Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Parrallels : la solution pour porter les applications Windows sur ChromeOs

Google a planifié un support des applications Windows sur ses Chromebooks depuis longtemps. Cette perspective explique a elle seule une bonne partie de l’évolution des machines ces derniers mois et pourquoi certains constructeurs se sont mis a faire enfler les capacités de calcul de leurs engins, leur mémoire vive et leur stockage. 

Acer Chromebook Spin 713

Cette réaction de Google s’explique assez simplement, les Chromebooks rencontrent un succès croissant en entreprise et de plus plus  en plus de grande structures font appel au système pour leurs équipes. Mais certaines résistent à cette arrivée à cause de leurs investissements passés dans des outils développés pour Windows.  Que ce soit à cause de la conception – souvent fort coûteuse – d’un outil sur-mesures pour répondre à un besoin industriel ou à l’implication et la formation des équipes dans un logiciel commercial, certaines structures ne sont pas prêtes a faire l’impasse sur ces outils développés sous Windows.

L’idée de faire appel à Parallels pour pouvoir utiliser des applications Windows sous ChromeOS est donc très logiquement née dans l’esprit de Google. Avec une volonté d’étanchéité très claire. L’usage d’un outil Windows dans un Chromebook sera possible mais ne sera clairement pas encouragé. L’idée est de pouvoir lancer un programme dans l’univers ChromeOS mais pas de vivre sous Windows. 

L’image donnée par Cyrus Mistry, chef produit pour ChromeOS est assez amusante. Pour lui, tous les propriétaires de système audio-vidéo dernier cri, avec Dolby Atmos et compagnie, veulent régulièrement pouvoir lire une vieille VHS introuvable ailleurs. Pouvoir leur donner cette possibilité est importante pour Google. L’idée est de pouvoir lire cette vieille vidéo au besoin mais surement pas d’en faire leur quotidien. Evidemment ce sont les applications Windows qui sont comparées aux vieilles cassettes vidéo…

Acer Chromebook Spin 713

Cette option ne sera pas grand public mais liée à des offres d’entreprises et devra être pilotée par des administrateurs qui pourront activer ou non cette option en choisissant quels programmes pourront être lancés. Votre PME emploie un logiciel de calibration machine développé sur mesures sous Windows, vous voulez passer à ChromeOS. Vous pourrez en incluant votre logiciel dans les exceptions prises en charge par vos Chromebooks.

La manière dont Parrallels Desktop va prendre en charge Windows pour commencer est intéressante. Le système va démarrer une session complète de Windows en parrallèle de ChromeOS et du système de gestion d’Android. Les différents programmes seront donc lancés sous le système le plus adapté de manière transparente.
Mais le futur de cette évolution sera différent, l’idée sera de pouvoir exécuter uniquement l’application dont vous avez besoin. A la manière de MacOS qui permet de lancer des applications Windows de manière transparente grâce à la fonction Coherence de Parallels.

Pour le moment aucune date n’a été fixée, aucun prix non plus et on se doute qu’il s’agira d’un cas par cas pour déterminer le tarif de cette option. Uniquement disponible pour les entreprises, ce ne sera pas un ajout que l’on pourra télécharger en plus des fonctions habituelles mais bien un outil professionnel a prendre en compte au sein d’une flotte d’appareils. Il faudra également pouvoir le prendre en charge et donc compter sur des Chromebooks modernes et puissants. Inutile de compter sur des machines sous processeurs ARM, il vous faudra un processeur x86, typiquement un Core i5 ou i7 avec au moins 16 Go de mémoire vive. Voilà ce qui explique en grande partie la montée en puissance de nombreuses références de Chromebooks ces derniers mois.

Google a également pensé a proposer des fonctions de double boot pour ses machines, que l’utilisateur puisse choisir des démarrer au besoin ChromeOS ou Windows. Mais cette option se heurte a un élément capital pour ce type de machine : la politique interne de Google au sujet de la sécurité sur les Chromebooks. Google ne veut pas que les fonctions de base de l’engin soient moins bien sécurisées pour laisser une porte d’entrée à Windows : Le BIOS, le firmware des machines, toute la séquence de boot souvent critique et analysée par le système pour s’assurer qu’aucune intrusion n’a lieu dans chaque machine. Le système peut également se servir d’une image miroir sécurisée du système si la sécurité a été attaquée. Ce point est primordial car c’est un des grands argument qui ont fait de ChromeOS le système choisi par de nombreuses structures professionnelles et éducatives. 

L’idée est donc de proposer le meilleur des deux mondes. A la fois de la sécurité et de la rapidité avec un outil simple d’emploi mais également la possibilité d’utiliser un logiciel Windows qui n’existe pas sous ChromeOS. En attendant que, très logiquement, ces applications soient développées pour devenir compatibles nativement avec ChromeOS.

Microsoft a également des idées pour venir contrecarrer les plans de Google. L’éditeur va préparer ses propres solutions d’applications dans les nuages avec, pour lui aussi, une visée particulière pour les entreprises.

Windows 10X se rapproche pour beaucoup à la philosophie de ChromeOS. Le système lancera ses applications traditionnelles dans des containers étanches pour éviter tout risque de sécurité tout en permettant l’emploi d’applications en ligne. Pensé au départ pour des machines double écran, cette nouvelle version de Windows a finalement été ouverte à tous les portables et devrait arriver en 2021. Microsoft pourra donc employer ses applications classiques mais proposera ses propres “web apps” de son côté également .

