Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Provo Canyon, les NUC 8 Pro débarquent avec gestion du vPro

Par Pierre Lecourt

La gamme NUC 8 Pro est assez large avec des engins sous trois processeurs Intel différents. Le Core i7-8665U, le Core i5-8365U et le Core i3-8145U. Les deux premiers prendront en charge la fonction vPro tandis que le dernier n’y accédera pas. Ce sont des puces Whiskey Lake avec un TDP de 15 watts qui embarquent toutes un circuit graphique UHD 620.

Nuc 8 Pro

Le NUC8v7PNK propose donc le i7-8665U dans une version pré équipée d’un SSD PCIe NVMe de 512 Go associé à 16 Go de DDR4 en double canal. Le NUC8v5PNK propose un Core i5-8365U avec toujours 512 Go de stockage mais 8 Go de DDR4. Et le NUC8i3PNK a beau s’appeler NUC 8 Pro, il ne proposera pas de fonction vPro avec son Core i3-8145U. Il est livré avec 256 Go NVMe et une seule barrette de 4 Go de DDR4. Ces engins ne disposent pas d’extensions via une baie 2.5″ pour ajouter un stockage secondaire, ils permettent, par contre, de faire évoluer leur mémoire à 64 Go grâce à deux slots de DDR4 SoDIMM. Ces modèles plus fins mesurent
,2 cm de profondeur et 3.7 cm d’épaisseur.

Nuc 8 Pro

Des modèles équivalents sont également disponibles en barebones. Ils disposent d’un port M.2 et de deux slots de mémoire vive SoDIMM DDR4 mais rien n’est peuplé. 

Nuc 8 Pro

Suivent les Kits NUC8v7PNH, NUC8v5PNH et NUC8i3PNH qui reprennent les mêmes puces Core i7,  i5 et i3 et qui sont également vendus en barebones.  Légèrement plus hauts que les trois modèles précédents avec 5.3 cm d’épaisseur, ils proposent toujours un port M.2 PCIe NVMe mais également une baie 2.5″ pour un stockage supplémentaire. 

2020-01-23 12_26_39-minimachines.net

Les cartes mères nues correspondant à ces machines seront également disponibles. Toute la gamme est listée chez Intel.

Tous ces modèles partagent la même architecture et la même connectique. Ils embarquent tous un Wifi6 et du Bluetooth 5, savent gérer des modules de cache Intel Optane et proposent une connectique complète. On retrouve donc sur la face avant deux ports USB 3.1 Type-A et sur la face arrière un port Thunderbolt 3.0 Type-C , deux sorties HDMI 2.0a, un Ethernet Gigabit, un USB 3.1 Type-A et un USB 2.0. Sur la carte mère trois connecteurs USB sont disponibles sous forme de broches : un port USB 3.0 et deux ports USB 2.0. Un brochage RS232 et un sortie vidéo interne eDP sont également disponibles.

2020-01-23 12_22_56-minimachines.net

Pas de lecteur de cartes ni de port audio, les engins ont réellement une vocation professionnelle et je suppose qu’Intel compte sur les sorties HDMI et le Bluetooth pour diffuser du son. Les machines pourront piloter jusqu’à 3 écrans grâce à l’affichage DisplayPort du Thunderbolt. Un port Kensington Lock est également disponible. Bref, les NUC 8 Pro sont prévus pour une utilisation en entreprise et ne devraient pas bénéficier d’une énorme publicité de la part d’Intel pour leur sortie. Vous devriez les trouver chez les revendeurs pros d’ici quelques semaines.

Source : FanlessTech

Provo Canyon, les NUC 8 Pro débarquent avec gestion du vPro © MiniMachines.net. 2020.

Intel NUC Panther Canyon et Phantom Canyon, la gamme NUC 11 dévoilée

Par Pierre Lecourt

Les prochains Intel NUC 11 ont eu droit à une annonce un peu anticipée grâce à FanlessTech, deux machines sont au rendez-vous et devraient proposer des processeurs Intel Tiger Lake-U de 28 watts de TDP. Le NUC 11 ou Panther Canyon embarquera un circuit graphique Intel Xe tandis que le NUC 11 Extreme ou Phantom Canyon fera appel à un circuit graphique indépendant.

