Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Nvisen Y-MU-01 : un MiniPC évolutif sous Core i7-8565U

Par Pierre Lecourt

Mise à jour : Le Barebone Nvisen Y-MU-01 est disponible à 252.62€ aujourd’hui.

billet d’origine du 10/07/2019 : Ce n’est pas le MiniPC le plus économique que l’on ait croisé. A 382.30€, il se pose plutôt dans la fourchette haute du genre. Mais ce tarif peut s’expliquer facilement puisque le Nvisen Y-MU-01 est plutôt très correctement équipé. 

2019-07-10 14_31_35-minimachines.net

Il propose pour commencer un Core i7-8565U, une puce quatre coeurs et huit threads fonctionnant de 1.8 à 4.6 GHz avec 8 Mo de cache. Lancée au troisième trimestre 2018, elle fait partie de la galaxie des processeurs Whiskey Lake et embarque donc un circuit graphique Intel UHD 620. Cette puce performante affiche un TDP de 15 watts qu’il faudra donc dissiper activement. Le boitier est percé de part en part pour laisser circuler l’air au coeur de l’engin

2019-09-23 13_30_51-minimachines.net

La puce du Nvisen Y-MU-01 peut gérer jusqu’à 64 Go de DDR4 et cela tombe plutôt bien car l’engin propose, et c’est assez rare, deux slots SoDIMM de mémoire à ce format. Il est livré par défaut avec 8 Go de mémoire vive mais pourra monter facilement à 16 ou 32 Go.

2019-07-10 14_31_42-minimachines.net

Le stockage est composé par défaut de 128 ou 256 Go au format M.2. il sera secondé par un emplacement 2.5″ SATA standard pour ajouter un disque mécanique ou un second SSD. Aucune image de la connectique arrière n’est proposée, la fiche technique indique cependant que l’engin dispose d’une sortie HDMI 2.0 et d’une sortie DisplayPort pour gérer deux affichages en UltraHD.

2019-09-23 13_31_30-minimachines.net2019-09-23 13_31_20-minimachines.net

L’ensemble propose en tout quatre ports USB 3.0, deux ports USB 2.0, un port Ethernet Gigabit, un module Wifi4 et du Bluetooth 4.0 et des prises casque et micro. Le Nvisen Y-MU-01 mesure 13.6 cm de large pour 12.5 cm de profondeur et 4.3 cm d’épaisseur. 

2019-07-10 14_31_46-minimachines.net

En l’état et malgré une promo avec le code BGNV254 qui font baisser le tarif de l’engin à 363€ dans le panier, cela reste une solution au tarif un peu trop élevé. Aussi je ne vous la recommande pas spécialement pour le moment. Mais l’engin est intéressant à surveiller. Parce qu’il est évolutif et qu’il embarque un processeur performant, cela pourrait être une belle surprise.

Découvrez le meilleur tarif du Nvisen Y-MU-01

Nvisen Y-MU-01 : un MiniPC évolutif sous Core i7-8565U © MiniMachines.net. 2019

K660-S : Un MiniPC fanless format jukebox

Par Pierre Lecourt

Le K660-S n’est pas cher mais n’est pas des plus performants. Il embarque un processeur Intel Celeron N2940 de la génération Bay Trail-M du fondeur. Il s’agit d’un quadruple coeur d’architecture Silvermont qui proposera quatre threads cadencé de 1.83 à 2.25 GHz. Au premier abord, il est donc assez semblable à un Celeron N4100 mais a quand même de grosses différences.

La première est sa mémoire cache qui n’est que de 2 Mo, la seconde est son circuit graphique Intel HD de série Bay Trail est issu de la Gen7 d’Intel. Un circuit qui gérera des fonctions comme le Quick Sync et pourra prendre en charge deux écrans mais dont les performances en 3D se limitent à de la basse définition.

Il y a un tas de vidéos de ce processeur en action en ligne, je ne sais pas vraiment pourquoi une telle passion pour cette puce et le jeu 3D mais je me doute qu’il s’agit d’un modèle qui a été particulièrement popularisé dans des PC très accessibles et en particulier des portables. Du coup avoir envie de savoir ce qu’il a dans le ventre doit être une envie légitime. Du coup, on retrouve la puce en action dans un tas de vidéo de jeu ou elle est exploitée souvent en très basse définition.