Acer Chromebook Spin 713

Les deux sociétés proposant au final la même finalité mais dans une vision différente. Microsoft s’appuie sur son énorme catalogue d’applications classiques et s’ouvre vers un usage dans le Cloud. Google est orienté naturellement dans les nuages et proposera d’utiliser des applications Windows avec parcimonie. Le tout étant évidemment réservé pour ce dernier à un monde d’entreprise pour qui la sécurité est le premier défi et une ligne de dépense importante à l’année.

Parrallels permettra sans doute a Google de faire taire cette critique récurrente sur les outils manquants de ChromeOS. Elle permettra également de passer outre la remarque classique des investissements passés d’une entreprise. Dépenser des centaines de milliers d’euros en développement, année a près année, pour un logiciel maison sous Windows ne donne pas envie de passer à ChromeOS si il n’est pas exploitable dessus. 

Reste a savoir une chose, si ces évolutions modifient largement le paysage matériel des Chromebooks en poussant leurs caractéristiques et leur tarifs vers le haut, que va t-il rester au grand public ? Une bonne partie des particuliers achetant un Chromebook fait ce choix pour la simplicité de l’usage des machines mais aussi pour leur tarif souvent attractif. Si le parc entier évolue à la hausse, alors qu’ils n’auront pas le droit aux fonctions Windows de Parallels, comment le grand public va réagir ? Est-ce que les constructeurs vont proposer une gamme plus large de machines ? C’est la voie choisie par Acer qui propose d’un côté un engin sous SoC ARM pour le grand public et un autre sous Core i7 pour les entreprises. 

Source : TheVerge

Parrallels : la solution pour porter les applications Windows sur ChromeOs © MiniMachines.net. 2020.

Sound Insight with Sara Glaser, CAS

Though the numbers are certainly on the upward trend, it’s still rare to find “women in audio,” especially one as prominent as Sara Glaser, CAS. Having gotten her start in the industry in college as a recording engineer nearly 20 years ago, Glaser’s major successes can be found in her work as a production sound ...

The post Sound Insight with Sara Glaser, CAS appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Windows dans les nuages, une solution envisagée par Microsoft ?

Si les rumeurs d’un Windows décentralisé dans le Cloud existent depuis des mois, l’idée semble avoir pris une nouvelle ampleur avec un recrutement entamé par Microsoft découvert par ZDNet. Il y a encore beaucoup d’inconnues mais l’idée d’un service de bureau à distance fait clairement son chemin. Microsoft exploitant son service Azure pour proposer une solution de type DaaS1.

Au delà des aspects évident de mise en concurrence des solutions actuelles que proposent des acteurs de ce type de service comme Citrix ou VMWare, l’idée d’un Windows dans les nuages est un enjeu de taille pour Microsoft bien au delà de ces usages les plus évidents

Lenovo Chromebook S330

C’est, par exemple, un moyen efficace de contrer l’argumentaire des Chromebooks de Google et de leur sauvegarde permanente dans les nuages. Avec un système exécuté par une machine distante, un PC quel qu’il soit, pourra proposer le même argumentaire d’usage qu’un Chromebook tout en gardant la possibilité de piloter des applications locales variées suivant sa propre configuration. Une offre plus vaste puisque le fonctionnement pourrait s’étendre à des applications variées. Des services comme Office 365 mais également ces programmes tiers stockés sur un serveur distant et exécutés par ce serveur avec une puissance de calcul sans commune mesure avec celle d’une machine embarquée. Toute application pouvant tourner à distance dans les nuages, ouvrirait la voie à des usages plus complets du système de Microsoft. Le seul défi étant de faire en sorte que la connexion au réseau suive.

Cela résoudrait également un second problème de Microsoft. Celui d’une compatibilité bien plus facile entre son écosystème classique et d’éventuelles solutions ARM. Avec ce type de déploiement, lorsque les applications sont exécutées en ligne, il n’est plus question de x86 ou de ARM sur la machine qui travaille mais uniquement des capacités du serveur à piloter celles-ci. On pourrait donc exécuter n’importe quelle application Windows sur n’importe quelle machine. L’avantage des solutions ARM étant alors qu’il serait possible d’employer tout type de puce et pas seulement celles de Qualcomm, du moment qu’elles proposent une solide connexion Wifi et 4 ou 5G. La performance locale n’est plus le débat, seul compte la performance du serveur qui exécute votre programme.

Cela reste encore très hypothétique mais la capacité de Microsoft à faire évoluer son offre historique de vente de logiciels vers une solution de location de services dans les nuages est depuis longtemps amorcée. Rajouter un service supplémentaire pour assurer une transition transparente de ses solutions type Windows S vers une offre liée à la location d’un accès serveur à du sens économiquement parlant. Microsoft pourrait alors vendre des engins à des prix très abordables, voir  en financer une partie, en liant leur usage à un abonnement à ses services dans les nuages. On parle d’un “Windows Lite” depuis quelques trimestres maintenant, c’est peut être ce genre de solution qui est envisagée.

Windows dans les nuages, une solution envisagée par Microsoft ? © MiniMachines.net. 2020.

