Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 31 octobre 2020Vos flux RSS

Mélangeur vidéo Roland V-1HD+

Roland V-1HD+

Le mélangeur Roland V-1HD+ est un commutateur HD A/V polyvalent, compact, portable pas plus large qu’un laptop de 15 pouces. Roland V-1HD+ est le digne successeur de la V-1HD sortie en 2015.

Avec pas moins de 4 entrées vidéo dont une avec mise à l’échelle et conversion de fréquence d’image jusqu’à 1080P à 60fps en 4:2:2 8bit, 2 sorties vidéo indépendantes, pour l’enregistrement ou le streaming. Mixage audio sur 14 canaux avec effets, 2 entrées micro XLR, RCA Jacks, 2 TRS. Un affichage multiviewer à 10 fenêtres, 8 types prédéfinis de mémoire, live-keying.

Sur la V-1HD+ se greffe la Roland UVC-01 en option, c’est un encoder pour le streaming et le recording, une sorte de simulation de caméra virtuelle compatible avec des Skype, Zoom, Discord ou autre.

Roland V-1HD+

Compter 1195 $ pour la Roland V-1HD+ seule, et 1245 $ pour le bundle avec l’encodeur UVC-01.

Roland V-1HD+
Roland V-1HD+
Roland V-1HD+
Roland V-1HD+
Roland UVC-01
Roland UVC-01

Mélangeur vidéo Roland V-1HD+ est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Lobe.ai - Free (and code free) Machine Learning App

Microsoft has released a free artificial intelligence tool for images and videos that works with other open-source machine learning and AI platforms. You supply images or video for a da...

New English language channel launches in India with Cinegy Air PRO

Munich, Germany 28 October 2020 – Cinegy today announced that Travelxp, one of the world’s leading travel channel brands based in Mumbai, India, implemented Cinegy Air PRO, a highly optimized playout automation solution. Sold and installed by Cinegy’s regional partner, New Delhi-based Setron India, Cinegy Air PRO is a software-based system for HD and UHD ...

The post New English language channel launches in India with Cinegy Air PRO appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Marshall Introduces New ML-454 Quad 4.5 Inch Rack Monitor

Ideal for Fly Packs and Broadcast Trucks With Support for HDMI, 3G-SDI and Composite Inputs TORRANCE, CA, OCTOBER 28, 2020  ̶  Marshall Electronics new ML-454 Quad 4.5 inch Rack Monitor features four high resolution screens in only two rack units, making it ideal for fly packs and broadcast trucks. It supports a range of inputs ...

The post Marshall Introduces New ML-454 Quad 4.5 Inch Rack Monitor appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

EbSynth s’améliore et transforme vos vidéos en peignant une simple image

Par : Shadows

Il y a un peu plus d’un an, nous vous présentions EbSynth : un outil permettant de générer des rendus stylisés à partir d’une vidéo d’entrée et d’une frame peinte dans le style voulu.

Depuis, l’outil s’est mis à jour : une nouvelle version est disponible en beta, et toujours aussi puissante sur le plan créatif. Une nouvelle vidéo en donne une très bonne idée, avec des plans créés par différents artistes :

Crédits :
Jakub Javora, https://www.artstation.com/javoraj
Zuzana Studená, https://artemisfilm.webnode.com
Šárka Sochorová, https://sarkasochorova.com
Daniel Martínez Lara, //pepe-school-land.com/pepeland
Rafiki’s Land, rafikisland.com
Ian Brann, many.link/im.brann
Matias Mendiola, mendiobox.com

Qu’il s’agisse de styliser une vidéo, de modifier une animation ou encore d’ajouter un masque chirurgical dans Titanic, EbSynth s’avère donc très efficace.

Une nouvelle version 10 fois plus rapide

Mieux encore, la nouvelle beta propose des avancées notables :

  • un workflow plus pratique pour importer les données ;
  • une nette hausse des performances, de l’ordre de x10 ;
  • un export direct des données générées vers After Effects ;
  • enfin, la possibilité de redimensionner la fenêtre, qui était jusqu’ici figée : un détail mais qui est évidemment utile pour mieux afficher les chemins de dossiers.

Vous l’aurez compris : si vous hésitiez encore à tenter l’expérience, la nouvelle version devrait vous convraincre de sauter le pas, d’autant que l’outil est disponible sous Windows et Mac. La beta est gratuite.
Le tutoriel de 2019 reste valable dans l’ensemble (seul l’export After Effects n’est pas évoqué), et vous aidera à débuter :

Enfin, n’hésitez pas à poster vos propres tests dans les commentaires !

L’article EbSynth s’améliore et transforme vos vidéos en peignant une simple image est apparu en premier sur 3DVF.

Procedural iris shader. I think this is a good example of a VFX...



Procedural iris shader. I think this is a good example of a VFX Shader Graph, especially for this season. https://github.com/keijiro/Eyeball

Chuwi annonce le LarkBox Pro sous Celeron J4125

Une Minimachine pure et dure annoncée au mois d’Avril et qui mesurait 6.1 cm de large comme de profondeur pour 4.3 cm de hauteur. Le genre de minibidule que l’on peut poser de manière totalement invisible sur un bureau pour ne plus profiter que de son usage et oublier sa présence. Le Larkbox Pro reprend exactement la même coque et donc les mêmes usages.

Chuwi Larkbox

Le Chuwi Larkbox ou Larkbox Pro

Mais si le premier modèle a été finalement été lancé sous Celeron J4115, le Larkbox Pro est annoncé sous Celeron J4125. La différence entre ces deux processeurs Intel gemini Lake Refresh n’est pas spécialement significative. Les deux puces sont des quadruple coeurs et quadruple threads mais le J4115 est cadencé de 1.8 à 2.5 GHz quand le J4125 tourne de 2 GHz de fréquence de base à 2.7 GHz en mode turbo. Le reste est totalement identique avec le même circuit Intel UHD 600 aux mêmes fréquences allant de 250 à 750 MHz.

