Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Media Links Drives 100 Billion Bits per Second to the Network Edge for Remote Production Applications

Par DM

New Generation MD8000-100G Edition for the world’s most proven & trusted IP Transport Platform As demand surges for higher bandwidth at the network edge in order to transport more and more media channels, Media Links, manufacturer and pioneer in Media over IP transport technology, is introducing its new MD8000-100G Edition. Under the hood of the ...

The post Media Links Drives 100 Billion Bits per Second to the Network Edge for Remote Production Applications appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DisplayLink va passer par une application sur le Mac App Store

Par Pierre Dandumont

J’utilise de temps en temps une carte graphique externe en USB de chez DisplayLink depuis des années, et la société vient d’annoncer une solution intéressante pour ses pilotes : une application qui va être distribuée sur le Mac App Store.

J’avais parlé de ma carte dès 2012 (et mon modèle date de 2008), et elle fonctionne aussi sous Android. Mais quand j’avais reparlé des cartes avec les pilotes High Sierra, j’avais montré un truc : les performances sont extrêmement variables en fonction des pilotes, et chaque mise à jour mineure de macOS peut casser la compatibilité.

Ma vieille carte

La nouvelle architecture est plutôt intéressante. Plutôt que de se baser sur des kext (extensions, des pilotes), DisplayLink va distribuer une application via le Mac App Store – à terme, encore en bêta aujourd’hui – qui va permettre de gérer les écrans. Elle nécessite d’être installée manuellement, d’activer un truc de confidentialité, et c’est tout. La mise à jour devrait être simplifiée, sans les messages de macOS liés aux pilotes.

L’application


Les autorisations

Première chose, il faut bien désinstaller les pilotes classiques et utiliser macOS Catalina. Pour les anciens OS, DisplayLink propose encore les pilotes et ça remonte assez loin (Mac OS X Snow Leopard). Si vous avez un dock avec de l’Ethernet et de l’audio, les pilotes sont normalement intégrés à macOS depuis 10.11, donc ça date. Techniquement, la documentation indique que ça ne fonctionne pas avec les cartes de première génération… mais en fait si. J’ai une carte en DL-160 et elle est supportée pour le moment.

Le DVI de ce modèle limite au 1 680 x 1 050


Sur mon écran de test


macOS voit que le eGPU gère l’écran


Ecran inconnu

Il reste toujours quelques bugs, bêta oblige. Premièrement, iTunes (Musique) va râler sur l’absence de HDCP, donc impossible de lire une vidéo protégée si l’écran est branché. C’est classique, vous aurez le même message avec un écran VGA. Même chose, pas de Netflix. Dans les autres limites, il faut que le Mac soit ouvert (impossible d’utiliser un écran externe en mode clamshell), la carte ne gère pas la rotation des écrans et l’application ne gère que deux écrans contre quatre avec le pilote classique. Dans les trucs un peu énervants, classiques aussi, l’écran de login de macOS ne fonctionne pas sur l’écran externe car le pilote n’est pas chargé. Enfin, il y a quelques définitions qui ne sont pas nécessairement accessibles avec la carte graphique externe, mais normalement la native est choisie par défaut, et mettre autre chose que la native est une mauvaise idée.

Petit message de Musique


Ecran noir avec Netflix, même sur l’écran principal

J’aurais bien testé les performances, mais Xbench n’a pas de version 64 bits. En tout cas, la bêta est plutôt prometteuse et ça devrait aider les gens qui ont des dock USB-C qui intègrent une carte graphique DisplayLink sans récupérer la vidéo sur le connecteur USB-C.

Onyx Boox Nova2 : une mise à jour efficace de la liseuse

Par Pierre Lecourt

La Onyx Boox Nova2 propose donc un écran à encre numérique de 7.8″ qui affiche en 1872 x 1404 pixels pour une résolution de 300 points par pouce. L’écran est tactile, capacitif et prend en charge la technologie Wacom pour de la prise de notes directement à l’écran. 

Un engin intéressant donc car au delà des fonctions de lecture proposées habituellement par ce type de liseuse, la Onyx Book Nova2 proposera la possibilité d’embarquer des applications Android et de vous permettre de dessiner ou de prendre des notes avec un stylet Wacom.

