Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Sky affiche ses ambitions écologiques en animation

Par : Shadows

Le groupe de médias Sky a lancé Sky Zero, une campagne destinée à la fois à s’approcher d’une neutralité carbone d’ici 2030 et à promouvoir cette initiative.

Un spot animé a été dévoilé dans le cadre de la campagne : il met en scène la Lune veillant sur la Terre, inquiète des dégâts causés sur l’environnement.

Le projet est une collaboration entre l’agence Engine, Partizan Studio, Framestore, Light VFX, Tsunami (que nous avons récemment interviewé), Interference Pattern, Mattescape.

AGENCY: ENGINE
EXECUTIVE CREATIVE DIRECTOR: Leon Jaume
SENIOR CREATIVES: Pete Ioulianou, Ollie Agius
PRODUCERS: Melody Sylvester, Elena Sanz
PRODUCTION COMPANY: Partizan Studio
DIRECTOR: Pete Candeland
EXECUTIVE PRODUCER: Duncan Gaman & Jenny Beckett
PRODUCER: Janet Smith
EDITOR: Brian Raess
POST PRODUCTION: Framestore
COLORIST: Steffan Perry
SENIOR COLOR PRODUCER: Chris Anthony

ANIMATION STUDIO: LIGHT
CREATIVE DIRECTOR: Antoine Moulineau
EXECUTIVE PRODUCER: Guillaume Raffi
ART DIRECTOR: Aurelien Ronceray
CG SUPERVISOR: Raphaël Bot-Gartner
FX SUPERVISOR: Fabian Nowak
COMPOSITING SUPERVISOR: Oliver Johnstone
CREATURE SUPERVISOR: Duc Nguyen
ASSET SUPERVISOR: Tom Bryant (Interference Pattern)
RIGGING SUPERVISOR: Cyril Gibaud (Toonkit)
LEAD CG GENERALISTS: Landry de Oliveira, Harry Bardak
CONCEPT ARTISTS / MATTE PAINTERS: Lukasz Pazera, Carl Edlund (Mattescape)
SENIOR FX TDs: Steven Dupuy, Charles Guerton, Tom Freitag
LIGHTING TDs: Marie Fichet, Éloise Bouvarel, Bruno Hajnal
CREATURE FX TD: Yann Landry
FX TD: Jacques Fautrad
CREATURE AND GROOM ARTIST: Chloé Roberts
CG GENERALISTS: Florian Longuet, Louise Harel, Steve Bell (Interference Pattern), Craig Reid (Interference Pattern), Daniel Conner (Interference Pattern), Thomas Goldsworthy (Interference Pattern), Lauren McLaughlin (Interference Pattern)
COMPOSITORS: Chloé Chaucheprat, Tomasz Liksza, Naomi Butler.
ANIMATION SUPERVISOR: Florian Landouzy (Tsunami)
LEAD ANIMATOR: Thibaut Gouilloux (Tsunami)
PRODUCERS: Olivia McLean, Lucy Teire (Interference Pattern), Alona Carballo (Mattescape)

L’article Sky affiche ses ambitions écologiques en animation est apparu en premier sur 3DVF.

Far Away, a kinetic and lighting journey by Chevalvert

Par : stephane
Far Away, a kinetic and lighting journey by Chevalvert
'Far Away' looks like a space exploration scene, materialized by 12 Sentinels in rotation, scanning the ground for a sign, a movement, a resource. These Sentinels, half scanners, half gyroscopes, activate under our eyes, in a cyclic ballet, minimal and mesmerizing

Steady Rest Gives a Leg up to Matthews Slider

  Offers Slider end-support & Steadicam stand A favorite of camera operators, sound techs and grips alike, Matthews’ Sliders feature solid construction, modular versatility, and ultra-smooth and silent moves. Proprietary oversized roller wheels offer silky motion regardless of load or speed. Add to that, intuitive, two-screw adjustability and do-it-yourself field servicing and you’ve got a ...

The post Steady Rest Gives a Leg up to Matthews Slider appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

SIGGRAPH 2021: la NASA vous emmène en voyage sur un astéroïde !

Par : Shadows

Si le festival d’animation du SIGGRAPH fait la part belle aux courts-métrages (notamment français), on y trouve aussi d’autres types de projets, comme des breakdowns de studios VFX ou de la visualisation scientifique.