NUC 11 Panther Canyon

Panther Canyon est donc le nom de code de la onzième version de minimachines NUC. L’évolution logique de l’offre avec à son bord la dernière génération de puces d’Intel, Tiger Lake. On peut donc s’attendre à des puces Tiger Lake-U qui embarqueront des circuits graphiques Intel Xe. Un duo qui devrait apporter des performances encore plus élevées et qui devrait être disponible au lancement de cette nouvelle génération de processeurs. La mémoire vive pourra monter à 64 Go de DDR4 grâce à deux slots SoDIMM DDR4-3200.

On retrouve les éléments habituels de la gamme avec sur cette face avant un double port USB dont un Type-C Thunderbolt 3, un port jack audio 3.5 mm combo et le bouton d’allumage. Les quatre petits trous sont probablement des emplacements micro pour une utilisation vocale d’assistants personnels. On remarque la double hauteur typique des NUC, ce modèle embarquera un stockage SSD sur carte M.2 2280 mais également un emplacement 2.5″. L’engin pourra prendre en charge une mémoire cache Intel Optane.

NUC 11 Panther Canyon

 

Une seconde version montre un châssis moins haut, signifiant qu’Intel gardera pour ces NUC 11 Panther Canyon l’option de solutions plus compactes sans emplacement 2.5″. On retrouvera à l’intérieur des processeurs Intel Tiger Lake-U de 28 watts  en Core i3, i5 et i7.

La partie arrière nous montre une connectique classique avec une sortie vidéo HDMI 2.1 plein format, un Mini DisplayPort 1.4, un port Thunderbolt 3 Type-C, deux USB supplémentaires et un port Ethernet 2.5 GbE. L’alimentation se fait via un jack classique. Le Panther Canyon embarquera un module Wifi6 et Bluetooth 5.0. 

Sortie prévue ? Seconde moitié de l’année.

Phantom Canyon

NUC 11 Extreme Phantom Canyon, la relève d’Hades

La gamme la plus évoluée des NUC est caractérisée par son goût pour le morbide. Elle a débuté avec les Skull Canyon en 2015 et inauguré la symbolique des têtes de mort sur son châssis. Elle a été suivie par Hades Canyon en 2018, un modèle qui embarquait les puces Kaby Lake-G d’Intel. Des processeurs qui avaient la particularité de faire cohabiter un circuit Core d’Intel avec une solution graphique AMD. Des processeurs qui ont, depuis peu, mis fin à leur carrière.

Hadès, maître des enfers de la mythologie Grecque va donc prendre sa retraite, pour laisser la place à Phantom Canyon également prévu pour cette année. Ce NUC 11 Extreme embarquera également un processeur Tiger Lake-U de 28 watts de TDP en Core i5 et i7. Intel descend donc d’un cran par rapport à la solution actuelle qui propose des puces de 45 watts de TDP. Il embarquera par contre un circuit graphique totalement à part avec 6 à 8 Go de mémoire vive dont on ne connait pas le détail.

L’intérêt de ce choix étant, en général, la possibilité de fonctionner avec le circuit graphique interne aux puces Intel pour les usages classiques et ne basculer vers le circuit secondaire que pour les utilisations plus musclées. Cela évite la surchauffe et permet de profiter d’un engin relativement calme pour les utilisations bureautiques, web et vidéo de sa machine. A noter que les modèles précédents, et surtout l’actuel Hades Canyon, sont extrêmement bien travaillés d’un point de vue ventilation et bruit par les équipes NUC d’Intel. On peut donc espérer des machines Phantom Canyon aussi discrètes.

La mémoire vive sera aussi capable d’atteindre 64 Go grâce à deux slots de mémoire SoDIMM DDR-3200 double canal, le stockage sera confié à une solution M.2 2280 PCIe X4 Gen3 NVMe. L’ensemble prendra également en charge des solutions de cache Optane. 

