur à taper un code sur son smartphone pour désactiver la mise en route de recherches pourrait être lancé. Si aucun code ne parvient au système, une triangulation précise de l’émission du Pass pourrait alors être enclenchée.

2019-09-19 20_23_14-minimachines.net

Plusieurs appareils sont déjà dans les cartons de SnapOnAir. Tous basés sur des composants très simples et accessibles. Le SnapOnAir Mini Kit V1.2 par exemple s’achète à 25€ et se base sur une solution ESP32 programmable, un transmetteur RFM95 et propose un écran 0.96″ OLED SSD1306. Il dispose de 5 boutons permettant de naviguer dans un alphabet et de pianoter des messages avant de les envoyer. Il est vendu en kit et nécessitera un peu de connaissances techniques en soudure ainsi que la réalisation d’une coque imprimée en 3D. La fiche technique liste les différents éléments nécessaires mais également les sources sur Github.

2019-09-19 20_24_48-minimachines.net

Le SnapOnAir Stick est une version plus complète du SnapOnAir Mini, elle n’est pas encore commercialisée mais propose plus de fonctions avec la présence d’un petit buzzer d’un transmetteur pouvant employer plusieurs bandes RF.

2019-09-19 20_26_22-minimachines.net

2019-09-19 20_26_33-minimachines.net   2019-09-19 20_26_40-minimachines.net

Le Discovery Communicator est une version plus complète encore avec un GPS intégré, une LED RGB et un écran à très basse consommation d’énergie.

2019-09-19 21_34_23-minimachines.net

Enfin le Communitycator qui est le modèle le plus complet de tous avec un écran beaucoup plus grand en 3.5″, un support de batterie 18650, un GPS, un connecteur SMA pour brancher une antenne externe et surtout un clavier complet en Qwerty ou Azerty. Ce dernier appareil permettrait d’entretenir une véritable correspondance entre utilisateurs.

Beaucoup de ces appareils sont en cours de développement ou d’optimisation. Tous ont une même règle de conception très légère et ont recours à des éléments simples. Le Docteur Cadic veut pousser plus loin ces expérimentations et imagine des débouchés très variés. De telle sorte que le projet SnapOnAir puisse être modifié et adapté à des milliers de tâches différentes. Du mini pager ne coûtant que quelques euros pièce à des engins aux possibilités beaucoup plus larges.

 

SnapOnAir : Un projet de “Pager” OpenSource © MiniMachines.net. 2019

OpenDataCam 2.0 – An open source tool to quantify the world

Par Filip Visnjic
OpenDataCam 2.0 – An open source tool to quantify the world
OpenDataCam is a open source tool to quantify the world. It consists of a camera attached to a mini computer that is running an object detection algorithm that counts and tracks moving objects.

Prueba

Par Hayley Cantor

The post Prueba appeared first on Audiovisualcity.

Open Source : Autodesk fait le point sur MaterialX avec Lucasfilm et Allegorithmic

Par Shadows

Autodesk a mis en ligne une conférence autour de son travail sur l’open source ; plus précisément, il s’agit d’une conférence autour de MaterialX aux côtés de Lucasfilm et Allegorithmic.
En complément, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir la conférence donnée au Festival d’Annecy 2019 autour de l’Open Source : Autodesk y présentait sa vision sur le sujet.

L’article Open Source : Autodesk fait le point sur MaterialX avec Lucasfilm et Allegorithmic est apparu en premier sur 3DVF.

Apantac Showcases KVM over IP at IBC2019

Par Delamere Marketing

New KVM over IP card for OpenGear; KVM over IP Extenders with Fiber Apantac, an internationally recognized manufacturer of multiviewers, video walls, extension and signal processing solutions announces its new KVM over IP solutions, which it will showcase at the upcoming IBC 2019 event on stand 8.E43. KVM over IP for openGear This first of ...

SIGGRAPH 2019 : USD, quel impact pour les studios ?

Par Shadows

A l’occasion du SIGGRAPH, SideFX a proposé de nombreuses conférences sur place, à Los Angeles. L’une d’elle, dont voici l’enregistrement, était centrée sur USD.

Si nous avons déjà plusieurs fois abordé ce format open source initialement développé chez Pixar, la présentation a l’intérêt de souligner certains intérêts et enjeux concrets.
Ainsi, avec Universal Scene Description, un plan spécifique peut être décrit avec un fichier unique, et les informations peuvent être passées de département en département pour être éditées de façon non destructive. Autre avantage : chaque département peut voir automatiquement les dernières mises à jour de chaque département en ouvrant un fichier USD.