Onyx Boox Nova 2

Son écran E Ink CARTA HD 7.8″est rétro éclairé avec un système complet proposant 32 réglages de couleur à la fois en intensité et en chaleur. La diagonale de 7.8″ permettant un grand confort de lecture avec 68% de texte en plus qu’une liseuse 6″ habituelle. La dalle permet surtout d’afficher un format A5 en taille réelle, ce qui pourra être pratique en lecture de PDF par exemple, ce demi format A4 pouvant prendre en charge de nombreuses documentations dans des conditions d’affichage agréables.

Onyx

La Onyx Boox Nova2 pourra prendre en charge de nombreux formats numériques de textes électroniques mais également les images et les BD électroniques ainsi que des formats audio1. A noter que la liseuse sait lire de la musique mais uniquement au travers de son port USB Type-C  et en Bluetooth, elle ne propose pas d’enceinte intégrée ni de prise jack.

Les dimensions restent compactes avec 19.6 cm de haut pour 13.7 cm de large et 7.7 mm d’épaisseur. Le poids est classique puisque la liseuse pèse 265 grammes. Des dimensions et un encombrement compatibles avec un transport quotidien ou la lecture à une main seulement. 

Onyx

Mais c’est la prise de notes qui est le plus impressionnant sur ce modèle. Grâce à la technologie ENR de Wacom, vous pourrez bénéficier de 4096 niveaux de pression à l’écran pour dessiner ou écrire avec une détection de paume pour poser la main sur l’écran pendant que vous écrirez. La tablette prendra en charge la reconnaissance d’écriture grâce à une application d’OCR. Vos notes suffisamment lisibles pourront donc être traduites en fichiers numérique éditables. Si vos gribouillis sont trop difficiles à déchiffrer pour le logiciel, ils seront exportables en fichiers images.

Vos dessins profiteront d’une gestion de crayonné assez précise rendue possible par la gestion fine de Wacom sur de l’encre numérique permettant plusieurs niveaux de gris et d’épaisseur de trait en fonction de la pression sur le stylet. Par contre, il faudra vous attendre à des délais entre vos gestes et l’impression de l’écran, l’encre numérique n’est pas aussi réactive qu’une dalle LCD sur ce point.

Onyx

A bord de la liseuse,  on retrouve des composants assez classiques des tablettes Android : Le SoC est une solution Qualcomm Snapdragon sur huit coeurs cadencée à 2,0 GHz, la marque n’a pas voulu détailler le modèle de manière spécifique. Pas moins de  3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC permettent à la liseuse des comportements classiques sous Android 9.0 Pie. La batterie est une 3150 mAh qui devrait offrir de belles performances d’autonomie même si la marque ne les a pas détaillés. L’écran moins énergivore, l’impossibilité de lancer des vidéos et d’autres contenus gourmands en énergie devrait limiter les usages impactant l’autonomie. Onyx pourtant ne détaille pas celle-ci, se bornant à indiquer les possibilités de veille pouvant atteindre 7 semaines.

Onyx

Avec Android 9.0, il sera possible d’installer de nombreuses applications grâce au module Wifi5 intégré. Un bluetooth 4.1 sera également présent pour connecter un casque, une enceinte externe ou un clavier, par exemple. Il sera possible de surfer avec la Onyx Boox Nova2 ou de télécharger des mises  à jour en direct. A noter qu’un microphone est intégré à la tablette pour dicter éventuellement des mémos vocaux.

Lancée aux US à 339.99$, cette liseuse est une alternative intéressante aux solutions comme la Remarkable2 tout juste annoncée.

 

Onyx Boox Nova2 : une mise à jour efficace de la liseuse © MiniMachines.net. 2020.

Quicklink TX allows McLean Bible Church to interview pastors and missionaries across the world

Par quicklink

McLean Bible Church, a non-denominational church located around Washington, D.C, is using the Quicklink TX to interview pastors and missionaries across the world. The Quicklink TX assists McLean Bible Church to preach, help motivate and bless the people on the gospel frontline. The church averages 13,000 congregants every weekend across its multiple locations in Tysons ...

The post Quicklink TX allows McLean Bible Church to interview pastors and missionaries across the world appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Des liseuses à encre numérique couleur Print-Color en Chine

Par Pierre Lecourt

Les encres numériques couleur sont encore un mirage dans notre écosystème. E-Ink a bien annoncé sa technologie Print-Color mais aucune réponse technique n’avait percé de cette présentation. 