LCBC Church Mic Upgrade Takes Sound and Comfort to the Next Level

DPA Microphones 6066 CORE Subminiature Headset Delivers  Abundant Clarity, Consistency and Durability for Pennsylvania Megachurch MANHEIM, PA, JULY 15, 2020 – LCBC Church, an evangelical megachurch with 14 campuses through Central Pennsylvania, is one of the largest and most well-known churches in America. As such, its leaders expect only the best from the equipment they ...

The post LCBC Church Mic Upgrade Takes Sound and Comfort to the Next Level appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Pliant Technologies Launches New Webinar Series

Initial Webinar to Discuss the Benefits and Features of Company’s MicroCom M and MicroCom XR Digital Wireless Intercom Solutions AUBURN, AL, JUNE 30, 2020 — Pliant Technologies announces an upcoming free webinar series for existing and potential Pliant partners and customers to learn more about the company’s wireless intercom solutions. The first in the series ...

The post Pliant Technologies Launches New Webinar Series appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @ex_lumina⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣It’s alive...




⁣⁣
⁣#repost @ex_lumina⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣It’s alive again! 😍🥳 The #interactive #laser defence turret #game powered by #millumin, #arduino, #leapmotion, built of a recycled scan #light inspired by #portal game 👍👊⁣⁣
⁣⁣.⁣⁣
⁣⁣.⁣⁣
⁣⁣#interactiveart #arduinoproject #circasismic #besancon #cyberpunk #recycledart #servo #diy #projectionart #sensoryplay #artinstallation #creativity #automation #robot #robotics #makers
https://www.instagram.com/p/CB7b4i4JJaS/?igshid=wnkfcnihgsaw

Pliant® Technologies Supports Customers With Extended Warranty Promotion

AUBURN, AL, JUNE 24, 2020 — Pliant Technologies announces an extended warranty period in order to further support its customers during the uncertain times created by the COVID-19 pandemic. The extended warranty applies to Pliant products that have been purchased before August 1, 2020. This has been introduced as extra reassurance at no extra charge ...

The post Pliant® Technologies Supports Customers With Extended Warranty Promotion appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Zixi Announces Deployment of Services on Microsoft Azure

(June 17, 2020) Zixi, an industry leader for enabling dependable, live broadcast-quality video over any-IP, and award-winning architect of the Software-Defined Video Platform (SDVP), today announced that they have successfully ported their solutions to Microsoft Azure enabling media and entertainment companies as well as enterprises to securely and reliably distribute video content over IP using ...

The post Zixi Announces Deployment of Services on Microsoft Azure appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Univision Utilizes Innovative Sound Solutions for Leading Broadcasts

DPA Delivers Unrivaled Sound Quality and Reliability for Network’s Audio Supervisor Jose Gonzales MIAMI, JUNE 17, 2020 – For over two decades, Audio Supervisor Jose Gonzales has been responsible for capturing crystal clear sound for various broadcast programs at America’s leading Spanish-language network, Univision. During that time, Gonzales has seen many technological advances, but one ...

The post Univision Utilizes Innovative Sound Solutions for Leading Broadcasts appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DPA 6000 Series` Ruggedness Proves Itself Throughout the Industry

Mics’ ‘CORE by DPA’ Technology Offers Natural Sound With Incomparable Durability ALLEROED, DENMARK, JUNE 8, 2020 – DPA Microphones are well known for producing the pinnacle of sound technology and the latest 6000 Series of subminiature lavaliers and headsets is no exception. Utilizing the innovative ‘CORE by DPA’ technology in a compact three-millimeter (0.12 inches) ...

The post DPA 6000 Series` Ruggedness Proves Itself Throughout the Industry appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Quicklink announces Microsoft Teams support in latest Quicklink TX (Skype TX)

Par : quicklink

Quicklink have announced that Microsoft Teams is now supported in the latest version of Quicklink TX (Skype TX). With this compatibility it is now possible to integrate Microsoft Teams contributions in broadcast quality for talk shows, entertainment shows, radio and other live conferencing events. Quicklink’s award-winning Quicklink TX, used by used by broadcasters and production ...

The post Quicklink announces Microsoft Teams support in latest Quicklink TX (Skype TX) appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

The Online Meeting Survival Guide is Published

This week The Online Meeting Survival Guide has been published for release on Amazon Paperback and Kindle. The book written by the author that brought us Esports in Education, Live Streaming is Smart Marketing and The Virtual Ticket is back with another timely book. The Online Meeting Survival Guide is a book that can help ...

The post The Online Meeting Survival Guide is Published appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Spotify Turns to DPA to Record ‘Spotify Singles’ Playlist

Lead Producer William Garrett Relies on the Brand to Capture Crystal Clear Instrumentals NEW YORK, MAY 20, 2020 – The unique “Spotify Singles” playlist, which harkens back to the age of vinyl, cassette and CD singles, is the perfect streaming music collection to complement today’s work-from-home environments. More than 600 songs have been recorded since ...

The post Spotify Turns to DPA to Record ‘Spotify Singles’ Playlist appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Les caractéristiques du Microsoft Surface Duo dévoilées ?