C’est cette dernière catégorie qui nous intéresse aujourd’hui, puisque la NASA fait partie de la sélection grâce à son travail autour de l’astéroïde Bennu.

La mission spatiale OSIRIS-REx avait en effet permis de 2018 à 2020 de récolter un aperçu détaillé du sol, grâce à plusieurs techniques d’imagerie combinées. Le studio de visualisation scientifique du Goddard Space Flight Center, lui-même affilié à la NASA, en a tiré une « Visite de l’astéroïde Bennu » : un voyage de 5 minutes environ qui vous présentera les principales caractéristiques de cet astre céleste, avec un niveau de détail époustouflant.

Dan Gallagher (KBRwyle): Producer Kel Elkins (USRA): Lead Visualizer Rob Andreoli (AIMM): Videographer Ernie Wright (USRA): Visualizer Aaron E. Lepsch (ADNET): Technical Support

L’équipe a également dévoilé un making-of, qui explique que le relief est issu des données LiDAR captées lors de la mission spatiale OSIRIS-REx, habillées avec l’imagerie satellite de cette même mission. Tout est donc réel : les détails ne sont pas générés artificiellement.
L’équipe souligne également l’importance du lighting pour aider les spectateurs à comprendre le relief de rochers aux formes très complexes.
Enfin, la vidéo souligne que l’acquisition des données a été progressive : au fur et à mesure que la sonde spatiale se rapprochait de l’astéroïde, la sonde a capté des données de plus en plus précises, permettant d’affiner le modèle utilisé.

L’article SIGGRAPH 2021: la NASA vous emmène en voyage sur un astéroïde ! est apparu en premier sur 3DVF.

How Kubrick Used Mostly Natural Light on Full Metal Jacket

Discover how Stanley Kubrick created one of the most naturalistic war movies of all time---Full Metal Jacket.

Le choix du lecteur de cartes SD pour iPad et iPhone a de l’importance

C’est un truc dont j’avais déjà parlé : à la sortie de l’iPad Pro, Apple avait ajouté l’USB 3.0 au Lightning. Et sur les accessoires iOS, choisir les dernières générations permet des gains importants, spécialement sur le lecteur de cartes SD officiel.

Je l’avais évoqué, il existe deux versions. L’ancien modèle, sorti vers 2012, porte la référence A1141. Le plus récent, lui, est le A1595. Visuellement, c’est évidemment assez proche : un câble Lightning assez court et un lecteur de cartes SD. Si vous avez les deux, c’est très visible que l’ancien modèle est très nettement plus court. Et si vous avez juste la boîte comme référence, le texte sur l’ancien modèle est centré alors qu’il est aligné à gauche sur la version plus récente.

La boîte de gauche est plus modernes


Le lecteur de gauche est plus rapide

Mais en vrai, ça donne quoi ? Il y a deux choses à dire. Premièrement, le lecteur le plus récent est USB 3.0 en Lightning, donc plus rapide en théorie. Pour en profiter, il faut un iPad Pro (sauf le premier 9,7 pouces) ou un iPhone récent (probablement à partir de l’iPhone 7, je n’ai pas vérifié). De ce que j’ai pu comprendre, tous les appareils à base d’A10 (ou plus) sont compatibles. Deuxièmement, même en USB 2.0, le lecteur est plus rapide. C’est assez courant avec les lecteurs de cartes SD : les performances dépendent pas mal de la puce choisie et le lecteur le plus récent est plus rapide, même à interface identique.

Sur un iPad Pro 9,7 pouces (en USB 2.0, donc), on passe de 46 à 39 secondes pour importer 20 photos en RAW issues d’un DXO One (environ 670 Mo). Ca donne à peu près 15 Mo/s dans le premier cas (plutôt lent pour du SD) et 23 Mo/s dans le second cas. Sur un iPad Pro 12,9 pouces (USB 3.0), on passe de 39 secondes (17 secondes) à 19 secondes (35 Mo/s). Le gain n’est pas digne de l’USB 3.0 mais ça reste assez nettement plus rapide tout de même : on divise le temps d’importation par deux. Sur un iPhone 11 avec un autre jeux de photos (717 Mo), on passe de 39 secondes (~18 Mo/s) à 20 secondes (~35 Mo/s).