Franchement, je ne conseille à personne le Celeron N2940 pour jouer, mis à part à des trucs très basiques, ce n’est pas son point fort. Par contre, pour la lecture de vidéos la puce saura se débrouiller très convenablement en streaming comme en local. Le processeur est également capable de venir à bout de tout type de tâches classiques en navigation web, bureautique et autres. On ne lui demandera pas de travaux professionnels mais dans l’idée, coller un K660-S sous un écran dans le salon, relié à un téléviseur et un ampli, pourrait être une solution largement envisageable.

2019-12-19 13_24_44-minimachines.net

Le fait que la puce tourne sur un TDP de 7.5 watts permet de laisser le boitier en métal du K660-S encaisser et dissiper la chaleur qu’il émet sans avoir recours à un ventilateur. De ce fait, la machine ne fera aucun bruit à l’usage si vous employez un SSD.

Le reste de la configuration est intéressante, vendu au format Barebone, c’est à dire sans stockage, mémoire vive ni système. L’engin peut accueillir une SoDIMM de 2 à 8 Go de mémoire DDR3L. Ce qui peut être un bon moyen de recycler une vielle barrette sachant que 4Go sont suffisants à un système destiné à un usage basique comme un lecteur de vidéo ou de streaming mais également à le transformer en un mini serveur. Le stockage est uniquement 2.5″ au format SATA 3.0. Particularité de celui-ci, il est accessible facilement via une baie visible sur la partie avant du châssis.

2019-12-19 13_31_30-minimachines.net

Ce point est intéressant car il permet de jongler avec le stockage et cela peut être très utile sur ce type de machine. Personnellement j’ai une série de “vieux” SSD et HDD 2.5″ parfaitement viables mais de petites capacités. Des 64 Go à 120 Go qui sont en parfait état mais plus exploités parce que les nouvelles générations en 240 Go ont bénéficié d’une baisse importante de leurs tarifs. Dans cette optique, l’emploi d’une baie 2.5″ peut être parfaite pour plein d’usages. 

  • SSD 1 de 64 Go pour le streaming de vidéo locale avec un système OpenELEC par exemple à son bord.
  • SSD 2 de 120 Go avec RecalBox pour le jeu rétro
  • SSD 3 de 32 Go avec Daphile pour la lecture de musique programmée en soirée par exemple
  • SSD 4 de 120 Go sous Windows pour un usage  classique

Au vu du reste de la configuration, il y a d’autres usages possibles : Notamment pour du stockage mécanique avec une configuration de téléchargement mais également pourquoi pas une distribution serveur. Le K660-S propose en effet deux ports Ethernet Gigabit pilotés respectivement par un chipset Intel 1211-AT et un Realtek 8111E. Ce qui permettra au MiniPC de piloter deux réseaux distincts. De quoi monter un petit serveur maison basique.

2019-12-19 13_24_18-minimachines.net

Le reste de la connectique comprend quatre ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, deux sorties HDMI ainsi que des jack audio casque et micro séparés. Des prises d’antenne Wifi sont également disponibles pour l’emplacement M.2 intégré. A noter qu’un port antivol de type Kensington lock est également disponible. Le tout fonctionne dans un encombrement minimaliste avec 12.7 cm de profondeur pour 13.4 m de largeur et 3.5 cm d’épaisseur. 

2019-12-19 13_25_22-minimachines.net

L’engin est livré avec un support VESA minimaliste mais suffisant pour l’accrocher derrière un écran ou à un mur ou un meuble. Il pourra donc trouver sa place aussi bien derrière une télé, accroché à un meuble Hifi ou fixé à un mur près de votre accès à Internet suivant les usages. Le positionner à plat est également possible pour un usage facilité de sa baie 2.5″.

2019-12-19 13_22_38-minimachines.net

Proposé à 119.52€ sur AliExpress1, le MiniPC K660-S me parait tout à fait intéressant pour des usages un peu différents du simple MiniPC classique. Il n’est pas fait pour devenir un PC familial mais s’oriente plutôt dans une optique de solution spécialisée. Je le vois comme un outil numérique capable de rendre le service correspondant au stockage embarqué. Une vision un peu semblable aux ordinateurs des années disquettes où, en changeant de support physique, on transformait sa machine en console, en outil de dessin numérique, de MAO ou en traitement de texte.