Le Microsoft Surface Duo reprend beaucoup de l’ADN de solutions passées et jamais sorties par la marque comme Microsoft Courier. Il change simplement d’objectif en s’adossant à une solution Android 10 au lieu de tenter un développement maison. Un changement de cap qui rend le projet simplement… possible.

C’est donc le premier smartphone de Microsoft depuis la fin de son propre système d’exploitation pour mobiles. Depuis que la marque a raccroché les gants de Windows 10 Mobile, elle a décidé de changer du tout au tout et de se rapprocher d’Android pour ce segment.

Le Microsoft Surface Duo se retrouve donc face à un problème : comment exister sur un secteur aussi concurrentiel avec le même système que les autres ? Microsoft a trouvé une solution assez efficace. Un smartphone double écran. Windows Central semble avoir une idée des caractéristiques finales de l’engin, ainsi qu’une date de commercialisation qui pourrait être prévue pour cet été.

Le Surface duo embarquerait donc deux écrans AMOLED de 5.6″ de diagonale affichant chacun en 1800 x 1530 pixels. Ils seraient pilotés par un Snapdragon 855 de Qualcomm associés à 6 Go de mémoire vive et de 64 à 256 Go de stockage. Un ensemble assez classique d’un point de vue fonctionnement mais qui servirait un appareil plus exotique avec son double affichage.

L’ensemble proposerait une webcam de 11 Mégapixels  avec une ouverture f/2.0, embarquerait une batterie 3460 mAh et un port USB Type-C. Il serait compatible avec le Microsoft Pen pour prendre des notes.

Si l’on en croit Windows Central, les tests seraient en cours à une petite échelle. Microsoft autorisant certains de ses employés à utiliser des modèles de pré-productions pour faire des retours. La partie matérielle étant à priori finalisée mais l’intégration logicielle et l’ajout des outils Microsoft pouvant encore être modifiés. On peut cependant se poser des questions sur l’équipement annoncé ici ? Est-ce qu’un engin de ce type doit se “contenter” de 6 Go de mémoire et 256 Go de stockage quand la concurrence joue la surenchère sur ces postes ? Ou est-ce que Microsoft veut laisser l’engin à un prix abordable avec la prise en compte de ses deux écrans AMOLED ?

Microsoft Surface Duo

Autre questionnement, quelle autonomie aura ce Microsoft Surface Duo avec une batterie de 3460 mAh tout en gérant un tel matériel ? L’impact des deux affichages sera t-il important à l’usage ? Difficile de se dire qu’un engin de ce type pourrait pâtir d’une faible autonomie, d’autant qu’au vu de son format double écran particulier il devrait appeler à des utilisations nouvelles et variées.

Plusieurs informations supplémentaires font état d’autre éléments techniques assez logiques. La présence d’un détecteur d’empreintes, par exemple, ou celle d’un emplacement pour une NanoSIM. Par conte le Surface Duo ne proposerait ni port jack audio ni lecteur de cartes MicroSDXC. 
Autre question, le choix d’un simple capteur quand les concurrents proposent 3 ou 4 capteurs différents. Il est possible que celui choisi par Microsoft soit du haut de gamme mais la partie photo est devenu un des arguments les plus importants dans le choix d’un nouveau modèle et la multiplication des capteurs correspond bien aux demandes des utilisateurs.

Microsoft Surface Duo

Si l’engin propose une interface simple et un capteur vraiment efficace, cela peut être suffisant… Ou alors Microsoft a pris conscience que le format particulier de son Surface Duo n’en ferait jamais le choix des photographes en herbe et a donc décidé de limiter l’investissement sur ce poste ?

Il est possible que Microsoft ne vise tout simplement pas les tarifs stratosphériques des solutions à écrans souples et que sa solution soit plus grand public. Avec un Microsoft Surface Duo placé sur un segment milieu de gamme et un bon travail logiciel, cela pourrait devenir rapidement un vrai nouveau segment. Si Microsoft compte sur son format et ses modifications logicielles pour imposer sa patte sur le secteur android, c’est peut être la meilleure stratégie à proposer.
D’autant qu’il leur sera facile de convaincre de nouveaux clients dans un second temps avec des mises à jour matérielles : SoC, mémoire, stockage et capteurs.

Les caractéristiques du Microsoft Surface Duo dévoilées ? © MiniMachines.net. 2020.

DPA Microphones’ MMA-A Digital Audio Interface Proves Essential to Work-From-Home Productions

ALLEROED, DENMARK, MAY 14, 2020 — Everything from broadcasts, webinars, classes and interviews to worship sermons, theatrical performances and musical concerts are now being streamed to (and from) living rooms. As a result, production organizers are quickly developing new ways to provide valuable replacements for everyday communication and entertainment. In light of these latest trends, ...

The post DPA Microphones’ MMA-A Digital Audio Interface Proves Essential to Work-From-Home Productions appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Surface Book 3 : performances en hausse, design dans la continuité

Si c’est Asus qui a démarré l’aventure des ordinateurs 2-en-1 détachables, c’est bel et bien Microsoft qui en porte le flambeau désormais. Cette troisième version de son portable / tablette donne une bonne idée de ce que le marché est désormais capable de faire en la matière. Et c’est assez impressionnant.

