Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

L’USB 3.0 de l’iPad Pro de 2015

Par Pierre Dandumont

L’iPad Pro de 2015, dans sa version 12,9 pouces, propose une fonction intéressante : c’est le premier appareil avec une prise Lightning compatible USB 3.0.

Sur les iPad précédents, ainsi que sur l’iPad Pro 9,7 pouces de la même génération (sorti quelques mois plus tard), le Lightning se limite à l’USB 2.0. Le point technique assez particulier, c’est que le SoC d’Apple (A9X) ne gère pas l’USB 3.0, contrairement aux versions suivantes. On trouve donc dans l’iPad un contrôleur USB 3.0 en PCI-Express, un Fresco FL1100. C’est la même puce que dans les anciennes stations Thunderbolt ainsi que dans le Mac Pro de 2013. C’est un contrôleur assez standard, capable d’atteindre des performances correctes même si une intégration dans un SoC ou un chipset améliore souvent les choses.

Attention, l’USB 3.0 dans les appareils iOS en Lightning reste limité. Vous n’en profiterez pas avec les câbles de liaison vers un ordinateur, d’abord. Les câbles Lightning vers USB classique sont uniquement USB 2.0, et avec l’iPad Pro, le Lightning vers USB-C est dans le même cas. Je n’ai pas pu tester avec des appareils plus récents (iPhone XR, XS, 11, etc.) ni avec un iPad Pro de seconde génération (les 10,5 pouces), mais c’est a priori le cas aussi. Si vous avez une capture pour me contredire, ça m’intéresse.

480 Mb/s (USB 2.0) en Lightning vers USB-C

En fait, ça fonctionne uniquement avec les périphériques compatibles avec l’USB 3.0 du Lightning, soit deux produits chez Apple. Il en existe sûrement des compatibles chez d’autres constructeurs, mais je n’ai pas testé.

Premièrement, et je n’en ai pas sous la main, l’adaptateur Lightning vers carte SD. Il existe deux versions : l’USB 2.0 (A1441, courte) et l’USB 3.0 (A1595, plus long). Il y a une comparaison là.

Ensuite, testé ici, l’adaptateur Lightning vers USB. Il existe aussi deux versions, qui se différencient facilement. La première, A1440, propose uniquement un port USB (2.0) femelle. C’est la version de base, et elle pose pas mal de soucis avec les clés USB, disques durs, etc. En effet, le connecteur fournit assez peu d’énergie et donc vous aurez souvent un message indiquant que ça ne fonctionne pas. La solution passe par un hub USB alimenté, mais ce n’est pas très pratique.

Les deux adaptateurs


Le premier


Le second

La seconde porte un marquage (à la limite de l’illisible chez moi) avec le nom A1619. l’adaptateur se reconnaît facilement : il possède une prise Lightning femelle en plus de l’USB femelle. Il fonctionne en USB 3.0 et va avoir le même comportement que le premier si vous ne branchez pas l’ensemble à un chargeur : un message d’erreur.

Parfois en anglais, parfois en français, les joies d’iOS

Et les performances ?

J’ai placé un gros fichiers (1,26 Go) sur une clé USB raîde et je l’ai transféré sur l’iPad, dans trois cas : avec l’adaptateur USB 2.0 sur un iPad Pro 12,9 pouces, avec l’adaptateur USB 3.0 sur le même iPad et avec l’adaptateur USB 3.0 sur l’iPad Pro 9,7 pouces. Dans le premier cas, il faut 1 minutes et 25 secondes (~15 Mo/s, pas très rapide). Dans le second cas, il faut seulement ~9 secondes pour le même transfert, soit ~139 Mo/s. C’est plutôt rapide. Et avec l’iPad Pro 9,7 pouces (USB 2.0), on reste… en USB 2.0. Donc 1 minutes et 23 secondes (~15 Mo/s). Le gain est donc substantiel.

Les clés USB apparaissent dans l’application Fichiers

En pratique, il faut prendre en compte qu’il faut rester près d’une prise, et que la version USB 3.0 est un peu plus onéreuse : la version USB 2.0 vaut ~35 €, la version USB 3.0 vaut officiellement 45 € (mais souvent 40 €).

La compatibilité du Smart Connector de l’iPad

Par Pierre Dandumont

A la maison, nous avons deux iPad. Un modèle Pro 9,7 pouces et un autre Pro, mais un 12,9 pouces. Et récemment, j’ai essayé un truc : brancher le clavier Smart Keyboard du 9,7 pouces sur le 12,9 pouces.