Sur le papier, Print-Color a tout pour plaire, 4096 couleurs différentes, une lisibilité en plein soleil avec une encre numérique réflective traditionnelle, pas besoin de rétro éclairage et une alimentation nécessaire uniquement au changement d’affichage. L’intégration de ce type de technologie devrait donc permettre de proposer des liseuses adaptées à différents nouveaux types d’usages. En particulier, la lecture de bandes dessinées couleur, de magazines mais également de documentations qui gagneraient en lisibilité. Si les images ne seraient pas parfaites, les couleurs proposées n’ont pas la vivacité et le contraste d’un écran à cristaux liquides traditionnel, cela permettrait de donner une meilleure lisibilité à beaucoup d’ouvrages.

print-color

Une société chinoise appelée PalmRead prépare à la vente une liseuse 6 pouces équipée d’un écran Print-Color d’ici la fin du mois de Mars. Cette nouvelle liseuse  baptisée iReader C6 devrait être proposée sur le marché local et afficherait donc ces fameuses 4096 couleurs sur un format compact très semblable à des solutions comme les Amazon Kindle que nous connaissons bien.

print-color

Elle devrait être équipée d’un SoC quadruple coeurs, de 16 Go de stockage et proposerait une autonomie comparable aux liseuses classiques. Soit plusieurs dizaines d’heures de lecture dans un format léger et portable. Elle devrait permettre également la lecture à haute voix des textes embarqués. Point le plus important de cette annonce, la liseuse serait prête pour une production de masse.

print-color

Une autre société chinoise, iFlytek, serait également sur les rangs pour proposer un engin assez similaire. On retrouverait une dalle Print-Color de 6″ mais ce modèle particulier proposerait également un rétro-éclairage pour pouvoir lire dans des environnements sombres. Une paire de hauts parleurs serait également présente pour pouvoir écouter de la musique et, peut être, des livres audio. L’objet pèserait 150 grammes et mesurerait 6.9 mm d’épaisseur… Aucun prix n’a été mentionné.

print-color

Ces produits arriveront t-ils chez nous ? Seront t-ils livrés avec une interface en Français – peu probable – ou au moins en Anglais ? Et, évidemment, la grande question est à quel prix ? Il est possible que le marché Chinois pousse les constructeurs à viser un prix de masse plutôt qu’un marché de niche. Que les constructeurs se décident à proposer un produit abordable pour toucher leur énorme clientèle locale. Et que nous puissions en profiter dans un second temps grâce à des importations parallèles.

kindle-couleur

Est-ce que l’émergence de ce type de nouveauté pourrait également permettre à d’autres acteurs de proposer des produits en réaction ? Amazon pourrait peut être déterrer ses licences de Liquavista ? La technologie d’encre numérique rachetée à Samsung en 2013. Une technologie qui permettait déjà à l’époque d’afficher non seulement de la couleur mais également des vidéos correctement animées. Si des sociétés inondent le marché de liseuses couleurs abordables, les autres acteurs de notre marché devront probablement réagir.

Source : Liliputing

Des liseuses à encre numérique couleur Print-Color en Chine © MiniMachines.net. 2020.

reMarkable 2 : une seconde super liseuse pour la marque

Par Pierre Lecourt

La marque reste sur les même fondamentaux et la reMarkable 2 reste une solution de 10.3″ de diagonale équipée d’un écran E Ink compatible avec un stylet actif. Ecran qui a la particularité d’offrir une certaine granularité en surface pour proposer un ressenti agréable et précis au stylet.

reMarkable 2

La solution est annoncée à 399$ pour son lancement en précommande. La disponibilité est annoncée pour Juillet et plusieurs cadeaux vous sont proposés. Les  frais de port, un stylet et une pochette seront ainsi joints à la tablette pour toute commande opérée en ce moment. Une remise qui atteint donc au total 137$ et un site qui joue la transparence avec la possibilité d’obtenir un remboursement à tout moment pendant la précommande et même de retourner l’engin 30 jours après sa réception si vous n’en êtes pas satisfait.

reMarkable 2

Venons en au matériel lui même avec une solution qui est très proche de la version précédente. L’écran 10.3″ proposera une surface à encre numérique proposant une lecture agréable et une belle autonomie. L’affichage propose une définition de 1872 x 1404 pixels soit du 226 points par pouce. La marque a choisi une technologie baptisée CANVAS de seconde génération établie sur des fondations d’encre numérique établies par E Ink.