USD

La vidéo propose aussi une explication autour de certains concepts d’USD comme les calques, opinions, références.

Présentée par Rob Stauffer (Senior Production Consultant chez SideFX), cette conférence n’était pas organisée par hasard par l’éditeur de Houdini. USD va en effet prendre de l’importance dans ce logiciel, comme nous l’annoncions début août.

L’article SIGGRAPH 2019 : USD, quel impact pour les studios ? est apparu en premier sur 3DVF.

Algorithmic Drive – Spectacular car(au)tonomy

Par Filip Visnjic
Algorithmic Drive – Spectacular car(au)tonomy
'Algorithmic Drive' is an interactive installation and performance inspired by inspired by autonomous cars and dash cam compilations. The work plays with the tension generated by confronting the technologies used by mobile robotics with the unpredictable nature of the world.

Vectoglyph – Vector forms as a foreign language

Par Filip Visnjic
Vectoglyph – Vector forms as a foreign language
Created by Nicolas Boillot, 'Vectoglyph' is a project exploring both the behaviour and implications of GPT-2 AI, a text generating model developed by OpenAI that is able to generate coherent texts in English on demand (including "fake news").

glTF, WebGL, OpenXR, Vulkan : les conférences Khronos du SIGGRAPH 2019

Par Shadows

Le Khronos Group a mis en ligne les enregistrements de ses conférences au SIGGRAPH 2019, qui se tenait fin juillet.
Au menu :

  • un « Fast Forward » qui couvre les dernières avancées des standards du Khronos Group :
  • une présentation centrée sur glTF, format de partage et chargement de modèles 3D :
  • une conférence autour des dernières techniques liées à WebGL, API dédiée à la 3D sur le web :
  • Enfin, des sessions autour de l’API Vulkan, destinée à remplacer OpenGL.

Notez enfin que les supports de présentations sont disponibles au téléchargement au format pdf.

L’article glTF, WebGL, OpenXR, Vulkan : les conférences Khronos du SIGGRAPH 2019 est apparu en premier sur 3DVF.

Open Image Denoise 1.0 : des avancées notables pour le denoiser d’Intel

Par Shadows

En février dernier, nous vous avions parlé du lancement d’Open Image Denoise, une librairie de réduction du bruit développé par Intel. Ce dernier se destine au traitement d’images issues de moteurs de rendu de type raytracing. Enfin, il est proposé en open source, sous licence Apache 2.0.

Si nous l’évoquons à nouveau, c’est car la version 1.0 a été dévoilée à l’occasion du SIGGRAPH. On y trouve deux avancées principales :

  • amélioration de la qualité du denoising : meilleure préservation des détails, moins d’artefacts ;
  • la mémoire utilisée par défaut a été largement revue à la baisse, et une option permet de limiter cette consommation mémoire (au prix évidemment de performances moindres).

Pour le reste, correction de bugs et corrections mineurs sont sans surprise aussi au programme.

Comme le veut la tendance actuelle, Open Image Denoise s’appuie sur un système de type deep learning. Il a été entraîné sur des images de qualité variable, de 1 échantillon par pixel jusqu’à des images ayant quasiment convergé. Le but de ce choix : obtenir un filtre qui fonctionne à la fois pour les aperçus et le rendu final.

En pratique, Open Image Denoise a commencé à être adopté par certains outils comme Cinema 4D R21, Corona Renderer 4, Unity. Il fonctionne avec les CPUs disposant d’une architecture Intel 64 ou compatible.

Intel Open Image Denoise

L’article Open Image Denoise 1.0 : des avancées notables pour le denoiser d’Intel est apparu en premier sur 3DVF.

OpenXR 1.0 : un standard pour tuer la fragmentation en réalité virtuelle et augmentée

Par Shadows

Annoncé en 2017, le standard OpenXR est enfin finalisé. La version 1.0 de ses spécifications a été dévoilée il y a quelques jours.

L’objectif affiché est à la fois simple et ambitieux : mettre un terme à la fragmentation des écosystèmes en réalité virtuelle et augmentée. En effet, avant OpenXR, chaque application et moteur devait utiliser l’API propriétaire d’une plateforme (SteamVR, Windows Mixed Reality, etc) pour la supporter, et un matériel spécifique (par exemple un nouveau casque) nécessitait souvent une intégration dédiée.