Alors, je ne sais pas trop si c’est prévu, mais ça fonctionne. Mais ce n’est évidemment pas très pratique. Le clavier du 9,7 pouces est très étroit, nettement plus que la tablette en 12,9 pouces. Et on perd évidemment le côté protection, comme le montre la photo. Mais iPadOS voit bien un clavier physique, il fonctionne, rien à dire sur ce point. Je suppose que le Smart Keyboard pour les iPad de ~10 pouces (7, Air 3, Pro) fonctionne aussi de la même façon, même s’il est trop grand pour l’iPad de 9,7 pouces et trop petit pour le 12,9 pouces…

Le clavier fonctionne, mais ce n’est pas très large


Ca ne protège pas beaucoup

(presque) 10 ans d’iPad

Par Pierre Dandumont

Il y a environ 10 ans, j’achetais mon premier iPad. Je environ 10 ans parce que si l’annonce date du 27 janvier 2010, la tablette est sortie le 3 avril 2010 aux Etats-Unis et le 28 mai 2010 en France.

Je fais ce billet en partie à cause de celui de Guillaume, parce que je n’ai pas exactement le même ressenti, tout en ayant le même avis.

Mon iPad mini

En 10 ans, j’en suis à mon troisième iPad : j’ai eu le premier, en version 3G (une erreur), le troisième (Retina), et un iPad Pro 9,7 pouces. Ma compagne a aussi un iPad Pro, mais la version 12,9 pouces, et j’ai un modèle un peu particulier dans un tiroir. Pour moi, c’est devenu une machine indispensable : l’iPad a trouvé sa place dans mon canapé, aux toilettes, dans le train quand je vais travailler. C’est un outil formidable pour la consultation, la lecture, les vidéos et la majorité de mes usages. Et depuis quelques versions, c’est une machine très pérenne, que je recommande sans soucis aux gens. Ce n’était pas franchement le cas du premier, qui a très rapidement montré ses limites et qui n’a eu que peu de mises à jour, ni de l’iPad Retina qui a montré ses limites dès le départ. C’est assez visible dans mes factures : j’ai acheté l’iPad Retina moins de deux ans après le premier iPad (mars 2012), et le troisième iPad environ 4 ans plus tard (juillet 2016, je l’utilise toujours et je ne compte pas changer). Mais l’iPad Retina, à la fin, était à la limite de l’inutilisable : c’est un modèle franchement lent et lourd.

Le premier, sur son dock


L’arrière a mal vieilli

Malgré tout, l’iPad n’a jamais remplacé mon Mac. J’ai essayé, avec des claviers et des solutions diverses et variées, mais sans jamais réussir. Ce n’est pas agréable, ce n’est pas pratique, même en changeant ma façon de travailler. C’est même ça le problème : changer mes habitudes – clavier, souris, trackpad, grand écran – ne me gêne pas dans l’absolu si c’est pour améliorer ma façon de travailler. Mais avec l’iPad, ce n’est pas le cas : pour pleins de choses, je dois changer mes habitudes pour aller vers un truc moins efficace. La gestion du multitâche ou le déplacement dans un texte, vu que je tape pas mal pour le travail et ce blog, sont deux choses horribles. Sur Mac, la gestion des fenêtres, le passage d’un logiciel à une autre ou la gestion des fichiers est assez simple. Pas sur l’iPad. Pour tout dire, j’ai même désactivé les fonctions sur mon iPad Pro. Je me retrouve trop souvent à ouvrir une seconde fenêtre sans le vouloir, à chercher comment fermer, à pester parce que ça fonctionne mal. Et c’est le problème : ça fonctionne mal. On peut se forcer à le faire, mais c’est assez horrible. Même chose pour le texte, le simple fait de se promener dans un texte est compliqué, même avec un bon clavier. Le fait qu’iOS change des trucs basiques comme la loupe pour se promener dans le texte d’une version à une autre, ça m’énerve. Même la gestion des fichiers avec iPadOS 13 est franchement perfectible.