reMarkable 2

L’autonomie annoncée pour la liseuse est de deux semaine en usage normal et trois mois en veille. La batterie 3000 mAh fait donc un excellent travail sur ce point. L’autonomie est presque 40% plus importante que pour la première version de l’objet. Cela est dû en grande partie au SoC plus efficace employé pour cette nouvelle version. Le SoC embarqué est un double coeur cadencé à 1.2 Ghz associé à 1 Go de mémoire DDR3 et 8 Go de stockage. Des spécifications un peu maigres mais l’engin emploie un système Linux maison et n’a pas besoin de solutions extravagantes pour faire fonctionner son dispositif. En l’état, la reMarkable 2 est capable de gérer et stocker cent mille pages… L’épaisseur de la liseuse tombe à 4.7 mm pour 405 grammes. A bord, on retrouve également un module Wifi5 et la charge comme la transmission de données se fera au travers d’un port USB Type-C.

reMarkable 2

Le stylet offre toute l’interactivité nécessaire à la prise de notes, il permet de détecter la pression et l’orientation de sa pointe. Il permettra de retranscrire précisément votre écriture sur cette surface semblable au papier. Mieux encore, sur  cette seconde version le stylet peut se comporter en gomme en le retournant face à l’écran. Une couverture de protection vient de fixer magnétiquement au côté de la tablette d’un côté. Le stylet viendra, quant à lui, se coller magnétiquement de l’autre côté de la reMarkable 2.

reMarkable 2

Le Linux embarqué permet l’ouverture et la manipulation de nombreux formats dont l’Epub et le PDF. Ces derniers pourront être annotés, modifiés ou signés directement mais la machine ne proposera pas d’OCR. Les exportations se feront sous forme de fichiers images ou de PDF…

Un outil parfait pour les boulimiques de carnets en tous genres qui jettent des idées en pagaille sur le moindre bout de papier qui tombe sous leur main. La première version de cet engin était annoncée en 2016 et beaucoup avaient eu peur de ne voir ici qu’un scam de plus sur le réseau surtout après le triste épisode de la Noteslate. Au final, la liseuse était bien sortie et a été distribuée dans un circuit spécialisé tout à fait normalement. La société est donc digne de confiance et son premier produit était une vraie réussite technique d’après ce que j’ai pu en lire. En espérant que cette reMarkable 2 soit un peu moins confidentielle…. 

Plus d’infos chez reMarkable

reMarkable 2 : une seconde super liseuse pour la marque © MiniMachines.net. 2020.

Beelink annonce un support officiel d’EmuELEC pour ses TV-Box Android

Par Pierre Lecourt

Après un premier partenariat avec CoreELEC, Beelink renouvelle l’expérience avec EmuELEC. Les diverses TV-Box pourront donc démarrer sur deux systèmes alternatifs. Android d’un côté, CoreELEC de l’autre. Dans le second cas, une version optimisée d’EmuELEC pour les puces Amlogic embarquées dans les box GT-King, GT-King Pro mais également GT1 et GT1 Ultimate.

Beelink GT King-Pro

Une fois le système démarré, l’utilisateur pourra piocher dans sa logithèque personnelle pour lancer des ROMs de jeux situés sur le stockage de la Box. Il faut d’abord télécharger l’image fournie correspondant à votre Box et à son SoC sur la page GitHub du projet. La version 3.4 du projet est sortie début février et propose de nombreuses fonctionnalités. 

Beelink a posté un guide sur son forum mais les étapes à suivre sont très simples.

Si votre box propose un SoC Amlogic S922X, S905X2 ou S905X3, vous devrez télécharger la version :
EmuELEC-Amlogic-ng.arm-x.x-Generic.img.gz

Si votre box embarque un SoC Amlogic S912 ou S905X, vous choisirez la version
EmuELEC-Amlogic.arm-x.x-Generic.img.gz

Une fois téléchargé, vous pourrez utiliser l’image avec un logiciel de gestion d’images ISO classique comme Etcher ou Win32DiskImager pour l’installer sur une carte SDXC (si possible rapide).

Vous devrez ensuite modifier un fichier situé dans le répertoire “Devices Tree” correspondant à votre SoC. Les fichiers sont listés précisément et indiquent toutes les puces Amlogic supportées. Prenez le fichier correspondant, déplacez le à la racine de la carte SD et renommez le en dtb.img.