OpenXR se propose en alternative à cette approche. En servant d’interface entre applications/moteurs et plateformes, mais aussi entre plateformes et matériel, l’idée est de faciliter grandement le support multiplateformes.

OpenXR est soutenu par de nombreuses entreprises, dont des entités majeures de la réalité virtuelle et du temps réel : Epic Games, Google, Valve, Unity, Microsoft, HP, Magic Leap, Oculus… On peut donc espérer que le standard se répandra effectivement sur l’ensemble du marché.

OpenXR

L’article OpenXR 1.0 : un standard pour tuer la fragmentation en réalité virtuelle et augmentée est apparu en premier sur 3DVF.

Radeon ProRender se met à jour

Par Shadows

AMD a profité du SIGGRAPH pour mettre à jour Radeon ProRender. Ce logiciel est pour rappel un moteur de rendu GPU, compatible Windows/MacOS/Linux et gratuit. Au programme de cette mise à jour :

  • De nouvelles intégrations, avec un support natif pour la solution BIM Acca Edificius, l’outil d’optimisation InstaLOD Studio XL, le logiciel de textile 3D Z-Weave de Z-Emotion ;
  • Le support de Bullet Render Farm pour le rendu dans le cloud ;
  • Le support de Blender 2.8 via une réécriture complète de l’addon dédié. La nouvelle version gère notamment le rendu du hair et le denoising par intelligence artificielle. Tous les nodes Blender ne sont par contre pas supportés ;
  • Le plugin Maya a lui aussi été mis à jour avec support du tile rendering, meilleure interactivité dans le viewport, gestion des light portals ;
  • Du côté des développeurs, le SDK propose désormais sous forme d’aperçu un mode Full Spectrum.

AMD annonce annonce aussi quelques futures mises à jour : le support de Cinema 4DR21 est prévu pour l’automne, et une roadmap a été mise en ligne : on y découvre notamment l’arrivée prochaine de la V2 du moteur.

Radeon ProRender

L’article Radeon ProRender se met à jour est apparu en premier sur 3DVF.

SIGGRAPH 2019 : l’Academy Software Foundation multiplie les annonces

Par Shadows

Lancée il y a un an, l’Academy Software Foundation (ASWF) a pour but de soutenir et fédérer les initiatives open-source dans le cinéma et les autres médias. A l’occasion du SIGGRAPH 2019, l’entité a fait quelques annonces.

De nouveaux membres

Tout d’abord, de nouvelles entreprises ont rejoint la fondation : Netflix, Amazon Web Services (sur lequel s’appuient de nombreux outils cloud liés à la 2D/3D), le studio Rodeo FX et enfin MovieLabs (société spécialisée entre autre dans la distribution de contenus numériques et la sécurité).

OpenTimelineIO de Pixar fait son entrée

Outre ces nouveaux soutiens, l’ASWF accueille un cinquième projet open source : OpenTimelineIO (OTIO).
Ce dernier est un système permettant d’échanger efficacement des données d’édition/timelines entre outils ; il gère clips, timings, pises, transitions, marqueurs ou encore métadonnées au travers d’une API qui peut être intégrée dans des outils tiers.

OpenTimelineIO vient donc rejoindre les quatre projets déjà gérés par l’ASWF : OpenColorIO, OpenVDB, OpenEXR et OpenCue.

L’ASWF poursuit sa croissance

Au travers de ces deux annonces, l’ASWF continue à progresser en termes de soutiens et de projets soutenus. L’entité semble donc bien se porter, et nous ne manquerons pas de relayer les futures évolutions la concernant.

L’article SIGGRAPH 2019 : l’Academy Software Foundation multiplie les annonces est apparu en premier sur 3DVF.