On en arrive à un souci récurrent : j’ai eu deux fois des corruptions de cartes SD lors des tests. Je ne sais pas si c’est lié à exFAT (notoirement fragile), à la carte ou aux lecteurs, mais je vous conseilles de faire attention quand vous débranchez le lecteur.

La conclusion ? Si vous avez besoin de vitesse et un vieux lecteur, vous pouvez changer. Et si vous n’avez de lecteur et envie d’en acheter un, je vous conseille le plus récent.

Cryptid – Animatronic light sculpture by Michael Candy

Cryptid – Animatronic light sculpture by Michael Candy
Created by Michael Candy, 'Cryptid' is an animatronic light sculpture that uses 18 linear actuators and open source Phoenix hexapod code to walk through a space. As human and robotic, natural and synthetic are increasingly amalgamated, the projects questions whether machines could be considered a subspecies.

@martinastellatelier Reminiscenze delle linee di luce che...



@martinastellatelier Reminiscenze delle linee di luce che disegnano lo spazio. Scenografia digitale realizzata usando @millumin2
.
.
.
.
.
#projectionmapping #videomapping #womenartist #contemporaryart #lines #graphic #audiovisual #av #installation #digitalart #art #architecture #music #france #drawing #artist #illustration #paris #planespotting #graphicdesign #aircraft #projection #lightart #artwork #exhibition #design #electronic #digitalscenography #show #videoart
https://www.instagram.com/p/CRW0r9jpGy6/?utm_medium=tumblr

New York Film Academy Relies on DaVinci Resolve’s Fairlight for Audio Post Courses

Fremont, CA – July 8, 2021 – Blackmagic Design today announced that DaVinci Resolve’s Fairlight audio post production tools are being used by New York Film Academy’s Los Angeles campus as part of the sound department’s curriculum. The software helped Head of the Sound Department, Huch Platt, and his students pivot to remote learning in 2020 when ...

The post New York Film Academy Relies on DaVinci Resolve’s Fairlight for Audio Post Courses appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

The 5 Best Smartphone Apps for Checking Exposure

Let’s take a look at some of the best light meters available for download on your smartphone devices—both free and paid. Let’s start with the basics. Exposure …

Titans et tsunami : Backlight voit grand pour sa prochaine expérience VR

Par : Shadows

Lors du Festival d’Annecy 2021, Backlight nous a présenté son prochain projet VR : un jeu ambitieux qui vous invitera à fuir un raz-de-marée gigantesque à l’aide de titans situés sur une île.

Backlight, spécialiste des expériences VR en équipe

Avant de plonger dans ce nouveau projet, un bref rappel. En 2010, le studio Backlight s’est lancé dans le marché de la réalité augmentée et virtuelle. Rapidement, l’entité s’est spécialisée dans le « LBVR » (location-based VR), autrement dit les expériences à tester non pas chez soi, mais dans un lieu dédié.

On leur doit notamment Eclipse, une expérience pour 2 à 4 joueurs répartis en deux équipes (exploration et support) qui se lancent dans une mission spatiale entre film interactif et escape game, avec comme objectif la recherche de ce qui est advenu de la mission précédente.

Plus récemment, Backlight a lancé Oz Experience, une marque sous laquelle Backlight distribue des expériences VR, là encore en se focalisant sur le segment « location-based ».

Le projet Ascenders est donc à replacer dans le cadre de ce positionnement global de Backlight : un concept accrocheur à explorer avec des amis dans un centre dédié.

Ascenders : les titans vous attendent

Avec Ascenders, Backlight souhaitait apporter un twist sur le concept classique de l’escape game : pas de compte à rebours, c’est ici un tsunami en approche qui marche la limite de temps. Une approche plus cinématographique et très visuelle, donc.
La vague massive crée un but naturel et évident : pour l’éviter, il faudra grimper dans les hauteurs de l’aire de jeu.

Le vrombissement de l’immense vague qui vous suit vous fait ouvrir les yeux. Vous ne vous souvenez de rien : ni de qui vous êtes, ni pourquoi vous êtes ici. Vous rêviez d’être un oiseau et vous voilà enchaîné sur un navire, avec ceux qui semblent être vos compagnons esclaves. L’île sur laquelle la vague menace de vous faire échouer sera peut-être votre échappatoire et la réponse à vos questions.