L’iPad Retina


La housse en cuir rouge a (très) mal vieilli

Apple veut aller quelque part, c’est évident, mais les 10 années d’iPad me font penser qu’ils ne savent pas nécessairement où. En l’état, le simple fait qu’on se pose encore la question « Est-il possible de travailler sur iPad ? » montre bien le problème. Et je sais que des gens travaillent sur iPad, utilisent la tablette 100 % du temps et trouvent ça bien. Je le comprends d’ailleurs, il y a pas mal de cas ou c’est plus agréable et même très efficace. Mais il y a aussi énormément de cas très courant ou l’iPad amène une perte d’efficacité. Rien que le fameux support des souris est une grosse blague : c’est une fonction d’accessibilité qui a le mérite d’exister, mais qui ne permet pas réellement d’utiliser une souris, vu que le paradigme reste celui du doigt.

Chez moi, l’iPad ne risque pas de remplacer le Mac, en tout cas pas avant des années. Il a trouvé sa place, je ne compte pas l’abandonner et une partie de ce que je faisais sur Mac se fait sur mon iPad, mais pas tout. En réalité, même pour la consultation, il m’arrive très régulièrement de passer de l’iPad au Mac parce que je veux faire un truc que l’interface d’iPadOS rend lourd et compliqué dans Safari, alors que c’est deux clics sur le Mac.

Le dernier avec son clavier

Maintenant, mon avis reste biaisé : j’utilise des ordinateurs (l’iPad rentre dans cette catégorie pour moi) depuis une bonne trentaine d’années, j’ai connu MS-DOS, les premières interfaces graphiques. J’ai des habitudes datées – et je le sais – et donc j’ai parfois du mal avec iPadOS. Pour des utilisateurs qui découvrent l’informatique, pour des gens qui font essentiellement de la consultation, qui n’ont pas l’habitude d’autres façons de faire, je pense sincèrement que l’iPad est un bon produit. Mais ce n’est pas totalement pour moi.

Et vous, vous en pensez quoi ? Je demande rarement de commenter, mais ça m’intéresse.

Control Bazik with Touch OSC

Par bazik

What is TouchOSC ?

TouchOSC is a mobile app for iOS and Android. You can use it to control compatible softwares via your iPad or your iPhone. Your device become a cool remote for your desktop app.

What can I do with ?

As Bazik supports OSC, it allows you to control Bazik without being in front of your computer. In this tutorial, I’m using an iPhone, but it’s working with an iPad.

Select a color bank, modify parameters, shift, switch, break and play with preset pads. Get a complete control of effects part and active or unactive automation.

osc_control_01osc_control_02osc_control_03


How to setup TouchOSC ?

It seems tedious, but it’s worth it !

1. First, be sure your computer and your iPhone are on the same Wifi network. If you don’t have one around you, create it from your computer.

osc_01

2. Please install the TouchOSC app on your device.

3 .Download the special layout below.

bazik_osc_iphone 01

4. Copy this layout on your iPhone with iTunes. Get help on TouchOSC website.

osc_02

5. Launch TouchOSC, then choose this layout.

osc_03

6. Go to Connections / OSC and edit the Host adress.

osc_06

Your Host adress must be your computer adress on the network. To find it, go to your Network preferences and check your IP address. Be sure it’s your IP address in the same network than your device (wireless).

osc_05

7. Now launch Bazik, and open the Options panel.

osc_04

8. Copy the TouchOSC’s “Local IP address”…

osc_07

… and write it into Bazik’s OSC first big field.

osc_08

Now insert Ports Outgoing and Incoming (generally 5000 & 5001) in the small fields.

osc_09

9. Click “setup OSC” and go to the Controls panel. Try to change a parameter in Bazik or in TouchOSC : Now you can control Bazik with your Iphone !

Maybe Bazik is going to prevent you about incoming connexions. Please Allow that, so TouchOSC can send data to Bazik.


Why I can not make it work ?

You don’t have to be a expert, but run TouchOSC requires time and patience. Follow the steps quietly and you will succeed.

When I change something directly in Bazik, the remote is not update, why ?

OSC remote work in both directions. If you change a Fx value directly in Bazik, the remote must be update in realtime. If not, it’s probably a error with the remote adress in Bazik (check step 8).

Can I use TouchOSC in a place without WIFI access ?

Yes, you simply have to create a local network from your Mac and connect your device directly on it.

I have enter each address several times but it does not work, wtf ?

First, be sure your computer and your device are on the same network. And be sure you use the good IP address from your computer in this network.
With TouchOSC, sometimes, the Local IP address need time to be update if you just change your network preferences. Try to relaunch the app and check if the address has changed.
If you have a doubt with your Bazik configuration, try to use TouchOSC with another software and come back when it’s work, so you can understand what is the problem and solve it.

You can find more help on the TouchOSC website.

❌