Retirez la carte et glissez là dans votre Box. Une fois la carte en place, démarrez votre solution – il sera peut être nécessaire de maintenir le bouton reset1 pour un premier démarrage, et EmuELEC se lancera et vous permettra de retrouver divers émulateurs pour vos jeux. En retirant la carte SD, vous retrouverez un système Android classique.

Le partenariat entre Beelink et EmuELEC ne signifie pas que les autres box ne seront pas aptes a lancer EmuELEC, le guide d’installation fourni par le système est compatible avec énormément de modèles. Mais Beelink devrait apporter du support au système et va proposer des machines avec les deux systèmes en parallèle. On pourra donc choisir dès la sortie du produit sur quelle image démarrer : Android TV pour de la vidéo en streaming par exemple, EmuELEC pour jouer grâce à une petite carte SD livrée.

Si vous avez une box Android sous SoC Amlogic qui traîne, vous savez quoi faire ce Week-End.

Beelink annonce un support officiel d’EmuELEC pour ses TV-Box Android © MiniMachines.net. 2020.

Sportzcast’s Partnership With The National Fastpitch Coaches Association

Par Andres Benetar

  Sportzcast, an international leader in real-time scoreboard data integrations, most recently announced their partnership with the National Fastpitch Coaches Association (NFCA). Sportzcast is now the sole provider of fully-automated video livestreaming of the 2020 NFCA Division I Leadoff Classic Tournament Presented by Rawlings, which was held at the Eddie C. Moore Complex in Clearwater, ...

The post Sportzcast’s Partnership With The National Fastpitch Coaches Association appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Sportzcast’s New ScoreConnect Device Provides Much Richer Media Fan Experience

Par Andres Benetar

  Most recently, Sportzcast, a Central Florida leader in real-time scoreboard technology, announced their newest case study using their ScoreConnect device. Users can now provide a richer media fan experience at their sporting events. Wekiva High School’s Sports Information Director, Mark Bartschi, has experimented with Sportzcast’s Score Connect device to test the user experience when ...

The post Sportzcast’s New ScoreConnect Device Provides Much Richer Media Fan Experience appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Un écran 10.3″ HDMI à encre électronique… bien trop cher

Par Pierre Lecourt

Combien de fois on m’a contacté pour me demander une référence d’affichage de cette diagonale en encre électronique ? Depuis les premiers netbook 10″ ce sont des centaines de mails dans le genre que j’ai pu recevoir. Des utilisateurs qui cherchaient a remplacer un écran, neuf ou hors service, par une solution plus souple et moins fatigante pour leurs yeux. 

Il y a bien eu un creux dans cette demande à une époque mais avec l’apparition et la démocratisation des cartes type Raspberry Pi, ce type de mail est reparti encore plus fort qu’à l’époque de la bidouille massive des netbooks. Il ne se passe pas quinze jour sans que je reçoive un email pour guider dans l’achat d’un écran de ce type. L’idée étant la plupart du temps de construire un engin portable avec une belle surface d’affichage tout en ayant la possibilité d’installer le système de son choix dessus. Si il ne s’agissait que d’afficher des documents, une simple liseuse ferait sans doute l’affaire. Mais la volonté des utilisateurs va souvent bien au delà.

Cet écran Waveshare EINK-DISP-103, quand il a débarqué dans mon fil de veille m’a donc instantanément mis l’eau à la bouche. Belle diagonale de 10.3″ en 1872 x 1404 pixels, soit une résolution de 225 DPI et une gestion de 16 niveaux de gris. Une base exceptionnelle pour de nombreux usages qui iraient de la lecture de document à l’affichage de données n’ayant pas besoin d’un énorme rafraîchissement.

Waveshare

Le clou de cette offre c’est l’entrée Mini HDMI qui sert a alimenter l’écran. Pas de port LVDS ou autre solution propriétaire, le Waveshare EINK-DISP-103 embarque sa propre carte de gestion de signal et il sera donc possible de l’utiliser avec n’importe quelle source compatible. Carte de développement, PC, netbook, portable ou autre, tout ce qui dispose d’une sortie HDMI pourra se connecter immédiatement à l’engin. On imagine déjà les bidouilles réalisables avec ce type de format 10″ et une Raspberry Pi. Des netbooks-like. L’objet a besoin d’une alimentation 5 volts et 3 ampères même si elle peut se contenter d’une arrivée en 1.5 ampère. La connectique d’alimentation est une prise MicroUSB.