Crédit : Backlight

Pour vous hisser au sommet de l’île, il vous faudra vous aider de la géographie des lieux, qui comportent des nacelles, mais aussi vous faire aider des titans, gigantesques, qui accepteront de vous prendre au creux de leur main pour vous déposer un peu plus loin.
Ces astuces de déplacement permettent à Backlight d’appliquer sa « marque de fabrique » : pas de téléportation, uniquement du « plane shifting ». Autrement dit, il vous faudra marcher physiquement dans la salle de l’expérience pour aller sur la main d’un titan ou grimper dans une nacelle.

Crédit : Backlight

Bien entendu, cette approche nécessite une expérience pensée de façon intelligente, la taille de la pièce n’étant pas infinie : en jouant avec les déplacements, les retournements, le positionnement des nacelles et mains de géants, Backlight parvient à contenir les joueurs et joueuses tout en leur donnant le sentiment d’un déplacement totalement libre, donc d’un espace dépassant les murs de la salle de jeu.
Des compromis sont parfois nécessaires : Jonathan Astruc, réalisateur du projet, nous a expliqué que le but initial était d’avoir des géants véritablement gigantesques, avec une taille avoisinant le kilomètre. Malheureusement, ce choix était inapplicable pour deux raisons :

  • la taille des titans a un impact sur la taille de l’île (s’ils sont énormes, l’île doit l’être aussi, sous peine de finir le jeu en quelques secondes) ;
  • la paume des mains des titans ne doit pas dépasser environ la moitié de la taille de l’air de jeu, afin que les mécaniques de déplacement fonctionnent.

Si la taille des géants a finalement été revue à la baisse, le grand spectacle restera de la partie, grâce notamment à du full body awareness : vous disposez d’un corps en VR, visible en baissant les yeux. Un détail certes délicat à gérer d’un point de vue technique (le corps doit avoir une posture cohérente) mais qui renforce fortement l’immersion en bordure de falaise. Parfait, donc, pour les reliefs escarpés de l’île et les phases en nacelle/main de géant.
Enfin, le projet exploitera aussi un sol vibrant, ce qui promet quelques sensations supplémentaires.

Backlight a profité de la conférence pour nous présenter un aperçu visuel du projet, encore en cours de création. Encore un peu de patience, et il sera possible de vivre cette expérience immersive par vous-même, dans une salle dédiée.

L’article Titans et tsunami : Backlight voit grand pour sa prochaine expérience VR est apparu en premier sur 3DVF.

Interview: Stimming on his new album, pigeons, & straying from functionality

Hamburg-based electronic music producer Stimming has made quite the impact over the years with his uniquely intriguing take on house music and mesmerizing live performances. We got to know a bit about his production process back in 2015 (check out his How I Play), and he has undoubtedly continued to evolve his sound to push […]

The post Interview: Stimming on his new album, pigeons, & straying from functionality appeared first on DJ TechTools.

Comment je me suis fait arnaquer

Bon, je vous le dis directement : rien de très grave, j’ai perdu 35 $. Ce n’est pas la mort, mais je pense que c’est toujours intéressant de montrer ce genre de problèmes.

A la sortie d’iOS 13, je me suis posé une question : pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de clés USB avec un connecteur Lightning directement compatibles avec l’application Fichiers ? Sandisk explique que ses iXpand ne sont pas compatibles directement, toutes les chinoiseries nécessitent des applications plus ou moins perfectibles (et plus que moins), etc. C’est un peu bizarre dans le sens ou une clé USB insérée dans l’adaptateur Apple, elle, fonctionne (enfin, ça dépend un peu des clés).

Du coup, quand je suis tombé sur l’Apollo Drive d’OlympusDisk, ça m’a semblé pas mal. C’était vendu comme une clé USB Lightning, compatible nativement sans applications. Je l’ai vu sur eBay, et même si les photos ressemblaient à du dropshipping ou en tout cas de la chinoiserie bas de gamme, j’ai trouvé ça intéressant pour un test. J’ai donc commandé la clé début 2021. Après quelques semaines, alors que le suivi indiquait une arrivé déjà dépassée depuis pas mal de temps, j’ai lancé un litige. Je ne me suis pas vraiment inquiété : même si le vendeur était en France selon eBay, ça partait visiblement de Chine. Et en temps de Covid, j’ai eu pas mal de colis perdu (ou très très en retard) dans ce cas. Mais j’ai quand même demandé un remboursement, que j’ai obtenu. J’aurais dû me méfier d’un truc : le vendeur n’a pas répondu, c’est eBay qui a géré le tout. Sur cet achat, je n’ai rien perdu. Pour info, l’annonce n’est plus en ligne (et le vendeur non plus).