Le Surface Book 3 ne dépaysera pas les acheteurs des précédents modèles, esthétiquement et ergonomiquement Microsoft avait déjà trouvé une formule difficile à parfaire. Le constructeur s’est donc surtout concentré sur les entrailles de l’engin avec une mise à jour majeure de ses composants.

Surface Book 3

On garde donc la fameuse charnière magnétique qui propose une vraie approche du 2-en-1. Le gros point fort du Surface Book 3 comme des modèles précédents, c’est que quand l’objet est assemblé en format portable, c’est un vrai portable. L’ensemble est résistant et se comporte exactement comme une solution classique. En mode tablette, on découvre un engin plus léger qui propose une belle diagonale et une excellente portabilité. Cette dualité assumée et revendiquée permet au produit d’être parfait dans les deux usages. Non pas d’un point de vue logiciel, Windows 10 reste Windows 10 sur une tablette, mais dans leur fonctionnement purement technique.

Surface Book 3

Il est important de comprendre le travail mené par Microsoft avec ce produit. Le Surface Book 3 est un vrai portable qui peut se transformer en tablette. Ce n’est pas une tablette sur laquelle on va rajouter un clavier pour plus de confort de frappe. Cela, c’est le rôle des autres appareils de la gamme comme la nouvelle Surface Go 2 par exemple.

Surface Book 2

Cette mise au point pour annoncer les  vrais changements effectués sur cette machine, à commencer par son autonomie qui devient vraiment spectaculaire. Microsoft annonce une autonomie qui peut désormais atteindre 17 heures 30 pour le 15″ et 15 heures 30 pour le 13.5″. C’est beaucoup et je suppose que cela passe par un protocole particulier n’exploitant évidemment pas à leur maximum les capacités des machines. Mais cela donne de bons espoirs pour un usage mixte de l’engin.

Cette évolution passe également par un énorme coup d’accélérateur sur les performances embarquées. Le Surface Book 3 est disponible en deux diagonales avec un modèle de 13.5″ et un autre en 15″. Les composants sont différents suivant les diagonales avec des processeurs Intel Ice Lake gravés en 10 nanomètres.
Le Surface Book 3 de 13.5″ sera disponible en versions Core i5-1035G7 ou Core i7-1065G7. Le modèle 15″ sera uniquement disponible en Core i7-1065G7. 

Surface Book 3

La partie mémoire et stockage est également différenciée, les 13.5″ seront disponible en 8, 16 et 32 Go de DDR4 à 3733 MHz. Leurs stockages seront uniquement constitués de SSD en 256, 512 ou 1 To. Le modèles 15″ seront disponibles en 16 et 32 Go toujours en DDR4 3733 MHz. Leurs SSD seront identiques même si les modèles US auront droit à des évolutions en 2 To.

L’affichage des 13.5″ reprendra la technologie PixelSense de la marque : on retrouvera donc une belle définition de 3000 x 2000 pixels pour conserver le format 3:2 cher à Microsoft. Cela donne une résolution de 267 points par pouce. L’écran est évidemment tactile avec 10 points de contact simultanés et propose une prise en charge du stylet Microsoft Surface. Le modèle 15″ affichera quand à lui en 3240 x 2160 pixels soit 260 ppp, toujours en 3:2 . L’idée est de disposer d’une véritable tablette de travail d’un côté et d’un portable capable de tout faire, de l’autre. 

Surface Book 3

On retrouvera une connectique classique avec deux ports USB 3.1 Gen2, un port USB 3.1 Gen2 Type-C qui servira d’alimentation et de transport de données. Une prise jack 3.5 mm pour un casque et deux ports Surface Connect magnétiques. Enfin, un lecteur de  cartes SDXC complétera l’équipement. On pourra donc recharger la machine directement avec un adaptateur Surface quelque soit la solution embarquée. Le reste de la machine comporte une webcam arrière de 8 mégapixels autofocus et deux webcams avant. La première en infrarouge pour de la reconnaissance faciale sous Windows Hello. La seconde en 5 mégapixels qui proposera une connexion de visioconférence en 1080P. Des micros longue portée sont également disponibles pour dialoguer ou pour piloter un éventuel assistant vocal. Enfin, un duo de haut parleurs est disponible pour un son intégré en Dolby Atmos.

Les Surface Book 3 seront toutes à la norme Wifi6 et disposeront d’un Bluetooth 5. Les version 15″ embarqueront en plus un module de connexion pour manettes XBox. Toutes proposeront un module TPM 2.0.

Surface Book 3

Microsoft a donc choisi d’installer des solutions signées par Nvidia pour les versions les plus évoluées. La version 13.5″ du Surface Book 3 démarrera avec le chipset Intel Iris Plus intégré à la puce Core i5. La version Core i7 aura droit à une solution GeForce GTX 1650 Max-Q. La version 15″ proposera des puces GeForce GTX 1660 TI Max-Q ou des solution professionnelles Nvidia Quadro RTX.

Surface Book 3

Cet ensemble est d’ailleurs impressionnant au regard des dimensions de l’engin. Le modèle 13.5 pouces mesure de 13 à 23 mm d’épaisseur en version Core i5. Le modèle Core i7 de 15 à 23 mm. La version 15″ fait la même épaisseur de 15-23 mm. Les modèles 13.5″ mesurent 31.2 cm de large pour 23.2 cm de profondeur. Le 15 passe à 34.3 cm sur 25.1 cm.

