Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @cyril_meroni⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Advienne ....




⁣⁣
⁣#repost @cyril_meroni⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Advienne . ⁣
⁣Work in progress #audiovisual #performance ⁣
⁣@andrasnagy.xyz @yannchamp #notch #touchdesigner #millumin #laser #beyond #millumin #secondenature #drums #drumshow crédit photo: naïri
https://www.instagram.com/p/B9nCmzbJO6_/?igshid=1ns8wm8q67m6o

LaserPecker L1 : Un graveur laser de poche

Par Pierre Lecourt

6.5 cm par 6.1 cm pour 5.3 cm d’épaisseur et 190 grammes. Le LaserPecker L1 pourra tenir au fond d’un sac et vous suivre n’importe où. Au contraire des graveurs laser habituels qui demandent une certaine place pour fonctionner, ce modèle est d’une compacité exemplaire.

La grosse différence entre le LaserPecker L1 et un graveur classique vient de la manière dont ils fonctionnent. Au lieu de déplacer le corps d’un laser pour que son rayon reste toujours perpendiculaire à la surface à graver, ce modèle déplace le rayon laser pour graver ce qu’on lui ordonne. Evidemment, cela un impact sur la surface qu’il pourra graver. Théoriquement, un graveur monté sur rail est capable de graver une surface aussi grande que son rail lui permet et cela peut donc être énorme. Ce système limite, quant à lui, la surface de gravure à 10 cm sur 10. On imagine facilement qu’au delà d’une trop grande taille le positionnement du laser perdrait en précision.

LaserPecker L1

Le LaserPecker L1 est livré avec un trépied classique à déployer pour se positionner à une distance de 18 à 20 cm de la surface à graver. A partir de là, il faudra donner l’ordre de gravure à l’engin via un smartphone et l’application dédiée en Bluetooth. C’est l’autre contrainte de ce système, il est nécessaire de le piloter via un smartphone ou une tablette et on ne choisira donc pas le logiciel de son choix. Il faudra sans doute travailler les éléments à graver sur un PC avant de les intégrer à son smartphone pour les imprimer. Cela a également des avantages puisque cela évite de monopoliser un PC pour la tâche et peut permettre une utilisation toujours aussi mobile. L’application livrée permettra de piloter la gravure en effectuant tout le  travail de préparation de l’image. Pas besoin de compétences particulières donc.

A noter que l’engin dispose de 8 Go de mémoire pour stocker en interne des images. Vous pourrez ainsi marquer des objets en sélectionnant une image parmi les designs déjà connus par l’appareil. Ce qui peut être pratique pour signer un travail de manière durable en mobilité.

LaserPecker L1

La gravure 1.6 watt sera légère, elle est pilotée par un module OSRAM avec une durée de vie de 10000 heures. L’idée est de marquer des objets : du papier, du bois, du carton, du cuir… Le Laser est un 450 nm classique à lumière bleue et comme d’habitude il faudra veiller à se protéger efficacement pendant l’utilisation de cet engin : des lunettes de protection sont fournies et restent obligatoires. Il ne faudra pas oublier non plus de se protéger des éventuelles fumées et vapeurs s’échappant lors de la brûlure des matériaux.

LaserPecker L1

Le LaserPecker L1 propose une protection contre une utilisation abusive avec un système de mot de passe qu’il sera nécessaire de répéter avant chaque gravure. De manière à éviter que l’appareil soit mal positionné et allumé par inadvertance ou simplement découvert et allumé par quelqu’un ne connaissant pas son usage. Le faible encombrement de l’appareil permet d’imaginer assez facilement un système de protection pour toute une assemblée occultant totalement le petit dispositif.. 

LaserPecker L1

A noter également que l’objet se protège contre la surchauffe. En cas de température trop élevée, l’appareil se mettra en pause avant de reprendre un peu plus tard la fin de sa gravure.

