Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Huawei D920S10 : la marque pousse ses SoC ARM vers le marché PC

Par Pierre Lecourt

Si Huawei est présent sur le marché ARM, c’est au travers de ses SoC Kirin qui équipent ses smartphones. Mais la marque, “titillée” par le gouvernement US avec les interdictions successives d’Intel, AMD, ARM, Google et Microsoft de travailler avec elle et même si ces interdictions ont largement été levées aujourd’hui, a compris que son sort était entre les mains de beaucoup d’acteurs du Pays de l’Oncle Sam.

2019-12-10 11_53_54-minimachines.net

La solution serait peut être de limiter ces acteurs et de proposer des produits développés en interne. Ce serait le cas de cette carte mère Huawei D920S10 équipée d’un SoC ARM baptisé Kunpeng 920 créé par HiSilicon. Il s’agit de la branche de Huawei qui conçoit  les puces pour serveurs au même titre que les SoC Kirin dédiés à l’équipement des machines mobiles. 

La grosse différence entre les puces habituelles pour serveurs et les Kunpeng 920 vient de la destination des produits : la carte mère Huawei D920S10 vise le marché des machines de bureau. 

2019-12-10 11_56_54-minimachines.net

Le Kunpeng 920 est un SoC ARM gravé en 7 nanomètres fonctionnant au maximum à 2.6 GHz décliné en quadruple ou en octuple coeurs. Il s’agit d’une variante des puces serveurs qui peuvent, quant à elles, embarquer jusqu’à 64 coeurs. Ils sont intégrés sur une carte mère baptisée Huawei D920S10 qui peut accueillir jusqu’à 64 Go de DDR4 grâce à 4 slots de mémoire vive. Elle peut également gérer six ports SATA 3.0 et deux ports de stockage M.2. Elle propose en outre trois slots PCI. Un PCIe 3.0 x16, un PCIe 3.0 x4 et un PCIe 3.0 x1. Sa connectique comporte, entre autres, quatre ports USB 3.0 et quatre ports USB 2.0 ainsi qu’un port Ethernet Gigabit et un support de fibre optique. 

Bref, une première carte dans un nouveau monde pour lequel Huawei déploie de multiples efforts. On sait que la marque développe un nouveau système d’exploitation pour avoir une alternative à Windows, qu’elle cherche de plus en plus d’indépendance vis à vis de ses fournisseurs US. Elle pourrait donc travailler sur cette puce Kunpeng 920 très activement et proposer un développement de son système maison optimisé pour celle-ci. 

Il va sans dire que le gouvernement Chinois verrait ce genre de développement d’un très bon oeil et que l’arrivée d’une carte de ce type serait encouragée. Par la force de son marché intérieur, la marque aurait de toutes façons un débouché immédiat pour son Kunpeng 920. Reste à savoir si Huawei aura l’audace de pousser hors de ses frontière un pareil produit.

Sources : Tom’s Hardware et ITHome via Liliputing

Huawei D920S10 : la marque pousse ses SoC ARM vers le marché PC © MiniMachines.net. 2019

Huawei Matebook D, AMD ou Intel au choix en 14 et 15 pouces

Par Pierre Lecourt

Parce que le Donald avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour mettre des bâtons dans les roues de Huawei et demandé à ce qu’aucun acteur US ne travaille avec la marque sous peine de lourdes amendes. L’avenir du segment entier qu’était la branche informatique PC du constructeur semblait compromise. Aujourd’hui, Microsoft a obtenu une autorisation pour continuer à vendre ses licences à Huawei du gouvernement américain. Et cela  change évidemment la donne.

2019-11-26 12_55_32-minimachines.net

Les Huawei Mate D 14 et Huawei Mate D 15 sont donc officiellement de sortie et les deux auront à leur bord une version de Windows 10 tout à fait légale lorsqu’ils débarqueront sur le marché Chinois dans quelques semaines. Si, pour le moment, aucun mot n’a filtré sur une éventuelle commercialisation en Europe, rien n’empêche techniquement le constructeur de proposer ces engins chez nous.

Les deux diagonales seront équipées de la même manière et, à vrai dire, il est fort probable qu’il s’agisse exactement du même matériel emballé dans deux châssis différents. Le constructeur emploie un mélange d’aluminium et de Mylar pour construire l’engin. On retrouvera cinq configurations quasi identiques qu’il s’agisse du Matebook D 14 ou 15. Deux solutions sous AMD pour commencer avec un processeur Ryzen 5 3500U dans les deux cas mais le premier proposant 8 Go de mémoire vive et 512 Go de SSD. Le second embarque le même processeur et le même stockage mais passe à 16 Go de mémoire vive. 