Avec ces composants mis bout à bout, les Surface Book 3 n’auront pas grand chose à craindre d’un point de vue calcul. Une solution Core i7 + Quadro avec 32 Go de ram et un SSD PCIe NVMe de 1 To est, à priori, à même de venir à bout de tout type de tâches. C’est un point clé de l’offre qui ne se comportera pas comme un sous portable affublé d’une fonction gadget. Microsoft a construit un portable solide tant en performances qu’en usage qui peut en plus se comporter en tablette. Et c’est très différent.

Surface Book 3

Evidemment, le revers de la médaille est un prix élevé. Les engins débuteront à 1799€ pour le modèle le moins cher en 13.5″.  Un prix élevé qui peut s’envoler à 3049€ pour le modèle le plus musclé.

Surface Book 3

Les versions 15 pouces grand public démarreront à 2599€ pour s’étaler jusqu’à 3349€. Ces tarifs ne concernent que les versions GeForce, les modèles Quadro à vocation pro sont disponibles pour quelques centaines d’euros de plus… Les modèles ne seront pas disponibles avant le mois de Juin, les précommandes seront récompensées par un stylet Surface inclus avec les machines. Le Microsoft Surface Dial découvert avec le Surface Studio sera également compatible avec le Surface Book 3.

Surface Book 3 : performances en hausse, design dans la continuité © MiniMachines.net. 2020.

La Surface Go 2 passe à 10.5″ de diagonale et choisi le Core M3

Dans la famille Microsoft, la plus petite tablette était la Surface Go. Un engin de 10″ de diagonale équipée d’un processeur Intel Pentium. Ce coup d’essai de la marque vient d’être transformé avec un second modèle qui ajuste quelque peu les fondamentaux du précédent.

Surface Go 2

La diagonale de la Surface Go 2 évolue ainsi en passant à 10.5″ en réduisant largement les bordures de la tablette. Elle ne se retrouve pas au niveau de celles d’une Surface Pro X mais semblent un peu moins anachroniques sur le marché. Il faut dire qu’en deux ans, car cela fait deux ans que la première Go est sortie, de l’eauctet a coulé sous les ponts et que désormais la totalité du marché a choisi de proposer des bordures ultrafines.

Microsoft n’a cependant pas cédé à toutes les autres modes et conserve une de ses particularités d’affichage. L’écran 10.5″ garde le même ratio 3:2 que les autres solutions de la marque. Sans céder à la mode générale du 16:9. Si la définition est assez classique avec un 1920 x 1280 pixels, la diagonale s’oriente donc dans un usage de consultation plus orienté bureautique que multimédia. La résolution est très correcte pour un engin de ce type, l’écran affiche ainsi 220 points par pouce.

L’autre poste qui évolue grandement est celui du moteur embarqué. Le modèle de base de la Surface Go 2 est toujours un Pentium Gold qui passe au 4425Y. Une puce double coeur et quadruple threads tournant à 1.7 Ghz avec 2 Mo de mémoire cache sur un TDP de 6 watts. Cette puce propose un circuit Intel UHD 615 suffisant pour piloter ce type d’affichage confortablement. Il est accompagné de 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage eMMC pour un prix de vente annoncé de 399$. Une seconde version en 8/128 Go SSD sera également disponible en version Pentium pour 549$.

Surface Go 2

Mais Microsoft a également choisi de proposer un processeur Intel1 de huitième génération avec un Core m3-8100Y. Une solution un peu plus musclée avec toujours 2 coeurs et 4 Threads mais sur des fréquences oscillant de 1.1 à 3.4 Ghz pour un TDP de 5 Watts. Ici le cache est doublé avec 4 Mo et le circuit graphique est le même. Ce second modèle proposera 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage SSD pour un prix de 629$. Ces versions en Wifi6 et Bluetooth 5.0 seront accompagnées de modèles 4G équipés uniquement en Core M3. Comptez 729$ pour la version 8/128 Go SSD et 879$ pour un modèle 8/256 Go SSD. A noter que l’ensemble des Surface Go 2 disposent d’un lecteur de cartes MicroSDXC rapide pour étendre facilement le stockage interne qui sera, quant  à lui, impossible à modifier. 

Deux webcams classiques seront disponibles avec un modèle 5 MP en avant et un 8 MP en arrière. Un double microphone sera présent ainsi qu’une solution de haut parleurs stéréo Dolby Audio Premium. Les tablettes mesureront 24.5 cm de large pur 17.5 cm de haut et 8.3 mm d’épaisseur. Leur poids sera de 544 grammes pour la version Wifi et 553 grammes pour les modèles 4G.

Des tarifs qui ne prennent pas en compte les protections “Cover” dédiées qui seront vendues 99$. Les accessoires de Surface Go seront compatibles avec la Surface Go 2 qui reprend le même connecteur que la gamme précédente. Microsoft profitant de l’occasion présentée par cette période trouble pour proposer un nouvel accessoire à sa panoplie avec un petit micro à brancher sur le port USB Type-C de la tablette. Un ajout sympathique pour améliorer votre relation vidéo-projetée.

Dernière évolution notable, l’autonomie de l’engin qui passe désormais à 10 heures d’usage. Un batterie plus imposante et une baisse globale de la consommation de la machine permettant d’arriver à ce score.