Beaucoup d’artisans et de professionnels m’ont contacté à la suite de la présentation de la graveuse laser Alfawise C30. L’idée pour eux étant de pouvoir marquer des produits directement pour des clients. Mais, faute de place, n’ayant pas forcément un ordinateur à dédier à cette activité, beaucoup étaient réticents à investir. Avec ce type de solution, il sera possible de signer un meuble une fois monté. De donner un numéro de série à un appareil ou de personnaliser du travail artisanal avec le prénom d’une personne par exemple. Cela sans avoir à trimbaler trop de matériel supplémentaire. L’alimentation par USB type-C en 5 volts 2000 mAh permet d’utiliser de multiples sources de courant comme… une simple batterie externe.


Le LaserPecker L1 est proposé à 241.80€ sur Gearbest. Pas forcément donné mais abordable pour un professionnel ou un hobbyiste passionné. 

LaserPecker L1 : Un graveur laser de poche © MiniMachines.net. 2020.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @flightgraf⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣PRISM -...




⁣⁣
⁣#repost @flightgraf⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣PRISM - Macao Light Festival 2019⁣
⁣Full video: link in our web site⁣
⁣⁣
⁣Not so many countries have so dramatic a history as Macao has had. Though tossed about in churns of historical currents of interventions from other countries, the people have waded through the currents with their flexibility and steeled conviction. This conviction materialized, in December in 2019, in the form of her celebration of the 20th Anniversary of the Establishment of the Macao Special Administrative Region.⁣
⁣⁣
⁣To show our respect for the turning point of the 20th celebration, we created a projection mapping artwork to project to her landmark building, The St. Joseph’s Seminary and Church. This seminary was established by the Jesuits and became the hub of their mission activities in Asia. Its baroque architecture is adorned with the complex structure generating its beauty and diversity, which can tell us in turn a lot about the winding road of her history and culture. In this artwork, we used 20 LED poles and laser beams. Seeing the strength of the harmony emanating from the seemingly chaotic structure of the building, we introduced some uncontrolled random insertions into our artwork on purpose so that these unpredictable insertions will give rise to the chaotic periods of her history and then again be harmonized in due time, and lastly be solidified as one in the picture of the present day of Macao. Our hope and endeavor in this tiny challenge of our artwork may give a little help that Macao will grow in strength and prosperity from now on as well⁣
⁣⁣
⁣Many thanks to @althealao for the invitation and the incredible venue, to @nebastudio for their support, and to the best partners in crime @yoshiiketoshiki , @cryo9 (software development ), @makotoshozu (music) , @mplusplus_official (LED equipments)and SOLUMEDIAGE inc (laser equipment )⁣
⁣⁣
⁣#millumin #videomapping #projectionmapping #art #artwork ⁣
⁣#indecision #light #laser #landscape #lost #art #stream #nature #sculpture
https://www.instagram.com/p/B8T3orLJWQr/?igshid=iaxjmly0au7r

3M Videodisc, les « LaserDisc Surprise »

Par Pierre Dandumont

Régulièrement, je vois passer des LaserDisc avec un pochette un peu bizarre, qui porte le nom « 3M Videodisc ». Et en cherchant un peu, je me suis rendu compte qu’il s’agit de « LaserDisc Surprise ». Je m’explique.

Pendant longtemps, le LaserDisc a été utilisé comme source principale dans pas mal d’endroits pour de la vidéo de qualité. Le rendu reste nettement meilleur que les VHS, et les disques valaient moins cher que les les cassettes. De plus, le LaserDisc a l’avantage de ne normalement pas s’user avec le temps (oublions le rot). Du coup, on trouve assez régulièrement des disques custom, visiblement produit en petite quantité. Ce ne sont pas des LaserDisc enregistrables, mais simplement des disques classiques produits pour un usage précis. Ils fonctionnent dans des lecteurs standards et on en trouve par exemple sur eBay actuellement (et là aussi). Si vous avez de la chance, une étiquette indique le contenu de façon explicite (c’est le cas des deux que je possède). Dans le cas contraire, il va falloir essayer de les lire.