Waveshare EINK-DISP-103Le châssis de l’écran est percé pour pouvoir glisser un stylo qui servira de béquille.

Le EINK-DISP-103 mesure 23.8 cm de large pour 18.7 cm de haut et 8.9 mm d’épaisseur. Le châssis est réalisé en aluminium usiné ce qui devrait permettre un assemblage robuste dans trop d’efforts.

Waveshare EINK-DISP-103

D’un point de vue fonctionnement, l’écran propose 3 modes différents accessible via une touche dédiée. Le Mode A2+ propose un rendu en mode de diffusion utilisant les algorithmes de Floyd-Steinberg qui permettent un affichage plus rapide en simulant des niveaux de gris. 

Le mode GC16 propose la totalité des 16 niveaux de gris natif de la dalle ce qui permet des affichages plus précis et réaliste. I lest a conseiller pour de la consultation d’images comme des photos ou des cartes. Le bémol étant que le rafraîchissement proposé est plus lent. Enfin le mode A2 qui n’utilise que du noir et du blanc mais qui permet d’afficher avec un rafraîchissement de 5 images par seconde. Une solution idéale pour piloter les données d’une station météo ou l’état d’un serveur.

Parfait pour une foule de projets ? Oui, l’objet est vraiment séduisant jusqu’à ce que l’on arrive au tarif demandé pour l’obtenir. Le EINK-DISP-103 est proposé à 539.99$ en précommande. Un tarif bien trop élevé pour donner envie a qui que ce soit de bricoler le moindre projet avec. Dommage, il y a un marché pour un affichage de ce type sur le segment DIY. Mias dans une version au tarif beaucoup plus sage.

Source : CNX Software

Un écran 10.3″ HDMI à encre électronique… bien trop cher © MiniMachines.net. 2020.

Ce câble Oculus Link vous coûtera deux fois moins cher que l’original

Par Pierrick LABBE
Oculus Link disponible

Ce nouveau câble Oculus Link USB 3.1 de PartyLink est presque aussi long que celui vendu par Facebook mais pour un prix qui n’a rien à voir. Il est toutefois un peu plus limité que l’original.

L’entreprise vient donc tenter de se placer en concurrence directe avec Oculus et Facebook en proposant un câble qui semble fonctionner avec Oculus Link Beta. Attention toutefois, ce n’est pas pour tout le monde.

Un câble Oculus Link limité par la technologie

Ce câble Oculus Link semble donc plein de promesses et permet de profiter de manière efficace et fonctionnelle du système Oculus Link Beta. Cependant, cet équipement de Party Link souffre aussi de quelques limitations. Il n’a pu être lancé que sur un port USB-C sur une carte graphique RTX 2080. L’équipe d’UploadVR explique qu’il n’a pas été possible de lancer l’Oculus Rift et ses application avec d’autres ports USB-C. Une différence majeure avec le câble officiel d’Oculus qui fonctionne avec tous les ports USB-C.

Par ailleurs, un autre problème a été soulevé par les journalistes qui l’ont testé. Cela ne semble pas fonctionner pour charger l’appareil quand votre casque est en mode veille, l’énergie ne transite pas de l’ordinateur à l’appareil. Une situation qui pose quelques problèmes. PartyLink a déjà expliqué dans les commentaires sur Amazon en expliquant en effet que cela ne marche pas avec toutes les cartes graphiques. Donc, même si ce câble Oculus Link n’est vendu qu’à 30 dollars, c’est aussi un véritable pari. A vous de voir si vous ne préférez pas payer 79 dollars le câble officiel à la place.

Cet article Ce câble Oculus Link vous coûtera deux fois moins cher que l’original a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Reynolds Journalism Institute uses the Quicklink TX for Washington Journal interview

Par quicklink

The University of Missouri School of Journalism’s Reynolds Journalism Institute recently used Quicklink TX for an on-air interview with C-SPAN on the Senate presidential impeachment trial. Staff from RJI utilized Quicklink TX to broadcast Missouri School of Law Professor and author Frank Bowman for a live, one-hour interview on C-SPAN’s morning program, Washington Journal. For ...