La mémoire vive reste de 6 Go et le stockage est toujours confié à un eMMC de 128 Go accompagné par un port  M.2 2242 SATA libre. La connectique ne bouge pas d’un port avec deux ports USB 3.0 Type-A et un port USB Type-C. Un lecteur de cartes MicroSDXC et  une sortie vidéo HDMI accompagnée d’un port jack 3.5 mm combiné casque et micro.

GMK NucBox

Le GMK NucBox

On se doute donc ici que l’appellation Pro aura un effet placebo plus important que le changement de puce mais on ne va pas bouder cette petite évolution d’autant qu’elle semble se solder par un remplacement indolore au niveau du tarif. Le Larkbox pro est en ce moment vendu même moins cher que le précédent modèle. 185.09€ pour la version Celeron J4125 sur le Chuwi Store au lieu de 201.99€ pour la version en J4115.

En réalité, j’imagine que le fournisseur qui propose le LarkBox Pro à Chuwi ne facture pas de différence de prix entre le J4115 et le J4125. C’est probablement lui qui propose également le GMK NucBox déjà sous J4125 et c’est donc au gré des arrivages de puces que Chuwi décidera si il s’agit de versions classiques ou de Larkbox Pro.

Chuwi Larkbox Pro

L’engin reste toujours aussi intéressant de par son format. Pour une installation invisible, un poste d’accueil, une bibliothèque, un PC multimédia de salon, un usage simple et souvent dédié à des pilotages logiciels assez évidents. Le Larkbox Pro sera parfait pour lancer des session de surf, lire vos contenus en ultraHD, servir à la composition de texte ou autres. Il pourra également mener à bien des tâches plus lourdes mais sans n’avoir jamais de vocation pro justement. 

LarkBox HD ?

A vrai dire, j’aurais adoré voir ce petit bidule évoluer d’une autre façon. Comme je l’ai déjà écrit, dans un format “Carte mère”. Mais pour cette nouvelle série sous Celeron J4125, j’aurais bien vu une solution Larkbox HD en lieu et place de cette version “Pro”. Un modèle identique mais proposant en plus un capteur infrarouge en façade et une petite télécommande le tout dans un format identique. Si Chuwi parvenait à nous construire un modèle de ce genre, ce serait peut être un digne successeur de son Herobox, actuellement toujours vendu à 170€ sur Amazon avec un processeur moins rapide, le Celeron N4100, mais accompagné de 8 Go de mémoire vive et 180 Go de stockage. Un modèle plus encombrant mais qui présente le gros avantage d’être dépourvu de ventilation et de pouvoir accueillir un stockage 2.5″ et un M.2 2280 SATA.

Chuwi annonce le LarkBox Pro sous Celeron J4125 © MiniMachines.net. 2020.

Porsche Design Acer Book RS, du tiger Lake sous le capot

Le Acer Book RS est un ultraportable Intel EVO fin et léger. L’engin a bénéficié des bons soins de Porsche Design pour concevoir sa coque en fibre de carbone et en métal. L’idée étant de rappeler les véhicules de la marque…

Acer Book RS

D’un point de vue plus technique, ce partenariat cache une plateforme Intel EVO développée en partenariat avec Intel. Une solution qui embarquera des solutions Tiger Lake Core i5-1135G7 ou Core i7-1165G7. Deux puces proposant des circuits graphiques Intel Xe que Acer a décidé de compléter avec des circuits graphiques Nvidia GeForce MX350 en 2Go…

Acer Book RS

Une décision difficile à cerner d’ailleurs puisque les deux circuit sont censés se placer dans un même segment de performances. Possible que Acer veuille profiter de l’image de Nvidia comme un sticker Castrol à poser sur la lunette arrière de sa Porsche ? Ou que les performances proposées par le circuit GeForce soient meilleures avec une mémoire DDR5 dédiée ?

Acer Book RS

Le Acer Book RS propose un écran 14 pouces FullHD tactile avec un traitement colorimétrique proposant un 100% sRGB et une luminosité de 340 nits. Le ratio écran / châssis est de 90% en faveur de l’affichage. 

Acer Book RS

A l’intérieur, on retrouvera de 8 à 16 Go de mémoire vive LPDDR4X et de 512 Go à 1 To de stockage SSD PCIe NVMe. L’ensemble propose du Wifi6 et du Bluetooth 5.11 et la connectique correspondant à la plateforme EVO. On retrouve donc un port Thunderbolt 4, du HDMI, de l’USB 3.2 Gen2 Type-A.

Acer Book RS

Le Acer Book RS mesure 31.8 cm de large pour 20.9 cm de profondeur et 1.59 cm d’épaisseur. Il pèse 1.2 Kg et coutera… 1799€ dans sa version la plus basique. Une version “Pack Premium” sera également disponible avec une souris design Porsche, un sac de voyage et la version Core i7 de l’engin sera également proposé à 2399€.

Porsche Design Acer Book RS, du tiger Lake sous le capot © MiniMachines.net. 2020.

Lenovo Legion Slim 7 : un 15.6″ compact sous Ryzen 9 4900H

Design sobre, machine de 1.89 Kg malgré sa diagonale de 15.6″, le Lenovo Legion Slim 7 cache assez bien son jeu. Sous ses 1.79 cm d’épaisseur, le portable cache un moteur assez impressionnant dans sa version la plus musclée.

Lenovo Legion Slim 7

L’engin promènera sans complexes un processeur AMD Ryzen 9 4900H, un 8 coeurs et 16 threads avec 8 Mo de mémoire cache L3 et des fréquences oscillant de 3.3 à 4.4 GHz. Sa mémoire vive pourra atteindre 32 Go de DDR4-3200 et son stockage 2 To de SSD PCIe NVMe. La partie graphique sera confiée à un circuit Nvidia GeForce RTX 2060.