2 nouvelles présentation sur UE4 et les Open Worlds

Par greg

2 présentations réalisées dans le cadre de l’Unreal Fest Europe 2019, soit plus d’une heure trente de vidéos sur le thème d’UE4 et des Open Worlds. Dans cette vidéo de 45 min, les membres de l’équipe Frogwares partagent leurs 3 années d’expérience dans le développement d’un jeu en monde ouvert avec Unreal Engine 4, en … Continuer la lecture de 2 nouvelles présentation sur UE4 et les Open Worlds

2 nouvelles présentation sur UE4 et les Open Worlds

Par greg

2 présentations réalisées dans le cadre de l’Unreal Fest Europe 2019, soit plus d’une heure trente de vidéos sur le thème d’UE4 et des Open Worlds. Dans cette vidéo de 45 min, les membres de l’équipe Frogwares partagent leurs 3 années d’expérience dans le développement d’un jeu en monde ouvert avec Unreal Engine 4, en … Continuer la lecture de 2 nouvelles présentation sur UE4 et les Open Worlds

Blackberry Winter – Artificial human motion in asymmetry

Par Filip Visnjic
Blackberry Winter – Artificial human motion in asymmetry
Created by Christian Mio Loclair (Waltz Binaire), 'Blackberry Winter' is an investigation into the possibilities of identify motion as a continuous walk in a latent space of situations.

Une GeForce (pas vraiment) compatible OpenLDI… mais PanelLink

Par Pierre Dandumont

Depuis un moment, j’ai un écran OpenLDI, le SGI 1600SW. Récemment, j’ai trouvé une carte graphique 32 Mo pour Mac, et je cherchais une carte pour PC. Wikipedia indiquait sur la page de l’écran qu’I-O DATA avait proposé une GeForce au Japon. j’en ai trouvé une… et elle n’est pas OpenLDI. FAIL.

Il ne faut pas toujours faire confiance à Wikipedia et vérifier de temps en temps ne fait pas de mal (je corrige quand je trouve des erreurs, comme ici). La carte possède en effet une prise qui ressemble pas mal à de l’OpenLDI… mais ce n’est pas de l’OpenLDI. De ce que j’ai vu, c’est du PanelLink.

La carte


Oups, c’est plus large que de l’OpenLDI

PanelLink, kézako ?

Le PanelLink, comme le DFP d’ailleurs, est une norme numérique des années 90, concurrentes du DVI. Mais c’est le DVI qui a gagné. Le PanelLink transporte un signal vidéo numérique de type TMDS (comme le DVI et le DFP), de l’USB et de l’audio analogique. La norme est visiblement essentiellement utilisée par Fujitsu et Siemens pour de vieux écrans plats. Et ce n’est évidemment pas compatible avec l’OpenLDI. On trouve quelques informations sur la norme , un arrticle d’une personne qui a construit un câble PanelLink vers DVI et même le brochage du câble.

Une puce Silicon Image et une prise Molex


La connectique : entrée USB, PanelLink, VGA


Le câble pour l’audio et l’USB

La carte graphique que j’ai reçu est une GeForce 2 MX400 en PCI, avec un connecteur PanelLink, donc. Elle a besoin d’une prise Molex pour s’alimenter et elle a une petite particularité. En effet, la prise mini DIN n’est pas une sortie TV, mais une entrée pour l’USB et l’audio. Un câble fourni permet en effet de récupérer l’USB et l’audio sur les autres prises de la carte mère pour réinjecter le tout dans le connecteur PanelLink. Elle fonctionne avec mon PC, sous Windows 98, mais je n’ai pas pu tester la sortie PanelLink, forcément. Peut-être un jour…

Apantac Debuts the Industry’s Most Modular KVM over IP Solution at InfoComm 2019

Par Delamere Marketing

Apantac, an internationally recognized manufacturer of multiviewers, video walls, extension and signal processing solutions is bringing broadcast quality to the ProAV market with its new KVM over IP solution (OG-KVM-IP-Tx) for the modular openGear platform. This new KVM over IP offering will be showcased at InfoComm 2019, booth 4029. This first of its kind solution ...

Aweigh – Open navigation system inspired by insect eyes

Par Filip Visnjic
Aweigh – Open navigation system inspired by insect eyes
Postgraduate designers from Imperial College and the Royal College of Art have developed an alternative positioning system based on the polarized vision of insects.

#Repost @jeanpoole with @get_repost ・・・ Weekend projections for...



