Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Canard PC Hardware 44 est en kiosque

Par Pierre Dandumont

Je profite du World Backup Day (oui, c’est aujourd’hui) pour vous parler du numéro 44 de Canard PC Hardware. La raison ? Il parle de sauvegardes.

Comme tous les trimestres, Canard PC Hardware est en kiosque. Si vous êtes abonné, vous l’avez peut-être déjà reçu, mais dans le cas contraire, il est disponible chez votre revendeur préféré. Vos marchands de journaux ont le droit d’être ouverts et quand ils le peuvent matériellement, ils le sont, donc vous y trouverez votre magazine. Mais restez prudents : respectez les consignes sanitaires, évitez de multiplier les sorties, groupez vos courses à faire.

Le magazine, donc. Il propose deux gros dossiers thématiques. Le premier porte sur la sauvegarde. Comment faire ? Sur quoi ? A quelle fréquence ? Bon, si vous avez un Mac… vous utilisez Time Machine, mais tout le monde n’utilise pas macOS ou iOS. Le second dossier porte sur l’accessibilité pour les personnes avec un handicap physique. Et plus spécifiquement dans les jeux vidéo : comment ils jouent, avec quoi, etc. J’en ai profité pour tester et expliquer comment fonctionne la manette de Microsoft et les accessoires de Logitech.

Dans la suite, Oni et moi avons testé des cartes graphiques, des processeurs (32 coeurs, mieux que le Mac Pro !), une brosse à dents connectée, du Wi-Fi 6, etc. On parle aussi du bug de l’an 2000 et de celui de l’an 2020, de Windows que vous ne connaissez pas, etc.

Si vous n’êtes pas abonné (Comment ? Pourquoi ?), il est donc en kiosque. Et normalement bientôt en ligne exceptionnellement.

Varjo XR-1 : nos impressions sur le casque de réalité mixte à 12 000€

Par Shadows

L’an passé, nous avions profité du salon Laval Virtual pour tester le Varjo VR-1, un casque de réalité virtuelle haut de gamme proposant une définition particulièrement élevée sur le centre de l’image.

A l’occasion d’un évènement organisé par la société Immersion, nous avons pu nous frotter cette semaine à son petit frère : le Varjo XR-1, aux caractéristiques alléchantes mais au tarif deux fois plus élevé : 12 000€. Restait donc à savoir si les innovations proposées justifiaient ce montant.

Un concentré de technologies

Avant toute chose, quelques détails techniques : les casques Varjo proposent un système d’affichage complexe. Outre un écran classique pour l’affichage, chaque oeil dispose d’un second écran, plus petit, haute définition et placé à 90° du premier. Un miroir semi-réfléchissant permet alors de combiner les deux affichages : l’oeil a l’impression de voir une zone centrale particulièrement définie.

Varjo Technologies

Ce système d’affichage avait su nous séduire l’an passé sur le VR-1 : même si gestion de la frontière entre les deux écrans était perfectible, le fait d’avoir une zone centrale d’une résolution équivalente à celle de l’oeil humain était un bond en avant massif pour ce genre de produit.

Le XR-1 va plus loin : il s’appuie sur une version révisée du VR-1 (le bien nommé VR-2) et propose notamment un réglage automatique de l’écartement des yeux, le tracking du regard ou encore la captation de la profondeur. Le produit dispose de deux caméras à l’avant qui permettent de proposer une réalité augmentée parfaite. En effet, là où un Microsoft Hololens n’affiche que des “hologrammes” semi transparents et très dépendants de l’éclairage extérieur, le XR-1 peut combiner flux vidéo et éléments 3D sans problème de transparence.

Concrètement, il nous a par exemple été possible d’expérimenter avec du chromakey en temps réel, à l’aide d’un fond vert et de feuilles de papier, qui permettaient d’afficher une scène 3D. De quoi imaginer des usages en production virtuelle : il devient possible d’avoir un aperçu d’un décor virtuel, sans pour autant se couper de l’extérieur (discuter avec/regarder des personnes situées sur le plateau reste possible), et tout en disposant d’un affichage vidéo assez précis pour, par exemple, lire des notes sur une feuille. Parfait pour éviter d’enlever et remettre le casque en permanence.

Une seconde démo nous plaçait dans un modèle de voiture 3D, avec gestion de la profondeur : notre main s’effaçait si elle passait à travers le volant ou derrière le tableau de bord virtuel.