Lenovo Legion Slim 7

Autrement dit, un véritable concentré de performances dans un châssis assez neutre pour satisfaire aussi bien un joueur qu’un utilisateur professionnel. Le Lenovo Legion Slim 7 vise probablement les deux, tout du moins ceux qui auront un budget suffisant pour le prendre en charge avec des tarifs assez élevés. Disponible dès ce mois d’Octobre aux US, il sera commercialisé à partir de 1370$ et s’envolera probablement beaucoup plus haut dans les versions les plus abouties de la machine.

Lenovo Legion Slim 7

Pour parvenir à cette intégration, Lenovo triche un peu en agrandissant l’espace disponible derrière la charnière de l’écran, ce qui donne un aspect un peu bizarre à la machine. Le Lenovo Legion Slim 7 sera enfermé dans un châssis entièrement en aluminium texturé mesurant 35.50 cm de large pour 24.89 cm de profondeur. Un rapport moins en largeur que d’habitude qui permet à la marque cette intégration très poussée dans un volume aussi fin.

Lenovo Legion Slim 7

L’affichage profite des 15.6″ de l’engin pour proposer une dalle IPS HDR400 en 3840 x 2160 pixels avec une luminosité de 500 nits et un rafraichissement de 60 Hz. La colorimétrie est travaillée avec un Adobe RGB de  100% et une prise en charge Dolby vision. La partie sonore n’est pas en reste avec la gestion d’un Dolby Atmos pour une expérience multimédia plus immersive. 

Lenovo Legion Slim 7

Le clavier du Lenovo Legion Slim 7 est assez bien construit avec une distribution intéressante qui mérite un peu de lumière. La marque a choisi de proposer une solution complète avec un pavé numérique complet, allant même jusqu’à conserver la double touche entrée. On retrouve le toucher de lenovo avec des touches chiclets légèrement arrondies sur le bas et un rétro éclairage blanc sur la totalité du dispositif. La marque exploite son système TrueStrike pour mimer le retour d’un clavier mécanique le mieux possible avec un bon retour sur chaque pression. Mais la partie la plus intéressante est ce choix de décaler les touches fléchées légèrement vers le bas pour les démarquer du reste du clavier et éviter surtout de proposer des demies touches haut et bas en les alignant. Cela casse un peu le design classique d’un clavier mais permet de proposer un jeu de flèches exploitables en pratique.

Le bouton central de l’engin, entouré d’un cercle lumineux, propose un capteur d’empreintes. Sous l’écran, le Lenovo Legion Slim 7 embarque les enceintes Stéréo pour une restitution immédiate du son. Le pavé tactile est assez large débordant légèrement de la taille globale de la barre espace. 

Lenovo Legion Slim 7

La connectique est plutôt complète avec deux ports USB 3.2 Gen2 Type-C et deux autres en USB Type-A, un port jack audio 3.5 mm, un lecteur de cartes SDXC et un jack pour l’adaptateur secteur fourni. Celui-ci variera suivant les configurations, passant de 170 à 230 Watts si votre Lenovo Legion Slim 7 embarque une carte graphique haut de gamme type GeForce RTX. A noter que l’engin pourra également être rechargé en USB Type-C grâce à un chargeur 95 Watts mais sans l’assurance que ce format de charge lui assure un fonctionnement pendant qu’on l’utilise. Enfin ce joli bébé proposera un Wifi6 Killer AX1600 et du Bluetooth 5.1 ainsi qu’une webcam HD proposant un œilleton de sécurité. 

 

Lenovo Legion Slim 7 : un 15.6″ compact sous Ryzen 9 4900H © MiniMachines.net. 2020.

Discovery Server support

Par : petjo10
Spark Plus 4K, Spark Plus IO SDI, Spark Plus IO HDMI and the Mini 4K Input Modules all get NDI Discovery Server support and improvements.

Does NewTek NDI-PTZ1 also get Discovery Server support?

Changes, Part 5

While wrapping up my posts on editing in the current environment, I wanted to talk about what the experience has been on the client-side. I previously mentioned that I stream the output from my suite to the clients with very minimal delay from my room to the client’s screen. The client “attends” in a web Read more...

The post Changes, Part 5 appeared first on HD Video Pro.

Chuwi Hi10X, une tablette-netbook 10.1″ sous Celeron N4100 5/128 Go

La solution Chuwi Hi10X est classique dans son approche donc, une tablette tactile 10.1″ en 1920 x 1200 pixels qui se pose sur un support clavier dans un format netbook traditionnel. L’équipement proposé est assez complet et les usages sous Windows 10 sont très larges. Le tout tient dans un format compact et pratique.

Chuwi Hi10X

Le Chuwi Hi10X est un netbook-like, il mesure 26.1 cm de large pour 16.73 cm de profondeur pour un poids de 600 grammes. La partie tablette mesure 8.8 mm d’épaisseur, celle du clavier n’est pas mentionnée. Dans ce format, on retrouve donc un écran IPS tactile capacitif permettant tous les usages d’une tablette de 10.1″. Il est piloté par un Celeron N4100, puce que l’on connait très bien pour ses performances très correctes pour des usages bureautiques, web et multimédia. 

La puce d’Intel est secondée par 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage en eMMC. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également présent pour étendre les capacités de stockage de l’engin. Cette solution est toujours problématique puisque le stockage eMMC n’est ni évolutif ni, généralement, très rapide. Cela veut dire que votre machine part dès le départ avec une durée de vie limitée par cet élément particulier.