La gamme de Surface Go 2 est attendue à partir du 12 Mai prochain en France et dans le reste de l’Europe. Une date de sortie qui semble suivre un planning établi de longue date, la situation actuelle n’étant globalement pas propice à la commercialisation de produits pensés avant tout pour la… mobilité.

La Surface Go 2 passe à 10.5″ de diagonale et choisi le Core M3 © MiniMachines.net. 2020.

Windows 10X sortira d’abord sur des machines mono écran

La présentation de Windows 10X mettait l’accent sur de nouveaux dispositifs et en particulier le Surface Neo. Des machines proposant un double affichage pour un système qui serait pensé pour piloter ces deux écrans. Non pas dans une simple idée de gestion de ces écrans mais bien dans l’orchestration même des données à afficher. Microsoft anticipait alors un scénario de déploiement conjoint de machines de ce type et de son système pour cette année.

L’éditeur ne pouvait pas imaginer l’impact de la pandémie de Covid-19 sur le monde et les effets qu’aurait le virus sur son propre écosystème. Aujourd’hui Panos Panay, le Chief Product Officer de Microsoft, annonce que le calendrier va être un petit peu chamboulé.

Quand en Octobre dernier Microsoft dévoilait ses Surface Neo et Windows 10X, le monde allait très bien, le calendrier de production n’était pas impacté par un microscopique virus et la prévision d’alors était de sortir un produit comme sait le faire Microsoft. Avec une énorme campagne média développée autour d’une partie logicielle et d’une partie matérielle. Si le Surface Neo était évidemment un des objectifs de la marque pour 2020, le reste de ses partenaires étaient également en lice. On imagine mal Microsoft lancer un Windows uniquement pour lui même. La sortie simultanée de nombreux appareils exploitant les nouveautés de ce système semble indispensable à sa réussite. L’éditeur convie toujours ses nombreux partenaires sur scène pour ses lancements, histoire de montrer la large adoption de ses solutions par l’industrie.

Mais là, patatras, Covid-19 est passé par là. De nombreux constructeurs souffrent grandement des impacts de cette pandémie. Usines à l’arrêt, magasins fermés, livraisons compliquées, personnel impacté et toute la chaîne de production plus ou moins grippée à différentes étapes et différents moments. Les ventes sont en baisse, la production est compliquée, le marché va mal. 2020 ne semble pas vraiment le bon moment pour lancer des nouveautés. Au contraire, de nombreux utilisateurs découvrent le télétravail et ses implications. Beaucoup s’appuyaient sur les infrastructures de leur lieu de travail, ne trouvant pas forcément un intérêt à investir dans un nouvel ordinateur personnel. Une majorité s’est rendu compte de la nécessité de posséder un ordinateur classique, bien équipé et rapide pour répondre aux besoins de leur entreprise. On avait déjà des doutes quand au report de la Surface Neo pour 2021, ils se concrétisent désormais.

Surface Neo

2020 semble donc être le pire moment pour sortir une solution comme le Surface Neo avant tout pensée pour la mobilité. Cet engin double écran fait l’impasse sur le clavier pour proposer un affichage étendu. L’idée peut paraître géniale quand on voyage toute la journée et que l’on ne cherche qu’à afficher des données et écrire quelques mails, c’est une autre histoire quand il faut jongler avec plusieurs programmes et produire du contenu. Le retour à une solution plus terre à terre de clavier physique parait alors autrement indispensable que l’idée gadget rigolote du double affichage ? Microsoft en est conscient et la marque proposera en option un petit clavier magnétique à poser sur un des deux écrans de la solution.

Microsoft Surface Neo
Panos Panay explique que Windows 10X a été développé pour être flexible et que par conséquent il pourrait s’adapter parfaitement à une solution à simple écran classique tout en trouvant évidemment sa place dans les solutions double écrans déjà existantes. Je pense aux machines comme les Asus ROG Zephyrus Duo 15 GX550 ou les Zenbooks Duo qui pourraient accueillir Windows 10X sans problèmes.

ROG Zephyrus Duo 15 GX550

La nouvelle mouture du système d’exploitation sera donc déployée en 2020 mais sur des machines à simple écran. Des engins plus à même de répondre aux nouveaux besoins de la planète : De la productivité avant tout et des fonctions annexes comme la vidéo conférence qui semble enfin être prise en compte par les constructeurs. 

Windows 10X sera plus sécurisé avec des applications lancées dans des containers indépendants et que Microsoft veut étanches au système. Il sera compatible avec toutes sortes d’applications, aussi bien celles  issues du Windows Store, que celles prévues pour la plateforme UWP et les traditionnelles solutions Win32 nonobstant quelques restrictions.