Exemple des capacités du XR-1 : l’utilisateur voit à la fois sa main ainsi qu’un système de pilotage réels et des décors 3D

Quelques défauts…

Bien évidemment, le XR-1 n’est pas parfait. Il est tout d’abord assez lourd (1,3kg), même si son côté confortable (y compris avec lunettes) fait en partie oublier ce poids. En outre, on reste ici sur un casque filaire.

La zone d’amélioration la plus notable se situe cependant, selon nous, au niveau de l’affichage vidéo du monde réel : le taux de rafraîchissement (60/90Hz selon la zone de l’écran) mériterait d’être sensiblement amélioré. La latence (inférieure à 15ms) est tout à fait acceptable mais des gains à ce niveau sont toujours appréciables. Enfin, l’affichage est dépendant des deux caméras situées à l’avant du casque, ce qui décale donc notre regard de 5cm environ vers l’avant : l’ensemble de ce qui nous entoure semble du coup 5cm plus près que d’habitude, ce qui peut surprendre lorsqu’il s’agit d’éléments proches (typiquement, la propre main du porteur du casque).

… Mais une vision du futur

Si ce dernier point est délicat à améliorer (un ré-agencement du casque permettant potentiellement de limiter cet effet), les deux premiers dépendent essentiellement de la puissance de calcul disponible. Une bonne nouvelle, donc : avec les futures cartes graphiques du marché, des améliorations seront au rendez-vous.

Le tarif du XR-1 (12 000€ HT environ chez Immersion, son distributeur en France) le limite clairement à des usages précis chez de gros comptes industriels, il donne une bonne idée de ce que seront, sans doute, les casques de demain : des systèmes mêlant virtuel et réel, avec gestion de la profondeur et un affichage toujours plus précis, toujours plus proche des capacités de l’oeil humain. Avec au passage, on peut l’espérer, une chute drastique des prix.

De quoi espérer des cas d’usage toujours plus larges, de la production virtuelle à la réalité mixte dans les musées, en passant par de nouveaux usages marketing ou des oeuvres en réalité mixte toujours plus riches.

Autre cas d’usage du XR-1, ici avec chromakey temps réel

L’article Varjo XR-1 : nos impressions sur le casque de réalité mixte à 12 000€ est apparu en premier sur 3DVF.

Sportzcast’s Partnership With The National Fastpitch Coaches Association

Par Andres Benetar

  Sportzcast, an international leader in real-time scoreboard data integrations, most recently announced their partnership with the National Fastpitch Coaches Association (NFCA). Sportzcast is now the sole provider of fully-automated video livestreaming of the 2020 NFCA Division I Leadoff Classic Tournament Presented by Rawlings, which was held at the Eddie C. Moore Complex in Clearwater, ...

The post Sportzcast’s Partnership With The National Fastpitch Coaches Association appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

La Radeon Pro W5500 en test : que vaut la carte d’AMD ?

Par Shadows

A découvrir chez nos confrères de Develop3D, un test de la carte graphique Radeon Pro W5500 d’AMD.

Ce produit se situe en face de la Quadro P2200 de NVIDIA en termes de positionnement tarifaire et de marché ; toutes deux visent en particulier le secteur du CAD, et le test de Develop3D est orienté en conséquence.
La conclusion du test est plutôt positive, mais note cependant que NVIDIA va sans doute bientôt réagir sur ce segment.

L’article La Radeon Pro W5500 en test : que vaut la carte d’AMD ? est apparu en premier sur 3DVF.

Looking Glass : des écrans “holographiques” jusqu’en 8K

Par Shadows

En 2018, nous avions relayé la campagne de financement participatif d’un projet d’écran relief sans lunettes. Si l’idée est loin d’être nouvelle, le concept et la technologie employés devaient résoudre une bonne partie des défauts habituels de ces écrans (rendu médiocre, angles de vue limités, etc).

Depuis, le projet a bien avancé puisque les écrans Looking Glass sont désormais disponibles à la vente. Plusieurs modèles sont proposés : 8,9 pouces, 15,6 pouces pour les modèles de base, visibles dans cette vidéo :

Fonctionnant selon le principe du light field, ces écrans permettent un affichage à 60 images/seconde de 45 perspectives en parallèle. Attention toutefois, l’effet de parallaxe ne marche qu’horizontalement : baisser ou lever la tête ne permettra donc pas de voir le dessus/dessus de l’objet.

Tout dernier produit de la gamme, voici également un système d’affichage 8K, présenté comme ayant “8 fois la taille et la résolution de l’écran 8,9 pouces”.

Bien évidemment, ces systèmes d’affichage ne sont pas vendus seuls : Looking Glass offre en complément un écosystème logiciel avec un logiciel de base et des plugins/outils additionnels, qui vont du SDK pour Unity à l’importeur de modèles 3D en passant par de la gestion de photo et vidéo en relief.