#Repost @jeanpoole with @get_repost
・・・
Weekend projections for @curseovdialect at Bar Open (featuring animation made from burning tyre grafitti I photographed in Monterrey, Mexico (hiii @aaron_eivet & @mosesiten 👋))
.
.
.
.
#livevisuals, #concertphotography, #hiphop, #melbourne, #baropen, #vdmx, #millumin
https://www.instagram.com/p/Bn9XhmnBXKN/?utm_source=ig_tumblr_share&igshid=1u5v572t41gam

Q2VKPT, un jeu en lancer de rayons

Par Norina

Q2VKPT est l’un des premiers jeux jouables utilisant la technologie de Raytracing Temps-réel, c’est à dire en faisant du lancer de rayons et en simulant efficacement un éclairage entièrement dynamique en temps réel, avec les mêmes techniques modernes que celles utilisées dans l’industrie du cinéma (voir le guide pratique de Disney sur le traçage des chemins).  … Continuer la lecture de Q2VKPT, un jeu en lancer de rayons

Q2VKPT, un jeu en lancer de rayons

Par Norina

Q2VKPT est l’un des premiers jeux jouables utilisant la technologie de Raytracing Temps-réel, c’est à dire en faisant du lancer de rayons et en simulant efficacement un éclairage entièrement dynamique en temps réel, avec les mêmes techniques modernes que celles utilisées dans l’industrie du cinéma (voir le guide pratique de Disney sur le traçage des chemins).  … Continuer la lecture de Q2VKPT, un jeu en lancer de rayons

Manus – Exploring pack behaviours in autonomous robots

Par Filip Visnjic
Manus – Exploring pack behaviours in autonomous robots
Created by Madeline Gannon for the 2018 Annual Meeting of New Champions at the The World Economic Forum, in Tianjin, China, Manus is a set of ten industrial robots that are programmed to behave like a pack of animals.

Piksel

Par Nina Verhagen

piksel-2018-2BERGEN, 22-24 November 2018

Piksel is an international festival for electronic art and technological freedom. Part workshop, part festival, it is organized in Bergen, Norway, and involves participants from more than a dozen countries exchanging ideas, coding, presenting art and software projects, doing workshops, performances, and discussions on the aesthetics and politics of free technologies.

The development, and therefore use, of digital technology today, is mainly controlled by multinational corporations. Despite the prospects of technology expanding the means of artistic expression, the commercial demands of the software industries severely limit them instead.

Piksel is focusing on the Free/Libre and Open Source movement as a strategy for regaining artistic control of the technology, but also a means to bring attention to the close connections between art, politics, technology, and economy.

Piksel is an annual festival for artists and developers working with free and open source software, hardware and art. The festival is a member of the Pixelache network of electronic art festivals – pixelache.ac – and one of the nodes in the Production Network for Electronic Art in Norway – PNEK

 

 

Piksel Festival

Bergen, Norway

post@piksel.no

LINK BOX

Piksel

 

Facebook_logo(2)

 

 

The post Piksel appeared first on Audiovisualcity.

#Repost @jeanpoole with @get_repost ・・・ Weekend projections for...



#Repost @jeanpoole with @get_repost
・・・
Weekend projections for @curseovdialect at Bar Open (featuring animation made from burning tyre grafitti I photographed in Monterrey, Mexico (hiii @aaron_eivet & @mosesiten 👋))
.
.
.
.
#livevisuals, #concertphotography, #hiphop, #melbourne, #baropen, #vdmx, #millumin
https://www.instagram.com/p/Bn9XhmnBXKN/?utm_source=ig_tumblr_share&igshid=1u5v572t41gam

OpenSpace 3D, Application libre de 3D interactive

Par greg

OpenSpace 3D est une application permettant de créer des présentations 3D interactives, mais également des jeux. Elle dispose des fonctionnalités d’un moteur de jeu : réseau, moteur 3d, interface 2d, audio, vidéo, SQL – et ce au travers d’un langage scripté, le SCOL (Standard Cryo OnLine Language) créé par la société Cryo-Interactive en 1995 (par Sylvain … Continuer la lecture de OpenSpace 3D, Application libre de 3D interactive

OpenSpace 3D, Application libre de 3D interactive

Par greg

OpenSpace 3D est une application permettant de créer des présentations 3D interactives, mais également des jeux. Elle dispose des fonctionnalités d’un moteur de jeu : réseau, moteur 3d, interface 2d, audio, vidéo, SQL – et ce au travers d’un langage scripté, le SCOL (Standard Cryo OnLine Language) créé par la société Cryo-Interactive en 1995 (par Sylvain … Continuer la lecture de OpenSpace 3D, Application libre de 3D interactive

Blender Open Data

Par greg

Aujourd’hui, on parle Benchmarking et Open Data avec cette nouvelle initiative de la fondation Blender.

❌