Chuwi Hi10X

D’un point de vue fonctionnement pur, le trio devrait bien fonctionner. Le Celeron associé à 6 Go de mémoire vive DDR4L donnera de bons résultats en terme d’usages. On ne sera pas sur un engin capable de piloter des applications lourdes mais il devrait proposer suffisamment de nervosité pour des travaux classiques. Pour le jeu, en revanche, il faudra se limiter à un panel de titres anciens ou 2D. Le Windows 10 livré sera capable de s’adapter aux changements d’orientation de la tablette qui embarque un capteur pour cet usage.

Chuwi Hi10X

La dalle IPS propose un aspect 16:10 avec une prise en charge multipoints du tactile et du stylet actif HiPen H3 4096 niveaux de pression livré par la marque. Son usage en mode tablette sera donc complet avec les fonctions Ink de Windows 10. La Chuwi Hi10X est annoncée comme proposant 8 heures d’autonomie en vidéo et 6 heures en usage plus classique. C’est assez peu comparativement aux systèmes plus modernes qui dépassent désormais les 15 heures d’utilisation mais l’espace alloué à la batterie limite forcément ses capacités. Il s’agit d’une 3250 mAh en 24.05 Wh.

Chuwi Hi10X

La connectique est assez complète avec, en plus du lecteur de cartes MicroSDXC, deux ports USB Type-C. Mais attention, le premier sera en USB 2.0 et proposera la recharge de la machine tandis que le second sera en USB 3.0 sans support vidéo. Un port MicroHDMI est également présent ainsi qu’un jack audio 3.5 mm. Toute cette connectique est directement intégrée à la tablette. Le dock-clavier proposant, quant à lui, un port USB 2.0 Type-A. A noter que le clavier est un QWERTY et que le châssis propose un pavé tactile 

Un module Wifi5 et Bluetooth est intégré à l’engin ainsi qu’une paire d’enceintes stéréo et deux webcams. Un modèle 2 mégapixels en façade et un 5 MP au dos. Le tout est enfermé dans un châssis en métal.

Bref, le Chuwi Hi10X est une nouveauté sur le catalogue de la marque mais qui ne propose pas grand chose de neuf sur le segment. Les composants sont vus et revus. Les compétences seront probablement bien présentes pour une utilisation basique du PC… Mais il y aurait tant à faire à nouveau sur ce format pour des composants plus modernes. A sa décharge, l’engin est abordable, à 231.41€ depuis le stock Espagnol de Banggood, cela fait une solution premier prix qui peut être intéressante pour certains usages.

 

Chuwi Hi10X, une tablette-netbook 10.1″ sous Celeron N4100 5/128 Go © MiniMachines.net. 2020.

One Netbook A1 : les tarifs du nouveau netbook 7″

On a découvert le One Netbook A1 il y a peu, un pseudo netbook 7 pouces sous stéroïdes avec un processeur Intel Core M3-8100Y et une connectique vraiment particulière. L’engin est désormais disponible à l’achat dans deux versions. L’occasion de mieux cerner ce modèle.

One Netbook A1

Le One Netbook A1 est lancé en précommande à 515.03€, prix obtenu grâce à un code promo détaillé en fin de billet. Le prix peut paraitre élevé mais l’engin n’est pas vraiment une solution de masse. La production doit être assez confidentielle et ce tarif ne me semble pas délirant.

Pour ce prix, l’engin propose un équipement assez convaincant. Outre le Core M3-8100Y Amber Lake, 1 on profite de 8 Go de mémoire vive DDR3L et de 256 Go de stockage intégré. Le tout pilote un Windows 10 classique préinstallé et l’engin permet une connexion Wifi5 et Bluetooth 4.2.

One Netbook A1

L’écran est un IPS de 7 pouces tactile en 2560 x 1200 pixels avec prise en charge d’un stylet actif. Il est monté sur une charnière pivotante pour être utilisé comme une tablette. La partie clavier est complète, il s’agit d’un QWERTY rétro éclairé avec une course de touche de 1.5 mm. L’ensemble qui surplombe un capteur optique infrarouge entouré de boutons pour remplacer le pavé tactile.

One Netbook A1

Le démarrage se fait via un bouton qui embarque un lecteur d’empreintes digitales.

Mais le plus important est sans doute lié aux compétences connectiques de l’objet. Il propose un équipement particulier déjà détaillé dans le précédent billet : Port série RS-232, USB 3.0, Micro HDMI 1.4,  Ethernet gigabit, port jack audio 3.5 m combo, lecteur de cartes MicroSDXC et un port USB Type-C proposant les fonctions complètes de charge et de transport de données USB, Ethernet et vidéo Display Port.

One Netbook A1

One Netbook A1 One Netbook A1 One Netbook A1

Un port qui permettra de recharger la solution en balade avec une batterie externe. Le port RS-232 série est natif, il dispose de sa propre puce et profite donc d’une entière compatibilité avec le format. Il ne s’agit pas d’un port “émulé” par un USB… Outre le fait d’une meilleure portée, ce type de port permet vraiment de profiter du format en se connectant aussi bien avec des automates que des caisses, des machines outils et autres PDA industriels. La partie matérielle est refroidie grâce à un système de caloducs et un petit ventilateur qui aspire de l’air frais en dessous de l’engin pour le recracher derrière. A noter la présence d’un support VESA pour pouvoir accrocher facilement l’engin à un support.

One Netbook A1

L’ensemble ne pèse que 550 grammes et mesure 17.3 cm sur 13.6 cm pour 1.9 cm de hauteur. Un engin assez compact qui propose jusqu’à 12 heures d’usage d’après le fabricant. Probablement moins, en réalité, mais avec la compatibilité de la machine aux batteries externes, l’autonomie globale doit pouvoir tenir de longues distances. 

Bref, un engin particulier et assez complet sur un marché de niche. Une solution parfaite pour certaines professions techniques.