Le système proposera également des fonctions nouvelles avec, en particulier, un nouveau système de menu démarrer, une approche différente des réglages de la machine, un nouveau gestionnaire de fichiers. C’est également la promesse d’une gestion différente des mises à jour avec la prise en charge de ces opérations en tâche de fond au fil de l’eau et non pas quand vous éteignez ou démarrez votre machine. L’idée étant de ne pas se retrouver avec un engin ultraportable et réactif mais qui mettrait 2 minutes à démarrer au moment où vous  en avez besoin pour une mise à jour…

Microsoft Surface Neo

Ce revirement de situation autour du double écran est assez amusant. Le marché informatique actuel a largement perdu de vue les usages réels de l’informatique. Les machines double écran ne s’adressent pas à des gens qui produisent du contenu mais plutôt à d’autres qui vont en faire la représentation ou l’usage. Aucun programmeur, aucun rédacteur, ne troquerait son clavier physique pour un clavier tactile. La cible de Microsoft pour ces nouveaux appareils semble être la même que celle que visent Google et Apple avec leurs smartphones. Non pas que les smartphones soient incapables de produire quoique ce soit, mais on imagine mal une thèse rédigée sur un clavier tactile. Comme on imaginera mal un responsable système administrer efficacement un réseau avec un surface Neo sans son clavier physique additionnel.

L’autre cible de ces engins est évidemment celle des amoureux de ces technologies. Des gens qui possèdent déjà un ou plusieurs PC et qui voient dans ces nouveautés des extensions de ceux-ci. Pas sûr que le monde de demain soit aussi friand de ces dépenses secondaires. Il faudra du temps pour que le marché retrouve l’aisance de ces investissements difficilement justifiables dans un processus d’usage concret. Si on imagine bien l’intérêt de ce type d’engin pour des métiers de terrain, il semble au final qu’un simple smartphone – c’est à dire la situation utilisée aujourd’hui par ces mêmes métiers – puisse suffire.

Windows 10X sortira d’abord sur des machines mono écran © MiniMachines.net. 2020.

La Surface Book 3 apparaît à la FCC

Le Surface Book 3 est une des solution que Microsoft devrait lancer avec la Surface Go 2 et le nouveau Surface Dock 2 très bientôt. On a eu droit à de multiples échos techniques sur cette machine ces derniers temps. Des rumeurs parfois assez contradictoires sur son équipement et son tarif. Si on ne sait toujours pas combien cette solution sera vendue, son apparition à la FCC met tout le monde d’accord sur une sortie qui s’accélère.

Microsoft FCC

Présentée sous le nom de “Portable Computing Device ” par Microsoft Corporation avec “1899” comme  numéro de modèle, cette sortie FCC signifie que l’engin est apte à être commercialisé aux US. Ses différents équipements ont été mesurés et leurs émissions en terme d’ondes jugées satisfaisantes pour le grand public.

Surface Book 2

Surface Book 2

Reste à savoir exactement sous quels profils se présentera cet engin. Le Surface Book 3 devrait être lancé en deux diagonales avec des modèles 13.5″ et 15″ et selon toute vraisemblance, ils embarqueront des processeurs Intel de dixième génération. Le modèle 135″ devrait embarquer des Core i5 avec 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage SSD. Le modèle 15″ aura droit au Core i7 avec une mémoire vive déclinée jusqu’à 32 Go et un stockage pouvant atteindre 1 To en format PCIe NVMe.

La partie graphique serait assez large avec des options pouvant lister des solutions Nvidia Quadro à destination du marché pro pour le modèle 15″. Le reste des composants devrait être classique avec un Wifi6 et du Bluetooth 5.x. On se doute que les tarifs devraient être assez élevés. Le Surface Book Pro 13.5″ devrait débuter aux alentours de 1000€ et les versions les plus musclées du 15″ pourraient atteindre les 4000€…

Source : Windowslatest

La Surface Book 3 apparaît à la FCC © MiniMachines.net. 2020.

Bryan ‘Sol’ Aponte Takes DPA Microphones Back to the ’80s on the Set of Mixed-ish

Emmy-Nominated Sound Mixer Calls on 4061 Miniature Omnidirectional Mics To Provide Natural Sound and Superior Audio Quality for TV Sitcom LOS ANGELES, MARCH 25, 2020 – Veteran Sound Mixer Bryan “Sol” Aponte relies on DPA Microphones’ 4061 Miniature Omnidirectional Mic to capture the hilarious and witty dialogue of one of the network’s top sitcoms, mixed-ish. ...

The post Bryan ‘Sol’ Aponte Takes DPA Microphones Back to the ’80s on the Set of Mixed-ish appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Switch Media Partners with SpringServe to Enable Effective OTT Monetization

Par : Jump

Switch Media, a world leader in online video technology, has partnered with SpringServe, a leading US-based independent ad platform provider whose technology is purpose-built for video and OTT. Switch Media’s server-side ad insertion (SSAI) technology has been fully integrated with SpringServe’s ad platform to provide value-added services to OTT providers. OTT companies that require dynamic ...

The post Switch Media Partners with SpringServe to Enable Effective OTT Monetization appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DJs Unemployed by Coronavirus: Now What?

Unemployed by Coronavirus

One of the biggest events in the past 50 years is unfolding right now: COVID-19 is putting millions of lives at risk, shutting down the global economy, and bringing the live event industry to a grinding halt. This is probably the most devastating event to take place in the lives of most career DJs. What’s […]

The post DJs Unemployed by Coronavirus: Now What? appeared first on DJ TechTools.

Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones

Par : whitenoise

For more than 10 years, Production Sound Mixer and Location Sound Recordist David Thirion has been using DPA microphones to capture audio for film and television projects. Their audio quality and natural sound was a key reason for his choice, but equally important was the tiny size of some models, which makes them ideal for ...

The post Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