Les trois versions Intel sont déclinées autour de deux puces. Un Intel Core i5-10210U associé à une GeForce MX 250 de Nvidia servira de base à deux machines. La première proposera 8 Go de mémoire vive et 256 Go de SSD associé à un disque mécanique de 1 To. La seconde reprendra la même base mais passera, là encore, à 16 Go de mémoire.

2019-11-26 12_44_39-minimachines.net

Enfin la dernière version proposera un Intel Core i7-10510U toujours accompagné d’un chipset Nvidia GeForce MX 250 avec 16 Go de RAM et le  duo 256 Go SSD et 1 To de disque dur. On imagine que les Huawei Matebook D ont tout le temps d’évoluer et que d’autres modèles pourront sortir à terme.

On récapitule :

Huawei MateBook D 14 sous processeur AMD

AMD Ryzen 5 3500U – 8 Go RAM – 512 Go SSD – 3999 Yuans / 516€
AMD Ryzen 5 3500U – 16 Go RAM – 512 Go SSD – 4999 Yuans / 645€1

Huawei MateBook D 14 sous processeur Intel

Intel Core i5-10210U – Nvidia MX250 – 8 Go RAM – 512 Go SSD – 5199 Yuans / 670€
Intel Core i5-10210U – Nvidia MX250 – 16 Go RAM – 512 Go SSD – 5499 Yuans / 709€ 2
Intel Core i7-10510U – Nvidia MX250 – 16 Go RAM – 512 Go SSD – 6499 Yuans / 838€

Huawei MateBook D 15 sous processeur AMD

AMD Ryzen 5 3500U – 8 Go RAM – 256 Go SSD – 1 To HDD – 3999 Yuans / 516€
AMD Ryzen 5 3500U – 16 Go RAM – 256 Go SSD – 1 To HDD – 4999 Yuans / 645€

Huawei MateBook D 15 sous processeur Intel

Intel Core i5-10210U – Nvidia MX250 – 8 Go RAM – 256 Go SSD – 1 To HDD – 5299 Yuans / 683€
Intel Core i5-10210U – Nvidia MX250 – 16 Go RAM – 256 Go SSD – 1 To HDD – 5599 Yuans / 722€
Intel Core i7-10510U – Nvidia MX250 – 16 Go RAM – 256 Go SSD – 1 To HDD – 6599 Yuans / 851€

Pour le reste, les engins sont très semblables, le Matebook D 15 mesure 22.99 cm de profondeur et 25.78 cm de largeur. il mesure 16.9 mm d’épaisseur et pèse 1.62 Kg. Le modèle 14″ mesure 21.48 cm de profondeur pour 32.25 cm de largeur et 15.9 mm d’épaisseur. Il pèse 1.38 Kg.

Le reste est à peu près identique entre les engins avec un affichage IPS en FullHD dans les deux cas, la marque indique une luminosité de 250 nits. Les précédents modèles étaient très confortables en terme d’affichage on peut espérer que ces nouveaux modèles suivent la même voie.

2019-11-26 12_54_57-minimachines.net

On retrouve un clavier Chiclet rétro éclairé bien distribué et que l’on peut espérer en AZERTY en France, un lecteur d’empreintes digitales et une paire d’enceintes stéréo.

2019-11-26 12_56_18-minimachines.net

On pourra même profiter de cette particularité des machines de la marque puisque le Matebook D propose sa fameuse webcam cachée sous une touche de clavier. Un gadget pas forcément formidable d’un point de vue usage puisque ce genre de solution filme dans un angle parfois étrange. Mais c’est ce qui permet à la marque de proposer un écran très compact en rognant la bordure supérieure de l’engin.

2019-11-26 12_53_22-minimachines.net

La connectique est quasi commune avec, pour les deux engins, un port USB 3.0 Type-A, un port USB 2.0 Type-A, un port USB Type-C, une sortie HDMI et une prise audio 3.5 mm combinant sortie casque et entrée micro.