La pochette classique


Vu sur eBay


Vu sur eBay


Vu sur eBay (de la musique)

J’ai donc deux disques. Le premier contient des trucs institutionnels/business sans grand intérêt, sur deux faces. Le second est plus intéressant : il s’agit des vidéos qui étaient diffusées dans les magasins de Disney. L’étiquette donne la date : Noël 1993. La vidéo est d’assez bonne qualité, et il s’agit essentiellement d’extraits de films Disney avec un peu de karaoké, des gens en costume et même une partie sous-titrée. Ça dure une heure (c’est du CLV) et je n’ai évidemment pas pu le mettre sur YouTube, mais Vimeo semble plus souple sur les droits…

Pas très intéressant


Intéressant


Des sous-titres CC

Petite particularité, le LaserDisc ne propose qu’une seule face. La seconde est visiblement en plastique ou recouverte d’un vernis opaque (je ne sais pas trop). La structure semble montrer qu’il n’y a pas de dead side ici.

La face lisible


Et l’autre

En tout cas, c’est toujours amusant de découvrir ce que contiennent les disques de ce type. Et de temps en temps, on trouve même des choses plus étonnantes, comme des vidéos présentées dans des attractions ou des « pré-show », les vidéos passées sur des écrans dans les files d’attente dans les parcs.

ColorChip introduces an ultra-compact laser pico projector module for the AR and VR markets

Par pico

Israel-based ColorChip introduces a new ultra-compact pico projector module based on its PLC SystemOnGlass platform. ColorChip targets the tethered and standalone AR/VR smartglasses market for this module.

ColorChip ColorMux schema

The new pico-projector module integrates ColorChip's ColorMux RGB Beam Combiner with a MEMS scanner. The ColorMux RGB Beam Combiner is based on ColorChip's proprietary and patented optical waveguides embedded in a glass Planar Lightwave Circuit (PLC) and SystemOnGlass (SOG) integration & assembly technology.

Osram announces a new efficient and bright green laser diode for pico projectors

Par pico

OSRAM announced a new green laser diode for pico projectors. The PLT3 520D (520 nm) achieves an "unprecedented high pulse output for direct green laser diodes" of 140 m (at 300 mA) in pulsed mode (50% duty cycle).

OSRAM says it managed to increase the efficiency of its green laser to a typical value of 8%. The PLT3 520D has a diameter of only 3.8 mm.

Audiovisual City at WE LIVE IN AN OCEAN OF AIR

Par Nina Verhagen

‘We live in an Ocean of Air’ is a virtual reality experience where the invisible connection between plant and human is revealed through breath. It was created by Marshmallow Laser Feast.

What happens is that the cutting-edge technology illuminates the invisible connections between the human and nature world. What you’ll see when the installation starts, is the giant Sequoia tree. You’re being transported into a world that’ll leave your jaw on the ground and eyes wide open- wanting to capture every detail you’re seeing. And as time passes, the scenery changes as well.

Breathe in and out and you’ll see you’re right in the installation. The color changes and you can even move it around as you breathe out. It’s done with breath and heart sensors that are tracking your real-time breathing and essentially put it in the virtual reality. Making it even more immersive than it already was.
It’s a magical world you’re stepping into and time will feel as none-existant.

The installation will embolden you to reflect on the reality that we, as human beings, aren’t the only thing on this planet. We share our planet with other organisms and it’ll make you cerebrate about the responsibility that we carry. And reflect on our dependence.

It is a great experience and it stays in your mind even when it’s over. Overwhelming and impressive! We need more installations like this.

The post Audiovisual City at WE LIVE IN AN OCEAN OF AIR appeared first on Audiovisualcity.

Microvision announced its financial results for Q3 2017

Par pico

Microvision new logoMicrovision announced its financial and operating results for Q3 2017. Revenues were $6.1 million (and up from $4 million in Q3 2016), whih is Microvision's highest ever. Operating loss was $5.2 million (up from $4.1 million in Q3 2016) and the net loss was $5.2 million as well.

Cash used in operatings during the quarter was $5.7 million (up from $3.8 million in Q3 2016). As of September 30, 2017 backlog was $15.8 million and cash and cash equivalents were $25.3 million. Given time to market adjustment of the interactive display engine, Microvision anticipates to be at the lower end of its revenue guidance of $30 million to $60 million by January 2019.

read more

❌