Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Test : le joystick Gravis MouseStick II en ADB

J’ai déjà parlé du Gravis MouseStick, un joystick pour Mac pas très fiable. Et j’ai enfin un MouseStick II, une version bien plus pratique.

Première différence, la connexion. Le premier se connectait avec une prise mini DIN à un boîtier (le GMPU), lui-même relié en ADB au Mac. le MouseStick II, lui, se connecte directement en ADB, avec un câble qui inclut une prise femelle pour chaîner. Si les deux joystick se ressemblent, ils diffèrent tout de même : la forme du bâton n’est pas la même et la v2 intègre trois boutons sur le stick : une gachette et deux boutons sur le haut. Le premier, lui, n’en a qu’un. Sur le côté, on trouve toujours deux boutons.

La comparaison


Le stick, un peu différent


L’ADB femelle


Le nouveau modèle

J’ai reçu le joystick en boîte avec sa disquette… qui ne fonctionnait pas. Mais on trouve encore les pilotes sur le site de Gravis (et c’est la même version que la disquette).

La boîte


Le manuel français


Le programme en lui-même est assez basique, mais propose pas mal de presets pour des jeux Mac. Il suffit de choisir le jeu et de glisser son nom vers le joystick pour qu’il s’adapte. Au lieu d’émuler une souris – le fonctionnement de base – il passe sur une émulation de clavier avec les touches adaptées au jeu que vous avez choisi. J’ai testé avec Prince of Persia, et ça fonctionne plutôt bien.


Il faut glisser le nom du jeu sur le joystick


Quelques réglages


Prince of Persia

Connecté sur un Mac avec un iMate, il est reconnu comme une souris directement (contrairement à son prédécesseur). Le bâton bouge la souris, mais avec une amplitude assez faible et un retour au centre automatique. On reste dans une surface d’à peu près 512 pixels de côtés, avec un peu de dérive. Pour les boutons, il en a cinq, mais ils réagissent tous de la même façon : ils activent le bouton principal de la souris.

Sous macOS


En gros, une zone de ~512 pixels de côtés

Il est confortable, visiblement plus fiable que son prédécesseur, et de toute façon plus simple à brancher. Pour ceux qui aiment les jeux sur les vieux Mac, c’est donc un choix assez valable.

❌