Côté tarifs, enfin, ces systèmes d’affichage débutent à 600$ environ pour un kit de développement 8,9 pouces. Le tarif de la version 8K n’est pas indiqué publiquement.

L’article Looking Glass : des écrans “holographiques” jusqu’en 8K est apparu en premier sur 3DVF.

Improve The Overall Quality of Your Videos with A Discrete Sound Card

Par Alejandro Medellin

Listening to the purest form of the recording is essential when you're editing audio. For the best sound, upgrade to a sound card.

AMD Threadripper 3990X : 64 cores, mais quelles performances ?

Par Shadows

AMD a récemment dévoilé le 3990X, un nouveau processeur Threadripper aux caractéristiques alléchantes : 64 cores, 128 threads, 256 Mo de cache et une fréquence pouvant grimper jusqu’à 4,3 GHz. Le tout pour un tarif annoncé de 4000$ hors taxes, soit environ 3700€ hors taxes, de l’ordre de 4500€ avec.

Reste toutefois à vérifier ce que donne ce déluge de coeurs en pratique, et c’est justement ce qu’a vérifié Puget Systems.

L’entreprise a testé la puce sous divers logiciels : Cinema 4D, V-Ray côté rendu CPU, Pix4D, RealityCapture et Metashape pour la photogrammétrie, After Effects, Premiere Pro, DaVinci Resolve pour la vidéo, Photoshop et Lightroom côté photo.

Les résultats sont nets, et dépendent très fortement du type d’application. On peut en fait les diviser en deux camps :
– pour le rendu CPU, fortement parallélisable, un processeur comme le 3990X arrive en tête et pourra être un choix judicieux selon le budget et les besoins ;
– en revanche, pour tout autre usage, les 64 cores n’apportent rien. Soit l’application n’arrive pas à s’appuyer sur tous les coeurs (cas de la photogrammétrie), soit le gain est ridicule au regard de la hausse de prix. Pire, un processeur avec moins de cores pourra s’avérer plus efficace selon les usages, le tout pour un tarif plus bas.

Globalement, ces benchmarks montrent que la course aux coeurs n’a de sens que pour des situations bien précises, d’autres cas n’étant pas encore (ou ne pouvant pas être) parallélisés.

L’article AMD Threadripper 3990X : 64 cores, mais quelles performances ? est apparu en premier sur 3DVF.

Huion vs Wacom : match de tablettes à écran chez Maliki

Par Shadows

A découvrir sur le site de la bande dessinée Maliki, un face à face entre deux tablettes à écran :
– côté Wacom, une Cintiq Pro 24 avec écran 4k ;
– en face, le challenger : la Huion Kamvas Pro 22, plus petite et avec affichage 1920×1080.

Comme le précise Souillon, auteur de Maliki, les deux machines sont à de niveaux tarifaires très différents, sans compter la différence de poids et de dimensions. L’article, que nous vous invitons à lire dans son intégralité (son format semi BD le rend d’ailleurs facile à explorer), ne propose pas de vainqueur par KO. Pour Souillon, la Wacom est “une espèce de tank increvable presque parfait”, mais à prix élevé. En face, la Huion propose “un impressionnant rapport qualité/prix, et fera le bonheur des budgets modestes, des espaces de travail restreints, tout en restant complètement adaptée à une utilisation professionnelle “.

Crédit : Maliki/Souillon

Rappelons au passage que notre partenaire Progiss est revendeur à la fois des solutions Wacom et Huion, que vous pouvez donc retrouver dans la rubrique tablettes graphiques (avec ou sans écrans) de la boutique 3DVF.fr.

Comme toujours, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter Progiss par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (Villepinte, à côté de Paris) ou dans les vôtres.

L’article Huion vs Wacom : match de tablettes à écran chez Maliki est apparu en premier sur 3DVF.

2020 NAB Show: Arista Can Help Developers Build Better Cloud Networks For Data Management

Par Andres Benetar

  An annual global event like the 2020 NAB Show is host to many professionals within the entertainment/media industry. For tech professionals, this is a great opportunity to invest their time and energy into a computer networking company like Arista, which has pioneered software-driven, cognitive cloud networking for large-scale datacenter and campus environments. This company ...

The post 2020 NAB Show: Arista Can Help Developers Build Better Cloud Networks For Data Management appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

MPC One: Standalone, $699, and what the MPC Touch should have been?