La connectique comprendra un port HDMI 2.0b, un Mini DisplayPort 1.4, deux ports Thunderbolt 3.0, six ports UBS 3.0 Type-A, un lecteur de cartes SDXC en façade, un jack audio combo et un port Ethernet 2.5 GbE. Là encore, un module Intel Wireless-AX 201 proposera du Wifi6 et du Bluetooth 5. 

2020-01-20 13_28_15-minimachines.net

Le NUC Skull Canyon et ses deux coques

Un décor qui se trompe de cible

Intel continue sur sa lancée et propose encore un châssis “décoré” d’un crâne stylisé. Je ne suis pas certain de la pertinence de ce choix. Il faudrait, à minima, que la marque propose dans son offre par défaut, comme pour le Skull Canyon à l’époque, une coque de remplacement plus neutre pour ce futur engin. De quoi lui donner une esthétique passe-partout. Même si, il faut le souligner comme cela a été fait en commentaire, il est possible de “supprimer” ce décor en éteignant les LEDs de la machine via une application sur Hades Canyon.

Je comprend l’idée d’Intel de viser un public de joueurs avec cette thématique “tête de mort”. Un décor qui peut fonctionner quand on vise un public adolescent. Je suis cependant assez pessimiste quant à la réalité du terrain. Le public capable de céder aux sirènes de cette iconographie n’a pas l’âge du public qui va réellement envisager l’achat d’un NUC 11 Extreme.

Soyons francs, en grandissant, on se rend assez vite compte que le look “tête de mort” n’est pas forcément ce que l’on va rechercher sur un PC. Ceux qui pourraient craquer sur cet aspect esthétique seront en réalité plus regardants sur leurs dépenses et préféreront un PC moins compact mais moins cher ou plus performant pour le même prix. 

2020-01-20 13_29_43-minimachines.net

Skull Canyon

Le problème étant que beaucoup de professionnels ne passeront pas à Phantom Canyon du simple fait qu’une tête de mort soit visible sur sa coque. De nombreux médecins, avocats, dentistes, notaires et autres pro qui reçoivent du public m’ont contacté à la sortie de ces différentes machines. Autant j’ai pu les rassurer avec les séries Ghost Canyon en indiquant qu’il était facile de changer la coque pour une autre plus neutre. Autant cela m’a été impossible pour Hades Canyon faute de suivi dans cette offre de la part d’Intel. Une grave erreur puisque ces pros ne peuvent pas envisager recevoir des patients ou des clients avec un PC arborant ce type de symbole sur leur bureau. Ils sont donc passés à autre chose et ont laissé tomber la gamme.

Intel NUC Hades Canyon

Hades Canyon

Autant un cancérologue ou un avocat semble parfaitement ravi du format et des performances d’un NUC de ce type, autant on imagine la difficulté pour ces métiers de présenter au public ce type d’iconographie. Du coup, on se retrouve avec un produit mal calibré pour ces deux publics : les “gamers” les plus jeunes vont rechercher en majorité le meilleur ratio de performances par rapport à leur budget. Et cela ne passe pas par la case NUC. Les pros, de leur côté, vont rechercher exactement ce type de machine d’un point de vue encombrement et performances sans trop se soucier du prix mais ne vont pas passer à l’achat à cause du décor proposé.

Reste le public des joueurs au bureau trop encombré pour acheter une tour classique… ce qui ne constitue tout de même qu’une niche de clientèle assez faible… La solution est simple pour Intel, il suffit de proposer un engin neutre par défaut et, éventuellement, une coque avec cette fameuse tête de mort en option. Ou proposer un logo différent sur le châssis. Pourquoi pas un logo NUC ?

Source : FanlessTech

Intel NUC Panther Canyon et Phantom Canyon, la gamme NUC 11 dévoilée © MiniMachines.net. 2020.

EEPD annonce des “NUC” sous AMD Ryzen Embedded

Par Pierre Lecourt

La marque EEPD se plonge dans le moule du format NUC mais change donc la règle du jeu avec non pas une puce Intel mais bien des solutions signées AMD. Les cartes mères comme les MiniPC emploient des puces Ryzen Embedded R1000 et V1000 sous les noms de SBC Profive NUCR  et NUCv.