La clé (manifestement un rendu 3D)


Bon, le montage peut mettre la puce à l’oreille


La commande eBay

Du coup, et là j’ai été un peu idiot, je suis allé commander sur le site officiel. Il n’est plus en ligne, mais le cache Google a encore des images, donc je mets des images. A ce moment là, je pensais encore que je n’avais pas reçu la clé à cause du Covid (et ce n’était pas complètement idiot : j’ai reçu des produits beaucoup plus tard que la date prévue à cette époque). J’ai donc payé la clé USB 35 $, avec une commande numéro #1019 (donc je suppose qu’il y a eu un bon millier de pigeons avant moi). C’était le 1er février. Début mars, j’ai commencé à les spammer par mail pour avoir des nouvelles du produits, mais en mai, je me suis rendu compte que le site n’existait plus. Et j’ai donc fait le deuil de mes 35 $ (payé en carte et pas PayPal, malheureusement).

La page du produit (en cache Google)

Est-ce que j’aurais pu éviter de me faire arnaquer ? Oui, probablement. La partie eBay aurait dû me faire réagir, mais j’ai eu un peu trop confiance dans mon jugement. Est-ce que le site aurait dû me faire réagir ? Oui, aussi, ça sentait le dropshipping à plein nez. Mais ceci dit, je m’attendais à du dropshipping et généralement, ça arrive tout de même (même avec des trucs comme Whish). Et vous savez ce qui m’énerve le plus finalement (au-delà des 35 $ perdus), c’est que les clés USB de ce type n’existent pas.

Sinon, la vidéo de présentation est toujours en ligne, comme le compte Instagram.

Stipple, un plugin Unity pensé pour les nuages de points

Par : Shadows

Light & Shadows, société française spécialisée dans les solutions VR/AR/MR/XR, nous dévoile son nouveau produit : Stipple.

Import, édition, visualisation, VR

Il s’agit d’un plugin d’import, visualisation et édition des nuages de points sous Unity. La solution est bien évidemment pensée pour pouvoir afficher des nuages très lourds : jusqu’à 5 milliards de points, promet Light & Shadows. De quoi, par exemple, ingérer sans broncher des données issues de lourdes séances de scan 3D.

Light & Shadows explique que son produit a été développé en partenariat avec le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives).

Stipple supporte différents formats (.e57, .pts, .ptx, .las), dispose d’outils d’édition variés (possibilité de couper/recadrer le nuage pour supprimer des éléments, de couper/coller une portion de nuage.
Autre fonction utile, la possibilité surligner visuellement les différences entre un nuage de points et un modèle 3D, ce qui peut s’avérer utile, par exemple, pour comparer un scan et un modèle BIM. Il est ainsi possible de comparer les plans théoriques d’un bâtiment avec ce qui a effectivement été construit.

Enfin, Stipple est compatible avec la visualisation en VR.

Contraintes et modèle économique

Stipple est uniquement compatible Windows. En revanche, il ne nécessite pas de licence Unity Pro. L’outil est proposé sous forme de licence annuelle et dispose d’une version d’essai 7 jours.

Pour plus de détails, on se rendra sur le site officiel.

L’article Stipple, un plugin Unity pensé pour les nuages de points est apparu en premier sur 3DVF.

Réalité augmentée sans casque ni lunettes, juste au VP orientable. Projet LFX

projet LFX LightForm

Après nous avoir fait miroiter les lunettes de réalité augmenté pour grand public, Les Hololens de Microsoft et les Magic Leap sont aujourd’hui hors de prix et orienté pro.

L’avenir de la projection à la maison pourrait bien voir le jour chez LightForm avec une projection intelligente et nous émanciper de l’isolement des écrans de smartphones, de tablettes, de lunettes ou de casques et ainsi construire une projection partagée via une interface vocale et une zapette. Lorsque la réalité augmentée s’adapte dynamiquement au monde réel avec un vidéoprojecteur en plafonnier.