The post Reynolds Journalism Institute uses the Quicklink TX for Washington Journal interview appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Leeds Trinity University chooses Quicklink TX for Yorkshire Voice

Par quicklink

Leeds Trinity University, a university renowned for teaching excellence in television and radio, have adopted the Quicklink TX to introduce guests into their Yorkshire Voice news show. The Yorkshire Voice is a local live news show produced by Journalism students at Leeds Trinity University which is broadcast live across the University’s social media platforms and ...

The post Leeds Trinity University chooses Quicklink TX for Yorkshire Voice appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

CMD: Experiment in bio-algorithmic politics

Par Filip Visnjic
CMD: Experiment in bio-algorithmic politics
Created by Michael Sedbon, 'CMD' is an apparatus designed to explore how our technologies and ecosystems interact and what narratives and politics do they serve. The project questions what sort of ecological and social logic should be implemented in the design of automated infrastructures and algorithms.

NDTV embrace Quicklink TX for discussions in prime-time debates

Par quicklink

NDTV (New Delhi Television Limited), an Indian television media company, have embraced the Quicklink TX for daily contributions into their prime-time debates. Founded in 1988, NDTV offers round-the-clock coverage of the latest news and has a unique mix of news bulletins, current affairs, talk shows, and general interest and entertainment programs. The Quicklink TX Quad ...

The post NDTV embrace Quicklink TX for discussions in prime-time debates appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

El documental «Visualist» en el festival de la luz de Helsinki · LUX 2020

Par volatil

Lux Helsinki – https://www.luxhelsinki.fi/en/ es el festival de La Luz de Helsinki. Un escaparate de instalaciones artísticas de luz que se realiza cada año en la capital finlandesa. El festival reúne tanto piezas nacionales como internacionales. La ruta oficial consta de 9 instalaciones que deben verse en orden de principio a fin. El festival también cuenta con un simposio internacional formado por artistas, curadores, profesionales y entusiastas del sector audiovisual que darán charlas y conferencias sobre diferentes temas.

Durante el día tendrán lugar conferencias cortas sobre sostenibilidad, eventos e instalaciones de luz, entre otros temas. Por la tarde se proyectará “Visualist Those Who See Beyond ”, presentado por el guionista y compositor de sonido Ruben G. Kielmannsegge (Otucinema) seguido de una mesa redonda con expertos internacionales en este campo.

La capital finlandesa acoge cada año 1 km de piezas artísticas e instalaciones lumínicas en los edificios más emblemáticos y en patios y fachadas de la ciudad. Además de estas 9 instalaciones situadas en el centro de Helsinki, este año el festival cuenta con otras 6 instalaciones satélite en las afueras de la ciudad.

Nohlab

El programa del festival Lux Helsinki comprende obras encargadas por el propio festival y obras seleccionadas de otros festivales internacionales de luz comisariados por Ilkka Paloniemi junto con Christina Dvinge (DK) y Martin Pošta (CZ). Este último es uno de los artistas entrevistados en el documental “Visualist”.

Alessandro Scarlatti

Jouni Väänäsen 

Emma Rönnholmin

 

La entrada El documental «Visualist» en el festival de la luz de Helsinki · LUX 2020 aparece primero en Vjspain Comunidad Audiovisual, Mapping, Vj, Diseño Interactivo.

Comment faire un câble Oculus Link de 5 mètres

Par Pierrick LABBE
Câble Oculus Link

Le câble officiel de l’Oculus Link devrait arriver dans les prochaines semaines. Cependant, en attendant, vous êtes sans doute un peu bloqués. Bonne nouvelle, il existe une solution, plutôt simple pour réaliser un câble de 5 mètres de longueur.

Trois mètres, c’est la tailler officiellement la plus longue disponible actuellement pour transformer votre Oculus Quest en casque compatible PC VR avec l’Oculus Link. Cependant, une extension peut vous permettre d’améliorer les choses dans de nombreuses occasions.

Un câble de 5 mètre pour rendre l’Oculus Link plus accessible

Avec cinq mètres, le câble de l’Oculus Link vous permettra de bénéficier d’une latitude importante d’ici peu de temps. Cependant, avec des câbles d’extension, une alternative immédiate est disponible. Il existe toutefois un défaut évident et clair lié à la nature des câbles USB 3.0. Certains d’entre eux assureront une transmission parfaite des données en 3.0, permettant à l’Oculus Link de fonctionner correctement. D’autres retomberont au niveau 2.0, de façon temporaire, ruinant ainsi quelque peu la qualité de votre expérience. Bonne nouvelles, certaines caractéristiques permettent de réduire les éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer.