Vous pourrez trouver la version One Netbook A1 en 8 / 256 Go à 515.03€ en précommande sur Geekbuying grâce au code GKBA1256GB. Le modèle One Netbook A1 8/ 512 Go est à 549.43€ avec le code GKBA1512GB. Un prix plus intéressant à mon goût au vu de l’augmentation de mémoire et de stockage proposé. Le stock de l’engin est annoncé pour une livraison dans 20 jours environ. 

One Netbook A1 : les tarifs du nouveau netbook 7″ © MiniMachines.net. 2020.

Acer Aspire 5 : du Tiger Lake boosté au GeForce MX450

Les derniers portables Acer Aspire 5 seront comme d’habitude déclinés dans une vaste gamme allant du 14 au 17 pouces avec des composants assez semblables. On retrouvera des dalles IPS en FullHD sur toute la gamme, associées à des puces Intel Tiger Lake débutant avec le Core i3-1115G4 et pouvant aller jusqu’au Core i7-1165G7.

Acer-Aspire-5-A514-54(G)(S)-High_04

Mais Acer semble distinguer la gamme avec une option, en plus de l’offre graphique Intel intégrée aux processeurs et évoluant en gamme suivant les puces. Une offre qui propose des solutions Intel Xe très évoluées et censées pousser les performances graphiques à un nouveau niveau, Acer a intégré un chipset graphique Nvidia GeForce MX350 et GeForce MX450 en option.

Acer-Aspire-5-A514-54(G)(S)-High_win

Difficile de voir pour le moment l’écart qu’il y aura entre les deux solutions, entre l’Intel Xe le plus haut de gamme d’Intel et une puce Nvidia. Si les solutions intégrées aux Tiger Lake ne sont pas clairement identifiées comme étant des processeurs adaptés aux jeux vidéo, elles sont censées faire tourner très correctement de nombreux titres en 720P et 1080P.

Acer-Aspire-5-A514-54(G)(S)-High_01

Le bonus du MX450 devra être quantifié pour voir son intérêt dans ces solutions. Bien entendu, il est déjà possible d’imaginer les avantages liés à la mécanique de Nvidia avec en particulier deux éléments principaux : Les cœurs CUDA qui pourront être employés à d’autres desseins que la seule accélération 3D de jeu. Pour la création 2D et 3D comme pour l’encodage de vidéo. Mais également la gestion d’une mémoire dédiée à la puce graphique et non pas l’emploi de la mémoire système pour piloter le circuit.

Acer-Aspire-5-A514-54(G)(S)-High_02

La version de base de tous ces Acer aspire 5 débutera dans une configuration très légère pour une sortie en Décembre 2020 : 4 petits gigaoctets de mémoire vive DDR4L et 128 Go de stockage non détaillé et, évidemment, uniquement le circuit graphique Intel embarqué. cette version entrée de gamme, en 14 ou  15.6″, sera commercialisée à 599€ dès Novembre. Une belle version de supermarché, avec 4 Go de mémoire vive seulement, Windows 10 ne saura pas donner tout ce qu’il a en réserve, surtout si le circuit graphique Intel pioche dans cette mémoire centrale pour travailler. Cela ne veut pas dire que la machine n’aura pas de belles capacités, juste que la légèreté de cet équipement mémoire va en gâcher une bonne partie. Il faudra plutôt surveiller les version en 8 Go minimum. En espérant que la montée en gamme ne signifie pas une évolution parallèle de l’ensemble des composants et donc une montée en flèche des prix.

Acer-Aspire-5-A515-56(G)(S)(T)-High_03

Le maximum de mémoire vive que ces Acer Aspire 5 pourront atteindre sera de 24 Go, la partie stockage pourra grimper à 1 To en PCIe NVMe ou 2 To en disque mécanique…

Pour le reste, c’est plutôt un bon équipement classique avec une webcam HD, un lecteur d’empreintes, un écran qui occupe 80% du terrain, deux USB 3.0, un USB 2.0, un jack combo, un port antivol, un HDMI et même un port Ethernet Gigabit. L’engin proposera bien entendu un Wifi6 et du Bluetooth 5.0. 

Le Acer Aspire 5 peut être un bon produit, en 14″ avec de 8 à 16 Go de mémoire vive, au gré d’une promo, c’est un engin passe-partout qui devrait faire l’affaire pour un usage classique.

Acer Aspire 5 : du Tiger Lake boosté au GeForce MX450 © MiniMachines.net. 2020.

Acer Spin 3 et Acer Spin 5, de nouvelles versions pour Décembre 2020

Le nouvel Acer Spin 5 proposera un écran de 13.5″ de diagonale. Un positionnement entre le 13.3 et le 14 pouces qui s’explique par le choix de la marque de proposer un affichage en 3:2 tactile. Une bonne idée pour se démarquer sur une solution à charnière rotative. Disponible en Février prochain, ce modèle sera commercialisé à partir de 1099€.

Acer Spin 5

L’Acer Spin 3 sera également proposé en Décembre. Plus classique avec une dalle de 13.3″ en 16:10, il sera commercialisé à un prix plus accessible de 899€. Les deux solutions apporteront une charnière sur 360° et une dalle tactile. Toutes deux seront équipées de puces Tiger Lake allant du Core i3-1115G4 au Core i7-1165G7 d’Intel. Des solutions associées à 16 Go de mémoire vive LPDDR4X et un stockage pouvant atteindre 1 To en PCIe NVMe Gen3. La partie réseau sera confiée à un circuit Intel Killer AX1650 pour proposer du WiFi 6 et du Bluetooth 5.1. 

Acer Spin 5

Le Acer Spin 5 se positionne sur un segment d’hyper portabilité  avec une épaisseur de 1.49 cm et un poids plume de 1.2 Kilo. La dalle 3:2 proposera une définition de 2256 x 1504 pixels et sera entourée de bordures de 7.78 mm pour proposer un ratio écran / châssis de 80%. L’usage en mode tablette sera donc complet avec un affichage très lisible et une compatibilité de la dalle avec les stylets Acer Active Stylus empruntant la technologie AES de Wacom. Acer assure que la machine proposera jusqu’à 15 heures d’autonomie et profitera d’une connectique Thunderbolt 4 pour assurer une charge rapide. 