LightForm dévoile le projet LFX, une plateforme de recherche pour les interfaces projetées orientables. Une expérience numérique partagée ou chaque centimètre carré est un pixel interactif. Le projet LFX présente 3 conceptions : un luminaire monté au plafond et 2 lampes de table. Chaque lampe contient un vidéoprojecteur pour l’affichage et des caméras pour le scan 3D et le suivit des personnes, plus une combinaison de miroirs et de moteur pour se diriger autour de l’espace.

A suivre.

projet LFX LightForm
Crédit photo Lightform
projet LFX LightForm
Crédit photo Lightform
projet LFX LightForm
Crédit photo Lightform
projet LFX LightForm
Crédit photo Lightform
Projet LFX LightForm
Crédit photo Lightform

Réalité augmentée sans casque ni lunettes, juste au VP orientable. Projet LFX est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Matthews’ Offers Gobo Plate™ XL Mounting Adapter

Hefty Solution Solves Endless Rigging Needs Due to the popularity of the Gobo Plate line of versatile mounting plates, Matthews introduces the new Gobo Plate™ XL, a beefy problem-solver offering endless robust rigging options. Like its smartly-designed sister products, this mounting essential is made to support an array of gear, from camera rigs, set pieces, ...

The post Matthews’ Offers Gobo Plate™ XL Mounting Adapter appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DoPchoice Adds Even Softness to Cameo® F-Series Fresnels

DoPchoice GmbH www.dopchoice.com Effective: April 12, 2021 Snapbags® & Snapgrids® Modify Spots for Optimum Streaming April 12, 2021—To accommodate today’s preponderance of video streaming, DoPchoice now offers the patented Snapbag® softbox and Snapgrid® 20/30/40/50-degree grids to pleasingly soften and direct the output of the industry’s respected Cameo® F-Series Fresnels. www.dopchoice.com/product/sbsahf/ Internal Quarter Grid Baffle suspended within interior “As ...

The post DoPchoice Adds Even Softness to Cameo® F-Series Fresnels appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

LED Fresnel Engineered with Five-Year Warranty

DALLAS – April 7, 2021 – U.S.-based broadcast studio lighting manufacturer, PrimeTime Lighting Systems, builds a longer-lasting LED Fresnel than other manufacturers. Luminaires are developed with the highest engineering standards and are guaranteed five years. PrimeTime designed a passive cooling system that enhances the longevity of its commercial-grade LED Fresnel known as the GUS 51 ...

The post LED Fresnel Engineered with Five-Year Warranty appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

@pluxstudio Videomapping homenajeando a todos los involucrados...



@pluxstudio Videomapping homenajeando a todos los involucrados en esta lucha Vs COVID 19. #Videomapping #millumin #Covid19 #video #motiongraphics #motiondesign #lights #EPSON @millumin2 @epsonlatinoamerica @google @comir_mexico @sectur_mx @visitmexico @gobnau @cdmx_oficial @cdmxtraveloficial @reforma @televisa
https://www.instagram.com/p/CLb55C1Kqin/?igshid=h25wh41i1dwc

@peter_thedesigner ‘Federico hacia Lorca’ Dir: Miguel del...



@peter_thedesigner ‘Federico hacia Lorca’
Dir: Miguel del Arco
𝕍𝕚𝕕𝕖𝕠 𝕕𝕖𝕤𝕚𝕘𝕟 𝕓𝕪 𝕞𝕖
Teatros del Canal - Madrid
@somoslajoven
03/2019
|
|
|
|
#Lorca #FedericoGarciaLorca #teatrosdelcanal #MigueldelArco #LaJoven #peterchamizo #Madrid #theatre #opera #designer #art #culture #pic #actor #actress #setdesigner #lightdesigner #millumin #stagedesigner #sytstouch #hashtags
https://www.instagram.com/p/CLHPYw2qMV_/?igshid=1f5c5h8n28kuq

Monkey Deux Goes Remote to Safely Shoot Our Star Wars Stories

BB&S Lighting www.bbslighting.com Monkey Deux Goes Remote to Safely Shoot Our Star Wars Stories New Workflow for Professional At-Home Interviews with BB&S lights Whether Star Wars has changed the course of your life or merely your viewing habits, if you have a soul chances are it will be touched by Our Star Wars Stories. Jordan ...

The post Monkey Deux Goes Remote to Safely Shoot Our Star Wars Stories appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