Par Dan White
Akai MPC One

Has there ever been a totally standalone MPC that’s been priced under $1,000? The MPC Touch that was released five years ago seemed like it was going to be the winner – but it still required a computer. With this new MPC One, Akai hopes to create a no-computer-needed piece of hardware that wins over […]

The post MPC One: Standalone, $699, and what the MPC Touch should have been? appeared first on DJ TechTools.

Wacom One : un nouveau produit à prix serré aux côtés des Cintiq

Par Shadows

Wacom dévoile la Wacom One, une nouvelle tablette avec écran qui vient se ranger en bas de la gamme Cintiq -sans pour autant en prendre le nom-.

Le produit se veut abordable (environ 400€ TTC), ce qui implique évidemment des caractéristiques adaptées : écran Full HD seulement, affichage 13,3 pouces. L’engin est compatible Windows, Android et Mac.

Côté connectivité, il vous faudra disposer d’une prise HDMI, d’une prise USB type A et d’une prise électrique pour une utilisation avec un ordinateur. On aurait pu espérer une connectique simplifiée via l’usage d’une prise USB 3.1 Gen 2 type C, mais Wacom a manifestement voulu conserver son approche actuelle.

Sous Android, un dongle supplémentaire rassemble les prises HDMI et USB en une prise USB-C : là encore, on pourra regretter l’accumulation de câbles.

Pour le reste, la Wacom One offre une couverture de 72% de l’espace NTSC, une luminosité de 200 cd/m², 4096 niveaux de pression. La consommation électrique est inférieure à 10W et tombe même sous les 0,5 en mode veille.

L’article Wacom One : un nouveau produit à prix serré aux côtés des Cintiq est apparu en premier sur 3DVF.

Canard PC Hardware 43 est en kiosque

Par Pierre Dandumont

Comme tous les trois mois, une petite news pour vous annoncer que Canard PC Hardware est en kiosque. Il s’agit du numéro 43, et il parle d’ampoules connectées, de Wi-Fi 6 et de Google Stadia (notamment).

Bon, pour le Wi-Fi 6, ça n’a pas tellement d’intérêt pour les Mac : Apple ne propose pas encore de Mac avec cette norme, et la seule carte réellement disponible est un modèle Intel, une marque qu’Apple ne prend pas en charge. Ca peut servir avec les iPhone récents… si vous pensez qu’atteindre plus de 1 Gb/s avec un smartphone va changer votre vie (non). Mais au moins vous verrez ce qu’il est possible de faire en Wi-Fi avec un PC. Même chose pour Stadia, ça n’a pas tellement d’intérêt, et le service de Google ressemble à une bêta, vous le découvrirez dans le magazine.

Par contre, le dossier sur les ampoules connectées pourrait vous intéresser, vu les statistiques sur les tests que je poste ici. J’ai testé énormément de modèles, des kits ZigBee, Wi-Fi, Bluetooth, des systèmes HomeKit, d’autres non, etc. Dans le reste du magazine, vous trouverez les rubriques habituelles, des guides d’achat pour les composants d’un PC, des tests de déodorants, d’une manette à 180 €, de disques durs externes, etc. Si vous aimez le rétro, il y a un guide pour bien choisir les composants d’un PC dédié à une année précise, avec les pièges à éviter, et vous trouverez même un dossier sur la préservation de la musique dans les jeux vidéo (toute une histoire).

Comme d’habitude, le magazine est en kiosque, et uniquement en kiosque. Et si jamais ça vous plaît, il est même possible de s’abonner !

Canard PC Hardware (hors-série) 13 est en kiosque : Montez votre PC

Par Pierre Dandumont

Comme d’habitude, un petit post pour vous parler de mon vrai travail. Le dernier hors-série de Canard PC Hardware, l’édition 2020 de « Monter son PC », est en kiosque.

Dans ce magazine, vous apprendrez à monter un PC (si). Nous vous conseillons le matériel à acheter et les pièges à éviter avant le montage, mais aussi les erreurs qui peuvent survenir après le montage. La partie principale, dans laquelle vous verrez mes mains, se concentre sur le montage, avec différents types de processeurs, système de refroidissements, périphériques de stockage, etc. Nous avons essayé d’être assez exhaustif sur les différents types de composants modernes. Dans la fin, il y a quelques pages sur les réglages de l’UEFI, l’installation de Windows 10 et l’installation de GNU/Linux. Désolé, ça ne parle pas de macOS dans ce magazine mais si vous montez un hackintosh, ça peut servir tout de même.

Vous trouverez un peu plus de détails sur le site, et le magazine est en kiosque pour 6,9 €. Et si jamais vous n’êtes pas en France ou que vous ne le trouvez pas, il est aussi sur la boutique.

❌