Acer Spin 3

Acer Spin 3Acer Spin 3

Le Acer spin 3 proposera, de son côté, deux options pour son écran IPS . Un classique FullHD mais également du 2560 x 1600 pixels. Equipé des mêmes processeurs Intel Tiger Lake, il proposera lui aussi un stylet Acer Stylus avec 4096 niveaux de pression. 

Acer Spin 3 et Acer Spin 5, de nouvelles versions pour Décembre 2020 © MiniMachines.net. 2020.

Acer Swift 3X : un 14 pouces sous Tiger Lake et Intel Iris Xe MAX

L’idée d’Acer avec ce Swift 3X est de proposer une solution légère, performante et fine. La recette semble classique mais les ingrédients sont un peu nouveaux. La marque s’appuie sur des puces Intel Core de onzième génération mais également sur la solution graphique secondaire Intel Iris Xe MAX. Une nouveauté qui va obliger cet Acer à devoir faire ses preuves. La sortie annoncée pour ce mois de Novembre du Swift 3X programmé à 999€ passera sans doute par une batterie de tests pour valider cette nouvelle solution.

Acer Swift 3x

C’est un tarif psychologiquement difficile à tenir face aux machines classiques qui embarquent des solutions signées Nvidia et AMD. le Acer Swift 3x doit montrer qu’il se positionne correctement sur l’échiquier de la concurrence pour intéresser le public. Il dispose évidemment de certains atouts pour y parvenir.

On retrouve ainsi un ultraportable qui pourra embarquer des solutions Intel Core i7-1165G7, le quadruple coeurs et octuple threads qui équipera également le Asus Vivobook Flip 14 TP470EZ vu hier. Cette puce sera secondée par un maximum de 16 Go de LPDDR4X en mémoire vive et jusqu’à 1 To de SSD PCIe NVMe en stockage. Une option secondaire permettra de piloter un duo de 512 Go de stockage non détaillé avec une solution Intel Optane. Là encore, on retrouve les mêmes composants techniques que la solution d’Asus.

Acer Swift 3xAcer Swift 3x

Le Swift 3X proposera du Thunderbolt 4, de l’USB 3.2 Gen2 et des ports jack audio 3.5mm et HDMI. Il se connectera grâce à une solution Intel AX201 qui lui offrira un Wifi6 et du Bluetooth 5.1. La partie audio n’est pas en reste avec une paire d’enceintes spatialisées capable de gérer du DTS Audio. Un équipement complet avec, en prime, une Webcam HD et un lecteur d’empreintes digitales. Rien d’extravagant mais une solution complète.

Acer Swift 3x

Le clavier proposera un rétro éclairage et semble plutôt correctement intégré. On remarque une aération en haut à droite sous l’écran, de quoi encaisser la présence du chipset Intel Iris Xe MAX ? 

L’écran 14″ affichera un FullHD grâce à une dalle IPS garantie comme couvrant 72% de la gamme de couleurs NTSC. Avec un rapport écran/châssis annoncé de 84% grâce à des bordures fines, l’ultraportable a beaucoup d’atouts mais il faudra que l’offre d’Intel suive pour que le public s’y intéresse. La marque positionne son engin pour le grand public, une façon de dire qu’il ne propose pas les performances d’un ordinateur de jeu ni les qualités d’un portable orienté création. Pour Intel, il s’agit probablement d’une troisième voie, un portable pour tout le monde qui ne sera pas spécialisé mais répondra aux besoins de chacun de manière correcte.

Acer Swift 3x

Si le compte y est, si le Intel Iris Xe MAX tient ses promesses avec de bonnes performances en 3D FullHD, une excellente gestion multimédia et une belle réactivité pour tout le reste, le Swift 3 a un coup à jouer. Ne serait-ce que parce qu’il n’a pas vraiment de défauts et qu’il possède quelques excellentes qualités. A commencer par une autonomie excellente avec 17H30 annoncées. Et une recharge rapide qui permet de retrouver 4 heures d’usage réel après 30 minute de connexion au secteur.

Acer Swift 3x

Si la promesse est tenue, cet engin pourrait se faire une jolie place sur le marché.

Acer Swift 3X : un 14 pouces sous Tiger Lake et Intel Iris Xe MAX © MiniMachines.net. 2020.

Options for camera inputs

Par : KRTW
Greetings. I still have much to learn, but my experience with NDI thus far is more than favorable. I find myself, during these difficult times landing more and more professional gigs for filming and streaming. I cannot afford to have a catastrophic loss, and the bottle neck is my capture devices. Currently I am using Blackmagic Quad in one machine, and a Quad 2 in another machine....the Quad 2 no longer runs properly - 4 inputs don't work. The cost/channel on this device to replace it new is $215/channel. But its old technology now.

I run only at 1920x1080 and see no reason to move to 4k for the foreseeable future as all of this is for streaming.

Here is what I think, and I may be wrong. I believe that I could run 8 cameras into HDMI to NDI converters, run all of these into a GB switch, and hook my Vmix rig up to the switch, and get 8 inputs. The question is at what cost.

Some of these stand alone converters are $800 each in my dollars, so for me, I cannot afford this. That's 4 times the cost of the Blackmagic unit.

Is there something out there that has at least 8 HDMI inputs, and can convert to NDI at a lower than $800/channel cost?
Is my belief that this is even possible via a GB switch?

Any help/feedback or direction most appreciated.

I need to learn how to spell Inputs....noticed after posting and can't edit the Thread title.....sigh.