2019-12-18 13_35_38-minimachines.net

La carte EEPD SBC Profive NUCR embarquera des solutions AMD R1000 avec les R1606G et R1505G, toutes deux proposant un circuit Radeon Vega 3. Avec deux slots de mémoire vive DDR4, elle pourra gérer jusqu’à 32 Go de ram et proposera deux solutions de stockage : Un SATA classique directement branché sur la carte mère et un port M.2 pouvant gérer aussi bien un SSD au format SATA que NVMe.

La carte proposera deux ports Ethernet Gigabit, trois ports USB 3.1 Gen1, un des ports RS-232, deux sorties Mini-DisplayPort++, un port jack audio combinant casque et micro, un lecteur de cartes MicroSDXC et deux autres ports M.2 pour des cartes d’extensions Wifi.

La carte mesure 10.16  cm de côté et fonctionnera sous Windows comme Linux.

2019-12-18 13_35_49-minimachines.net

La EEPD Profive NUCV emploie de son côté les puces AMD Ryzen V1202B, V1605B, V1756B et V1807B. Des processeurs plus costauds avec un TDP également plus élevé puisqu’il atteint 35 watts. Les circuits graphiques vont également en s’améliorant avec des solutions Radeon Vega 3, Vega 8 et jusqu’au Vega 11. La mémoire reste logiquement “limitée” à 32 Go de DDR4. Difficile de placer plus de slots SoDIMM sur une carte de mêmes dimensions. On garde un panel de connecteurs et de ports quasi identique mais avec quelques subtilités comme la présence en plus d’une sortie vidéo LVDS ou un port USB 2.0 supplémentaire en plus des 3 USB 3.1 Gen1.

2019-12-18 13_34_09-minimachines.net

Est-ce que Intel va faire les gros yeux à EEPD à ces annonces ? Probablement pas. Les produits sont avant tout destinés au marché pro et leur distribution devrait rester confidentielle. Les versions BoxPC-NUCR se révèlent des MiniPC complets mais leur destination très professionnelle ne fait aucun doute.

EEPD annonce des “NUC” sous AMD Ryzen Embedded © MiniMachines.net. 2019

CyberNUC : Un boitier de NUC en forme de CyberTruck

Par Pierre Lecourt

Le CyberNUC est un châssis en acier inoxydable qui reprend, grossièrement, la forme du CyberTruck de Tesla pour abriter un ordinateur NUC d’Intel. Rien de plus à dire en vérité, si ce n’est que  la rapidité d’exécution de ce nouveau châssis nous renseigne assez bien sur l’effort de design effectué par Tesla pour son Pick-Up monstrueux.

2019-12-04 12_34_05-minimachines.net

Le CyberNUC est compatible avec une vaste gamme de Next Unit of Computing : Les modèles de génération 5 à 10 sont annoncés comme pouvant être intégrés au châssis sans difficultés.

2019-12-04 12_34_32-minimachines.net

Le poids total du boitier est de 1 Kg et le NUC s’intègre simplement avec 2 vis.

2019-12-04 12_33_55-minimachines.net

L’objet mesure 26.6 cm de long sur 14.9 cm de large et 8.8 cm de haut. Autrement dit, il gâche à peu près tout l’intérêt de recourir à une solution minimaliste comme un MiniPC. 

2019-12-04 12_32_46-minimachines.net

Ah, pour couronner le tout, le CyberNUC coûte tout de même 121€ et ne propose aucune sophistication particulière. Pas de fonctionnement passif, pas d’aération optimisée ou de connectique avantageuse. C’est juste un bête gros boitier sur lequel on visse la machine…

A côté de ça, une marque comme Akasa propose des boîtiers de NUC en aluminium qui permettent de se passer de toute ventilation à bord. Un investissement autrement plus malin que ce gadget.

CyberNUC : Un boitier de NUC en forme de CyberTruck © MiniMachines.net. 2019

❌