2019-11-26 12_56_50-minimachines.net

Le modèle 15.6″ propose non pas une mais deux prises USB 2.0… Étonnant de voir une marque comme Huawei implanter deux ports à ce format dans un engin de ce type à la toute fin 2019. Le recours à de l’USB 3.0 semblerait plus logique. Un module Wifi5 et un Bluetooth 5.0 sont communs aux deux modèles, un choix étrange d’ailleurs puisque les puces Intel Comet Lake U employées embarquent une solution Wifi6 de base… A noter que les modèles 14″ sont équipés de batteries de 42 Wh contre une 56 Wh pour le modèle 15″, les deux modèles se rechargent en USB C grâce à un adaptateur 65 watts.

 

Huawei Matebook D, AMD ou Intel au choix en 14 et 15 pouces © MiniMachines.net. 2019

Huawei MatePad Pro : une nouvelle tablette et un nouveau design

Par Pierre Lecourt

La Huawei MediaPad M7 présentée en image changerait en réalité de nom pour une nouvelle appellation “Huawei MatePad Pro” selon Evan Blass. Il s’agirait donc d’une nouvelle gamme de tablettes chez le fabricant, sans que l’on sache pour le moment si cette nouvelle venue remplace totalement la gamme de MediaPad ou si il s’agit d’une nouvelle offre. Au vu des dénominations des produits, il est possible que Huawei conserve une branche grand public et une branche professionnelle.

2019-11-04 11_18_53-minimachines.net

Source : 91Mobiles

On découvre une tablette assez classique dans l’aspect au premier abord, la Huawei MatePad Pro cache en réalité des nouveautés assez subtiles avec notamment une camera qui perce la surface de l’écran d ‘un petit rond noir. Une technologie employée par les fabricants de smartphones qui a transpiré ici dans le monde des tablettes. Cette évolution n’est pas anodine car elle permet, comme pour les smartphones ces dernières années, de proposer une occupation de la surface plus grande pour l’écran. en clair, sortir la camera des bordures de l’appareil propose un plus grand affichage.

Et on découvre en effet des bordures moins larges sur cette Huawei MatePad Pro. Elles existent toujours, puisque la prise en main de l’objet nécessite de poser un doigt au minimum pour pincer efficacement l’objet et éviter qu’il ne tombe, mais elles semblent limitées au minimum.

On ne sait pas encore beaucoup de choses sur les entrailles de la machine, la Huawei MatePad Pro est censée embarquer un SoC Kirin 990 de la marque. La puce la plus haut de gamme de son catalogue avec un ensemble de composants très performants : deux coeurs Cortex-A76 hauts en fréquences, deux autres Cortex-A76 situés un peu plus bas en fréquence et quatre coeurs Cortex-A55. Les trois groupes s’activant suivant les besoins de calculs pour ménager la batterie au maximum. La partie graphique emploie un Mali-G76 d’ARM mais constituée de 16 blocs de calcul. Particularité de la Kirin 990, elle embarque en son sein un modem 5G ce qu ferait de la tablette Huawei MatePad Pro une solution 5G si la marque le décide. Elle pourrait évidemment également fonctionner en 4G.

Associée à cette puce maison, Huawei embarquera jusqu’à 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage. La tablette semble également accepter les stylets actifs puisque les images de la tablette montrent un accessoire de ce type. La tablette proposera enfin un dock clavier magnétique servant également, comme d’habitude, d’étui de protection à l’engin.

Pas de date de sortie pour le moment, il est probable que l’objet soit proposé l’année prochaine après une présentation au CES. Pas de prix non plus évidemment, je doute qu’on soit dans une gamme de produit low-cost.

Huawei MatePad Pro : une nouvelle tablette et un nouveau design © MiniMachines.net. 2019

Flix Snip Further Expands European Content Video Distribution with Huawei video

Par Jump

Short-form content app and VOD service Flix Snip has announced a major distribution partnership with multinational telecommunications equipment and consumer electronics manufacturer Huawei Technologies Co. Ltd. Flix Snip’s premium, short form content is now available to Huawei mobile phone users across Spain and Italy as part of the Huawei Video SVOD service. This announcement builds ...

Dejero Supports World’s First Human Hologram over 5G at Romanian Rock Concert

Par Caroline Shawley

    Musion 3D, Dejero, and Hawthorn join forces to deliver a successful and spectacular 5G live experience for Vodafone Romania   Waterloo, Ontario, June 4, 2019 — Dejero, an innovator in cloud-managed solutions that provide Emmy® video transport and Internet connectivity while mobile or in remote locations, assisted Musion 3D, a leader in ultra-realistic, ...

❌