Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Kodlix GD41 : un MiniPC Celeron N4100 très évolutif

Le Kodlix GD41 reprend le composant de base qui a fait le succès du Kodlix GN41, le Celeron N4100. Ce processeur propose 4 cœurs et 4 threads avec 4 Mo de mémoire cache et un circuit graphique Intel UHD 600 qui offre un ensemble de services très suffisant pour une machine familiale agréable. Ses capacités de décodage vidéo, sa vitesse de traitement, tous ces éléments sont, sans être extraordinaires, assez efficaces pour répondre aux besoin d’utilisateurs particuliers sous Windows 10 comme sous Linux.

Kodlix GD41

Autour de cette puce, le Kodlix GD41 propose d’énormes possibilités d’évolution. Avec deux slots SoDIMM DDR4 occupés par deux barrettes en Dual Channel. La marque livre l’engin avec 8 Go d’office mais il sera donc possible de faire évoluer le système vers un maximum de 32 Go. Intel indique que le maximum de mémoire vive supporté par le Celeron est de 8 Go mais la pratique nous a enseigné que des solutions 16 Go sont également prise en charge. Je n’ai par contre jamais essayé de piloter 32 Go de mémoire vive avec cette puce et… à vrai dire, je ne pense pas que cela soit vraiment utile pour ce type de processeur.

KODLIX GD41

Le châssis propose trois solutions de stockage différentes. Un emplacement PCIe NVMe au format M.2 2242 équipé d’un SSD de 128 Go par défaut. Un second port M.2 2280 SATA 3.0 libre qui pourra accepter le stockage de votre choix. Et enfin, un emplacement SATA 3 2.5″ classique pour accepter un SSD ou un disque dur. Cette évolutivité est facilitée par une large trappe accessible facilement sous la machine en ôtant deux vis.

Kodlix GD41

Je n’ai aucune idée concernant les possibilités offertes par le BIOS pour démarrer au choix sur un système ou sur un autre, si cela était possible on pourrait utiliser le Kodlix GD41 avec plusieurs systèmes facilement. En laissant les 128 Go de base sous un système orienté multimédia, démarrant par défaut la machine pour lire des films ou de la musique. Et en effectuant une simple manipulation pour l’utiliser comme un PC classique avec un système d’exploitation plus complet. L’engin est livré par défaut avec Windows 10 mais le processeur est parfaitement reconnu et exploité sous Linux.

Kodlix GD41

La connectique est très intéressante sur ce modèle. Le Kodlix GD41 propose deux ports réseau RJ45 au format Gigabit. Il pourra donc adresser deux réseaux distincts et indépendants. Un premier, par exemple, pilotera un NAS sur un réseau indépendant pendant que le second se connectera sur Internet. Des usages de mini serveur peuvent donc s’envisager ou une solution permettant d’étanchéifier ses contenus personnels d’un accès au web par exemple.

Kodlix GD41

Le reste de la connectique comprend une sortie HDMI 2.0a et un Mini DiplayPort mais également une sortie USB type-C permettant la gestion d’un signal vidéo. Ces trois sorties permettront de piloter de l’UltraHD à 60Hz. Le circuit graphique Intel UHD 600 est parfaitement capable de piloter ce type d’affichage triple écran, la possibilité de monter en mémoire vive permettant de compenser les besoins du système graphique qui peut venir ponctionner jusqu’à 8 Go de mémoire système. D’où l’intérêt évident de pouvoir passer l’ensemble facilement en 16 Go de DDR4.

Kodlix GD41

Le port USB type-C permettra de connecter d’autres appareils facilement mais il est secondé par trois ports USB 3.0 en façade pour profiter plus facilement d’accessoires  variés. Façade qui accueille également le bouton de démarrage. Sur le côté de l’engin, on retrouve un port jack 3.5 mm combinant entrée micro et sortie casque ainsi qu’un lecteur de cartes MicroSDXC. Le boitier propose également un port antivol Kensington Lock et s’alimente via un bloc secteur classique. L’ensemble du châssis mesure 13.6 cm sur 12 cm pour 4.6 cm d’épaisseur. De quoi embarquer un module combinant Wifi5 et Bluetooth 4.0.

Reste une inconnue sur ce modèle, est t-il oui ou non fanless ? Le précédent Kodlix GN41 l’était dans un boitier moins épais. Ici, on n’a aucune information sur la présence ou non d’un ventilateur actif. En général, cela veut dire que l’engin est bien équipé d’une solution de ventilation pour refroidir le processeur. Cela étant, la puce embarquée reste une solution de 6 watts de TDP. Même si elle est ventilée activement dans ce châssis, cela ne devrait pas être difficile de transformer le boitier en une solution fanless en utilisant par exemple un dissipateur passif Arctic Alpine modifié pour s’adapter au processeur. Cela demandera probablement de charcuter un peu le châssis ou carrément de le remplacer par un autre, mais cela peut valoir largement la peine pour une intégration de salon.

Découvrir le meilleur prix pour le Kodlix GN41 en suivant ce lien

Le Kodlix GS41 est proposé en importation à 279.41€ chez Banggood.

Kodlix GD41 : un MiniPC Celeron N4100 très évolutif © MiniMachines.net. 2020.

❌