Découvrir le meilleur tarif du MiniPC K660-S

Source : AndroidPC.es

K660-S : Un MiniPC fanless format jukebox © MiniMachines.net. 2019

OVNI : Le Cône PC, ou quand tu sais pas choisir

Par Pierre Lecourt

Un nouvel épisode de cette série OVNI pour Objets en Vente Non Identifiés avec le Cône PC. Une solution plus aussi compacte qu’elle pourrait l’être et au design disons… particulier.

2019-12-12 12_38_05-minimachines.net

Le Cône PC nous vient de Chine, il est disponible sur AliExpress auprès d’un vendeur inconnu au bataillon. Comme souvent avec ce genre d’engin, il faut le regarder avec distance. L’objet promet beaucoup de choses mais il n’est pas dit qu’il en fasse une seule vraiment correctement.

2019-12-12 12_37_10-minimachines.net

Le design global est… spécial. Derrière une base décorée par un paysage étoilé et nocturne agrémenté d’une petit phrase sûrement piquée au plus grand penseur de l’époque, se cache un MiniPC classique. Il s’agit tout de même d’un engin embarquant un Core i7-5500U, Une puce pas toute jeune puisqu’il s’agit d’une gamme Broadwell lancée au début de l’année 2015. Mais avec deux coeurs et quatre threads cadencés de 2.4 à 3 GHz, c’est un processeur assez costaud pour de nombreuses tâches multimédia et web quotidiennes. Son circuit graphique Intel HD 5500 n’est pas de première fraîcheur mais suffisant pour du streaming ou lire des vidéos classique jusqu’en UltraHD. Avec 15 watts de TDP et au vu de l’encombrement de l’engin, il va sans dire que le processeur est ventilé activement. Le design en tour aéroréfrigérante n’aidant pas vraiment à refroidir le tout.

2019-12-12 12_30_02-minimachines.net

Le tout est accompagné par 8 Go de DDR3L et de 128 Go de stockage SSD dont la nature exacte n’est pas précisée. Je penche pour un mSATA. D’ailleurs la solution est également compatible avec un emplacement 2.5″ au format SATA 3.0 que l’utilisateur pourra ajouter en option. Tout cela n’a pas spécialement vieilli et pourra encore rendre de nombreux services.

Là où on commence à voir l’âge faire son effet, ce sont sur les à-coté de la machine. Son Wifi4 par exemple… C’était la norme en 2015, cela fait tâche de se retrouver en 802 b/g/n en 2019. Même chose pour le Bluetooth 4.0… Cela dit, ce type de wifi fonctionne très correctement. Et un Ethernet Gigabit est également présent sur le Cône PC ce qui ouvre la possibilité à un réseau rapide.

Le reste de la connectique comporte une HDMI 1.4, une sortie VGA, 4 ports USB 3.0 et des prises jack 3.5 mm pour casque et micro.  Un haut parleur est intégré dans la partie supérieure de l’engin. Accompagné d’un petit ventilateur pour améliorer la circulation de l’air. Le tout entre dans un Cône PC qui mesure 14.4 cm de diamètre à sa base et 5.7 cm tout en haut. le tout mesurant 32 cm de haut… Le bouton de démarrage de l’engin est placé sur le dessus de l’appareil.

2019-12-12 12_29_38-minimachines.net

Vendu 265€ en version 8/128 Go, il peut être également livré dans d’autres options de stockage avec 512 Go de SSD supplémentaire ou entre 500 Go et 1 To de disque dur. 

Je me demande encore et pourquoi les fabricants de ce type de MiniPC ne livrent pas tout simplement une carte mère telle qu’il l’emploie, une carte que l’on pourrait facilement intégrer dans le design de notre choix sans avoir à subir les bizarres expérimentations de certains constructeurs.

Source : AndroidPC.es

OVNI : Le Cône PC, ou quand tu sais pas choisir © MiniMachines.net. 2019

❌