Ainsi, les câbles USB Type-C se montrent plus fiables que les USB  Type-A puisqu’ils sont souvent de seconde génération ou avec un meilleur contrôleur. Si vous avez une carte graphique NVIDIA RTX, c’est encore plus idéal puisqu’il compte déjà un port USB de Type-C qui sera au niveau des prérequis nécessaires d’un point de vue technique. Avec un câble USB Type-A, la fiabilité sera quelque peu moindre, mais le câble Anker fonctionne très bien avec l’extension de 2 mètres Amazon Basics.

Cet article Comment faire un câble Oculus Link de 5 mètres a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

John Carmack veut mettre à jour l’Oculus Link pour de meilleures images

Par Pierrick LABBE
John Carmack Oculus Link qualité images

Nous avons découvert la semaine dernière l’incroyable potentiel de l’Oculus Link. Si tout le monde se réjouit de son incroyable potentiel, il y a en revanche une perte de qualité du côté des images, qui sont légèrement compressées. Un problème qui  devrait bientôt être réglé si on en croit John Carmack.

C’est le propre des génies qui ne sont jamais complètement satisfaits de leur travail. Malgré le succès technique d’une vraie innovation plus que séduisante de l’Oculus Link, le directeur technique d’Oculus se projette déjà dans l’après, afin de voir comment il pourrait mettre à jour le système.

John Carmack prévoit une amélioration des images avec l’Oculus Link

C’est sur Twitter que John Carmack, le directeur technique d’Oculus VR s’est exprimé. Certains internautes lui ont demandé s’ils pouvaient s’attendre à une meilleure qualité d’image dans une prochaine mise à jour. « J’espère pouvoir ajouter un nouveau mode qui prendra complètement avantage de la bande passante de l’USB 3.1. Mais il faudra au moins quelques mois avant que ce ne soit disponible pour les utilisateurs ».

I am hoping to add a new mode that takes full advantage of USB3.1 bandwidth, but that would be months out before it could hit users.

— John Carmack (@ID_AA_Carmack) November 23, 2019

La magie technique de John Carmack a déjà été prouvée par le passé. Il avait déjà permis de doubler la résolution dans Oculus Home sur le Gear VR et il a passé de nombreuses années à améliorer les performances de réalité virtuelle mobile. Autant dire qu’il possède sans aucun doute les compétences pour y parvenir. Cependant, soyons clairs, ce n’est pas forcément un problème urgent sur l’Oculus Link à l’heure actuelle. Le mode beta est dans tous les cas propice aux mises à jour.

Cet article John Carmack veut mettre à jour l’Oculus Link pour de meilleures images a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Daan Brinkmann

Par Nina Verhagen

A fond believer of the concept of Homo Ludens, Daan’s interactional works are always based on the expressive potential of the spectator. The audiovisual elements within such a piece are used as a means to achieve a new kind of social experience.

Other pieces strive to be perceptual explorations. Light, sound & kinetics flood the senses, to see what remains.

His work has been shown at renown art places such as the Stedelijk Museum, but it can just as well be found in public space or at techno parties. His work has been shown at venues in Amsterdam, London, São paulo, Monaco, Paris, Berlin, Ghent, Warsaw, Ljubljana and Bucharest. He has received grants and prizes from the Dutch Institute for Media Arts, Stroom, the Foundation for Visual Arts and the City of The Hague.

 

LINK BOX

Daan Brinkmann

 

 

 

The post Daan Brinkmann appeared first on Audiovisualcity.

The Ultimate Staging of “Bohemian Rhapsody”

Par lumenadmin

John Lewis & Partners / Waitrose & Partners “Bohemian Rhapsody” from MPC on Vimeo. Rousing, heartwarming, and nostalgic all in one go, this spectacular grade school take on Queen’s 1975 operatic hit “Bohemian Rhapsody” finds Blink director Dougal Wilson and the MPC VFX crew together again and bound for awards glory. Clients: John Lewis, Waitrose […]

The post The Ultimate Staging of “Bohemian Rhapsody” appeared first on LUMEN.

❌