Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Museum of Other Realities : un musée virtuel à découvrir de toute urgence

Par : Shadows

Nous vous avions annoncé il y a quelques jours l’évènement Cannes XR Virtual, qui se tient cette semaine de façon dématérialisée.
Pour rappel, l’accès est gratuit et nécessite simplement l’installation de l’application Museum of Other Realities, compatible avec la plupart des casques du marchés. L’évènement se termine dans une quinzaine d’heures (au moment où nous écrivons ces lignes) avec en théorie un système de replay jusqu’au 3 juillet.

C’est justement sur l’application elle-même que nous allons revenir ici : lancé un peu plus tôt dans l’année, le Museum of Other Realities sert ici de préambule aux galeries du festival Cannes XR proprement dit (que vous trouverez dans le musée en suivant le tapis rouge), mais mérite que l’on s’y attarde.

Concrètement, une fois le Museum of Other Realities lancé, vous aurez droit à deux versions : connectée ou non. Si l’environnement est le même dans les deux cas, le premier choix vous permettra de croiser d’autres visiteurs dans les couloirs de l’espace virtuel d’exposition, voire de discuter.

Bien évidemment, votre avatar est personnalisable à loisir, le levier de génération aléatoire vous permettant rapidement de trouver polygones à votre pied.


Il est également possible d’explorer les lieux par sauts, en flottant, et même à différentes échelles via un système de boissons à la Alice au pays des merveilles (en allant chercher un objet dans son dos, on récupère un cocktail aléatoire avec trois possibilités : taille normale, réduite ou géante).

Ces différentes options s’avèrent parfaitement adaptées pour explorer les sculptures VR du musée. En effet, au hasard des couloirs, vous pourrez admirer des oeuvres statiques ou mobiles créées par différents artistes. Le système de sauts, très classique en VR, est ici utilisé de façon intelligente puisqu’il vous permettra lorsque l’oeuvre s’y prête (diorama, par exemple) de vous y transporter en changeant d’échelle. Un concept astucieux qui permet d’exposer des sculptures et paysages entiers dans le coin d’une pièce virtuelle.

La sélection est particulièrement riche et hétéroclite : dinosaures à plumes de Nick Ladd, scènes florales de Sabby Lighf, Crystal Odyssey de Sutu (artiste ayant collaboré avec Jean-Michel Jarre), scène spatiale de Liz Edwards…

De salle en salle, vous serez amenés à voyager dans des espaces naturalistes ou fantasmagoriques, à pénétrer au coeur d’oeuvres mouvantes, et même à interagir avec certains des projets : Complex Chaos de Sean Tann est par exemple une scène fractale qui évolue selon vos déplacements, Friend Generator enregistre et rejoue vos propres mouvements, etc.

Seul regret, finalement, face à ce musée : le fait que le contenant soit finalement relativement classique, avec un système de salles et couloirs proche du réel. Une architecture plus folle, et quelques améliorations du système de déplacement (un peu trop lent à notre goût) seraient un plus.

Reste que l’ensemble mérite vraiment le détour, et nous vous le conseillons vivement. Gratuit via Steam le temps du Cannes XR Virtual, Museum of Other Realities est habituellement proposé 20€ environ sur la plupart des plateformes VR. Un tarif amplement mérité pour une galerie d’art moderne très réussie.

Space – Danny Bittman
Electronic Ocean, par Romain Revert
Lignes de Fleurs – Sabby Lighf
Infinity – Sutu
Immateria – Isaac Cohen

L’article Museum of Other Realities : un musée virtuel à découvrir de toute urgence est apparu en premier sur 3DVF.

Le Pixel Museum ferme ses portes, mais espère éviter le Game Over

Par : Shadows

Lancé en février 2017 à Schiltigheim, dans le Bas-Rhin, le Pixel Museum se présentait comme « l’unique musée français consacré au jeu vidéo ». Entre divers projets avortés ou annulés, ou des initiatives seulement temporaires, le secteur vidéoludique est en effet bien mal représenté dans nos établissements culturels.

Si le musée a su accueillir 75 000 visiteurs en trois ans, et une soixantaine d’évènements, son modèle économique n’a pas suivi : l’équipe annonce la fermeture définitive du Pixel Museum.

Du côté du musée, on pointe du doigt « le loyer inapproprié » des locaux appartenant à la ville (le loyer mensuel avec avances sur charges s’élèverait à 8700€ mensuels environ pour une surface de 920m² environ) et « l’absence de soutien de collectivités », entre autres. La mairie, citée par DNA, réfute en bloc l’accusation, évoquant notamment une subvention de 30 000€ votée fin 2018. A ce stade, indique DNA, le musée doit encore 34 900€ à la mairie de Schiltigheim.

Quoiqu’il en soit, le Pixel Museum ne s’avoue pas totalement vaincu : le communiqué officiel indique clairement que l’équipe souhaite « pouvoir partager à nouveau rapidement avec le public ». Reste à déterminer un nouveau lieu d’accueil pour les collections du musée.

L’article Le Pixel Museum ferme ses portes, mais espère éviter le Game Over est apparu en premier sur 3DVF.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @mpstudio3d⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Organic...




⁣⁣
⁣#repost @mpstudio3d⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Organic ⁣
⁣#museumfürnaturkundeberlin #mpstudio #projectionmapping #videomapping #cinema4d #fol2019 #xparticles #art #picoftheday #makeideasplay #3d #organic #berlin
https://www.instagram.com/p/B7N6o1WJLdJ/?igshid=hdz9v3rqzmp1

❌