Acer Chromebook Spin : deux machines sous Snapdragon 7c

Il a fallu un an pour que les SoC Snapdragon 7c de Qualcomm fassent leur chemin jusqu’aux Chromebooks mais c’est désormais chose faite. Le mariage du système de Google et de la plateforme ARM est désormais acté, Acer assurant la cérémonie sous sa gamme Chromebook Spin 513.

Chromebook Spin

Ces nouveaux Chromebook Spin 513 à destination des particuliers et Chromebook Enterprise Spin 513 qui visent les… entreprises, sont deux nouvelles solutions tout juste annoncées par la marque. Leur crédo ? Proposer un prix attractif, une grosse autonomie et un accès facilité au réseau grâce à la présence d’un modem 4G LTE  en option. 

Chromebook Spin

Le Qualcomm Snapdragon 7c est une solution gravée en 8 nanomètres composée de 8 coeurs Kryo 468 et qui propose un circuit graphique Adreno 618 performant. une solution capable de décoder des flux UltraHD HDR10 et qui propose par défaut un modem Snapdragon X15 LTE. Une solution qui reste surtout très abordable, idéale pour construire des engins de ce type. Le Chromebook Spin 513 est annoncé en France pour Janvier prochain à partir de 429€. La version Enterprise sera un peu plus chère, disponible en Février, avec un ticket d’entrée à 699€.

Chromebook Spin

Pourquoi cette différence de prix ? Parce que la version pro de la machine sera livrée avec la version adéquate de ChromeOS. La version Chrome Enterprise proposant des fonctions de sécurité avancées et surtout une gestion de flotte distante et d’autres avantages utiles pour un déploiement de masse.

Chromebook Spin

Pour le reste, ces engins seront rigoureusement identiques en terme d’options. On retrouvera donc des 13.3″ FullHD IPS tactile avec des charnières sur 360°. Un dispositif qui proposera de piloter l’engin comme une tablette et donc de profiter des applications Android désormais ajoutées au catalogue des applications de ChromeOS.

Les deux Chromebook Spin 513 proposeront le même SoC Qualcomm Snapdragon 7c associé à un maximum de 8 Go de DDR4 en double canal. Les versions entrée de gamme seront livrées avec moins de mémoire, ce n’et pas détaillé mais on peut s’attendre à des engins en 4 Go de DDR4. Le stockage sera, quant à lui, un eMMC de 128 Go dans tous les cas.

Chromebook Spin

Les machines partageront la même connectique avec un Wifi5 et du Bluetooth 5.0 mais la version 4G sera optionnelle. Un choix étonnant quand on sait que la partie 4G est intégrée au SoC de Qualcomm mais une solution qui peu s’expliquer par une volonté de proposer une gamme plus large par Acer. La marque n’intégrera pas la partie réseau, les antennes, le lecteur de cartes SIM et le reste, dans les versions sans 4G. Il est également possible que Qualcomm lui livre des puces Snapdragon 7c dépourvues de modem moins chères, ce qui sous entend qu’il ne faudra probablement pas compter sur l’achat d’une version “non 4G” en espérant pouvoir ajouter les antennes nécessaires pour en profiter. Les ports disponibles sur les engins seront assez sobres : à gauche, un USB Type-C, un USB 3.0 Type-A et un port jack audio combo. A droite, un unique port USB Type-C.

Chromebook Spin

Les Chromebook Spin proposeront 14 heures d’autonomie d’après la marque, un joli score qu’il faudra confronter à la réalité des usages de l’engin. En particulier avec un rétro éclairage puissant. Un score qu’il faut toutefois mettre en perspective des machines du même constructeur qui annoncent des autonomies supérieures avec des puces Intel Tiger Lake et circuit Intel Iris Xe. Des écarts peuvent s’expliquer par l’implantation de batteries différentes dans les deux solutions, le prix des versions Windows étant salement plus élevées que les 429€ de base demandés par ce Chromebook Spin 513. 

L’encombrement de la machine est très correct, les Chromebook Spin 513 sont annoncés à 1.2 Kg pour une largeur de 31 cm et  20.9 cm de profondeur. Ils mesurent 1.56 cm d’épaisseur à son point le plus haut.

2019-12-09 15_33_25-minimachines.net

Le design de référence présenté en 2019 par Qualcomm pour son Snapdragon 7c

ARM + Linux : La vraie recette

Je suis toujours étonné de voir l’intérêt porté par Microsoft pour les puces ARM. On voit bien dans cet exemple que les solutions x86 sont plus pertinentes en puissance et en autonomie que les puces d’AMD pour l’écosystème de Windows. Que ce  soit avec de l’Intel Core ou de l’AMD Ryzen, l’usage d’un engin sous Windows sera toujours plus efficace sous x86 que sous ARM. Parce que cela ne pose pas de problème de compatibilité et parce que les progrès faits par les concepteurs de processeurs x86 classiques ne sont évidemment pas à l’arrêt. Il parait à chaque fois totalement insurmontable pour Microsoft de mettre le monde ARM à niveau sous Windows.

Mais ce n’est pas du tout le cas pour ARM et Linux. ChromeOS, basé sur Linux, est l’exemple parfait d’une synergie efficace. Avec un système indépendant des routines de Microsoft, l’usage de puces comme ce Snapdragon 7c est totalement pertinent. On retrouve tout l’usage des Chromebooks, une belle autonomie, un prix abordable et des options très sympathiques comme ce modem 5G. Parfait pour concevoir une machine tout terrain sobre et efficace.

Acer Chromebook Spin : deux machines sous Snapdragon 7c © MiniMachines.net. 2020.

Chuwi GemiBook, un ultraportable 13 pouces en “2K”

Le Chuwi GemiBook est un 13.3″ d’apparence assez classique, bordures fines, châssis léger en aluminium et disposition des plus standard avec un clavier QWERTY occupant la majeure partie du châssis bas et gigantesque pavé tactile. La petite nuance proposée par ce nouvel ultraportable est liée aux qualités de cet affichage. L’écran propose une définition de 2160 x 1440 pixels, un affichage de type 3:2 parfait pour une utilisation bureautique. La dalle propose une colorimétrie 95% sRGB et 70% NTSC pour une colorimétrie correcte de l’appareil.

