Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Maxtang MTN-FP50 : un autre MiniPC sous AMD Ryzen

Le Maxtang MTN-FP50 est un MiniPC qui vous fera sans doutes penser aux solutions récemment vues sous AMD Ryzen. Je vous signalais l’ouverture de la boite de Pandore il y a quelques mois maintenant en vous présentant le Minisforum Deskmini DMAF5, un engin sous AMD Ryzen 5 3550H qui signait à mon sens le véritable intérêt du marché “noname” pour ces puces AMD.

Maxtang MTN-FP50

Longtemps ignorées par les constructeurs chinois, les puces AMD Ryzen ont été laissées de côté pendant presque un an et demi avant de les voir doucement apparaître dans divers engins du marché. Ceci s’explique par la peur du changement depuis “une recette qui marche” avec le Celeron N4100 depuis près de trois ans. Mais également parce que les Ryzen ont commencé à être clairement réclamés par les clients et acheteurs et que le catalogue d’un marché secondaire s’est peu à peu étoffé de ces pièces. L’apparition des Ryzen de première génération a coïncidé avec la sortie des Ryzen de seconde génération. Les marques comme Maxtang exploitant les miettes laissées par les géants du marché, il faut que ces grandes marques relâchent la pression sur leurs achats pour que les autres existent.

Cette sortie du Maxtang MTN-FP50 est également parfaite pour faire le point sur mon conseil de ne pas acheter un engin comme le Deskmini DMAF5 de Minisforum. Non pas, comme je vous le disais, parce que le produit est mauvais. Mais bien parce qu’il n’y a aucune raison d’acheter ce genre de machine en financement participatif

La campagne Indiegogo est terminée depuis 24 heures pour le Deskmini mais personne n’a rien reçu encore depuis Juin. Les machines sont toujours en cours de production. Depuis, des concurrents sont apparus et des MiniPC comme ce Maxtang sont entrés dans le jeu d’une guerre de prix. De telle sorte que ceux qui ont pré-commandé en Juin un MiniPC sur Indiegogo se retrouvent dans une position assez délicate.

  • Ils ont avancé de l’argent depuis la mi Juin. 399$ pour la version 8/256 Go du MiniPC sous Ryzen 5 3550H.
  • Ils n’ont pas été livrés. 
  • Ils n’auront aucune garantie (le fait d’être investisseur et non pas client ne leur offre aucune garantie légale).

Et pendant ce temps là, la concurrence avec un fonctionnement plus classique, fourbit ses armes. Le Beelink GT-R doté du même processeur Ryzen est sorti et il est en vente dès aujourd’hui dans plusieurs versions du Barebone au modèle mieux équipé (480€ pour une modèle 2/256Go + 1To de HDD stocké en Europe). D’autres concurrents comme ce Maxtang MTN-FP50 sont également désormais disponibles. Ils vont chambouler les tarifs et amener les premiers acteurs à réviser leurs positions.

Le système de financement participatif perd ici tout son intérêt pour les investisseurs qui ne gagnent littéralement rien à financer ainsi leurs machines. Si ce type de financement a été inventé, c’est bien pour aider un projet à innover ou un créateur à porter une idée à bon terme. Pas pour servir de banque à 0% d’intérêt et d’argumentaire marketing à des constructeurs ne voulant prendre aucun risque.

Ce petit point étant fait, intéressons nous un peu au Maxtang MTN-FP50.

Maxtang MTN-FP50

Il s’agit d’une référence mais l’engin cache en réalité deux processeurs différents. Il est disponible en Ryzen 5 2500U ou en Ryzen 5 3500U. Les deux processeurs étant livrables avec des options de mémoire différentes : d’un modèle barebone à du 16/512 Go en passant par des options en 8/256 et 8/512 Go. Les prix progressent allant de 225€ pour le modèle le plus entrée de gamme à 510€ pour le plus complet.

Maxtang MTN-FP50

Le stockage est confié à une solution SSD NVMe M.2 2280 associé à une baie 2.5″ classique au format SATA 3.0. La mémoire vive se place sur deux emplacements SoDIMM DDR4 classiques. De telle sorte que l’on peut facilement acheter un modèle barebone et le faire évoluer à son rythme ou suivant ses besoins.

Maxtang MTN-FP50

Le module Wifi est un 802.11AC associé à un Bluetooth 4.0. La connectique est assez bonne avec deux ports USB 2.0 à l’arrière et trois ports USB 3.0 en façade, deux prises jack audio 3.5 mm pour casque et micro séparés, un port réseau Gigabit signé par un chipset Realteck RTL8111H et deux sorties vidéo au format HDMI 2.0. Le tout entre dans un châssis de 13 cm de profondeur sur 12.8 cm  de largeur pour une hauteur de 5.2 cm. Il est bien entendu ventilé activement.

Je ne doute pas une seule seconde – à vrai dire je triche puisque de nombreuses marques noname me l’ont confirmé – que des engins de ce type vont sortir chez quasi tous les fabricants de ce petit monde. Du Ryzen 2500U au Ryzen 3550H. Chaque sortie jouera le rôle habituel de rouleau compresseur concurrentiel sur les tarifs. Certains joueront sur la quantité, d’autres sur la qualité. Beelink, par exemple, est un des premiers à dégainer avec un GT-R qui semble déjà très abouti. Un modèle avec un suivi propre à la marque est des mises à jour de BIOS. D’autres joueront leur jeu habituel de “one shot” en dégainant une référence produite en 1000, 2000 ou 3000 pièces avant de passer à autre chose.

Conseiller d’acheter une solution de ce genre en financement participatif reste donc un pari très hasardeux et surtout… sans grand intérêt.

 

Maxtang MTN-FP50 : un autre MiniPC sous AMD Ryzen © MiniMachines.net. 2020.

❌