Gemibook

Ce qui est moins standard dans cette machine se trouve dans son équipement embarqué. Point de puce Intel Core ici mais un processeur Celeron J4115. Un quadruple coeurs et autant de Threads, cadencé de 1.8 à 2.5 GHz et épaulé par 4 Mo de mémoire cache. Cette puce Gemini Lake Refresh, légèrement plus performante qu’un classique N4100 propose un circuit graphique Intel UHD 600 aux excellentes performances multimédia. Dans ce GemiBook, elle est associée à 12 Go de mémoire vive, 4 de plus que les limitations officielles d’Intel concernant cette puce. Pas d’inquiétude, cette “limitation” des Celeron n’existe que sur le papier, elle sert à dresser une barrière “diplomatique” entre ces puces et les solutions Core.

Gemibook

Le stockage est confié à un SSD M.2 2280 SATA de 256 Go au format M.2 et un second emplacement libre, au format M.2 2280 PCIe NVMe est également disponible pour faire évoluer l’engin. 

Gemibook

Une webcam 1 mégapixel est présente sur le cadre haut et l’engin propose un module Wifi5 associé à un rare Bluetooth 5.1. Le clavier est rétro éclairé et la charnière permet une ouverture à 180° pour positionner l’engin à plat.

Gemibook

Autre bon point, la connectique est bonne. Elle propose un port USB 3.0, un jack audio 3.5 mm casque et microphone combinés, un port USB Type-C avec transport de vidéo DisplayPort et données mais également compatible Power Delivery 2.0. Il permettra de recharger rapidement la batterie 38 Wh qui promet une autonomie pouvant atteindre 7 heures. Ce type de connecteur est encore trop rare sur le secteur, beaucoup de constructeurs lui préfèrent toujours un bon vieux bloc secteur à port jack pour l’entrée de gamme. Le Gemibook mesure 28.9 cm de large pour 21.9 cm de profondeur  et 1.77 cm d’épaisseur. 

Lancé à 318.60€ sur le marché, c’est une solution assez originale pour qui cherche un ultraportable Windows 101 dédié à des usages bureautiques, surf et programmation. Si le clavier QWERTY ne vous pose pas  de soucis, c’est peut être une solution à explorer.

Le Chuwi Gemibook se retrouve à 318.60€ chez Banggood.

Chuwi GemiBook, un ultraportable 13 pouces en “2K” © MiniMachines.net. 2020.

Changes, Part 4

These days, in-person supervised edit sessions are few and far between. While I do a fair amount of edit and post, edit and post, there are times when clients need to interact live during the edit process. I previously wrote about setting up low latency (minimal delay) streaming to clients’ locations for edit sessions. I Read more...

The post Changes, Part 4 appeared first on HD Video Pro.

Bluefish444 adds KRONOS K8 support for Avid Media Composer and Avid Pro Tools with Windows 2020.14.1 Install Package

Multi-channel 4K/UHD output from Avid products with Bluefish KRONOS K8 North Melbourne, Australia, 20 October 2020 – Bluefish444, manufacturer of the professional video industry’s highest-quality uncompressed video interface cards and signal converters, announces support for its KRONOS K8 multi-channel 4K/UHD SDI card with Avid Media Composer® and Avid Pro Tools®  2020 content creation software tools ...

The post Bluefish444 adds KRONOS K8 support for Avid Media Composer and Avid Pro Tools with Windows 2020.14.1 Install Package appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Ultra HD Forum Tracks Over 190 UHD Services, Adds Emphasis on NGA, Releases Guidelines v2.4, and Plans First Watermarking API

 FREMONT, CA – October 20, 2020 – The Ultra HD Forum celebrates its fifth year of successfully bringing together broadcasters, service providers, consumer electronics manufacturers, and technology vendors to accelerate Ultra HD television deployment. The Forum has refreshed its website to better reflect its activities during this time of constrained in-person interactions. Version 2.4 of ...

The post Ultra HD Forum Tracks Over 190 UHD Services, Adds Emphasis on NGA, Releases Guidelines v2.4, and Plans First Watermarking API appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Découvrez Mehdi: Avis de passage, nouvelle série du Studio la Cachette

Par : Shadows

A l’occasion du Cartoon Forum, nous avons pu découvrir le nouveau projet du Studio la Cachette : Mehdi: Avis de Passage.

Animée en 2D, cette future mini-série (6×22 minutes) se présente comme une comédie dramatique très personnelle, puisque directement inspirée de la propre histoire du réalisateur, Oussama Bouacheria. Ce dernier est également cofondateur du studio aux côtés de Julien Chheng et d’Ulysse Malassagne.
Voici le synopsis :

Dans une ville populaire de banlieue parisienne, Mehdi est un jeune facteur travaillant dur pour sa famille. Mais un jour, sa direction le mute dans un autre quartier et cham-boule ses habitudes. Les destinataires de sa nouvelle tournée lui réservent bien des surprises…

Suivre ce facteur sera l’occasion pour la série d’évoquer une banlieue populaire de Paris et ses habitants, de générations et origines variées. Plusieurs thématiques seront développées : « le passage à l’âge adulte, le poids des responsabilités, la fraternité et l’importance de la famille, la solitude et la valeur de la transmission ». Le tout avec un humour s’inspirant de Charlie Chaplin, Buster Keaton.

Le Studio la Cachette espère rassembler un public large, dès 10 ans.

En attendant de découvrir les premiers épisodes, voici la bande-annonce du projet :

L’article Découvrez Mehdi: Avis de passage, nouvelle série du Studio la Cachette est apparu en premier sur 3DVF.

❌